Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Islam Terroriste ?

Islam Terroriste ?

Après des années de complaisance béate devant la "religion de paix" fondée à la Mecque, la parole de ceux qui doutaient de la tendresse des écrit de référence de l'islam se libère... Quitte à permettre certains raccourcis.

Un cardinal français confiait à un prêtre de sa région - hors micros hélas, de peur sans doute qu’une telle parole n’éclaire des consciences - “je vous dirais tout le bien que vous voudrez des Musulmans et tout le mal que vous voudrez de l’islam”...

Ces propos si prudemment cachés mériteraient d’être dits sur les toits s’il pouvaient dissiper un malentendu partout présent : on peut aimer les Musulmans et détester l’islam, et respecter les premiers n’oblige pas à sourire au second.

Des Chrétiens aujourd’hui se réveillent d’une longue torpeur. Ils découvrent tout d’un coup que l’islam n’est pas dans ses canons la religion de paix que revendiquent de nombreux « Musulmans modérés » et ceux qui voudraient les encourager, malgré tous leurs efforts pour vivre l’islam avec modération. A l’occasion de cette prise de conscience des Européens, on entend et lit sous trop de plumes qu’au final l’islam n’est lui-même que lorsqu’il est terroriste, et que les mitrailleurs de places publiques seraient les plus fidèles imitateurs de Mahomet.

Que le Coran comprenne des versets violents et des appels au meurtre j’en conviens. Qui le nierait n’aurait simplement pas lu le livre mahométan (j’en recommande la lecture assez vivement d’ailleurs, tant elle suffit à dissiper toute séduction de l’islam chez qui a déjà lu l’Evangile).

J’ai lu le Coran précisément avec cette question qui m’effleurait un peu : moi qui m’oppose à l’islam, qui en suis un adversaire décidé, trouverai-je dans les écrits de Mahomet un appel clair à ma mise à mort ? Les plus scrupuleux lecteurs du Coran y détiennent-ils un mandat exprès à mon égard ? Je ne suis pas un connaisseur de l’islam. Je ne suis pas islamologue. Mais je revendique tout de même le droit de me prononcer sur ce que j’ai lu, et me contredira qui voudra ! Ce que j’ai lu c’est que la prose de Mahomet promet un déferlement de haine divine et humaine sur les ennemis des Musulmans, mais pas sur les ennemis de l’islam* (lesquels n’encourraient pour cela que la haine divine, ce qui fait moins peur, quand on croit être le fils aimé du Père).

C’est pour moi un point important, parce que les Musulmans je ne les combats pas, je les aime ! Sans hésiter, s’il plaît à Dieu, je donnerai ma vie pour le dernier d’entre eux, et je crois ne souhaiter de mal à vrai dire à aucun parmi eux. Je revendique le droit de rejeter leur doctrine et de la dénoncer en même temps que celui de me faire des amis musulmans. Comme l’on disait au sujet des anciens Grecs lorsque nos professeurs les lisaient encore : “ils n’ont pas le dieu qu’ils méritent”.

Combien même les exterminateurs de terrasses de café et autres écoles primaires appellent Paris “la capitale des croisés” (elle ne mérite pas un tel hommage !) leur acharnement sur des civils n’est pas envisagé par le Coran. Justement parce que le Coran prône une religion guerrière, principalement répandue par la conquête, il envisage le combat contre des gens d’arme et pas contre des buveurs de grenadine.

Il y a des contradictions dans le Coran ? Il peut y en avoir aussi dans des livres mieux inspirés. Je ne puis dire si les versets médinois abrogent les mecquois, ou s’il l’on devrait ne recommander que les seconds : une telle exégèse appartient aux musulmans eux-mêmes. Je me contente, comme lecteur chrétien, de lire ce que j’y trouve. Quant à la violence, je me contente ainsi de prendre en compte les versets les plus violents, simplement parce qu’ils sont écrits là et parce qu’une approche littérale y trouverait un motif de passage à l’action. Or il me semble bien que le Conquérant de la Mecque ne suggère nulle part qu’on se dérobe lâchement au feu de l’armée adverse pour tirer sur des gosses. Le meurtre est permis par le Coran, qui n’est pas une religion de paix. Mais tout comme le mépris des femmes, le meurtre et la vengeance y sont endigués, c’est toujours ça !

J’insiste encore : la violence et la haine de ces hommes a bien un rapport avec celles qui sont attisées dans le Coran (contre les Juifs, contre les femmes, contre les mécréants, contre les ennemis). Mais les actes du 13 Novembre 2015 qui découlent de cette haine sont en soi interdits, parce que l’islam du Coran prescrit une haine savamment dosée et non pas anarchique ; vu de la Mecque, tuer des civils sans procès, ça fait quand même désordre, au VIIème siècle comme au XXIème.

On ne gagne pas à reprocher au Coran ce qu’il ne dit pas. Je préfère qu’on l’absolve de ce qu’il n’a pas dit pour mieux réfuter ce qui y est effectivement écrit. 

 

* Pour consultation des textes évoqués, cf. entre bien d’autres : Coran, sourate 2, 190-194 ; sourate 3, 151-152.199-200 ; sourate 5,33 ; et, histoire de respirer un peu : la Bible, Mt 5, 38-48)


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Massada Massada 23 novembre 2015 16:07
    Daech est une armée qui mène, car telle est sa vocation, une guerre de religion. Des siècles ont passé depuis que les guerres de religion ont disparu en Europe. Cela explique notre incrédulité et notre déni persistant sur la nature de Daech… 

    Daech est tout entier tourné vers le retour au passé mythique du Califat, un fantasme qui agite le monde arabe depuis la disparition de ce dernier en 1924 avec le démantèlement de l’empire ottoman.

    L’Etat islamique est transnational et porteur d’un idéal sans concession et sans compromis sur ce qu’est l’Islam « authentique », sur les relations entre le sacré et le profane, sur la primauté du religieux sur le politique.

    Daech séduit dans le monde musulman car il offre une réponse séduisante et facile au malaise identitaire et à l’humiliation ressentie dans le monde arabo-musulman face à la victoire culturelle écrasante de l’occident et des infidèles.

    L’Etat islamique est vraiment islamique. 

    • philouie 23 novembre 2015 16:10

      @Massada
      Daesh est un surgeon de la politique Israelo-américaine.


    • .
      Meyssan avance l’hypothèse que la France et Israël vont déplacer leurs opérations terroristes et de déstabilisations vers le nord de la Syrie et de l’Irak en vue de la création d’un État Kurde unifié. Cette fois, je ne partage pas l’ analyse de l’excellent Thierry Meyssan.
      .
      Perso, je ne crois pas que cela se réalisera. La France et Israël sont des petits joueurs....sur la scène mondiale . La Russie et les USA (et même la Chine pour d’autres raisons ) vont plutôt opter, a mon sens, pour
      refroidir cette zone.  Les grandes puissances opteront pour un démembrement de l’Arabie Saoudite en trois entités. Non pas pour s’accaparer ou piller les champs pétroliers des saoudiens....mais bien pour contrôler le débit de production de pétrole. 
      .
       La réduction de la sur-production mondiale de pétrole ( et maintenant de gaz) a toujours été l’objectif principal des guerres, déstabilisations et des opérations terroristes sous fausses bannières au Moyen-Orient et ailleurs . Cette fois, les grandes entreprises pétrolières ont décidé que ce sera l’Arabie Saoudite qui se sacrifiera et qui offrira au Monde une réduction de production, un ralentissement de la surproduction.
      .
      Les financiers et l’establisment souhaitent aussi cette réduction , de la surproduction mondiale de pétrole, qui entrainera une hausse significative de l’inflation mondiale. ( La hausse des prix du pétrole
      entrainera une hausse des couts des transports qui se répercuteront dans toute la chaine mondiale de production industrielle ).
      .
      L’establisment , le système financier actuel ne peut survivre a une déflation prolongée, il a un besoin urgent de cette inflation significative . Cette hausse de inflation , sur une période de 10 ans, permettra de réduire la valeur des dettes publiques et privée
      .
      Dans ce sens, les intérêts énergétiques ou stratégiques d’Israël et de la France pèseront peu dans la balance face aux intérêts des grandes puissances. 
      .
      Voici donc le lien de ce dernier article de T. Meyssan : La France et Israël lancent une nouvelle guerre en Irak et en Syrie, par Thierry Meyssan


    • Massada Massada 23 novembre 2015 16:27

      Les attentats ? « C’est la CIA ou le Mossad. Pour salir l’islam » smiley


      Tentative désespéré de sauver l’honneur de l’Islam par le mensonge et les théories du complot.


      • philouie 23 novembre 2015 16:34

        @Massada
        Salir l’Islam, c’est déjà fait, outre mesure.
        Ici, l’objectif est d’emmener la France dans la guerre en Syrie et de terroriser les Français pour qu’ils ne bronchent pas.
         
        Votre sale guerre de merde , gardez la pour vous.


      • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 23 novembre 2015 16:37

        @philouie

        «  Ici, l’objectif est d’emmener la France dans la guerre en Syrie et de terroriser les Français pour qu’ils ne bronchent pas. »

        C’est déjà fait, comme vous dîtes.
        L’objectif est beaucoup plus ambitieux.
        Croyez-vous que le « patriot act » ne visait qu’à justifier la politique étrangère des USA ? Il avait surtout comme fonction de régler quelques problèmes internes...

      • philouie 23 novembre 2015 16:42

        @M de Sourcessure
        Le lendemain des attentats Valls nous apprenait qu’il allait faire voter le volet 2 de la loi sur le renseignement. Volet dont on avait pas entendu parler et qui sera voté dans une large unanimité.
         
        Nous les français sommes pris en otage par le terrorisme.


      • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 23 novembre 2015 16:34

        Faut arrêter avec ces fables et démasquer les criminels qui tirent les ficelles, ça sera plus utile que de raconter des salades !


        • philouie 23 novembre 2015 16:37

          Le taureau dans l’arêne ne sait pas qu’il fonce sur une muleta.
          vous vous réveillerez trop tard.
           
          D’ici là, merci de nous dire au nom de quels verset on a détruit l’Afghanistan, l’Irak, la Libye et la Syrie.
          je vous écoute .
          Bush est-il musulman ?


          • franc 24 novembre 2015 13:52
            @philouie
             Bush n’est pas un musulman mais il s’est acoquiné avec un musulman Ben Laden pour ne pas le nommer.

          • leypanou 23 novembre 2015 18:07

            Quand on a entendu la journaliste de BFM-TV demander à ses invités : « cette guerre, est-ce qu’on va la gagner ? », c’est sûr que cela a dû impressionner les millions de téléspectateurs qui n’ont d’autre source d’information que les MSM. 

            Evidemment, tout le monde a dit oui. Mais ils se gardent bien de dire qu’Obama bloque les pilotes de bombarder ISIS/Daesh, car, pour ceux qui ne le savent pas, le but des Etats-Unis n’est pas de détruire ISIS/Daesh mais de le contenir.

            Quand en plus,  les chauffeurs de camions citernes d’ISIS/Daesh sont prévenus d’attaques aériennes imminentes, les Etats-Unis sont vraiment très gentils, soucieux de ne pas faire de victimes civils, malgré le bombardement de l’hôpital de Médecins sans Frontières de Kunduz où apparemment, 30mn après avoir été prévenu que c’était un hôpital, ils continuaient à bombarder.

            Je ne connais pas de plus sans scrupule ; en attendant, nous, on cherche à savoir si l’Islam nourrit le terrorisme ou non car c’est très important.


            • tf1Groupie 23 novembre 2015 18:23

              Discours simpliste usé à la corde et auquel des arguments ont été donnés maintes fois, mais faut-il les redire :
              - le contenu du Coran est de peu d’intérêt car tout le monde (?) sait que la majorité des musulmans ne le maîtrise pas bien voire pas du tout, donc la vraie question est : qui leur fournit les « bons extraits » du Coran, à savoir les Imams.
              - Peu de chrétiens connaissent également l’intégralité de la Bible qui contient elle-même des discours guerriers, et je ne vous parle pas du Talmud.
              - Les 3 religions du Livre ont ce même problème : si on les réduits à leur écrits et leur actes passés ont doit interdire ces 3 religions.

              PS : j’ai appris il y a peu que l’église catholique avaient exfiltré de manière organisée de nombreux nazis à la fin de la WWII. Cela devrait décrédibiliser la religion catholique pour les siècles des siècles ... or il n’en est rien. L’Eglise a quand même soutenu le plus grand terroriste de l’Histoire !!

              PS2 : comme le dit l’auteur il y a des contradictions dans le Coran ; il aurait éventuellement pu citer certains passages de paix qu’il y a lus.


              • Folacha Folacha 24 novembre 2015 11:15

                @tf1Groupie, les exactions commises par les chrétiens l’ont été en contradiction avec les évangiles et ce qu’on sait de la vie du Christ et vous le savez très bien . 


              • filo... 23 novembre 2015 22:39

                @l’auteur
                Vous voyez du mal que dans l’islam. Vous avez oublié d’enlever vos lunettes noir de soudeur. Dommage !
                Si non, vous auriez vu que l’histoire est semée « des bienfaits » de la religion chrétienne, catholique en particulier.
                L’autre mur tombé en 1989 nous montre que des vrais murs sont dans les têtes. Et vous n’avez même pas commencé à détruire le votre. Pour cela vous restez un exemple type de la suffisance française.


                • Massada Massada 24 novembre 2015 07:27

                  Le gouvernement, les dirigeants politiques, les journalistes parlent maintenant du danger djihadiste et emploient le terme de guerre : ils désignent l’Etat Islamique comme l’ennemi, simplement l’Etat Islamique.

                   

                  Ils évitent de citer Israël. Ils évitent de parler de l’islam des banlieues et de la « cause palestinienne » qui est au cœur de la cause islamique qui imprègne l’islam des banlieues.

                   

                  Ils évitent de dire que non seulement les attentats suicides ont été utilisés par les « Palestiniens », mais que les attentats suicides ont été inventés par les « Palestiniens ».

                   

                  La guerre qu’ils prétendent mener est une guerre étrange et bancale : si même ils parvenaient à écraser l’Etat islamique, ce qui est très loin d’être acquis, ils n’éradiqueront pas l’islam des banlieues et la « cause palestinienne » qui est au cœur de la cause islamique qui imprègne l’islam des banlieues.

                   

                  Ils continueront à tenir un discours hémiplégique : dur envers le djihadisme venu de l’Etat Islamique, doux et aveugle envers le djihadisme « palestinien ».

                   

                  Ils n’éradiqueront pas le djihadisme.


                  • Ben Schott 24 novembre 2015 07:37

                    @Massada
                     
                    Rions un peu.
                     


                  • COVADONGA722 COVADONGA722 24 novembre 2015 07:49

                    @Massada


                    bonjour 


                     mais que les attentats suicides ont été inventés par les « Palestiniens ».




                    c’est bien méconnaître les occupant de la forteresse dont vous portez le nom 





                    Le courant des Zélotes « se définit par un nationalisme intransigeant et agressif. Appelant de tous leurs vœux l’instauration du Royaume, ses tenants estiment devoir en hâter la venue par la violence. L’étranger est pour eux l’ennemi. ils dressent des embuscades, manient le poignard – d’où le nom de sicaires qu’on leur donnait parfois –, entretiennent en Palestine un climat d’insécurité et d’agitation chroniques. Ils sont, de façon très directe, à l’origine de la révolte de 66-70. », Marcel Simon6.

                  • Pomme de Reinette 24 novembre 2015 08:49

                    @Covadonga722

                    C’est vraiment de la débilité ce genre de propos .....
                    La Judée était occupée par les romains qui persécutaient la population.
                    Et dans un cas comme dans l’autre, rien à voir avec des attentats suicides.

                    Naissance du mouvement des zélotes (source : Flavius Joseph, un témoin de première main puisque né à Jérusalem en l’an 37) :

                    Selon Flavius Josèphe, le gouverneur de Syrie Publius Sulpicius Quirinius procède à un recensement provincial en Judée4, qui est divisée en dix toparchies (Jérusalem, Gophna, Akrabatta, Thamna, Lydda, Emmaüs, Pellé, Hérodium, Jéricho, l’Idumée et Engaddi) pour faciliter la collecte des impôts, dont certains sont directement perçus par l’administration romaine tandis que d’autres, tels les droits de douanes, sont affermés à des publicains.

                    Ce recensement provoque une révolte dirigée par Judas le Galiléen appuyé par le pharisien Sadoq5, durement réprimée. Les rebelles sont crucifiés. Cette révolte est à l’origine du mouvement des zélotes, qui considèrent Dieu comme leur seul chef et maître.


                  • COVADONGA722 COVADONGA722 24 novembre 2015 23:40

                    @Pomme de Reinette
                     ah bon les sicaires qui poignardaient leurs victimes ne s’attendaient pas a mourir rapidement ?


                     et n’est ce pas exactement dans le même état d’esprit que des palestiniens poignardent des israéliens encourant le risque d’être abattus immédiatement 

                    La Judée était occupée par les romains qui persécutaient la population. 

                    remplacez les noms et vous avez la situation décrite par Flavius joseph 






                  • franc 24 novembre 2015 14:52
                    il ya quand m^me une différence entre religion qui ne peut être qu’unique assimilable à la spiriitualité pure ou mystique , la religion universelle transcendantale fondée sur la Raison transcendantale ou Logos , Verbe divin ou Esprit de Vérité , , raison universelle ,absolue et transcendante ,qui es t elle-m^me unique ,et les systèmes religieux ou de religiosités qui sont multiples et fondées sur les déraisons et les inconsciences et les appétits temporels ,et conçus par des hommes imparfaits voire maffieux assimilables à des sectes dogmatique et fanatiques ,idol^tres et hérétiques, ce qu’ils sont effectivement malheureusement en très grande partie et au cours de l’histoire.
                    -
                    Les trois religions monothéistes abrahamiques sont des sectes effectivement ou a un comportement de secte dans l’histoire ,mais néanmoins on peut dire que la religion du Livre la plus sectéiste ,la plus dogmatique et la plus fanatique est l’islam sans conteste du moins l’islam tel qu’il est ,l’islam hanbalite coraniste omarien enseigné par les principales écoles islamiques contemporaine , il n’ y a pas photo, car l’islam considère que les écrits coraniques sont des préceptes de lois d’origines divines , intemporels et intangibles qui s’imposent universellement aux hommes ,ce qui en fait une idolâtrie , et donc que le statut du Coran est prescriptif contrairement aux deux autres religions monothéistes dont le livre religieux de référence ,la bible, n’a qu’un statut descriptif et n’ a donc pas valeur juridique en soi. Et même la doctrine de l’Eglise Catholique condamne toute religion du livre (coranisme ,biblisme et m^me évangélisme , et tout autre livrisme ) comme une hérésie idolâtre et une perversion religieuse de m^me qu’elle condamne le fidéisme c’est à dire la foi sans les œuvres et le raison
                    -
                    De trois maux il faut choisir le moindre ,et le moins grand des trois maux ou la moins mortifère des trois sectes ,ou la moins imparfaite ,est le christianisme qui bon an mal an a su quelque peu évoluer comme l’atteste le Concile Vatican II ou l’élection du pape François

                    • franc 24 novembre 2015 15:05

                      Pour ce qui est de l’interprétation personnelle d e l’auteur sur les écrits du coran ,on peut ne pas être d’accord quand il dit que le coran ne fait appel à la guerre ou à la violence qu’aux gens armés .Il me semble que quand un verset coranique appelle à tuer les mécréants ou les non -musulmans il n’est pas dit qu’il faille que ceux-ci soient armés ,au contraire ,c’est bien pour le seul fait d’^tre non-musulman ou mécréant que l’appel au meurtre est édité ,ce qui en fait là un appel au génocide,et d’autant plus que les écrits du coran sont prescriptifs ayant autorité divine..


                      • popov 28 novembre 2015 08:55

                        @franc

                         
                        En effet, ceux qui sont morts pour avoir caricaturé Mahomet n’avaient pas pris les armes contre l’islam.
                         
                        Dans nos pays, il y a les droits de l’homme. Dans les pays islamiques, il y a le droit de la religion et le concept de crime contre la religion.
                         
                        Tous les ans, les pays de l’OCI demandent à l’ONU d’introduire le concept de blasphème dans les lois internationales, blasphème contre l’islam uniquement, cela va sans dire. 
                         
                        Si le concept de blasphème était valable pour toutes les religions, chacune verrait des blasphèmes dans les textes des autres et spécialement dans le coran.
                         
                        Comme le concept de crime contre la religion est irrecevable en France, les organisations islamiques essaient de faire passer toute critique de l’islam comme du racisme à l’égard des mahométans.

                      • OMAR 24 novembre 2015 21:08

                        Omar9

                        Marc :"...moi qui m’oppose à l’islam, qui en suis un adversaire décidé,...’.

                        Justement, c’est là ton problème, et les raisons de ton aliénation : tu combat un Livre qui ne t’a jamais demandé à le lire et encore moins à croire en son contenu....

                        Te viendra-t-il à l’idée de voyager dans un bled que tu détestes ou bouffer un plat qui pourra te faire gerber ?

                        Alors, oublie l’Islam, le Coran, les musulmans et cela t’évitera un probable séjour à Ste-Anne....

                        Ma parole....


                        • popov 27 novembre 2015 15:38

                          @OMAR
                           

                          Alors, oublie l’Islam, le Coran, les musulmans et cela t’évitera un probable séjour à Ste-Anne
                           
                          Mais on ne demande pas mieux que d’oublier l’islam et le coran. On préférerait même n’en avoir jamais entendu parler.
                           
                          Malheureusement, l’islam a l’art de s’exhiber sous notre nez et de faire tout ce qu’il peut pour se faire remarquer.
                           
                          Si encore l’islam se faisait remarquer en produisant, par exemple, des scientifiques ou des écrivains exceptionnels. Mais c’est tout le contraire.
                           
                          Une lueur d’espoir, peut-être : le film Rahmat Islam Nusantara qui vient de sortir en Indonésie. Il a été réalisé par l’organisation musulmane sunnite Nahdlatul Ulama dirigée par A. Mustofa Bisri et qui compte 50 millions de membres. Ce film a pour but de contrer la propagande du daesh. Il s’adresse aux jeunes indonésiens, donc on ne peut pas le soupçonner d’être une manœvre de takkiya destinée à nos bobos.
                           
                          Le film commence par une scène de massacre perpétré par le daesh. Mais au lieu de la musique guerrière habituelle, on entend la voix de l’ex-président Abdurrahman Wahid chantant un poême javanais qui dit (à peu près) : « Beaucoup parmi ceux qui apprennent les coran et les hadiths par cœur adorent traiter les autres d’infidèles alors qu’ils ne voient pas leurs propres infidélités à dieu et que leur cœur et leur esprit traînent dans la boue. »
                           
                          Le film est tout récent, je n’ai pu trouver qu’une bande-annonce sur youtube : https://www.youtube.com/watch?v=aLEi5ED_-Xw&feature=share

                        • robert 27 novembre 2015 20:18

                          "Un cardinal français confiait à un prêtre de sa région - hors micros hélas, de peur sans doute qu’une telle parole n’éclaire des consciences - “je vous dirais tout le bien que vous voudrez des Musulmans et tout le mal que vous voudrez de l’islam”..." avec de tels propos vous allez sans aucun doute relever le côte de l’Eglise....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès