Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > En quête d’un nouvel évangile pour le 21ème siècle

En quête d’un nouvel évangile pour le 21ème siècle

Préludique mécontemporain

Vu du ciel mais pas comme Arthus-Bertrand, disons plutôt à la manière d’un ange ou d’un extra-terrestre, on se dit que ce monde des humains, ça fait désordre. Les gens courent dans tous les sens. Certains sont armés et font exploser des casernes ou bien s’en prennent à des fidèles venus prier dans un lieu de culte. D’autres se battent dans des centres commerciaux pour acheter une paire de pompes d’une grande marque censée être une réplique de celles portées naguères par le mythique basketteur Jordan. 180 dollars la paire de baskets. Même à ce prix, les classes populaires sont prêtes à se saigner, quitte aussi à laisser les mômes de quatre ans dans la voiture afin de courir au plus près du stock restant disponible. Dans une salle de spectacle, des corps s’agitent en écoutant du Guetta le scientologue du beat et quelques savants observant la scène depuis le ciel se demandent si une espèce d’homme au cerveau atrophié n’est pas apparue sur terre au début du 21ème siècle. Beaucoup sont intoxiqués par le culte des objets et des célébrités alors que l’argent est en crise et que l’Europe ne sait pas où elle va malgré la vingtaine de sommets organisés. Ils ont du temps à perdre, nos dirigeants européens. Espérons qu’à ces occasions, ils auront bien bouffé. Pendant ce temps, les gens se massacrent en Syrie, en Libye, en Egypte, et les Occidentaux vomissent les cadeaux reçus sitôt revendus. Quand la goinfrerie commande l’individu, on constate un mouvement brownien désordonné dans les centres commerciaux. Le ventre consumériste se substitue au cerveau. Ces gens paraissent désorientés, égarés, tout comme le sont leurs gouvernants, certains envisageant de liquider l’euro qui pourtant à limité la casse après la crise financière de 2008. Des tas de gens n’ont pas de logement alors que des tas d’appartements sont vides parce qu’ils viennent d’être construits avec la loi Scellier dans des lieux où peu de gens veulent habiter en étant locataires. Les élus dépensent des fortunes pour construire des stades et des autoroutes qui n’ont pas vraiment d’utilité. Et les indignés s’agitent sans savoir où ils veulent aller. Un monde paumé, oui, c’est cela !

Un monde qui vient de vivre l’année la plus chaude ! C’est ce qu’annoncent les médias. Chaude ? Allusion à DSK le chaud lapin, aux indignés qui s’agitent, aux arabes qui se révoltent, aux réacteurs nucléaires de Fukushima en fusion. C’est certain, la planète se réchauffe et le monde est en état de confusion. Et ça finira bien par fondre, ou bien par péter. Ou rien de tout ça. Dans un monde égaré, l’essentiel est de retrouver la vision dit le prophète. Parfois, un inconnu sonne à votre interphone et vous propose de discuter avec vous des événements à venir dans le monde, du désordre actuel et d’un livre qui avait tout annoncé, puis vous propose une brochure pour vous guider. Vous voyez, il y a en ce monde des gens charitables prêts à vous aider à voir plus clair. Prenez garde quand même, ces gens là sont certainement plus égarés que vous l’êtes. Ils ne nomment les témoins de Jéhovah. Parfois, ils tiennent un stand dans la rue, avec dans un présentoir des brochures et cette affiche où sont inscrits ces mots, réveillez-vous ! Dans la rue, vous pouvez aussi croiser des jeunes, impeccablement peignés, vêtus d’un costume noir et déambulant deux par deux. Ces jeunes sont des types bien comme il faut et si vous les croisez, vous pouvez toujours entamer une conversation. Le prophète a dit : celui qui marche aux côtés d’un mormon ira toujours plus loin qu’un type qui s’endort prêt d’un témoin de Jéhovah. Vous avez aussi d’autres solutions pour retrouver le chemin du monde. Lire Attali, écouter Minc ou à défaut, consulter les prédictions d’Elisabeth Teissier. Après, il reste les classiques lieux de cultes. Entre la teuf des JMJ et la traditionnelle messe de minuit, les homélies du dimanche rassemblent quelques âmes pieuses en quête de sens. D’autres se tournent vers la Mecque le vendredi ou pratiquent le shabbat le samedi. Les séminaires bouddhistes sont assez courus. Les athées cherchent la sagesse hédoniste en lisant Onfray. Mais quand on est égaré, rien de tel que de s’oublier et pour cela, une soirée au stade à gueuler par milliers pour que son équipe gagne. Et quelques canettes pour s’achever. Un homme déterminé doit savoir s’achever a dit le prophète.

L’homme hyper moderne est égaré mais il s’y retrouve, surtout s’il a un compte en banque bien fourni. Ce qui ne l’empêche pas de se chercher. La matière et la compagnie des notables ne suffisent pas à nourrir son homme. Il manque l’essentiel, la voie, la lumière. Quelques éléments pour comprendre le monde, se connaître un peu et apprendre à voir autour ce qui s’y trouve. Il semblerait acquis que les humains disposent d’écrits, d’enseignements, de méthodes pour orienter leur chemin. Que faut-il écrire et dire de plus ? A quoi bon écrire un évangile supplémentaire sachant que les individus se détournent des admirables textes permettant de leur ouvrir des perspectives. Quoique, ces textes sont parfois abscons et semblent bien étranges pour qui n’accède pas à un minimum d’expérience spirituelle. Qu’ils lisent Onfray s’ils croient à l’hédonisme et Lenoir s’ils veulent acquérir un peu de culture religieuse et ne pas mourir idiot. L’évangile de Thomas est un livre subtil qui dit beaucoup de choses avec des petits textes, comme du reste le Tao te king. Pour comprendre les hommes, un peu de Montaigne ou de Confucius. L’Ancien et le Nouveau Testament sont assez denses, bien fournis en détails sur l’expérience spirituelle divine et le sens de l’existence mais il faut les lire attentivement et savoir lire derrière les mots. Allez, un peu d’Augustin et si ce livre paraît décalé, quelques pensées de Pascal complétées par des textes de Nietzsche pour saisir la finitude et les tourments humains.

Interlude sotériologique sur le Dernier Testament

Finalement, on ne sait pas si après l’Ancien et le Nouveau Testament il y a encore un espace sotériologique pour délivrer un Dernier Testament, un dernier évangile. La plupart des philosophes l’ignorent mais l’histoire occidentale a vu se déployer des tentatives sublimes menées par quelques rares penseurs ayant caressé le dessein de formuler ce dernier évangile pour dépasser ou accomplir la modernité. Trois figures, Hegel, Nietzsche et Heidegger. Ces philosophes ont légué un Testament qui, du point de vue de l’adéquation avec l’universel théologal, peuvent être appréciés de la manière suivante. Hegel a livré un faux testament, Nietzsche un testament inachevé et Heidegger, un flou testament. Oui mais quel est cet universel théologal ? Eh bien je ne sais pas exactement mais il me semble que c’est le point accompli de la philosophie occidentale qui aura su se raccorder aux anciennes sagesses. Pour viser l’universel, il faut se situer au-delà des doctrines finies. Ce n’est pas parce que les philosophes professionnels ont décrété que l’ère de l’universel et révolue qu’il n’y a pas de place pour une pensée doctrinale de grande envergure, comme au temps des Spinoza, Kant et Hegel.

Dans La nouvelle science du politique, Voegelin insiste sur les trois vérités apparues sur une durée encadrant la période axiale. Les premiers empires, Inde védique, Sumer, Assyrie, ont vu émerger les vérités cosmologiques (j’y ajoute l’entrelacs avec les mythologies), autrement dit des pensées ayant comme objet l’univers physique au sens de phusis, nature. Depuis la Chine, jusqu’aux empires du Moyen-Orient, la nature a fait l’objet d’une attentions spéciale alors qu’en Grèce, les philosophes présocratiques méritent d’être situés parmi les auteurs de vérités cosmologiques. Ensuite, la Grèce et Rome ont vu apparaître les vérités anthropologiques, notamment avec Aristote puis les stoïciens. Le cas de Platon étant un peu à part, étant donné ses références constantes au divin et au cosmos, mais ne nous y trompons pas, Platon a œuvré au service des vérités anthropologiques, avec des descriptions de l’homme rarement égalées et d’une subtilité qui nous étonne encore. Enfin, arrivent avec la chrétienté les vérités sotériologiques qui intéressent tout particulièrement Voegelin car elle concerne le salut et plus généralement, la pensée de ce qui peut arriver, advenir. Thème repris par la phénoménologie contemporaine avec la question de l’avènement qui n’est pas abordée sous l’angle le plus universel, celui de l’ontologie des temps à venir ou si on veut, de l’eschatologie.

La modernité a constitué une seconde vague après la synthèse admirable du Moyen-Age européen alliant les vérités théologales, anthropologiques et cosmologiques héritées de l’Antiquité. Une synthèse trop parfaite et donc sclérosante. La nouvelle vérité cosmologique est arrivée avec Nicolas de Cues, Copernic et Kepler, Newton parachevant cet édifice. S’en suivirent de nouvelles vérités anthropologiques révélées non plus dans les empires antiques mais dans les Etats modernes. Montaigne, Hobbes, Machiavel, Pascal, Rousseau. Les vérités faussement sotériologiques des testaments philosophiques sont arrivées dans la foulée. Hegel, Nietzsche, Heidegger. Mais ces testaments sont inachevés alors que des vérités cosmologiques nouvelles sont arrivées avec la physique quantique et la cosmologie relativiste, puis des vérités naturelles avec Darwin et Freud pour compléter la sphère anthropologique. Il ne reste plus qu’une case à remplir, celle des vérités authentiquement sotériologiques. Autrement dit le Dernier Testament. Celui qui arrive au 21ème siècle.

En vérité, il ne faut pas trop s’attarder aux origines et s’obséder de la création. Les physiciens réfléchissent au big bang en pure perte, les créationnistes sont à côté du réel et les darwinistes n’ont qu’une partie de la solution. A l’origine, il y a des ruptures, des mystères incompréhensibles et si Dieu et l’Universel ont quelque connivence avec l’humain, c’est alors à la fin des temps que se dévoile la vérité suprême. On l’aura compris, ce texte est une petite parabole qui tente de replacer la quête théologale et philosophique dans un contexte des temps inachevés mais riches en promesses. Les évangiles du 21ème siècle et les nouvelles ontologies se précisent. Le salut en découlera probablement et si le citoyen devait attendre quelque chose de la pensée, ce ne peut être qu’une vérité sotériologique et gnoséologique d’un genre nouveau. La modernité est achevée. L’irrésolu se présente. Mais les maîtres du monde et du marché ont réussi à avoir l’ascendant sur les consciences. Quand l’énergie divine sera accueillie par les hommes, les maîtres tomberont.


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 28 décembre 2011 09:14

    Bonjour Bernard,

    Peut-être que cet évangile n’est pas si loin que ça. Peut-être se trouve t-il à l’intérieur de chaque être. Peut-être que l’homme aveuglé par les illusions éphémères du consumérisme n’est plus capable de lire en lui-même. Pacifier ses émotions, cesser de parler pour écouter l’autre, ressentir plutôt que vouloir, fuir le bruit et l’agression médiatique qui sont des vexations pour l’esprit et tendre son oreille pour écouter la petite musique de la vie. A celui qui sait entendre, le fracas de l’arbre qu’on abat ne peut couvrir la symphonie de la forêt qui pousse. Peut être que tout ce qui est dans les livres, tout ce qui a été écrit, est au fond de chacun de nous et qu’il ne nous reste plus qu’à le comprendre et le mettre en pratique. Nul besoin de gourou, un ami suffit. Peut-être que le chemin de la connaissance n’est pas si long que cela, vingt à trente centimètres tout au plus, la distance entre la tête et le cœur. Merci pour ce texte en bonne fin d’année à tous les agoravoxiens !


    • gordon71 gordon71 28 décembre 2011 09:24

      désolé d’être « négatif », mais je trouve votre discours, bourré de références ostentatoires,

      laborieux et bavard un tantinet prétentieux 

      votre article tartine et patine dans la semoule 

      beaucoup de mots pour dire quoi au juste ?

      que le vingt et unième siècle sera spirituel ou ne sera pas ?
      quelle belle affaire 
      si votre objectif est de convertir ou d’amener au sacré, j’ai plutôt envie de partir en courant, dans une clairière ou un temple écouter le silence plutôt que cette logorrhée



      • bluerage 28 décembre 2011 09:51

        à l’auteur

        dommage, c’etait bien parti dans les deux premiers paragraphes, et ensuite comme dit Gordon ça devient une tartine de lectures conseillées...

        On aurait voulu un appel à la raison, à la révolution, au changement et au lieu de cela on a une discussion de salon bourgeois poseur...


        • Scual 28 décembre 2011 10:51

          Sérieusement Agoravox se transforme en église ou quoi ?

          Y a plus de texte religieux ou parlant de religion sur Agoravox que de croyants dans le pays.

          Y en a de plus en plus. Ça devient presque absurde.


          • luluberlu luluberlu 28 décembre 2011 13:00

            Mécréant !


          • Jean 28 décembre 2011 16:22

            Vous êtes dans la rubrique « religion », allez voir ailleurs.


          • Scual 28 décembre 2011 17:49

            On parle d’ internet ici. Chaque utilisateur a ses habitudes.

            Perso je ne vais dans aucune rubrique. J’ai mon flux RSS qui indique tout les nouveaux articles sans indiquer leurs rubriques et je jette un coup d’œil si le titre me semble intéressant. Je ne fait donc que constater. Mon flux RSS semble s’être convertit au christianisme depuis quelques jours.


          • Petitou Petitou 28 décembre 2011 22:59

            Et alors, ça t’empêche de dormir ? Vive la tolérance !


          • antonio 28 décembre 2011 11:41

            conclusion de votre article :
            « Quand l’énergie divine sera accueillie par les hommes, les maîtres tomberont. ».
            Sérieusement, vous y croyez ?


            • njama njama 28 décembre 2011 12:23

              La publication d’évangiles va bon train ...
              Parmi les derniers sortis, on trouve celui de Maria Valtorta, une mystique chrétienne. Interdit de publication en 1949, mais néanmoins publié entre 1956 et 1959, il est mis à l’index par le Vatican en décembre 1959.
              Visiblement l’ouvrage dérange la curie romaine.
              « En dépit de cette mise à l’Index, une seconde édition voit alors le jour. De nouveau, L’Osservatore Romano répète les termes de la condamnation, dans un article du 1er décembre 1961
              Malgré la dissolution de l’Index en 1966, le cardinal Ratzinger, futur pape Benoît XVI, confirme en 1985 qu’il n’est « pas opportun » de diffuser ou de recommander l’ouvrage de Maria Valtorta, en raison des « dommages qu’une telle publication peut causer aux fidèles les plus naïfs » »

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Maria_Valtorta
              Un autre est celui reçu à Arès en 1974 par un prêtre de l’église orthodoxe ... texte en ligne ici
              Plus récemment un texte apocryphe copte traduit en 2001, et publié en 2006, appelé « évangile de Judas » a fait couler beaucoup d’encre ... (en format poche depuis 2007)


              • SlipenFer 28 décembre 2011 13:16

                @l’auteur tu connais Ken Wilber ?

                CONCEPTS CENTRAUX

                LES VINGT PRINCIPES
                Dans Sex, Ecology, Spirituality Wilber décrits les "Vingt Principes" def philosophie holonique qui sont communs aux systèmes en évolution ou en croissance où que nous les trouvions (en fait, il n’y en a que 19, mais qu’importe ?)

                L’ERREUR PRE-TRANS
                La contribution théorique la plus importante de Wilber à la compréhension de la nature du développement spirituel a été appelée « l’erreur pré trans ». Nous tendons à mélanger les états prépersonnel et transpersonnel parce que tous deux sont non-personnels.

                LES CINQ PHASES
                Wilber a divisé son propre développement intellectuel en cinq phases, appelées simplement Wilber-1, Wilber-2, Wilber-3, Wilber-4 et plus récemment Wilber-5. La plupart des critiques répondent à du travail des phases précoces, et n’ont pas une compréhension à jour de l’œuvre de Wilber.

                LES QUATRE QUADRANTS
                Une compréhension intégrale de la conscience humaine devrait au moins inclure les dimensions extérieures et intérieures, aussi bien dans leurs manifestations individuelles que collectives. Ce modèle à Quatre Quadrants constitue le principe directeur du travail le plus récent de Wilber.

                PHILOSOPHIE INTEGRALE
                Plus que toute autre école de pensée, la philosophie intégrale combine le meilleur du prémodernisme, du modernisme et du postmodernisme, tout en évitant ses formes extrêmes d’expression.

                LES DIX NIVEAUX
                Le modèle à étapes que propose Wilber se compose de quatre étapes prépersonnelles, trois étapes personnelles et trois étapes transprepersonnelles, — en tout, un modèle de développement humain en neuf étapes. Chacune de ces étapes peut être corrélée avec des formes spécifiques à cette étape de pathologies et de thérapies.

                POLITIQUE INTEGRALE
                Au cours de ces dernières années, Wilber a étendu son approche intégrale au champ de la politique. Sa vision est celle d’une spiritualité libérale, un humanisme mystique, qui s’étend à gauche, à droite et « vers le haut » — les étapes du développement humain négligées par les deux parties.

                INVOLUTION ET EVOLUTION
                La vision de Wilber est évolutionnaire du début jusqu’à la fin. Il voit le développement non seulement dans la nature, mais aussi dans la culture et la spiritualité. Cependant, l’évolution est sous-tendue par le processus mystérieux d’involution.

                TROIS TYPES DE SCIENCE
                Wilber a réécrit la philosophie de la science de façon non seulement à ancrer les sciences naturelles et sociales, mais aussi à dégager de l’espace pour un troisième type de « science » : la méditation ou recherche intérieure, qui suit les mêmes étapes formelles que les deux autres types de science types de science.

                HOLONS
                Un concept central de la philosophie de Wilber est le concept du holon, qu’il a emprunté à Arthur Koestler. L’idée est de que tout est non seulement un tout, mais fait aussi partie d’un plus grand tout.

                KOSMOS
                La perception du kosmos selon Wilber est très différente de celle de physique, qui tient la matière pour pour la seule « vraie » réalité. Pour faire de la place à d’autres dimensions d’existence, Wilber a emprunté le terme Pythagoréen « Kosmos ».

                POSTMODERNISME
                Le modernisme croit naïvement au progrès, le postmodernisme a nié toutes les conceptions d’étapes comme étant ethnocentriques ; le postmodernisme ou l’intégralisme constructif s’efforce de trouver le modèle caché derrière toutes les cultures et les vues.


                • dom y loulou dom y loulou 28 décembre 2011 13:25
                  ou comment user encore des morts pour enterrer les vivants

                  ...

                  la synthèse est faite, les perspectives clairement énoncées pourtant

                  peu lui chaut à l’esprit que le libre arbitre permet aux fous de se prendre pour un autre à l’infini et aboutir à une génération de schizos complets

                  dont le seul but vital est de se faire prendre pur un autre et que ce serait si drôle de croire qu’on est que des reflets dans un miroir et qu’on peut ainsi piétiner un aom sans merci

                  même s’il leur trouve un outil qui défait toute pollution atmosphérique, l’obolix

                  des niais donc qui ne font que prétendre s’intéresser à l’avenir de leurs gosses, mais ne sont que préoccupés par leur propre gueule

                  l’ère des faux prophètes qui n’auront désormais de cesse de DESCENDRE aux abysses de la perte de leur être, très loin d’AMOUR monseigneur 

                  et de finir par aduler un tyran planétaire devant lequel ils se dandineront comme des cons tandis que leurs voisins se feront massacrer en toile de fond

                  bravo

                  c’est vraiment pour cela qu’on a tant travaillé... GROTESQUE

                  la lumière divine a touché toutes les têtes il y a dix ans déjà et ce fut un combat de trente ans pour y arriver... et c’était le dernier recours, l’appel des profondeurs de l’être, le coeur radiant s’exprimait enfin, traversant, tel le titan de Victor Hugo, les olympes macabres et les montagnes d’obscurité empilées sur la psyché des aom

                  et tous ne sont que préoccupés par leur gueule qui ne leur appartient même pas 

                  et tous ont trouvé très amusant d’ABOLIR TOUS LES DROITS DE L’HOMME en pissant sans cesse sur l’éveillé de leur temps qui pourtant leur a amené toutes les révélations... oh oui... les apocalypses disent les dissimulateurs et les légions de menteurs qui ont déjà un 666 gravé sur le front quand ils ne voulaient graver leur liberté dans le marbre croyant se soumettre à un tyran... celui qui leur disati des poèmes dans la nuit étoilée et leur apporta tous les remèdes sur lesquels ils pissent toujours...

                  et ceci au nom d’une prétendue liberté qu’ils voulaient lui donner... nimp... 

                  ils confondent liberté et droit de massacrer et d’assouvir tout ce ui grouille infect en eux

                  quand chanter une gamme suffirait à les purifier

                  on plaint leurs enfants qu’ils n’aiment donc QUE s’ils font exactement ce que leurs disent leurs tyrans domestiques et autres mystificateurs barbares qui polluent l’espace des pensées et emplissent chaque recoin de leur machine à faire parler et danser les ombres qui parlent

                  partout nous avons droit à ce remplissage infect par les médias de chaque recoin de table et de rue

                  que barbaries intelectuelles et tortures psychiques à l’infini et pédophilie couverte de couleur et de sucres empoisonnés

                  alors l’esprit leur dit maintenant à ces hordes de faux prophètes qui entraînent tout le monde aux abysses avec leurs transformations des vérités les plus élémentaires, juste pour montrer leur gueule sur des écrans et se faire des gloires ridicules devant les djinns dont ils se laissent remplir, assurant ainsi la séparation des aom comme le veulent les producteurs d’armes, ceux-là qui, malgré l’été des splendeurs, concoctaient le 11 septembre 2001 tandis que les hordes de fous trouvaient dix années de jugement implacable, hautain et maladif ... tellement amusant

                  aujourd’hui l’esprit de vérité leur dit

                  BONNE CHANCE

                  vous avez tout reçu pour bien faire

                  vous ne faites pas l’effor d’aller chercher les données quand elles sont étalées sur un plateau d’argent ? vous voulez autre chose ? et bien imaginez-le vous-même et séparons-nous d’avantage, il n’y a que l’expérience pour nous apprendre, peut-être que vous comprendrez un jour que d’oeuvrer à la pensée est le plus harassant des travaux quand on vient chatouiller les dogmes des marchands d’armes qui se sont fait passer pour de sages patriarches depuis des millénaires

                  et oubliez qu’ils se résorberont dans des lumières divines, ils n’y ont pas de place et c’est bien ce qu’ils montrent depuis dix ans en prétextant du coup que leurs usines dégueulasses seraient le royaume des cieux-même et qu’un grognement vaut bien une pensée élaborée sur des décennies

                  peut-être qu’un jour vous comprendrez qu’on ne dicte pas à l’univers ce qu’il est et qu’il est malvenu de menacer les êtres avec un chalumeau, d’autant plus s’ils ont tout fait pour préserver votre réelle nature humaine qui ne soit pas qu’une forme de surface

                  vous avez saccagé leur bonne volonté

                  tous les jours pendant dix ans et ce serait sans conséquences croyez-vous ? on en remet une énième couche pour le plaisir de son ego ?

                  amusez-vous bien dans les secondes de divertissements qui restent

                  • Scorsonère noire géante de Russie 28 décembre 2011 22:00

                    Bonsoir. Comment confectionner l’outil en ’x’ dont vous parlez ? 


                  • dom y loulou dom y loulou 28 décembre 2011 22:21

                    vous voulez dire l’obolix ?


                    vous pouvez regarder les vidéos d’explication et nous aider dans le processus de purification des eaux sur www.projectobolix.org

                    ce n’est pas une blague, dans la région lémanique, en une seule année depuis sa découverte, la produciton de fruits et de légumes dans toute la région s’est littéralement multipliée par deux et ainsi pour les poissons nobles du lac

                    nous regagnons un air pur et de la pluie propre et le climat semble complètement restauré après une décennie de canicules et de désaxements notoires

                    l’été dernier nous avions tous les jours de petites pluies et du beau soleil qui suivait

                    tout ce que les végétaux adorent

                    l’obolix élimine purement et simplement toute forme de smog et c’est une bonne nouvelle qu’encore une fois les médias boycottent absolument alors que les effets s’étalent littéralement devant nous

                    à l’heure où j’écris ces lignes le ciel nocturne de décembre est un ciel d’aout avec voie lactée

                    du jamais vu en hiver une telle clarté de l’atmosphère


                    j’ai également écrit un fascicule sur le nouvel outil, vous pouvez le commander sur lulu.com


                    excusez de l’aparté bernard

                    amitiés

                  • Scorsonère noire géante de Russie 28 décembre 2011 22:51

                    Vous êtes Lusor Joculator Basiliensis ? Auriez-vous la gentillesse de m’indiquer le matériel nécessaire à la réalisation de cet objet, et son coût approximatif ? Ou un fabricant à défaut ? 


                  • njama njama 28 décembre 2011 15:43

                    « Les physiciens réfléchissent au big bang en pure perte ... »

                    Je ne saurais dire si c’est en pure perte, leur principal défaut serait de n’admettre que cette seule hypothèse (théorie) car là, on tombe comme pour les religions dans le dogmatisme.
                    Le scientifique ne peut absolument rien dire de ce qui « est » avant le bing-bang qui ne marque seulement que le début du temps.
                    D’autres théories existent, comme la théorie de l’état stationnaire de Fred Hoyle qui, pour imparfaite qu’elle soit, présente l’univers comme éternel.

                    Extrait d’une conférence de Sir Fred Hoyle, « la place de l’homme dans l’univers en expansion » - 1951 ICI


                    • gordon71 gordon71 28 décembre 2011 16:42

                      bon là j’abandonne le terrain, à ce niveau là il y à risque de surchauffe du côté de la masturbation intellectuelle et mon ordi n’est pas protégé contre les ondes positives


                      • easy easy 28 décembre 2011 19:35

                        Vérifie ton joint de culasse. Ca fume vraiment beaucoup là.


                        • joelim joelim 28 décembre 2011 21:12

                          Il y a un sérieux candidat ici. Les concepts qui y sont développés sont très fins. Déculpabilisation, critique radicale du concept falsifié de dieu vengeur ou rigoriste, on est ici pour se souvenir et pas pour apprendre, on est venus expérimenter la vie parce que c’est excitant, etc. L’approche philosophique présentée dans ces 3 tomes ne tombe dans aucun piège, c’est du tout bon, et plus c’est gratuit. smiley 

                          Pour un aperçu de l’auteur : lien. Pour écouter des lectures (meilleure façon je pense de découvrir cette belle approche), c’est sur Radio Ici et Maintenant tous les samedis de 16 à 17h30.

                          • Visourban Visourban 29 décembre 2011 01:01

                            j’ai adoré cet article merci
                            et oui les pauvres cerveaux humains ils en oublient presque que leurs vie dépends de milliard de bactéries et de force électromagnétique bref je crois que nous sommes pas éternel du moins sous cette forme alors en attendant gardons espoir , il parait que sa fait vivre LOL
                            la religions et les croyances superstitieuses ne sont là ke pour rappeler ke nous sommes mortelles , du moins dans le principe fondamentale de la matière organique ;)))


                            • samagace69 29 décembre 2011 07:22

                              @ l’auteur


                              Merci de ce condensé ésotérique qui tente de faire une approche synthétique de la sagesse des hommes.
                              Je regrette que les auteurs des commentaires ne cherchent pas via les moteurs de recherche à élucider certains de vos termes qui visiblement leur semblent hermétiques.
                              Sans aucun doute ce syncrétisme religieux va faire parler plus d’un dans ce monde matérialiste.
                              Le mérite de ce texte est sans doute de ne pas laisser indifférent vos lecteurs quelles que soient leur opinions philosophiques ou idéologiques.

                              Cordialement

                              • robin 29 décembre 2011 10:47

                                A l’auteur,

                                Avant de vouloir créer un nouvel évangile, il aurait fallu d’abord que les hommes s’astreignent à respecter au moins à minima ceux qui existent et force est de constater qu’on est loin du compte. Et si vous preniez par exemple la peine de discuter avec ces témoins de jéhovah que vous décrivez comme autant d’illuminés vous l’auriez compris, et il vous aurait expliqué en passant que le prophète Daniel avait déjà par Dieu annoncé l’ouverture de nouveaux rouleaux (qui sont d’ailleurs probablement déjà ouverts, à Qumran ou ailleurs mais que l’adversaire a réussi pour l’instant à tenir à l’écart du commun des mortels).

                                 

                                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès