Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Insurrection civique d’un agnostique, ou l’état de choc (...)

Insurrection civique d’un agnostique, ou l’état de choc d’un citoyen menacé dans son intégrité morale ! Interdiction totale de penser... autrement

Depuis peu, je me demande ce qu'il faut croire. Actualité, quotidien, tout est caution à la violence pour cette idée folle de simplement penser, nous arrivons au non droit absolu de ne pas croire. Ce qui ne serait rien si cette notion de liberté de penser de vivre, ne pouvait entraîner le châtiment non pas divin mais terrien et ramener la peine de mort pour blasphème. Un choc pour moi !

Question : Qu'est-ce qu'un agnostique ? Selon le dictionnaire ou selon moi ? Puisque je suis là, je réponds à la première personne et m'engage sur le sujet, partisan volontaire, un peu forcé, je fais mon « coming out  » comme on dit de nos jours. Allez, je me lance pour révéler au public une infirmité sociologique, une différence. Oui, je suis dans le doute sur l'existence d'un être supérieur ou de deux, voir plus ! Et en plus capable de passer des messages radio, des ondes, des directives sur ce qu'ils veulent, pas seulement sur Terre mais aussi pour gouverner l'univers, et ouvrir d'autres mondes, d'autre portes, et donner les clefs du pouvoir (cela ressemble drôlement à la politique tout ça , mais ne nous égarons pas ! Autre cause, autre sujet de colère froide ! Ainsi nés comme vous et moi, à un siècle près, ces humains, sans race prédominante, sans couleur bien particulière, presque nus si on les pense seulement munis de la force de leur certitude, l'unique, celle de recevoir les ordres divins en direct « option direct live  » et avoir le talent de vendre leurs certitudes pour vivre de cette foi, ils vous proposent des séjours à durée déterminé dans des lieux de villégiature très réputés qui donnent envie pour certains de se faire exploser le caisson afin d'avoir la solution à l'énigme de la vie, en avant-première sans même attendre la roue du destin. Alors pour vous ce sera quoi : paradis ou enfer ?

Joli programme !

J'ai des doutes sur ce côté Albert Uderzo et René Goscinny, et le légendaire Astérix, car né depuis bien plus de trente ans et des lurettes, estampillé Breton, d'Appellation d'Origine Contrôlée, mon chemin n'a toujours pas croisé, pas plus que vu ou mangé de korrigan, de druide, de sylphe ou de fée, pas plus que de parole, propos, voix externe qui selon certains témoignages validés par les hautes autorités de ce groupuscule qui manipule les foules au nom de textes sacrés qui portent des noms connus de tous tels que la Bible, le Coran,ou les dix commandements de Moïse les textes sacrés que seuls ont étudié,les érudits qui tiennent nos vies en laisse en apposant le délire commun du terrien humain, ma race de naissance, son gène et cette peur de la mort,et cette question : et après l'âme, et moi, je serais quoi ? Vous verrez bien, utilisez votre tête plutôt à la vertu de cette sage parole qui me vaut une morale, un guide malgré mon non respect d'être qui représente les croyants et donc pas moi, si je respire, vis sans recevoir leurs règles strictes, je ne vois pas ce que je reprocherais à ce non sens collectif tellement fondamental qu'un dessin, un film peut pour susceptibilité mal placée ôter la vie ! Tiens tiens, obscurantisme mal du pouvoir, oups pardon pour cette digression coutumière défaut numéro un de ma fabrication, n'enguirlander pas père et mère s'il vous plaît, nulle garantie, personne ne sera remboursé en cas de plainte ou atteinte, je me suis construit tous seul une pensée. Nulle, ou pas, elle vaut ce qu'elle vaut c'est la mienne et j'ai le droit de la République de France derrière moi puisque je suis en accord avec eux sur mes droits et mes devoirs vous donne force et foi car directement connecté au Bon Dieu, ce qui me vient de suite comme une poursuite d'idée c'est le titre de ce film, je vous épargne de la suite que je m'abstiendrais de citer le nom de ce western culte réalisé par Sergio Leone en 1966. Enfin si une fois. Résultat, : « schizophrénie » on appelle ou fou certifié par l'Etat sans les citer tous je n'ai vu ou croiser que des fantômes et même cela, ce vécu est difficile à me faire croire, et oui sceptique de nature, cette formule me colle à la peau, simple et populaire : « je crois que ce que je vois ». Alors en attendant l'heure fatidique, permettez-moi Madame, Monsieur, de me taire sur le sujet et de conserver mon essence de doute qui croyez-moi n'est pas un acte de facilité mais une barre de fer et chemin de croix car peu de groupes sur même idée, nous sommes isolés, libres et libertaires de fait ! Je vais vous raconter le fond de ma seule certitude,celle de ne pas continuer sur la voie catholique, baptisé à la naissance et enfant de choeur de l'église. Donc bon « pedigree » diraient certains croyants au « Pape » et son image anthropomorphique de représentant de Dieu comme illustration physique et spirituelle, d'ailleurs il est élu par un conciliabule et une fumée grise sortie d'une cheminée et des milliards d'individus le croient et prient pour cet homme travesti en extra-terrestre, car tous les autres sauf lui sont directement envoyés à l'asile et trajectoire de vie faisant que j'ai vu et séjourné en hôpital psychiatrique, de là , un jour j'ai perdu la foi, en bafouillant, lapsus involontaire, claque sur mon visage, sans que je comprenne pourquoi, c'était involontaire : Blasphème, je ne connaissais pas ce mot, j'avais treize ans et venais de faire une bourde qui laisse des traces sur la moralité des bénévoles qui nous enseignent la vie à coup de torgnole pour avoir dit sans jouer des mots, pas très malin mouaahah : « crétin » au lieu de « chrétien » en répondant à une question ».

Puceau de la vie, un naïf comme l'on dit, je ne connaissais rien, paisible, j'écoutais tranquillement des histoires de « Vierge Marie, » sans douter un instant que rien que ce fait techniquement puisse poser problème.

Comprenez, Je ne suis pas athé ! Pourquoi ? Car je doute de leur certitude et réfute cette case. Eux sont sûrs qu'il n'y a rien et l'affirment haut et fort, c'est leur combat, pas le mien. Ma nature m'interdit formellement de me positionner sur une case ferme tant que la question n'est pas fermée. Vous doutez ? Voici la raison ! Sur cette face pile du sujet, je suis en opposition totale, vu que de mon vivant je n'ai aucun souvenir de morts futures ou passées. Ah cette vie éternelle qui demande tant d'énergie de combat et d'idée de thèse et de tracas, et qui est au coeur des incertitudes que l'on transforme, tel un vent de Noroît qui ferait tourner têtes et girouettes, métaphore de ce sujet de questionnement qui passionne les vivants durant leur séjour planétaire, et lance des messages divins « Allo espace ici « humain » race commune d'une boule Bleue : Comment c'est là-haut ? Il fait toujours beau ? » et qui les divise ou les rassemble en un tas de tribus communément nommées religions, qui selon le nombre d'adeptes parce qu'on signe, sermente etc.. des tas d'idées d'inventions qui donnent des pouvoirs magiques selon ce que j'en sais, et ai entendu parlé, Chut, je vous expliquerai. C'est une question de valeur intérieure individuelle ramenée en loi de l'éternel au nom du grand chef de la création aux noms de Dieu, Yavhé, Allah, Peu m'importe son prénom ils ont pas l'air d'accord ces trois courants d'air, et refusent de s'accorder sur le même piano, ou cithare, car ici sur Terre c'est le nombre qui fait la loi, pas la sagesse du propos !

Ce n'est pas parce que je n'ai pas de certitude que je vais faire Pussy Riot dans l'église de la commune de Lanildut, lieu où je vis, situation géographique extrême, bout du monde près des phoques gris de l'Iroise pour être plus précis sur la carte : Latitude : 48° 28' 24'' Nord et
Longitude : 04° 44' 58'' Ouest ! Pacifiste en colère, n'ose plus croire en ses propres doutes en public, obligé de se cacher dans son anormalité de ne pas croire, secte, religion monothéiste, ou multithéiste, dans sa petite tête fourre-tout mélange de croyances de vieux dictons d'origine non contrôlable pour lui, mais indien, tel que celui-ci qui est si sage et correspond à son éthique personnel, une ligne de conduite sur ce principe aujourd'hui bafoué tous les jours mais là je dérive du sujet : La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent. Proverbe indien  : ainsi que tout tant il a peur de perdre la vie pour insurrection. Et je terminerais ainsi par la phrase d'un président de la république français lors d'un débat télévisé qui a retenu mon attention « Monsieur Mittérand, vous n'avez pas le monopole du coeur ! ».

Fin de citation à méditer...


Moyenne des avis sur cet article :  2.9/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Romain Desbois 6 octobre 2012 09:51

    Dieu existe, puisque on en parle ; la question est plutôt : est-il réel ?

    Qui pourrait nier qu’Astérix existe ? On connait son apparence, ses goûts, son caractère ; on peut même décrire la façon dont il se vêt.

    Il n’est pas réel pour autant.

    Je sais que les agnostiques doutent par définition. Parce que note côté rationnel a du mal à croire sans preuve et que notre côté irrationnel ne peut admettre que ce qui est ne peut être sans raison.

    On peut expliquer les choses par la science, mais la science ne sait pas tout ; pas encore.

    Alors c’est rassurant de se dire que l’on n’est pas sur terre par « hasard » (le hasard est pour moi une sorte de croyance que je n’ai pas).

    L’humain cherche un sens à son existence ; comme si c’était insupportable que notre existence n’ait pas de sens, pas issue d’un projet , d’un but.

    Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas donner un sens à sa vie, chacun est libre de lui en donner une ou pas.

    j’ai bien aimé vos questionnements, ouverts et philosophiques.

    PS : perso je préfère de loin Rahan, il répond peut-être à beaucoup des questions posées dans cet article.


    • jeffjoubert jeffjoubert 6 octobre 2012 09:59

      Rahan, une icône de mon enfance « pif gadget » ; lu votre mot et j’apprécie vos propos, enfin une lecture toute personnelle, et sur Agoravox, j’ai maintenant l’habitude me faire taper dessus pour le moindre mot, de trop, ou pas ! alors sourire :)

      un roman sur ce questionnement : http://www.librairielefailler.fr/9782822501408-parafer-ordinaire-jean-francois-joubert/


    • philouie 6 octobre 2012 10:40

      Il est où le gars qui t’empêche d’agnotiser ?


      • médy... médy... 6 octobre 2012 14:20

        Derrière toi.


      • lambda 6 octobre 2012 11:01

        @ l’auteur

        merci de cette très belle réflexion - les agnostiques ont par essence même une liberté d’esprit qui permet d’ouvrir les portes vers d’autres voies que les religions et leurs dogmes

        La Bretagne est connue sous le nom de « la terre des prêtres » et s’émanciper de la culture ambiante est une preuve de liberté d’esprit,

        La force d’un agnostique est qu’il n’a jamais de certitude, et refuse toute vérité assénée, ce qui lui permet d’ouvrir des domaines de recherches vers l’Univers, la mécanique quantique, la théorie des cordes par exemple et bien d’autres domaines qui même si aucune réponse ne peut être apportée sont une ouverture vers une autre voie qui reste à découvrir

         


        • jeffjoubert jeffjoubert 6 octobre 2012 11:41

          merci ! :)


        • philouie 6 octobre 2012 12:12

          vous n’avez pas répondu à ma question : il est où le gars qui vous empêche d’agnotiser et qui justifierai le tire de votre article ?


        • médy... médy... 6 octobre 2012 14:21

          C’est vous.


        • Radix Radix 6 octobre 2012 12:05

          Bonjour

          "L’athéisme peut être considéré comme une attitude1 ou une doctrine2 qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit, contrairement, par exemple, au déisme et au théisme qui soutiennent ces existences, ou à l’agnosticisme qui considère que personne ne peut répondre à ces questions. C’est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n’existe rien dans l’Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».« 

          Vous êtes donc athée d’après votre discours car un athée ne dit pas que rien n’existe, il dit simplement que tout ce que les religions nous présente est faux !

          Radix

          Ps - Il y a une faute dans le titre, on dit »intégrité morale"


          • médy... médy... 6 octobre 2012 14:10

            La faute est dans « interdiction total », peut-être un anglicisme comme dans « total annihilation ». Retravaillez un peu la forme de l’article svp. Merci pour m’avoir appris l’existence des phoques gris si près, pour moi la Nature est d’essence divine.


          • jeffjoubert jeffjoubert 6 octobre 2012 14:31

            Mea culpa pour les fautes, je suis dis-orthographique, alors oui méditez les citations, mieux formulées certes, que mon billet d’humeur. Ainsi celle du monopole, je trouve certains de vous bien tatillon, et le fond vous dérange peut-être, donc cela me donne raison, pas le droit de m’exprimer pour un « E » oublié ! gardez messieurs votre conscience, un jour je saurais, vous aussi et ne l’oubliez pas !


          • Radix Radix 6 octobre 2012 14:43

            Ce n’est pas par esprit tatillon que j’ai indiqué cette erreur, c’est à cause de la différence de sens entre « moral » et « morale » et surtout qu’une faute dans le titre d’un article le décrédibilise.

            Des fautes, j’en commet aussi dans mes réponses par étourderie et précipitation.

            Bonjour Mehdi

            Les phoques gris, vous êtes sûr de ne pas vous tromper d’interlocuteur ?

            Radix


          • jeffjoubert jeffjoubert 6 octobre 2012 12:14

            @Radix, merc d’éclairer ma lanterne mais, rien, non ! La divine créature, je l’appelle simplement « Dame Nature » ! oh, permettez-moi de me reconnaître dans la version deux, mais puisque vous pensez à ma place, je vous laisse !

            le lien, roman, témoignage, d’une perte de contrôle de son essence spirituelle, sans concession, et aussi, ouverture des des ailleurs possible, espace/temps, paysage, odeur, et couleur !

            http://www4.fnac.com/livre-numerique/a4415599/Jean-Francois-Joubert-Divagations-d-un-loup-solitaire#FORMAT=ePub


            • Radix Radix 6 octobre 2012 12:38

              Si vous appelez « préciser le sens des des mots », « penser à votre place », je vous suggère de penser a ouvrir un dictionnaire de temps en temps !

              Visiblement votre pensée est un peu floue puisque qu’avec « Dame nature » vous venez de virer... Animiste !

              Je vous laisse rechercher vous-même la définition, ne voulant pas « penser à votre place » !

              Radix


            • jeffjoubert jeffjoubert 6 octobre 2012 13:03

              J’ouvre, j’ouvre, oui je vais regarder cette définition, flou, peut-être ? Permettez moi de vous demandez si je peux faire un mix, genre ani-gnostique, je vais ouvrir un dictionnaire... Ne vous alarmez pas, mais je suis sot, peut-être que je ne sais pas lire entre les lignes ?


            • jeffjoubert jeffjoubert 6 octobre 2012 12:23

              la censure sociale et silencieuse, vous connaissez ? Et l’irruption quotidienne de notre génération sur-informée, je la subit au quotidien, cependant né en France, oui je profite encore d’une certaine liberté, mais où ? Regardez, globe, ouvrez un livre, vous comprendrez !


              • Aldous Aldous 6 octobre 2012 13:02
                je fais mon « coming out  » comme on dit de nos jours


                Qu’est-ce vous voulez que ça nous fasse ? smiley


                • philouie 6 octobre 2012 13:11

                  vous êtes à mourir de rire ou a pleurer.
                  Vous vous faites passer pour victime alors que votre discours est ultra-dominant au point qu’aujourd’hui ce sont les croyants qui sans cessent se font attaquer parce qu’il sont croyants.

                  l’affaire CH en est la preuve : chier sur les croyants est non seulement autorisés mais en plus vivement encouragé, alors cessé de vous faire passer pour une victime, ça ressemble trop à une forme de terrorisme intellectuel. Vous êtes du coté du manche et vous vous plaignez que ceux qui se prennent les coups sur la tête finissent par se plaindre.


                  • médy... médy... 6 octobre 2012 14:18

                    Pauvres petits « croyants ». C’est vrai qu’ils ne se cassent pas du tout entre eux n’est-ce pas ? Ils sont gentils, pacifistes et intelligents, merci à eux de nous montrer la voie du Progrès !


                  • epicure 6 octobre 2012 17:57

                    Comme d’habitude tu inverses les rôles, ce sont les non croyants qui se plaignent à force de prendre des coups sur al tête des religions et de leurs manipulations. Et ces plaintes se retrouvent sous formes de critiques ou de caricatures.

                    C’est au nom de religions qu’on condamnent à mort des gens pour ne pas penser comme les dogmes religieux l’imposent.
                    Ce sont les fanatiques religieux qui exercent des violences sur ceux qui pensent pas pareil.
                    Ce sont les sermons de religieux qui attaquent depuis des temps immémorables les incroyants.
                    Ce sont les livres religieux, gravés pour l’éternité qui récriminent contre les incroyants contre ceux qui ne se soumettent pas à leurs règles dogmatiques.
                    etc......
                    Et ce depuis des siècles et des siècles.

                    Alors non ta victimisation ça ne passe pas.


                  • Romain Desbois 6 octobre 2012 21:27

                    "Vous vous faites passer pour victime alors que votre discours est ultra-dominant au point qu’aujourd’hui ce sont les croyants qui sans cessent se font attaquer parce qu’il sont croyants."

                    Heu , je crois que depuis des millénaires les croyants le font plus qu’à leur tour !!!!


                  • philouie 6 octobre 2012 22:46

                    oui je sais tu as la liberté de m’insulter, de me cracher dessus. et il vaut mieux que je ferme ma gueule pour pas passer pour un intolérant.


                  • magma magma 7 octobre 2012 10:11

                    ben bien sur les pauvres petites religions... toute gentilles, qui sont a l’origine de 99 % des guerres depuis qu’elles existent... les pauvres petites religions liberticide, mysogine, abétissante, rétrograde etc etc etc.

                    Moi je suis athée, il n’a pas été simple pour moi de m’auto castrer de 12 ans de religion, cathéchisme, messes, présence de dieu au quotidien, même si mes parents n’éraient pas des fervants catho, difficile d’avouer a soit même puis aux autres que tu ne crois pas, que rien n’existe.

                    Puis aujourd’hui retour de l’obscurantisme grace surtout aux musulmans, appelont un chat un chat, qui veulent être de la politique et donc du pouvoir, aujourd’hui on réfute mon athéisme, on me dit a l’insu de moi même que je crois forcément en quelque chose, que ce n’est pas possible. On ne parle plus de Kossovars, on parle de « musulmans » les Kosovars sont ils tous musulmans ? Je ne le crois pas. Ce sont les bataillons de musulmans qui sont venus se battre en France, histoire revisitée même dans indigène, quand c’étaient des soldats de tel ou tel pays. Tout cela pour enjoliver la chose, nous donner des leçon d’éducation sur la religion des lumiène (pardon je rigole), nous sommes envahis comme jamais par la religion. Regardez un simple journal télévisé... on ne parle que de cela, avec chaque politique qui vient avec sa langue de bois nous parler comme les inconnus du bon chasseur et du mauvais chasseur.

                    L’athée n’est pas moins ouvert, il a simplement tranché, réalisé que rien n’existait, et refuse qu’un dieu nous oblige a nous prosterner comme des sous êtres. Il m’est arrivé dans mes périodes de doute, de simplement refuser de me poser la question et de me dire on verra. Il n’est pas question d’être ouvert, mais de ne pas être ouvert a tout nuance, vous ne connaissez pas l’histoire de chacun pour savoir comment il en est arrivé la, pour mon cas c’est justement d’avoir cotoyé plus que la moyenne les églises, un internat catho etc... ce n’est ni par hasard ni par absence de réflexion, ni par fermeture d’esprit.

                    Commencer a ouvrir son esprit a une croyance possible n’est pas rationnel, tout simplement dans la plus part des cas, on a déjà répondu a la question. On a donc plus de raison d’être ouvert ; par contre rien n’empeche d’en débattre, sauf que c’est un peu comme quand on sort de la drogue, on sait que c’était de la m..... et le regard avec du recul laisse apparaitre une prise de conscience comportant une fracture bien souvent irréversible, on ne doute plus, on sait. il est difficile au croyant alors avec un postulat bien maigre basé sur des fait iréels d’altérer une prise de conscience flagrante du non croyant.

                    si nous l’exprimons avec une telle virulance, ce n’est pas tant de la fermeture d’esprit que le fait de ne pas vouloir entrer en négociation sur la Laïcité, entre autre


                  • philouie 7 octobre 2012 16:19

                    « ben bien sur les pauvres petites religions... toute gentilles, qui sont a l’origine de 99 % »

                    ça serait intéressant que tu cherches à justifier cette assertion que l’on voit si tu penses par toi même ou si tes croyances ne sont que le résultat d’une propagande bien menée.


                  • magma magma 7 octobre 2012 21:21

                    moi je pense par moi même, toi c’est dieu qui pense a ta place. Comme en plus tu n’est pas né a la même époque, tu ne l’a pas connu, tu te bases en plus sur des rumeurs exclusivement


                  • philouie 7 octobre 2012 21:27

                    ici tu récites un mantra.

                    manifestement tu es incapable de justifier ton propos, tu balances ton truc comme une vérité mais tu ne sais ni d’où elle vient ni sur quoi elle repose. Ce n’est pas ça penser. ça c’est ânonné.

                    Donc tu dis les religions sont responsables de 99% des guerres.

                    tu sors ça d’où ?


                  • joelim joelim 6 octobre 2012 13:54

                    J’ai longtemps été agnostique jusqu’à ce que je prenne conscience des implications de la mécanique quantique, des processus évolutionnaires biologiques et de la cosmologie.


                    Maintenant je crois au sens de l’Univers (mais attention, au sens où il serait un « divertissement » pour les acteurs qui ont choisi d’y évoluer). 

                    La gravitation aussi, montre bien que tout est lié : toute masse influence toute autre masse (du moins si la force est toujours continue au niveau infinitésimal, c-à-d sans quantas).

                    Mais je ne suis ni athée, ni croyant (je me base sur des déductions solides).

                    • jeffjoubert jeffjoubert 6 octobre 2012 14:02

                      je vois de dédain de ma petite personne sur cette page, heureusement je vois aussi d’autres « être » !

                      l’enfant



                      L’enfant nage dans ce bain d’étoile, il tisse sa toile et devient une lumière. Sur la Terre, sa maman regarde le désastre, la lune se cache et l’ange devient gardien du troupeau : chèvres, lions, licornes, ou chats. Du coin de l’œil, le petit surveille les anciens ceux qui croient savoir où se cache l’âme des défunts. Dès l’aube le chérubin s’amuse a crayonner le ciel, c’est lui qui tire les ficelles et donne selon l’humeur, des gris ou de la couleur. Parfois son cœur se fâche, alors sa colère tonne et l’orage s’abat sur les flingueurs d’innocence, ceux qui nomment argent la chance. Lui, sa vitesse soleil l’entraîne sur des couloirs d’ivresse, qui caressent son esprit, et le plonge dans les ténèbres d’un trou noir pour parfaire son œuvre : d’alizarine, de prune et de pourpre mandarine. Ce jeune artiste peint des nuages, il imagine des villes sans poison.


                      Regardez cette lueur qui flotte dans la nuit !


                      C’est le petit prince qu’elle habille, habile il dessine des fleurs, ôtant toute les distances, le garnement joue entre les mondes et allume les cieux, son désir de vie est un flot qui brûle d’espoir les yeux de sa mère elle qui se sent perdue, sans la musique de sa voix. Si la mémoire est là, il vit... beau, il vole mieux que l’oiseau.


                      • médy... médy... 6 octobre 2012 14:25

                        C’est joli ce poème en prose


                      • Loatse Loatse 6 octobre 2012 14:57

                        @L’auteur

                        Ce que vous dites vous définir : le doute, l’abbé Pierre et mère Theresa le vivait et pas qu’un peu... on peut donc dire que ceux ci étaient des agnostiques par intermittence.. smiley

                        Oui, les croyants n’ont pas le monopole du coeur.. on ne fait jamais le mal aussi complètement que grace à la croyance car elle donne bonne conscience...

                        celui qui fait le bien connait Dieu, qu’il soit agnostique, athée ou autre, il exprime par là son Essence présente en toute chose en tout être...

                        et pour finir, je citerai moi, Brassens : « les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux... » smiley


                        • epicure 6 octobre 2012 18:01

                          oui effectivement les croyants n’ont pas le monopole du cœur, sinon comment expliquer que c’est dans des pays où il y a beaucoup de bigoterie qu’il y a souvent le plus de violences,criminelles ou guerres.


                        • Romain Desbois 6 octobre 2012 21:31

                          Et Brassens de rajouter : « ... il y a longtemps que je ne me comporte pas plus mal que si j’avais la foi » que j’interprète par : il y a longtemps que je ne me comporte pas plus mal que ceux qui ont la foi


                        • jeffjoubert jeffjoubert 6 octobre 2012 15:11

                          "Oui, les croyants n’ont pas le monopole du coeur.. on ne fait jamais le mal aussi complètement que grace à la croyance car elle donne bonne conscience..."

                          @Loaste mot du coeur, oui, vous traduisez ma pensée au final peut-importe les mots, pourvu que la conscience soit là ! :) merci


                          • Romain Desbois 6 octobre 2012 21:33

                            « L’important n’est pas d’où tu viens, mais ce que tu es ! L’important n’est pas qui tu es, mais ce que tu fais ! » RomainLutèce


                            • Romain Desbois 6 octobre 2012 21:36

                              ca ne marche pas chez moi, désolé.


                            • jeffjoubert jeffjoubert 6 octobre 2012 21:42

                              http://www.wat.tv/audio/02-terrain3mix-a8rm_2j84p_.html flut je repose le lien j’ai testé, j’utilise adobe pour les video, je crois ! mince ! merci d’avoir tenté d’écouté, ce morceau ! Et pas trop déçu de l’effet du texte même si la bêtise fais peur !


                              • jjwaDal jjwaDal 6 octobre 2012 22:06

                                Je dis régulièrement à mon témoin de Jehovah préféré (bah oui c’est une fille et je l’aime alors qui aime bien chatie bien...) que ce qui me gêne dans sa croyance ce n’est pas qu’elle croie en Dieu (une très bonne hypothèse pour expliquer la genèse des lois à l’origine de notre univers), pas non plus ses valeurs morales qui sont aussi les miennes, mais l’intentionalité de son grand gourou (l’espèce humaine au centre du projet quand on compte statistiquement environ 10 puissance 23 étoiles dans le seul univers accessible à nos instruments avec pour la plupart un système planétaire) et surtout les intentions, comportements et attentes de son boss (décrits dans la bible qui sont peu compatibles avec la sérénité qu’on attend d’un créateur d’univers, mais typique d’un personnage pour qui le culte de la personnalité est un préalable sine qua non...
                                Quand je suis en forme je lui cale dans les gencives que nous sommes sans doute dans la situation d’une colonie de bactérie dans notre intestin qui estimerait que l’univers miraculeux dans lequel elles vont passer leur existence a manifestement été créé spécialement pour elle, tant les conditions locales leur sont favorables. Hélas notre intestin et la « merde » qui leur sert de pitance n’ont pas été créés pour elles, pas plus sans doute que cet univers l’a été pour nous (les éléments lourds, déchets du métabolisme des étoiles, remember...).
                                « Bah moi j’y crois quand même » me dit cette fausse blonde et je reste comme un crétin avec mes incertitudes. D’où le plaisir que j’ai eu à lire votre petite intervention...


                                • jeffjoubert jeffjoubert 6 octobre 2012 22:29

                                  vous venez de me faire plus que sourire merci pour ce mot !


                                • Zobi Aldo Rifort 7 octobre 2012 00:12

                                  Depuis peu, je me demande ce qu’il faut croire.

                                  C’est peut-être là qu’il faut se rendre compte (et c’est facile aujourd’hui je trouve) à un moment donné du système de contrôle mental qui dirige les pensées et actions humaines depuis si longtemps. Le contrôle du consentement qui fait que tous les jours nous croisons la plupart du temps des zombies urbains dont les pensées sont dirigées. Changez de regard et vous ne croirez plus : vous saurez.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès