Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Jésus était à gauche : démonstration en 7 points

Jésus était à gauche : démonstration en 7 points

Sans vouloir ennuyer ni dénigrer mes amis en christianisme qui votent à droite, sans vouloir politiser la religion qui n'en a nullement besoin et comme c'est le week-end bientôt pour certains et qu'il faut bien s'amuser aussi, je serais moi tenté de répondre oui, Jésus était de gauche.

Et social-démocrate Et libertaire. Quelqu'un bien quoi. Voici 7 points qui le montrent .

1-Alors que le monde est découpé en petits antagonisme nationaux, Jésus accepte d'aider tout le monde, y compris des étrangers. Centurion Romain, cananéenne etc... reçoivent de l'aide au milieu d'une population pas toujours bienveillante avec ce qui vient d'ailleurs tout en leur expliquant qu'ils ont les mêmes droits et devoirs que tous les êtres. Aujourd'hui Jésus se ferait engueuler pour ça par Guéant, Sarkozy et Marine Le Pen qui parleraient d'un appel d'air de hordes de cananéens et de gens de Samarie venus voler les miracles des hébreux. Ah et puis il serait trop social-démocrate et européiste pour Mélenchon, qui n'a jamais vu de Lituanien.

2-Lors d'une assemblée, comme il est fort tard, la foule venue pour écouter Jésus se retrouve avec bien peu de choses à donner à manger. Quelques pains, un peu de poisson. Il les multiplie. Que pourrait-il faire alors ? Si Hervé Novelli, vice-président de l'UMP avait été à sa place, il aurait, selon le principe de l'offre et la demande, vendu fort cher la nourriture. Ceux qui n'auraient pu payer auraient crevé ou payé avec un crédit revolving à 20%. Jésus lui donne gracieusement à ceux qui ont faim.

3-Il est aussi possible que dans cette histoire de poissons et de pains multipliés, Jésus n'aie strictement fait aucun miracle du tout et tout simplement demandé à ses amis de partager leurs biens. Un horrible moment de marxisme vilain diraient nombre de paroissiens de Notre-Dame-D'Ainay. Une coopérative des moyens de chacun en cas d'urgence je dirais moi.

4-Sur le plan économique, Jésus était plutôt anti-monératiste. A se faire arracher la barbe par Margareth Thatcher et toute la nuisible lignée des Friedman. Pour lui la monnaie est un élément négligeable des rapports d'échange avec son "Rendez à César ce qui appartient à César" au sujet des piéces de monnaie. Jésus croyait beaucoup plus à la création de richesses réelles qu'à la simple spéculation. Il trainait d'ailleurs avec des pêcheurs de poisson et était lui-même charpentier.

5-Jésus a réhabilité les contributions collectives de tous. Certes à l'époque comme aujourd'hui, il n'était jamais facile de payer ses impôts, on s'y acquitait souvent de mauvaise grâce. Ceux qui collectaient de quoi financer des équipements collectifs avaient mauvaise presse. Jésus, lui, accepte au grand damn de certains de ses amis, qui tenaient des discours dignes du Tea Party, de diner et de respecter Zachée, dont le métier est de collecter les contributions

6-Jésus refuse toute rétribution pour soigner les malades. Certes les médecins ont besoin de vivre et de gagner leur vie mais il aurait sans doute fait faire une crise cardiaque à Frédéric Lefebvre, qui dans son dernier ouvrage demande à ce que les médecins spécialistes deviennent plus chers.

7-Jésus refuse systématiquement de considérer la société telle qu'elle est et veut la transformer en une société plus fraternelle et plus égale, sans que les privilèges de naissance ne jouent. Ca aurait surement fait ciller plus d'un conservateur attaché à perpétuer les inégalités de naissance ça. Dans la parabole des talents, il loue le maitre qui donne la même somme à ses serviteurs pour que chacun en fasse quelque chose selon ses compétences. Si c'est pas de la sociale-démocratie ça !

Publié à l'origine sur mon blog


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 23 avril 2011 08:02

    vous avez raison
    jésus était un dangereux idéaliste et la religion chrétienne a eut bien raison de remettre de l’ordre dans tout ça
    en plus il a dit : « ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre ...... »
    ce qui le rend suspect d’être un terroriste altermondialiste
    et encore :« je ne jetterai pas la première pierre .... »
    et anarchiste avec ça
    de toute façon ce type qui marchait pieds nus et qui a mal finit n’est pas un bon exemple notre belle jeunesse


    • Blartex 23 avril 2011 16:05

      de toute façon ce type qui marchait pieds nus et qui a mal finit n’est pas un bon exemple notre belle jeunesse

      C’est vrai, il vaut mieux joe Starr ou samy Naceri


    • Deneb Deneb 23 avril 2011 09:16

      En somme, Jesus est un Mythe errant.


      • Blartex 23 avril 2011 15:52

        En somme, Jesus est un Mythe errant.

        Et un franc soit.


      • asterix asterix 23 avril 2011 15:59

        Ce n’est pas l’avis de ma petite soeur Frédérique...


      • kemilein 23 avril 2011 16:59

        jesus n’a jamais vécu...
        il est né dans une ville qui n’a exister que 200 ans apres sa naissance.
        ce n’est qu’une des nombreuse aberration de « sa vie »

        jesus = tintin , rien de plus


      • Kalevala 24 avril 2011 15:03

        Deneb toi errent de quoi ?


      • Blartex 23 avril 2011 18:35

        orion : Et contre la peine de mort : "Moi non plus, je ne te condamne pas ; va, — dorénavant ne pèche plus".

        Jésus n’était pas contre la peine de mort puisqu’il y a été de lui-même.


      • Furax Furax 23 avril 2011 11:47

        Globalement d’accord avec vous. Mais j’ai beaucoup de mal à imaginer Jésus votant pout l« homme de gauche », le bankster Strauss-Kahn !


        • Jimmy 23 avril 2011 12:01

          Jésus a dit : aimez-vous les uns les autres
          donc il était pour aider tout le monde
          donc il était pour l’ouverture des frontières
          le MEDEF étant également pour l’ouverture des frontières (y’a bon la main-d’oeuvre étrangère bon marché)
          Jésus était un partisan du MEDEF


          • Deneb Deneb 23 avril 2011 12:07

            Une prostitué dit à une autre, en regardant son tee-shirt : Tu sais, « je suce », ça ne s’écrit pas comme ça ...


            • Deneb Deneb 24 avril 2011 09:25

              excuse-moi, Calmos, je croyais m’adresser aux gens qui ont a comprenette facile. D’ailleurs c’est le cas, vu ce que l’on m’a moinssé.


            • Loatse Loatse 23 avril 2011 12:20

              Jesus et Jaja, même combat ???

              « il est plus facile pour un chameau de passer par le chas d’une aiguille que pour un riche d’entrer au royaume des cieux »


              • Robert GIL ROBERT GIL 23 avril 2011 12:36

                Donc, si vous êtes catholique et à fortiori pratiquant, vous êtes obligatoirement de gauche, sinon si vous êtes de droite c’est que vous n’avez pas tout compris dans les saintes écritures, ou que les capitalistes qui siègent à Rome vous ont mal expliqué, ce qui est remarquez le bien dans leur intérêt. A moins que vous ne vous mentiez à vous-même ! Mais la c’est du ressort de la psychanalyse.....

                http://2ccr.unblog.fr/2011/04/11/et-dieu-dans-tout-ca/


                • tikhomir 23 avril 2011 12:46

                  Je ne vois pas le rapport avec la gauche dans ce que dit l’auteur mais bon, c’est peut-être ça qui est amusant. A voir...


                  • Pyrathome Pire alien 23 avril 2011 13:41

                    Si l’on se penche sur les textes évoquant le christ, il est évident que ceux-ci abondent dans le sens précité par l’auteur, tolérance, compassion, grande ouverture d’esprit, générosité, partage....seulement voilà, si on regarde sa supposée église après 2000 ans, on s’aperçoit que le clergé dans sa grande majorité se situe à droite et même plutôt très à droite !! cherchez l’erreur !!....
                    Le Vatican, ce repaire de fascistes et de totalitaristes dévoués au culte du veau d’or capitaliste et productiviste.....il s’écroulera en même temps que ceux qu’il soutient !!


                    • coudertlau 23 avril 2011 14:54

                      Pire alien a écrit :
                      "seulement voilà, si on regarde sa supposée église après 2000 ans, on s’aperçoit que le clergé dans sa grande majorité se situe à droite et même plutôt très à droite !! cherchez l’erreur !!....« 

                      Et bien cher monsieur, vous avez le droit de penser cela...
                      Mais, en ce qui me concerne, je pense le contraire...
                      Il faudrait que vous fréquentiez davantage les églises et bavardiez avec les clercs pour apprendre que vous vous trompez (Il ne vaut pas voir les clercs qu’à travers St Nicolas du Chardonnet...)
                      Vous retardez, cher monsieur ! Si les clercs vous donnent de l’urticaire, lisez au moins le journal la Croix...

                      Je suis toujours stupéfait de la résistance de certains clichés !
                      Il faudra choisir vos fréquentations ou aller à la messe ...
                      Les églises, à la différence de bien d’autres cultes sont des lieux »ouverts", n’avez-vous pas remarqué ? On ne vous demandera même pas de quitter vos pompes !!


                    • Kalevala 23 avril 2011 15:24

                      La spiritualité est apolitique, et ceux veulent la rattacher à la politique sont aussi endimanché que nos prêtres, car demandez à un prêtre qui est le Christ il vous répondrons naïvement c’est le plus grand des hommes. A entendre leur réponse il ont confondue spiritualité et politique. Il oublie << rend à César ce qui est à César et rend à Dieu ce qui est à Dieux>>.


                    • coudertlau 23 avril 2011 15:38

                      Décidément vous connaissez bien mal les prêtres !
                      Les prêtres faire de la politique ? Où avez-vous vu ça ?
                      Vous n’allez jamais à l’église ?
                      Dans votre vie, avez-vous écouté au moins une fois l’homélie (le prêche) d’un prêtre ?

                      Les prêtres ont leurs idées politiques... Mais, quant à orienter le vote de leurs ouailles, ils s’en gardent !!! Leur public est tellement varié... Ce serait suicidaire de leur part que de rentrer dans des considérations partisanes !


                    • Blartex 23 avril 2011 16:35

                      Coudertlau
                      Les prêtres faire de la politique ?

                      Sont trop occupés à niquer des mômes. On peut pas faire trop de choses à la foi.


                    • Pyrathome Pire alien 23 avril 2011 19:06

                      Et bien cher monsieur, vous avez le droit de penser cela......

                      Je le pense, oui, et c’est la réalité....le Vatican s’est toujours rangé du côté des dictatures, chose qu’elle connait bien avec son lourd passé d’inquisition.....
                      Aujourd’hui elle défend le capital et son système financier de criminel, d’ailleurs, le Vatican participe pleinement à la spéculation et boursicote sans vergogne....Quand l’église vendra son patrimoine, usurpé pour la plus grande part, pour aider les pauvres, on pourra en reparler......
                      En attendant, priez donc avant que JC revienne pour faire le grand ménage dans son église de tartuffes.....


                    • Kalevala 23 avril 2011 19:44

                      si je les connait il sont devenues trop humains. ils ont trahies sans le savoir leurs missions.


                    • coudertlau 23 avril 2011 20:16

                      Pire alien

                      C’est tout ce que vous trouvez à répondre ?
                      Bien maigre comme argumentation et tellement éventée...


                    • Kalevala 24 avril 2011 13:43

                      coulternau, ma réponse est réservé et n’est pas à être exposé publiquement, car autan que j’ai due respect vis avis des ses personne qui font leurs vœux ; j’en ait autans à en dires de ce qu’ils véhicules et de leurs pauvreté spirituelles.


                    • Kalevala 24 avril 2011 13:45

                      coudertlau, ma réponse est réservé et n’est pas à être exposé publiquement, car autan que j’ai due respect vis avis des ses personne qui font leurs vœux ; j’en ait autans à en dires de ce qu’ils véhicules et de leurs pauvreté spirituelles.


                    • Deneb Deneb 24 avril 2011 14:02

                      Kalevala : l’esprit, c’est la parole, d’après St. Jean. Vu votre maîtrise de la langue, je ne m’aventurerais pas à fustiger la pauvreté spirituelle chez les autres, mais je m’efforcerais plutôt d’apprendre à m’exprimer dans un français au moins compréhensible à défaut d’être correct.
                      Relisez donc les evangiles, en particulier St. Luc, 6, 41 : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ! Ou comment peux-tu dire à ton frère : Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l’œil de ton frère. »


                    • Kalevala 24 avril 2011 14:28

                      @ Deneb vue la richesse de vos commentaires j’espère que vous l’appliquez à vous même ce que dit St. Luc, 6, 41.


                    • Kalevala 23 avril 2011 13:58

                       Dès que Judas fut sorti, Jésus dit :
                      << Maintenant, le Fils de l’homme à été glorifié et Dieu à été glorifié par lui ;
                      Dieu le glorifiera en lui même et c’est bientôt qu’il le glorifiera.
                      Mes petits enfants, Je ne suis plus avec vous pour peut de temps.
                       Vous me cherchez et comme j’ai dit aux Juifs : « La où je vais, vos ne pouvez venir », à vous aussi je le dis.
                       je vous donne un un commandement nouveau : aimez vous les uns les autres. Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres.
                       A ceci tous vous reconnaîtrons pour mes disciples : à l’amour que vous aurez les uns pour les autres >>.
                       Évangile de Saint Jean 13.31-34
                       


                      • pastori 23 avril 2011 13:59

                        jésus était le premier communiste, dans le sens étymologique du terme.les communistes et socialistes sincères d’aujourd’hui se reconnaissent volontiers dans l’enseignement du Christ.


                        la droite capitaliste et libérale qui a basé sa doctrine sur l ’égoïsme forcené, la recherche éffrenée de la richesse part tous les moyens, l’absence totale d’idée de partage est de toute évidence anti-chrétienne.

                        «  tolérance, compassion, grande ouverture d’esprit, générosité, partage.. » Pire Alien a tout dit.

                         de par ses ors et ses dentelles, ses richesses scandaleuses étalées au grand jour, l’église catholique, qui est l’ardent défenseur des riches et des puissants l’a vite oublié et s’est rangée du coté des ennemis du Christ.

                        • Blartex 23 avril 2011 15:23

                          jésus était le premier communiste

                          le deuxième c’était Staline ?


                        • coudertlau 23 avril 2011 15:26

                          Pastori,

                          « les communistes et socialistes sincères d’aujourd’hui se reconnaissent volontiers dans l’enseignement du Christ. »
                          .... Seulement dans une petite partie sociale...
                          Pour le reste ils sont loin du compte !
                          Un exemple ?
                          Un docteur de la loi posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve :

                          « Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ?

                          Jésus lui répondit :
                          « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu
                          de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit.

                          Voilà le grand, le premier commandement.

                          Et voici le second, qui lui est semblable :
                          Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

                          Tout ce qu’il y a dans l’Écriture, - dans la Loi et les Prophètes -
                          dépend de ces deux commandements. »

                           ... Les communistes ne veulent pas entendre parler de Dieu
                          ... Les communistes n’aiment que leurs clones et encore ! ... L’histoire nous l’a largement démontré.
                          L’histoire nous a aussi appris que les belles théories, il vaut mieux les faire appliquer par les autres, que de se les appliquer à soi-même.
                          Regardez les capitalistes chinois ! Pardon les communistes chinois...

                          "de par ses ors et ses dentelles, ses richesses scandaleuses étalées au grand jour, l’église catholique, qui est l’ardent défenseur des riches et des puissants l’a vite oublié et s’est rangée du coté des ennemis du Christ."
                          il faudra sortir.... Cliché que tout ce que vous racontez là ...


                        • Blartex 23 avril 2011 15:28

                          «  tolérance, compassion, grande ouverture d’esprit, générosité, partage.. »

                          On reconnait la patte de Staline....


                        • bob 23 avril 2011 17:01

                          Bof, bof,

                          Le Christ disait « ce qui est à moi est à toi », un communiste dit « ce qui est à toi est à moi »

                          Quant à l’instrumentalisation de la religion par le pouvoir, elle n’est pas consubstancielle au catholicisme : regardez le protestantisme en Allemagne, au Royaume-Uni ( qui est une théocratie si je ne m’abuse : la reine étant aussi le chef de l’Eglise anglicane), le bouddhisme dans les pays d’Asie du sud ( Indonésie non-comprise), etc...
                          Curieusement, l’idiot moyen tape toujours sur le catholicisme, allez savoir pourquoi.


                        • Deneb Deneb 23 avril 2011 17:07

                          Blartex : "jésus était le premier communiste

                          le deuxième c’était Staline ?"

                          mais non, c’est Mao : 70 millions de morts. Le frère Djugashvilli n’en a fait que 35. Hitler, 20 à peine, même pas communiste, seulement socialiste ; un amateur, quoi.


                        • Blartex 23 avril 2011 17:23

                          bob :
                          Le Christ disait « ce qui est à moi est à toi »

                          Ah bon, c’est où ça dans le bouquin ?
                          J’ai du rater un épisode. Peut-être il me manque des pages ?
                          Pourriez-vous citer la source ?


                        • Blartex 23 avril 2011 15:32

                          Jésus n’est ni à droite ni à gauche ... Il est partout à la fois

                          Jésus louchait ?


                        • Blartex 23 avril 2011 15:46

                          Partouze à la foi, qu’à aller à Lourdes,
                          ses bordels, ses marchands, et tout le pognon que ça engendre.
                          Crois pas que Jésus a quelque chose à voir avec tout ça.


                        • Pyrathome Pire alien 23 avril 2011 19:11

                          Nietzsche un bolchévique  ????
                          première nouvelle !! c’était un nazi...............eugéniste et raciste !! 
                           smiley

                          toujours à venir sortir des conneries celui-là !!


                        • jullien 23 avril 2011 15:13

                          Les notions de gauche et de droite dans le langage politique sont des fourres-tout.
                          La « gauche », c’est tout aussi bien La Fayette et Mirabeau que les girondins et les jacobins, Babeuf que Barras (avant 1797), Saint-Simon que Ozonam, Lamartine que Blanqui, Gambetta que Delescluzes, Clemenceau que Jaurès, Blum que Thorez, Guy Mollet que Mendès France, Mitterand que Arlette Laguiller, Strauss-kahn que Besancenot.
                          Où placeriez-vous le Christ au sein de ces gens si tant est que cette question ait un sens ?


                          • Greenapple Greenapple 23 avril 2011 15:28

                            Malheureusement, tout ça ne lui a pas réussi, il a mal fini le pauvre !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès