Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Habemus Papam in Africa

Habemus Papam in Africa

L’Église catholique vit avec un grand sens de l’histoire. Le Cameroun, reçoit ce 19 mars 2009 Benoît XVI, le pays qui a donné naissance à Paul Biya, a une longue histoire de souffrance, d’humiliation et même d’annihilation. L’église a joué un rôle trouble dans les luttes des indépendances dans les années 50. Il n’est pas étonnant que le pape allemand ait eu une grande sensibilité pour les gens opprimés et un amour particulier pour l’Afrique, le continent oublié. Plus que la plupart des visiteurs en Afrique, il est particulièrement conscient des siècles d’esclavage et de colonisation qui ont traumatisé l’âme de l’Afrique. Qu’adviendra-t-il de ce nouveau pape, alors que son prédécesseur, pendant sa visite au Sénégal en 1992, à l’ancien centre d’esclavage de l’île de Gorée, ce sanctuaire africain de la souffrance noire, il avait demandé pardon pour "les aberrations horribles de ceux qui avaient réduit en esclavage leurs frères et sœurs que l’Évangile avait destinés à la liberté" ?
  
Ecclesia in liberta « L’église dans la Liberté »

Il faut aujourd’hui convaincre les africains que seulement le Christ et son Evangile libérateur peuvent guérir les blessures de l’histoire, restaurer au peuple africain un sens de dignité et d’identité, de même qu’un orgueil légitime pour sa culture, nonobstant, endiguer les guerres et la corruption qui minent ce continent. Il lui appartient de faire que l’Afrique retrouve sa véritable place dans la famille humaine. A l’occasion d’une des visites de Jean Paul II en 1995, le journal italien La Stampa donnait le commentaire suivant : "Après la chute du mur de Berlin, le pape semble déterminé à détruire un autre mur, celui du silence et de l’oubli… le mur qui sépare l’Afrique du reste du monde, l’indifférence des pays de l’Ouest face au rôle qu’ils ont joué dans la destruction du continent entier."
 
Benoit XVI sait pourtant, qu’en dépit d’une histoire d’oppression et d’exploitation aux mains d’un Ouest chrétien, les semences de l’Évangile ont trouvé en Afrique une terre fertile. Il est convaincu que l’Église africaine avec sa vitalité et son dynamisme peut fournir une contribution majeure à la mission de l’Église.
 
Le pape a souvent été critiqué pour être conservateur. Et pourtant, il sait que l’Église devait laisser tomber son masque occidental pour s’enraciner dans les différentes cultures du monde.
  
Inpendere Vero « Dépendre de la Vérité »

De façon évidente, quelque chose avait manqué dans la façon qu’avaient eue les missionnaires d’apporter l’Évangile en Afrique. Le synode identifia deux domaines dans lesquels l’évangélisation n’avait pas réussi. Il n’y avait pas eu de véritable dialogue avec les cultures et les religions africaines. Dans l’esprit et le cœur de la plupart des chrétiens africains, les rituels et les pratiques traditionnels avaient continué à côtoyer les croyances chrétiennes. L’étonnant abus de pouvoir, à la fois des régimes coloniaux comme de ceux qui les avaient suivis, démontrèrent combien peu les réalités politiques et économiques avaient été transformées par la vision évangélique. Les pères du synode identifièrent l’inculturation, la justice et la paix comme des éléments de la mission d’aujourd’hui.
 
Du synode surgit aussi une vision rajeunie de la mission. La clé pour une évangélisation du monde était celle du dialogue : dialogue avec les cultures et les religions, dialogue avec toutes les forces de la société, oui, dialogue même à l’intérieur de l’Église dont la vie devait se modeler selon les valeurs de la famille africaine(1).
  
Urbi et Orbi

Contre les tentations de découragement et de fatalisme, "L’Église a le devoir… de renforcer chez tous les Africains, une espérance de libération authentique" Selon Jean-Paul II. Il incita les Églises à s’engager dans la lutte pour la démocratie, pour la dignité et les droits humains, pour la réconciliation. A temps et à contretemps, il continua à rappeler au reste du monde sa responsabilité face aux problèmes de l’Afrique et son devoir de soutenir le continent dans sa lutte contre la pauvreté et sa mise en marche du développement humain. Face aux effets désastreux des politiques commerciales néolibérales sur les économies africaines, aujourd’hui encore, les paroles du pape et ses appels urgents demeurent d’actualité.
 
Est-ce que l’Église a passé le message ou a-t-elle simplement remisé le document sur les étagères ? La réponse varie d’un pays à l’autre, d’une paroisse à l’autre. Pour réaliser combien le pape Jean-Paul II avait gagné les cœurs des Africains - aussi bien chrétiens, musulmans, qu’adeptes de la religion traditionnelle - il suffit de voir comment ils sont demeurés rivés à leurs écrans de télévision le jour des funérailles pour un dernier au revoir à l’homme qui avait toujours su défendre la dignité de chaque être humain, leur donnant un rayon d’espérance. Benoît XVI va-t-il donner l’hostie libératrice au peuple camerounais en particulier et africain en général ce 19 mars 2009 ?
 
 
Aimé Mathurin Moussy
(1) Wolfgang Schonecke in Jean-Paul II et l’Afrique


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • TALL 17 mars 2009 11:13

    J’espère que l’Afrique remerciera le Vatican pour ses excellents conseils contre le sida


    • monpetitavis 17 mars 2009 12:47

      Un jour il faudra qu’on m’explique ou vous avez trouvé une phrase du pape disant à peu de choses de près aux africains : "peu importe votre comportement sexuel, l’important est que vous ne portiez pas de préservatif".

      Si vous aviez un peu d’honnêté intellectuelle, vous sauriez que le pape Jean-Paul II n’a fait qu’exorter les populations à vivre dans la fidélité. Vous voulez condamner quelqu’un qui ne demande qu’une chose, que les hommes et les femmes soient fidèles ? Pour info, voici sa déclaration : « Le contrôle de soi et la chasteté sont les seuls moyens sûrs et vertueux pour mettre un terme à la tragédie du sida. ». Le préservatif est la solution de ceux qui n’ont pas su se controler et être fidèle. Votre message, j’imagine doit être : "Africains, étant donné que vous ne savez pas vous contrôler, mettez des préservatifs, c’est déjà ça de gagné". Ca a sa logique, cependant, ça ne les incite pas beaucoup à s’élever spirituellement (ce qui est un peu l’objectif d’un pape).

      Pour prendre un parallèle, c’est un peu comme si vous aviez quelqu’un en surpoid. Le pape dira "faites des abdos" et vous vous direz "portez une gaine pour limiter vos souffrances"


    • TALL 17 mars 2009 13:08

      allez sur le site du vatican et tapez "préservatif" dans le moteur de recherche


    • TALL 17 mars 2009 13:13

      Heureusement sur le terrain en Afrique, pas mal de curés voyant la cata réelle découlant de ces "recommandations" ont distribué eux-mêmes des préservatifs.
      Le Vatican le savait et a fait semblant de rien
      Bref, la shizo catho habituelle ... que du classique


    • LE CHAT LE CHAT 17 mars 2009 13:39

      @tall

       comme son prédécesseur , il part en croisade contre l’écrin de latex maudit !  smiley


    • TALL 17 mars 2009 13:49

      il est bien pire que l’autre, le chat
      on n’a pas vu le bout smiley


    • TALL 17 mars 2009 14:06

      tiens voilà, on y est, yaka demander .....
      et je ne le savais même pas quand j’ai écrit mon 1er post là + haut

      une Eglise, ça n’évolue pas, ça schisme


    • LE CHAT LE CHAT 17 mars 2009 14:07

      pourquoi , il boude quand on touche à son petit banc ? smiley


    • LE CHAT LE CHAT 17 mars 2009 14:27

      autre contrepéteries : le pape fait la pub pour la religion dans tous les pays africains .L’Afrique est dans l’attente d’une lutte passive ! le pape fait une thèse sur les bombes ,il redoute les coups de bible ! smiley


    • monpetitavis 17 mars 2009 16:48

      Eh bien je viens de lire vos fameux articles et il ne font pas bouger d’un poil ce que je viens de dire, le pape ’a jamais dit qqch qui ressemblerait à : "peu importe votre comportement sexuel, l’important est que vous ne portiez pas de préservatif". Continuez à l’affirmer relève du mensonge pur et simple.
      Le pape répète inlassablement que la véritable solution est dans la fidélité et non dans le préservatif tandis que vous répétez inlassablement ’peu importe la fidélité, l’important est de porter le préservatif".
      A ce sujet, l’Ouganda et le Sénégal font figure de pionnier dans la lutte contre le SIDA. Si on distribue des préservatifs dans tous les pays d’Afrique, dans ces deux pays, ils ont fait en plus le pari de l’éducation sexuelle et de l’évolution des moeurs. et ça marche. Comme quoi la distribution de préservatifs n’est pas LA solution.
      Sinon vu le nombre de préservatifs qu’on a distribué et vu le nombre d’ONG qui encourage leur utilisation (oui, il n’y a pas que l’Eglise dans l’histoire), le SIDA en Afrique aurait du disparaitre depuis bien longtemps.


    • Makan 17 mars 2009 16:54

      @TALL,

      Les Africains sont comme tous les autres peuples : ils pratiquent leurs religions avec autant d’hypocrisie.

      Croire qu’ils ont besoin de l’aval du pape pour porter ou non un présevatif est l’argument infantilisant et mensonger répandu dans les médias occidentaux.


    • TALL 17 mars 2009 17:03

      Sur le site du Vatican, on a expliqué carrément que le préservatif n’est pas sûr contre le sida
      et ce, afin de promouvoir la fidélité
      c’est ici dans le cache de google

      L’intelligence aurait voulu de ne pas mettre en opposition les 2 choses vu qu’elles relèvent de relations amoureuses dans un contexte différent ( mariage ou non )
      De plus, les cathos ne savent même pas lire la Bible, car Jesus ne condamne pas la fornication sans grossesse conséquente.
       


    • monpetitavis 17 mars 2009 17:31

      Parce que vous osez affirmer que le préservatif est sur à 100% si on l’utilise à bon escient ? Eh bien les faits vous donnent tort.
      Dans les articles que vous me donnez à lire, je ne vois que des études qui relatent l’échec relatif de l’usage du préservatif dans la protection du SIDA.
      La solution du préservatif et celle de la fidélité sont deux solutions qui en effet n’ont pas grand chose à voir entre elles. Le vatican ne les oppose pas, il dit juste que le préservatif n’est pas sur à 100% et qui plus est n’incite pas beaucoup les populations avoir des comportements responsables (infidélité, adultère). En parallèle il répète que si les populations savaient se contenir, respecter la femme, rester fidèle, ne pas avoir 46 relations en même temps, eh bien on en serait pas là.
      Parmi les deux solutions, vous comprendrez que j’ai beaucoup plus d’estime pour la deuxième car elle ne cherche pas à réduire les hommes à des bêtes à sexe. C’est ce que j’appelle la dignité. Mais surement pour vous, l’exortation à ne pas commettre l’adultère et l’infidélité est d’une morale insupportable.

      Quant au message de Jesus. Il a clairement dénoncé l’adultère et l’infidélité comme étant de graves péchés. Je n’ai pas besoin de prendre des citations, il y a en assez. Quant aux relations ne provoquant pas de grossesse, encore eut-il fallu que le problème se pose pour Jesus donne son avis. A l’époque, la contraception n’existait pas, la connaissance de la procréation pas plus, et l’humanité était plus préoccupée par le fait de faire des enfants vu l’importante mortalité infantile qui devait régner.


    • monpetitavis 17 mars 2009 17:35

      Ah j’oubliais. Les cathos ne sont plus à l’époque de la morale janséniste qui disait que le sexe était mal et qu’il fallait n’avoir de relation pour avoir des enfants. Je vous recommande chaudement de lire "la sexualité selon Jean-Paul II" pour apprendre le rapport qu’ont les catholiques avec le sexe.


    • monpetitavis 17 mars 2009 17:36

      correction "n’avoir de relation que pour avoir des enfants"

      Pardon


    • TALL 17 mars 2009 17:45

      désolé, il faut que je vous laisse, je vais un peu me promener sur le lac smiley


    • raymond 17 mars 2009 18:37

      c’est que talliment dit lorsqu’il n’a plus d’arguments


    • TALL 17 mars 2009 20:15

      il ne faut pas confondre "argumenter" et convaincre un bigot
      pour l’utilité du préservatif contre le sida, il n’y a même pas à argumenter
      quant à convaincre un bigot, c’est rarement possible, effectivement
      car un bigot ne pense pas par lui-mêrme, il obéit à son église, et c’est tout
      il faut cependant avoir un minimum de 2 ou 3 échanges pour mesurer l’obtusité de l’interlocuteur
      c’est fait, j’ai compris


    • monpetitavis 18 mars 2009 01:05

      Merci pour le qualificatif de bigot, j’avoue que ça a son charme.
      C’est vrai vous avez visé juste, je suis un être, malgré mes études supérieures, incapable de penser par moi-même. D’ailleurs, je vous fais une confidence, dès que j’ai une décision à prendre comme aller me brosser les dents, préparer un diner ou nettoyer la salle de bain, je téléphone à mon curé pour savoir si je suis autorisé à le faire.
      Vous savez l’habit ne fait le moine et ce n’est pas parce que vous posez avec un chapeau et un air pensif que vous pouvez vous sentir supérieurement intelligent, tellement intelligent que vous vous permettez une petite phrase du style ’pas besoin d’argumenter avec ces gens-là, de toutes façon ils ne savent pas penser". On a vu mieux niveau respect...

      Quand au débat, puisqu’il est trop passionné et que votre haine de la religion vous empêche d’écouter sereinement des arguments opposés aux votres, je vous propose de poser le problème en prenant un exemple complètement différent :

      Imaginons, nous sommes dans un pays qui connait un grand nombre de morts par balle. Ce phénomène est terrible, tout le monde en convient. Ce qui s’est passé, c’est qu’avant les gens avaient l’habitude de tirer à tout va avec des balles à blanc. Ce n’était pas franchement intelligent mais ça ne tuait personne. Vers les années 70, les balles à blanc sont devenues de vraies balles et les gens qui continuait à tirer parce qu’il avait l’habitude de faire ça, sont morts de cette habitude. Puisqu’il y a mort d’homme, il faut à tout prix régler le problème. Ni une, ni deux, vous dites "Puisque vous avez l’habitude de tirer à tout va, portez des gilets pare-balle, ça protège même si ce n’est pas 100% efficace mais c’est déjà ça". Et l’Eglise de répondre "Soyez responsable, arretez de tirer à tout va, comprenez la conséquence de vos actes qui vous paraissaient anodin avant. La solution n’est pas dans le port du gilet pare-balle car d’une part il n’est pas 100% efficace et d’autre part jamais il ne vous apprendra à vous responsabiliser"

      Voila, j’espère par cet exemple, vous comprendrez un peu mieux ma position.


    • TALL 18 mars 2009 06:28

      La solution n’est pas dans le port du gilet pare-balle car d’une part il n’est pas 100% efficace et d’autre part jamais il ne vous apprendra à vous responsabiliser"

      Le préservatif est efficace à 99%... c’est à rejeter ?

      Apprendre à se responsabiliser avec la mort comme punition ?
      Mais vous vous rendez compte de ce que vous dites ?
      Vous n’osez pas le dire tout haut, mais ce que vous pensez, en fait, c’est que quand on désobéit à Dieu, c’est normal qu’on en meure. C’est la "justice" divine.

      Et puis vous vous étonnez qu’on hait les intégristes religieux de tous bords ?
      C’est comme les Jehova avec la transfusion sanguine, ou Bush l’évangéliste avec les cellules-souche, c’est du pareil au même. Vous êtes des assasins complètement bornés.


    • 5A3N5D 18 mars 2009 08:52

      @ monpetitavis,

      "Parmi les deux solutions, vous comprendrez que j’ai beaucoup plus d’estime pour la deuxième car elle ne cherche pas à réduire les hommes à des bêtes à sexe."

      La contraception est-elle autorisée, même dans le couple, par le Vatican ? A ma connaissance, non. Donc, tout rapport sexuel est pour vous, et pour les membres (?) de votre chapelle, potentiellement fécondant. Donc vous réduisez bien la sexualité à sa seule fonction de reproduction, et l’être humain à un animal. Vous en concluerez ce que vous pourrez. 

      "L’homme n’est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l’Ange fait la bête."


    • monpetitavis 18 mars 2009 10:15

      Encore une fois, ayez la curiosité de lire "la sexualité selon Jean-Paul II" plutôt que de délirer sur des prétendues positions qu’aurait l’Eglise. Quand je veux faire des critiques sur un sujet complexe, je m’informe avant de lacher un argument sorti des medias et de son contexte. Prenez la peine de vous informer objectivement.

      Quant à Tall, vous remarquerez je n’ai utilisé aucun argument théologique, du style "la vie est sacrée"...etc par conséquent n’imiscez pas Dieu là-dedans, ça ne fera que complexifier le débat.
      Face à un problème voyez-vous il y a deux façon de l’aborder en amont ou en aval. Vous dites qu’il n’y a qu’une solution, celle en aval. Moi je dis que la solution en aval n’est pas une bonne solution car elle ne résoudra jamais les causes du problème et en même temps je dis qu’il existe une solution en amont et que je la préfère.
      Il faut arrêter de délirer et sortir des inepties comme quoi je voudrais que les gens meurent s’il n’arrive pas à respecter la solution en amont. Encore une fois, ma position est de dire que face à ce problème le mieux est d’opter pour la solution en amont. Personne n’a jamais dit "que vous respectiez la solution en amont, je m’en fous, l’important est de ne pas suivre la solution en aval".

      De cette préférence de l’amont sur l’aval découle beaucoup de positions même hors du champ éthique :

      - Je préfère la prévention à la répression

      - Je préfère développer les énergies renouvelables plutôt que m’acheter un climatiseur

      - Aux USA, je préfère retirer les armes de la vente plutôt que filer des gilets pare-balle aux gens (tiens le gilet pare-balle smiley

      - J’attend un profonde réforme du système financier mondial plutôt que de s’agiter sur les bonus des grands patrons

      - Je préfère faire du sport plutôt que suivre un régime

      - Je préfère développer les modes de transport propres plutôt que me retrouver à porter un masque anti-pollution.

      - ...etc

      Que vous ne soyez pas d’accord, c’est votre droit, mais arretez de dire que je veux voir des gens mourir, c’est insuportable de lire des choses comme ça.
      Je ne déforme pas vos propos alors arrêtez de le faire, tout le monde s’en portera mieux.
      Merci


    • TALL 18 mars 2009 11:17

      La position du Vatican est limpide...
      Il fait une propagande anti-capote pour mieux utiliser le sida comme menace de mort contre tous ceux qui n’obéissent pas aux volontés de votre dieu

      Tout le reste c’est du pipeau de curé

      Exception faite de plusieurs curés africains qui, confrontés aus drames humains du terrain, ont distribué eux-mêmes des capotes, sous le regard pudiquement détourné du Vatican

      Et maintenant, allez vous faire voir, pauvre imbécile... et je suis poli


    • monpetitavis 18 mars 2009 12:30

      Merci pour le compliment. J’aime voir de quel coté est le respect.
      Quant au reste, vous n’avez qu’un argument "mais euh, l’église est contre la capote" pour arriver ensuite à des inepties scandaleuses du style ’le Sida est une aubaine pour l’Eglise catholique car il permet de mieux asseoir sa domination".
      Tant pis, j’aurais au moins essayer d’expliquer une position même si c’était peine perdue face à votre haine de la religion. J’aurais pu développer mon point de vue en détaillant la corrélation entre le taux de SIDA et le taux de la population respectant les principes de comportement sexuel recommandé par les religions. On aurait pu discuter de l’indice de pearl...etc
      Mais ça ne sert à rien, vous vous détestez tout ce qui ressemble de près ou de loin à la religion.
      Bonne journée smiley


    • TALL 18 mars 2009 15:33

      des stats contraires à celles de la médecine ...suffit d’oser
      faussaire et menteur en prime
      comme pour les "60" morts de l’inquisition, ou le couvent de carmels à auschwitz

      bref, rien de neuf chez les intégristes


    • Allain Jules Allain Jules 17 mars 2009 11:51

      @Auteur,

      Il y a une erreur sur la date du voyage du pape au Cameroun. C’est plutôt aujourd’hui, 17 mars, que le Pape arrive au Cameroun, à 20h plus précisément, à l’aéroport International de Yaounde Nsimalen

      Bien à vous !


      • srobyl srobyl 17 mars 2009 12:58

        Dialogue, dialogue...avec les cultures et les religions ? Mon oeil ! Derrière les bonnes volontés apparentes se sont toujours cachées les finalités coloniales ou néo-coloniales, quand elles n’ont pas été clairement exprimées par les gouvernants. D’’autre part, qu’est-ce que les peules africains ont à espérer de bon d’un pape qui fait passer en terme de gravité, l’avortement avant le viol d’une gamine ?? Mmh ? Eclairez-moi, Nom de Lui !!

        Le véritable rôle des missionnaires à l’époque coloniale.

        Les missionnaires ont-ils vraiment évangélisé les Nègres ou ont-il tout simplement servi les intérêts des puissances coloniales ?

         

        Pour nous faire une idée du rôle des missionnaires à l’époque coloniale, penchons nous sur la déclaration faite en 1920 par Monsieur Jules Renquin, Ministre des colonies de Belgique au Congo-Belge [1].

        Celle-ci fut son allocution de bienvenue aux missionnaires arrivés en Afrique à cette date :

        "Révérends pères et chers compatriotes, Soyez les bienvenus dans notre seconde patrie, le Congo-Belge.

        La tâche que vous êtes conviés à y accomplir est très délicate et demande beaucoup de tact. Prêtres, vous venez certes pour évangéliser. Mais cette évangélisation doit s’inspirer de notre grand principe : tout avant tout pour les intérêts de la métropole (la Belgique).

        Le but essentiel de votre mission n’est donc point d’apprendre aux noirs à connaître Dieu. Ils le connaissent déjà. Ils parlent et se soumettent à un Nzambé ou un Nvindi-Mukulu et que sais-je encore. Ils savent que tuer, voler, calomnier, injurier est mauvais.

        Ayez le courage de l’avouer, vous ne venez donc pas leur apprendre ce qu’ils savent déjà. Votre rôle consiste, essentiellement, à faciliter la tâche aux administratifs et aux industriels. C’est donc dire que vous interpréterez l’évangile de la façon qui sert le mieux nos intérêts dans cette partie du monde.

        CATHECHISME COLONIAL

        Pour ce faire, vous veillerez entre autres à :

        . Désintéresser nos sauvages des richesses matérielles dont regorgent leur sol et sous-sol, pour éviter que s’intéressant, ils ne nous fassent une concurrence meurtrière et rêvent un jour à nous déloger. Votre connaissance de l’évangile vous permettra de trouver facilement des textes qui recommandent et font aimer la pauvreté. Exemple : "Heureux sont les pauvres, car le royaume des cieux est à eux" et "Il est plus difficile pour un riche d’entrer au ciel qu’à un chameau d’entrer par le trou d’une aiguille". Vous ferez donc tout pour que ces Nègres aient peur de s’enrichir pour mériter le ciel.

        . Les contenir pour éviter qu’il ne se révoltent. Les administratifs ainsi que les industriels se verront obligés de temps en temps, pour se faire craindre, de recourir à la violence (injurier, battre...). Il ne faudrait pas que les Nègres ripostent ou nourrissent des sentiments de vengeance. Pour cela, vous leur enseignerez de tout supporter. Vous commenterez et les inviterez à suivre l’exemple de tous les saints qui ont tendu la deuxième joue, qui ont pardonné les offenses, qui ont reçu sans tressaillir les crachats et les insultes.

        . Les détacher et les faire mépriser tout ce qui pourrait leur donner du courage de nous affronter. Je songe ici spécialement à leurs nombreux fétiches de guerre qu’ils prétendent les rendre invulnérables. Etant donné que les vieux n’entendraient point les abandonner, car ils vont bientôt disparaître, votre action doit porter essentiellement sur les jeunes.

        . Insister particulièrement sur la soumission et l’obéissance aveugles. Cette vertu se pratique mieux quand il y a absence d’esprit critique. Onc évitez de développer l’esprit critique dans vos écoles. Apprenez-leur à croire et non à raisonner. Instituez pour eux un système de confession qui fera de vous de bons détectives pour dénoncer tout noir ayant une prise de conscience et qui revendiquerait l’indépendance nationale.

        . Enseignez-leur une doctrine dont vous ne mettrez pas vous même les principes en pratique. Et s’ils vous demandaient pourquoi vous comportez-vous contrairement à ce que vous prêchez, répondez leur que "vous les noirs, suivez ce que nous vous disons et non ce que nus faisons". Et s’ils répliquaient en vous faisant remarquer qu’une foi sans pratique est une foi morte, fâchez-vous et répondez "heureux ceux qui croient sans protester".

        Missionnaire avec escorte

        . Dites-leur que leurs statuettes sont l’œuvre de Satan. Confisquez-les et allez remplir nos musées (...) Faites oublier aux noirs leurs ancêtres.

        . Ne présentez jamais une chaise à un noir qui vient vous voir (...) Ne l’invitez jamais à dîner même s’il vous tue une poule chaque fois que vous arrivez chez lui. Ne jamais dire "vous" à un noir, car il se croirait l’égal du blanc.

        . Considérez tous les noirs comme des petits enfants (...) exiger qu’il vous appellent tous "mon père" (...).

        Ce sont là, Cher compatriotes, quelques-uns des principes que vous appliquerez sans faille. Vous en trouverez beaucoup d’autres dans des livres et textes qui vous seront remis à la fin de cette séance. Le Roi attache beaucoup d’importance à votre mission.

        Aussi a-t-il décidé de faire tout pour vous la faciliter. Vous jouirez de la très grande protection des administratifs.

        Vous aurez de l’argent pour vos œuvres évangéliques et vos déplacements".

        Tout est dit !

                   

         

         

        <script src="http://www.google-analytics.com/urchin.js" type="text/javascript">
        </script> <script type="text/javascript">
        _uacct = "UA-1753545-1";
        urchinTracker();
        </script>

        • Ornithorynque Ornithorynque 17 mars 2009 13:23

          Pour étayer ma thèse, je trouve un document écrit par un illustre inconnu, mais qui est suffisament odieux pour servir ce que je veux prouver, et je le publie en faisant croire que je suis historien.

          Tout est dit, c’est vrai, mais plus sur votre méthode que sur le sujet !


        • srobyl srobyl 17 mars 2009 17:06

          Jules Renquin, certes peu connu...Ses recommandations aux missionnaires ne sont pas passées inaperçues, et c’est ça qui est important...Longtemps, longtemps, après que les salauds ont disparu...leurs idées courent encore dans les rues ! smiley


        • srobyl srobyl 17 mars 2009 17:10

          PS : ceci dit, je ne prétends pas être historien et je n’ai que quelques misérables petites lacunes dans mon océan d’ignorance sur bien des sujets d’Histoire. Ca n’empêche pas de se documenter.


        • Allain Jules Allain Jules 18 mars 2009 09:58

          @ srobyl,

          J’ai piqué un extrait de votre texte. Le premier paragraphe.

          Bien à vous !



        • plancherDesVaches 17 mars 2009 14:00

          Je l’annonce pas seulement à vous, mais aussi aux auteurs et comité d’Agora... les articles sur la religion commence à me peser lourdement.
          Alors, je ne vais pas rejeter dos-à-dos des religions qui vous promettent 40 vierges chez Allah, la réincarnation chez Bouhda et même, le top du top, une résurection après avoir été assis pendant des millinaires à la droite d’un gars qui est resté barbu à une époque qui ne connaissait pas encore le rasoir.
          Imaginez tous les déjà morts qui redéboulent sur terre, il faudrait sacrément se pousser. A moins de s’empiler, mais là, ces situations existeraient dans des groupes ayant des pratiques que je n’oserais citer ici. De quoi encore augmenter la c..., pardon, population mondiale.
          Certes. La mort nous fait peur à tous. Et être persuadé d’un "au-delà" est rassurant.
          Mais bon. Un article de temps en temps sur ces illuminés serait largement suffisant, ne tombons pas dans les travers de l’hypocrisie from US, on a déjà de trés bons ambassadeurs et représentants chez nous.
          Merci d’avoir tenu jusqu’au bout de mes écrits
          D’ailleurs, si vous avez tenu, c’est qu’il reste un espoir que l’humanité ne devienne pas complètement cul-bénie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès