Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Inde : les chasses aux sorcières tuent encore

Inde : les chasses aux sorcières tuent encore

D’après le journal australien Heraldsun, relayée par Time Live, 200 femmes sont lynchées chaque année en Inde sous l’accusation de sorcellerie.
 
Les meurtres les plus fréquents se produisent dans l’Etat du Jharkand, situé dans le nord-est de l’Inde, et dans des villages pauvres habités par des minorités tribales. Des cas se sont également produits dans les Etats de l’Andhra Pradesh (centre-est), de Haryana  (centre nord) et de Orissa (centre est).
 
D’après Avdhash Kaushal, président de Rural Litigation and Entitlement Kendra, la plupart des victimes sont des femmes veuves ou célibataires, accusées pour s’emparer de leur argent ou de leur terre.
 
On les oblige souvent à boire de l’urine et à manger des excréments en public, et on les promène nues dans le village. La honte provoque de nombreux suicides chaque année, qui ne sont pas compris dans le chiffre estimé de 200 meurtres.
 
C’est en réalisant son travail humanitaire au sein de ces villages que l’association a rencontré ces cas de femmes appelées sorcières et tuées.

Kaushal estime à 1500 le nombre de femmes tuées pour sorcellerie au cours des 15 dernières années. Rebecca Vernon, journaliste, les estime à 2500.
 
Un cas dans le Chattisgarth a été relaté en mars de cette année par Women News Network, relayé par Scoop Worls Independant News. Il concerne des faits survenus le 6 mai 2005 à une femme de 34 ans nommée Mita Bai. Celle-ci fut tirée hors de chez elle par un groupe de 3 hommes et 6 femmes, mise à nu et presque pendue. Ses cris n’amenèrent aucune aide, le reste du village n’ayant pas voulu les entendre. L’on voulait que Mita Bai, accusée d’apporter le malheur, quitte le village. Ce qu’elle finit par faire. Elle alla s’installer ailleurs, gravement déprimée et pleurant toute la journée. Une partie de ses agresseurs a été arrêtée, une autre court toujours.
 
De faibles condamnations
 
Il existe bien, depuis peu, des lois contre les chasses meurtrières aux sorcières, en particulier dans les Etats du Jharkand, du Bihar et de Chattisgarth, mais elles sont récentes, peu appliquées et peu entrées dans les moeurs. La plus ancienne, celle du Bihar, date de 1999, et la peine encourue n’est que de trois mois de prison. Dans d’autres Etats, les peines encourues peuvent être légèrement plus élevées, mais il est rare que les condamnations dépassent un an.
 
Les procès se déroulent devant des tribunaux de faible niveau hiérarchique, sans possibilité d’appel. Il avait été demandé à la Cour Suprème de l’Inde de les faire juger à un niveau plus élevé, mais elle a rejeté cette demande par un arrêt du 12 mars 2010. Nombreux aussi sont les Etats qui n’ont pas de législation contre les chasses aux sorcières.
 
D’après le servide de l’aide judiciaire des Etats du Jharkand et du Bihar, mois de 1 % des cas signalés donnent lieu à condamnation.
 
La croyance à la sorcellerie fait partie de la culture rurale indienne. Souvent, les accusations sont lancées par un gourou local appelé un ojha, spécialisé dans la désignation des sorcières. En fait, il les désignes sur demande, contre un petit paiement, une chèvre ou une bouteille de liqueur. Les condamnations contre les ojhas, quand ils sont jugés, excèdent rarement 6 mois.
 
Tout conflit peut exposer une femme à des accusations de sorcellerie : refuser les avances d’un voisins, ou défendre sa propriété. En particulier, les veuves qui ne renoncent pas aux biens de leur défunt mari sont particulièrement ciblées.
 
Les violences sont de divers degrés, comportant au moins des humiliations publiques qui mettront définitivement la victime au ban de la société, ou la pousseront au suicide. Les mises à mort prennent les pires formes : décapitation, lapidation, pendaison,poignard, poison, ou encore la femme est enterrée vivante.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • anty 27 juillet 2010 13:19

    J’ai déjà entendu parler de cette histoire il y a quelques jours.
    Que dire de cette histoire ,de ce problème
    Tout comme les lapidations c’est une barbarie sans nom
    Maintenant si l’auteur veut l’exploiter cette histoire à des fins idéologiques (féministes ) je ne suis pas son partisan.
    Les autres articles traités principalement de l’islam et ses excès ont rapidement pris une tournure quasiment raciste et là je ne suis pas d’accord du tout
    Les idéologies mènent à la haine et aux désaccords permanant.


    • Catherine Segurane Catherine Segurane 27 juillet 2010 14:26

      Je vais finir par me demander s’il est possible de dénoncer de graves atteintes aux droits de l’homme (et surtout de la femme) sans passer pour un dangereux idéologue, voire un fasciste.


      • anty 27 juillet 2010 14:42

        On peut défendre autrement ces femmes sans utiliser une idéologie totalitaire qui jette l’opprobre
        sur l’autre moitié de l’humanité.
        Combattre les extrémistes ou les idées extrêmes ok et avec plaisir
        mais utiliser en arrière fond des idées du genre les hommes sont tous des salauds surtout les blancs comme les clament haut et fort les féministes tout en rajoutant que tous les hommes blancs sont des capitalistes
        pourquoi pas
        mais il faut pas s’attendre de ces derniers a des attitudes bienveillantes pour quelqu’un qui se réclame du féminisme

        Ce qui est votre cas


      • docdory docdory 27 juillet 2010 15:01

        @ Catherine Ségurane 

        Effectivement, dès que l’on dénonce une atteinte au droits de l’homme consécutive à des pratiques obscurantistes moyen-âgeuses, l’on est immédiatement pris à parti par les représentants de l’idéologie multiculturaliste.
        Rappelons que , pour ce courant de pensée, toutes les cultures se valent, et que critiquer une pratique scandaleuse , dès l’instant qu’elle est issue d’une tradition non-européenne, relève du crime suprême pour ces nouveaux bigots : la stigmatisation !

      • Catherine Segurane Catherine Segurane 27 juillet 2010 15:15

        @ anty,

        Je ne sais pas où vous avez lu sous ma plume que tous les hommes sont des salauds.

        Quant à dire que tous les hommes sont des salauds, surtout les blancs, c’est vraiment à l’opposé de ce que j’écris ; je ne cesse de dénoncer le racisme anti-blanc.

        Ceux sur lesquels je tape le plus, c’est l’islam, mais c’est aussi l’islam qui comment le plus de cruautés ; je n’y peux rien.

        Il m’est arrivé à l’occasion d’épingler le Pape (http://www.ripostelaique.com/Pedophilie-Benoit-XVI-n-a-pas-a.html) ou des rabbins (http://www.ripostelaique.com/Quebec-racket-au-nom-du-kasher.html) ou des superstitions dangereuses en tous genre (http://www.ripostelaique.com/Sacrifices-humains-en-Afrique.html ; http://www.ripostelaique.com/Sacrifices-humains-en-Inde.html) ; je pense que toutes les religions (y compris la mienne) sont susceptibles de dérives, mais en ce moment, c’est l’islam qui bat toutes les autres, je n’y peux rien.

        Quand on dénonce des cruautés graves, c’est sur qu’on ne distribue pas des compliments ; mais de là à dire qu’on est au bord du racisme, faut quand même pas exagérer. On a quand même le droit de dire ce qui ne va pas.



      • anty 27 juillet 2010 16:25

        Ce sont des propos des féministes à propos des hommes
        des hommes blancs surtout..


      • anti-oligarchie anti-oligarchie 27 juillet 2010 21:05

        C’est faux quand tu dis que l’Islam commet le plus de cruauté.
        Celui qui commet le plus de cruauté, c’est l’Occident. Non seulement d’un point de vue économique en affamant les pays du tier monde, mais par la force des armes.
        Prenons le derniers cas en date:l’Irak et ses 1 millions de morts.

        Les Usa possède 700 bases militaires dans le monde. Regroupant 44% du budget mondiale en armement.
        http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=5314

        Les convictions fasciste des Usa sont parfaitement cernées. Depuis 250 ans,ils ont exterminé tout les peuples, séries en cour.

        La vérité,c’est que effectivement, tu n’es pas une idéologue, tu es une haineuse,c’est pas tout à fait pareil.
        Si réelement les droits de l’homme te préocupaient,tu dénoncerais la France, qui viole l’article 18 de la déclaration des droits de l’homme en empechant les femmes voilés d’allez à l’école.

        En plus cette manière de dénoncer les pays qui ne suivent pas les droits de l’homme,c’est de l’impérialisme.
        D’ailleurs les droits de l’homme n’est il pas l’idéologie la plus mortifère qui n’est jamais existé ?

        Un pays musulman, pourrait tout aussi bien dénoncer la France qui ne suit pas la charte Islamique.

        Et effectevement, je t’accuse d’etre à la retraite.Car ce genre de sujet n’intéresse que les vieux.

        D’ailleurs en pleine crise mondiale, et en pleine chute de la France,c’est pas étonnant que toi et tes copains de riposte laique(tous plus de 50 ans, et tous presque fonctionnaire) passez votre temps a parler d’Islam. Puisque votre vie est parfaitement ’reglé’ et n’avez aucun soucis d’avenir a vous faire. Généralement à cette age, on commence a ’raler’ et ne pas aimer les immigrés.

        Par contre écrire des articles paranoiaque sur les musulmans en France, en soutenant le conflit des civilisations, et donc d’une éventuel prochaine guerre civile,ça tu t’en moques.
        Car dans le fond, quand on analyse tes articles, ainsi que ceux de riposte laique, on se demande, mais a quoi ça sert ?
        Absolument à rien, juste à diaboliser, stygmatiser,et montrer du doigt. Et indirectement diviser le peuple,empechant toute réconciliation entre français de toute origine.

        Car finalement 100% des musulmans ne lisent pas vos articles. Ce ne sont que des français de ’souche’ qui les lisent. Donc absolument aucun interet déjà a la base.

        Vous etes des terroristes intellectuels.
        Ce que je te conseil à toi, et tes copains de riposte laique, c’est de vous acheter un jardin, et cultiver des tomates. Tu rendras un grand service à la France, crois moi.


      • anty 27 juillet 2010 16:14

        Cette dame fait autre chose que défendre les droits de l’homme

        Pour donner un parallèle crédible il faut se souvenir que le parti communiste français aussi défendait les droits de l’homme
        Aujourd’hui on connait mieux ses crimes contre l’humanité et ses prétentions en faveur des droit de l’homme paraissent horribles à ceux qui connaissent une certaine vérité sur ce mouvement abject
        Ses attaques contre l’islam et les islamistes a un arrière fond idéologique qui dénature ses propos et ridiculise les gens qui de bonne foi la soutienne


        • Ronald Thatcher rienafoutiste 27 juillet 2010 16:30

          il existe aussi les crimes d’honneur à Delhi, au Cachemire, la prostitution des dalits en masse dans les hyper-villes (hyderabad, Bombai, Delhi, Ahmedabad, Chennai...). Curieusement, ces villes possèdant de grosses communautés musulmanes, les mauvais traitements infligés aux femmes sont surtout le lot des hindous traditionnalistes. 

          Pour le prochain épisode, je vous suggère : les sacrifices d’albinos en Afrique...


          • Ronald Thatcher rienafoutiste 27 juillet 2010 18:44

            Dans l’Assam et au nord-est de l’Inde (près du Bengladesh musulman), il existe une grande tribu, les Khasi, société matrilinéaire dans laquelle seule les femmes peuvent hériter de la terre.

            Au Gujarat, dans l’ouest indien sous le Rajasthan, Junagadh est une magnifique ville ou les femmes sont prioritaires dans les postes administratifs.
             
            Au Kerala, sud-ouest, la politique du district est de couleur communiste. Le taux d’alphabétisation y est le plus fort de toute l’Inde. Toutes les filles peuvent s’inscrire et étudier sans discriminations aucunes dans les nombreuses écoles de l’état... etc

            Pour revenir à votre article et rebondir sur le commentaire d’un intervenant, vous prenez un « détail », atroce s’il en est, et vous occultez tout le reste beaucoups plus optimiste dans un immense pays-continent, surpeuplé, au moeurs indénonbrables, et au niveau de vie inégalitaire, où le moyen-âge se confond avec le high-tech. L’Inde est en train de changer, mais il lui faut du temps et de la tolérance...


          • LE CHAT LE CHAT 27 juillet 2010 16:41

            oui , il y a l’Inde des Mittal et des Tata , et puis il il y l’Inde du commun des mortels ........
            Et ça se prétend la plus grande démocratie du monde ...  smiley


            • Georges Yang 27 juillet 2010 17:23

              Je n’apprecie pas particulierement vos articles , mais celui ci est raisonnable et informatif
              La peur de la sorcellerie est universelle et tend a disparaitre (lentement ) en Europe, mais elle y persiste encore et il existe encore quelques cures exorcistes


              • Catherine Segurane Catherine Segurane 27 juillet 2010 17:37

                Georges Yang :

                « Je n’apprecie pas particulierement vos articles »
                ______

                Moi non plus, je n’apprécie pas les vôtres. J’en avais lu un ou deux au début, maintenant, dès que je vois votre nom, je passe.

                • Georges Yang 27 juillet 2010 22:29

                  Vous a cote de qui pourrait vous instruire
                  je suis assez sarcastique, vous devez vous en etre rendu compte


                • Reinette Reinette 27 juillet 2010 18:06

                  Article indispensable
                  car on ne condamnera jamais assez les violences faites aux femmes, que ce soit pour des raisons de croyances archaïques ou de machisme

                  Pour toutes les femmes, le salut passe donc avant tout par l’éducation


                  Dans le village de Tungaï, situé au pied du Mont Kenya, dans le district de Samburu - un village peu ordinaire puisqu’uniquement peuplé de femmes divorcées, qui ont décidé de vivre loin de ces hommes qui les ont maltraitées. . http://www.rue89.com/carnets-dafrique-de-lest/a-tungai-village-kenyan-les-hommes-sont-bannis

                   


                  • anty 27 juillet 2010 19:30

                    Pour toutes les femmes, le salut passe donc avant tout par l’éducation

                    Et pour les hommes ?


                  • Reinette Reinette 28 juillet 2010 00:27

                    Anty, évidemment

                    quand j’écris :
                    Pour toutes les femmes, le salut passe donc avant tout par l’éducation

                    je pense que l’éducation des filles ET des garçons améliore les conditions des femmes MAIS surtout amène une harmonie dans les rapports hommes/femmes, laquelle apporte
                    un certain agrèment pour tout le monde

                    penser qu’au XXIe siècle, dans certaines contrées, des fanatiques en sont encore à pillés et incendiés des écoles de filles, allant parfois jusqu’à poser des bombes dans ces écoles au nom d’un bédouin du désert ayant eu des hallucinations  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès