Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Islamophobes et intégristes islamistes mènent-ils le même combat (...)

Islamophobes et intégristes islamistes mènent-ils le même combat ?

Les islamophobes et les intégristes islamistes mènent chacun à sa façon une croisade, si on peut employer ce terme, contre l’islam. Cette croisade est nourrie par la méconnaissance de cette religion mais surtout par des intérêts politiques. L’Islam politique pour les uns et la xénophobie pour les autres, soubassement du projet politique de l’extrême droite qui n’a rien à proposer d’autre. L’objet donc de ce texte n’est pas d’exposer les préceptes de l’Islam mais de montrer à travers la vie et le message du Prophète Mohammed que la méconnaissance de cette religion est à l’origine de la radicalisation islamiste d’un coté et de l’islamophobie de l’autre. 

 En effet, les uns et les autres devaient d’abord méditer les enseignements de la vie du prophète Mohammed (pas Mahomet comme on se plait à l’appeler à tort) .Cet homme a d’abord essayé de « civiliser » les arabes de la péninsule arabique, occupés à faire des « razzias » et qui tuaient leurs petites filles à la naissance entre autres, considérant la naissance d’une fille comme une honte pour la famille. On ne dit jamais que le prophète Mohammed avec le Coran a donné à ces peuples qui vivaient presque à l’état sauvage, des règles de conduites : une morale, un statut personnel (mariage, successions, prise en charge des enfants et des parents) des responsabilités envers les voisins, les malades et les pauvres. Il les a encouragés à affranchir leurs esclaves etc…
 
Il a mis en place l’impôt avec la Zakate (ou aumône réglementé au profit des pauvres). Il a montré la voie en ce qui concerne le traitement des prisonniers en temps de guerre bien avant la convention de Genève. Chose qui prouve que les extrémistes qui s’amusent à kidnapper et à exécuter des otages n’ont rien compris ou ne veulent rien comprendre au message du Prophète Il n’a pas interdit la polygamie mais il a rendu sa pratique qui était courante compliquée sinon impossible dans les faits. Tout ce qui a été possible de faire dans le contexte de l’époque a été fait et ce en l’espace de 20 ans. Dans une société ou régnait l’anarchie, il a su montrer une voie. Une démarche pragmatique abandonnée par l’Islam radical aujourd’hui plus dogmatisme et qui est développé par les wahhabistes et les salafistes.
 
Par exemple sur les châtiments corporels de la Charia repris essentiellement de la bible et de la Toura, il ne faut pas oublier que le Coran et la Sounna ont toujours préconisé la clémence et le pardon ; les Sourates et Hadiths dans ce sens sont légions. 
 
Ce qu’ont en fait de l’Islam certains musulmans après lui est autre chose comme les chiites (qui préfèrent l’Imam Ali à Mohammed et qui ont mis en place un clergé alors que le prophète après sa mort n'a pas désigné de successeurs - pas de clergé en Islam - donnant ainsi aux musulmans une leçon de démocratie) et de l’autre certains groupuscules sunnites salafistes avec l’Islam politique radical.
 
Les préservation des lieux du culte Chrétien Juifs font partie des préceptes de l’Islam de même que la protection des juifs et chrétiens. De quelles préceptes se prévalent ces groupes extrémistes qui attaquent brulent les biens des gens du Livre (juifs et chrétiens) respectés dans le Coran. En effet le Coran dans plusieurs Sourates a souvent tendu la main aux juifs et chrétiens.
 
Que la notion de Jihad a été dévoyée : le Jihad c’est d’abord de l’auto défense permise par toutes les religions, ensuite, c’est le Jihad contre sois même contre ses propres pulsions malsaines.
 
D’un autre coté, le Coran a toujours considéré le Prophète Mohammed comme un être humain pouvant faire des erreurs et l’a rappelé à plusieurs fois à l’ordre.Le cas le plus célèbre c'est quand le prophète était en compagnie d'un riche notable de Koraich (la plus importante tribu d’Arabie) qu'il essayait de convertir à l'Islam lorsqu’un un aveugle vint à lui pour lui demander de lui apprendre ce que "dieu lui a appris ». Le prophète s’est « détourné » de lui.
 
Sourate 80 du Coran.

1. Il s'est renfrogné et il s'est détourné
2. Parce que l'aveugle est venu à lui.
3. Qui te dit : peut-être [cherche]-t-il à se purifier ?
4. Ou à se rappeler en sorte que le rappel lui profite ?
5. Quant à celui qui se complaît dans sa suffisance (pour sa richesse)
6. Tu vas avec empressement à sa rencontre.
7. Or, que t'importe qu'il ne se purifie pas›
8. Et quant à celui qui vient à toi avec empressement
9. Tout en ayant la crainte,
10. Tu ne t'en soucies pas.
11. N'agis plus ainsi ! Ceci est un rappel –
12. Quiconque veut, donc, s'en rappelle…
C’est bien un rappel à l’ordre.
 
Est ce le Prophète aurait pu accepter qu’au nom de l’Islam, des « fous » se fassent sauter et tuent des innocents qui n’ont rien demandé y compris des musulmans, que des lieux du culte chrétiens et juifs soient saccagés par des meutes ignorantes qui se réclament de lui, que des mosquées soient attaqués par des musulmans ou des groupes qui se proclament religieux ? En tant que musulman et en tant qu’être humain tout cour, je ne le crois pas.
 
 Par ailleurs, l’attitude et le comportement de Prophète Mohammed ont toujours été analysés en rapport à l’état actuel de notre civilisation ; ce qui est une aberration. Il faut se placer dans le contexte de l’époque. C’est le défi de l’Islam d’aujourd’hui auquel sont attelé une élite dans les pays musulmans dont les messages sont inaudibles à cause de ces fous de dieu qui n’ont rien compris des enseignements, de la vie et du message de Mohammed. Voir l’ Imam de l’université islamique du Caire.
 
Cette incompréhension de la vie et du message du prophète est à la base d’une part de l’extrémisme de certains salafistes qui veulent plutôt un retour à la situation qui a prévalu avant l’Islam, et d’une islamophobie qui est en train de gangrener la société occidentale et fait le jeu de l’extrême droite. Ces Islamophobes feraient bien de méditer ce que disaient du Prophète des hommes illustres de ce monde occidental. En Voici quelques exemples.
 
 Bernard SHOW
 
Je voulais mieux connaître la vie de celui qui, aujourd’hui détient indiscutablement les cœurs de millions d’êtres humains ; je suis, désormais, plus que jamais convaincu que ce n’était pas l’épée qui créait une place pour l’Islam dans le cœur de ceux qui cherchaient une direction à leur vie. C’était cette grande humilité, cet altruisme du Prophète, l’égard scrupuleux envers ses engagements, sa dévotion intense à ses amis et adeptes, son intrépidité, son courage, sa confiance absolue en Dieu et en sa propre mission. Ces faits, et non l’épée, lui amenèrent tant de succès et lui permirent de surmonter les problèmes ".
 
Et Lamartine
 
Lamartine écrivait un texte célèbre sur le prophète Mahomet en 1854
 
"Jamais un homme ne se proposa, volontairement ou involontairement, un but plus sublime, puisque ce but était surhumain : Saper les superstitions interposées entre la créature et le Créateur, rendre Dieu à l'homme et l'homme à Dieu, restaurer l'idée rationnelle et sainte de la divinité dans ce chaos de dieux matériels et défigurés de l'idolâtrie... Jamais homme n'accomplit en moins de temps une si immense et durable révolution dans le monde, puisque moins de deux siècle après sa prédication, l’islamisme, prêché et armé, régnait sur les trois Arabie, conquérait à l'Unité de Dieu la Perse, le Khorassan, la Transoxiane, l'Inde occidentale, la Syrie, l'Egypte, l'Ethiopie, tout le continent connu de l'Afrique septentrionale, plusieurs îles de la méditerranée, l'Espagne et une partie de la Gaule. Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l'immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l'homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l'histoire moderne à Mahomet ? Les plus fameux n'ont remués que des armes, des lois, des empires ; ils n'ont fondé, quand ils ont fondés quelque chose, que des puissances matérielles, écroulées souvent avant eux. Celui-là a remué des armées, des législations, des empires, des peuples, des dynasties, des millions d'hommes sur un tiers du globe habité ; mais il a remué, de plus, des idées, des croyances, des âmes. Il a fondé sur un Livre, dont chaque lettre est devenue une loi, une nationalité spirituelle qui englobe des peuples de toutes les langues et de toutes les races, et il a imprimé, pour caractère indélébile de cette nationalité musulmane, la haine des faux dieux et la passion du Dieu un et immatériel... Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant d'idées, restaurateur de dogmes rationnels, d'un culte sans images, fondateur de vingt empires terrestres et d'un empire spirituel, voilà Mahomet. A toutes les échelles où l'on mesure la grandeur humaine, quel homme fut plus grand ?..."
 
Et puis ce poème sublime de Victor Hugo qui décrit le prophète au moment de sa mort.
 
Victor Hugo, le 15 janvier 1858.
 
L'AN NEUF DE L'HEGIRE
Comme s'il pressentait que son heure était proche,
Grave, il ne faisait plus à personne une reproche ;
Il marchait en rendant aux passants leur salut ;
On le voyait vieillir chaque jour, quoiqu'il eût
A peine vingt poils blancs à sa barbe encore noire ;
Il s'arrêtait parfois pour voir les chameaux boire,
Se souvenant du temps qu'il était chamelier.
Il semblait avoir vu l'Eden, l'âge de l'amour,
Les temps antérieurs, l'ère immémoriale.
Lire la suite ICI
 
En conséquence, l’Islam radical ferait bien d’étudier la vie et le message du Prophète Mohammed au lieu d’utiliser des préceptes coraniques édictés en temps de guerre et valables pour des périodes bien déterminées au profit des préceptes coraniques qui forment les fondements de cette religion. De leur coté, les islamophobes doivent se rendre à une évidence ; l’Islam est une religion qui doit être analysée à travers le message de celui qui l’a portée, le Prophète Sidna Mohammed. 

Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

147 réactions à cet article    


  • legrind legrind 12 octobre 2012 10:40

    Je ne suis pas au courant que les islamophobes menacent, agressent, égorgent, terrorisent ( tout en jouant la victimisation), et veulent exporter leur islamophobie dans les les pays islamiques. 

    Bref « islamophobie » = auto défense de tous ceux attachés à notre culture, nos valeurs, notre civilisation ( française, occidentale, judéo chrétienne, laïc ..) contre la régression et la violence islamique.

    •  Mohamed Takadoum. Bouliq 12 octobre 2012 11:05

      « Mènent-ils le même combat ? ».
       Contre l’Islam bien entendu.


    • partizzan 12 octobre 2012 11:49

      depuis quand etre « contre » est-t-il forcément connoté négativement ? Être contre une idéologie manifestement mauvaise ne fait pas de quelqu’un un sale type... au contraire...


    • Chiitedeservice subcommandante 12 octobre 2012 12:07

      L’Islam pour les nuls : Islam découverte

      ça change de la propagande..

    • popov 12 octobre 2012 15:44

      @subcommandante

      Le coran pour les nuls.

      A imprimer sur du papier Q.


    • partizzan 12 octobre 2012 11:28

      belle partie de takya , servie par un musulman bien sur , qui feint de croire qu’avec les moyens actuels le quidam ne peut s’informer sur la réalité coranique , la violence et la discrimination intrinsèque envers les non musulmans , et ce , dans les versets qui abrogent les habituels versets mecquois servis à l’ignorant de l’islam comme ils aiment à dire
      Je ne suis pas ignorant de l’islam , malgré que je ne sois pas musulman. Mais je connais suffisamment le coran et la sunna pour affirmer sans hésiter qu’il s’agit bien d’une idéologie épouvantable responsable des plus grands génocides de l’humanité (des millions d’indous exterminés dont on ne parle jamais , le soudan en cours , l’Arménie niée..)
      L’islamophobie est un devoir d’humaniste. Mahommed est bien le bédoin immoral décrit par la sunna, son « règne » a bien commencé par l’extermination d’une tribu de juifs

      Je demande, au nom de l’humanité, à ce qu’on broie la Pierre-Noire, pour en jeter les cendres au vent, à ce qu’on détruise la Mecque, et que l’on souille la tombe de Mahomet
      Gustave Flaubert


      •  Mohamed Takadoum. Bouliq 12 octobre 2012 12:23

        « L’islamophobie est un devoir d’humaniste » pour vous et ce devoir d’humaniste vous mènera à « souiller la tombe de Mohammed et détruire la Mecque » pour commencer n’est ce pas ?
        Cela mène aussi à des mensonges du type Mohammed a « commencé son règne par la destruction d’un tribu juive ».
        Vous prétendez connaitre le Coran et la Sounna. Apparemment vous n’y connaissez rien car en disant « bedouin immoral décrit par la Sounna » alors que la Sounna c’est la parole du prophète prouve que vous ne savez pas grand chose sur cette religion.
        J’ai vu juste ; intégristes et islamophobes c’est de pareil au même.Méconnaissance des préceptes de l’ISLAM


      • Daniel D. Daniel D. 12 octobre 2012 18:34

        La pierre noire de la kaaba doit être détruite, et surtout pas disséminé au vent. Le plus sur est la la balancer dans un lac de lave, le mieux étant de la renvoyer dans l’espace d’où elle vient !

        Quiconque étudie le Coran réalise vite ses erreurs et ses contradictions, on sent d’où il vient quand on as étudié les autres religions du Livre. Ce n’est qu’un faux texte ecrit dans le but de fédérer les nations arabes, et surtout a les tromper. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont des « soumis » qui doivent obéissance aveugle, tout y es organisé pour que la réflexion ne puisse se développer.

        Quand on voit qu’ils se réclament la suite des 2autres religions du Livre, cela prête a sourire, tellement ils sont en contradiction totale avec les textes et l’esprit des textes.

        Torah=>attend un Messie pour la suite de l’enseignement
        Bible=> le Messie et son message qu’il annonce comme étant la dernière alliance
        Coran=> ?

        L’ineptie des vidéos diverses sur youtube et autre montrent le niveau de pensée qu’il faut pour se laisser embrigader, et l’abetisation des population par la télé ne doit pas être étrangère a la montée de cette erreur, surtout quand on sait l’acharnement républicain a détruire le catholicisme depuis 1789...

        Pauvre monde, qui vas se retrouver plongé dans la guerre entre des chrétiens perdus et les musulmans trompés pour le plus grand bénéfice de ceux qu’il ne faut pas nommer mais qui veulent dominer le monde...

        Quelle tristesse.
        Daniel D.


      •  Mohamed Takadoum. Bouliq 12 octobre 2012 18:55

        @Daniel.D

        « La pierre noire de la kaaba doit être détruite, et surtout pas disséminé au vent »

        Quand vous dites cela, le reste de votre commentaire c’est du superflus.Il n’y a qu’a passer aux actes.J’ai vu juste ; islamophobie et intégrisme même démarche.


      • Daniel D. Daniel D. 12 octobre 2012 19:30

        Quel dommage que vous n’ayez pas l’intelligence de répondre au reste, et que vous vous enfermiez dans vos certitudes.

        Des milliards d’hommes convaincu ne feront jamais d’une erreur la Vérité.
        Quel dommage que vous n’ayez pas le droit a la réflexion, contrairement aux catholiques qui ont le devoir de comprendre par l’intelligence leur religion. Dommage que si peu de catho soit au courant de cette obligation qui est pourtant fondamentale. On ne se converti que par la compréhension et non la force.

        Quiconque utilise la force pour imposer ses vues est perverti, et les conversions sous la contraintes sont nulles.

        Les hommes sont responsables de ce qu’il se passe, et tous devront l’assumer. L’ignorance n’est pas un excuse, et même si le début du commentaire est volontairement agressif et disproportionné, votre courte réaction démontre que votre certitude a plus d’importance pour vous que la vérité.

        Toute sa vie, un homme se doit d’être un chercheur en Vérité, car personne ne peut prétendre ne jamais se tromper. Vous etes convaincu de vos certitudes, cela ne les rend pas vrai pour autant.

        Daniel D.


      • popov 13 octobre 2012 17:02

        @Bouliq

        alors que la Sounna c’est la parole du prophète prouve que vous ne savez pas grand chose sur cette religion.

        Les hadiths qui font partie de la sunna sont les paroles du « prophète » ?

        Et moi qui croyait que c’étaient des textes écrits par des lèche-culs du calife.


      • popov 14 octobre 2012 11:42

        @Daniel D.

        La kaaba est le sanctuaire d’un culte pré-islamique à la déesse de la fertilité Allat.

        Une pierre noire de forme arrondie sort du vagin de la déesse.

        Les mahométans se déplacent par millions sur des milliers de kilomètres pour venir en quelque sorte lécher la chatte d’Allat.

        Et ils se permettent d’accuser les autres de polythéisme.

        Autre chose, les symboles d’Allat sont le croissant de lune et l’étoile. Au lecteur de tirer les conclusions.


      • popov 14 octobre 2012 11:53

        @Daniel D.

        J’ai oublié de mettre un lien :

        http://matricien.org/matriarcat-religion/paganisme/allat/


      • popov 14 octobre 2012 12:12

        @Bouliq

        Merci de me faire de la publicité en repliant mes commentaires, les commentaires les plus lus étant ceux qui sont repliés, simple curiosité humaine.

        Bon, les hadiths sont les paroles de Mahomet, c’est vous qui le dites.

        Vous l’aurez voulu, voici quelques augustes exemples de la pensée de Mahomet :

        « Le messager d’Allah a dit :
        - Que la malédiction d’Allah soit sur le voleur qui a volé un œuf et que sa main soit coupée, ainsi que sur celui qui vole une corde et que sa main soit coupée. » (récit d’Abu Huraira, Muslim XVII 4185)

        « L’envoyé d’Allah a dit :
        - Quand un homme célibataire commet l’adultère avec une femme célibataire, ils recevront cent coups de fouet et seront bannis un an. Dans le cas où ils sont mariés, il recevront cent coups de fouet et seront lapidés à mort. » (récit de Ubada b. as Samit, Muslim XVII 4191)

        « Celui qui quitte la religion de l’islam, tuez-le. » (récit d’Ikrima, Bukhari LXXXIV 57)

        « Le messager d’Allah a dit :
        - J’ai été désigné pour combattre contre les hommes aussi longtemps qu’ils ne disent pas : il n’y a de dieu qu’Allah. » (récit d’Abu Huraira, Muslim I 29)

        « L’apôtre d’Allah a dit :
        - Sache que le paradis est à l’ombre des épées. » (récit d’Abdullah bin Abi Aufa, Bukhari LII 73)

        « Le Prophète a dit :
        - J’ai regardé le paradis et j’ai trouvé que les pauvres gens formaient la majorité des habitants ; j’ai regardé en enfer et j’ai vu que la majorité des habitants étaient des femmes. » (récit d’Imran bin Husain, Bukhari LIV 464)

        « L’apôtre d’Allah a dit :
        - S’il y a un signe maléfique quelque part, c’est dans la femme, le cheval ou la maison. » (récit de Sahl bin Sad Saidi, Bukhari LII 111)

        « L’apôtre d’Allah a dit :
        - Aucun musulman ne mourra sans qu’Allah n’admette à sa place un juif ou un chrétien dans le feu de l’enfer. » (récit d’Abu Burda, Muslim XXXVII 6666)

        « Khadija est morte trois ans avant que le Prophète parte à Médine. Il y est resté environ deux ans et il se maria ensuite avec Aisha qui était une fillette de six ans ; elle était âgée de neuf ans quand il a consommé le mariage. » (récit du père de Hisham, Bukhari LVIII 236)

        « Mon oncle a présenté à l’apôtre d’Allah le cas d’une personne qui pensait avoir lâché un pet durant la prière. L’apôtre d’Allah a répondu :
        - Il ne doit pas abandonner la prière, à moins qu’il n’entende un bruit ou qu’il sente quelque chose. » (récit d’Abbas bin Tamin, Bukhari IV 139)

        « On a dit à Salman :
        - Votre Prophète vous a tout appris, même en ce qui concerne les excréments.
        Il répondit :
        - Oui. Il a nous a interdit de faire face à la qiblah au moment de déféquer ou d’uriner et de nous nettoyer avec la main droite, avec moins de trois pierres ou avec du crottin ou un os. » (récit de Salman al Farsi, Dawud I 7)

        « Um Sulaim, femme d’Abu Talha est venue voir l’apôtre d’Allah et a dit :
        - Apôtre d’Allah ! En vérité Allah n’est pas honteux de te dire la vérité. Est-il nécessaire pour une femme de prendre un bain après qu’elle ait eu un rêve humide ?
        L’apôtre d’Allah répondit :
        - Oui, si elle a remarqué un afflux de sécrétion. » (récit d’Um Salama, Bukhari V 280)

        « L’apôtre d’Allah a dit :
        - [... ] Celui qui se réveille de son sommeil doit laver ses mains avant de les mettre dans l’eau pour les ablutions, parce que personne ne sait ce que ses mains ont fait pendant le sommeil. » (récit d’Abu Huraira, Bukhari IV 163)

        « L’apôtre d’Allah a dit :
        - Celui qui garantit (la chasteté de) ce qui est entre ses mâchoires et entre ses jambes (c’est-à-dire la langue et les parties intimes), je lui garantis le paradis. » (récit de Sahl bin Sa’d, Bukhari LXXVI 481)

        « L’apôtre d’Allah a dit :
        - Il y a de la souillure sexuelle sous chaque poil donc lavez les poils et nettoyez la peau. » (récit d’Abu Hurayrah, Dawud I 248)

        « Le Prophète a dit :
        - Bailler vient de Satan et si quelqu’un baille, il doit contrôler le plus possible son bâillement parce que s’il fait »ha« alors Satan se moquera de lui. » (récit d’Abu Huraira, Bukhari LIV 509)

        « Le Prophète est sorti avec les gens pour invoquer Allah afin que la pluie vienne. Il se leva, invoqua Allah pour la pluie, se tourna vers la qibla, retourna sa cape et il plut. » (récit d’Abas bin Tamim, Bukhari XVII 135)

        « ’Uqba bin Al-Harith a dit :
        - An Numan ou son fils a été amené devant le Prophète accusé d’ivrognerie. Alors le Prophète ordonna à tous les hommes présents dans la maison de le battre. Ils l’ont tous battu et j’ai été un de ceux qui l’ont battu à coups de chaussures. » (récit d’Uqba bin Al Harith, Bukhari LXXXI 765)

        « L’apôtre d’Allah a dit :
        - Celui qui joue aux échecs est comme celui qui teint sa main avec de la viande et du sang de porc. » (récit de Buraida, Muslim XXVIII 5612)


      •  Mohamed Takadoum. Bouliq 14 octobre 2012 14:42

        Reliser votre Bible et vous allez découvrir que les chatiments corporels sont bien la et bien plus. J’ai pas le temps pour vous les débiter.
        Votre haine de l’Islam et du prophete vous aveugle et vous fait dire n’importe quoi sur lui.
        Parcequ’ il ne faut pas se tromper de la haine on passe aux massacres et c’est ce qui vous fait ressembler aux integristes que vous dites combattre.
         Vous descendez d’une une lignée de haine qui a commencé avec le massacre des indiens d’Amérique, les guerres de religion entre chretiens , l’inquisition, les massacres de la colonisation et enfin les génocides des deux guerres mondiales.
        Cette lignée a commis les plus grandds génocides de l’humanité. 
        Ayez l’humilité de le reconnaitre.

      • popov 14 octobre 2012 16:41

        @Bouliq

        Reliser votre Bible et vous allez découvrir que les chatiments corporels sont bien la et bien plus.

        Ce n’est pas ma bible.

        Je descends d’une lignée d’humbles fermiers qui n’ont participé ni au massacre des indiens ni aux colonisations.


      • partizzan 12 octobre 2012 11:39

        un article autrement plus « éclairé » et honnête sur causeur ce jour : ww.causeur.fr/comment-peut-on-etre-islamophobe-2,19505

        Et un commentaire qui exprime bien mieux que je le ferais tout mon sentiment à ce sujet

        Si les musulmans”modérés” (surtout dans leur critique de l’islam) persistent dans l’adoration mahométane, la soumission au dogme de bédouins incultes, et la récitation d’un corpus de haine, et bien il ne sont pas estimables, qu’ils soient au moins 6 millions chez nous et plus d’un milliard ailleurs ne change rien à ce fait de la disqualification, historique, intellectuelle, quotidienne et universelle de cette idéologie de rancœur, d’échec et de haine. L’islam en tant que tel est mauvais ; peut importe que l’épicier du coin soit un brave type, il est victime d’une maladie devenue contagieuse par notre incurie. Les phagocytes doivent aller à l’ouvrage.

        Dans une version “moderne” du coran (Malek Chebel) on trouve toujours, et comment pourrait-il en être autrement « Quand à ceux qui mécroient, Je vais jeter l’effroi dans leurs cœurs : frappez les au cou et frappez à toutes les jointures ! en : « frappez les au dessus du cou ( à la tête alors ?) ; frappez aussi chaque doigt » ; et bien oui c’est un appel au meurtre et rien d’autre. Lorsque l’on apprend par cœur, dans une langue qui devrait être étrangère, durant toute son enfance que l’Autre est ennemi, lorsqu’on est élevé dans la haine de ses voisins -qui ne peuvent être concitoyens puisque infidèles-, lorsque l’on se soumet, en le répétant 100 fois par semaine, à un dogme indiscuté, réglant l’intime et le social, et bien non, si on est un croyant on n’est pas respectable.


        •  Mohamed Takadoum. Bouliq 12 octobre 2012 12:37

          « L’islam en tant que tel est mauvais » Tout est dit.
          Concernant votre citation du Coran, il s’agit de frapper pendant la guerre.« Ceux qui vous ont attaqué et et sortis de vos maisons ».Il ne faut pas exagérer et replacer les sourates du Coran dans leur contexte.
          Contrairement à ce que vous dites l’Autre, les gens du livres (juifs et chrétiens) ne sont pas des ennemis pour les musulmans, pour des intégristes illuminés ou des ignares peut etre. 


        • partizzan 12 octobre 2012 12:58

          contexte..blabla ..j’avais pourtant anticipé votre réaction oh combien prévisible et programmée.
          Le coran est supposé « intemporel » .. donc hors contexte
          Et nous sommes assez fins fins , merci , pour distinguer une exhortation à la haine , et un récit , ce que le coran N’EST PAS contrairement à la bible.
          Votre « science » islamique ne fait pas de vous un homme « meilleur » (de la « meilleure communauté » dit le coran..) . Pas tant que la France ne sera islamique. Et vous risquez de tomber sur un os

          400 versets qui, au regard du code pénal français, sont de très graves délits de "provocation à crimes et délits contre les personnes" dont la sanction au terme de la loi du 29 juillet 1881 sur la presse et la communication, devrait être l’interdiction d’imprimer, diffuser et enseigner le Coran".


        • tikhomir 12 octobre 2012 14:23

          « les gens du livres (juifs et chrétiens) ne sont pas des ennemis pour les musulmans »

          1/ Les juifs et les chrétiens ne sont pas des « gens du Livre », cette appellation est dégradante. Les juifs sont les gens de la Parole et les chrétiens, les gens de cette même Parole faite chair en Jésus-Christ. Et non pas d’un livre qui est inerte, mort.

          Les musulmans sont les seuls « gens du Livre » avec leur Coran soit disant tombé du ciel.

          2/ S60V4 : entre nous et vous, c’est l’inimitié et la haine déclarées à jamais jusqu’à ce que vous croyiez en Allah seul.

          Si ça, ce n’est pas faire des autres des ennemis (tous les autres, peu importe qui ils sont)... Les chrétiens sont concernés car étant considérés comme des associateurs par les musulmans (à cause de la Trinité).


        • popov 12 octobre 2012 15:27

          @Bouliq

          Concernant votre citation du Coran, il s’agit de frapper pendant la guerre.« Ceux qui vous ont attaqué et et sortis de vos maisons ».Il ne faut pas exagérer et replacer les sourates du Coran dans leur contexte.

          Vous essayez de nous faire croire, comme tous les artistes de la taqiyya, que Mahomet n’autorisait le violence que lorsque sa bande était attaquée.

          C’est complètement faux. C’est Mahomet et sa bande de spadassins qui attaquait et ses opposants qui étaient en état de légitime défense. L’art de se poser en victime pour justifier ses exactions.

          Vous n’aller tout de même pas nous faire croire qu’on peut conquérir un empire en quelques décennies rien qu’en menant des guerres d’autodéfense.

          De plus en plus de gens commencent à voir clair dans le jeux de mahométans comme vous : vous essayez de nous endormir tant que les islamiques sont en minorité en Europe. Vous savez que nous allons droit à la guerre civile et vous ne souhaitez pas qu’elle arrive avant que vous ne soyez en majorité.


        •  Mohamed Takadoum. Bouliq 13 octobre 2012 11:46

          En parlant des gens du livre c’était pas du tout dégradant ,le Coran les a élevés de ce fait sur tous les autres.

           Les préceptes coraniques qui tombent sous le coup de la loi .Vous oublier les préceptes bibliques dont certains sont beaucoup plus violents.

          Pour la violence il s’agit (d’attaquer ceux qui vous ont attaqués et sortis de vos maisons). Les autres sourates ont des contextes.Chacune en a un.


        • tikhomir 13 octobre 2012 12:04

          Et bien si, « gens du Livre » c’est dégradant pour les juifs et les chrétiens, ne vous en déplaise. C’est un terme inapproprié qui dévalorise notre foi et lui retire toute sa substance. En plus de ça, c’est une appellation mensongère.

          Le Coran, désolé de vous le dire mais n’élève pas notre religion, il la dégrade.

          Ce n’est pas le Coran qui décide de ce qu’est ma religion, ni même vous et il n’est pas question donc de vous laisser nous appeler comme ça sans réagir.


        • philouie 13 octobre 2012 12:27

          Salut Tikhomir,

          je reposte ici deux réponse que je t’avais faite sur des sujets qui semble te préoccuper.
          la première concerne la question de Dieu suprêmement bon, et qui te parait un dogme incontournable.
          la deuxième reprends la question du libre arbitre, mais de mon point de vue perso.


        • philouie 13 octobre 2012 12:30

          « une feuille meurt, pour elle c’est la mal. »

          Pourquoi ? Puisque c’est la volonté d’Allah... Dites-vous que c’est l’homme qui juge les actes d’Allah comme étant bons ou mauvais ? Et ça reboucle sur mon paragraphe ci-dessus.

          Non.

          La question du bien et du mal est une question relative.

          Relative à la créature, relative à la position de la créature : le repas du lion est jugé en bien pour le lion et en mal pour la gazelle.

          PS : Dieu n’a pas de nom. Allah, c’est le mot arabe, en français on dit Dieu, simplement.

          Je ne suis pas sûr qu’on puisse parler d’« acte de Dieu ». A mon sens seule la créature agit.


        • philouie 13 octobre 2012 12:31

          La question libre arbitre est un vaste sujet qui fait coulé beaucoup d’encre parce que les avis sont partagés. Je ne peux pas me lancer dans un exposé théologique que je maîtrise mal.

          Le mieux que je puisse faire c’est de te donner mon opinion qui ne vaut que pour ce qu’elle vaut.

          1- Le fait que rien ne soit en dehors de la Volonté de Dieu ne signifie pas que les créatures ne soient pas libre.
          La liberté est une qualité Divine que les créatures manifestent ; j’en veux pour preuve la diversité des Fleurs qui manifestent l’ordre Divin chacune à sa propre façon. L’acte libre est ainsi l’expression d’une qualité divine qui est la Liberté.

          2- Paul ecrit : "je veux faire le bien mais c’est le mal que je fait". L’homme est aliéné. ça signifie que l’homme fait le mal non pas parce qu’il est libre mais par esclavage . Ce qui signifie aussi que la liberté n’est pas donnée mais ce conquiert.

          3- A contrario, la liberté consiste à faire la Volonté Divine, précisément, l’homme libre choisit nécessairement le bien comme étant le meilleur, voir le seul acte possible. Cela provient du fait que le but de la créature est de favoriser la Vie, c’est à dire à répondre au dessein de Dieu , être libre c’est ainsi faire le choix de la vie.

          4- Pour ma part, si je reconnais la liberté de chaque créature, la seule liberté que je prend en considération est ma propre liberté, en cela je me considère responsable de mes actes, alors que je considère que toutes les autres créatures ne font qu’exprimer la volonté divine , ce qui m’évite de vouloir les convertir ou même de vouloir les faire changer.

          5- Dieu, a travers le Coran ordonne à l’homme de promouvoir le bien et de combattre la mal parce que l’être humain est un être collectif qui a une responsabilité collective de défendre ce qui est le chemin ascendant, c’est à dire la vie et de combattre ce qui est le chemin descendant, c’est à dire la mort. Parce que nous sommes un être collectif, les mauvaises actions des uns rejaillissent sur tous. ( ce point n’est pas en contradiction avec 4, puisqu’il y a ce qui relève de ma conduite individuelle et de ma relation aux autres, et ce qui relève de ma participation à la collectivité)


        • tikhomir 13 octobre 2012 13:02

          Ah génial ! Merci beaucoup !

          « La question du bien et du mal est une question relative. »

          Dans le sens où vous le tournez oui, mais Dieu n’a pas fait les choses comme ça à mon avis, pas pour l’humain. L’humain est au centre de la création et ce qui le prouve c’est que seul l’humain est capable de connaître Dieu (aucun animal n’a de religion). Dieu a fait en sorte que nous puissions le connaître.

          « Dieu n’a pas de nom. »

          En fait dans la Bible, il en a un, un qu’il se donne. Au sens du judaïsme, le nom, c’est ce qui désigne l’être. Dieu EST et pour le désigner, il a un nom, celui qu’il se donne lui-même.

          Je comprends qu’on puisse le comprendre comme étant réducteur de Dieu (puisque je sais que les musulmans ont une notion de la transcendance assez forte), néanmoins, c’est le même problème que de décrire l’infini. L’infini pour l’humain, c’est dur à comprendre mais si je dis « l’infini », on voit de quoi je parle même si on n’en saisit pas bien toute la réalité (J’espère être clair). Ainsi, il n’est pas si problématique que Dieu ait un nom, la preuve, si je dis « Dieu », on voit de quoi je parle (même avec des conceptions différentes).

          « Je ne suis pas sûr qu’on puisse parler d’ »acte de Dieu« . »

          Pourtant pour vous comme pour moi, Dieu fit le ciel et la terre. Il a donc créé. Créer est un acte, il y a derrière ceci 1/ une volonté 2/ une action (la Parole créatrice, Dieu dit et ça existe) 3/ un résultat (ça existe). Créer est donc bien un acte de Dieu, volontaire et efficace.

          Concernant le libre arbitre et la liberté dont vous exposez les termes, ce serait une passionante discussion mais je doute que ce soit pratique à tenir sur agoravox. Si vous le souhaitez, nous pouvons en parler par e-mail (mon e-mail est mon pseudo @gmail.com). De plus, ça permettrait de prendre son temps pour en discuter.


        • anty 12 octobre 2012 11:42

          L’islamophobie est nécessaire pour qui veut mieux comprendre les réactions meurtrières de l’islam.

          Rappel
          L’islamophobie n’est pas puni par la loi donc on peut la pratiquer

          • Kookaburra Kookaburra 12 octobre 2012 11:43

            Il faut se rendre à l’évidence, qu’il s’agisse dernièrement du Pakistan, de la Lybie, on voit bien que l’islam en tant que tel, c’est-à-dire cette loi constitutionnelle par excellence puisqu’elle se veut l’émanation même du divin et sous laquelle l’on ne peut qu’être soumis, ne peut être discuté ; ce qui est tout le contraire du régime démocratique moderne qui rime avec séparation des pouvoirs, à commencer le politique du religieux. Dire le contraire revient à professer un islam occidentalisé, amoindri au rang d’une philosophie, ce qu’il n’est pas puisqu’il n’y a rien à interpréter, sinon la manière d’appliquer la loi. On connaît l’objection : ce propos est identique à celui des islamistes, qui n’auraient rien compris à l’islam... donc rien ne prouve l’incompatibilité, et dire le contraire serait islamophobe, voilà où nous en sommes semble-t-il.

            Sauf que l’on va un peu vite en besogne en avançant que les islamistes n’auraient rien compris à l’islam. Personne, ou presque, ne se demande s’il n’y a pas une relation de cause à effet entre l’islam prêché pleinement, politiquement donc, et le fait que ceux qui y adhèrent veulent voir ceci être réalisé également pleinement. Les cas algériens et pakistanais sont exemplaires. L’islam est religion d’Etat et ses adeptes veulent que l’islam devienne l’Etat même comme il est écrit noir sur blanc. On objecte qu’il ne faut pas interpréter littéralement « comme le font les islamistes ». Sauf que ceux-ci ont bon droit de rétorquer qu’il est difficile de ne pas prendre au pied de la lettre des propos « incréés ».


            • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 12 octobre 2012 12:24

              Il ne faudrait pas passer sous silence les nombreux passages violents du Coran :


              Hugo, Lamartine, Nietzsche et Bernard Shaw (pas Show) sont des exceptions ; la condamnation de l’islam est quasi-unanime en Occident :



              •  Mohamed Takadoum. Bouliq 12 octobre 2012 13:06

                Les Sourates du Coran doivent être étudiées dans leur contexte. Les plus violents comme vous dites ont été édictées en temps de guerre.
                Pour ceux qui condamnent l’Islam on n’entend que cela en Occident, il faut entendre aussi les autres et qui sont beaucoup plus nombreux que ceux que j’ai cité.


              • partizzan 12 octobre 2012 13:19

                il n’y a pas de « contexte dans le coran , qui est »révélé" et donc intemporel. Ce n’est pas un récit comme la bible Les exhortations à la haine et à la violence sont terriblement contemporaines
                Vous le savez , et vous mentez , de ce mensonge islamique (takya) qui vous est précisement permis par votre fausse religion


              •  Mohamed Takadoum. Bouliq 13 octobre 2012 16:00

                N’en déplaise à vous.Des Sourates a ont été révélées pour des faits précis.J’ai donné un exemple dans mon article sur des reproches fais par le Coran au prophète Mohammed..


              • partizzan 12 octobre 2012 12:36

                Etre musulman implique donc ce révisionnisme abject ? la bataille de badr n’a t-t-elle pas été simplement le premier massacre de mahomed ? http://www.exmusulman.org/genocide-bani-qurayza.html
                Mais bien entendu , il s’agissait toujours de se « défendre » c’est sans doute pour cela que l’islam s’est étendu comme une tache d’huile (et de sang)
                Vos ancetres ont été eux même arabo-islamisés dans le sang ! vous en êtes fier ?
                islamiste , musulman , Mr , la différence tient à moins que l’épaisseur d’un papier de cigarette. D’ailleurs nous attendons toujours les manifestations des « modérés »
                Mais peut être oserez vous me dire qu’un salafiste n’est pas un musulman et qu’il méconnait le coran ?...


                •  Mohamed Takadoum. Bouliq 12 octobre 2012 12:46

                  Et bien j’ose vous le dire : les extrémistes salafistes qui tirent dans le tas, tuent y compris des musulmans et qui se réclament de l’Islam mais n’en font pas partie pour moi.


                • partizzan 12 octobre 2012 13:06

                  « pour vous »
                  Et pourtant , leurs actes correspondent bien à une interprétation du coran , qui fourre-tout contradictoire qu’il est (les versets sont « abrogés » successivement ce qui n’est pas sans poser problème aux ulemas les plus coranisés) , permet une chose et son contraire
                  Ce qui ajoute à son extrême dangerosité : coté pile « religion de paix » , coté face .. la réalité ...

                  Vous êtes définitivement un négationniste la shoah n’est rien à coté des crimes attribuables à l’islam , 270 MILLIONS DE MORTS !! http://www.news42day.com/2010/02/islam-270-million-bodies-in-1400-years/
                  L’islam n’a rien d’une religion , car elle a tous les éléments caractéristiques d’une secte
                  L’islam vient contredire les 10 commandements du judeo-christianisme. C’est une insulte faite à Dieu , « tu ne tueras point » de vient « tu ne tueras pas de non-corrompu » , autrement dit , seuls les musulmans sont bénéficiaires de ce Commandement Divin perverti par l’islam


                •  Mohamed Takadoum. Bouliq 12 octobre 2012 13:18

                  « Vous êtes définitivement un négationniste »
                  C’est quoi ça ! On distribue des bons et mauvais points . Qui a parlé de négationnisme ? En tout cas pas mois.
                  Votre comptage macabre est sans fondement scientifique sur le le lien , par contre le nombre de morts en Europe on le connait. Nier à l’Islam d’être une religion c’est votre appréciation d’islamophobe et cela ne concerne que vous


                • philouie 12 octobre 2012 13:22


                  Aux armes, citoyens,
                  Formez vos bataillons,
                  Marchons, marchons !
                  Qu’un sang impur
                  Abreuve nos sillons !


                • partizzan 12 octobre 2012 13:23

                  négationisme , oui : fait de NIER absurdement les millions de morts de l’islam
                  Éclairez moi sur ces morts en europe (que vous sous entendez au nom de Jesus ?)
                  Oh , et puis non , j’ai assez soupé de votre mauvaise..foi
                  En fait l’histoire , l’actualité , nationale et internationale , en disent bien assez sur l’islam pour ceux qui ne veulent pas aller jusqu’à l’étude du grimoire coranique
                  « on reconnait un arbre à ses fruits » disait Jesus


                •  Mohamed Takadoum. Bouliq 12 octobre 2012 13:31

                  Je parlais des 50 millions de morts de la deuxième guerre mondiale perpétrés par des chrétiens contre d’autres chrétiens et juifs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès