Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Idolâtrie, islamisme et coran

Idolâtrie, islamisme et coran

Pour beaucoup, l’idolâtrie consiste à adorer des statues ou un quelconque type d’objets et les considérer comme des divinités. Dans la tradition islamique, c’est surtout les représentations artistiques qui ont été montrées du doigt. 

L'idolâtre est t-il réellement une espèce disparue que l'on ne trouve que dans les textes anciens ?

L'objectif de cet article est d'argumenter la thèse que l'islamisme est pure idolâtrie et pure anti thèse de l’islam et du monothéisme.

JPEG - 67.7 ko
L’hypocrisie et le mensonge avec piété. Traduction Affiche : Premier Congrès Féminin sur le rôle de la femme en politique (Parti de la lumière)

OK. Je plaides coupable d'être croyant en un Dieu créateur de l'univers et de croire au coran. Ce mea-culpa rend désespérée toute tentative de se cacher derrière un ton doctorant et faussement neutre.

Pour ne pas inonder cet article avec des expressions comme « l’islam dit que », je laisserais le plus possible la parole au texte coranique. Que les lecteurs excusent cette pratique non conventionnelle à laquelle les articles scientifiques et sérieux sur l'islam ne s'abaissent jamais.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, l’auteur du coran prétend être Dieu, créateur des mondes et de l’univers. Il n’est pas demandé au lecteur de cet article de croire en cette affirmation mais simplement de suivre une analyse textuelle sur un thème particulier abordé dans un livre dont l'auteur est considéré comme autorité suprême en islam par des millions musulmans.

Il ne s'agit donc pas ici d'étudier le sens du mot idolâtre selon le petit Robert, le Larousse ou Wikipedia mais selon le coran. Une règle qui paraît alors honnête est d'en répertorier l'usage qu'en fait "l'auteur" lui-même dans le livre en question. C’est le meilleur moyen de se rapprocher du sens voulu par « l’auteur » et d’éviter les corruptions de sens, volontaires ou involontaires, accumulées au cours des âges.

Le mot arabe pour idolâtrie est Shirk. C’est le même mot qui est utilisé pour le concept d’association. Cela étonnera probablement le lecteur occidental habitué à deux concepts différents. La racine est même utilisée dans sharika pour désigner une firme commerciale ou industrielle. C’est les versets qui utilisent ce mot que je privilégierais dans cet article.

Enseignement 1 : L’idolâtrie est la seule chose non pardonnable. 

4-48 : Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu'associé commet un énorme péché.

Enseignement 2 : Les idolâtres sont la majorité des croyants.

12-106 : Et la plupart d'entre eux ne croient en Allah, qu'en lui donnant des associés.

En réalité, ils sont minoritaires dans la population globale, car la majorité est ici :

12-103 : Et la plupart des gens ne sont pas croyants malgré ton désir ardent.

Un bon "croyant" devrait donc se poser la question de savoir où se cachent cette majorité de croyants ? Une véritable énigme coranique.

Enseignement 3 : Les idolâtres sont des croyants en Dieu et reconnaissent en lui le créateur de l’univers.

2-165 : Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l'amour d'Allah. Quand les injustes verront le châtiment, ils sauront que la force tout entière est à Allah et qu'Allah est dur en châtiment ! ...

31-25 : Si tu leur demandes : « Qui a créé les cieux et la terre ? », ils diront, certes : « Allah ! » Dis : « Louange à Allah ! ». Mais la plupart d'entre eux ne savent pas.

43-87 : Et si tu leur demandes qui les a créés, ils diront très certainement : « Allah ». Comment se fait-il donc qu'ils se détournent ?

Enseignement 4 : L’idolâtre n’est disposé, en aucun cas, à invoquer Allah seul. Il lui faut autre chose

40-12 « ...Il en est ainsi car lorsqu'Allah était invoqué seul, vous ne croyiez pas ; et si on Lui donnait des associés, alors vous croyiez. Le jugement appartient à Allah, le Très-Haut, le Très Grand ».

Enseignement 5 : Les idolâtres nient être idolâtres. Ils se mentent à eux mêmes et affabulent à pleins pots en religion.

6-23 : Alors il ne leur restera comme excuse que de dire : « Par Allah notre Seigneur ! Nous n'étions jamais des associateurs ».

6 :24 Vois comment ils mentent à eux-mêmes ! Et comment les abandonnent ce qu'ils inventaient !

Enseignement 6 : L’idolâtre est très pieux et justifie sa pratique par la volonté de se rapprocher de Dieu

39-3 :C'est à Allah qu'appartient la « religion » pure. Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent) : « Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah ». En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat.

Enseignement 7 : Suivre l’enseignement des cheikhs et prophètes est de l’idolâtrie.

9-31 Ils ont pris leurs rohban et leurs scribes, ainsi que le Messie fils de Marie, comme Arbabs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent.

Là, ça se compliques un peu. On ne peut s'épargner de faire un peu de linguistique.

Arbabs est pluriel de Rabb. Etymologiquement, ce mot signifie faire croitre et s’applique à l’éducation et à l’élevage. Rabb signifie l'éducateur et la racine est identifiable dans le mot Rabbin. Pour un « musulman », même s'il n'arrive pas à faire le lien avec le sens commun qu'il donne tous les jours à ce mot, Rabb est quasiment synonyme d’Allah et le Rabb unique est une expression unanimement partagé. 

Le mot Rohban désigne traditionnellement des prêtres. De la racine de mot dérive le mot irhabi qui signifie terroriste.

9-31 nous enseigne donc que prendre les scribes et les prêtres « terrorisateurs » comme éducateurs religieux, ou même un « prophète » comme le Messie, est de l’association.

Evidemment, les islamistes disent que ce verset ne concerne que les juifs et les chrétiens. Mais pour le coran, Dieu n’a qu’une seule « religion ». Depuis Abraham, tous les prophètes sont considérés comme « musulmans ». Le Judaïsme originel est islam. Le christianisme originel est islam. C'est du moins ce que racontes l'auteur du coran.

30-31 :Revenez repentants vers Lui ; purifiez vous auprès de lui, accomplissez la Salat(connexion vers lui) et ne soyez pas parmi les associateurs,

30-32 parmi ceux qui ont divisé leur religion et sont devenus des sectes, chaque parti exultant de ce qu'il détenait.

Eh oui ! L'islam actuel, le christianisme actuel et le Judaisme actuel ne sont que des sectes de la foi d'abraham pour l'auteur du coran.

Nous devons aussi revenir sur les « grades » prophétiques. Le terme prophète est quasiment hérétique puisque, selon le coran, seul Allah connaît le futur et est capable de faire des prophéties. Les termes coraniques sont respectivement Messager (qui porte un message et le transmet tel quel) et Nabi, qui dérive d’un mot qui signifie information. Nabi signifie informé par Dieu.

Le statut du messager est très restrictif :

5-99 : Il n'incombe au Messager que de transmettre. Et Allah sait ce que vous divulguer tout comme ce que vous cachez.

Du coup, suivre Allah ou son Messager, c’est pareil au même :

4 -80 Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah. Et quiconque tourne le dos... Nous ne t'avons pas envoyé à eux comme gardien.

En revanche, prendre "un informé" comme éducateur, dans ses propres actions ou interprétations est strictement interdit :

3-80 Et il ne va pas vous recommander de prendre pour Arbabs anges et Nabis. Vous commanderait-il de rejeter la foi, vous qui êtes Musulmans ?

Car, les intermédiaires, mêmes authentiques, ne sont que des intermédiaires :

10-35 Dis : « Est-ce qu'il y a parmi vos associés un qui guide vers la vérité ? » Dis : « C'est Allah qui guide vers la vérité. Celui qui guide vers la vérité est-il plus digne d'être suivi, ou bien celui qui ne se dirige qu'autant qu'il est lui-même dirigé ? Qu'avez-vous donc ? Comment jugez-vous ainsi ? »

Plusieurs recommandations ont été faites à Muhammad pour ne pas inciter à le suivre dans sa propre personne :

41-6 Dis : « Je ne suis qu'un homme comme vous. Il m'a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique. Cherchez le droit chemin vers Lui et implorez Son pardon » et malheur aux Associateurs.

 

72-18 :Les mosquées sont consacrées à Allah : n'invoquez donc personne avec Allah.

72-19 Et quand le serviteur d'Allah s'est mis debout pour L'invoquer, ils faillirent se ruer en masse sur lui. .

72-20 Dis : « Je n'invoque que mon Seigneur et ne Lui associe personne ».

72-21 Dis : « Je ne possède aucun moyen pour vous faire du mal, ni pour vous mettre sur le chemin droit ».

 

De plus, il lui est fermement ordonné de ne rien dire au nom d’Allah qui ne vient pas d’Allah :

69-44 : Et s'il avait forgé quelques paroles qu'il nous avait attribuées,

69-45 : Nous l'aurions saisi de la main droite,

69-46 : ensuite, Nous lui aurions tranché l'aorte.

69-47 :Et nul d'entre vous n'aurait pu lui servir de rempart.

 

Ni bien sûr, de changer le message ou d’en apporter un autre :

10-15 :Et quand leur sont récités Nos versets en toute clarté, ceux qui n'espèrent pas notre rencontre disent : « Apporte un Coran/lecture autre que celui-ci » ou bien « Change-le ». Dis : « Il ne m'appartient pas de le changer de mon propre chef. Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé. Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d'un jour terrible ».

10-16 Dis : « Si Allah avait voulu, je ne vous l'aurais pas exposé et Il ne vous l'aurait pas non plus fait connaître. Ne suis-je pas resté, avant cela, toute une période parmi vous. Ne raisonnez-vous donc pas ? » .

10-17 Qui est plus injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou qui traite de mensonges Ses versets ? Vraiment, les criminels ne réussissent pas.

10-18 Ils adorent au lieu d'Allah ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter et disent : « Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès d'Allah ». Dis : « Informerez-vous Allah de ce qu'Il ne connaît pas dans les cieux et sur la terre ? » Pureté à Lui, Il est Très élevé au-dessus de ce qu'Ils Lui associent !

Pour finir cet exposé coranique sur l’idolâtrie (je ne peux répertorier tous les versets concernant ce sujet), il est strictement interdit de croire en d’autres paroles que le coran. C’est clair net et précis par une expression on ne peut plus exclusive :

45-6 Telles sont les versets d’Allah que nous te récitons en toute vérité. En quels Hadiths/paroles autre qu’Allah et ses versets « croiront t-ils ».

Il est désormais très difficile de lier coraniquement l’idolâtrie au paganisme. L’idolâtrie apparaît comme l’ennemi interne de la religion. Celle qui falsifie et déformes le message original au nom de la religion elle-même. Il n’est donc pas étonnant que l’idolâtre refuse cette appellation et la détournes vers les activités artistiques « blasphématoires et hérétiques ».

Qu’est ce que la charia ?

Le coran, en quelque sorte, a condamné à l’avance tout ce qui allait être attribué à Muhammad. L’histoire de l’islam, depuis Abraham, a été prise en exemple pour dénoncer cette inévitable et , sommes toutes, très banale dérive théologique.

La foi islamiste actuelle s’appuie désormais sur les textes suivants :

1 - Le coran. D’après eux, Dieu y a parlé de spiritualité et a confié tout le reste à d’autres sources qu'il a "oublié" de mentionner.

2- Les recueils de hadiths. Il s’agit de recueils de oui dires attribuées à Muhammad, compilés deux siècles après sa mort. On les appelle aussi Sunna du prophète. Les deux plus importants sont ceux de Bukhari et Muslim et ont, dans l’islamisme, une importance équivalente au coran. Ces compilateurs affirment qu’ils ont sélectionnés, après enquête rigoureuse, les hadiths les plus authentiques et n’ont retenu qu’1% de ce qu’ils avaient à disposition. Une vérité qui émerge d’un tas de mensonges selon les auteurs eux-mêmes. 

3- Les élucubrations diverses et variés de divers « savants » religieux moyenâgeux. On y trouves de tout comme par exemple les débats non encore résolus entre les grandes écoles de l'islam, Hanbalites, Chafiites et Malékites, sur ce que dit l'islam sur la comestibilité religieuse de ces entités mi-hommes (pas Halel) et mi poissons (halal) que sont les sirènes.

Tout ce corpus "sacré" représente la charia, qui signifie, la législation. Les islamistes l’attribuent à Dieu et l’appelles charia d’Allah. Aucun livre au monde n’est capable de compiler cette "chose" accumulée sur plus de 12 siècles par une nébuleuse indéfinie de barbus.

Il n'est donc pas étonnant de voir les islamistes proclamer que la "charia d'Allah" régit tous les aspects de la vie du musulman, de la façon de pisser jusqu'au système bancaire et monétaire international.

En islamisme, Muhammad est co-législateur à part égale avec Dieu au travers de livres qu’on lui attribue aux sources plus que douteuses. Chaque paragraphe de ces livres est un oui dire invérifiable.

26-221 : Vous apprendrai-Je sur qui les diables descendent ?

26-222 : Ils descendent sur tout calomniateur, pécheur.

26-223 : Ils répètent ce qu’ils entendent et la plupart d'entre eux sont menteurs.

Evidemment, l’auteur du coran qui dit être Dieu prétend avoir ses raisons pour permettre ce genre de choses, notamment celle de prendre en flagrant délit ceux qui simulent la foi :

22-52 : Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni Nabi sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir dans ce qu’il confie. Allah abroge ce que le Diable suggère, et Allah renforce Ses versets. Allah est Omniscient et Sage.

22-53 : Et ce, dans le but de rendre ce que suggère le Diable une tentation pour ceux qui ont une maladie au cœur et ceux qui ont le cœur dur... Les injustes sont certes dans un schisme profond.

Car évidemment, à la barre, le jour du jugement dernier, l’auteur du coran qui dit être Dieu affirme qu’il appellera Muhammad comme témoin tout en rappelant que le coran est exhaustif et qu'il n'y a rien à compléter :

16-89 : Et le jour où dans chaque communauté, Nous susciterons parmi eux-mêmes un témoin contre eux, et Nous t'emmènerons [Muhammad] comme témoin contre ceux-ci , et nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu'un guide, une grâce et une bonne annonce aux Musulmans.

et que ce jour "éventuel", les déclarations ditirambiques d'amour filial risquent d'être insuffisantes :

29-2 : Les humains escomptent -ils qu'on les laissera dire qu'ils sont croyants sans être testés ?

Genèse des autres livres sacrés de l’islam

2-79 Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d'Allah pour en tirer un vil profit ! - Malheur à eux, donc , à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu'ils en profitent !

C’est à la fin du 8ème siècle que le premier livre de hadiths sacrés apparut. Ce fut une commande d’un calife Abbasside à l’imam Malik qui « ressuscita » en quelque sorte Muhammad pour l’interroger. Le califat Abbaside a été fondé par un « cousin » iranien du prophète et Malik fit tout un cinéma pour faire croire qu’il ne voulait pas livrer "la commande" qu’il a préparé avec une si grande abnégation. Bien sûr, l’imam Malik, considéré de nos jours comme l’imam des modérés condamnait sans hésitations « les innovations religieuses ».

Devant le succès de l'opération, avec la bénédiction des pieux califes, Muhammad « ressuscité » n’arrêta pas de parler durant tout le neuvième siècle. Les recueils de hadiths (récits et propos rapportés) se multiplièrent et furent authentifiés par une multitude de témoins oculaires morts et enterrés.

Les pères fondateurs de l’église islamiste, à savoir Bukhari, Muslim, Tabari, Tirmidhi, Abu Daoud sont tous iraniens du 9ème siècle. C’est aussi à cette époque, que le très pieux Ibn Hicham « découvrit » l’unique exemplaire de l’œuvre du biographe de Muhammad, ibn Ishaq.

Et c’est ainsi que les iraniens fondèrent la culture arabo-musulmane des chameliers du désert. Ce travail "fondateur" est à l'origine de toutes les immenses bibliothèques théologiques et historiques en matière d'islam, qu'elles soit occidentales ou musulmanes, athées ou croyantes.

Les « apports » des nouveaux livres sacrés de l’islam.

Les islamistes admettent eux mêmes que le coran ne parle pas des choses suivantes :

La lapidation, la condamnation à mort des apostats, l'attestation de foi (premier pilier de l'islam), le nombre et les modalités des prières journalières (deuxième pilier), le calendrier hégire, les modalités du pèlerinage, les taux d’imposition appliqués à la charité, la vie biographique de Muhammad, le récit de ses conquêtes militaires, le nom de ses parents, enfants et épouses, l’appel à la prière (texte et modalités), barbes et niquabs, le retour de Jésus et de l'antéchrist (dajjal) …

A l ‘autre extrême, des coranistes « extrémistes » remettent en cause le sens donnée par la chariaa aux mots utilisés dans le coran. Exit alors, suite à une laborieuse bataille linguistique, la polygamie, l’esclavage, le sexe à volonté avec les esclaves, l’interdiction du concubinage (qui reste néanmoins une forme de mariage détestée car non protégée par un droit contractuel), le tutorat des femmes, les mariages pédophiles, la main coupée des voleurs, le hijab, l’interdiction de l’alcool, la viande halal (l’interdiction porte sur ce qui offert en offrande à autre que Dieu par idolâtrie et sur le porc en particulier), le fouettage des adultérins, la Kaaba, la Mecque, Médine, le Sahara et le désert, le califat, les titres religieux divers et variés, l’interdiction de l’usage des taux d’intérêts, le jeûne du ramadan, la prière en direction du gros cube, le pèlerinage, le mouton de l’aïd, …

Rapports des musulmans à la chariaa.

La plupart des « musulmans » n’ont jamais lu un livre de hadiths ou de chariaa. Ceux qui ont lu le coran sont plus nombreux mais restent une minorité. Les cheikhs ont réussit à faire croire aux musulmans que Allah leur a envoyé un livre qu’ils ne peuvent comprendre sans l’assistance d’un « savant » de Dieu. .

La majorité de ceux font l’effort de lire le coran n’arrivent pas à le comprendre, en grande partie parce que leur esprit est pollué par la théologie des cheikhs. C’est un peu comme si chaque verset était flanqué de plusieurs liens vers d’autres livres sacrées et « explicatifs » qui contiendraient le véritable sens du verset. Conditionné par la croyance qu'il ne peut pas comprendre, que les mots devant ses yeux se rapportent à des évènements dont il n'a pas connaissance, le cerveau endoctriné n'essayes même plus à dégager un sens de ce qu'il lit et accomplis son devoir religieux machinalement et totalement décérébré.

La lecture stupide du coran est une tradition très pieuse et très répandue. Dans les pays non arabophones, de nombreux pieux récitent le coran en arabe sans même comprendre l’arabe. Certains arrivent même à l’apprendre par cœur. Le coran se vend dans les rayons de musique avec son propre Hit parade de chanteurs.

L’écrasante majorité des musulmans sont incapables de distinguer, dans leurs propres croyances, ce qui vient du coran de ce qui provient des "autres livres sacrés".

Reste que la plupart des musulmans qui se disent non islamistes ont un rapport schizophrène vis à vis de la chariaa. Ils n’en veulent pas et la portent même en sainte horreur mais admettent toujours que c’est l’islam. Pour eux, la chariaa fait partie de la tradition et du patrimoine culturel. C’est à la fois sacré et non sacré. En paraphrasant un autre coraniste extrémiste, les musulmans qui rejettent les cheikhs actuels ont encore beaucoup de mal à rejeter les cheikhs d’autrefois et les consid-rent comme de grands savants

5-103 Allah n'a pas institué la Bahira, la Saïba, la Wasila ni le Ham, Mais ceux qui ont mécru ont inventé ce mensonge contre Allah, et la plupart d'entre eux ne raisonnent pas. .

5-104 Et quand on leur dit : « Venez vers ce qu'Allah a fait descendre, et vers le Messager », ils disent : « Il nous suffit de ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres. » Quoi ! Même si leurs ancêtres ne savaient rien et n'étaient pas sur le bon chemin... ?

Même parmi ceux qui se disent « coranistes », nombreux ceux qui refusent de rejeter la chariaa en bloc et considèrent qu’il est de leur devoir d’accepter la part de la chariaa qui est « conforme au coran ».

Seuls les coranistes « extrémistes », très minoritaires mais de plus en plus nombreux, franchissement le pas et considèrent carrément que la chariaa est une législation satanique. Selon eux, non seulement la conformité de la chariaa au coran est purement artificielle lorsque c'est la chariaa qui explique le coran mais aussi, gouter à la chariaa revient à ouvrir la boite de Pandore, celle qui contient l'arbre maudit de l'affabulation religieuse.

De l'idolâtrie à l'islam politisé.

Pendant les dictatures non islamistes arabes, les islamistes n’avaient aucun pouvoir. Leur piété apparente a inspiré confiance aux peuples musulmans qui y ont vu un refuge. L’exercice du pouvoir a montré leur vraie nature. De plus en plus de musulmans pensent qu’il n’y a pas plus tordu et plus menteur qu’un islamiste.

Malheureusement, une partie du peuple, généralement la plus inculte et la plus analphabète, considère toujours que les chefs islamistes représentent l’authenticité en matière d’islam et les représentants d’Allah sur Terre. Ils rejoignent, en cela, l’opinion de l’élite intellectuelle occidentale.

Malheureusement, le monde musulman est encore sous la domination spirituelle des imams et des cheikhs qui ont su garder la légitimité religieuse dans chaque chapelle. Evidemment, les différentes chapelles n'hésitent pas à s'accuser les unes les autres de mécréance et d'affabulation sur Allah.

L’islamisme est avant tout un bouquet de projets politiques de domination inter-musulmane financé par des pétrodollars. C'est une guerre de chapelles qui s’introduit partout notamment grâce aux chaines satellitaires et aux mercenaires prédicateurs entièrement soumis à leurs monarques respectifs

L'ensemble de la vague islamiste, avec ses différents courants est redoutable. Elle n'a aucune peine, avec ses pétro-dollars à recruter des "sympathisants", qu'ils soient athées, musulmans, juifs ou chrétiens. L'histoire récente montre que les islamistes peuvent être moins ennemis que d'autres pour les gouvernements eccidentaux.

L’islamophobie croissante en occident renforce la fracture communautariste et jette de pauvres bougres ignorants qui se sentent exclus de leur propre société dans les bras de ces exploiteurs de la foi. Je n'oublierais jamais les positions indéfendables que j'ai défendus moi-même, dans ma jeunesse, par esprit communautariste, en croyant qu'Allah était dans notre camp, qu'il était plus "musulman" que chrétien ou juif, et que "nos" savants portaient sa parole.

Le monde musulman est malade. Très malade. Je ne nierais jamais cette vérité. Mais l’occident est aussi concerné par cette maladie et ne peut se voiler la face. Dans une planète qui semblait nettement moins petite à l'époque, quel athée peut nier l'influence sur l'histoire de l'occident des petites querelles de chapelles au moyen orient il y a de cela plus de deux milles ans ?

“J’ai dit : les prêtres sont des aveugles qui conduisent des aveugles. Puis : ce sont des aveugles qui conduisent des borgnes. Aujourd’hui je dis : les prêtres sont des aveugles qui crèvent les yeux des gens pour pouvoir les conduire.”(Paul Jury / 1878-1953 / Journal d’un prêtre)


Moyenne des avis sur cet article :  3.27/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

113 réactions à cet article    


  • Hermes Hermes 2 octobre 2013 11:24

    Bravo ! très courageux.


    • Chiitedeservice subcommandante 7 novembre 2013 07:52

      @l’auteur


      votre article est absolument lamentable. Tout est interprété hors contexte. Inutile de reprendre ligne par ligne tellement c’est scandaleux et cela s’apparente à du terrorisme intellectuel.

      je vais juste reprendre une phrase comme preuve :
      L’islamisme est avant tout un bouquet de projets politiques de domination inter-musulmane financé par des pétrodollars.

      L’Islam et la politique ne font qu’un. Et ça l’a toujours été. Aucun rapport avec les pétrodollars.
      Prenons 1 seul verset du Coran(il y a des dizaines de versets) sur la nécéssité d’appliquer la loi de Dieu :


      Toute ton argumentation tombe à l’eau en 3 versets.
      Franchement pourquoi tu te fatigues à écrire des bêtises en permanence dans tout tes articles ? Tu écris encore plus de betises que certains orientalistes, c’est pour te dire....

    • Chiitedeservice subcommandante 7 novembre 2013 08:04
      Dans un de vos commentaire plus bas vous dite :
      tu sais, moi je crois la parole de Dieu reflète l’âme de celui qui la lit.

      --->Effectivement ! Mon pauvre, t’as rien compris au Coran 
      Finalement tu es pire que les salafistes. Tu es bien le seul, et je dis bien le seul au monde a débiter autant d’anneries sur l’islam et le Coran.Le seul ! Articles après articles. Un salafiste à coté de toi passe pour un intellectuel. 

    • MuslimADieu MuslimADieu 11 novembre 2013 16:54

      Ok subcommandante,

      j’ai pas trop envie de débattre. Je préfère Labrune.
      Aussi, je me contenterais de te renvoyer à tes versets que tu as toi-même choisi pour me clouer le bec.

      le plus rigolo dans les versets que tu as cité, c’est que tu les as tronqués et que dans la version complète,5-44 et 5-45 parle de la torah, et 5-47 parle de l’évangile.
      Même pas foutus de de lire un verset en entier.
      Vous êtes vraiment incroyables les islamistes.

    • Chiitedeservice Chiitedeservice 17 novembre 2013 12:01

      le plus rigolo dans les versets que tu as cité, c’est que tu les as tronqués et que dans la version complète,5-44 et 5-45 parle de la torah, et 5-47 parle de l’évangile.



      Oui appliquer les lois de Dieu. Comme Le coran. smiley 

      D’ailleurs regarde le verset suivant :
      [5/48] [Prophète,] Nous avons fait descendre sur toi le Livre (le Coran) en toute vérité, qui confirme les Livres antérieurs et les préserve [étant leur parachèvement]. Juge entre eux d’après ce que DIEU a fait descendre.
      [49] Juge entre eux d’après ce que DIEU a fait descendre et ne suis pas leurs passions.

    • Chiitedeservice Chiitedeservice 17 novembre 2013 12:06

      Bien sur que tu préfères Labrune, puisque tu peux lui raconter ce que tu veux. La tu as dépassé absolument toutes les limites. Tu es une véritable insulte envers l’Islam. Je pensais qu’avec les salafistes ont avait atteint le summum de la bêtises, et bien je me suis trompé ! 


    • MuslimADieu MuslimADieu 18 novembre 2013 12:43

      mon petit chiite,

      le jour où tu seras d’accord avec moi, je commencerais à m’inquiéter.

      Voilà que tu me sors des versets qui confirment ce que je dis en croyant me contredire.
      je te rappelle que ta thèse, s’il y en a une, c’est que islam et politique ne font qu’un.
      Ceci, voudrait dire, qu’en appliquant le coran comme tu dis, tu es capable de décrire un régime politique selon le coran. 

      Vas y grand maître, montre nous ta science.
      Je te dispense de tout ce qui a trait à la politique financière, sociale, éducative, commerciale etc.
      Juste le régime politique. Vas-y mon coco. Épates moi !

      si tu es cohérent avec ce que tu viens d’écrire, tu ne vas pas appliquer les versets que tu as cités aux bouquins qu’allah aurait fait descendre sur tes compilateurs de hadiths.

      39-45 : Si Dieu est mentionné seul, le cœur de ceux qui ne croient pas en l’au delà se crispent, et quant les autres noms sont mentionnés, ils redeviennent contents.

      Coran contre coran. Voyons si ton cœur arrives à tenir le coup !
      Comment choisis t-on nos gouvernants selon le coran dans ton islam qui dit tout de la politique ?


    • Chiitedeservice Chiitedeservice 26 décembre 2013 23:18
      Voilà que tu me sors des versets qui confirment ce que je dis en croyant me contredire.
      je te rappelle que ta thèse, s’il y en a une, c’est que islam et politique ne font qu’un.
      Ceci, voudrait dire, qu’en appliquant le coran comme tu dis, tu es capable de décrire un régime politique selon le coran. 

      Vas y grand maître, montre nous ta science.

      -----> Loool il suffit de lire ce que j’ai posté.C’est claire comme de l’eau de roche. Tu sais pas lire ? Et bien au contraire. ça contredit radicalement toutes tes anneries. Donc inutile d’écrire et de tourner mes propos en dérision pour te donner de la consistance. Il suffit de prendre le Coran et de reprendre toutes les lois qu’il y a dedans... Et pour cela il faut un système politique qui organise tout cela...et la la sunnah nous donne toutes les précisions... Tu le sais bien, mais tu tentes en vain de te rassurer...tu es un ennemi du Coran...Tu déformes le Coran selon tes propres délires et passions....



    • Chiitedeservice Chiitedeservice 26 décembre 2013 23:22

      Comment choisis t-on nos gouvernants selon le coran dans ton islam qui dit tout de la politique ?


      ---> Justement, la sunnah donne les précisions la dessus.... Le Coran nous indique bien qu’il faut appliquer les lois du Coran...L’Islam est politique, tout le mond ele sait sauf toi, ou tu fais semblant de ne pas comprendrE.....et la sunnah est la pour nous indiquer comment batir une société islamique....avec justement comment choisir un gouverneur entre autres...

    • MuslimADieu MuslimADieu 3 janvier 2014 13:34

      @chiite de service

      j’ai rien compris à comment il faut choisir les gouvernants.

      comme tu as l’air de sécher, je vais t’aider un peu :

      D’après tes sahihs à la con :

      d’après Horeira, le prophète aurait dit « Pour ce rang [le pouvoir souverain ou califat], les Quraychites ont la suprématie sur tous les gens : leurs musulmans l’ont sur les musulmans et leurs polythéistes sur les polythéistes »( Al Boukhari, op.cit., Vol.2, p.414),

      faudrait donc commencer par trouver un quraychite. 
      Allez ; continue qu’on rigoles un peu.


    • MuslimADieu MuslimADieu 3 janvier 2014 13:37
      allez, un autre coup de pouce.
      le prophète aurait dit : « Le Califat est à Médine. La monarchie serait en Syrie » (Abd Al Jawad Yassine)
      Mais là, je n’ai rien compris.

    • gaijin gaijin 2 octobre 2013 11:37

      le monde est malade ....
      oh ça oui !
      et cette foutue maladie commence par cette invention d’un dieu unique qui aurait une fois pour toute enfermé sa parole dans un livre il y a 4000 ans .....
      ça fait 4000 ans que ces élucubrations foutent le bordel ....


      • MuslimADieu MuslimADieu 2 octobre 2013 11:53

        y aurait pas eu le dieu unique, y aurait eu Zeus et compagnie.

        Le « mal » est ailleurs.



      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 2 octobre 2013 12:00

        Sans vouloir te saper le moral, il me semble que pas mal d’autres religions ont également servi à foutre la zône sur toute la planête.

        Les religions des Assyriens et autres conquérants antiques servaient de prétexte à exterminer les voisins, Attila fit de même pour honorer son dieu de la guerre sans parler des peuplades méso américaines pour qui la guerre et les sacrifices humains de masse étaient une condition sine qua non à la survie de l’humanité.

        Cerise sur le gateau, maintenant on a aussi imaginé des idéologies politiques pour massacrer sans devoir recourir à une divinité.

        C’est pour cette raison que le respect des droits de l’homme apparait être la meilleure solution pour que les gens qui ont des conceptions différentes de la vie puisse vivre ensemble sans s’entre égorger à la première occasion.

        On ne devrait pas tolérer le viol des droits de l’homme au nom d’une religion ou d’une idéologie.


      • gaijin gaijin 2 octobre 2013 12:27

        muslim
        le polythéisme me semble moins susceptible de délire de détention de vérité unique que le monothéisme .......en général quand un nouveau culte apparaît il s’intègre assez facilement
        le mal ?
        oui, dans l’ignorance , dans la volonté prêtres quels qu’ils soient de vouloir le pouvoir .......

        alois
        c’est vrai ce n’est pas la seule hallucination ayant conduit a des massacres mais c’est quand même dans le peloton de tête


      • MuslimADieu MuslimADieu 2 octobre 2013 14:22

        désolé gaijin

        ce que tu avances est une opinion et non une affirmation que tu peux prouver.
        Rien que dans nos siècles c’est pas au nom de Dieu que les pires massacres ont été fait.
        Je ne vais pas me mettre à défendre les religieux mais quelque part, il y a une une longue période d’humanité avant que la thèse du Dieu unique n’apparaisse et ça n’a pas été franchement la joie sur terre.

        Quoiqu’il en soit, c’est toujours amusant pour moi de faire remarquer aux athées que Dieu est innocent de ce dont ils l’accusent s’il n’existe pas. 
        C’est bizarre un athée. Ca tapes constamment sur Dieu en disant qu’il n’existe pas.

      • epicure 2 octobre 2013 23:58

        Le polythéisme et l’hénothéisme, sont plus à même de favoriser la tolérance entre les religions, mais pas forcément vis à vis des non religieux (voir socrate).
        Pour le polythéisme on peut considérer les dieux des autres soit comme des divinités propres à chaque peuple, soit juste des non différents pour désigner les mêmes divinités.
        Quand à l’hénothéisme c’est encore mieux sur ce point chaque divinité différente n’est vu que comme un avatar de l’être suprême, donc toutes les religions sont admissibles.
        Dans l’antiquité chez les érudits la pensée courante était justement celle ci, que les différents panthéons n’étaient que des représentations locales de l’être suprême.
        Jusqu’à ce qu’arrive le monothéiste christianisme comme religion d’état et interdise toute religion autre que la sienne.
        Si les religions ont toujours été liées dans l’histoire au pouvoir dans les sociétés, le monothéisme a rajouté une touche intolérante consubstantielle.
        On ne se battait pas au nom d’odin contre ceux qui se battaient au nom de jupiter, dans l’antiquité. Les romains faisaient les guerre au nom de Rome, de l’Empereur etc.. mais pas au nom d’une divinité contre celles des autres.
        Seule la soumission politique comptait à cette époque, avec le culte de l’empereur que refusaient les chrétiens..
        Dans les sociétés poly ou héno théistes la religion servait uniquement au contrôle interne de la société.
        Avec les monothéisme la religion est à la foi outils de contrôle interne ( chez les juifs et les musulmans cela se traduit apr de nombreux rites quotidiens )., mais aussi externe, avec l’avènement des guerres de religion


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 2 octobre 2013 11:51

        Je suis toujours étonné que des gens intelligents tel que l’auteur qui ont lu et compris le coran puissent penser qu’il provient d’une divinité quelconque alors que le coran fait état à plusieurs reprises ( quatre fois en fait ) d’un duel de sorcellerie entre Moise et les sorciers du Pharaon inconnu.

        De plus, il existe également une sourate qui interdit de pratiquer la sorcellerie.

        Comment est il possible qu’une divinité réputée toute puissante et omnisciente puisse raconter de telles fadaises alors qu’il est manifeste que la sorcellerie ne fonctionne pas et qu’en tant que divinité elle devait savoir qu’elle serait contestée sur ce point dans le futur et qu’il serait impossible de fournir la preuve que la sorcellerie fonctionne ?

        Dans le même registre, on constate que la même divinité ne fournit pas le nom du Pharaon qui a assisté au soit disant duel de sorcellerie alors que ce même Pharaon est maudit un nombre incalculable de fois dans le coran.

        Il me semble dés lors très clair que le coran a été conçu par le soit disant prophète Mahomet dans le but de vivre aux dépens des autres et que par voie de conséquence directe le coran n’est qu’un ramassis de mensonges nuls et non avenus.


        • MuslimADieu MuslimADieu 2 octobre 2013 13:33
          20-69 : Jette ce qu’il y a dans ta main droit ; cela dévorera ce qu’ils ont fabriqué. Ce qu’ils ont fabriqué n’est qu’une ruse de magicien ; et le magicien ne réussit pas, où qu’il soit ».

          tu as raison Alois, c’était bien des « astuces » de magicien et Allah est le plus balèze en ruses de magiciens.
          Ceci dit, je ne conteste pas l’existence par ailleurs de choses « inexplicables ». Il y en a moins que l’on croit mais il y en a. 

          A propos de Pharaon, qu’en disent les coranistes extrémistes ?
          Tout d’abord il ne serait pas Égyptien (il semble que le titre n’existe pas dans les hiéroglyphes). Firaoun est une forme péjorative d’une racine qui signifie chef, celui qui s’élève.
          C’est un type qui se proclamait « Rabb/éducateur » unique. Son vizir s’appelait Haman, nom qui dérive d’une racine qui veut dire « dominé » et obéissant par crainte.
          Les études coranistes semblent indiquer qu’on ait affaire à un petit potentat local théocrate du côté du yémen.
          Le sujet est très vaste. Peut être bien que j’écrirais un article sur le sujet.

          Toujours est -il que le coran n’a pas à « révéler » l’histoire. C’est le boulot des historiens et des archéologues. La thèse du coran est que les humains corrompent le message divin et l’histoire. La véritable biographie des prophètes ne relève pas du message divin. Le coran se contente de balancer quelques versets assez obscurs qui mettent la puce à l’oreille et ne collent pas avec la version officielle.
          C’est ces versets que les coranistes utilisent comme pistes de départ de recherche. Par exemple, 28-38 indique que Pharaon fabriquait des tours en argile cuit (pas très égyptien), qu’il y avait beaucoup de rivières (43-51), que les hébreux n’étaient pas si nombreux que ça (26-54) et que pharaon n’avait même pas d’armée puisque, pour pourchasser les hébreux, il a du rassembler des hommes dans les villages voisins (26-53).

          Si le coran devait raconter l’histoire selon le coran, il faudrait tout reprendre depuis le début et il y aurait plus de place pour autre chose. Et puis, spirituellement, pour que le coran soit vrai, il est nécessaire qu’il y ait beaucoup de mensonges religieux et historiques.
          Du coup, y a pas plus révisionniste qu’un « coraniste extrémiste ».


        • Castel Castel 2 octobre 2013 14:45

          "qu’il est manifeste que la sorcellerie ne fonctionne pas (...) et qu’il serait impossible de fournir la preuve que la sorcellerie fonctionne ?"

          S’il est impossible de prouver que la sorcellerie fonctionne, alors comment prouver qu’elle ne fonctionne pas ? vous avez réfléchis 5 secondes ?
          De mon coté, je trouve raisonnable de considérer que si 100% des peuples ancestraux s’intéressaient et pratiquaient la sorcellerie, c’est qu’il y a forcément des choses, des phénomènes qui nous échappent sur ce sujet à l’heure actuelle. Il n’est pas possible d’atteindre un tel niveau d’universalisme sans qu’il n’y ait rien à découvrir sur ce sujet.


        • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 2 octobre 2013 17:14

          tout dépend ce qu’on entend par sorcellerie, et ce qu’elle représentait chez les ancêtres


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 2 octobre 2013 21:15

          Pourtant il s’agit d’une question très simple : est ce que la sorcellerie fonctionne oui ou non.

          MOI je dis que la sorcellerie ne fonctionne pas et le coran prétend le contraire.

          Or, on constate qu’aucun soit disant sorcier n’est capable de produire un effet surnaturel au moyen de la sorcellerie ce qui démontre que la sorcellerie ne fonctionne pas et que dés lors le coran est mensonger.

          Donc, pour contredire cette affirmation, il faudrait prouver qu’un sorcier soit capable de faire de la sorcellerie qui fonctionne.


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 2 octobre 2013 21:25

          Et, en ce qui me concerne, prouver qu’un sorcier est capable de faire de la sorcellerie qui fonctionne est une tâche impossible vu que personne n’est parvenu à le prouver depuis au moins deux cent ans.

          Ceci étant dit vous pouvez toujours essayer de prouver que ça fonctionne : bonne chances !


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 2 octobre 2013 21:32

          Quant à dire que le Pharaon n’existait pas en Egypte :

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Pharaon

          Donc voilà !


        • Castel Castel 3 octobre 2013 08:52

          @Frankenberger,

          Vous ne m’avez ni démontré qu’elle ne fonctionnait pas, ni démontré que vous étiez intelligent ! smiley

          Il faudrait être omniscient pour être certain que la sorcellerie ne fonctionne pas. Beaucoup de hauts fonctionnaires utilisent la sorcellerie pour avoir ce qu’ils veulent. Si elle ne fonctionne pas et si elle n’a jamais fonctionné, pourquoi son utilisation, bien que secrète, est toujours effective ?


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 octobre 2013 14:52

          Le problème c’est qu’il n’existe pas d’éléménts probants qui prouvent que la sorcellerie puisse fonctionner.

          Dans le genre :

          1° nom du démon à invoquer
          2° rituel à accomplir
          3° effet produit

          Si la sorcellerie fonctionne comme le proclame le coran alors il doit être possible de fournir ce genre de renseignements d’autant plus que d’après le coran, les démons et les Djiins sont capables de communiquer avec les humains.

          Or, on constate que PERSONNE n’a a ce jour fourni des renseignements permettant de contacter un démon ou un Djiin pour lui faire accomplir une action surnaturelle de manière vérifiable et reproductible.

          Alors effectivement après c’est facile de dire que peut être ça existe de même que peut être il existe une forêt magique où il existe des Schtroumfs qui sont persécutés par un odieux et stupide sorcier nommé Gargamel.

          A ce compte là tout et n’importe et son contraire quoi peut exister et tout débât est vain.


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 octobre 2013 15:03

          Et en ce qui concerne les hauts fonctionnaires qui pratiquent de la sorcellerie qui fonctionne est ce que vous avez des exemples concrets qu’on puisse tester ou uniquement des racontars du genre Chirac qui a gagné les élections grâce à un marabout ?

          Parce que les marabouts qui vous augmentent votre chose ou vous promettent l’amour la gloire et la fortune contre espèces sonnantes et trébuchantes on a tous compris que c’était du charlatanisme pur et dur sinon les Africains seraient plus riches que les pétromonarques depuis des millénaires.

          Donc voilà : puisque vous prétendez que la sorcellerie fonctionne vous pouvez maintenant le démontrer sous la forme :

          1° nom du démon à invoquer
          2° description du rituel à accomplir ( ou protocole de communication - système transactionnel et j’en passe )
          3° description du résultat obtenu

          Je suis bien évidemment convaincu que vous n’arriverez JAMAIS à rassembler ces trois éléments et que vous n’allez même pas essayer mais je vous laisse malgré tout la possibilité de me surprendre si jamais vous tentiez l’aventure.

          Bonne chance !


        • MuslimADieu MuslimADieu 3 octobre 2013 15:44

          cher alois

          on va essayer de faire simple.

          J’emmerde les sorciers, les mauvais Jinns, les démons et le diable en personne.
          S’ils ont des pouvoirs, qu’ils me fassent du tort.

        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 octobre 2013 16:26

          Rhooooooooooooooooo

          Moi qui pensait qu’on recourait à la sorcellerie pour obtenir des avantages matériels ou faire du tort à autrui à l’instar des soit disant sorciers du Pharaon inconnu.

          Là c’est quasiment le coup de l’ordalie que vous nous faites là !

          Mais, est ce que ça va marcher ?

          Suspense intense !

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

          Si il y en a un qui se manifeste, vous pourrez toujours lui demander les futurs numéros gagnants de l’euromilion !

          Là ce serait du concret.

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

          Après vous pourriez écrire un bouquin : comment devenir riche en fricotant avec les djiins et les démons.

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

          Si ça marche parce que là j’ai comme un doute vu qu’en Afrique ( et ailleurs ne soyons pas racistes ) il y en a pas mal qui ont déjà essayé !

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 







        • Castel Castel 3 octobre 2013 16:42

          "Et en ce qui concerne les hauts fonctionnaires qui pratiquent de la sorcellerie qui fonctionne est ce que vous avez des exemples concrets qu’on puisse tester ou uniquement des racontars du genre Chirac qui a gagné les élections grâce à un marabout ?"

          C’est cela, tout l’ampleur de vos connaissances dans ce domaine ?... Et vous vous prétendez apte à juger un domaine qui existe depuis la nuit des temps ? Et bien, je plains votre cerveau, il ne doit pas s’amuser tous les jours avec ce type de raisonnements...


        • juluch juluch 2 octobre 2013 12:19

          Pas mal.....


          merci pour votre article.

          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 2 octobre 2013 20:20

            Juluch, là vous me faites plaisir, merci à vous aussi !

            Et en effet merci à l’auteur. Il est certains détricotages qui valent le temps qu’on y passe.


          • Gabriel Gabriel 2 octobre 2013 12:23

            Dieu est souvent l’excuse invoquée par les tyrans et les assassins. Ils ont toujours un verset pour justifier leurs actes aussi ignobles soient-ils. Pendant ce temps, les initiateurs et les meneurs de ces macabres farces, s’enrichissent et construisent leurs églises sur les ossements des victimes et des martyrs.


            • juluch juluch 2 octobre 2013 13:22

              « Les religions c’est comme les lois

              C’est les hommes qui les fonts ».

              • robin 2 octobre 2013 13:32

                Quand on trouve dans la rue une montre par terre, on s’imagine très justement qu’elle a un propriétaire et un créateur, pourquoi des gens réputés intelligents sont incapable de ce raisonnement avec l’univers et ses lois ?


              • blablablietblabla blablablietblabla 2 octobre 2013 14:51

                @ Robin ,


                Donc si je comprend bien ton message forcément c’est « on nous à crées » , alons Robin voyons !

              • epicure 3 octobre 2013 00:18

                Jusqu’à preuve du contraire l’univers est son propre moteur.
                Les forces des éléments constituant l’univers suffisent pour expliquer les phénomènes de l’univers.
                Une étoile pour fonctionner n’a besoin que de ses composants : les gaz, la gravité, les effets de pression résultant font le reste. <une étoile est un élément autonome qui n’a besoin d’aucun agent extérieur pour se comporter comme elle se comporte.
                Tu poses les pièces de la montres côte à côte,, tu laisses un millions d’année, tu aura des pièces de montre rouillées côte à côte. La montre n’est pas un ensemble autonome, c’est pour ça qu’on peut affirmer qu’il y a un créateur qui a assemblé les éléments pour en faire une montre.

                 Prendre un objet artificiel comme exemple, pour dire qu’un objet naturel a forcément u n créateur est un argument fallacieux. C’est un argument basé sur l’ignorance.
                C’est un argument qui ne peut convaincre que les ignares, ou les savants aveugles et « schyzophrènes » entre leurs connaissances scientifiques et leurs croyances.


              • blablablietblabla blablablietblabla 2 octobre 2013 15:06

                L’etre humain fait parti de la chêne alimentaire ,,on viens des étoiles c’est prouvé maintenant dire qui a crée les étoiles , moi je me pose pas cette question. 


                Mais en ce qui concerne l’islam il n y a rien de religieux la dedans ,c’est politique ni plus ni moins et tous ce qui n’est point musulman est voués aux gémonies .

                Les idolatres sont les plus cool puisque par essence ils acceptent tout le monde ,c’est le pluralisme même.

                Moi je cultive beaucoup la philosophie bouddhiste ça m’aide beaucoup dans ma vie de tous les jours.

                Mais les religions monothéistes sont loin de tous ça avec leur « enfer » leur « paradis » la gente féminine qui est assimilé au « péché »ils prennent vraiment les gens pour des cons ! 

                • epicure 3 octobre 2013 00:43

                  oL’homme descend du singe.
                  Le singe descend de l’arbre.
                  Maintenant grâce à blablablietblabla on sait que cet arbre c’est le chêne alimentaire.
                   smiley

                  plus sérieusement :
                  personne n’a créé les étoiles elles ont été générées par condensation des nuages de matière.
                  Mais bon pour certains penser que des milliards de milliards (et plus même) de grains de matière puissent agir par gravité entre eux pour former au fil des millions d’années une étoile c’est trop complexe pour certains. Le récit mythique de la création des étoiles par un dieu c’est plsu simple à comprendre, il n’y a aucun effort de réflexion à faire d’ailleurs.

                  Pour l’islam il suffit de comparer mahomet avant la révélation et mahomet à la fin de la révélation ( ses dernières années) : à la fin il cumule pratiquement tous les pouvoirs qu’un homme peut avoir : politique, militaire, religieux, sexuel, spirituel, et un cinquième des razzias lui revenait « de droit ».
                  Alors que la vrai spiritualité éloigne l’homme du pouvoir sur les autres, car il devient riche intérieurement.

                  Dans le mazdéisme, religion iranienne, conçue originellement comme religion bithéiste (un dieu bon et un dieu mauvais), le paradis récompensait les gens qui se comportaient bien dans leur vie, et ce quelles que soient leurs croyances, leurs identité religieuse.
                  De même que l’enfer punissait ceux qui ont fait le mal, et ce quelle soit leur croyances ou identité religieuses. Ne pas vénérer le dieu mazdéen n’était pas considéré comme un péché.
                  Dans la bible les notions de paradis et d’enfer sont tardives, et sont en fait une influence du passage des élites juives par Babylone et leur libération par les perses, ils se sont enrichis avec ces contacts. Mais voilà le monothéisme étant ce qu’il est le paradis et l’enfer devenait avant tout une histoire de soumission à la religion de celui qui les proclamait, de chantage pour celui qui ne se soumettait pas aux dogmes (si tu ne te soumets pas à notre religion tu brûlera en enfer ). Le coran est très friand de ce genre de peur vis à vis des non croyants.
                  De guide moral, le paradis et l’enfer sont devenus des outils de manipulation religieuse dans les mains monothéistes.


                • OMAR 2 octobre 2013 19:02

                  Omar 33

                  Bonjour Muslim.

                  J’ai apprécié votre article, mais j’aurai souhaité le voir étalé en plusieurs chapitre, tenant compte de la variété et de la richesse que contient le Coran et des difficultés pour sa parfaite maitrise et compréhension..

                  Ainsi, vous ne distinguez pas le Livre Saint de la Sunna qui traite d’éléments tels que la prière, le pèlerinage, etc...
                  Vous ne définissez ce qu’est la charia, alors qu’ à tort, elle est présentée comme étant la « Loi Coranique ».

                  Vous jetez le trouble sur certains sujets, alors qu’ils sont clairement traités dans le Coran.

                  Comme par exemple ::

                  -La consommation de la viande de porc est strictement prohibée comme l’est aussi le sang...
                  -La prescription, la périodicité et la méthodologie du jeûne sont précisemment codifiées, etc...

                  Mais l’essentiel est atteint : dénoncer ces chefs islamistes qui croient représenter l’authenticité en matière d’islam et se considèrent comme représentants d’Allah sur Terre.

                  Enfin, mon souhait est de voir le Coran présenté dans son ordre chronologique d’apparitions des Révélations (Sourates), peut-être sa compréhension serait mieux maitrisée...l

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès