Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Existe-t-il plusieurs Coran ? (1ère partie)

Existe-t-il plusieurs Coran ? (1ère partie)

Comment ne pas se poser cette question quand on voit certains musulmans mener un combat meurtrier au nom du Coran et d’autres affirmer que ce même Coran est un livre de paix et d’amour ?
Il n’existe pourtant qu’un seul Coran que les musulmans considèrent comme la véritable parole de Dieu transmise au prophète Mahomet par l’archange Gabriel.
Pour tous les musulmans, la parole de Dieu, écrite dans le Coran, est sacrée et incontestable.
Faut-il rappeler que les musulmans, les chrétiens et les juifs croient en un même Dieu ?
Faut-il rappeler également ce qu’avait affirmé le président de la République Française le 14 janvier 2008 devant le Conseil Consultatif d’Arabie Saoudite ?
 
« Dieu transcendant qui est dans la pensée et le cœur de chaque homme.
Dieu qui n’asservit pas l’homme, mais le libère.
Dieu qui est le rempart contre l’orgueil démesuré et la folie des hommes.
Dieu qui par delà toutes les différences ne cesse de délivrer à tous les hommes un message d’humilité et d’amour, un message de paix et de fraternité, un message de tolérance et de respect… »
 
Pourtant, comment ne pas constater que les chrétiens et les juifs ont beaucoup de difficultés à comprendre les musulmans et les musulmans à comprendre les chrétiens et les juifs. Il faut également noter que si cette incompréhension est courante dans nos pays occidentaux à culture judéo-chrétienne, elle est totale dans les pays musulmans.
Or pour se comprendre, il faut savoir ce qui règle la vie de l’autre et ce qui règle la vie des musulmans est le Coran. Que l’on soit en accord ou non avec ce texte n’y changera rien. Il est la stricte parole de Dieu et tous les musulmans doivent s’y conformer.
Pourquoi serait-il plus raisonnable de croire que Jésus est le fils de Dieu ou que les juifs sont le peuple élu de Dieu, plutôt que de croire que Dieu a dicté le Coran et qu’il s’impose à tous ?
Pourquoi un chrétien ou un juif serait-il plus dans la « vérité » qu’un musulman ?
Aucun élément factuel ne permet de répondre à ces questions fondamentales.
Rares sont ceux qui ont lu le Coran qui pourtant concerne près de 20% de l’humanité. On ne peut pas comprendre ce qui se passe dans le monde et imaginer ce qui s’y passera si l’on ne prend pas connaissance de son contenu.
Cet article a pour objectif de donner des informations sur certaines obligations des musulmans à partir d’extraits représentatifs de la traduction du Coran du professeur Mohammed Arkoun. Il reprend des passages du livre « Dieu et les religions à l’épreuve des faits  », téléchargeable gratuitement sur le site inexistencededieu.com.
Cet article a été divisé en 2 parties afin qu’il soit plus lisible.
 
Tout musulman doit connaître parfaitement le Coran conformément à ce qui y est écrit :
 
« Nous t’enseignerons à lire le Coran, et tu n’en oublieras rien.
Excepté ce qu’il plaira à Dieu ; car il connait ce qui parait au grand jour et ce qui est caché.  » Sourate (87,6-7)
 
« Révèle ce qui t’a été révélé du Livre de Dieu, sans introduire aucun changement dans ses paroles ; dans le cas contraire, tu ne saurais trouver aucun refuge devant Dieu.  » Sourate (18,26)
 
Dès leur plus jeune âge, les enfants doivent l’apprendre par cœur en arabe, car toute traduction est considérée comme une interprétation. La méthode employée est la mémorisation par répétition inlassable des versets.
Sachant qu’il comprend 6219 versets, soit un livre d’environ 500 pages, on peut mesurer la difficulté de cet apprentissage. Même si la plupart des musulmans ne récitent pas la totalité du Coran, les dernières découvertes sur le cerveau montrent que tous ceux qui auront été éduqués de cette manière, seront totalement imprégnés de son contenu durant toute leur vie. Ce conditionnement est par sa nature, plus important que celui des catholiques qui ne sont pas obligés de mémoriser tout le catéchisme.
Même s’ils reçoivent, au cours de leur vie d’adulte, des informations contradictoires à cet enseignement, elles ne peuvent ébranler leur conviction d’être dans la « vérité » d’autant plus qu’ils apprennent dans le Coran que :
 
« La religion de Dieu est l’Islam. » Sourate (3,17)
 
Le Coran n’est pas un livre racontant une « histoire » comme l’est la Bible, mais il est défini clairement comme un avertissement de Dieu lui-même :
 
« …Le coran est un avertissement ; quiconque veut est averti. » Sourate (74,54)
 
Et les Musulmans ne sont pas les seuls concernés :
 
« Le Coran est un avertissement pour l’univers. » Sourate (81,27)
 
« Ce livre-ci est une déclaration adressée aux hommes ; il sert de guide et d’avertissement à ceux qui craignent. » Sourate (3,132)
 
Personne n’a le droit de discuter ce qui y est écrit :
 
« Ce livre est un ordre qui vient de notre part ; nous envoyons des apôtres à des intervalles fixés.  » Sourate (94,4)
 
Les objectifs du Coran sont clairement précisés. Les hommes doivent croire en Dieu sous peine des pires sanctions :
 
« Louange à Dieu, qui a envoyé à son serviteur le Livre, où il n’a point mis de tortuosités.
Un livre droit destiné à menacer les hommes d’un châtiment terrible de la part de Dieu, et à annoncer aux croyants qui font le bien une belle récompense dont ils jouiront éternellement. » Sourate (18,1-2)
 
Le Coran avertit les hommes que leur vie ne se résume pas au temps qu’ils passent sur terre mais qu’au contraire, c’est après leur mort que leur vraie vie commencera. C’est Dieu qui décidera de l’endroit où chacun vivra pour l’éternité. Il n’existe que deux destinations : le paradis pour le bon croyant et l’enfer pour le mauvais et le non-croyant.
Le croyant ne doit pas imaginer un seul instant qu’il va pouvoir cacher quoi que ce soit à Dieu :
 
 « Ignorez-vous que Dieu connaît tout ce qui est au ciel et sur la terre ? Si trois personnes s’entretiennent ensemble, il est le quatrième ; si cinq personnes sont réunies pour converser, il est le sixième. Quelque nombre qu’on soit, en quelque lieu qu’on se trouve, il est toujours présent. Au jour du jugement, il dévoilera les actions des hommes, parce qu’il est instruit de tout. » Sourate (58,8)
 
Dieu a aussi connaissance de tout ce que pense le croyant :
 
« …Soit que vous cachiez ce qui est dans vos cœurs, soit que vous le produisiez au grand jour, Dieu le saura.  » Sourate (3,27)
 
Cela est répété continuellement dans le Coran. Ces versets ne sont qu’une infime partie de tous ceux qui en témoignent.
Le croyant doit également craindre Dieu. Celui qui n’a pas vraiment peur de Dieu ne peut pas être considéré comme un vrai croyant :
 
« Les vrais croyants sont ceux dont les cœurs sont pénétrés de crainte lorsque le nom de Dieu est prononcé ; dont la foi augmente à chaque lecture de ses enseignements et qui ne mettent de confiance qu’en leur Seigneur. » Sourate (8,2)
 
Et plus on le craint, plus on sera considéré comme un bon croyant :
 
« Le plus digne devant Dieu est celui d’entre vous qui le craint le plus. Or Dieu est savant et instruit de tout.  » Sourate (49,13)
 
L’obligation de craindre Dieu sera répétée près de deux cents fois dans le Coran.
La récompense de ceux qui ne s’écarteront jamais de lui est le paradis. Il leur est décrit de la manière suivante :
 
 « Mais les fidèles serviteurs de Dieu
Recevront certains dons précieux,
Des fruits délicieux ; et ils seront honorés
Dans les jardins des délices,
Se reposant sur des sièges, et se regardant face à face.
On fera courir à la ronde la coupe remplie d’une source d’eau.
Limpide et d’un goût délicieux pour ceux qui la boiront.
Elle n’offusquera point leur raison et ne les enivrera pas.
Ils auront des vierges au regard modeste, aux grands yeux noirs et au teint éclatant, semblable à celui d’une perle dans sa coquille.  » Sourate (37-47)
 
Le Coran lui indiquera ce qu’il doit faire pour entrer au paradis, mais il l’informera essentiellement des sanctions qu’il encourra s’il lui arrivait de ne plus croire en Dieu ou s’il ne respectait pas scrupuleusement ses ordres.
En lisant le Coran, le croyant sera confronté en permanence à ceux qui ne croient pas ou croient mal. Ils sont appelés le plus couramment des infidèles mais aussi des méchants, idolâtres, pervers, incrédules, impies, imposteurs, malheureux, menteurs, criminels, égarés, hypocrites, réprouvés, injustes.
Leur seule et unique destination sera l’enfer :
 
«  Nous le ferons chauffer au feu du plus profond enfer.
Qu’est-ce qui te fera connaître le gouffre de l’enfer ?
Il consume tout et ne laisse rien échapper.
Il brûle la chair de l’homme.
Dix-neuf anges sont chargés d’y veiller. » Sourate (74,26à30)
 
Les croyants ne doivent avoir aucun doute sur la destinée réservée aux non-croyants :
 
« Ceux qui traitent mes signes de mensonges, ceux qui les dédaignent, seront livrés au feu et y demeureront éternellement.
Qui est plus impie que celui qui forge des mensonges sur le compte de Dieu ou qui traite ses enseignements d’imposture ?  » Sourate (6,34-35)
 
Ne pas croire dans une vie après la mort est aussi sanctionné :
 
« Pour ceux qui ne croient point à la vie future, nous avons embelli leurs œuvres à leur propre yeux, et ils marchent dans l’aveuglement.
Ce sont eux à qui est réservé le plus cruel châtiment ; ils seront les plus malheureux dans l’autre monde.  » Sourate (27,4-5)
 
Il est question des infidèles dans près de 1000 versets du Coran. Le châtiment qui leur est réservé est mentionné continuellement. Si on se rappelle qu’il en compte un peu plus de 6000, on peut comprendre pourquoi le Coran est considéré comme un avertissement et qu’il est nécessaire de craindre Dieu.
Néanmoins, le croyant est en droit de se demander pourquoi il ne reçoit aucun avantage sur terre et pourquoi, bien souvent, ce sont les non-croyants qui possèdent des richesses. Le Coran lui donne des réponses précises. C’est Dieu qui en a décidé ainsi, la vraie vie est après la mort et elle peut être affreuse :
 
« Quiconque a désiré les biens de ce monde qui passera promptement, à celui-là nous avons promptement accordé dans ce monde ce que nous avons voulu, ensuite nous lui avons préparé la géhenne ; il y sera brûlé, couvert de honte et privé de toute ressource. » Sourate (17,19)
 
Les plaisirs terrestres ne sont rien en comparaison de ceux du ciel :
 
« L’amour des plaisirs, tels que les femmes, les enfants, les trésors entassés d’or et d’argent, les chevaux superbes, les troupeaux, les campagnes, tout cela paraît beau aux hommes, mais ce ne sont que des jouissances temporaires de ce monde ; la retraite délicieuse est auprès de Dieu.  » Sourate (3,12)
 
Il ne faut pas envier les non-croyants, l’enfer les attend :
 
« Que la prospérité des infidèles (qui sont à La Mecque) ne t’éblouisse point. C’est une jouissance de courte durée. Leur demeure sera le feu. Quel affreux lieu de repos !  » Sourate (3,196)
 
Si les infidèles vivent plus longtemps sur terre, c’est pour mieux les punir après :
 
« Que les infidèles ne regardent point comme un bonheur de vivre longtemps. Si nous prolongeons leurs jours, c’est afin qu’ils mettent le comble à leurs iniquités. Une peine ignominieuse les attend.  » Sourate (3,172)
 
Leur richesse ne leur sera d’aucun secours :
 
« Quand les infidèles possèderaient deux fois autant de richesse que la terre en contient, et les offriraient pour se racheter du supplice au jour de la résurrection, leurs offres ne seraient point acceptées. Un châtiment cruel les attend. 
Ils voudraient sortir du feu, mais ils n’en sortiront jamais. Un châtiment qui leur est réservé est éternel. » Sourate (5,40-41)
 
Chaque homme est prédestiné par Dieu. Le croyant doit accepter ses conditions de vie sur terre :
 
« Ne convoitez pas les biens par lesquels Dieu vous a élevés les uns au-dessus des autres. Les hommes auront chacun une portion correspondante à leurs œuvres, et les femmes aussi. C’est à Dieu que vous demanderez ses dons. Il a la connaissance de toute chose.  » Sourate (4,36)
 
Et ne pas chercher à obtenir ce que Dieu n’a pas donné :
 
« Le désir d’augmenter vos richesses vous préoccupe
Jusqu’au moment où vous descendez dans la tombe ;
Mais sous peu vous saurez !
Mais oui, sous peu vous saurez !
Ah ! Si vous aviez la science certaine !
Vous verrez l’enfer ;
Vous le verrez de vos propres yeux ;
Alors, on vous demandera compte des plaisirs de ce monde.  » Sourate 102
 
Le croyant doit comprendre que Dieu a voulu lui donner une vie difficile sur terre et qu’il connaîtra un jour le bonheur, mais plus tard :
 
« Nous vous éprouverons par la peur et par la faim, par les pertes dans vos biens et dans vos hommes, par les dégâts dans vos récoltes. Annonce des nouvelles heureuses à ceux qui souffriront patiemment.  » Sourate (2,150)
 
Même s’il est satisfait de sa vie terrestre, il doit savoir qu’il le sera encore plus après :
 
« Mais vous préférez la vie de ce monde ;
Et cependant la vie future vaut mieux et est plus durable.  » Sourate (87,16-17)
 
En résumé, quel que soit son niveau de vie, ce sera mieux au paradis :
 
« La vie future vaut mieux pour toi que la vie présente.
Dieu t’accordera des biens et te satisfera.  » Sourate (93,4-5)
 
Les croyants auront leur revanche sur les non-croyants :
 
« La vie de ce monde est pour ceux qui ne croient pas et qui se moquent des croyants. Ceux qui craignent Dieu seront au-dessus d’eux au jour de la résurrection. Dieu nourrit ceux qu’il veut sans leur compter ses bienfaits. » Sourate (2,208)
 
Et ils seront enviés :
 
« Le jour viendra où les infidèles préféreraient avoir été musulmans.  » Sourate (15,2)
 
Car ils sont les meilleurs :
 
« Vous êtes le peuple le plus excellent qui soit jamais surgi parmi les hommes. » Sourate (3,106)
 
Mais, avant d’aller au paradis, il faut combattre ceux qui ne croient pas en Dieu :
 
« Faites la guerre à ceux qui ne croient pas en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son apôtre ont défendu, et à ceux d’entre les hommes des Ecritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu’à ce qu’ils payent le tribu de leurs propres mains et qu’ils soient soumis. » Sourate (4,29)
 
Il ne faut pas s’étonner de trouver des milliers d’hommes et de femmes prêts à devenir kamikazes. Ils ont pu lire qu’ils auront des avantages sur les autres croyants :
 
« Ceux qui auront quitté leur pays, qui combattent dans le sentier de Dieu, de leurs biens et de leur personnes, occuperont un degré plus élevé devant Dieu. Ils seront bienheureux.
Leur Seigneur leur annonce sa miséricorde, sa satisfaction et les jardins où ils goûteront des délices constants.
Ils y demeureront éternellement, à jamais, car Dieu dispose d’immenses récompenses.  » Sourate (4,20-21)
 
Ils auront aussi le droit de tuer :
 
« Ne tuez point l’homme, car Dieu vous l’a défendu, sauf pour une juste cause. » Sourate (17,35)
 
Le plus grand privilège est de mourir au combat :
 
« Si vous mourez ou si vous êtes tués en combattant dans le sentier de Dieu, l’indulgence et la miséricorde de Dieu vous attendent. Ceci vaut mieux que les richesses que vous ramassez.  » Sourate (3,151)
 
Et s’ils ne sont pas de bons combattants, c’est l’enfer qui leur est destiné :
 
« O croyants ! qu’avez-vous donc, lorsque au moment où l’on vous a dit : Allez combattre dans le sentier de Dieu, vous vous êtes montrés lourds et comme attachés à la terre ? Vous avez préféré la vie de ce monde à la vie future ; les jouissances d’ici-bas sont bien peu, comparées à la vie future.
Si vous ne marchez pas au combat, Dieu vous châtiera d’un châtiment douloureux ; il vous remplacera par un autre peuple, et vous ne saurez lui nuire en aucune manière. Dieu est tout-puissant.  » Sourate (9,38-39)
 
Il ne faut pas s’étonner non plus de voir les musulmans proclamer, avant un combat ou face à une épreuve, que Dieu les protégera et qu’ils n’ont rien à craindre :
 
« Ceux qui, lorsqu’on leur annonce que les ennemis se réunissent et qu’il faut les craindre, ne font qu’accroître leur foi et disent : Dieu nous suffit, c’est un excellent protecteur.
Ceux-là retournent comblés de grâces de Dieu ; aucun malheur ne les atteints ; ils ont suivi la volonté de Dieu, dont la libéralité est infinie.  » Sourate (3,167-168)
 
Quoi qu’il puisse se passer, c’est Dieu qui en aura décidé :
 
« Dis leur : Il ne nous arrivera que ce que Dieu nous a destiné.  » Sourate (9,51)
 
Si un ou une musulmane s’écarte de l’Islam, c’est aux croyants de les sanctionner par la mort :
 
« S’ils retournaient dans l’infidélité, saisissez-les et mettez-les à mort partout où vous les trouverez. » Sourate (4,91)
 
La 2ème partie concernera les rapports entre les musulmans et les non-musulmans ainsi que ceux des hommes avec les femmes.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.11/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

244 réactions à cet article    


  • balthasar1er 20 janvier 2010 12:57

    "Comment ne pas se poser cette question quand on voit certains musulmans mener un combat meurtrier au nom du Coran et d’autres affirmer que ce même Coran est un livre de paix et d’amour ?« 

    La mémoire occidentale est à obsolescence immédiate,vous avez oublié les croisades ?
    Que font les troupes de néo-croisés sur les terres musulmanes si ce n’est combattre au nom de l’empire et du monothéisme du marché.Bush ne disait il pas le 11 septembre nous sommes en croisade ?.
    Les imposteurs dans votre genre ne voient que la paille dans l’œil du voisin,vos dirigeants criminels adossés »aux multinationales du bien" dévastent des contrées lointaines et vous refusez à ces gens le combat pour la dignité,à chacun ses référents, pour certains c’est l’idéologie séculière, pour d’autre la religion !
    je n’est pas lu le reste de votre torchon,ça ne m’intéresse pas !


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 20 janvier 2010 13:06

      Vous êtes en train de démontrer que l’auteur a RAISON : vous êtes IRREMEDIABLEMENT CONDITIONNE !

      Comment expliquez vous que les sorciers de Pharaon étaient capables de faire de la magie ?

      La magie n’existe pas : le coran est MENSONGER !


    • balthasar1er 20 janvier 2010 13:11

      @Alois
      Je ne tire pas sur les ambulances !


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 20 janvier 2010 13:23

      ... et vous bottez en touche pour ne pas devoir répondre !

      Manifestement vous CROYEZ à la magie alors que dans votre vie vous avez sans doute déjà fait l’expérience que ça ne marchait JAMAIS !


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 20 janvier 2010 13:37

      Avez vous déjà vu des sorciers guérir un malade juste en gesticulant et pen psalmodiant des phrases bizarres ?

      Avez vous déjà vu un sorcier vous donner les combinaisons gangantes du lotto des dix prochaines années ?

      Avez vous déjà vu un sorcier transformer quelqun en CRAPAUD ?

      Ou agrandir l’organe qui fait la fiereté des messieurs comme c’est souvent proposé dans les petites annonces ...

      Tout ça ne marche PAS et n’a JAMAIS marché !


    • senblackgirl 20 janvier 2010 13:39

      Comment pouvez vous affirmer que le Coran est mensonge.

      Et qui sait, peut être que la magie existe ? Et les médiums, mensonde aussi ?


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 20 janvier 2010 13:43

      Demandez leur les numéros gagnants du lotto de la semaine prochaine pour voir ...

      La magie ne fonctionne que dans les contes pour enfants !


    • balthasar1er 20 janvier 2010 13:46

      erratum:je n’ai pas lu


    • Olivier Bach 20 janvier 2010 14:19

      A balthasar 1er,

      Je suis tout à fait d’accord avec vous. Sachez que je ne cherche qu’à comprendre. C’est la raison pour laquelle j’ai lu et relu le Coran. J’en ai très souvent discuté avec mes amis musulmans. A partir du moment où l’on croit en Dieu et que l’on a été formé par le Coran ou la Bible, on est amené à appliquer ce qu’il y est écrit. C’est un fait qui n’est pas contestable. Je ne m’attaque pas aux musulmans, et au contraire je les trouve plus cohérents que les autres croyants car ils ne font pas le tri dans les textes pour ne garder que ce qui les arrange. Pour moi, la seule question est de savoir s’il faut croire en Dieu car y croire n’est pas sans conséquences.


    • balthasar1er 20 janvier 2010 15:33

      « Pour moi, la seule question est de savoir s’il faut croire en Dieu car y croire n’est pas sans conséquences. »

      Ce n’est pas une question de croyance, mais une question de lecture des écrits,des courants chrétiens et juifs ont une lecture littéraliste des faits bibliques tout comme certains musulmans.
      De plus j’espère que vous n’êtes pas censé ignorer les manipulations et l’utilisation des courants intégristes par les « démocraties occidentales » notamment pendant la guerre d’Afghanistan contre les Russes,la lutte acharnée qu’on a livré au nationalisme séculier au proche orient pour mettre en avant les éléments radicaux dans le cadre de la guerre mondiale au terrorisme,pratiques qui se sont perpétuées jusqu’à aujourd’hui.
      il est un peu simpliste de faire des amalgames de faire fi de situations coloniales et d’exploitations exercées par de tyrans locaux soutenus par l’occident.
      On se défend avec ses armes et l’islam est le référentiel des habitants de la région du proche orient ,loin de constituer un handicap c’est un moyen de cohésion devant la brutalité des entreprises de dévastation occidentales.
      Aujourd’hui on tire à boulet rouge sur l’islam et les musulmans, les modes intellectuelles cédant le pas à la rationalité et à un minimum d’objectivité.
      Désolé de m’être emporté.


    • Olivier Bach 20 janvier 2010 15:57

      A parkway,

      Je parle du fait que les responsables religieux demandent aux croyants d’appliquer ce qui est écrit dans la Bible et le Coran.


    • Olivier Bach 20 janvier 2010 16:13

      A balthasar1er,


      Soyez assurés que je ne fais aucun amalgame. L’occident n’a rien à imposer. Il l’a fait trop souvent dans le passé et les musulmans n’étaient pas les seuls concernés.
      Par contre, et j’ai déjà écrit un article sur ce sujet, je ne vois pas comment on peut ne pas avoir une lecture « littéraliste » de la Bible et du Coran. Ou l’on considère qu’il sont la parole de Dieu ou non. S’ils le sont, ils n’ont pas à être interprétés mais appliqués. S’ils ne le sont pas, ils n’ont plus à être sacrés pour les croyants.


    • samir 20 janvier 2010 17:59

      Mais Alois que connais tu de l’univers au final ? tu es bien arrogant je trouve

      que sais tu de tes sens de ta perception crois tu avoir une perception complete de ton environnement ?


    • senblackgirl 20 janvier 2010 20:09

      Je suis d’accord, le contexte est très important. Je pense que la plupart des versets parlant de combattre, la guerre ect... ont été réveles lorsque les musulmans émigrés à Médine ont dû se battre contre les arabes polythéistes de la Mecque qui avaient séquestré tous leur biens de leur famille. Le Prophète hésitait à faire la guerre et ce n’est que lorsque le verset lui a autorisé à faire la guerre lui a été révélé qu’ils sont partis au combat. 


    • DESPERADO 20 janvier 2010 21:52

      @BAch
      Dans l’Islam Sunite il n’y a pas de clergé et donc pas de personne qui te dit quoi faire ou pas, type curé .
      L’Imam n’est là que pour dirigez la prière et en général les sermons sont purement théologiques et ils ont lieu lors de la pri§re obligatoire du vendredi à la mosquée.
      Sinon laplupart des musulmans n’ont accés qu’à l’islam de leurs parents et non pas l’Isalm fantasmé par quelques aventuriers orientalistes.
      Dans l’Islma le rapport à Dieu est vertical point de relais ou d’intermédiaire nécéssaire.
      Et c’est pour cette raison que l’on nous a vendu l’histoire Benladen, pour personnifié le musulman terroriste formé par la cia.
      De tout cela je dirais au final qu’il faut arrêter de faire les théologiens de comptoirs mais de bien comprendre qu’il vaudrait mieux lire des livres de géostratégies et d’histoires pour comprendre ce qui se passe.
      La pseudo guerre contre l’islam n’est qu’un leurre dressé par nos amis rentiers.
      Tout ses débats récurents sur l’islam les arabes etc... ne vont rien amener de bon, les égoûts ne sont pas profond que ça.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 20 janvier 2010 21:59

      @ Samir

      C’est vite dit que je suis arrogant : est ce que vous avez déjà vu un sorcier qui faisait de la magie qui fonctionnait ?

      Dans ce cas vous êtes la PREMIERE personne au monde à l’avoir vu : la communauté scientifique apprécierait votre témoignage ainsi que tous les désespérés !

      Mon arrogance n’arrive pas à la cheville de votre fausse modestie !


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 20 janvier 2010 22:17

      Ho hoooo : je suis en tête pour les commentaires les plus appréciés : merci à TOUS de me plusser !

      Ma lecture attentive du coran a donc servi à quelque chose !


    • Olivier Bach 20 janvier 2010 23:08

      Bonsoir mr Ben Khabou,


      Merci d’avoir précisé que le Coran parle aussi de l’histoire des religions juives et chrétiennes.
      Vous posez le problème de l’interprétation des sourates. Après en avoir discuté avec mes amis musulmans, je n’ai pas le sentiment de les interpréter de manière totalement éronnée. Si vous lisez mon livre, vous constaterez que comme vous, j’estime que l’on trouve dans la Bible des passages beaucoup plus violents que dans le Coran. J’ai également écrit un article à ce sujet il y a quelques temps. Je tiens à repréciser que je ne méprise aucun croyant, au contraire. A propos de l’éducation, mon propos concernait tout le monde et en aucun cas spécifiquement les musulmans. Mes références à ce sujet sont Eric kandel, Gerard Edelman, Jean-Pierre Changeux. Les deux premiers ont reçu le prix Nobel pour leurs découvertes sur le cerveau qui mériteraient d’être mieux connues.
      Je ne fustige en aucun cas les musulmans, je les trouve au contraire beaucoup plus sincères dans leur croyance car comme je l’ai déjà dit précédemment, ils ne font pas un tri pour ne garder que ce qui les arrange dans leurs textes sacrès.


    • Olivier Bach 20 janvier 2010 23:27

      A Desperado,

      Je pense que le pire serait que l’on ne puisse pas débattre et se parler. Pour se parler, il faut se comprendre et donc connaitre nos cultures réciproques. Le Coran est nettement moins violent que la Bible. Qui le sait, qui le dit ? L’histoire de l’Islam est nettement moins violente que l’histoire de la chrétienté. Qui le sait, qui le dit ? C’est en débattant que l’on peut informer si l’on est sincère.


    • LIBERTE LIBERTE 20 janvier 2010 23:40

      les musulmans croient en un seul Dieu qui est le même que celui des chrétiens et juives, l’islam est la continuité du message divin des chrétiens et juives. les musulmans croient de faite en jesus(inscrit plus de fois que mohamed saw dans le coarn) moise et aussi cité dans le coran. de toute façon cette article oublie de rappeler cela, les musulmans respectent les juives ( DIFFERENT du SIONISME), respectent la chrétienneté et n’insulteraient jamais ces deux religions.Nous disposons de tous sur cette terre pour vivre en harmonie, sans crever de faim, sans souffrance......... mais l’oligarchie est cruelle et prêtent à TOUT pour arriver à ses fins.


    • Christian Delarue Christian Delarue 21 janvier 2010 01:23

      Il ne faut pas botter en touche. D’autant que nul n’ignore les croisades.

      La Bible est amour, le Coran aussi, la Thora idem. Pas de chance, tout n’est pas si beau dans chaque livre. Pas de chance encore l’histoire ne manque pas d’horreurs accomplies en application de ces trois livres.

      La vérité est que certains puisent leur ressource dans les belles pages et d’autres dans les moins bonnes. Et quand il manque des pages on en ajoute ! Voilà la vérité de l’histoire des religions.

      Il y a donc des personnes de culture musulmane qui sont à des années lumières de l’islam le plus barbare. Je constate. Qui est dans le vrai ? Je l’ignore. J’aimerais savoir. Il y a plusieurs pratiques de l’islam comme il y a plusieurs pratiques du christianisme. Tout juste peux-t-on trouver un fil commun qui va des plus progressistes au plus réactionnaires ? Des termes incompréhensibles pour certains croyants.
      CD


    • samir 21 janvier 2010 15:37

      je ne prétends pas avoir vu de la magie

      mais tout ce que je dis est que ton oeil est un recepteur qui imprime une image (les longeurs d’ondes correspondant au spectre du visible donc un intervalle tres limité par rapport a l’ensemble du spectre electromagnetique connu) sur la retine et la transmet sous forme de signaux eclectriques a ton cerveau

      pareil pour tout tes autres sens les stimulis ne representent a chaque qu’une gamme limitée des tous les stimulis existans et en plus ils sont transformés sous forme d’impulsion electrique...

      en gros cela signifie que ton interpretation du monde est faite par une boite noire qui est a l’abri de la lumiere et de l’air cela donne le tournis quand on y pense....

      ce que je dis c’est que de part la limitation des tes organes recepteurs tu (nous) notre perception du monde est fondamentalement limitée...

      voila pourquoi je dis que potentiellement des choses nous echappe...

      des exempls basiques t’en a plein

      dans le noir un chat (animal nyctalope) voit mieux que nous
      mieux encore dans une grotte sombre et profonde nous ne voyons rien alors que par sa facon de percevoir le monde une chauve souris aura deja reconstitué toute la structure du lieu qu’elle parcourt...

      voila pourquoi tu es arrogant


    • DESPERADO 22 janvier 2010 16:18

      @Bach
      Il faut être naïf pour ne pas voir que ce débat n’a rien de sincère.
      D’ailleurs en France il n’existe aucune chaire dédié à l’Islam.
      Je le répète, Théologien est un métier sanctionné par un diplome.
      Donc merci à nos amis du comptoir des sports, mais vous devez repasser par la case école.
      En réalité l’Islma ne fait que remplacé le communisme à un moindre coût.
      Le capitalisme financier se nourrit de la confrontation, sans confrontation il meurt, le reste c’est du blablabla pour nous faire cracher au bassinet .
      Donc les questionnements soit disants métaphysiques , ne sont que des ouvertures vers le fascisme et le racisme, arme idéale pour soumettre l’autre .
      Cet autre si nécéssaire à la survie de ce système immonde.
      Vos questionnements sur l’Islam ne sont que bulles pleines de gaz algériens ou iranien.
       Il serait temps de grandir , cette impression que le peuple est infantilisé de plus en plus m’inquiète beaucoup.
      Bonne nuit les amis.


    • Olivier Bach 22 janvier 2010 19:16

       A Desperado,

      Pourquoi faudrait-il être avoir un diplôme en théologie pour débattre sur les religions. Peut-être estimez vous qu’il faut aussi faire sciences po pour parler de politique ?
      Pourquoi ce débat ne serait-il pas sincère ?
      Personnellement, je ne m’interresse pas à la métaphysique mais aux faits. Mes questionnements n’ont pas pour autre but que de comprendre. Je lis les textes sacrés littéralement et les croyants me le reprochent souvent. Leurs arguments peuvent être intéressants et me font évoluer. Comprendre l’autre même si l’on est pas d’accord sur tout vaut mieux que le rejeter.


    • DESPERADO 23 janvier 2010 12:45

      @Bach
      Il y a une différence fondamentale entre discuter et émettre des théories.
      Cette diffrénece fondamentale c’est 5 ans d’études dans une bonne université.
      Merci.
      Ca suffit les conneries.


    • Bertrand Damien Bertrand Damien 24 janvier 2010 12:56

      Ce qui prouve bien que toutes les religions monothéistes sont intolérantes et violentes par définition. Si tu croies que ton Dieu est le seul et l’unique, les autres ont forcément tort. J’ai eu cette discussion avec des croyants éduqués et intelligents qui pronaient le respect mutuel des religions (notamment le Directeur des interconnexions internationales de l’opérateur Saudi Telecom à Rhyad), et le patron d’un opérateur internet Egyptien au Caire, tous deux très éduqués et ayant même fait leurs études principales dans des pays occidentaux. Dès lors que vous leur mettez la logique de leur foi en face des yeux, l’œcuménisme de façade s’efface et ils sont forcés d’admettre ceci : « oui, si je crois vraiment en mon Dieu, il est le seul et l’unique, sa parole est la seule et unique, et tous les autres ont tort. »

      Voilà la source du vice fondamental, je dirais génétique, qui fait de TOUTES les religions monothéistes des religions de violence et d’intolérance intrinsèques. Qu’on ne s’étonne pas dès lors des croisades et de tout le reste. La religion, c’est le cancer de l’homme, point barre.


    • samir 25 janvier 2010 10:03

      quel vision simpliste du monde je reste admiratif...

      si les religions sont les uniques responsables des guerres de ce monde pourriez vous m’expliquer au 20eme siecle en quel(s) dieu(x) croyaient staline et les bolcheviks ? hitler et le national socialisme ?

      il faut absolument m’expliquer la parce ca coince...

      en plus discuter avec des croyants de la « logique de leur foi » permet de voit quels contradictions et impasses rencontre votre esprit...


    • DESPERADO 25 janvier 2010 13:03

      Monsieur Damien
      Le stallinisme ou l’hitlerisme prouvent le contraire de ce que vous avancez.


    • Bertrand Damien Bertrand Damien 25 janvier 2010 17:28

      Et où-est ce que vous avez lu dans mon post que je ne considérais pas non plus la nazisme et le stalinisme comme des cancers de l’humanité, au même titre que la religion ? La religion a juste fait beaucoup plus de morts dans l’histoire que ces deux autres fléaux, mais parce qu’elle a eut beaucoup plus de temps pour le faire.


    • Bertrand Damien Bertrand Damien 25 janvier 2010 17:30

      Et où avez-vous lu dans mon poste que je considère la religion comme seule responsable de massacre ? Vous répondez à côté en me mettant dans les bouche des mots que je n’ai jamais prononcés et qui disent exactement le contraires de ce que je pense.


    • Gabriel Gabriel 20 janvier 2010 13:00

      Certes il doit exister plusieurs versions des livres sacrés. Chaque chapelle prétendra que seule la sienne est authentique. Est-ce plus important que les idées d’amour et de fraternité que ces livres véhiculent ? Est-ce que l’origine est plus importante que le contenu ? J’en doute… Ce sont les interprétations et les mises en applications qui basculent nos vies dans l’ombre ou la lumière.


      • Gabriel Gabriel 20 janvier 2010 16:34

        Salut à toi frère vroum vroum !

        Amateur passionné de vie terrestre, j’ai lu le coran, la bible, la kabbale, la Bhagavad-Gîtâ, le Bardo Thödol etc… en autres. Je n’aurais jamais l’audace ou la prétention de dire : »J’ai compris » Mais il me semble, d’après ce que j’en est retiré, que le message d’amour et de fraternité est la base et le ciment de tout ces ouvrages. N’étant pas religieux moi-même mais plutôt Déiste, c’est avec un œil curieux et sans a priori, interrogeant ainsi l’histoire humaine dans ces écrits, que je les ai lu.   


      • Big Mac 21 janvier 2010 00:51

        Le comble de la dhimmitude :


        - Balthasar : "je n’est pas lu le reste de votre torchon,ça ne m’intéresse pas !"

        - L’auteur  : « Balthasar je suis tout à fait d’accord avec vous. »

        J’ai enfin compris les dhimmis : ce sont des masochistes. smiley smiley smiley

        Oh oui mon musulman fais moi mal avec ta grosse sharia ! smiley smiley smiley


      • Gabriel Gabriel 25 janvier 2010 14:48

        Re-salut Totomobile.

        Désolé pour cette réponse tardive, l’interprétation que l’on fait d’une œuvre est fonction du regard que l’on y porte et de ce que l’on y cherche. Certain y regrette le verre à moitié vide, d’autres y contemple le verre à moitié plein.

        Cordialement


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 20 janvier 2010 13:07

        @ L’auteur

        Vous êtes bien parti pour une fatwa et un gros buzz : bonne chance !


        • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 20 janvier 2010 13:22

          Voir les extraits sur le site de l’Union des athées :

          http://atunion.free.fr/la_trib109ext.html#8


          • Shaytan666 Shaytan666 20 janvier 2010 13:38

            N’importe quel quidam qui a fait un minimum d’étude sait qu’il existe un « coran » continu et un « coran »alternatif.


            • Osiris Osiris 20 janvier 2010 15:37

              Shaytan666... Vous avez lu « Les versets sataniques » vous ! smiley Et vous n’avez rien trouvé de plus drôle que ce jeu de mot éculé (attention à bien lire smiley.

              Salam


            • perditadeblanc perditadeblanc 20 janvier 2010 13:38

              C’est bien que vous citiez des passages du Coran,mais à quoi bon ? sachant comme vous le dites si bien, que le Coran est un message incréé envoyé par Dieu aux hommes par l’intermédiaire d’un messager nommé Mohamad (le loué),en langue Arabe.
              Leurs sens à ces versets cités dans votre article,hors de leurs contexte et de surcroit en Français peuvent créer certaines confusions.En Islam,ces textes çi, sont interprétés par des doctes de la loi et ensuite expliqués selon les compréhensions et les aptitudes de chacun,car le mystére du Coran c’est d’étre un langage universel qui s’adresse directement à l’âme et pas un texte cartésien soumis la limite de notre compréhension.Le texte en Arabe est d’une beauté inégalable et se ressens d’abord avant d’être compris .Mais pour celà il faut déja s’armer de beaucoup d’humilité.
              C’est pour cette raison essentiellement que l’on apprend et récite le Coran afin de mieux imprimer sur le coeur du récitant sa foi.Il est censé par son caractére sacré, appaisé le coeur de celui qui le récite et ainsi ouvrir d’autres chemins de connaissance vers Dieu.
              Enfin pour comprendre et aimer l’islam il est un passage obligé, c’est celui de Mohamad le plus grand homme ayant vécu sur terre...bonne interprétation


              • Olivier Bach 20 janvier 2010 14:23

                Le Coran est effectivement un appel à l’amour pour ceux qui y croient. Je ne vois pas de différence avec les réactions des chrétiens qui voient dans la Bible un message d’amour.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès