Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > La femme dans le coran (lecture coraniste extrémiste)

La femme dans le coran (lecture coraniste extrémiste)

Cet article s’adresse surtout aux musulmanes non arabophones qui ne connaissent pas le coran. J’y donnerais une exégèse dite « coraniste extrémiste » concernant les versets présentés comme les plus misogynes et tenterais de lever le voile sur la corruption faite par les « Oulémas » sur le sens des versets du coran.

22-52 Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni Nabi qui n'ait confié quelque chose sans que le Diable n’y intègre quelque chose. Allah abroge ce que le Diable intègre, et Allah renforce Ses versets. Allah est Omniscient et Sage.

22-53 Afin de faire, de ce que le Diable intègre, une tentation pour ceux qui ont une maladie au coeur et ceux qui ont le coeur dur... Les injustes sont certes dans un schisme profond.

Sans entrer dans la signification du mot diable, il est clair que cette « chose » a fait, fait et fera de la théologie. Ecarter les fidèles de la parole divine ou la corrompre est l’objectif premier du Diable. Le Diable n’hésitera pas à bâtir des clergés, des monastères et des mosquées et n’hésitera pas à habiller ses suppôts en prêtres ou cheikhs. Ne lui dites pas qu’il n’a pas le droit de faire cela. Cela va le faire marrer.

Le diable a carte blanche d’Allah :

17-63 -Et [Allah] dit [au Diable] : « Va-t-en ! A avec toi ceux qui te suivront. Votre sanction sera l'Enfer, une ample rétribution.

17-64 : Excite, par ta voix, ceux d'entre eux que tu pourras, rassemble contre eux ton imagination et tes hommes, associe-toi à eux dans leurs biens et leurs enfants et fais-leur des promesses ». Or, le Diable ne leur fait des promesses qu'en tromperie.

17-65 Quant à Mes serviteurs, tu n'as aucun pouvoir sur eux ». Et ton Seigneur suffit pour les protéger !

Pour distinguer la vérité du mensonge, l’être humain n’a que sa raison. C’est avec sa raison qu’il distinguera entre l’islam à Satan de l’islam à Dieu. Le diable, lui, à une idée très claire sur la façon dont il va accomplir sa mission :

4-119 : Certes, je [Le diable] les égarerais, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderais, et ils fendront les oreilles comme des moutons ; je leur commanderai, et ils altéreront la création d'Allah. Et quiconque prend le Diable pour Maître/éducateur au lieu d'Allah, sera, certes, voué à une perte évidente.

Sans entrer dans le pourquoi de ces choses, ce préambule est nécessaire car la suite de l’article s’attaquera à des dogmes ancestraux de la théologie islamique. Encore une fois, le coran est là pour rappeler que suivre les dogmes ancestraux tout en refusant de lire ce que dit le coran est pure mécréance :

2 :170 Et quand on leur dit : « Suivez ce qu'Allah a fait descendre », ils disent : « Non, mais nous suivrons les coutumes de nos ancêtres. » - Quoi ! et si leurs ancêtres n'avaient rien raisonné et s'ils n'avaient pas été dans la bonne direction ?

Le Nikah est il un acte sexuel ?

33-49 Ô vous qui croyez ! Quand vous « faites le Nikah » avec des croyantes et qu'ensuite vous divorcez d'avec elles avant de les avoir touchées, vous ne pouvez leur imposer un délai d'attente . Donnez-leur jouissance [d'un bien] et libérez-les d’une belle libération.

Bien que la racine du mot fasse désormais partie de la langue française pour désigner l’acte sexuel, il est évident que le Nikah désigne le contrat de mariage indépendamment de tout acte sexuel. Ce mot est un bel exemple de corruption de sens au travers des âges.

Les MMA (Ma Malakat Aymanoukom)

Cette expression coranique est le plus souvent utilisée pour désigner des femmes dans le contexte coranique. Toutefois la traduction littérale qui en est faite (celles que vous possédez par la main droite, soit esclaves nous dit-on) n‘a aucun sens. Le mot main n’apparaît pas.

Traduction mot a mot 1 (islamiste) : Ma (ce que) Malakat (a possédé) Aymanoukom (vos droites).

Traduction mot à mot 2 (coraniste extrémiste) : Ma (ce que/par) Malakat (la force) Aymanoukom (de vos promesses/engagements).

Le mot Malakat dérive de la même racine que le mot royauté (et probablement ange). La racine désigne un mix de force et justesse. Parfaitement applicable à un contexte de propriété.

Il faut bien comprendre que le mot « main » (yad) qui n’apparaît nullement dans cette expression apparaît plusieurs fois dans le coran pour signifier les biens possédés. Il n’est nullement fait distinction entre main droite et main gauche. L’utilisation du mot yad comme biens possédés permet notamment de comprendre le fameux verset de l’amputation des mains des voleurs comme en faite une amputation des ressources des voleurs à hauteur de ce qu’ils ont volés.

Point de main donc dans l’expression MMA. En revanche le dernier mot, Aymanokom, dérive d’un mot lourd de sens dans le coran. L’iman est toujours traduit par la foi et les moomin est toujours traduit par le croyant. En réalité, c’est un mot qui signifie fidélité et loyauté envers ce qui a été confié (la parole divine en l’occurrence). L'IMAN est la fidélité à Allah et certainement pas aux Imams de Satan. Une grande distinction est à faire entre le simple Muslim (receveur) et le moomin (qui prend soin de ce qui a été reçu) a tel point que paradis n’a jamais été promis aux premiers et toujours promis au seconds. Point de paradis donc pour les Muslims qui mélangent la parole d’Allah avec les âneries cheikhales.

Avec les MMA, on est donc dans l’engagement par fidélité à la parole donnée. Ce n’est pas des esclaves à « niquer » mais des concubines ou petites « amies ». C’est à dire des femmes avec qui on est marié avec un engagement verbal et moral de fidélité sans être marié avec un véritable contrat de Nikah. Le coran autorise, du bout des lèvres, cette union mais incite, à plusieurs reprises, à la régularisation de cette union par un vrai contrat de mariage.

16-71 Allah a favorisé les uns d'entre vous par rapport aux autres dans [la répartition] de Ses dons. Ceux qui ont été favorisés ne sont nullement disposés à donner leur portion aux MMA au point qu'ils y deviennent associés à part égale. Nieront-ils les bienfaits d'Allah ?

Sauf à déclarer le coran stupide pour s'arroger le plaisir intellectuel de n'y lire que des stupidités, il est particulièrement stupide d’y voir une incitation à partager ses biens en parts égales avec ses esclaves sexuelles. C’est clairement une incitation au Nikah dans la communauté des biens.

Pour le coran, le Nikah n’est pas une grande fête avec des robes de mariées pour que les femmes soient reconnues comme des épouses légales et non des catins. Pipeau tout ça. C’est un véritable contrat avec des histoires de fric dedans. Quand le coran parle d’argent qu’un homme donne à sa femme, il parle de Ajr, c’est à dire salaire et non argent de poche. Et le contrat de Nikah doit spécifier ce que les deux parties s’échangent en cas de divorce.

La foutaise des 4 épouses

Vous n’en croirez pas votre raison. Voilà les versets où les imams de Satan ont vu de la polygamie. Un chef d’œuvre satanique de corruption d’un sens évident.

4-2 Et donnez aux orphelins leurs biens ; n’y substituez pas le mauvais au bon, ne mélangez pas leurs biens avec les vôtres : c’est vraiment un grand pêché

4-3 : Et si vous craignez de ne pas être équitables (Aqsitou) avec les orphelins, alors Nikahez ce qu’il vous paraît bon (taba) de femmes, par deux, par trois ou par quatre mais si vous craignez d’être justes (aadilou) alors une seule ou bien vos MMA, ceci est mieux (ADNA) que vous ne vous accapariez toutes les richesses (taaoulou).

4-4 : Et donnez alors leur aumône (sadakatihonna) aux femmes comme dot. Si de bon gré (taba), elles y renoncent, disposez en alors à votre aise et de bon cœur.

Quand c’est Satan qui donne son exégèse, on comprend tout de travers.

Aucun islamiste à ce jour, aucun « ouléma » n’a expliqué le lien qu’il aurait entre la polygamie et l’équité avec les orphelins. La clause « SI » du verset 4-3 est totalement zappée des mémoires et de la compréhension. Tout le contexte de charité du verset, de son précédent et de son suivant sont zappés.

Niquez les femmes jusqu’à quatre et ajoutez y autant d’esclaves que vous voulez. C’est tout ce que les imams de Satan ont compris.

Totalement bluffés par les imams de Satan, les « modérés », comme ils aiment se désigner, focalisent sur la condition si vous craignez d’être justes (qu’ils transforment en équitables) et font référence à un autre verset (4-129) où il est dit que les hommes ne pourront jamais être justes envers les femmes. Malheureusement, 4-129 parle de partage des biens en cas de divorce est exprime clairement l’idée que l’Homme ne pourra jamais être juste (et non équitable) avec son ex-épouse. Mais dans un débat en dehors du sujet, tous les arguments sont bons.

4-3 exprime simplement l’idée d’une justice sociale. Il faut être bon avec les orphelins en priorité, puis, si on n’en trouve pas, il faut aider des femmes dans le besoin à se marier. Nikahez ne veut pas dire « mariez vous avec » mais « aidez les à se marier ». C’est totalement stupide de ne se marier avec une seule femme que si « on craint de ne pas être équitable ». 

Chacun ses moyens, et s’il est possible d’aider des dizaines à se marier, pourquoi pas ? Pas plus de quatre à la fois pourrait être considéré comme une recommandation coranique.

Le verset 4-4 précise que l’argent donné en aumône est à utiliser comme dot que la femme pourrait rejeter (du jamais vu chez l’épouse du donneur).

Je n’ai jamais vu un imam de Satan appeler à épouser des esclaves. S’ils étaient sincères dans leurs stupidités, ils devraient le faire comme le coran l’indique.

Je laisse les lectrices face à leur propre raison. Je ne peux rien faire de plus.

Retour sur les MMA

Il me paraît toutefois utile de rajouter quelques éléments sur les MMA.

4-24 : Pour les femmes qui sont à l’abri du besoin (mohsanat), sauf si elles sont vos MMA, l’écrit d’Allah vous est imposé (le nikah) et vous sont autorisées celles qui précèdent à condition que vous vous serviez de vos biens pour rendre les femmes à l’abri du besoin et non en débaucheurs. Puis, à hauteur de ce que vous avez profité d’elles d'elles, donnez-leur leur salaire comme une obligation (pour vous). Il n'y a aucun péché contre vous à ce que vous concluez un accord quelconque après l’obligation. Car Allah est, certes, Omniscient et Sage.

Le coup a été rude à avaler pour les premiers supporters du prophète. Non seulement 4-24 interdit toute nouvelle relation de concubinage avec une femme à l’abri du besoin, mais il est demandé de rompre progressivement les anciennes relations de ce genre en leur faisant une sorte de solde de tout compte et en les aidant à se caser.

Il y a une seule exception : le prophète lui même.

33-50 Ô Prophète ! Nous t'avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur dû, les MMA qu'Allah t'avait permises, les filles de ton oncle paternel, les filles de tes tantes paternelles, les filles de ton oncle maternel, et les filles de tes tantes maternelles, - celles qui avaient émigré en ta compagnie, - ainsi que toute femme croyante si elle fait don de sa personne au Prophète, pourvu que le Prophète consente à se marier avec elle : c'est là un privilège pour toi, à l'exclusion des autres croyants. Nous savons certes, ce que nous leur avons imposé au sujet de leurs épouses et de leurs MMA, afin qu'il n'eût donc point de blâme contre toi. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

33-51 Tu fais attendre qui tu veux d'entre elles, et tu héberges chez toi qui tu veux. Puis il ne t'est fait aucun grief si tu invites chez toi l'une de celles que tu avais écartées. Voilà ce qui est le plus propre à les réjouir, à leur éviter tout chagrin et à leur faire accepter de bon coeur ce que tu leur as donné à toutes. Allah sait, cependant, ce qui est en vos coeurs. Et Allah est Omniscient et Indulgent.

33-52 : Il ne t'est plus permis désormais de prendre [d'autres] femmes. ni de changer d'épouses, même si leur beauté te plaît ; à l'exception de tes MMA. Et Allah observe toute chose.

Je n’interpréterais pas ce qui est clair. Il est tout fois évident que le prophète n’a pu contracter les soi-disant mariages que les imams de Satan lui ont fait contracter par la suite. Le prophète était un homme à femmes avant de devenir prophète et le coran lui a fermé définitivement les robinets. L’histoire réelle est quasiment l’opposé de ce que racontent les imams de Satan.

De toute façon, Le prophète n’a jamais mis les pieds à la Mecque. Mais là, c’est une autre histoire. Que des fables pondues par les iraniens parallèlement aux contes des 1001 nuits.

Peut-on engager une relation de concubinage avec une femme ?

La réponse est plutôt non.

Dans le verset 24-58, alors que les relations sexuelles sont clairement permises avec les MMA, elles ne sont pas autorisées à entrer dans la pièce où l’homme fait sa connexion (salat/prière) avec Dieu. Les femmes légales ne sont pas exclues par ce verset. Cachez cette relation que je ne saurais voir, semble dire Allah.

Mais ce n’est pas de la bigoterie.

Au fond, un contrat MMA est un contrat bidon. Purement verbal. Les femmes n’ont aucune garantie et cette relation peut durer longtemps. Rien n’empêche d’établir un contrat en bonne et due forme à durée limitée qui garantirait les droits de chacun.

Ne soyons pas bigots devant Allah.

La fameuse formule « jusqu’à ce que la mort nous sépare » est pure hypocrisie. Et pour Allah, tout « relation » doit être contractualisée, quelque soit sa durée.

Allah semble clairement recommander une relation monogame (sans donner d'ailleurs aucune directive au législateur humain). Le mot Zawj utilisé pour époux/épouse pointe clairement vers le chiffre 2. On l'utilse même devant un marchand en montrant deux doigts. Le verset 16-71 cité plus haut recommande un partage des biens en parts égales et le verset suivant :

4-20:Si vous voulez substituer une épouse à une autre, et que vous ayez donné à l'une un quintar , n'en reprenez rien. Quoi ! Le reprendriez-vous par injustice et péché manifeste ?

parle clairement de substitution et non d'ajout.

Histoires d’héritage

Contrairement à Satan, qui avec ses imams, s’empressent d’entériner avec force de loi les saloperies qu’ils font dire à Allah, Allah exprime clairement dans le coran qu’il n’y a aucune contrainte en religion.

La règle générale en matière judiciaire est que la punition doit être au plus à hauteur de la faute. C’est la loi dite du talion qui n’a jamais demandé d’arracher des dents mais qui dit qu’il ne faut pas aller plus loin que l’arrachage des dents pour ceux qui vous ont arrachés de dents.

Les lois coraniques sur l’héritage sont exhibées comme exemple de législation qu’Allah impose. Sauf qu’Allah prend ses précautions et précise à maintes reprises qu’il se contente de faire un testament par défaut au cas où le défunt n’en a pas fait. Allah répète pusieurs fois que le testament du défunt est prioritaire.

Quand Allah fait un testament par défaut, il fait ce lui paraît juste même si on a le droit d’exprimer un avis différent. Ceux qui ne sont pas d’accord, alors Allah leur demande simplement de faire un testament. Et visiblement, vu les avantages financiers qu’il a accordé aux femmes par ailleurs, Allah a estimé juste de donner, dans son testament par défaut, à l’héritier le double de qu’il donne à l’héritière. Allah n'aurait-il pas le droit de donner une opinion non contraignante ?.

Lapider ou fouetter les adultérins ?

Là encore, la théologie « islamique » est totalement à côté de la plaque.

Non seulement la lapidation (deuterome 22) n’existe absolument pas dans le coran mais aussi il n’a jamais été question de fouetter les « fornicateurs ».

24-2 : Le ZANI et la ZANIA, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste à leur punition.

24-3 : Le ZANI n'épousera qu'une ZANIA ou une associatrice. Et la ZANIA ne sera épousée que par un ZANI ou un associateur ; et cela a été interdit aux croyants .

24-4 : Et ceux qui lancent des accusations contre des femmes MOHSANAT (à l’abri du besoin) sans produire par la suite quatre témoins, fouettez-les de quatre-vingts coups de fouet, et n'acceptez plus jamais leur témoignage. Et ceux-là sont les pervers,

On vous a probablement dit que ZINA est l’adultère. Et bien c’est faux. Veuillez excuser cet extrait du dictionnaire étymologique arabe :

Nous avons donc un sens de diffamation. N’importe quelle femme arabophone sait que ZINA signifie décoration, maquillage. Le ZINA du verset 24-2 ferait donc référence aux diffameurs qui maquillent la réalité.

3-78 : Et il y a parmi eux certains qui roulent leur langues en lisant le Livre pour vous faire croire que cela provient du Livre, alors qu'il ne provient pas du Livre ; et ils disent : « Ceci vient d'Allah », alors qu'il ne vient pas d'Allah. Ils disent sciemment des mensonges contre Allah.

En vous incitant à discuter avec un islamiste qui vous expliquera que ZINA et ZINA n'ont rien à voir l'un avec l'autre (profitez en pour admirer le roulage de langue), je noterais que le sens de diffamation colle parfaitement au contexte des 3 versets ci-dessus et notamment au 24-4 qui met une réduction de peine à ceux qui diffament les femmes à l’abri du besoin et qui, par définition, sont capables de mieux surmonter ces fausses accusations.. Le 24-4, en fait, ne fait qu’entériner la « fouettabilité » des diffameurs.

Tentons maintenant de faire travailler les neurones. Pourquoi un méchant ZANI n’épouserait t-il qu’une méchante ZANIA ou un associateur et pas un athée (24-3) ?

Pendant que les sex-addicts méditent, je relèverais simplement que les associateurs sont, par définition, des menteurs sur Dieu. ZANI (menteur sur les hommes) et associateurs (menteurs sur Dieu) sont unis par le mensonge et se séduisent les unas les autres. Les athées, en revanche, ont le mérite d’être sincères. S’ils ne font dans la diffamation et dans l’islamophobie bête et méchante, les athées sont tout à fait fréquentables.

Le principe général de non contrainte en religion interdit totalement la punition des adultérins. Les couples échangistes se « font du bien » et ne font de mal à personne. Les fouetter reviendrait à faire écrouler tous les principes coraniques et notamment le maximum de peine imposé par le loi dite du Talion. Une aberration totale.

Le coran est un appel permanent à la droite et à la juste parole sincère. Si le mensonge sur Dieu n’est pas puni, du moins pas ici-bas, le mensonge et les diffamations sur les hommes est punissable par les hommes.

Le voile et le niquab.

Contrairement à la bible (Paul : livre des corinthiens 7-11), le coran ne demande jamais de mettre le voile. Deux versets sont utilisés par les imams de Satan. Le premier utilise le mot khimar et le second le mot Jilbab.

24-31 : Et dis aux croyantes de ne pas louvoyer du regard, de garder leur intimité, et de ne montrer de leurs atours (ZINA) que ce qui est apparent et qu'elles DHARABE/rabattent leur Khoumours sur leurs JOUYOUB/poitrine ; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou à leurs femmes, où à leur MMA, ou à la dépendance (les serviteurs) à l’exception des hommes simples d’esprit et des garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne DHARABBENT/croisent pas leurs jambes de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs ZINA. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès.

J’ai gardé dans ce verset les mots déjà rencontré dans l’article. Jouyoub est le pluriel de mot Jayb utilisé dans le coran pour signifier poche ou sein (épisode où Moise entra sa main dans son Jayb pour la sortir « blanche ». Versets 27-12 et 28-32 du coran correspondant à l’Exode 4-5 et 4-6 dans la bible). Le mot Jayb signifie donc sein (poitrine) sans même avoir besoin de confirmation du dictionnaire (qui confirme).

Quelque soit la forme du tissu appelé khimar (pluriel khoumous), on en est donc à couvrir la poitrine. La racine du mot khimar est bien connue, elle renvoie au vin et à ce qui enivre.

On reviendra plus loin sur le verbe DHARABA utilisé pour justifier le tabassage des femmes par les imams de Satan.

Le mot Jilbab est beaucoup plus amusant car il n’a absolument rien à voir avec les tenues vestimentaires. Le mot Djellaba est très probablement un faux ami apparu après le coran.

Comme d’habitude, nous mettrons le verset dans son contexte.

33-57 : Ceux qui « font du tord » à Allah et Son messager, Allah les maudit ici-bas, comme dans l'au-delà et leur prépare un châtiment avilissant.

33-58 Et ceux qui « font du tord » aux croyants et aux croyantes sans qu'ils l'aient mérité, se chargent d'une calomnie et d'un péché évident.

33-59 : Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de YOUDNINA de leur JALABIBIHONNA : cela est ADNA à ce que soient reconnues et qu’on ne leur fasse pas de tord. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

33-60 : Certes, si les hypocrites, ceux qui ont la maladie au coeur, et les alarmistes [semeurs de troubles] dans « la ville » ne cessent pas, Nous t'inciterons contre eux, et alors, ils n'y resteront que peu de temps en ton voisinage.

Youdnina et Adna ont même racine qui signifie rapprocher, proximité. Si l’on enlève le voile de la bêtise mis par les imams de Satan devant les yeux de ceux qui lisent le coran, il n’y absolument rien dans le contexte du verset 33-59 qui laisserait penser à une tenue vestimentaire. Au contraire, non seulement une tenue vestimentaire soi-disant islamique aiderait les « méchants » à identifier les « bonnes musulmanes » et à leur faire du tord (comme c’est le cas, si c’était le cas, dans certains pays occidentaux pour l’accès au travail et à l’école par exemple) mais aussi, il est évident, d’après les versets, que la tenue soi-disant islamique n’a plus lieu d’être dans un pays où il n’y a que de bons musulmans.

Oui, je sais, cher lectrice musulmane, cela fait un peu mal de réfléchir en dehors de la science des imams de Satan. Des scientifqiues qu'ils disent.

Toujours en osant la réflexion, l’expression « font du tord » (Yo’dhi) fait référence à un tord que subit Dieu et son messager (33-57) et les croyants dans leur ensemble (33-58). Nous avons clairement référence à une forme de médisance et de calomnies et non des regards lubriques à connotations sexuelles.

Que signifie alors Jilbab ? Jalaba en arabe signifie déplacer une chose d’un endroit à un autre. Jalbaton s’applique naturellement aux marchandises déplacées en vue de faire du commerce.

33-59 signifierait donc que, dans un environnement hostile, bourré de « méchants », les femmes croyantes doivent restreindre leur « business » ou achats aux personnes proches qu’elles connaissent bien. Recommandation évidemment inutile dans un pays de bons musulmans.

Quant à celles qui persistent à brandir leurs torchons comme recommandations vestimentaires d’Allah, il est utile de leur rappeler que voiles et niquabs sont des tenues fortement recommandées par les païens. On retrouve le voile chez les assyriens, les grecs, les romains et j’en passe.

Le niquab, lui, à une origine religieuse encore plus marrante. Il symboliserait le vêtement que devrait mettre la femme de Dieu Soleil pour se protéger contre la lumière ardente de son mari. On le retrouve comme vêtement de la représentation symbolique de la déesse de la fertilité (la kaaba de la mecque) orientée dans l’axe du solstice d’hiver (renaissance du Dieu Soleil) et où Allat (femme d’Allah) offre à son Baal (mari), dans un socle en forme de sexe féminin, une pierre noire sacrée en forme de bébé. On retrouve évidemment ces représentations de fils de Soleil dans le christianisme à la sauce des prêtres.

Vêtement de piété islamique dites-vous ?

Allez raconter ça d’autres, adoratrices de Baal et de Dieu Soleil.

Du tabassage des femmes

4 -34 : Les hommes sont responsables (financièrement) des femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à certains sur d’autres (autres est conjugué au masculin), et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes, et protègent le secret comme Allah le protège. Et quant à celles dont vous craignez le NOUCHOUZ, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et DHARABEZ-les. Si elles vous obéissent, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

****

4-128 : Et si une femme craint de son mari NOUCHOUZ ou abandon, alors ce n'est pas un péché pour les deux s'ils se réconcilient par un compromis quelconque, et la réconciliation est meilleure, puisque les âmes sont portées à la ladrerie. Mais si vous agissez en bien et vous êtes pieux... Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.

Les imams de Satan traduisent le mot NOUCHOUZ par désobéissance quand c’est la femme qui le fait (4-34) et par indifférence quand c’est l’homme qui le fait (4-128).

Aussi bien le verset 4-34 que 4-128 sont dans un contexte où le couple est proche du divorce.

Le verbe DHARABA est plus complexe. Le méchant Cheikh Dukhani, coraniste extrémiste parmi les coraniste extrémistes, a recensé 54 utilisations de ce verbe dont 43 sont indiscutablement allégoriques (Dharaber un exemple, Dharaber la terre pour travailler, Dharaber d’humiliation, Dharaber avec sens de séparer et opposer etc.). La seule utilisation, dit-il, qui pourrait prendre le sens classique de frapper sans que le coran ne précise où ou avec quoi frapper est justement celle du verset 4-34.

Je laisse le lecteur décider au sens que pourrait avoir ce mot dans le contexte du verset 4-34.

En ce qui me concerne, ce ne peut en aucun cas faire référence à un tabassage. Il n’y a qu’à voir le verset suivant où on est encore à craindre un désaccord.

4-35 : Si vous craignez le désaccord entre les deux [époux], envoyez alors un arbitre de sa famille à lui, et un arbitre de sa famille à elle. Si les deux veulent la réconciliation, Allah rétablira l'entente entre eux. Allah est certes, Omniscient et Parfaitement Connaisseur.

Conclusion

Les chrétiens n’ont aucune peine à croire que les rabbins ont raconté de nombreuses âneries. Les Musulmans n’ont aucune peine à croire que les rabbins et les prêtres ont raconté beaucoup d’âneries. Et les coranistes extrémistes n’ont aucune peine à penser qu’avec les cheikhs, les imams et autres ayatollahs, ils travaillent en majorité pour Satan. Ce ne sont, en majorité, que des gourous et des marabouts.

Le mot coranique mar’aa, utilisé pour femme, est la forme féminine du mot mar’ou qui signifie celui qui se voit lui-même. Il est amusant de constater qu’en arabe, le mot femme (mar’aa) s’écrit quasimment de la même façon que le mot miroir (ce n’est pas un hasard). La femme renvoie à une société sa propre image.

La femme fidèle à Dieu, d’après ma lecture du coran, doit être d’une beauté non aguichante, éduquée. Elle doit s’entretenir et ne jamais se mettre sous la coupe de son mari ou de nul autre que Dieu. Encore moins, évidemment, sous la coupe d'un imam de Satan éduqué pour faire tout gober de travers.

Je n’ai, évidemment, aucune considération pour celles qui suivent les imams de Satan et qui offrent à leurs filles l’image d’une ânesse pieuse et soumise. Qu'elles fourguent leur piété à d'autres. Cela ne marche pas avec un lecteur assidu du coran.


Moyenne des avis sur cet article :  3.51/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • bibou1324 bibou1324 18 décembre 2013 16:39

    C’est dur de voir à quel point certains ont une image de la vie décalée par rapport à notre société. Ca remet en place. 


    Il y a une phrase qui me choque profondément dans votre texte :

    « d’après ma lecture du coran »

    Méditez dessus. Il n’existe pas une seule lecture du Coran. Sur un même livre, vous basez votre vie différemment. Et ce de manière très stricte. Vous répétez le mot « doit ». Vous souhaitez imposer votre vision aux autres. Comme les autres, qui ont lu différemment, et qui souhaitent imposer leur vision.

    Tant que le Coran existera, il y aura des conflits. Petite citation du Coran :

    « Aidez vous les uns les autres à l’accomplissement du bien et de la piété et ne vous entraidez pas à commettre le péché et l’agression  »

    Ma lecture à moi du Coran, c’est qu’il faut brûler tous les Corans du monde. C’est ce qui est demandé très explicitement dans ce même livre : ne vous entraînez pas à commettre l’agression.

    • La mouche du coche La mouche du coche 18 décembre 2013 19:30

      Je n’ai rien compris à cet article. smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 18 décembre 2013 19:38

      « Du tabassage des femmes

      Le verbe DHARABA est plus complexe. Le méchant Cheikh Dukhani, coraniste extrémiste parmi les coraniste extrémistes, a recensé 54 utilisations de ce verbe dont 43 sont indiscutablement allégoriques (Dharaber un exemple, Dharaber la terre pour travailler, Dharaber d’humiliation, Dharaber avec sens de séparer et opposer etc.). La seule utilisation, dit-il, qui pourrait prendre le sens classique de frapper sans que le coran ne précise où ou avec quoi frapper est justement celle du verset 4-34.

      Je laisse le lecteur décider au sens que pourrait avoir ce mot dans le contexte du verset 4-34. »


      Si ce mot a une telle polysémie, pourquoi l’auteur nous annonce-t-il qu’il n’en a qu’un (celui du titre) ? D’où sort-il une telle affirmation ?

      Et pourquoi à la fin du passage 

      nous demande-t-il de choisir le sens de ce mot alors que le titre du passage donne déjà la réponse ?


    • Henri Diacono alias Henri François 18 décembre 2013 19:40

      Bibou 1324 juste après avoir tiré un grand coup de chapeau à Muslim pour son remarquable travail - personnel - sur la signification d’un bon nombre de versets coraniques sur la femme.
      Vous avez raison Bibou. Il faut tous les brûler. Une remarque toutefois. Heureusement que les Livres (je dis bien Livres avec une majuscule) ont existé pour permettre aux humains de se plier à des règles pour vivre en communauté, sinon nous ne serions pas là.
      Le seul défaut majeur du Coran, et défaut il y a pour le lecteur 21° siècle comme dans les autres Livres dits saints, est de ne pas avoir tenu compte de la chronologie des révélations en les replaçant, intactes, dans le contexte environnemental existant lorsqu’elles ont été délivrées par Gabriel.
      Et malheureusement, la manipulation de l’homme entrant une fois encore en jeu, Muhammad n’est pas responsable de cette erreur, mais le Calife (Othman je crois) qui, une vingtaine d’années après la mort du prophète a fait mettre en forme, allant jusqu’à remodeler certaine versets ou les regroupant en un seul, à la guise de deux soi disant théologiens les révélations retranscrites par des anciens compagnons de Muhammmad, récoltées ici et là, afin d’en faire un Livre saint, une Constitution inamovible en quelque sorte.
      Et à savoir, si dans quatre, cinq siècles ou un millénaire l’être humain n’aura pas encore besoin d’un prophète et d’un nouveau Livre (constitution universelle) pour remettre de l’ordre ?
      A l’auteur, un salut amical. Surtout pas de colère dans vos réponses aux commentaires qui vont suivre y compris celui qui précède.
      Au fait quelqu’un me dira-t-il s’il est vrai que Jésus ait dit à Pierre « tu es pierre et sur cette pierre tu construiras mon églises ». Mon petit doigt me dit non...depuis mes années de catéchisme que j’ai du subir alors que j’étais minot et déjà récalcitrant.


    • La mouche du coche La mouche du coche 18 décembre 2013 19:41

      Il est quand même pathétique de lire pour la première fois une exegèse coranique sur AVox, ce qui nous réjouit, et qu’elle soit si faible. smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 18 décembre 2013 19:44

      Quel est l’intérêt de cette étude ? Pourquoi ne pas réfléchir sur les beaux passages du Coran au lieu de nous sortir tout ce qu’on entend partout ?  smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 18 décembre 2013 19:46

      Si l’auteur a un problème avec le Coran, qu’il lise les derniers rapports d’activité de Goldman Sachs et surtout surtout qu’il ne nous en fasse PAS un article. 


    • Mowgli 19 décembre 2013 12:04

      La meilleure exégèse coranique que j’aie jamais vue, c’est celle d’Ann Barnhardt :
      http://www.youtube.com/watch?v=htshvId51UE


    • CASS. CASS. 19 décembre 2013 12:24

      ça c’est du wahhabisme a l saoudite (madin saoud/englihs windsors) qui va de paire avec un certain talmud utilisé par les impérialo sionistes.


    • CASS. CASS. 19 décembre 2013 13:18

      je voulais dire c’est du wahhabisme a l saoudite (madin saoud/englihs windsors) qui va de paire avec un certain talmud utilisé par les impérialo sionistes, de tous bord, la grosse pourriture.


    • Hermes Hermes 19 décembre 2013 14:39

      Bonjour,

      Vous finissez votre article par des injonctions aux femmes en défendant une vérité qui est la votre, or il n’y a aucune vérité qu’aucun homme pourrait exprimer, défendre ou imposer qui puisse refléter quoi que ce soit de divin (si dieu existe).

      Qu’aurait-elle de « divine » cette vérité ? Avoir raison, c’est la posture du conflit et de l’agression et c’est aux antipodes des messages de paix et d’amour des prophètes.

      J’ai relevé quelques phrases importantes de votre article. Vous faites appel à la raison. Vous êtes libre de croire que la raison a la capacité d’appréhender la réalité ultime, mais en fait vous appliquez la raison à un livre au lieu de l’appliquer à la réalité.

      Pour ma part, j’ai de sérieux doutes sur la capacité de la raison à être autre chose qu’un instrument de justification de sa propre personnalité c’est à dire de ses propres difficultés d’adaptation.

      Et si vous viviez tout simplement, et laissiez les autres vivre. Quel risque y-a t’il ? smiley

      Ce n’est pas si facile ? Effectivement !

      Cordialement.


    • Ruut Ruut 19 décembre 2013 15:59

      Cet article est une explication sur incompréhension des musulmans du coran par mauvaise traduction volontaire.


    • appoline appoline 19 décembre 2013 18:30

      L’art et la manière pour les religieux et leurs scribes d’inculquer la haine dans le coeur des hommes, c’est encore plus facile quand ceux-ci ont de grosses difficultés à lire et à écrire donc, faciles à manipuler.

      Cette religion, encore plus arriérée de que les autres, encore plus restrictive que les autres, est souvent incomprise car le ramassis de conneries qu’elle véhicule est non pas un baume mais une pourriture pour l’âme

    • Hermes Hermes 20 décembre 2013 16:54

      Merci Ruut de la précision,

       mais que la lecture soit déformée ou extrémiste dans le purisme, le fait qu’un livre soit la référence (quel que soit le livre, sa couleur, sa langue son origine et son ancienneté) et non la vie, c’est le symptôme et la source d’une violence, et la violence éloigne de toute compréhension.

      Si un livre dit celà aussi, il n’en gagne pas plus en vérité, car le livre n’existe pas « en soi ». C’est le lecteur qui se confronte à son propre vécu ou pas et accepte de le reconnaître ou pas.

      Si celà aussi se lit dans un livre tant mieux, mais la vérité n’existe pas pour autant dans ce livre : c’est juste que chez le lecteur, il y a un esprit qui se retrouve lui-même, parce-qu’il le voulait !

      Et s’i y a cette volonté existe vraiment n’importe quelle confrontation le permettra que ce soit un écrit quel qu’il soit, ou un événement.

      Cdt.


    • Chiitedeservice Chiitedeservice 26 décembre 2013 23:08

      @L’auteur de l’article. Article toujours aussi lamentable. Je pense que vous n’etes pas musulman. Vous etes soit un Kafir - un mécréant- soit carrément un troll. Intérpréter le Coran selon son opinion personnel en islam c’est du kufr. Vous etes donc un mécréant. Et le plus drole dans tout ça c’est que vous avez honte de votre religion. Bizzarement vous vous attaquez a tout les sujets qui fachent les non musulmans.... Vous etes une véritable honte pour l’Islam.

      Je vais reprendre juste un exemple de votre texte. 

      Vous dites : Vous n’en croirez pas votre raison. Voilà les versets où les imams de Satan ont vu de la polygamie. Un chef d’œuvre satanique de corruption d’un sens évident.

      --->Le Prophète(saw) avait plus de dix épouses au meme temps. Il était donc polygame. Vous feriez mieux d’allez vous faire soigner. ... Pauvre malade...



    • Chiitedeservice Chiitedeservice 26 décembre 2013 23:35
      A ne pas rater,l’Islam et le politique selon ce grand théologien d’agoravox ou comment se faire ridiculiser (dans les commentaires) : 
      http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/idolatrie-islamisme-et-coran-141421?debut_forums=0#forum3904647

    • Chiitedeservice Chiitedeservice 26 décembre 2013 23:54

      Si celà aussi se lit dans un livre tant mieux, mais la vérité n’existe pas pour autant dans ce livre : c’est juste que chez le lecteur, il y a un esprit qui se retrouve lui-même, parce-qu’il le voulait !


      --->C’est faux, en Islam tout est expliqué. Le Coran a ses tafsirs(ses intérprétations).Les intérprétations viennent de la bouche du Prophète(saw), donc il n’y a rien à projeter, pas d’avis personnel ou autre. Le seul soucis qu’on peut rencontrer c’est quand des tafsirs se contredisent. Et la effectivement, il faut choisir le bon tafsir. 

    • Hermes Hermes 29 décembre 2013 22:41

      Vous dites la même chose, au fond.... mais comme vous avez mis une valeur sacrée sur quelque chose d’extérieur à vous-même, nécessairement ce que je dis est faux . La valeur sacrée vous appartient et personne ne peut vous la reprendre, ce n’est pas une question de vrai ou de faux.

      La raison n’a rien à voir avec le sacré, pas plus que le vrai ou le faux. le mélange de la raison et du sacré est un poison de l’esprit.


    • MuslimADieu MuslimADieu 4 janvier 2014 13:54

      @chiite de service

      tu me fatigues. Tu balances tes croyances sans être capable de les prouver, comme des assertions incontestables.
      le prophète était une exception d’après le coran lui-même.
      il n’a pas eu l’autorisation d’épouser de nouvelles femmes mais celle de garder les anciennes (33-52).

      Comme je suis un type sérieux avec des sources sûres : voici un lien vers ton hadith Bukhari tout sacré. Voici une traduction :
      untel a dit que untel a dit que Anas ibn Malek a dit que «  le prophète (saws) avait l’habitude d’honorer une à une ses femmes à 13 heures et à 1 Heure du matin. Elles étaient 11 et le prophète avait l’énergie de 30 hommes. Selon Said ibn Katada, elles n’étaient que 9 ».

      Pour le prophète, vous racontez qu’il passait ses journées à baiser. En plus, il avait des témoins puisque Bukhari jure qu’il n’a gardé que les témoignages avec de vrais témoins oculaires directs. C’est toi et tes semblables qui racontez n’importe quoi. Vous en avez fait un maniaque sexuel, un pédophile, un sanguinaire. Ta piété à la con de soi-disant quelqu’un qui défend le prophète ne m’impressionne pas.


    • Gollum Gollum 18 décembre 2013 17:38

      Non seulement la lapidation (deuterome 22) n’existe absolument pas dans le coran mais aussi il n’a jamais été question de fouetter les « fornicateurs ».

      Ah ben faudra en causer un mot à philoule.. Apparemment il est pas encore au coran (euh au courant je voulais dire..)

      • appoline appoline 19 décembre 2013 18:33

        Si les fornicateurs étaient fouettés, beaucoup auraient le cul rouge chez eux, car même si en France, les musulmans n’ont pas droit à la polygamie, ils sont certains à avoir quelques maîtresses y compris à La Rochelle. Comme quoi, une fois de plus les services sociaux ne remplissent pas leur office


      • MuslimADieu MuslimADieu 18 décembre 2013 18:59

        Je remercie Agora pour la diffusion (désolé pour les fautes, j’ai du mal à me relire).

        Ma cible est réellement les femmes musulmanes. Il leur revient à elles avant tout de sortir de l’emprise des imams de Satan.

        le sujet de la femme est un vaste sujet et je ne peux aborder tous les points.
        il y a encore quelques versets à problème.

        • doslu doslu 19 décembre 2013 13:29

          A quand « LA FEMME ET LA TORAH ??????? »


        • appoline appoline 19 décembre 2013 18:39

          Mais, il n’y a que des versets à problème. Le coran comme la bible n’ont jamais été écrit, par la main de l’homme le divin n’a rien à voir là-dedans, pour libérer qui que ce soit mais au contraire, pour qu’il fasse allégeance à son dieu et celui qui s’en met plein les poches avec la crédulité des hommes


        • myriam 13 mars 2014 23:36

          paix. je pense que le sujet mérite d’être beaucoup plus réfléchit notamment sur la notion de l’orphelin dans le coran.

           il me semble que les versets 4:2, 3 appel les hommes ayant des enfants hors mariage « orphelin » à marier ces mères seules en leur donnant leur dote comme soldes de tout compte. soit quatre d’un coup soit une seule si les moyens n’y sont pas ou alors une MMA si il n’a pas de femmes hors mariage écrit et MMA.toujours dans l’esprit de libérer les petites amies de droite et gauche de la meilleur manière.

           les orphelins « enfants hors mariage » doivent être pourvu comme des enfants normaux, habillement nourriture. donc pour ceux qui ne peuvent pas être équitable entre tous leur seul moyen est de les marier « ou plutôt de marier leur mère.

          d’après le verset 4:25 vous avez raison sur la traduction du sens »marier« .c’est plutôt »faites épouser !!"

          quant à votre manière de vous exprimer il y a clairement des versets dans le coran qui vous incites à débattre de la meilleur manière. vous devriez avoir plus de paix lorsque vous écrivez vous qui réfléchissez par la grâce de Dieu. même contre les associateurs !! gloire et louange à Dieu tout le savoir vient de Lui .

           si vous voulez partager des études du coran avec moi j’en serais ravi incha Allah . les gens qui se réfère au coran seul sont de rare spécimen ;) .


        • Frédéric Poncet 4 juin 2015 15:18

          @MuslimADieu

          je découvre vos articles et je suis impressionné par votre connaissance du sujet que vous traitez, et séduit par votre esprit scientifique (même si vous déclarez vous même que votre croyance vous interdit d’y prétendre).

          J’aimerais savoir ce que vous pensez de la thèse de « Christoph Luxemberg »  ? Est-elle compatible avec votre propre lecture de coraniste extrémiste ?

          Je vous donne mon adresse personnelle si vous préférez une discussion à l’abri des trolls : frederic.poncet@sfr.fr

          P.S. je ne suis pas musulman, ni même croyant. Disons que je suis agnostique à tendance athée (je vous expliquerai plus longuement ce que j’entends par là si cela vous intéresse) et je m’intéresse avant tout à la connaissance. J’ai entendu beaucoup de sornettes quand j’assistais malgré moi au catéchisme catholique, il m’a fallu du temps pour comprendre ce que voulaient les premiers chrétiens. J’entends aujourd’hui beaucoup de sornettes à propos de l’islam, et vous savez sans doute mieux que moi combien il est difficile d’accéder à la vérité sur le sujet. Imaginez pour quelqu’un qui ne comprends pas l’arabe (ni le syriaque, ni l’araméen...)


        • volpa volpa 18 décembre 2013 19:28

          Je ne comprends pas qu’on se casse la tête pour expliquer des bouquins comme ça.

          Il y a d’autres boulots ou loisirs a effectuer sur cette terre.


          • Ruut Ruut 19 décembre 2013 16:00

            Si il est croyant, c’est son devoir de ramener le troupeau vers la lumière.


          • Castel Castel 19 décembre 2013 17:24

            « Il y a d’autres boulots ou loisirs a effectuer sur cette terre. »

            Commenter des articles qui nous intéressent pas peut-être ?


          • Arnaud69 Arnaud69 18 décembre 2013 19:39

            Bravo à l’auteur avec qui j’ai eu le privilège de partager quelques points de vue.
            Comme disait le Prophète : « Méfiez-vous des mauvais Imams », vu que l’Islam de France et certaines associations sont chapeautées officiellement par le CRIF...
            Déduisez-en ce que vous-voulez...


            • francesca2 francesca2 18 décembre 2013 19:58

              Le Coran a été écrit par un sioniste ? 


            • volpa volpa 18 décembre 2013 22:00

              Il y a trois pistes.

              1 ) L’archange Gabriel par l’intermédiaire d’un pigeon.

              2) Un moine chrétien.

              3) Un rabbin.

              Pour les croyants il est incréé.


            • Arnaud69 Arnaud69 18 décembre 2013 22:17

              Francesca2

              Les monothéismes ont été écrits par ceux qui savaient écrire, donc les scribes payés par les autorités de l’époque.
              Vu ce que coûtaient les supports d’écriture c’était hors de prix.

              Les origines des livres et ceux qui les écrivaient ont été tracées au travers d’analyses du spectre lumineux sur les documents.
              A l’époque et c’est tant mieux, par souci d’économie, ils avaient tendance à effacer un support d’écriture pour écrire de nouvelles histoires.
              C’est comme cela qu’on connait certaines équipes et qu’on peut dater et tracer le parcours des documents tout en reconstituant la chronologie des différentes histoires

              Étant anti-sioniste pas pas anti-Judaïque j’ai appris cela avec entre-autre des universitaires Israéliens...

              Vous pouvez toujours essayer de vous amuser de mon antisionisme vous n’arrêterez jamais l’histoire, les écrits, les archives pas plus que les dictateurs n’ont réussi à détruire toutes les traces au fil des millénaires.
              Un jour peut-être aurez-vous assez d’intérêt sincère pour l’histoire des peuples et l’histoire de vos ancêtres pour aller chercher la vérité toute crue aussi écœurante soit-elle.

              Que nos parents qui faisaient 60 heures de travail par semaine n’aient pas pu le faire c’est une chose, que nous ne le fassions pas, c’est tout autre chose et c’est très personnel.
              Désolé de parfois heurter malgré moi les comptes et légendes de votre enfance qui m’ont été servis à moi aussi .

              Rothschild, Rockefeller, Morgan, Brabour etc.. toujours les mêmes dans tous les sales coups depuis près de 125 ans

              Bonne soirée Francesca


            • francesca2 francesca2 19 décembre 2013 16:16

              Je connais infiniment mieux l’histoire de mon peuple et de mes ancêtres que vous celle de votre propre famille, tenez-vous le pour dit.

              Si je partage certaines de vos remarques, Arnaud, votre obsession parano-maniacale me deplaît et me fatigue.


            • Arnaud69 Arnaud69 19 décembre 2013 16:23

              Si vous le dites, donc vous êtes consciente que je ne raconte pas de bêtises quand je parle de l’oligarchie qui sert de certains pour faire avancer ses délires de Nouvel Ordre Mondial.

              C’est une bonne nouvelle !
              Notez-bien que je ne mélange jamais le Judaïsme et le Sionisme, d’un côté la religion de l’autre la politique .


            • CASS. CASS. 19 décembre 2013 18:23

              sans oubliez qu’un certain juda aurait vécu en même temps qu’un certain jésus, ce qui signifie que toute façon le judaîsme n’existait avant et qu’en fait le premier monothéisme n’est pas le judaïsme qui a d’ailleurs de multiples facettes, et que le premier monothéisme à vocation universel est bien issu de mithra révisé par zoroastre ainsi que la naissance dela philosophie etc etc celui -ci indiquant vous pouvez croire auX dieux que vous voulez mais aucun n’a le droit d’agresser ses voisins, dont viols, incestes , sacrifices humains etc entre autres, de voler piller au nom de ce dieu. ETC. ¨d’où sont issus aussi les premiers droits de l’homme mais ceux -ci incluaient le respect de la faune et dela flore etc. sauf les serpents donc l’IRAN c’est adaptée sans jamais agresser, sans voler ni piller, pronant le respect le partage etc d’où le fait qu’ils aient refusé l’islam du desert, agresseurs barbares voleurs pilleurs et le wahhabisme madin al saoud yéoud/ inglish, d’ailleurs l’on se demande en quel honneur les windsors et cie on refilé aux al saoud une grande partie du golf persique ; golf persique = perse , persan.


            • Montdragon Montdragon 18 décembre 2013 19:42

              Et pendant ce temps-là, on oublie Kant et Bachelard !
              L’Occident a produit des sommets intellectuels depuis des millénaires MAIS il n’y a qu’un livre !
              Entrez dans un librairie musulmane, c’est édifiant, à côté la Procure c’est la Fnac.


              • francesca2 francesca2 18 décembre 2013 21:03

                Sommets intellectuels, sommets intellectuels.... Ici on vous explique, liens à l’appui, que si nous savons compter jusqu’à dix c’est grâce à l’islam.


              • volpa volpa 18 décembre 2013 22:02

                Les arabes chrétiens ont apportés des connaissances.

                L’islam, que des conneries.

                Il faut voir du côté de l’Inde.


              • CASS. CASS. 19 décembre 2013 12:49

                Francesca compter etc etc non c’est grace à la civilisation perse (+7000 ans) et de l’union donc des civilisations les plus raffinées inde, chine , perse sur le plateau Iran. (dont nos langues( celtes ), ancien grecque , latin etc issus du persan ou sanskrit.) le proto indo européen. l’arabe littéraire etc est aussi de création persane, inde.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès