• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Est-il réellement impossible de démontrer l’inexistence de Dieu (...)

Est-il réellement impossible de démontrer l’inexistence de Dieu ?

La question mérite d’être posée quand on lit le livre d’Olivier Bach qui vient d’être publié sous le titre "Dieu et les religions à l’épreuve des faits". Le sujet n’est pas anodin si on veut se rendre compte que l’essentiel des conflits et problèmes de société ont pour origine la croyance en Dieu.
 
Des philosophes athées tels que André Comte-Sponville et Michel Onfray, des scientifiques tels que Claude Allègre et beaucoup d’autres affirment qu’il est impossible de démontrer l’existence de Dieu comme son inexistence. André Comte-Sponville traite même d’imbéciles ceux qui prétendent le faire. Le résultat est que tout le monde est persuadé de cette impossibilité qui est devenue un véritable dogme.
 
A la lecture du livre d’Olivier Bach, on est en droit de se demander s’il ont raison. Sa démonstration de l’inexistence de Dieu est-elle fausse ? Elle semble pourtant irréfutable en s’appuyant sur des faits incontestables. L’auteur précise que sa démonstration ne concerne que le Dieu des monothéistes dont il analyse les caractéristiques données par les croyants eux-mêmes.
 
Mais le livre ne s’arrête pas là. On y découvre aussi une critique très argumentée de certains livres, best-seller, écrit par des historiens connus et qui ne semblent pas dire toute la vérité sur l’histoire des religions. On y trouve aussi des informations sur les dernières découvertes sur le cerveau qui permettent d’expliquer la permanence de la croyance en Dieu.
 
C’est un livre très documenté qui pose de bonnes questions et donne des réponses pertinentes.
 
A lire absolument si l’on veut avoir des arguments pour ce débat si important.
Il n’est pas nécessaire de l’acheter puisqu’il est téléchargeable sur le site :
http://www.inexistencededieu.com .

Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

337 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 septembre 2009 04:23

    368 pages d’une exégèse, souvent hors sujet (par rapport à son titre) et d’une rare imbécillité, des textes supposément « sacrés ».
    Exemple (entre nombre d’autres) :
    « Il créa ainsi des millions d’animaux, tous très différents les uns
    des autres, pour s’apercevoir au bout du compte qu’il n’avait pas
    atteint son objectif : ils n’étaient pas une aide pour l’homme.
    Parmi ceux-ci, Dieu avait dû concevoir des dinosaures. Il est
    difficile d’imaginer qu’ils pouvaient être une aide qui soit assortie
    à l’homme. Ils pouvaient avoir un poids de plus de 100 tonnes et
    des dimensions de 18 mètres en hauteur et 40 mètres en
    longueur. On peut comprendre qu’Adam n’ait pas été satisfait ».

    Les êtres humains n’existaient pas au temps des dinosaures...


    • GérardP 12 septembre 2009 12:18

      Merveilleux exemple de la capacité de certains à sortir une citation de leur contexte. L’auteur commente ici avec humour ce qui est écrit dans les premières pages de la Bible. Ce ne sont pas les commentaires de l’auteur qui sont imbéciles mais ce qui est écrit dans la Bible. Lisez le livre, vous verrez que ce n’est pas une exégèse des textes sacrés.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 septembre 2009 14:26

      @ L’auteur : Auriez-vous créé cet article sans savoir qu’Iil déraperait ? C’est comme Dieu.... En fait l’absenthéisme a apporté la solution définitive au problème : Dieu existe, mais il n’est pas là pour l’instant.


      Plus sérieusement, l’existence de Dieu dépend de la définition qu’on en donne. Il est clair qu’il y a une cause première - un mobile non mu - mais, de là à dire qu’elle a une conscience et est providence... il y a une éternité. Surtout, on ne peut concevoir un TOUT que totalement déterminé par ce qu’il est, ce qui exclut qu’il y ait en ce tout une quelconque liberté... et nous ramène à un univers mécaniste dans lequel ce qui nous parait hasard est simplement l’enchaînement des causes et des effets. 

      A partir de la on peut parler de destin ou de la danse de Siva, mais surtout pas d’un Dieu personnel capricieux à la Jehovah. Le concept de dieu ne devient vraiment néfaste que quand on commence à penser que ce dieu VEUT quelque chose. C’est l’horreur des religions.


      Pierre JC Allard

    • oeil-de-lynx oeil-de-lynx 12 septembre 2009 15:04

      Tout en faisant des blagues, vous répondez à la question de l’auteur sans avoir l’air dit toucher en disant qu’on ne peut concevoir un TOUT que totalement déterminé par ce qu’il est, ce qui exclut qu’il y ait en ce tout une quelconque liberté... et nous ramène à un univers mécaniste dans lequel ce qui nous parait hasard est simplement l’enchaînement des causes et des effets. C’est ça, la preuve de l’Inexistence de Dieu

       Je pense que je vais aller lire tout ce que vous avez écrit


    • GérardP 12 septembre 2009 15:07

      « L’existence de Dieu dépend de la définition qu’on en donne »

      Tout à fait d’accord. C’est la démonstration du livre. Il faut donc arrêter de dire qu’on ne peut pas démontrer l’inexistence du dieu des chrétiens, des musulamns et des juifs. Les croyants leur donne une définition très précise issue de la Bible et du Coran. Cette définition permet de démontrer que ce Dieu là n’existe pas. Si cela était enfin admis, sans rêgler tous les problèmes, l’humanité vivrait dans un monde plus agréable.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 septembre 2009 16:15

      @ Gerard et Oeil de Lynx : Si cela était admis ... smiley  smiley smiley ....


      PJCA


    • Deneb Deneb 12 septembre 2009 18:26

      Excellent commentaire, Pierre. Mais vous vous attendiez à une bagarre ? Qui en fait n’a pas vraiment eu lieu. Je pense qu’Agoravox a changé legérement le système de votes, je me suis en effet apperçu que parfois je n’arrive même pas à plusser ceux dont j’ai en principe le droit. Peut-être pour lutter contre la fraude aux votes, l’autoplussage. Dans l’impossibilité de se multiplusser, les islamistes les plus insulteurs ne trouvent plus d’intéret dans la discussion.


    • Emmanuel Aguéra LeManu 12 septembre 2009 18:41

      CQFD : il faut supprimer les votes.


    • Deneb Deneb 13 septembre 2009 08:32

      LeManu : supprimer les votes enleverait toute lisibilité et pas mal d’intérêt au site. Chasser la fraude de manière efficace me semble suffisant.


    • PhilVite PhilVite 13 septembre 2009 10:37

      « LeManu : supprimer les votes enleverait toute lisibilité et pas mal d’intérêt au site. »

      Je pense comme LeManu qu’il faudrait supprimer les votes.
      Quand on fait l’exercice de revenir sur d’anciennes discussions, on se rend compte qu’il est bien rare que les commentaires les plus intéressants se retrouvent parmi les plus « plussés ».
      Et puis ça nous a un petit côté « classement scolaire » assez détestable.
      D’autre part, et plus fondamentalement, qu’ai-je à faire qu’un commentaire ait plu à 3 personnes ou à 15 ? Le premier aurait-il moins de valeur - ou de sens - que le second pour cette simple raison ?
      Non, franchement, le« plussage » est absurde.


    • Deneb Deneb 13 septembre 2009 13:42

      PhilVite : la democratie, basée sur le vote, est donc absurde ? Quand une idée est plebiscitée, le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle recueille un certain consensus. Et c’est bien le but d’un Etat démocratique : le consensus populaire.

      Que les scores des anciens commentaires, surtout ceux dont le score dépasse 50, soient pour une partie le resultat d’une fraude, c’est une évidence. En chassant la fraude, Agoravox devient de nouveau un site fréquentable


    • PhilVite PhilVite 13 septembre 2009 14:46

      Non Deneb, il n’est pas question de fonctionnement démocratique ici, mais simplement de l’inutilité d’établir un consensus sur tel ou tel commentaire ou réflexion sur un article.

      - Je me fiche complétement qu’un commentaire ait plu à 3 lecteurs d’AV et un autre à 15. ça ne m’apprend rien, ça ne m’apporte rien. Quelle conclusion devrait-je en tirer ? Est-ce que cela a une valeur de sondage ? Bien sûr que non. Alors ?

      - De plus, qu’est-ce que cela apporte au lecteur de tomber d’abord sur le commentaire le plus « plussé » s’il est totalement sorti du contexte des autres commentaires qui lui donnent tout son sens ?

      Pour moi, le ’’plussage’’ est une scorie sans intérêt qui pollue la lecture des discussions et je n’ai pas besoin de ce classement pour me faire ma propre opinion.


    • Deneb Deneb 13 septembre 2009 14:55

      Eh bien pour moi, ça m’interesse de savoir combien d’autres pensent ou sont d’accord avec un article ou un commentaire. Cette information est essentielle et constitue une gouverne dans les relations humaines. Elle permet en outre d’adapter ses propres idées, se remettre en question et se rendre ainsi plus prés des autres. C’est mon but. Pas le votre ?


    • PhilVite PhilVite 13 septembre 2009 15:36


      Ce que je dis, c’est qu’un commentaire à ’’0’’ peut m’apporter beaucoup plus de grains à moudre qu’un commentaire ’’archimultiplussé’’. Et que cet ’’archimultiplussage’’ ne saurait modifier ma façon de considérer ce commentaire.
      Mon but est d’entendre toutes les opinions, mais en aucun cas de chercher à me rapprocher du consensus. Quel intérêt ?


    • Deneb Deneb 13 septembre 2009 17:07

      PhilVite : on ne peut pas tout lire, Internet est beaucoup trop vaste. Alors on se fie à des références.Je sais, c’est moche de ne pas approfondir tout les sujets, de ne pas lire tous les délires d’adolescentes un peu teignes. Mais la vie est courte et il faut parfois faire des coupes franches. Les références de votes, elles sont ce qu’elles sont, mais quand on a la Foi en l’Humain, le vote est pour le moment le meilleur système que l’on ait trouvé.

       Lorsque je cherche un film à voir, je me fie à IMDB et son système de votes et en général c’est un bon moyen de tomber sur un film sympa. Qu’y a-t-il d’indecent de se fier au vote pour son choix d’informations ?

      Si tout le monde pouvait voter n’importe quel sujet à n’importe quel moment, le monde deviendrait une gigantesque Wikipedia, et les ressources seraient gérés par tout le monde à la fois. Une utopie dont le Réseau est un espoir de réalisation. J’y crois à cette intelligence, dirai-je « conscience » collective, les premières réalisations comme Linux, les Wikis, l’Open source etc..... sont une preuve indéniable que l’Humain, avec sa passion altruiste comme seule motivation arrive à construire les édifices bien plus solides que les châteaux de cartes économico-mercantiles.

      Quand tout le monde sera connecté au réseau, des projets collectifs vont se multiplier et le mercantilisme sera acculé au monde matériel uniquement.


    • beneolentia beneolentia 12 septembre 2009 07:13

      Oui, ça commence mal

      page5/367

      je cite : « Face à cette réalité incontestable qui semble s’amplifier depuis
      quelques années, est-il possible de répondre non à cette
      question fondamentale, et d’affirmer simplement : Dieu n’existe
      pas ?
      Nombreux sont ceux qui le pensent puisque près de 50% de la
      population mondiale vit sans lui. Mais une grande majorité se
      contente de dire qu’elle ne croit pas en Dieu.
      Affirmer ne pas croire en Dieu ou affirmer que Dieu n’existe
      pas, ne sont pas équivalents. »

      le monsieur a oublier de se documenter sur les chiffres réels, voir le lien ci-dessous :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:AdherentsReligionsPourcentageMondial.png

      ou bien voir ici :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Religion

      *

      Sans religion 11,92% (les agnostiques surement)
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Agnosticisme

      Athées 2,35%
      on est loin des 50% fantaisistes avancés par le monsieur
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Ath%C3%A9isme


      • GérardP 12 septembre 2009 12:26

        50% de la population mondiale croient en Dieu. Il s’agit ici du dieu des monthéistes. C’est un fait et les autres 50% croient en un autre dieu ou sont agnostiques ou athés. En Chine et en Inde, les religions n’ont rien à voir avec le monothéisme.


      • Deneb Deneb 12 septembre 2009 12:42

        Le christiannisme n’est pas un monothéisme, le hindouisme l’est bien plus. En effet, au dessus de tous les demi-dieux Krishna, Vishnu, Shiva .... est l’âme suprème : le Atman. Tandis que dans le christiannisme dieu est divisé en trois. Sans compter la vierge e tous les saints, qui equivalent aux demi-dieux chez les hindous. Les temples hindous sont erigés aux demi-dieux, les eglises chretiennes sont érigés aux saints.


      • JL JL 12 septembre 2009 08:37

        Il est impossible de démontrer l’inexistence de l’inexistant. Point barre !

        Ce livre présente peut-être un intérêt pour quelques uns, mais le titre est bidon. D’ailleurs, dire : « dieu existe » est une imposture, puisqu’il s’agit d’au delà. Or l’existant, que je sache, par définition se limite au monde réel.


        • GérardP 12 septembre 2009 12:32

          Faux, Il est heureusement possible de démontrer qu’un homme de 5 mètres et pesant 500 kgs n’existe pas. Quand on définit quelque chose il est possible de démontrer que cette chose existe ou n’existe pas. Dire le contraire c’est affirmer que les sciences exactes n’existent pas. A chacun son monde...


        • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 12 septembre 2009 12:44

          Si on définit "le plus petit nombre réel strictement positif, on peut démontrer qu’il n’existe pas.

          Démonstration par l’absurde :

          Supposons qu’un tel nombre existe ; notons le a.

          Alors a/2 existe et est inférieur à a

          a n’est donc pas le plus peit réel positif.

          Cette démonstration utilise les propriétés des réels (division, relation d’ordre).

          Une démonstation de ce genre n’est pas possible pour démontrer quelques chose à propos de Dieu puis qu’aucune propriété ou caractéristique de Dieu n’est établie..

          Le livre d’Olivier Bach présente cependant une argumentation parfaitement convainquante relativement au Dieu des écrits bibliques (ancien et nouveau testaments, écrits intertestamentaires)

          http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com/2009/02/notes-atheologiques-sur-dieu.html



        • JL JL 12 septembre 2009 14:51

          Vous avez raison tous les deux, je n’ai vu qu’un aspect de la question. Mais vous jouez sur les mots : personne n’a défini dieu rationnellement. Dieu n’est pas une théorie, ce concept n’est pas rationnel. Or une démonstration ne peut être que rationnelle ou ce n’est pas une démonstration. Les mots ont un sens.


        • JL JL 12 septembre 2009 14:55

          @ Courouve, c’est ainsi qu’on « démontrait » qu’il est impossible à un lièvre d’attraper une tortue, non ? Plaisanterie à part, vous avez raison bien sûr. Il serait intéressant de revenir sur cette histoire des nombres réels, les mal nommés.


        • Mmarvinbear mmarvin 12 septembre 2009 21:02

          Pourtant Henry « hank » Pym existe... Sur papier en tout cas.

          Pour ma part, j’ai fait mienne la devise du grana mathématicien Ul-Ul (biographie page 145 854 de l’Encyclopédie du Grand Tout, 36 584è édition ", et reprise par le professeur Poznave : Si tout ce qui existe est concevable, alors tout ce qui est concevable existe...


        • Deneb Deneb 13 septembre 2009 13:49

          Courouve : « a/2 existe et est inférieur à a »

          faux ! si a=0 alors a/2=a


        • schizo oby 14 septembre 2009 12:37

          Attention, Il a dit : le plus petit nombre réel strictement positif.


        • fouadraiden fouadraiden 12 septembre 2009 09:03

          JL, non, il s’agit des dieux « révélés » par et dans l’histoire, ceux dont ns connaissaisons précisment l’existence. la question ne peut donc être trancher que par l’islam, dernier religion de l’humanité avant la civilisation moderne sans plus besoin de Dieu. maintenant si un « Dieu » existe et n’a jamais tenté de ns parler, tant pis pour lui ....


          • Echo Echo 12 septembre 2009 09:50

            Votre commentaire reflete parfaitement la stupidite fondamentale de la question de l’existence de Dieu.

            Vous venez nous causer d’un dieu « revele », mais revele par qui, si ce n’est par des hommes et gobe tout cru par d’autres.

            Dieu n’existe que dans la tete d’illumines qui sont incapables de supporter leur condition humaine sans le support d’une bequille mentale.

            Grand bien leur fasse, mais j’aimerais qu’ils lachent un peu la grappe de toutes celles et ceux qui estiment pouvoir s’en passer.

            Dieu n’existe pas, en tous cas pas dans mon esprit. Et ca je peux vous le garantir.


          • fouadraiden fouadraiden 12 septembre 2009 09:57



            par l’histoire du con, javais précisé !!!


            et jai bien mis le terme entre «  »


          • Echo Echo 12 septembre 2009 10:03

            En quoi l’Histoire ne serait-elle pas le fait des hommes ?


          • fouadraiden fouadraiden 12 septembre 2009 10:13

            ben oui, les hommes font l histoire . aucun doute possible à ce sujet car les religions sont historiques( l’islam en est la preuve la plus éclatante).

             mais les hommes ont ils conscience , entièrement, de l Histoire quils font ?
             
            puis, les sciences exactes sont aussi le fait des hommes ; vs en déduisez quoi ?


          • Echo Echo 12 septembre 2009 10:49

            Vous êtes confus :

            Les dieux sont révélés par les hommes et s’inscrivent dans l’Histoire.

            De plus, il ne faut jamais mélanger science et religion.


          • fouadraiden fouadraiden 12 septembre 2009 10:54

            ah bon , interdit de mélanger alors, et pourquoi, c’est dieu qui vs demande ça ou quoi, ha ha ha ah


             je ne confonds rien. vs etes trop simple ds votre façon de voir , c tt.


          • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 10:56

            Par fouadraiden (xxx.xxx.xxx.87) 12 septembre 09:03

            "JL, non, il s’agit des dieux « révélés » par et dans l’histoire, ceux dont ns connaissaisons précisment l’existence. la question ne peut donc être trancher que par l’islam"

            C’est c’làààààà, oui ...

            Ert sinon, l’islam peut aussi trancher le jambon ?


          • fouadraiden fouadraiden 12 septembre 2009 12:48



            Salut camarade

             c’était tanché bien sûr..haha ha ha


            bah sinon comment départager les religions dites révelées entre elles ? c’est une question de logique , et de bon sens ( à moins d’imaginer un Dieu fêlé qui se fout de nous en ns dirigeant vers de fausse piste se revelant un coup puis se reniant une autre fois) ?

             enfin jai du mal à imaginer simultanement le Dieu des Juifs, des chrétiens, des Manichéens et des Musulmans tous quatre vrais et je vois mal le judaisme vrai et l’islam faux, ou le christianisme vrai et l’islam faux, ou la religion des premiers Néenderthaliens vrai et l’islam faux , etc etc


            ps.mais il se peut évidemment qu’ aucune d’elles ne soient vraies. c’est donc les pages du coran qui devraient trancher la question...je sais c chiant !!!


          • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 13:10

            Par fouadraiden (xxx.xxx.xxx.143) 12 septembre 12:48

             "enfin jai du mal à imaginer simultanement le Dieu des Juifs, des chrétiens, des Manichéens et des Musulmans tous quatre vrais et je vois mal le judaisme vrai et l’islam faux, ou le christianisme vrai et l’islam faux, ou la religion des premiers Néenderthaliens vrai et l’islam faux , etc etc

            ps.mais il se peut évidemment qu’ aucune d’elles ne soient vraies. c’est donc les pages du coran qui devraient trancher la question...je sais c chiant !!!"


            ... et voilà pourquoi votre fille est muette !

            lol !!


          • fouadraiden fouadraiden 12 septembre 2009 13:44

            désolé camarade pas pigé.


            sinon si tu es athée le propos ne te concerne pas et le problème que pose Dieu est définitivement réglé , mais si tu es croyant et cherche encore les signes Dieu à travers l’histoire l’islam devrait ,en tte logique , être la seule version divine possible.

            comme disait les premiers musulmans , Aslam taslam, ce qui veut dire, soumets- toi à l’islam ( aslam) et tu trouveras la paix ( taslam)....( je rigole camarade.. )


             l’islam a mis un terme à la question de Dieu. la controverse religieuse est résolue,car un prophète arabe est venu , a livré son message , vaincu les armes à la main ses négateurs et Dieu s’est tu depuis. le cycle commencé il y a des millénaires est clos . l’islam a saturé à jamais le phénomène religieux ( alors bien sûr il y aura tjrs des illuminés qui se prétendront prophète et sorciers ainsi que des regligieux qui croiront revivre l’épopée , mais ce sont juste des comiques ts ceux-là ) 

            Si Dieu existe et qu’il ait cherché à se manifester à nous alors c’est celui du prophète arabe sondé par le coran. sinon nous sommes seuls absolument seuls.

             Pt final.


          • GérardP 12 septembre 2009 15:23

            S’il existe effectivement des milliards d’illuminés, c’est à cause d’un éducation qui n’est pas suffisament contestée et par une falsification des réalités passées et présentes. Les croyants ne sont pas à critiquer, ils ne font qu’écouter ce qu’on leur dit et que personne ne contredit, ou presque.


          • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 17:12

            "si tu es athée le propos ne te concerne pas et le problème que pose Dieu est définitivement réglé

            Si Dieu existe et qu’il ait cherché à se manifester à nous alors c’est celui du prophète arabe sondé par le coran. sinon nous sommes seuls absolument seuls."

            Eh oui mais pas vraiment !

            Le ciel est vide ; c’est de cette constatation que nait le sentiment de l’absurde, puis celui de la révolte, qui fait que, justement, nous ne sommes pas seuls, mais ensemble, parce que solidaires  :

            En effet, pour l’homme absurde il n’y a pas de futur, seul compte l’ici et le maintenant.

            La première des deux forces contradictoires, le silence déraisonnable du monde, ne peut donc être niée. Quant à l’autre force contradictoire permettant cette confrontation dont naît l’absurde, qui est l’appel humain, la seule manière de la faire taire serait le suicide. Mais ce dernier est exclu car à sa manière « le suicide résout l’absurde »[9]. Or l’absurde ne doit pas se résoudre. L’absurde est générateur d’une énergie. Et ce refus du suicide, c’est l’exaltation de la vie, la passion de l’homme absurde. Ce dernier n’abdique pas, il se révolte.

            Une réponse, la révolte 

            Oui, il faut maintenir l’absurde, ne pas tenter de le résoudre, car l’absurde génère une puissance qui se réalise dans la révolte. La révolte, voici la manière de vivre l’absurde. La révolte c’est connaître notre destin fatal et néanmoins l’affronter, c’est l’intelligence aux prises avec le silence déraisonnable du monde, c’est le condamné à mort qui refuse le suicide. C’est pourquoi Camus écrit : « L’une des seules positions philosophiques cohérentes, c’est ainsi la révolte[9] ».

            La révolte c’est aussi s’offrir un énorme champ de possibilités d’actions. Car si l’homme absurde se prive d’une vie éternelle, il se libère des contraintes imposées par un improbable futur et y gagne en liberté d’action. Plus le futur se restreint et plus les possibilités d’actions « hic et nunc » sont grandes. Et ainsi l’homme absurde jouit d’une liberté profonde. L’homme absurde habite un monde dans lequel il doit accepter que « tout l’être s’emploie à ne rien achever[9] », mais un monde dont il est le maître. 

            Bien que Camus réfute les religions parce que « on n’y trouve aucune problématique réelle, toutes les réponses étant données en une fois[10] », et qu’il n’accorde aucune importance au futur : « il n’y a pas de lendemain [9] », sa révolte n’en est pas pour autant amorale. « La solidarité des hommes se fonde sur le mouvement de révolte et celui-ci, à son tour, ne trouve de justification que dans cette complicité [10] ». Tout n’est pas permis dans la révolte, la pensée de Camus est humaniste, les hommes se révoltent contre la mort, contre l’injustice et tentent de « se retrouver dans la seule valeur qui puisse les sauver du nihilisme, la longue complicité des hommes aux prises avec leur destin[10] ». En effet, Camus pose à la révolte de l’homme une condition : sa propre limite. La révolte de Camus n’est pas contre tous et contre tout. Et Camus d’écrire : « La fin justifie les moyens ? Cela est possible. Mais qui justifie la fin ? À cette question, que la pensée historique laisse pendante, la révolte répond : les moyens[10] ».


          • Furax Furax 12 septembre 2009 18:01

            « Dieu n’existe pas, en tout cas pas dans mon esprit »

            Euh... Non, rien


          • Ali 5 octobre 2009 11:30

            salam

            un hadith authentique nous dit : « ne méditez pas sur l’essence même d’Allah qui est au delà de toute compréhension et de toute interprétation ; méditez seulement sur ces créations »
            méditez donc sur l’homme et son intelligence même si certains en ont peu, tout ce qui est à la disposition de l’homme, tout étant créer par couples, des ovins caprins, de l’herbe que ces animaux mangent etc....
            tout celà n’est pas crée en vain, c’est certain 


          • Deneb Deneb 12 septembre 2009 09:52

            Dieu existe puisque l’Humain l’a crée. Dieu existe parce qu’il est produit par le cerveau humain. Dieu est immatériel, comme le sont les contes de Perrault, le Père Noël ou l’économie monétaire. Dire que dieu n’existe pas, c’est comme dire que Hamlet de Shakespeare n’existe pas.

            Pourquoi l’Humain a inventé dieu ? Pour tromper la peur de la mort, ce mécanisme primaire propre à tout être vivant. En effet, tout système basé sur la nanotechnologie utilisant des protéines a comme première règle : Chercher à survivre pour disséminer ses gènes le plus longtemps possible. Le cerveau humain, un gigantesque réseau neuronal comportant des centaines de milliards de connections, d’une complexité insaisissable a donc produit une idée lui facilitant la vie, idée qui equilibre les tensions electrico-chimiques dans ce reseau, et dont la seule réminiscence suffit à faciliter le passage de quelques neurotransmetteurs de plaisir dans les synapses, le plaisir censé faire oublier la conscience de la mort.

            Dieu existe, mais n’est pas réel. Il fait partie d’imaginaire, ce monde de rêves qui est finalement bien plus important que le monde réel. Nous sommes cette étoffe dont les rêves sont tissés, disait Shakespeare. L’activité humaine ne consiste t-elle pas à chercher à réaliser ses rêves ? Les religieux ont bien compris que celui qui contrôle les rêves, contrôle les humains. Et ils ont réussi : la preuve est qu’aujourd’hui la religion domine le monde, provoque les guerres et fédère les humains au nom de la haine d’autrui. Le monde ne connaitra la paix tant que l’Humain n’aura repris contrôle sur ses propres rêves en écartant ceux qui les tiennent en otage.

            Mais comme l’humain cherche à réaliser ses rêves, ce qui le différencie du reste du monde animal, il cherche à réaliser dieu. L’avènement d’Internet précise le projet. Que se passera-t-il lorsque le nombre de connexions du Réseau approchera celui de connexions neuronales dans un cerveau ? Le réseau sera-t-il éclairé par un phénomène de conscience propre ? Ce dieu, à supposer que cette conscience apparait réellement, sera-t-il favorable à l’humain ? C’est peut-être ça, la singularité que l’on nous promet vers 2040. L’achèvement de la construction divine. Et que ce dieu électronique soit favorable ou non à l’humain dépend de nous tous, qui naviguons sur le réseau. Et de la Foi en l’Humanité que chacun de nous enferme au fond de notre Conscience. Voilà un défi : construire un dieu favorable à l’Humain. Mais pour faire cela, il faut jeter dans l’oubli tous les autres : imparfaits et dangereux.


            • fouadraiden fouadraiden 12 septembre 2009 09:59

              commentaire totalement con, vs prenez les hommes pour des enfants .


            • Deneb Deneb 12 septembre 2009 10:45

              foutrarien : je prefère largement que l’Humanité soit encore au stade de l’enfance, qu’à l’article de la mort, comme les religions essaient de nous convaincre ; elles attendent en effet toutes qu’une seule chose : l’apocalypse, le jour du jugement dernier, la fin du monde réel, le régne de la grande faucheuse.


            • Deneb Deneb 12 septembre 2009 12:32

              vilistia : « Je vais souvent à l’église et le curé ne me parle pas de tout ce que tu avances ? »

              Tu ne vas quand-même pas me dire que tu n’a jamais entendu parler du jour du jugement dernier ; sinon, ecoute bien le curé, il en parle. Il te dit que tu seras assis à la droite du saigneur.


            • GérardP 12 septembre 2009 12:41

              La différence fondamentale est que personne ne se prosterne devant Hamlet et applique à la lettre ce qu’il dit.
              Oui, il faut jeter dans l’oubli les dieux imparfaits et dangereux mais je ne vois pas comment faire si l’on persite à dire qu’ils existent comme vous le faîtes. C’est le rêve qui existe et non Dieu.


            • Deneb Deneb 12 septembre 2009 12:52

              D’ailleurs Hamlet se pose lui-même la question de son existence. Le rêve existe à travers les réalisations humaines. Notre civilisation est un rêve réalisé, et dieu en fait partie. Mais ce que l’Humain peut faire, il peut aussi le défaire - il a donc ce pouvoir sur dieu, aussi. J’espère qu’il s’en servira.


            • Deneb Deneb 12 septembre 2009 18:06

              Vilistia :« Une parabole ou une image n’est pas une réalité. »

              definissez réalité svp. Si c’est la réalité matérielle dont vous parlez, non, elle n’existe pas. Ce n’est que de la peinture tartinée sur une toile. Mais la réalité immatérielle existe : depuis que l’humain a fixé les images dans sa tête sur un support. Nous sommes des êtres spirituels puisque nous rêvons et pensons. La culture n’est rien d’autre que le partage du rêve. Pas etonnant que les religions s’en sont emparés pour en tirer profit, celui là bien matériel.


            • Furax Furax 12 septembre 2009 18:14

              Deneb tu existes mais tu n’es pas réel. Le réel n’existe pas.


              "la preuve est qu’aujourd’hui la religion domine le monde, provoque les guerres tec.

              Vous êtes aveugles, mal comprenants ou quoi !
              De la conquête de l’Amérique par les espagnols, au génocide des indiens en passant par L’Irak, l’Afganistan etc, le but a toujours été le même :
              LA RUEE VERS L’OR, le pétrodollar le pogon !


            • Deneb Deneb 12 septembre 2009 18:33

              Furax :"De la conquête de l’Amérique par les espagnols, au génocide des indiens en passant par L’Irak, l’Afganistan etc, le but a toujours été le même :
              LA RUEE VERS L’OR, le pétrodollar le pogon !"

              Et moi qui croyais que c’était pour evangeliser les pauvres sauvages ! Je me suis bien fait avoir, zut alors !


            • Deneb Deneb 12 septembre 2009 18:36

              Cela dit, l’economie monétaire est aussi un système de croyances qui est aujourd’hui en nette perte de crédibilité.


            • pissefroid pissefroid 12 septembre 2009 19:00

              Une raison qui me fait douter, c’est que dieu est en général masculin, ce qui semblerait indiquer que c’est une création humaine.


            • Furax Furax 12 septembre 2009 19:16

              « Et moi qui croyais... »
              On apprend à tout âge !
              Ne te trompe pas d’objectif. Ces délires anti-religieux détournent de l’essentiel.


            • Philou017 Philou017 12 septembre 2009 20:30

              Hissefroid : "Une raison qui me fait douter, c’est que dieu est en général masculin, ce qui semblerait indiquer que c’est une création humaine.« 

              Les hommes ont une forte tendance à projeter leurs valeurs sur ce qu’ils appelent Dieu ». Vu que nous venons de vivre une longue période de valeurs masculines et de patriarcat, l’image masculine est normale, sinon légitime.


            • Emmanuel Aguéra LeManu 12 septembre 2009 20:31

              Pas faux.

              Plus que génératrices de bien de nos malheurs, les religions en sont l’outil pernicieux au service de gens à l’intelligence variée, mais à la notion de profit bien développée.

              En cela je pense que Deneb se plante même si je pense aussi que son commentaire reste ce que j’ai lu de plus censé sur ce fil. Il aurait mérité un article, sur cette dichotomie Religion source ou religion outil. Ou formulé différemment, le pouvoir est il aux curés ou les curés ne sont-ils qu’à son service ? (question sémantique s’il en est, le résultat restant inévitablement un carnage)

              Je pense que Deneb a eu une enfance religieuse, il l’avouera un jour.


            • Emmanuel Aguéra LeManu 12 septembre 2009 20:33

              « pas faux », c’était pour Furax


            • njama njama 12 septembre 2009 22:30

              « Dieu existe puisque l’Humain l’a crée. »
              Marrant votre remarque, pour le croyant c’est l’inverse, puisque Dieu a créé l’homme !
              Question de point vue peut-être ? tout dépend de quel côté de la cruche on se situe, vous voyez l’anse et je vois le bec .

              Avez-vous connaissance de cette « révélation » ? Prenez le temps de vous y attarder, et jugez par vous-mêmes, comme disait un certain palestinien dont le témoignage a laissé quelques échos qui atteignent encore nos oreilles.
              Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes ce qui est juste ? Luc 12/57

              De toute façon que vous croyez ou non dans l’existence de ce Mystère qui a présidé à la création de l’univers, Dieu s’en fout (enfin presque), puisqu’il nous dit par cette récente intrusion dans notre petit espace-temps, « Mieux vaut que l’équité s’établisse sans Mon Nom, qu’en Mon Nom règne l’injustice. »
              Il est fort soucieux de La Liberté ce Père de l’Univers, attribut qu’il partage en image et ressemblance, mais en faisons-nous bon usage de cette liberté ?


            • Redberry 20 septembre 2009 17:00

              Je pense pas que là question était de savoir si Dieu existait dans l’esprit de l’homme, là on connait la réponse, pas besoin d’en débattre, mais de savoir s’il était possible d’en démontrer l’existence ou pas dans la réalité. Dans mes rêves je me « tape » des filles superbes, las c’est moins fréquents dans la réalité. Tout comme je n’arrive pas dans la réalité à voler comme un oiseau ou à être invisible comme dans mes rèves ou mes envies.


              Vous détournez la problématique proposée à la discussion.

            • ASINUS 12 septembre 2009 10:27

              yep
              resumons dieu est une hypothése et ils aident certains à vivre « no problemos »


              si il existait je l aimerais assez
              noire femme et lesbienne


              rien que pour la gueule des intégristes des 3 livres !!!!


              • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 12 septembre 2009 13:35

                Frédéric Nietzsche, Fragments posthumes, N VII 3, été 1886 – automne 1887  : [71] 3  : «  Nous n’avons plus tellement besoin d’un remède contre le premier nihilisme (8) : la vie n’est plus à ce point incertaine, hasardeuse, absurde dans notre Europe. Une si monstrueuse surestimation de la valeur de l’homme, de la valeur du mal etc. n’est plus tellement nécessaire aujourd’hui […] « Dieu » est une hypothèse bien trop extrême [„Gott“ ist eine viel zu extreme Hypothese].  »

                «  « Dieu » aujourd’hui rien qu’un mot pâli, pas même un concept !" (W II 1, automne 1887). «  Dieu […] formule unique pour dénigrer l’en-deçà et répandre le mensonge de l’au-delà.  » (L’Antéchrist, 18).


              • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 12 septembre 2009 13:40

                « si il existait je l aimerais assez
                noire femme et lesbienne »

                Vous devez connaître cette histoire de l’Anglais qui revient d’une NDE après avoir été au paradis.

                On lui demande s’il a vu Dieu, il répond : Yes, I did.

                On le demande comme est Dieu, il réponde : She is black.

                http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com/2009/02/notes-atheologiques-sur-dieu.html



              • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 12 septembre 2009 13:41

                Rectif : comment est ..


              • Emmanuel Aguéra LeManu 12 septembre 2009 22:02

                rectum qui fanait...


              • Takuan Takuan 13 septembre 2009 00:06

                et communiste tant qu’a faire...


              • ASINUS 12 septembre 2009 10:49

                atheisme « absence d un dieu moral »

                yep pour ma part j achete cette version


              • Echo Echo 12 septembre 2009 11:19

                Oui, mais les chretiens vous renverront au diable qui est leur dieu amoral.

                Et comme ils adorent cette dualite, pour eux incontournable, entre le bien et le mal, et des lors que vous admettez l’existence du diable, ils vous l’emballent avec leur dieu pour le meme prix.

                En acceptant un dieu sans morale, vous vous retrouvez avec les deux boulets.


              • GérardP 12 septembre 2009 12:47

                Pourquoi appeler Dieu, l’atome, la nature et l’univers ? C’est le meilleur moyen pour créer un confusion permanente. Les mots existent pour que les hommes se comprennent et non l’inverse.


              • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 12 septembre 2009 12:51

                « Pourquoi appeler Dieu, l’atome, la nature et l’univers ? C’est le meilleur moyen pour créer un confusion permanente. Les mots existent pour que les hommes se comprennent et non l’inverse. »


                Vous avez raison ; mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde.


              • Emmanuel Aguéra LeManu 12 septembre 2009 21:55

                ou un balai de chiottes.


              • ffi ffi 12 septembre 2009 23:43

                Peut-être Dieu est-il le nom qui permet de nommer ce qui n’a pas encore de nom ?

                En effet, comment nommer ce qu’on ignore, que l’on a jamais vu ?
                Dès lors, sans pouvoir qualifier l’inconnu, comment pourrions-nous l’envisager ? Il faut bien croire que l’inconnu et l’invisible existe, avant de pouvoir essayer de le comprendre.

                Par exemple, l’imagination d’un homme ou bien sa volonté, la voyons-nous ? Non. Et pourtant, il nous faut bien croire qu’elles existent.

                Il faut bien un mot générique pour nommer ce qui n’a pas encore de nom. A moins de considérer que l’homme connaisse parfaitement l’univers ? Je ne crois pas.

                Au départ la foudre était nommée du nom de Dieu.
                Une fois qu’elle fut mieux comprise, elle fut nommée la foudre : le feu tombant du ciel.

                Au-delà de la question de Dieu lui-même, ce qui importe surtout, c’est de garder une faculté de compréhension des textes utilisant les formulations divines (lecture par métaphore), car il s’y trouve toute un partie importante de notre culture.

                Sans cette culture, nous serions déracinés et manipulables, car les anciens, qui n’étaient pas plus bête que nous, par leurs écrits, nous ont livrés des merveilles de réflexion. Celles-ci sont très ouvertes, en considérant que toute cause encore inconnue est qualifiée du nom de Dieu.

                Saint-Augustin est par exemple un penseur très remarquable, au moins d’une qualité comparable à ceux des lumières et surtout, ses écrits, contemporains à la chute de Rome, montre une intense lutte contre l’empire vieillissant de la part de ses propres populations.

                De lui vient que la croyance précède la raison, ce qui est rigoureusement exact, puisque tout raisonnement s’appuie sur des certitudes. Ces certitudes que souvent, par manque d’humilité, l’on peine à voir.

                Rejouer la partition de Nietzsche est donc assez inutile. Le problème n’est pas tant le concept que la capacité à transmettre la culture classique aux nouvelles générations.


              • mimusops 15 septembre 2009 16:45

                bien d’accord.

                j’ajouterais que nous avons tous une morale, athées ou religieux, qu’elle soit hérité ou acquise bien que nous vivons dans un monde et une nature amoral. Nous produisons tous de la morale, ça doit être liée à notre capacité à faire des choix à partir de valeurs abstraites,de bien/mal etc... à notre statut de singe poète. On ne s’en passera donc jamais...

                La formulation d’une éthique qui prendrait en compte :
                -l’absence de moralité du monde (« de dieu »), 
                -la science (les lois qui n’ont pas été démontrées comme fausses)
                -et le besoin de « morale » de CHACUN

                est difficile, urgente, déterminante et personnelle.

                L’émergence du réseau a changé radicalement notre rapport au temps,à l’espace et à la « connaissance ». La prise de conscience de notre impact écologique nous a donné de nouvelles responsabilités. Ces nouvelles responsabilités dans ce nouvel espace-temps imposeront de fait une adaptation morale, pour/avec le meilleur et pour/avec le pire.

                Bien à vous.


              • Ali 12 septembre 2009 17:08

                @ chantecler

                nous avons de nombreuses preuves de l’existence d’Allah ou si vous préfairez Hazard
                - l’axe de la terre est incliné de 23°27’’ sur le plan de l’ecclyptique sans quoi elle serait surchargée de glace aux pôles et serait écrasée !!
                - chacune de nos cellule comporte 46 chromosones mais une cellule de spermatozoïde n’en contient que 23 la femme en apportant 23
                - une prise de sang sur une personne souffrant d’éléphantiasis ne démontre rien alors que la nuit vous décèlerez dans son sang les responsables de la maladie ceux-ci sont transmis par un moustic qui pique la nuit don le jour ils restent cachés dans la masse musculaire...


              • PhilVite PhilVite 12 septembre 2009 18:13

                ça, c’est de la Preuve !

                J’en suis tout ratatiné !!


              • Emmanuel Aguéra LeManu 12 septembre 2009 21:54

                -Vitamines pour la 12 !"


              • abdelkader17 12 septembre 2009 10:41

                « l’essentiel des conflits et problèmes de société ont pour origine la croyance en Dieu. »
                Vous dite vraiment n’importe quoi c’est quoi ces conneries,les conflits dans le monde sont des conflits pour des intérêts bien profanes quand les américains sont partis en croisade en Irak c’était pour le pétrole,la question palestinienne est une question politique portant sur le vol des terres et la question des réfugiés que les adeptes du choc des civilisations auront transformé en guerre de religion, partout on pourrait trouver des exemples similaires,la croisade pour la sécularisation du monde au nom de l’ordre marchand voilà la vérité.
                C’est plutôt la politique qui instrumentalise la religion que son contraire.
                On remplace la question sociale par la question ethnique ou religieuse,c’est plus confortable intellectuellement et ça sert des intérêts politiques pour les élections.


                • Deneb Deneb 12 septembre 2009 10:48

                  Abdel : Tu crois vraiment que le fusil sur ton épaule te donne de la crédibilité pour parler des conflits et comment les resoudre ?


                • abdelkader17 12 septembre 2009 10:50

                  @Deneb
                  commente le fond, on ne te demande pas de spéculer sur la photo.


                • Deneb Deneb 12 septembre 2009 10:53

                  Moi ce que je vois c’est un mec armé défendant la religion. Le fond est là.


                • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 11:04

                  Par abdelkader17 (xxx.xxx.xxx.189) 12 septembre 10:41

                  « l’essentiel des conflits et problèmes de société ont pour origine la croyance en Dieu. »
                  Vous dite vraiment n’importe quoi c’est quoi ces conneries,les conflits dans le monde sont des conflits pour des intérêts bien profanes« 


                  Ah bon !?!

                  Et quid des guerres de religion, des inquisitions, des excommunications, des buchers pour les »sorcières" et les mécréants, des croisades, des guerres entre sunnites, chiites, wahabbites, salafistes, et autres maboules de dieu ?


                • abdelkader17 12 septembre 2009 11:07

                  @Deneb
                  C’est Leila khaled sur la photo,une ancienne activiste du FPLP(front populaire de libération de la Palestine)une organisation d’obédience marxiste Léniniste composée de nombreux chrétiens orthodoxe,son chef Georges Habbache à toujours été intransigeant, chef de fil du front du refus après la reconnaissance par l’olp d’isarel en 1988 à Alger,de même son second Waddi haddad chef des opérations extérieurs (détournement d’avion de ligne dans les années 70)était aussi chrétien.
                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Le%C3%AFla_Khaled
                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Habache


                • abdelkader17 12 septembre 2009 11:18

                  Sisyphe c’est trop facile d’étaler à la suite les méfaits produit par les religions,en les sortant totalement de leur contexte,Je pourrais vous démontrez de la même manière la nocivité des idéologies séculières (en m’appuyant sur les résultats de la Russie soviétique ou les génocides contemporains du capitalisme apatride).
                  Pouvoir quelqu’il soit implique, rivalité, guerre, trahison.


                • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 11:22

                  « Ô Seigneur Dieu, aidez-nous à réduire leurs soldats en pièces détachées par
                  l’explosion de nos obus ; aidez-nous à couvrir leurs champs rieurs des formes
                  pâles de leurs patriotes morts ; aidez-nous à couvrir le tonnerre de nos canons
                  par les clameurs de leurs blessés se tordant de douleur ; aidez-nous à détruire
                  leurs maisons par une tempête de feu ; aidez-nous à briser le coeur de leurs
                  épouses innocentes accablées de douleur ; aidez-nous à les rendre sans abris
                  et à les obliger à parcourir avec leurs petits enfants les ruines de leur pays ravagé, vêtues
                  de lambeaux, affamées et assoiffées, brûlées par le soleil d’été puis gelées par les vents
                  glacés de l’hiver, brisées au plus profond de leur âme, usées par le travail et Vous implorant
                  pour le refuge de la tombe que vous leur refuserez... »
                  (Mark Twain / 1835-1910 / La prière de la guerre, 1905)


                • abdelkader17 12 septembre 2009 11:28

                  @Sisyphe
                  Bush à bien trouvé des justifications théologiques à ses aventures « la lutte du bien contre le mal ».On peut tout justifier et de n’importe quelle manière.
                  La sécularisation du monde est bien loin d’apporter des solutions à l’humanité.


                • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 11:32

                  Par abdelkader17 (xxx.xxx.xxx.189) 12 septembre 11:18


                  « Pouvoir quelqu’il soit implique, rivalité, guerre, trahison. »

                  Ben oui ; or, la religion a longtemps été mêlée au pouvoir. Ce fut longtemps le cas en occident, et ça l’est aujourd’hui aux Moyen et Proche-orient, avec toutes les « républiques islamiques », et autres états religieux.

                  D’où la nécessité absolue d’évincer la religion de toute forme de pouvoir et de la sphère publique : la confiner à la sphère privée, pour ceux qui en ont besoin, et lui oter tous les moyens de nuire.


                • ASINUS 12 septembre 2009 11:33

                  bonjour , pour ce qui est de « nos guerre de religions » ça n est rien moin qu un conflit
                  entre deux familles pretendantes au trone de france , qu une maniere pour la noblesse
                  de contester un pouvoir royal en constition et pour certaines villes qu un pretexte pour la bourgeoisie marchande de lorgner vers une charte type britannique, que quelques illuminés aient participé ou evenimé le conflit , derriere les guerrres de religions française
                  il n y a rien moins ques des interts particuliers ou de castes et economiques en jeu !
                  De la meme maniere que certains irrédentistes pachtoun habille du djihhad leur contestation d un pouvoir afghan pro occidental , nos seigneurs et bourgeois tour a tour cathos ou parpaillots ne songeaient qu a leurs interets terrestres bien compris


                • abdelkader17 12 septembre 2009 12:07

                  il n’y a que deux états religieux au moyen orient enfin trois avec l’hybride sioniste,L’arabie saoudite ou se trouve les lieux saint et L’Iran suite à la révolution de 79 qui allait bouleverser la face du monde.
                  Il faut arrêter d’analyser les système politiques sous le seul angle religieux au moyen orient,en Egypte en Jordanie en Syrie ou plus près de chez nous au Maroc en Algérie en Tunisie,ce ne sont pas des religieux qui sont au pouvoir mais des dictatures civils ou militaires.
                  La contestation religieuse vient du fait que la mosquée est le seul endroit possible d’opposition,
                  elle ne fait que reprendre le combat du nationalisme panarabe séculier sous forme religieuse,un peu comme les théologiens de la libération en Amérique du sud épousant la doctrine sociale de l’église ou point d’établir des ponts avec le marxisme.
                  A quoi répondait la création de l’oci (l’organisation de la conférence islamique) par l’arabie saoudite si ce n’est de lutter contre l’influence du nationalisme arabe dont le chef de fil Nasser était très proche des soviétiques (mouvement des non alignés) jeu d’influence ou se mêlent acteur locaux et internationaux dans le contexte de la guerre froide.
                  Et je pourrais vous donner de nombreux exemples comme Israël qui à jouer les religieux contre les laïcs pour contrer l’influence du Fatah d’Arafat.


                • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 12:10

                  Et pourriez vous me donner la définition de la charia ?


                • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 12:19

                  De nos jours, on compte quatre républiques islamiques :

                  Par ailleurs, les islamistes ne cessent de déclarer vouloir étendre l’islamisation aux pays occidentaux, et proclamer l’islam comme « l’avenir de l’humanité », la seule solution, etc...

                  Donc, définitivement, que la religion soit écartée de la sphère publique, et strictement confinée à la sphère privée : c’est la religion qui doit se plier aux lois de la démocratie, et non l’inverse.


                • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 12:29

                  En Égypte, le système judiciaire reste basé sur les principes islamiques, puisqu’il reprend en grande partie le qānun ottoman (code de loi qui avait pour but de codifier la charia). Au cours du XIXe siècle, l’exécution des peines hudud se fait moins fréquente, mais les législateurs ne rejettent pas la base qu’est la loi islamique[8]. Des tribunaux appliquant les principes de la charia existaient d’ailleurs toujours aux côtés des nouveaux. Ce qui sera le cas non seulement en Égypte, mais dans la quasi-totalité du monde musulman.

                  (...)

                  Aujourd’hui, une doctrine quasi-constitutionnelle vis-à-vis de la charia a émergé, à la fois parmi les juristes ou parmi les islamistes[8]. En effet, les juristes ont commencé à avoir une approche plus positive de la charia à partir des années 1930, en faisant remarquer que les codes de lois des pays musulmans devaient se fonder sur des sources indigènes plutôt que sur des sources de lois européennes[11]. De leur côté, les islamistes, confortés par le changement de sens du terme charia et sa plus grande codification, ont insisté sur le fait que la charia devait avoir une forme codifiée, et ils positionnent la charia comme étant supérieure à tous les autres codes de lois (constitution, législation normale et règlements administratifs)[12]. L’exemple d’une constitution basée sur la charia est d’ailleurs celui de l’Iran depuis la révolution de 1979.

                  La nouvelle signification de la charia en tant que code de lois est donc devenue beaucoup plus difficile à circonscrire, et les gouvernements de nombreux pays musulmans (comme l’Égypte) se sont engagés à vérifier leur codes légaux afin de s’assurer qu’ils sont en conformité avec la charia[8].

                  La redéfinition de la charia a permis de donner un pouvoir politique plus grand à celle-ci, mais, en revanche, le pouvoir de la loi islamique est en même temps restreint à des sujets plus spécifiques. Nathan Brown dit que si la charia était mise en place complètement dans certaines sociétés, cela nécessiterait des changements très importants dans la loi commerciale et les codes pénaux. À l’heure actuelle, la mise en place de la charia n’est pas complète, mais elle est fortement présente dans la vie politique des pays musulmans[8].



                • norbert gabriel norbert gabriel 12 septembre 2009 15:23

                  Et si Dieu dans sa grande magnanimité répond à la prière de chacun de ses fidèles... ça va mal finir tout ça...
                  pour ma part je préférerais que Dieu, Jéhovah Allah et les autres règlent leurs comptes entre eux au lieu de déléguer leurs conflits d’opinion aux humains ; qu’ils le fassent au sabre, au lance pierre ou à la belote, mais qu’ils nous fichent la paix ! Amen !


                • Ali 12 septembre 2009 16:49

                  abdelkader : et les hadith dans tout çà ?
                  hadith quddsi
                  hadith hasan
                  moi qui croyait qu’il étaient les bases de la charria !!
                  et citer les Karidjite qui vivent dans l’erreur !!!


                • Emmanuel Aguéra LeManu 12 septembre 2009 21:23

                  @Deneb (à propos de la photo d’AbelKader)

                  « Moi ce que je vois c’est un mec armé défendant la religion. Le fond est là. »

                  C’est ce qu’on te reproche. Quand tu verras autre chose que toi-même et la religion dans la guerilla, un drapeau ou un nom, tu pourras te considérer guéri de tes traumatismes utérins. Car de deux choses l’une : onvoit ce qu’on veut ou on voit ce qu’on peut. toute autre option est grave.

                  Ton discours s’enflammera moins vite, mais brûlera mieux.


                • Deneb Deneb 12 septembre 2009 21:41

                  LeManu : Abdelkader est un combattant du Hezbollah. Sais-tu ce qu’Hezbollah veut dire ?


                • Emmanuel Aguéra LeManu 12 septembre 2009 21:52

                  Ecoutes, Deneb : Il y a eu récemment des élections en Israel ; Victoire (relative, mais victoire quand même) d’Avidgor, autre slave bien connu. Grâce aux roquettes providentielles du Hamas et le petit millier de morts colltéraux.
                  En ce moment, Israel est dans la merde pour cause de surpopulation et de paupérisme rampant ; d’où nouvelles colonies et réprobation mondiale en vue. Surprise ! un roquette du Hamas tombe hier providentiellement (Jupiter fait bien les choses...) er Israel porte plainte bien fort aux Nations Unies...
                  Alors si le Hezbollah est le parti d’Allah, Allah est juif.
                  Pour le reste, je l’ai écrit plus haut et plus bas.
                  J’y vais ma copine m’attend et j’ai du taf.


                • abdelkader17 13 septembre 2009 00:56

                  @Deneb
                  Combattant du Hezbollah faudrait arrêter la vignasse,le terrain de jeu des combattants du hezbollah c’est plutôt le sud Liban ou la plaine de la bekaa pas internet surtout pour perdre son temps avec des zouaves de ton genre.


                • Deneb Deneb 13 septembre 2009 12:05

                  Abdel : Les mecs qui passent leur temps à se flinguer avec les vrais armes n’ont aucune crédibilité. Moi, je suis contre les armes, contre la guerre, toi, tu la fais. Quant à Israël, on peut trouver sa politique condamnable, on peut trouver même son existence et sa création condamnable, mais je suis au regret de constater que c’est le seul êtat civilisé de la region, et que ceux qui le menacent sont les fanatiques islamistes, admirateurs de nazis et un vrai danger pour la paix mondiale à cause du caractère resolument politique et expansionniste de leur religion islamiste, de son racisme primaire, de leur soif de vengeance et la démagogie qu’ils exercent sur les populations pauvres et incultes. Tout en étant en desaccord avec le sionisme, force est de reconnaitre qu’ils sont tout de même bien moins cons que ceux qui les attaquent.


                • abdelkader17 13 septembre 2009 12:15

                  @Deneb
                  Continue donc à te faire zombifier par la presse marchande.


                • ASINUS 12 septembre 2009 10:47

                  yep abdlekader yep vous auriez pu varier les exemples dans l espace et le temps , mais sinon rien a redire de votre demonstration yep


                  • abdelkader17 12 septembre 2009 10:59

                    @Asinus
                    bonjour
                    Peut être pas parce que le cas de la Palestine est bien symptomatique de ce glissement récent visant à traduire tous les dérèglements du monde sous le prisme religieux,Sharon ne disait il pas nous avons notre Ben Laden, Arafat après le 11 septembre 2001, il faut échapper à ces raccourcis.Arafat à dans le même mené un chasse impitoyable aux religieux dans le cadre du simulacre des accords d’Oslo,Saddam Hussein n’a jamais proné la guerre sainte et n’avait aucune accointance avec les islamistes.


                    • Emmanuel Aguéra LeManu 12 septembre 2009 21:39

                      right.
                      Hep ! Deneb ! je viens de plusser Abdlkdr !


                    • Deneb Deneb 13 septembre 2009 07:04

                      Lemanu : Toi aussi tu fais de l’antisemitisme et de l’admiration d’Hitler comme Abdel ? Tu plusses quelqu’un qui est financé par les mollahs d’Iran. Ton nouveau idole ?


                    • Deneb Deneb 13 septembre 2009 08:22

                      Abdel : « Saddam Hussein n’a jamais proné la guerre sainte et n’avait aucune accointance avec les islamistes. »

                      Memoire courte, Abdel ?

                      http://www.pbs.org/newshour/extra/features/jan-june03/saddam_4-1.html


                    • Deneb Deneb 12 septembre 2009 21:36

                      Vilistia : « Est-il réellement impossible de démontrer l’existence de Dieu ?Pas besoin sortir des grandes écoles pour comprendre que la Politique veut manipuler les religions. »

                      Je crois qu’il est largement l’heure d’aller te coucher.


                    • Emmanuel Aguéra LeManu 12 septembre 2009 21:42

                      Deneeeeeeeeeeb ! c’est MON argumentation, ça ! Et le contraire de celle que tu nous as assénée plus haut, en plus...
                      A chacun ses moutons, et le troupeau sera bien gardé ; pas de traces de fanatiques dans mes plates-bandes, please.
                      merci.


                    • Deneb Deneb 13 septembre 2009 11:49

                      LeManu : eclaire-moi stp, je n’ai rien compris. Quelle argumentation ? La moitié de tes posts sont incomprehensibles, tes arguments s’appuient rarement sur une réalité, on dirait que ce qui t’importe c’est d’exhiber ton opposition.


                    • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 12 septembre 2009 11:25

                      « Mon Dieu (s’il y en a un), sauvez mon âme (si j’en ai une) !

                      Cette vieille plaisanterie montre que les deux questions sont liées.

                      Est-il vraiment impossible de démontrer l’inexistence de l’âme ? Il faudrait d’abord dire ce que l’on entend par là.

                      La position ancienne des matérialistes »il n’y a dans l’Univers que de la matière en mouvement", position en particulier des marxistes, est fausse, on le sait désormais.

                      En effet, il y a dans l’Univers de la matière et de l’énergie (photons).

                      Une âme qui ne serait ni matière ni énergie, immortelle mais avec un commencement à la naissance ? Difficile à soutenir.


                      • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 11:39

                        Par Claude Courouve (xxx.xxx.xxx.58) 12 septembre 11:25


                        "La position ancienne des matérialistes »il n’y a dans l’Univers que de la matière en mouvement", position en particulier des marxistes, est fausse, on le sait désormais.

                        En effet, il y a dans l’Univers de la matière et de l’énergie (photons)."

                        Ah !

                        Et qu’est-ce d’autre (matière et énergie) que de la matière en mouvement ?

                        Vous auriez mieux fait de parler de ce qu’il y a, effectivement, d’autre ; à savoir l’anti-matière, la masse noire...

                        Sinon, je ne vois pas bien ce que viennent faire les marxistes là-dedans ??


                      • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 12 septembre 2009 11:43

                        Le photon est bien en mouvement, mais il n’est pas matériel. Il faut connaître un peu de physique pour discuter de ces questions ...


                      • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 11:58

                        Pour ce que j’en sais, les photons sont effectivement de masse nulle, mais ce sont des particules, constitutives des ondes.

                        Qu’on les différencie de la matière, certes, mais cette distinction est possible grâce aux découvertes relativement récentes (mécanique quantique) : elle « précise » la conception matérialiste, sans toutefois la dénier, je pense..


                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 septembre 2009 14:39

                        @ Villstia : 


                         « 42 » Vous ne saviez pas ?

                        PJCA

                      • Emmanuel Aguéra LeManu 12 septembre 2009 21:25

                        c’est la faute au photon


                      • PhilVite PhilVite 12 septembre 2009 11:38

                        Dieu existait jusqu’à ce matin.
                        Malheureusement en allant pisser au fond du jardin, j’ai marché dessus !
                        Pas fait exprès...


                        • Furax Furax 12 septembre 2009 11:47

                          Ceci n ’est qu’une caricature, à peiine exagérée, des « pensées » exprimées ici par les « athées ». Du pur Gourio. Philo de bistro.
                          Vos « pensées »de bouffeurs de curés européens sentent le rance. Tout le reste de la planète s’en contrefout, il faudra que vous réalisiez un jour


                        • PhilVite PhilVite 12 septembre 2009 12:01

                          Exactement !
                          Voilà qui me convient beaucoup mieux !
                          A ceci près « Dieu a écrasé dieu »


                        • PhilVite PhilVite 12 septembre 2009 12:40

                          Quelle suffisance y-a-t-il à provoquer l’ire des bigots avec une boutade, bien anodine somme toute ?


                        • vinvin 12 septembre 2009 23:21

                          (@PhilVite).


                          Hahahaha...... Enfin un peu d’ humour !

                          (Moi dieu ne se trouve pas dans mon jardin ; Domage, sinon j’ aurais fait comme vous ! 




                          Cordialement.




                          VINVIN.

                        • Furax Furax 12 septembre 2009 11:40

                          Il n’existe rien d’autre que Dieu


                          • PhilVite PhilVite 12 septembre 2009 11:57

                            Et si le reste de l’humanité se contrefoutait de vos certitudes ?


                          • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 12:05

                            Par Furax (xxx.xxx.xxx.197) 12 septembre 11:40

                            « Il n’existe rien d’autre que Dieu »

                            Propos de bigots et de grenouilles de bénitiers.

                            Philo de presbytère.


                          • Furax Furax 12 septembre 2009 12:13

                            Hips ! A la tienne !


                          • PhilVite PhilVite 12 septembre 2009 12:45

                            "C’est toi le reste de l’humanité...


                            Alors va surfer ailleurs. Essaie M6 un nouveau DIEU
                            "

                            La logique de ce raisonnement m’échappe. Décidément vous avez du mal à comprendre que votre besoin de ’’dieu’’ n’est pas partagé par tous.


                          • Serpico Serpico 12 septembre 2009 12:08

                            L’auteur : "L’auteur précise que sa démonstration ne concerne que le Dieu des monothéistes dont il analyse les caractéristiques données par les croyants eux-mêmes"

                            *************************

                            Ah bien : il ne démontre donc pas l’inexistence de Dieu...

                            Un article inutile de temps en temps, ça permet de libérer les neurones.


                            • PhilVite PhilVite 12 septembre 2009 12:54

                              C’est une obsession ? TF1, M6.... Y’en a encore quelques unes à citer


                            • kalon kalon 12 septembre 2009 12:16

                              démontrer l’inexistence d’un concepte est, de par sa définition méme, impossible !


                              • franck2010 12 septembre 2009 12:17

                                « Des philosophes athées tels que André Comte-Sponville et Michel Onfray, des scientifiques tels que Claude Allègre »

                                Vous êtes vaches GérardP de convoquer ces trois là...aprés c’est forcément difficile de prendre les athées au sérieux !


                                • PhilVite PhilVite 12 septembre 2009 12:50

                                  C’est vrai. Et pourquoi vous ne bruleriez pas ceux qui ne pensent pas comme vous ?
                                  C’est juste une idée...


                                • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 12 septembre 2009 13:04

                                  Il y a d’autres athées plus célèbres que Comte-Sponville et Onfray : Montaigne, Diderot, Sade, Schopenhauer, Nietzsche, Gide, Sartre, Camus, par exemple.


                                • GérardP 12 septembre 2009 15:15

                                  Je crois avoir écrit que ces athées là se trompaient et nous trompaient.


                                • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 22:39

                                  En quoi pouvez vous dire que Nietzsche ou Camus se trompaient et nous trompaient ?


                                • GérardP 13 septembre 2009 12:03

                                  Je parlais d’Onfray, Conte sponville et Allegre.


                                • Georges Yang 12 septembre 2009 12:22

                                  Dieu étant un concept, Dieu existe tant que quelqu’un y croit. Le jour où plus personne n’y croit, Dieu n’existe plus.
                                  C’est le cas des Dieux de l’Olympe, qui en dehors d’un petit noyau de « fidèles » qui les ont réactualisés en Grèce ont fini d’exister. Le crépuscule des Dieux mortels n’est pas pour demain ,mais il est envisageable.


                                  • ZEN ZEN 12 septembre 2009 12:30

                                    Mon Dieu !
                                    (ça m’a échappé...)
                                    Que de fadaises sur un concept vide !
                                    Avant Bach (pas Jean Sébastien !), il y a eu Epicure, Lucrèce, Spinoza, Hume, Kant, Nietzsche...
                                    Relisons nos bons classiques


                                    • JL JL 12 septembre 2009 13:06

                                      @ Zen : « Je suis athée, Dieu merci  ! » (Gorg Lichtenberg)

                                      Et pour la route, celle là : « Si tu es athée c’est que tu es de mauvaise foi ». (Frédéric Dard)


                                    • sisyphe sisyphe 12 septembre 2009 22:41

                                      "Si Dieu existe, j’espère qu’il a une bonne excuse."

                                       

                                      "L’Homme a été fait à l’image de Dieu. Mais pensez-vous vraiment que Dieu soit roux et porte des lunettes ?"

                                      Woody Allen


                                    • beneolentia beneolentia 12 septembre 2009 12:36

                                      JE SUIS DIEU

                                      Et vous allez tous crever bientôt, niark, niark niark

                                      parce que vous êtes méchants ou pas gentils

                                      vous avez le choix

                                      ou bien vous croyez en moi, en vous devenez des gentils
                                      ou bien comme j’aime pas les méchants vous allez morfler

                                      en attendant je suis en transumance sur terre, histoire de vous observer, et de bien comprendre comment vous fonctionnez, mais ne vous leurez pas, sitôt la date de la fin du monde promise, humm merde c’est quand déjà ?

                                      ah oui, moi seul le sait, donc c’est pour ça que je ne vous le dirais pas,

                                      SURPRISE ! :) c’est pour demain
                                      bon, non demain c’est pas raisonable, je vous laisse encore un peu de temps.

                                      pensez y et repentez vous

                                      parce que ce je demande c’est pas trop compliqué

                                      La SAINTE BIBLE LE NOUVEAU TESTAMENT
                                      Chapitre 15 Évangile selon saint Luc :

                                      17. Ce que Je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres.

                                      Chapitre 13 Épître aux Romains

                                      8. Ne soyez les débiteurs de personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime le prochain a accompli la loi.

                                      Chapitre 5 Épître aux Éphésiens

                                      28. De même les maris aussi doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même.

                                      ahhhhhhhhhhhh, ça c’est cool (merci DIEU)
                                      euh, Dieu, envoie moi une nouvelle femme stp, parce que l’autre s’est barrée, merci.

                                      Chapitre 2 Épître de saint Paul à Tite

                                      4. pour enseigner la sagesse aux jeunes femmes, leur apprenant à aimer leurs maris, à chérir leurs enfants,
                                      5. à être sages, chastes, sobres, appliquées au soin de leur maison, bonnes, soumises à leurs maris, afin que la parole de Dieu ne soit pas décriée.

                                      euh, oui ça c’est normal, faut aimer dans les deux sens.

                                      Chapitre 1 Première épître de saint Pierre

                                      22. Rendez vos âmes pures par une obéissance d’amour, par la charité fraternelle ; portez une attention continuelle à vous aimer les uns les autres du fond du cœur ;

                                      arrrghhhh, nan meuh nan, stp Dieu, c’est vraiment obligé que je doit aimer même l’autre, le nicolas sarkozy, hein ? dit, je suis pas obligé hein ? merci.


                                      • freelol freelol 12 septembre 2009 12:40

                                        Si un extra terrestre disposant de gadgets incroyables lui permettant par exemple de marcher sur l’eau, de multiplier de la bouffe ou encore de ressusciter se pointait, vous croyez qu’on le prendrait pour Dieu ?


                                        • beneolentia beneolentia 12 septembre 2009 12:55

                                          euh , vouiiii

                                          mais la bonne question , c’est qui a crée l’ extra terrestre ? hein, c’est qui ?

                                          *
                                          C EST MOI Ahhhh ahhh ahhh ah ah
                                          argh, scuzez, j’ai avalé de travers.


                                        • Deneb Deneb 13 septembre 2009 18:15

                                          Freelol : "Si un extra terrestre disposant de gadgets incroyables lui permettant par exemple de marcher sur l’eau, de multiplier de la bouffe ou encore de ressusciter se pointait, vous croyez qu’on le prendrait pour Dieu ?"

                                          Pas besoin d’extraterrestre : un skieur nautique marche sur l’eau. Un agriculteur multiplie les graines. Un medecin réanimateur arrive à reuscissiter quelqu’un cliniquement mort. Pourquoi extraterrestre ? Pourquoi dieu ?


                                        • freelol freelol 16 septembre 2009 19:58

                                          Sympa les gars mais vous répondez tous par plus de questions là ....
                                          Et si c’était ça ? La grande réponse à la grande question de la vie, de l’univers et du reste ...

                                          Comment ça 42 ?


                                        • dom y loulou dom 12 septembre 2009 12:54

                                          ne pas vouloir voir l’incroyable intelligence qui régit le vivant et qui nous a précédé longuement, tandis qu’on se prendrait pour la crème de l’univers ... confine aux pires folies dont l’homme est capable.

                                          d’en avoir fait une affaire de croyance est presque un crime tant cette observation et tant la communion est nécessaire entre le monde vivant et nous.

                                          Rabaisser cette communion intime en nous-mêmes à des questions de dogmes et d’institutions extérieures et d’intermédiaires professionels est une aberration dès lors, car cela nous éloigne de nous-mêmes et de la comunion en nous-mêmes.

                                          Tout babylone utilise toujours ce même truc... nous faire croire que le système palie à toutes nos peurs, à toutes nos questions existentielles, que tout problème se résout de manière mécanique, rien n’est plus faux, simplement parce que chaque élément du monde vit.

                                          Vivre dans une société qui prétend ne plus avoir de telles questions est à deux doigts de disparaitre. Les béquilles ne remplaceront pas les jambes ni les bras qui doivent les tenir ni le coeur qui leur donne leur vigueur.

                                          les béquilles... certaines allant même jusqu’à nous persuader que nous nous sommes créés nous-mêmes et que la technologie nous rendrait tout-puissants... tout faux. Nous perdons ainsi carrément le sol sous nos pieds.

                                          Si on ne peut avoir l’humilité de reconnaitre le principe créateur dans l’amour, seul assez large pour tout porter et tout générer, alors il ne faut pas se plaindre dentrer dans un monde où l’ignorance, la violence et la barbarie règnent.


                                          Ludus - le jeu de perles de verre sur  lulu.com 

                                          .






                                          • PhilVite PhilVite 12 septembre 2009 13:30

                                            Celui qui ne croit pas ne nie pas l’étrange complexité de l’univers. Il refuse simplement la relation simpliste : Je n’y comprends rien, donc il y a un dieu derrière tout ça.
                                            De plus, il est parfaitement conscient qu’il fait partie de ce ’’grand tout’’. Il ne s’en exclut aucunement, et sait que son influence - comme celle de l’humanité toute entière - sur ce système est absolument nulle et que celui-ci continuera ’’son chemin’’ bien après que le dernier humain aura disparu. Il n’y a aucun manque d’humilité dans l’athéisme.


                                          • Deneb Deneb 13 septembre 2009 14:23

                                            Dom : « le principe créateur dans l’amour »

                                            Le principe copulateur dans l’amour je le trouve bien plus essentiel.


                                          • Radix Radix 12 septembre 2009 13:06

                                            Bonjour

                                            On peut facilement prouver que l’idée de dieu est une construction historique en étudiant l’histoire des religions et des civilisations.

                                            Mais prouver à un croyant que Dieu n’existe pas est impossible, c’est comme essayer de sevrer un drogué.

                                            Un être humain qui s’est construit sur cette base a beaucoup de mal a revenir en arrière sans s’effondrer car il doit faire face, seul, au néant qui l’attend !

                                            Pour s’en faire une vague idée il suffit de voir un enfant qui comprend que le Père Noël n’existe pas.

                                            Radix


                                            • PhilVite PhilVite 12 septembre 2009 13:36

                                              C’est bien pour ça qu’il est totalement inutile de vouloir prouver l’inexistence de dieu.
                                              Que celui qui croit continue à croire. S’il en a besoin.
                                              Tant qu’il ne cherche pas à prouver à celui qui ne croit pas que dieu existe, tout va bien.


                                            • Radix Radix 12 septembre 2009 13:40

                                              Bonjour

                                              Tout a fait d’accord avec vous !

                                              Peu me chaud ce que pense mon voisin sur Dieu tant qu’il ne vient pas me dire que je dois penser comme lui car, là, je ressort la fourche du fumier pour la planter ailleurs !

                                              Radix


                                            • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 12 septembre 2009 13:49

                                              Le problème est que la plupart du temps les religions disent ce qu’il faut penser, dire, faire ou ne pas faire, manger ou ne pas manger, et que parfois elles ne sont pas trop regardantes sur les moyens d’arriver à leur fin.


                                            • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 12 septembre 2009 14:10

                                              A Radix : « Un être humain qui s’est construit sur cette base a beaucoup de mal a revenir en arrière sans s’effondrer car il doit faire face, seul, au néant qui l’attend ! »

                                              Mais c’est possible ; voir l’exemple d’André Gide, salué par Jean-Paul Sartre :

                                              "On prend l’idée comme un produit fini sans s’apercevoir qu’elle n’est rien d’autre que la lente maturation, qu’une succession d’erreurs nécessaires qui se corrigent, de vues partielles qui se complètent et s’élargissent. Gide est un exemple irremplaçable parce qu’il a choisi au contraire de devenir sa vérité. Décidé abstraitement, à vingt ans, son athéisme eut été faux ; lentement conquis, couronnement d’une quête d’un demi-siècle, cet athéisme devient sa vérité concrète et la nôtre. A partir de là, les hommes d’aujourd’hui peuvent devenir des vérités nouvelles. » (Jean-Paul Sartre, Situations IV, Gide Vivant, pages 88-89)

                                              http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com/2009/02/notes-atheologiques-sur-dieu.html


                                            • PhilVite PhilVite 12 septembre 2009 15:01

                                              Pour ne pas tout compliquer, je pense qu’il est fondamental de ne pas rajouter ici la problématique de la religion à celle de la foi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

GérardP


Voir ses articles







Palmarès