Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > L’obscurantisme se propage

L’obscurantisme se propage

Diantre, je sens que l’obscurantisme se propage parmi mes semblables et qu’ils sont prêts à glorifier leurs futurs bourreaux ! Hé donc, le côté obscur des religions s’est répandu comme une purulence mortifère, se multipliant sans cesse au gré des fantaisies que lui autorise le fumier fertile des chaînes encore scintillantes des anciennes cultures qui ne cessent d’agoniser. Diantre et pardieu réunis, unissez-vous apprentis sorciers et nécromanciens des races non point encore disparues, glapis décadent Elric, albinos aristocratique au sein de ce monde empli de joie métissé (au passage, je suis autant pour le métissage que pour le jeu fort des identités affirmées, le pluralisme est on ne peut plus scientifique), au cri de tes semblables perdus laisse enfin à nouveau gémir ton épée avide de toutes ces âmes perdues, leur sang primitif ne cesse de se perdre dans les tourments de le peur alors que les temps des généreux sacrifices (l’amour, toujours l’amour) s’offrent à eux (poser brindille, poser brindille … le temps n’est pas encore venu). Puis la joie solaire pourra peut-être à nouveau pénétrer leurs corps … (heureusement que je ne prends pas de substances illicites et que je me contente de l’équivalent de quelques verres de vin de temps à autre).

Trêve de plaisanterie, je suis de temps à autre correctement déchargé (comprenne celui qui pourra) et je peux donc sereinement tenter de défendre les lumières que l’on tente d’éteindre. N’aie crainte Prométhée, tes héritiers ne t’oublieront pas et sans cesse leur sang renaîtra au cœur des générations futures pour secouer aussi bien tous ces simples profiteurs tout autant que ces adorateurs corrompus de l’ignorance de leur mère nature qui se moque allègrement de leur quête ridicule ou bien encore tous ceux qui fuient dans la spiritualité ou la mystique et qui ne sont qu’un voile de plus derrière le voile que nos anciens maîtres philosophes ont tenté de levé par-delà la pluralité des mondes.

“Or ces mots torturèrent Prométhée en son âme” : Hé quoi, il se laisse embobiner par les idioties que lui sort cet oiseau stupide à la solde de quelques entités fictives au service d’un ordre social primitif ? Comparons les souffrances éprouvées par l’humanité au sein de cette salope de mère nature avec tous les progrès que la science a permis. Que ceux qui ont décidé de servir l’obscurantisme et sa rassurante simplicité assument leur choix et vivent ne serait-ce que sans médecine ! Quand à l’homme, nul besoin de technologie moderne pour se massacrer, cela est inscrit par le pur hasard (survit ce qui survit) dans ses gènes (cf. par exemple la révolte d’An Lushan) qui n’ont malheureusement pas encore eu le temps de s’adapter à son niveau de développement culturel et intellectuel et qui sont peu ou prou les mêmes que ceux qui déterminaient les comportements des hommes préhistoriques, notamment en ce qui concerne tout ce qui touche au pouvoir et qui continue à se traduire sur les puissants sans épaules (heureusement il ne le sont pas tous) par des comportements à peu près aussi brillants que ceux que l’on trouve dans les meutes d’animaux attardés. L’outil-intelligence peut bien sûr ne pas être vertueux et il peut même faire profiter plus d’un esprit dévoyé d’infinis raffinements au service de basses vilenies tant sans nom que sans fin, implacablement installées et programmées pour s’auto-entretenir dans une ivresse joyeuse à la mémoire défaillante.

Ceux qui ont peur et qui refusent tout risque amèneront des catastrophes plus grandes encore que celles qu’ils craignent. Nous ne sommes qu’au début de l’histoire moderne des sciences Deux siècles vis à vis de toutes ces millions d’années d’évolution Darwinienne livrée à elle-même alors que nous pouvons apprendre à “danser” avec. Il serait temps par ailleurs, vu l’évidence même de la trop lente évolution de nos gènes, de s’occuper du traitement médicalisé du pouvoir pour compenser les effets délétères que celui-ci engendre sur la biologie des puissants (hormonaux entre autres mais pas seulement, adaptés pour commander une meute voire une tribu ou même une nation romaine, mais totalement inadaptés à la direction d’échelles importantes de collectifs démocratiques évolués). Voire de commencer à sérieusement travailler sur les corrections génétiques humaines* (dans un premier temps, on se concentrera sur les maladies). Ou tout ne sera à terme que cycle répétitifs vides de sens. Vive le post-humanisme (cf. les archives de France Culture sur le sujet pour des éléments accessibles) !

Ajoutons qu’il ne faut pas désespérer et qu’il y a des technologies à l’étude pour les corrections sur spécimen adulte. Peut-être un jour chacun pourra-t-il choisir ses modifications (bio-hackers dans un avenir plus ou moins lointain, les bio-hackers actuels n’en étant évidemment pas là) grâce à un dispositif électro-biologique aussi simple d’accès et d’utilisation qu’un Ipad. Cela pourra peut-être aussi permettre d’accélérer les maturations par expérimentations : concevez par exemple la possibilité de modeler sa biologie (y compris au niveau sexuel), tel l’artiste qui crée ses œuvres avec les seules limites de son imagination et de la matière qu’il façonne … après avoir bien progressé dans l’exploration des vécus, des émotions, des plaisirs et des relations, peut-être plus nombreux seront les spécimen à passer une partie de leur temps à explorer les niveaux culturels et intellectuels (cela n’empêche pas de jouir, y compris selon les idéaux de l’hédonisme libertaire, à d’autres moments). Peut-être la raison touchera-t-elle alors un plus grand pourcentage de créatures qui se mettront à approfondir des contrées qui leur semblaient étrangères (les maths par exemple, je taquine bien sûr).

Bon, ça fait du bien, on ne peut pas toujours être dans le compromis, l’éducation ne fait pas tout et la connerie flirte aussi avec le bonheur …

Judem

Judem réagisssait dans les commentaires de la note Le prévoyant

Le blog


Moyenne des avis sur cet article :  1.95/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • mcjb 7 mai 2011 23:55

    ou voyez vous de l’obscurantisme en religion,


    le siècle des lumières nous a legue outre une riche litterature internationale a l’image de hegel ou kant,
    un fabuleux document culturel «  la bible » defendu par le vatican 
     la bible recoupe plus de 2000 ans d’histoire des civilisations qui pour l’instant n’est pas dispatchee selon l’origine, pour des raisons qui m’echappent, mais qui sont bien reelles
    la bible, par les nombres d es prophetes est- une mine de renseignements scientifiques
    qui sont authentifies pour la plupart exemple« les planètes sont le moteur de l’univers »mot", elle utilise un code lexical , c’est vrai mais qu’on peut dec hiffrer facilement , seulement le travail est sans doute colossal
     3 sources a l’origine de la bible (bible, sator, dico) 


    je donnne ci dessous un essai de tradduction des nombres 13/18+13/24=26/42
    cite dans le livre chouraqui moise 

    (deja publié)

    13/18+13/24 moise
     
     moise page 157

    2 types de fraction 

    1/6 = 0.16666667   

    8/6 = 1.3333333

    4/6 = 0.66666667

     = 13/18 = 31

    1/6 = 01.1666667

    5/6 = 0.8333333

    2/6 = 0.3333333

    5/6 = 0.83633333

     = 13/24 = 37 total 68

    soit 2 = 12/18/ (5/6+2/6+5/6)

    2 = 0.6666667 12/18

    donc 3 = 0.99999999 (18/18) base 11

    suite

    13/24 2 = 0.6666667 12/12

     1 = 0.1666667 1/12

     _____________

     0.833333337  13/24

    13/18 1 = 0.16666667  1/6

     1.3333333 8/6

     0.66666667 4/6

     ____________

     2.16666337 13/18

    =3.00

    13/24 37 0.833337

    13/18 31 2.16666337

     68/3 = 22.6667 *5 = 113.30 (times) 

    comparatif avec les maths

    fermat 112 soit 12+12+24=48 h

    113.30 soit 12+12+36 = 60 h 30 (a verifier)

     je regrette que les faits relates dans la bible ne soient pas suffisamment accessibles et d’autre part on sait que la genèse est sujette a caution il est bien note que c’est du mythe, peut etre qu’a ce niveau l’histoire nous donnera a connnaitre les vrais acteurs de la bible


    c’est un souhait personnnel





    • Pol-Adolf Staline Pohl-Adolph Stahline 8 mai 2011 23:07

      Dites-moi docteur, vos alignements de chiffres, je sais pas si c’est de l’obscurantisme ou de l’illuminisme, mais en tout cas, ça reste très obscur pour un pékin lambda comme moi... smiley

      Et la musique des sphères, vous parvenez à l’entendre avec ça ?
      Ca doit être tellement beau, la musique des sphères...


    • xray 8 mai 2011 23:13


      Il faut vraiment être le dernier des crétins pour accepter se laisser manipuler par quelque chose qui n’existe pas. 

      Ben Laden est un mythe mythique à caractère mythique. (Un piège à cons) 
      Un mythe est un instrument entièrement voué à la manipulation. 

      Pour fonctionner, cet instrument n’a pas besoin d’existence réelle. 
      Cet instrument n’existe que dans l’imaginaire fertile des individus maintenus dans l’ignorance (L’imaginaire des crétins). 
      Et,  des individus vendus aux intérêts de la version officielle. 

      Ben Laden n’a été vu que dans les images fournies par l’axe CIA-VATICAN. 


      Ben Laden n’a d’existence que dans la poubelle médiatique. 

      Le 9 11
      Une opération menée par l’armée américaine
      http://mondehypocrite501.hautetfort.com/archive/2006/10/05/un-certain-11-septembre.html 

      Le bilan du 11 septembre 2001 (Que du positif) 
      http://mondehypocrite501.hautetfort.com/archive/2010/05/18/le-bilan-du-11-septembre-2001.html 

      Commentaires interdits 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2011/05/07/le-post-commentaires-interdits.html 

      Axe CIA-VATICAN 
      http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/29/axe-cia-vatican.html 



    • Pol-Adolf Staline Pohl-Adolph Stahline 9 mai 2011 08:25

      Hé xray, je t’ai déjà dit que tu faisais chier avec tes spams. 
      Manque total de respect, mon gars : tu abuse de la plate-forme pour te faire de la pub. 
      Publie tes trucs ici en tant qu’articles ; tu as peur de te faire descendre en flammes, ou quoi ?

      C’est bien à toi ces blogs ? « Monde hypocrite » ? Hum... Un type dont la spécialité est de dénoncer l’hypocrisie (des autres), je met ma main à couper qu’en foulliant un tout petit peu, on se rendra vite compte qu’il est très loin d’être irréprochable lui-même. Tu paries ?

      J’ai essayé d’utiliser le bouton « signalé un abus », mais ça beug : marche pas.
      N’empèche que tu fais chier, et en gros blaireau que tu es, tu poses tes merdes et tu réponds même pas. Ras-le-cul des enfoirés de spammeurs !  smiley


    • Christian 8 mai 2011 07:13

      l’obscurantisme se propage parmi mes semblables
      Le côté obscur des religions. Il faut généraliser : l’homme avide de pouvoir et de richesse use de toutes les possibilités pour asouvir ses besoins. Une fois ce seront effectivement les religions qui lui serviront de support, une autre fois une idéologie séduisante à la base, une autre fois la magie des mots et du théâtre (Mussolini par exemple), une autre fois une bonne dose d’hypnotisme, de flatterie et de promesses(Hitler), une autre fois la technologie, une autre fois la science. Tout y passe, absolument tout. Le monde scientifique d’aujourd’hui est loin d’être au-dessus de tout soupçon lorsqu’il réfute l’existence de ce qu’il ne parvient pas à démontrer et reproduire. 
      Pour se libérer de tout cela un homme a parlé, c’est le Christ qui s’est revelé dans les paroles de Jésus.
      Beaucoup de politiciens ou de philosophes savent parfaitement que pour contrer leurs opposants il faut en connaître la substance ou la pensée.
      Il est facile à un croyant de connaître la philosophie de l’athée basée essentiellement sur la matière connue et surtout sur le hasard et le néant dont toute preuve d’existence est aussi parfaitement vaine que l’existence de Dieu. Les preuves que l’on demandent appartiennent à la matère connue et au temporel, donc...
      Donc je trouve que les athées devraient faire un petit effort pour lire attentivement les 4 Evangiles, ceci avec un crayon pour annoter tout ce qui pourrait les interpeller. C’est ce que j’ai fait et ce qui marque le plus c’est de comprendre à quel point le Christ a parler précisemment dans le sens de la liberté face à l’obscurantisme. Ses paroles sont universelles et n’appartiennent à aucune religion.
       


      • JL JL 8 mai 2011 07:41

        Bonjour Armand,

        votre commentaire m’interpelle.

        Si je le compare à cette phrase d’Edouard Glissant : « Le libéralisme économique préside tous les imaginaires »

        Je dirais que la parole des évangiles est incompatible avec le profit. Rien de nouveau sous le soleil me direz vous. Sauf que, aujourd’hui, les marchands ont apprivoisé cette parole, laquelle, en se laissant apprivoiser a vendu son âme au diable si vous permettez cette boutade !

        L’église promettait le bonheur dans l’au-delà, le libéralisme économique promet le bonheur ici-bas. Le top, non ?!

        Les humanistes croient en l’homme et réfutent les institutions marchandes ; les marchands adhèrent au libéralismes mais ne croient pas en l’homme. Je vous rappelle que la devise du libéralisme est « greed is good ». L’antéchrist, en somme !

        Les obscurantistes ne sont pas ceux que les usurpateurs de ce beau mot de libéralisme prétendent, mais eux-mêmes, puisqu’ils l’ont marié avec son ennemi le profit.


      • Christian 8 mai 2011 08:26

        Il est où Armand ?


      • JL JL 8 mai 2011 08:33

        Pardon pour la confusion, désolé.


      • Christian 8 mai 2011 09:05

        Les humanistes croient en l’homme

        C’est le contraire que l’on devrait dire : l’homme croit en l’humanisme. Ou alors Hitler et tous ceux qui pratiquent le mal ne sont pas des hommes.....

        Vous parlez du profit mais vous oubliez la soif du pouvoir tout aussi vicieuse. et dévastratrice...
        ilme semble que l’actualité le démontre.


        • JL JL 8 mai 2011 11:21

          Christian,

          pour éviter la confusion, j’aurais dû dire : ceux qui croient en l’homme sont des humanistes. Cela dit la même chose, non ?

          L’ humanisme vise à diffuser les patrimoines culturels et préserver les patrimoines collectifs naturels.

          Pour rester basique, l’obscurantisme est l’opposé de l’humanisme.

          Le capitalisme financier - dont l’objectif est le profit et seulement le profit -, détruit les patrimoines collectifs au bénéfice des patrimoines individuels et privatise les patrimoines culturels et intellectuels : les brevets, les copyright, etc. Il est donc structurellement l’opposé de l’humanisme, il est donc obscurantiste.

          D’ailleurs, c’est ce qu’on observe : la catastrophe nucléaire de Fukushima en est un exemple frappant. : au nom d’une indépendance énergétique illusoire et dont les actionnaires du machin se moquent éperdument, on prend le risque de rendre la terre inhabitable et on stigmatise tous ceux qui s’y opposent. Si ce n’est pas ça l’obscurantisme, qu’est-ce que c’est ?

          Pour ce qui est du rapport entre profit et soif de pouvoir : il me semble que dans une société de marché où tout s’achète, l’argent et le pouvoir se confondent allègement.


        • Christian 8 mai 2011 12:13

          Toujours difficile dans ce genre de discussion d’être catégorique. Si l’on dit « profit » et qu’on y associe le mal, est-on forcément dans le juste ? D’abord le profit d’une entreprise profite aussi aux salariés et donc permet la vie des familles, ce n’est donc pas un mal, ainsi vu. Mais même un riche financier, que peut-il faire de plus de son argent que de le dépenser et donc également aider à des emplois ? Aussi cela : si le riche financier place son argent intelligemment, non seulement pour son profit, mais à réaliser une entreprise capable de produire quelque chose de valable alors ? Admettons qu’il parvienne à faire revrivre un village sans ressources en y installant un atelier ou une petite entreprise, il sera alors considéré comme un sauveur, non ? ça c’est pour le bon côté et il existe donc aussi un côté du profit très noir comme par exemple le pillage des biens de son pays par des dictateurs...les profits en provenances d’activité mafieuse, du trafit de drogue.
          Le pouvoir c’est la même chose. Pendant la SGM on a aimé le pouvoir d’un Churchill et detesté celui d’Hitler, juste comme exemple...




        • JL JL 8 mai 2011 12:29

          Christian,

           oui, il ne faut pas être catégorique, vous avez raison.

          Ceci dit, ce que vous énoncez c’est du storytelling libéral, je prendrai seulement cet exemple : « Mais même un riche financier, que peut-il faire de plus de son argent que de le dépenser et donc également aider à des emplois ? »

          Au mieux, effectivement, il crée des emplois. Mais quels emplois ? Et pour faire quoi ? Des produits de luxe, au détriment des produits de première nécéssité ? Plus généralement, l’argent qui va à l’argent ne le fait pas pour le bien de ceux à qui il fait défaut. L’humanité n’a pas attendu les capitalistes pour survivre jusqu’à sa naissance : elle a su faire sans eux !


        • Christian 8 mai 2011 14:18

          Ben évidemment le système actuel est hyper matérialiste et conçoit beaucoup trop de bazard inutile et même nuisible. Mais ceux qui le contestent sont pour la plupart également des matérialistes et précisemment n’acceptent pas les valeurs spirituelles qui sont les seules capables de libérer l’homme du matérialisme outrancier.


        • Pol-Adolf Staline Pohl-Adolph Stahline 8 mai 2011 22:27

          On dirait du Michel Onfray. En moins clair.

          Pour contrer l’obscurantisme, c’est pas gagné, camarade ! smiley
          Mais j’ai peut-être mal compris votre dessein... 


          • Christian 9 mai 2011 11:26

            On dirait du Michel Onfray. En moins clair.

            Je dirais en plus obscur smiley


          • Christian 13 mai 2011 14:12

            L’obscurantisme, à bien y regarder, se trouve aussi dans le monde scientifique, et bien plus qu’il n’y paraît. La base philosophique qui oppose religion et science tient en l’existence ou non d’autre chose que la matière atomique connue. Jusqu’en 1905 pratiquement tous les scientifiques raisonnaient avec l’hypothèse de l’existence de l’éther. On l’appellait l’éther luminéfaire. Tous ces grands physiciens qui ont été les pionnniers des grandes, très grandes découvertes partaient de cette hypothèse et en tenaient compte dans leur travaux.par exemple Maxwell ou encore Freynel. Mais avec la découverte de la relativité restreinte et celle des photons Einstein cru bon d’annoncer qu’une onde électromagnétique n’avait pas besoin de l’éther puisque des paquets d’énergie (quantas) la propulsait à 300’000 km/s.Ces quantas,les photons expliquaient tout. On nageait alors en plein positivisme, attitude qui préconisait que la science pouvait absolument tout expliquer et que la spiritualité relevait de l’obscurantisme, c’est donc pas nouveau. Le physicien autrichien Mach en était un fervent partisan. C’est donc avec enthousiasme que la communauté scientifique accueilli la déclaration d’Enstein : exit l’éther cette vieillerie inutile, ouf ! La physique quantique allait tout expliquer. Seulement voilà Enstein se rendit compte, déjà à partir de 1916 qu’il avait été un peu vite en besogne avec sa mise à l’écart de l’éther. En 1920 devant un parterre d’étudiants, à Leyde, il en fit part à ce public. Einstein savait expliquer sans avoir besoin de formules compliquées. Il dît en particulier qu’une force ne peut s’exercer sans support, sans lien. L’existence supposée du néant et de la matière empêche toute force de s’exercer dans le vide tel qu’on le connaît. Ce qui nous paraît logique ne l’est pas, par exemple qu’un objet tombe lorsqu’on le lâche. En effet aucun lien apparent n’existe entre l’objet et le sol, donc la logique voudrait que l’objet reste en l’air. Il en est de même avec l’attraction due à un aimant. On peut bien parler de champs cela n’avance pas l’explication. Aujourd’hui les physiciens savent qu’il existe autre chose que la matière connue et que le soit disant néant....relève du néant. Tout cela peut-être discuté et l’a été.
            Cela m’amène à parler du corps éthérique.Un médecin a démontré l’existence du corps éthérique en démontrant l’impossibilité de la vie sans lui. Il s’agit du docteur René Sarasin « Le corps éthérique ».
            Le corps ethérique est capable de sortir du corps matériel et ce phénomène arrive très souvent lors d’une opération où le malade voit sa propre opération. Beaucoup de récits et de témoignages actuellement et également intérêt scientifique, tiens !
            Pour en revenir à la religion, il me paraît plus sage ainsi d’envisager que la mort telle que nous la percevons n’est peut-être pas vraiment la vraie, et donc agir en conséquence.

            Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais qui ne peuvent tuer l’âme. Craignez plutôt Celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne. Matthieu 10.28






            • laotse laotse 25 mai 2011 07:57

              Nom de Zeus, que voila donc une diatribe q’elle est belle et bien fondée . Mais la tolérance dans tout ca ?


              Nos voisins croient en Toutatis et Belenos ? Grand bien leur fasse . S’ils sont soulagés dans leurs craintes métaphysiques et croient souscrire une assurance pour l’éternité, je m’en réjouis pour eux . Un placebo n’est qu’un placebo, mais pourquoi essayer de dissuader ceux qui gobent s’ils se sentent réconfortés ? La foi est irrationnelle, aucun argument ne sera assez convaincant . 

              Darwin balaie effectivement toutes ces superstitions . Mais les créationnistes (40 % de la population des USA, parait-il, d’apres Richard Dawkins)  réfutent mordicus la théorie et soutiennent que l’homme actuel est apparu comme ca, il y a 7000 ans -avec son jean délavé et ses chaussettes trouées, il a domestiqué les dinosaures- . Bon. Tant que personne n’essaie de me faire avaler ces sornettes, ca va ...

              Amen . 
               

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès