Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > La Corse et les Juifs

La Corse et les Juifs

Eliana Bocconelli est l’un des talentueux auteurs et membre du Comité de rédaction de la revue mensuelle Corse : « U Taravu » qui rend compte de l’actualité de la micro-région de la vallée du Taravo en Corse du Sud.

Dans son édition de Juillet 2010, on pouvait lire sous sa signature l’étonnant texte dont je reproduis ici de larges extraits, avec son assentiment et celui de la revue.

Fruit d’un patient travail de recherche et de compilation, cette étude met en lumière un aspect peu connu de l’histoire du peuple juif, ainsi que l’attitude, à son égard, de Napoléon, et de Pascal Paoli.

S’agissant d’une étude purement historique, il ne faut y voir aucune allusion aux événements d’actualité qui agitent le monde actuel.

« L’histoire des juifs en Corse remonte a des siècles. La présence juive dans l’ile se situe aux alentours de l’an 800, une immigration venue d’Égypte, la majorité d’entre-eux s’ installèrent a Levie. Une partie d’entre-eux parlaient et écrivaient l’ hébreu. On retrouve retrouve dans quelques très vieilles églises de village des documents rédigés en hébreu. En 1500-1530, environ 1000 juifs de Naples trouvèrent refuge en Corse, fuyant une persécution.

 C’est a Venise en 1516 que fut créé le premier ghetto juif, d’autres sont instaures par les autorités pontificales a Rome et dans d’autres villes au cours du XVIe siècle. Le mot "ghetto" vient du vénitien "geto" qui signifie "Fusion" car la première communauté juive se trouvait sur le site d’une ancienne fonderie a Cannaregio a Venise. Le mot "ghetto" a aussi été rapproché de la racine hébraïque "Guet" signifiant "séparation" .

En 1684, une grande majorité de juifs vivant dans des ghettos a Padoue immigrèrent en Corse, les corses les nommèrent "Les Padovani".

En 1750 et 1769, Pasquale Paoli fit venir plusieurs milliers de juifs du nord de l’Italie pour revitaliser l’Ile suite a 400 ans d’occupation Génoise. Pasquale Paoli fit une déclaration destinée aux nouveaux venus " Les Juifs ont les mêmes droits que les corses puisqu’ils partagent le même sort".

 Le 14 mai 1948, la déclaration de l’État d’Israël est lue par David Ben Gourion, qui devient le premier ministre du nouvel État juif.

150 ans plus tôt, le 20 avril 1799, Napoléon Bonaparte avait préparé une proclamation créant en Palestine un État Juif indépendant. Il ne put réaliser ce projet a cause des anglais accourus au secours des Turcs lors du siège de saint -jean d’Acre au Nord d’Israël. Par cette proclamation imprimée et datée du 22 avril 1799, Napoléon aurait crée l’État d’Israël.

Cette proclamation a donne naissance au sionisme en renforçant l’idée qu’il était juste que les juifs retrouvent une Patrie. Le premier contact de Napoléon Bonapartiste avec une communauté juive s’est produit le 9 février 1797 durant la campagne d’Italie. La communauté juive vivait dans un ghetto ferme la nuit, ils étaient taxés plus lourdement que les chrétiens parce que en état de "Servitude perpétuelle".

Quant Napoléon et son armée entra a Ancone, Napoléon fut étonné de constater que certains d’entre-eux portaient des bonnets jaunes et des brassards avec l’étoile de David. ( La couleur jaune était la couleur infâme de la folie et du crime) Napoléon en demanda la raison a un officier qui lui répondit que c’était des juifs, qu’ils étaient marqués pour permettre de vérifier s’ils n’enfreignaient pas les règles. Napoléon ordonna que les bonnets et les brassards soient enlevés et il les remplaça par la rosette tricolore.

Il supprima les ghettos et donna des instructions pour que les juifs pratiquent ouvertement leur culte et vivent librement la ou ils le souhaitaient. Plus tard Napoléon libéra les juifs des ghettos de Rome, Venise, Vérone et Padoue. Il abolit l’inquisition et les juifs furent libres. Il donna aux juifs la permission de construire des synagogues.

Durant son règne Napoléon a toujours fait son possible pour que les juifs bénéficient des mêmes droits que les catholiques et protestants. Il fut le premier Chef d’État a accorder l’égalité aux juifs a une époque ou les autres les maintenaient en esclavage. Il approuva un plan d’intégration aux juifs dans la nation, Il demanda a Jean-Etinne-Marie Portalis, Ministre des cultes et rédacteur du Code Civil (code napoléon), de le mettre en pratique.

Il eut cependant une forte opposition en europe tentant de faire avorter le plan Napoléon en faveur des juifs. Le Cardinal Fesch, oncle de Napoléon, lui dit" Savez-vous que les Saintes Écritures prédisent que la fin du monde surviendra quand les juifs seront reconnus comme appartenant a une Nation constituée ? "

Après Waterloo, la Sainte Alliance réunie a Vienne supprima dans toute l’Europe les lois libérales de Napoléon, Le recul le plus grave se produisit dans les États sous la domination du pape. Il fit rétablir les ghettos et imposa l’étoile jaune.

La fin du règne Napoléon entraina un recul de la liberté des juifs. Ce n’est qu’en 1830 que les juifs retrouvèrent leur liberté en France. Napoléon marqua un tournant dans l’histoire du judaïsme. Il a été le premier homme d’État moderne a s’être penche avec bienveillance sur les problèmes du peuple juif. Les juifs reconnaissants composent une prière en son honneur, cette prière était insérée dans les missels de toutes les synagogues de France.

Le 10 novembre 1816 le docteur Barry O’Meara,médecin de Napoléon a Saint Hélène, lui avait demande pourquoi il avait donne aux juifs tant d’encouragements, l ’Empereur répondit, je cite :" Je voulais libérer les juifs pour en faire des citoyens a part entière. Ils devaient bénéficier des mêmes avantages que les catholiques et les protestants. J’insistais pour qu’ils soient traites en frères puisque nous sommes tous des héritiers du judaïsme. En outre, je pensais attirer en France un renfort précieux. Ils sont nombreux, ils seraient venus en masse s’installer dans un pays qui leur accordait plus de privilèges que partout ailleurs. Sans les évènements de 1814, bien des juifs de toute l’Europe seraient venus s’établir en France ou liberté, égalité, fraternité leur étaient assures et ou la porte des honneurs leur était ouverte. Ils auraient participé a la grandeur Nationale ".

 Pasquale Paoli leur avait donné les mêmes droits que les corses. En 1797, Napoléon Bonaparte en fit des citoyens libres et avait préparé une proclamation pour créer l’État d’Israël...150 ans avant la création de la nation juive en mai 1948.........................

 

Eliana Bocconelli.

crédits :

-Edition : mensuel U Taravu "voci ùisinca da tutti"

-Le texte de la reproduction originale de la prière en hébreu en honneur de Napoléon Bonaparte fait partie de la collection privée de Mr.Ben Weider. 

Documents joints à cet article

La Corse et les Juifs

Moyenne des avis sur cet article :  2.95/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Tall 23 août 2010 10:34

    Excellent article .... hé oui, Napoléon était un vrai génie, un visionnaire. De nombreuses institutions et principes de gestion d’état d’aujourd’hui sont encore de son invention, et on l’ignore souvent.


    • LE CHAT LE CHAT 23 août 2010 10:54

      si Napoléon Bonaparte reste un odieux tyran responsable de millions de morts et de guerres incessantes aux yeux des peuples européens , il faut lui reconnaitre aussi ses bons cotés , son génie et son sens de l’organisation et son sens de l’état . Le code civil reste une reférence pour de nombreux pays .


      • TSS 23 août 2010 19:13

        Napoléon a promulgué le code civil,celui qui l’a ecrit est Cambacérès ... !!


      • Waldgänger 23 août 2010 10:55

        Très bon article, félicitations. Il y a bel et bien quelques éléments historiques où je souhaiterais avoir les liens pour vérifier, histoire aussi de pouvoir renforcer l’affirmation « Cette proclamation a donne naissance au sionisme », qui pourrait passer pour aventureuse s’il n’y avait pas d’existence d’une trace dans la mémoire collective juive de cette proclamation, qui permettrait une filiation avec le sionisme plus tardif, donnant à cet écrit une importance qui aille au delà du statut d’évènement isolé et donc dépourvu de postérité politique et/ou culturelle. A part cette petite réticence, rien à dire.


        • pastori 23 août 2010 13:56

          Wald
          la documentation est innombrable, difficile de choisir un lien . en tapant simplement sur google « napoléon état juif » vous avez accès à des tas de sites qui détaillent la chose.

          toute aussi intéressante à détailler l’action de pascal Paoli, qui était chef de la nation corse indépendante avant l’invcasion par la France.
          cordialement.


        • Jean-Pierre Lovichi Jean-Pierre Lovichi 23 août 2010 10:57

          pour une étude encore plus détaillée des relations entre juifs et corses, je ne peux que conseiller de vous procurer la revue Forà (disponible sur son site Forà.com) entièrement consacrée à une comparaison critique entre les deux communautés autour de la notion de diaspora !


          • pastori 23 août 2010 12:51

            D’un format de type « Géo », la revue « FORA » (pub désintéressée) publie, chaque numéro, des textes de divers auteurs et spécialistes sur des sujets analysant les relations, sous divers aspects, entre le peuple Corse et les autres peuples du monde. vente sur le net ici

            le dernier Numéro traite de la relation Corse - Italie.

            les précédents dans l’ordre. :
            -Corse-Japon
            -Corse Maghreb
            -Corse-Mexique
            -Corse-Juifs
            -Corse -USA
            -Corse-négritude
            -Corse-Italie


          • stef stef 23 août 2010 12:08

            Genre de commentaire dont on a strictement rien à foutre ...


          • thaumaetopea 23 août 2010 16:25

            Et commentaire du commentaire dont on se branle copieusement....


          • CAMBRONNE CAMBRONNE 23 août 2010 11:56

            Merci à l’auteur pour cet excellent article .

            En tant que fidèle de l’Empereur je me réjouis des propos positifs sur lui que j’ai pu lire ce matin .

            Merci à TALL pour son commentaire .

            Plus d’un siècle d’histoire « républicaine » a réussi à faire de Napoléon un tyran sanguinaire à ranger dans le même tirroir que Hitler ou Staline alors qu’il est le fondateur de la France et de l’Europe moderne en reprenant les grands principes de la révolution dans la réconciliation nationale .

            Napoléon est aussi le créateur du grand consistoire israélite .


            • thaumaetopea 23 août 2010 16:31

              Et via Talleyrand le plus grand et le plus stupide marchand immobilier de tous les temps bradant la Louisiane aux ricains (La louisiane d’alors s"étendait du golfe du Mexique au Canada). Le problème de tous ces dictateurs est simple : ils ont des p’tites bites !


            • thaumaetopea 23 août 2010 16:34

              Cambronne... relis donc les aventures de Napoléon par Cavanna...


            • TSS 23 août 2010 19:16

              Plus d’un siècle d’histoire « républicaine » a réussi à faire de Napoléon un tyran sanguinaire à ranger dans le même tirroir que Hitler ou Staline alors qu’il est le fondateur de la France et de l’Europe moderne en reprenant les grands principes de la révolution dans la réconciliation nationale

              Au prix de combien de millions de morts ?


            • pastori 23 août 2010 12:39

              Merci à tous pour ces premiers commentaires, l’auteur n’ évidement aucun mérite, lequel revient bien sûr à Eliana qui a fait cet intéressant travail.

              comme le souhaite wald, je vais tacher avant ce soir de vous trouver des liens intéressants.

              quand à ceux qui ne s’intéressent pas au sujet qui n’est en fait que le rappel d’un fait historique,
              (j’ai pris la peine de le rappeler dans le texte introductif) leur mauvaise humeur n’est pas susceptible de le changer, et ils ont tout loisir de ne pas le lire.


              • pastori 23 août 2010 14:18

                bonjour Doume.

                Il s’agit surtout là du caractère de Napoléon et de Pascal Paoli. en fait l’intérêt du texte de Eliana est également d’inciter le lecteur à fouiller plus avant le sujet sur un plan purement historique, les actes du passé aidant bien entendu à mieux comprendre ceux d’aujourd’hui.
                Cordialement.


                • Diva Diva 23 août 2010 16:51

                  Cher auteur, j’avoue que je ne saisis pas clairement la pertinence de votre article !

                  Réhabilité l’esclavagiste Napoléon, sioniste avant l’heure, et/ou rappeler combien le peuple juif fut par le passé martyrisé pour déicide par une pré-Europe chrétienne ?

                  J’oscille !

                  Quel était votre but ?


                  • Serpico Serpico 23 août 2010 17:12

                    A quoi sert cet article ?

                    C’est une candidature ?

                    On montre patte blanche corse ?

                    On fait allégeance ?

                    C’est quoi ce micmac ?

                    Chacun se croit maintenant obligé de prouver son philosémitisme.

                    La peur du Goa’uld ?


                    • pastori 23 août 2010 17:24

                      Aucun but ! bien entendu. Je m’attendais à ce genre de réaction et c’est pourquoi je l’ai répété trois fois :

                      on réhabilite rien du tout, on rappelle des faits historiques concernant des personnages historiques. Napoléon (c’est pas mon idole ! ) est à l’origine de bien des boucheries, et nos livres d’histoire en font état sans pour autant le « réhabiliter ».

                      écrire par exemple un article rappelant l’horrible génocide perpétré par hitler, ce n’est pas non plus réhabiliter hitler.

                      le but était de faire connaitre les facettes parfois contradictoires de nos personnages historiques. c’est aussi une façon se cultiver. 
                      J’ai lu cet article et je ne connaissait pas ces informations que j’ai trouvé intéressantes. d’où mon souhait de les faire partager.

                      ces faits remontent à plusieurs siècles et n’ont en aucun cas influé sur les évènement récents.

                      je n’entrerai donc dans aucune polémique car il n’y a aucune raison à celà.

                      si vous voulez connaitre mon état d’esprit sur le conflit contemporain, allez le lire sur AV de ce jour dans ce fil.


                      • brieli67 24 août 2010 07:36

                        encore du STORY- TELLING




                        Le lieutenant Napoléon Bonaparte a été étudiant à Strasbourg chez Lombard + Brackenhoffer pour un perfectionnement en mathématiques ballistiques


                        et suivait les cours de Droit et de Diplomatie chez Professeur Koch comme un certain Metternich ....

                        La légende évoque aussi d’une actrice la Saint_Huberty

                        Bref pendant ce séjour prolongé ( non officiel), il n’a pas pu éviter de croiser la Diaspora Juive , fournisseurs des Armées du Roy, banquiers_... comme Cerf- Beer

                        L’auteur se base sur du Ben Weider... des plus contestables.

                        • Le péripate Le péripate 24 août 2010 10:02

                          Intéressant.


                          • LE GAULOIS 8 février 2011 20:54

                            Très intéressant
                            Une page d’histoire

                            Merci pastori.
                             


                          • Radix Radix 19 août 2011 22:04

                            Bonsoir Amaury

                            Je pense que dans vôtre deuxième post vous vouliez parler de 1886, sinon il n’a aucun sens.

                            Radix

                            PS - Moi aussi, je peux devenir « chiant » !


                          • non667 19 août 2011 21:35

                            Quant Napoléon et son armée entra a Ancone, Napoléon fut étonné de constater que certains d’entre-eux portaient des bonnets jaunes et des brassards avec l’étoile de David. ( La couleur jaune était la couleur infâme de la folie et du crime) Napoléon en demanda la raison a un officier qui lui répondit que c’était des juifs, qu’ils étaient marqués pour permettre de vérifier s’ils n’enfreignaient pas les règles. Napoléon ordonna que les bonnets et les brassards soient enlevés et il les remplaça par la rosette tricolore.

                            cela a été une décision murement réfléchie et prise en connaissance de cause !
                             smiley smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

pastori


Voir ses articles







Palmarès