Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Jesus Camp ou la face cachée de « l’axe du bien »

Jesus Camp ou la face cachée de « l’axe du bien »

Une petite tribune libre sur le film-documentaire Jesus Camp sorti il ya quelque temps déjà plongeant au coeur des églises évangélistes aux Etats-Unis, mais aussi sur l’embrigadement des enfants...

Je viens de terminer Jesus Camp. Pour ceux qui ne l’ont pas vu je vous le conseille grandement. Pour ceux qui ne savent pas de quoi parle ce film c’est très simple : les évangélistes aux Etats-Unis.

Pourtant ce documentaire se focalise plus particulièrement sur ce que l’on peut appeler l’embrigadement des enfants. Ce film m’a donné des sueurs froides. Pas que des gens puissent penser de cette manière, c’est leur droit et je ne pourrais les en blâmer, mais de la manière donc les enfants sont manipulés. Comme le déclare si bien la directrice du « camp de la bible » (une colonie de vacances pour des gamins évangélistes) aux alentours de 7-8-9 ans ce que l’on apprend aux enfants est considéré comme acquis est quasiment impossible à défaire. Ce réel embrigadement va jouer sur toute leur vie.

A de nombreuses reprises certaines séquences m’ont rappelé les Hitlerjugend ou encore les camps des jeunes en URSS. Mais pire que tout certaines phrases m’ont rappelé ce que disent les « terroristes ennemis », ceux tant haïs de « l’axe du mal ». On parle d’ennemi, de nation à défendre, de sang de Jésus pour nous purifier, de porter la voix de Jésus notre sauveur de n’importe quelle manière. On parle d’anti-libéralisme (pas de la manière dont nous l’entendons ou comme beaucoup de gens le comprenne et l’imagine ayant la même définition que capitalisme). On béni George Bush himself et on prie pour lui, mains tendues vers le ciel, les larmes coulant des yeux de ces gamins de moins de 10 ans. J’ai honte. Ce documentaire m’a renforcé dans mon idée que si un Dieu existait il empêcherait ça. Qui plus est si ce dieu prêchait l’amour durant ses 33 années de présence sur Terre.

Il ne faut pas lire Harry Potter car c’est le mal. A l’époque de Jésus ont l’aurais « brûlé ». Pourtant on peut boire des Pepsi sans problème et porter des casquettes Levi’s. Cela on a le droit.

Ces gens ultra-nationalistes sont encore persuadés que les États-Unis sont la nation choisie par le seigneur. Et que quoi qu’il en soit ils doivent le montrer au monde que « désolé de dire cela mais nous, nous avons raison ! » Voilà texto la déclaration de la directrice du camp.

Les méthodes utilisées pour ce bourrage de crâne à proprement parlé sont intolérables. On dit à l’enfant qu’il a péché, qu’il s’est mal comporté, qu’il a pu faire honte à Dieu ou au Christ. Là tous ces gamins en semi-transe se mettent à pleurer, à se rouler par terre, se jeter au sol et la grande prêtresse arrive pour les laver de leurs péchés avec de l’eau du Christ dans une bouteille plastique estampillée Nestlé.

Les causes politiques sont bien entendues mises au premier plan : prions pour le Parti républicain, prions pour le grand Bush, prions pour Rove, prions pour apporter la liberté à ces pauvres Irakiens qui vivent dans le péché.

Ce que l’administration Bush tente de combattre si loin de son pays, eh bien, se retrouve dans son pays même à environ 80 millions de citoyens. Mais comprenez bien que ce n’est pas pareil. Ici on dit Dieu et Jésus et non Allah. Ici on ne fait pas sauter de bombes car aucun pays n’est venu nous apporter la « liberté ».

J’ai vraiment honte que notre monde occidental puisse nous apporter autant d’hypocrisie de la nation qui se déclare élue de Dieu et pire encore, de la plus puissante nation de Dieu.

Prenez les discours de Bush et vous verrez chaque fois un petit « avec l’aide de Dieu nous vaincrons » ou des absurdités de ce genre.

Le plus important à mes yeux dans tout ce documentaire est l’aspect philosophique et l’aspect d’embrigadement.

Au niveau de l’aspect philosophique, il est clair que ces enfants se sentent « à part » comme ils le déclarent eux-mêmes. Mais à part en « bien ». « Je suis meilleur qu’eux car je connais Jésus ». Le fait de rencontrer un non-chrétien a quelque chose de « dégoûtant ». De même, quand ces mêmes gamins distribuent des tracts pour l’élévation de l’âme et que certains n’en veulent pas, la réponse de ces jeunes est franche et sincère : « ils doivent être musulmans ».

Voilà donc. Ces jeunes ont donc, et cela dès leur plus jeunes âge un sentiment de supériorité assez important. Mais aussi la certitude inaliénable qu’ils sont vraiment envoyés par Dieu sur terre. C’est « la génération du changement » comme il doit être dit depuis dix générations.

Ce qui est attristant et effrayant est le fait que quand vous énoncez aux enfants qu’ils sont élus des dieux, quand les parents affirment cette théorie et quand les gens qui essaient de vous convaincre que vous avez tort sont de l’« extérieur », non-chrétien ou non-croyant, vous vous renforcez dans cette idée et cela vous donne tous les droits.

Oui tous les droits comme de poser une bombe, de tuer des gens. Les gamins le chantent en cœur : « Nous sommes prêts à mourir pour Jésus notre sauveur et pour Dieu ». Bienvenue à extrem-fondamentalist land. Bienvenue dans un monde où ces gamins vont perdre leur jeunesse, bienvenue dans ce monde où ils grandiront avec l’intime conviction qu’ils sont les élus et que seul Dieu les jugera, donc, tout leur est permis.

Bienvenue là où, dans une autre partie du monde, on appelle cela islamisation des enfants. Et c’est là-bas que l’on se bat et que l’on arrache des vies.

Shyankar


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

167 réactions à cet article    


  • Gazi BORAT 17 septembre 2007 10:36

    Quil s’agisse des « jesus camp » (religieux) ou des « boot camps » (paramilitaires) le résultat sur les jeunes qui y participent est désastreux.

    Le procédé employer pour briser les volontés s’inspire dans les deux cas du béhaviorisme de Skinner avec dans le cas cité dans le documentaire, la bigotterie la plus crasse en sus.

    Un documentaire sur un enfant envoyé pour son bien par ses parents dans un « boot camp » avait montré au retour un être aussi fantomatique que les GI’s revenus « rééduqués » des camps de prisonniers de la guerre de Corée. Leur fils demandait la permission pour tout ce qu’il devait faire :

    « Est-ce que je peux me lever du canapé ? », « Est-ce que je peux aller dans la cuisine ? », « Est-ce que je peux me servir un verre d’eau ? », « Est-ce que je peux boire ce verre d’eau ? », etc..

    La place de l’élément religieux est liée a logique de l’ultra libéralisme selon Von Hayek : plus de règlements, ni de lois, obstacles à la libre entreprise, mais une morale religieuses pour les remplacer..

    gAZi bORAt


    • Marie Pierre 17 septembre 2007 10:44

      @ Gazi, très bon commentaire.


    • Shyankar 17 septembre 2007 11:00

      Merci pour la bande annonce postée par l’équipe d’agoravox, très bonne idée et qui plus est qui relate relativement bien le documentaire. Celui ci met en place de graves questions. Quels droits avons-nous de « détruire », de faire la guerre aux extremistes religieux musulmans alors que notre société a elle aussi sont lot d’extremistes religieux. De quel droit pouvons nous décider d’embrigader des enfants si jeune et de décider de « sauver » d’autres enfants d’autres nations qui sont sous le joug religieux de « fondamentalistes et extremiste de tous genres ». Il n’y a pas de nation élue de dieu. Si la croyance en la bible, dans le coran ou dans l’ancien testament est votre credo vous remarquerez que tous les hommes sont libres et égaux (dans la plupart des cas même si certains passages font exemple d’une certaine désigantion d’un homme ou d’un groupe comme leader).Arretons de vouloir éduquer les gens et leur apporter la sacro sainte liberté a l’occidentale. De tous temps les problèmes religieux ont fondé sur le monde. La colonisation en est la marque indélébile. Aujourd’hui se problème s’accouple avec celui économique (et de temps en temps idéologique). Personne ne peut voir se qui va arriver mais notre monde va connaitre de bien sombres périodes. Surtout si seul Dieu peut nous juger, donc si tout est permis.

      Bien à vous


    • Dégueuloir Dégueuloir 17 septembre 2007 11:26

      Jésus en personne doit se retourner dans sa tombe,on est bien loin des vraies valeurs chrétiennes,pour contrer ses crétins dangereux ,il suffirait de leur lire les paraboles de Jésus dans leur vrai sens.....à l’extrémisme musulman on oppose l’extrémisme catholique,quel gachis !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 septembre 2007 19:23

      Ave citoyens ! Je propose que le JOUR de l’OPINION de l’an 216 soit commémoré sur Agoravox, par la publication sans modération, autre que celle imposée par la langue et les bonne mœurs, de tous les articles soumis ce mercredi 20 septembre 2007 de l’Ére vulgaire.

      Pierre JC Allard smiley

      http://nouvellesociete.org


    • warox 18 septembre 2007 10:50

      @Dégueuloir : Jésus n’est pas censé se retourner dans sa tombe étant donné qu’il est ressuscité smiley

      Par contre les évangélistes, s’ils sont chrétiens ne sont en aucun cas catholiques. Merci de ne pas faire l’amalgame.

      Et enfin oui, ce message n’est en aucun cas celui des évangiles.

      Des extrémistes, il y en a partout, chez les chrétiens, les musulmans, les juifs, les hindous, les communistes, les gens de droite, les européens, les africains, les américains, les asiatiques, chez l’homme en général quoi.

      Merci de ne pas stigmatiser de suite tous les croyants, quelle que soit leur religion...


    • Yannick J. Yannick J. 17 septembre 2007 10:40

      @ l’auteur...

      quelqu’un a dit que le 21ème siècle sera religieux ou ne sera pas.....

      on en revient aux croisades de l’an mille, mais c’est méthodes et manières différentes...

      après tout ils veulent tous démontrer que leur dieu est le vrai et qu’il font pipi plus loin que leur voisin... Pitoyable d’arrogance et d’autosuffisance...


      • romi romi 17 septembre 2007 11:49

        @ Yannick J., manusan, JL

        la citation « Le XXIe siècle sera religieux ou ne sera pas » ou « Le XXIe siècle sera spirituel ou ne sera pas » a été attribuée à Malraux ou à Sartre

        apparement c’est une erreur : http://www.andremalraux.com/malraux/articles/21emesiecle.pdf


      • manusan 17 septembre 2007 10:45

        vise un peu le regard d’illuminée sur la photo, c’est pas Katsumi qu’elle prie. Après ça, je comprend mieux pourquoi les iraniens et autres veullent avoir la bombe et les missiles qui vont avec.


        • manusan 17 septembre 2007 10:52

          @ yannick la phrase c’est « le 3eme millinaire sera spirituel ou ne sera pas » de Sartre.

          mais attention, il a bien préciser spirituel et pas religieux. au japon, en Corée et à Taiwan, les croyances d’ordres spirituelles, avec forte racine chamanique, type taoiste, shintoiste... ont abouti à la fin du XXe siècle à une recherche et un dévelopement personnel de soi dans la société. Ce qui n’est aucunement le cas de la religion.


        • JL JL 17 septembre 2007 11:22

          « Le XXI e siècle sera religieux ou ne sera pas » (André Malraux) smiley


        • Totor 17 septembre 2007 11:24

          @manusan Bonjour, C’est une citation d’André Malraux. Un moteur de recherche web pourra vous le confirmer.


        • -noID- 17 septembre 2007 11:34

          Non, il n’y a aucune certitude sur la provenance de cet aphorisme.

          Par contre celui de Sartre me paraît bien à-propos...


        • Yannick J. Yannick J. 17 septembre 2007 13:54

          Je suis sincèrement désolé de provoquer un débat dans le débat, bien involontaire au demeurant, mais je persiste et signe en écrivant ce que j’ai mis plus haut.

          A part être sur de ne pas l’avoir entendue de la bouche de marcel chombier au comptoir du voltigeur pas loin du marché, je ne sais de quelle personne connue elle émane... malraux ou proust ou zola ou même goethe, cela n’a pas vraiment d’importance c’est le fond qui compte pas la forme...

          cordialement à tous.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 septembre 2007 19:26

          Ni Marx, ni Jesus... peut-être Coluche. De toute façon, c’est réglé à Washington ; il ne sera pas.

          PJCA


        • Dégueuloir Dégueuloir 17 septembre 2007 21:15

          Demian,arrête immédiatement les hormones,tu vas finir comme Lolo Ferrari......lol ô smiley


        • miaou miaou 17 septembre 2007 21:36

          « avec forte racine chamanique, type taoiste, shintoiste... »

          * en quoi ces systèmes de pensées ne sont-ils pas des religions ?

          * quel mal y aurait-il à ce qu’il s’agisse de religion ? les religions sont-elles forcément « négatives » ?

          * l’histoire du shintoisme se confond avec celle de l’impérialisme japonais ; le chamanisme est-il toujours « positif » (pratique du sacrifice humain, drogue altérant la conscience,...) ?...

          * le côté exotique « oriental », le peu de connaissance du public à leur sujet, ne permet-il une trop grande mansuétude à l’égard de ces systèmes de pensée ?


        • LE CHAT LE CHAT 17 septembre 2007 10:47

          j’ai vu un reportage sur ces camps d’endoctrinement digne de la hitlerjugend ! pas étonnant que tant d’américains sont ignares et suivent aveuglément debeulyou dans ses croisades contre l’axe du mal ! ces débiles proches du K.K.K auraint brulé Darwin à l’époque ! smiley

          en France , les Le quesnoy sont quand même moins dangereux ! smiley


          • NPM 17 septembre 2007 13:59

            « pas étonnant que tant d’américains sont ignares et suivent aveuglément debeulyou dans ses croisades contre l’axe du mal ! »

            Ouias ! Vive le 11 septembre et le terrorisme, ca c’est super bien, et les amerloque sont trés trés méchant, tous ca, voila (et vive le Darfour).


          • claude claude 17 septembre 2007 10:50

            bonjour,

            ces enfants ne porterons pas de bombe autour de la ceinture et ne tenteront pas d’action kamikaze. mais seront prêt à devenir des soldats fanatisés sans état d’âme, à qui l’on pourra faire accomplir n’importe quelle tâche, sans état d’âme.

            ce sont nos futurs talibans...

            c’est effarant ce que l’on peut faire accomplir au nom de religions dont le premier précepte est l’amour...

            chez les chretiens il est dit « aime ton prochain comme toi-même »... est-ce à dire que ces fondamentalistes se détestent ?


            • thirqual 17 septembre 2007 10:53

              Non, ils aimeront assez leur prochain pour le mener dans le douloureux chemin vers l’illumination, et même s’il doit périr lors du processus. L’élévation de son âme est tout de même plus importante que la vie ! Donc il est compréhensible, voire moral, d’aller bombarder, étriper et humilier les infidèles.

              Ah les jolies colonies de vacances, merci papa merci maman...


            • Gazi BORAT 17 septembre 2007 11:24

              @ claude

              « ..chez les chretiens il est dit.. »

              .. et chez d’autres aussi, il est dit que les commandements du Décalogue, et notamment « Tu ne tueras point.. » sont des absolus qui ne souffrent pas de cas particuliers tels :

              « .. mais dans certains cas.. », « ..pour les assassins d’enfants.. » « ..sauf les hérétiques et infidèles.. »

              La plupart des religions, et chacun des trois monothéismes, comprennent des appels à la tolérance mais il se trouvera toujours des extrémistes pour les contourner.

              gAZi bORAt


            • Dégueuloir Dégueuloir 17 septembre 2007 11:29

              « croire est aussi fumeux que la ganga » ...Coluche......


            • claude claude 17 septembre 2007 11:59

              à gazi borat,

              excusez moi si je n’ai parlé que des chrétiens, car je connais mieux les évangiles que la torah ou le coran, ayant été élevée dans la tradition catholique.

              je me doute que le bourrage de crâne doit être similaire dans les autres communautés.

              personnellement, je trouve qu’on devrait remettre au goût du jour les tournois des chefs, où on mettrait dans un champ, les chefs belligérants, non armés, sinon de leurs poings, et on les laisserait se mettre la pattée , cela nous ferait des vacances, à nous autres pauvres petits mortels, croyants ou non, qui aspirons à vivre en paix sur notre belle boule bleue !


            • thirqual 17 septembre 2007 12:59

              Euh je préfère qu’on évite de le faire de suite... parce que Poutine rosserait probablement la plupart des gens (c’est un judoka accompli).


            • Tab Tab 2 octobre 2007 15:55

              Boxeur... Poutine a été champion de Boxe de la ville de Moscou !


            • GRL GRL 17 septembre 2007 10:51

              Et encore une fois , ...

              ... « Il n’ y a pas de religion à qui la terre entière n’ait pas été promise ».

              C’est valable pour toutes , absolument toutes, plus ou moins selon les moyens qu’ont chacun des superorganismes humains à s’étendre. Christianisme , Islam , Judaïsme , sont au coeur de l’actualité , mais les croyances les plus reculées de ce monde et de notre histoire ont déjà vues leurs enfants endoctrinés comme des soldats de Dieu.

              Le Satan des uns est le Dieu bienfaisant des autres comme l’etre humain met dans la critique de son voisin , ce qu’il ne veut pas voir en lui même.

              l’humain est instrumentalisé de cette façon par l’intelligence de la « bete sociale » , du groupe idéologique d’appartenance , pour définir les frontières entre un « EUX » et un « NOUS » , frontieres délimitant l’extension géographique et numéraire de la bete sociale , extension que l’individu ne sait contenir , extension au nom de laquelle , nous seront peut etre un jour encore , soldats de Dieu ...

              Pourtant , un indien d’amérique sait que les rêves sont portés par le vents et les nuges mais un bouddhiste s’en fout royalement . Par contre on ne plaisante pas avec la réincarnation alors que çà fait rigoler doucement le chretien du coin , qui prie sa sainte vierge et son immaculée conception , ce qui indigne le musulman comme une insulte faite à Dieu ... et chacun de penser etre l’élu de Dieu , de se différencier des autres religions , et de compter les siens , de batir le mur entre EUX et NOUS sur les différences de culte , et d’instrumentaliser sa religion comme drapeau, pour combattre les idéologies voisines ...

              Non , en vérité , et je le repeterai souvent , « Il n’ a pas de religion à qui la terre entiere n’ait pas été promise ».

              Que Dieu l’entende , ... merci , GRL.


              • JL JL 17 septembre 2007 11:26

                Hola ! Attention ! Si commettre une faute de français nous vaut d’être traité de nazi, où allons-nous ?!

                L’excès en tout, c’est là le danger. Et dans le commentaire précédent, on pourrait dire, comme les enfants : « c’est celui qui dit qui est ». Et faire de l’arroseur, l’arrosé.


              • NPM 17 septembre 2007 19:33

                hitlerjugend ?

                Non, ce sont les Jeunesses Communistes dont il faut parler. Ca existe ! Parait même qu’il y a des Jeunesse Socialistes en france ! Tu vois la gueule du crétin de gauche s’il existé des Jeunesse du libéralisme ?! Bref, tout ca pu l’endoctrinement. On bourre le moue à des esprit faible qui seront les bon petit soldat du parti et de ses syndicat, plus la plus grande gloire du fonctionnairia et de ses priviléges...


              • Ram 17 septembre 2007 11:09

                Excellent commentaire.


              • Gazi BORAT 17 septembre 2007 11:14

                @ Florentin Pfiffard

                « Où est Dieu ? »

                On avait posé un jour cette question à un rabbin, de retour des camps de la mort :

                « Où était Dieu, à Auschwitz ? »

                Réponse du rabbin : « Mais où était l’homme ? »

                gAZi bORAt


              • Mjolnir Mjolnir 17 septembre 2007 11:41

                @Piffard

                « Quant à la comparaison avec le nazisme et le communisme, elle est aussi convenue qu’abusive. »

                En terme de technique d’endoctrinement (cibler les jeunes pour les formater) et en tant que système de pensée totalitaire, je trouve que la comparaison n’est pas abusive.


              • -noID- 17 septembre 2007 11:42

                En paralelle : le traitement par l’état d’Israel des derniers survivants de la Shoah (je parle de la misérable « retraite » qui leur est accordée).

                Il est amusant de voir comment certains phénomènes, instrumentalisés à l’extrême, -non je ne terminerais pas cette phrase-


              • Gazi BORAT 17 septembre 2007 11:55

                @ demian west

                « sectes »

                Quel vilain mot !

                Certains aujourd’hui lui préfèrent « religions émergentes ».

                Au fait, quel est la position de Mr Sarkozy sur le sujet ? A-t-il consulté son ami Tom Cruise ?

                gAZi bORAt


              • LE CHAT LE CHAT 17 septembre 2007 12:41

                @PIF HARD

                la comparaison entre nazisme et communisme est que le deuxième est en tête pour le nombre de victimes , adolf un petit joueur face à Staline et Mao .....


              • Ornithorynque Ornithorynque 17 septembre 2007 14:38

                @ Gazi.

                Il faut cesser les approximations dans les citations !

                Il s’agit d’elie Wiesel : a un de ses camarades qui était obligé, avec lui, à assister dans le camp, à la pendaison d’un enfant, et qui lui avait dit « dis moi où il est ton Dieu ? », Elie Wiesel avait répondu, « Il est là, devant toi sur ce gibet. »


              • Gazi BORAT 17 septembre 2007 16:36

                @ Ornythorinque

                Il ne s’agit pas d’une approximation, ni d’une citation d’Elie Wiesel.

                Elle est tirée d’un livre de Joseph Bialot, habituellement auteur de romans policiers, sur ses souvenirs d’Auschwitz et que je recommande :

                « C’est en hiver que les jours rallongent »

                Il existe d’autres anecdotes proche relatant le même type de questionnements..

                gAZi bORAt


              • ZEN ZEN 17 septembre 2007 11:07

                Terrifiant !

                Gazi:bon commentaire

                « La place de l’élément religieux est liée a logique de l’ultra libéralisme selon Von Hayek : plus de règlements, ni de lois, obstacles à la libre entreprise, mais une morale religieuses pour les remplacer »


                • Ram 17 septembre 2007 11:07

                  Article interessant même s’il est un peu dommage que chaque film ou livre polémique donne naissance à un artcile sur agoravox. Le site est là pour véhiculer une analyse pas pour raconter ce que l’on a vu/lu la veille (il y a les blogs pour ça).

                  Sinon je ne sais même pas s’il s’agit encore de religion. C’est juste un pretexte comme il en existe des milliers pour influencer des enfants. Je ne suis pas catholique mais je ne pense pas que les gens de cette religion cautionnent ce genre de pratiques (tout comme les musulmans pour le 09/11). Encore un reportage sur une communauté d’idiots qui va faire passer des millions de catholiques pour des monstres.


                  • Mjolnir Mjolnir 17 septembre 2007 11:23

                    @ram

                    « Sinon je ne sais même pas s’il s’agit encore de religion. C’est juste un pretexte comme il en existe des milliers pour influencer des enfants. Je ne suis pas catholique mais je ne pense pas que les gens de cette religion cautionnent ce genre de pratiques (tout comme les musulmans pour le 09/11). »

                    C’est bien de la religion, qui n’existe pas en soi mais à travers les hommes, à travers les pratiques.

                    L’auteur, ni personne n’affirme que tous les catholiques cautionnent ce genre de pratique. MAIS pourtant il y a bien des catholiques qui sont intégristes, de même qu’il y a des musulmans intégristes. C’est un fait qu’il y a des extrémistes religieux. Les religions sont propices pour ce genre de dérive extrémiste car chacune prétende détenir LA Vérité unique et se veut, chacune, universelle (donc à imposer aux autres). On peut constater ce phénomène de folie avec par exemple le créationisme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Shyankar


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès