Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > La fin de l’Occident avec la foi chrétienne et la transfiguration (...)

La fin de l’Occident avec la foi chrétienne et la transfiguration face au paganisme d’Onfray et la défiguration

Le temps présent ne se prête pas à un enthousiasme communicatif. Mais comme quelques idées traversent mon esprit, je les partage, même si ce billet manque de souffle tout en étant écrit sans passion, avec un style moyen et une structure improvisée pour ne pas dire décousue. A prendre ou à laisser. La foi n’a pas nécessairement rendez-vous avec l’inspiration. Le temps du mystère se dissout dans le temps historique. Le monde danse. Les sages méditent.

On ne sait pas par quel décret mais notre pays s’en remet à des autorités savantes qui n’ont reçu aucune légitimité de la part des savantes institutions. Tout au plus une reconnaissance de quelques journalistes professionnel et surtout une notoriété médiatique acquise après d’innombrables prestations sur les plateau de radio, de télévision et dans les bonnes pages des quotidiens et hebdomadaires de masse. Sans être experts de rien du tout, leur avis est pris au sérieux comme celui de n’importe quel spécialiste. Ainsi, les opinions, sentences et avis d’un BHL, d’un Houellebecq, d’un Zemmour et ces jours-ci d’un Onfray sont reçus comme des paroles d’autorité au même titre que celles provenant des cercles pontificaux du Vatican.

Les nouvelles des oracles du cercle des intellos ne sont pas bonnes. Houellebecq évoque un peuple français ramolli, désabusé et démissionnaire face à un avenir assombri par les désarrois et le vide de sens engendré par la culture occidentale. Pour Zemmour, le mal est ancré depuis quatre décennies avec un portait d’une France qui se suicide mais qui, selon les lecteurs de son essai controversé, aurait plutôt été assassiné par une catégorie de gens qu’on devine sans avoir lu le livre. Ce sont les politicards, affairistes, idéologues post-68 et notables bourgeois étiquetés le plus souvent à gauche, plutôt côté rive gauche et caviar que gueule noire et prolétariat du Nord. Pour Onfray, la marche à suivre n’est pas d’être soumis et démis de sa droite stature mais de rester fièrement debout, comme un stoïcien romain, pénétré de sagesse païenne et de force cosmo-tellurique, en contemplant la chute de l’empire occidentale contre laquelle il est inutile de se dresser puisque les forces déclinantes sont d’une puissance colossale.

Quelques-uns croient réellement à un déclin ou une chute inéluctable, d’autres pensent que c’est une éventualité à étudier et une question à solutionner autant que peut se faire. Mais la plupart jettent un œil distrait sur ces opinions, en écoutant furtivement les intéressés débattre sur les plateau ou en lisant sur un mode divertissant les essais déclinistes sans y adhérer en profondeur, bref, en faisant semblant de croire à la démonstration, à l’instar d’un spectateur dans une salle obscure qui fait semblant de croire que ce qui arrive dans le film s’est réellement passé. Nul ne sait si les déclinistes voient l’avenir correctement ou ne sont que le jouet de leurs fantasmatiques distorsions filtrant ce qui les arrange. N’empêche que d’autres témoignages convergent pour dresser le portrait d’une frange de la société en désarroi, comme par exemple celui du député Lassalle qui arpentait récemment les chemins de France et de Navarre en quête de confessions populaires. De là à évoquer sur un ton grandiloquent de grand seigneur une fin de la civilisation occidentale… Onfray mieux de se taire disent les mouettes rieuses qui se moquent des chouettes de Minerve.

Déclins économiques, moraux, esthétiques, politiques, culturels. Les auteurs ne manquent pas. Nicolas Baverez, Philippe Muray, Alain Finkielkraut, Gilles Lipovetsky, Peter Sloterdijk. La civilisation occidentale tangue mais ne plie pas. Ou alors elle plie et s’effondre comme le suggère le prophète païen Onfray. Un philosophe dont les analyses sont un peu courtes. Un peu facile de s’en prendre au libéralisme. Le déclin de la civilisation européenne a d’autres ressorts. Onfray est bien trop fier pour ne pas s’interroger sur son rôle dans le processus de déclin. Il croit en être le témoin éclairé alors qu’il en est l’un des acteurs, avec la diffusion d’un athéisme forcené et la promotion d’un culte de la nature inspiré des païens antiques mais que l’Histoire a vu aussi ressurgir dans les années 1900 surtout en Allemagne, avec le mouvement volkisch, sympathique en apparence, dirigé contre le progrès mécaniste, mais qui deux décennies plus tard, a servir de terreau pour nourrir les jeunes et moins jeunes recrues du nazisme.

Le paganisme ne sert à rien. Onfray nous la joue après moi le déluge façon Néron, contemplant le mouvement vers la ruine des vestiges moraux chrétien de l’Europe après avoir incendié la théologie et les espérances chrétiennes. Onfray liquide Platon et la Trinité sans vraiment comprendre le monde intelligible, ni les ruses de la théologie. C’est le symptôme d’une époque de gens mal instruits, mal éduqués, qui s’abîment dans les pensées faciles pour mieux dévorer la chair du monde et ses nourritures terrestres. Cela étant, le cosmos et la nature peuvent être un remède à la neurasthénie attrapée dans la grisaille des grandes métropoles. Si l’enfer c’est les autres comme disait Sartre, cultivons nos affinités avec la Nature mais la solitude revient au galop et l’âme humaine ne peut oublier qu’elle est née de l’humanisation en plus ou moins bonne société.

Le refuge dans le paganisme est horizontal. C’est une manière de se coucher. La civilisation se couche face au crépuscule des idoles. Je vais forcer le trait, ne m’en veuillez pas. Onfray philosophe comme un chien. Il est le maître et dresse le peuple au risque de l’infantiliser. Le chien est un loup que l’homme a rendu adolescent. Onfray n’a rien d’un Sénèque. Juste un comédien qui pose devant les caméras et joue les grands seigneurs face aux hommes qu’il a dressés. Nous ne sommes pas des chiens, nous sommes les héritiers du mystère chrétien et de easy rider. Born to be wild, born again ! L’homme sauvage et mystique. L’homme de foi se tient droit, libre. Stature verticale face à la transcendance qui s’élève en lui et par-delà les limites d’un ego rétréci par la morne existence dans le technocosme où tout est superficiel. Stature éthique pour voir la transcendance dans l’autre. Franchir les limites du temps. Transfiguration et espérance. Expérience aux limites du temps. Voilà donc quelques pistes. Je ne vais pas m’étendre. Je ne serai jamais aux ordres des desideratas. Si je fais trop long, ça décourage les paresseux, si je n’en dis pas assez, les honnêtes citoyens sont frustrés. Je dis l’essentiel et c’est déjà pas mal.

L’essentiel, c’est que la civilisation européenne s’est construite sur la foi chrétienne, puis a viré radicalement après 1600. La Modernité est une autre civilisation européenne, qui ajoute à la foi la raison et la science. La foi chrétienne qui a restauré l’empire romain de ses décombres en propulsant un saint empire sauvera l’Occident au 21ème siècle mais pas toute seule et en se réformant. Il faudra les bonnes volontés et la raison. Pour vaincre le sida mental propagé par les médias de masse, l’addiction consumériste, le culte du corps, de l’image, de l’argent, la servitude face aux notables de la technocratie et les stars de l’idiotie culturelle, les peurs sécuritaires et le stalinisme vert avec ses écolos chantres du développement durable, ces don Quichotte du climat qui ne connaissent rien à la nature, ni à la science et à la spiritualité humaine. La foi chrétienne alliée à la raison pour combattre les totalitarismes.

Vous pouvez rallumer le poste et reprendre une vie normale.


Moyenne des avis sur cet article :  2.58/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • P-Troll P-Troll 17 avril 2015 15:04

    « La foi chrétienne qui a restauré l’empire romain de ses décombres en propulsant un saint empire... »


    Quels décombres ?
    La « chute » de l’empire romain est une invention d’historien.
    Il y a bel et bien continuité, à travers le réseau des évêques utilisé par Constantin qui a eu le génie de renverser le rapport état romain-communautés chrétiennes en se « convertissant ».

    Le premier évêque de Rome auquel est attribué le titre de «  pape », au début du 4e siècle est Marcellin (296-304) et ce n’est qu’à partir du 6e siècle qu’il désigne plus spécifiquement l’évêque de Rome. Auparavant, le rôle de chef de l’église était tenu par l’empereur romain (Pontifex Maximus).

    Il y a continuité : l’église catholique (et non pas le christianisme) a pris le relais de l’administration romaine sans changer de capitale !

    /www.agoravox.fr/tribune-libre/article/sol-invictus-et-la-septante-166213" title="Sol Invictus et la septante, instruments de l'impérialisme romain">Sol Invictus et la septante, instruments de l’impérialisme romain


    • Gollum Gollum 17 avril 2015 15:44

      @P-Troll

      Il y a continuité : l’église catholique (et non pas le christianisme) a pris le relais de l’administration romaine sans changer de capitale !

      Là dessus je suis bien d’accord. 

      Néanmoins malgré la main mise d’un clergé pas toujours au top le christianisme réel a su émerger ça et là.. Bernard de Clairvaux, François d’Assise, Saint Bonaventure, etc..

      Mais il est clair qu’il y a une face sombre et une face claire là dedans ce qui fait qu’il n’est pas simple d’émettre un jugement..

      Le christianisme officiel a souvent été rétrograde dans son mépris de l’intelligence avec une surestimation de la foi, dégradée bien souvent au niveau de la croyance superstitieuse.. D’où les Lumières en réaction.

      Par contre elle a su bien des fois mettre en avant la charité évangélique. Le christianisme officiel a ainsi été un véritable Bhakti Yoga. Un Yoga de la dévotion et de la prééminence du sentiment.

      Laissant dans l’ombre le besoin de comprendre et de savoir… D’où littéralisme des textes sacrés aboutissant à des absurdités, que pourtant un Origène fustigea dès l’aube du christianisme.

      Étant une religion de masse, le christianisme s’est affadi, tiré vers le bas par le nombre… Exit les partisans d’une gnose, réconciliant spiritualité et raison, tels que Clément d’Alexandrie…

      Marginalisés les quelques consciences chrétiennes de haut niveau, de Nicolas de Cues en passant par Eckhart ou d’autres..

      Le christianisme officiel en voulant préserver l’héritage du maître a fait comme ce serviteur trop zélé qui a enfoui profondément le trésor sans le faire fructifier…

      Il lui en sera fait le reproche très bientôt.

    • andromerde95 17 avril 2015 23:27

      @Gollum
      l’hérétique gnostique franc maçon adepte de la raison, toi et ta bande de franc-maçons vous êtes au pouvoir depuis 1789, vous avez anéanti le christianisme, vous avez anéanti la spiritualité, stop les leçons. tes lumières lucifériennes nous mènent au NOM, tu fais partie de la grande apostasie et des agents de l’antéchrist, Jésus t’enverra brûler en enfer.

      littéralisme ou pas, ton gnosticisme est une hérésie comme ta quête des mystères, c’est clair et net, il est impossible d’interpréter les verstes dans le sens des loges, mêlez pas vos fantasmes au christianisme. ce fameux trésor ne contient aucunement vos délires du diable.
      ton rationalisme athée gardes le. le besoin de comprendre et savoir quoi ? vous n’avez rien compris, vous ne savez rien, vos « mystères » et « secrets » à découvrir, vous égarent loin du vrai christianisme.
      le christianisme officiel est mort les hérétiques comme toi ont infiltré vatican, seul les agents du NOM, de l’apostasie feront des reproches au christianisme officiel. en plus tu oses mêler le paganisme indien au christianisme, putain tu te dis « chrétien ».

    • Aldous Aldous 18 avril 2015 21:52

      @andromerde95
      Ce qui s’effondre en occident c’est l’occident, avec en lui le catholicisme romain.


      Cependant qu’a l’Orient de l’Europe le christianisme renait du communisme.

      Ce qui va se passer est déjà prophétisé.



    • Alex Alex 17 avril 2015 16:22

      « Onfray philosophe comme un chien. »

      Venant d’un futur prix Nobel, cette affirmation péremptoire suffit à clore le débat...

      Onfray philosophe “pratique”, même si ce mot vous choque.
      Si l’on excepte les absurdités « divines », la foi chrétienne proposait quelques bonnes idées sociales. Mais, en opposition de ses principes, cette religion s’est propagée par les armes. En lui supprimant ces armes, elle ne peut plus tenir face à une autre religion en expansion dont les étendards sont ornés de sabre(s), et les slogans guerriers.
      Pour la “virilité” de l’Islam et la “féminité” de la chrétienté, reportez-vous à Nietzsche qui en a très bien exposé les différences fondamentales.
      Le seul oubli d’Onfray est le désir de revanche : bien que non avouée, celle-ci est très visible dans nombre d’articles d’auteurs d’origine musulmane.
      Quant aux « ruses de la théologie, » je peux vous garantir qu’elles n’encombrent pas l’esprit de l’immense majorité des musulmans dont la réflexion théologique se limite à ânonner le Coran comme nos aïeux ânonnaient des prières en latin qu’ils ne comprenaient pas.


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 avril 2015 21:30

        @Alex

        La remarque ne vient pas d’un prix Nobel mais de Onfray lui-même qui se réclame du chien. Et vous faites bien de vouloir clore le débat. C’est avantageux pour quelque-un qui ne sait pas débattre

        http://mo.michelonfray.fr/oeuvres/philosopher-comme-un-chien/


      • Alex Alex 17 avril 2015 23:06

        @Bernard Dugué

        Cette erreur bien minime vous permet d’éviter de répondre au passage important de mon commentaire.
        Continuez donc à vous débattre dans vos rêves cosmiques, faute de vous ébattre !


      • njama njama 18 avril 2015 14:15

        @Bernard Dugué
        Onfray se revendiquerait de Diogène de Sinope dit le « cynique » (qui est relatif au chien) ?d’où nous vient cynocéphale , cynodrome ... rien à voir avec l’ironie mordante
        Il aimait sûrement les chiens, nos mendiants d’aujourd’hui dans nos métropoles ne s’entourent-ils pas de leur aimable et fidèle compagnie comme ce prophète de l’antiquité qui ne voyait dans le monde que des citoyens ...


      • JC_Lavau JC_Lavau 17 avril 2015 17:07

        Dugué aura au moins réussi une démonstration : que coller à la foi du Vatican ne protège pas de raconter des conneries, des conneries, et des conneries.

        Et pourtant, à l’intérieur de la secte dirigée par le Vatican, il y a encore des gens qui sont bien.

        Il reste que les problèmes politiques posés par la démographie du Néolithique, qui avaient sous-tendu l’invention des religions, sont loin d’être résolus, ni n’en prennent le chemin.

        A petite échelle, et en défensive, nous avons prouvé que placer la déontologie au dessus de toutes les idéologies, ça marche bien. Mais on voit mal comment passer à plus grande échelle : les grands prédateurs veillent à leurs territoires.


        • P-Troll P-Troll 17 avril 2015 17:19

          @JC_Lavau

          «  les problèmes politiques posés par la démographie du Néolithique, qui avaient sous-tendu l’invention des religions »

          Vous croyez que les hommes ont attendu le néolithique (- 8000 en Europe) pour s’inventer des religions ?

          Il semblerait que les peuples chasseurs cueilleurs encore présents au 20ème siècle et susceptibles d’être observés étaient tous encombrés de croyances et de rituels, de chamans ou de gourous. Or on peut supposer que leur structure socio-culturelle était semblable à celle des populations précédant le néolithique dans nos régions.

        • JC_Lavau JC_Lavau 17 avril 2015 17:37

          @P-Troll.
          De là à ce que le chamanisme soit une religion, il y a un gouffre.


        • P-Troll P-Troll 17 avril 2015 17:57

          @JC_Lavau

          C’est quoi une religion ?

        • JC_Lavau JC_Lavau 17 avril 2015 20:13

          @P-Troll.
          Le chamanisme n’avait pas de mission anti-pensée, mais surtout des missions médicales.

          Avec l’invention des religions, le calibre de l’artillerie change du tout au tout : des dieux, des autels, des temples, des sacrifices...
          Sacrifices humains inclusivement.

          Les dieux, ça sert surtout à faire la guerre.
          Les chamans, pas tellement. Il suffit de voir dans quel grand Nord et quels déserts ont été refoulés les peuples chamaniques : Samis, Nénets, Inuits, Boshimans, Mongols des steppes...

          Ce qui reste de commun au chamanisme et aux religions, est qu’ils demeurent à l’âge de l’animisme.


        • P-Troll P-Troll 17 avril 2015 21:14

          @JC_Lavau

          « Ce qui reste de commun au chamanisme et aux religions, est qu’ils demeurent à l’âge de l’animisme. »

          Vous voyez !
          Quand vous voulez !

        • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 avril 2015 21:57

          @JC_Lavau

          Lavaud, si je me souviens de vos intervention, 9 fois sur 10 vous écrivez l’un de ses mots, con, connerie, débile, psy, psychiatre, maladie, nullité et j’en passe.

          Vous abusez un peu trop de la liberté qui vous est octroyée. Si vous agissiez de la même manière à l’égard d’un collège de travail, il y a longtemps que vous seriez devant les tribunaux pour harcèlement moral

          Cela étant, je préfère que vous soyez parmi nous plutôt que de traîner devant une école à Calais ou bien copiloter un avion de ligne de la Lufthansa


        • JC_Lavau JC_Lavau 18 avril 2015 00:18

          @Bernard Dugué.

          Mais tu en oublies, Dugué : j’ai aussi diagnostiqué que tu es un imposteur à plein temps.

          Dame ! Depuis le temps que tu nous soutiens que les physiciens soutiennent le dieu du Vatican, et cent pompeuses et insultantes fariboles de ce style, tu devais t’attendre à des retours de bâton.


        • coinfinger 17 avril 2015 17:22

          je partage entiérement l’exaspération de l’auteur pour Onfray . On est dans le médiatique , pas dans le philosophique ou alors çà s’est bien dégradé , y avait déjà la fausse gauche abvec BHL, maintenant c’est la presque vraie . Houellebecq , Onfray nous font dans le choc des civilisations mais en défaitiste . Comme Hollande en Syrie . On y combat le terrorisme , parait il , en méme temps qu’Assad , terroriste d’état , mais laique pourtant !? Comme Khadafi et Saddam Hussein , c’est bizarre , non ? Et on soutient les ’modérés’ d’Al Nostra , anciennement Al Quaida . Les 70 missiles qui ont été tirés sur les divers chrétiens d’Alep , sont tous de fabrication Française !
          Bizarre , vous avez dit bizarre ! .
          Heureusement qu’on des doctes pour nous expliquer le paganisme dont plus personne ne sait rien , sauf les faiseurs d’idéologies au service de mauvaises causes , comme les Islamistes , ou les évangélistes , c’est bizarre quand méme aussi ces similitudes entre civilisations .


          • JC_Lavau JC_Lavau 17 avril 2015 17:35

            @coinfinger.

            Merci de nous rappeler que les mouslims nous prétendent non seulement que le bled de la Mecque préexistait aux guerres de Muhammad pour reprendre Jérusalem, mais en plus que les mecquois auraient été polythéistes, dans une Arabie largement judaïsée et christianisée.


          • njama njama 17 avril 2015 18:30

            @coinfinger

            puisque «  l’ASL ne représente qu’à peine 1 % des combattants rebelles, ... » parole d’expert Fabrice Balanche sur rfi.fr/moyen-orient
            donc les 99 autres % et plus sont des mercenaires djihadistes, et, soutenir la rébellion c’est SOUTENIR LES ISLAMISTES

            donc, le Gouvernement français soutient les islamistes ... CQFD


          • MKT 17 avril 2015 17:28

            Je vous cite : "même si ce billet manque de souffle tout en étant écrit sans passion, avec un style moyen et une structure improvisée pour ne pas dire décousue. A prendre ou à laisser."

            Bon je laisse.

            Par contre vous me semblez filer un mauvais coton.

            Pourquoi pas prendre l’air, visiter le vaste Monde. Cela ne coute pas si cher, il existe des pays très bon marché, pas si loin de chez nous.


            • coinfinger 17 avril 2015 17:33

              J’oubliais les deux commentaires de P*troll et Gollum . Vous voyez pas une rupture dans le fait que ce soit l’église Chrétienne qui représente Rome ! Envahie par les ’Barbares’ ! . En fait les vrais auxilliaires de Rome . Les Francs s’étaient çà , sont venus prendre leur solde pour la défense de l’Empire que celui ne leur payait plus . Romanisés déjà depuis longtemps mais non reconnus .
              Quand aux Chrétiens , l’origine ’Romaine’ !
              Y a pas eu rupture , je réve !


              • Aldous Aldous 18 avril 2015 22:00

                @coinfinger
                Elle est cachée dans Saint Jean 12:20 l’origine des chretiens :


                Quelques Grecs, du nombre de ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête, s’adressèrent à Philippe, de Bethsaïda en Galilée, et lui dirent avec instance : Seigneur, nous voudrions voir Jésus. Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe le dirent à Jésus. Jésus leur répondit : L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.

                L’hellénisme est la terre où le christ a semé. 

                Rome ? Saint Pierre la nomme « Babylone » !

              • Aldous Aldous 18 avril 2015 22:10

                C’est si vrai que ces « quelques Grecs » ont été escamoté de nombre de traductions Catholiques et Protestantes car ils pointent indubitablement vers l’Eglise authentique du christ.

                Ici la traduction dit « Il y avait des non-Juifs parmi ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête. »

                Ah... en effet les Grecs sont des non juifs. Mais l’originzl dit « Ἦσαν δέ τινες Ἕλληνες » (Èsan dé tinès Ellènes...) : « Il y avait cependant quelques Hellènes... » 



              • njama njama 17 avril 2015 17:36

                Je m’étonne que Jacques Attali ne soit pas cité parmi les oracles du cercle des intellos, lui qui rêve de faire de Jérusalem la capitale mondiale (rien que ça), mais qui, bien qu’éminent polytechnicien, n’a pas encore résolu la petite question palestinienne !


                • njama njama 17 avril 2015 17:37

                  il aurait pu pourtant proposer de supprimer la foi juive ...


                • njama njama 17 avril 2015 18:00

                  La foi chrétienne alliée à la raison pour combattre les totalitarismes.
                  Le problème n’est pas tant la raison, mais bien celui de la foi chrétienne, catholique particulièrement, car tous ces nonces, ces cardinaux, ces évêques et leurs scribes théologiens, tous ces intellos de la foi qui font dire aux Écritures ce qu’elles ne disent pas, n’accepteront pas si facilement de descendre de leur piédestal sinon que contraints ... Vivement qu’ils se retrouvent tous en slip sur le bord du chemin ...Tant que la foi chrétienne regardera la raison avec condescendance, qu’elle ne se placera pas dans une vraie relation d’altérité avec la raison, rien n’avancera me semble-t-il. Au lieu de cela elle nous chante des couplets de « Raison Transcendante » ... Tant qu’elle regardera les agnostiques, athées comme des malades, c’est qu’elle n’aura pas encore compris que le bilan de la religion est mère de l’athéisme.
                  Et puis, qu’elle arrête ses sempiternelles jérémiades et de jouer la persécutée. Qu’elle arrête d’attendre le Messie comme on attend le père Noël
                  L’Église doit se dépouiller de ses pouvoirs, de ses oripeaux, et laver les pieds du peuple ...
                  La foi chrétienne catholique est quand même la seule au monde a être tant structurée et hiérarchisée ! il n’y a que l’armée pour la rivaliser. L’Europe est le seul contient depuis Mathusalem au moins à avoir connu une théocratie telle que l’Église romaine. Pas étonnant donc qu’elle a suscité au cours de l’histoire autant de rebellions contre elle et ses dogmes. Je ne sais plus qui disait que le Vatican était la dernière monarchie absolue au monde, mais je veux bien le croire ... ça y ressemble fort.Vive l’anarchie évangélique ...


                  • andromerde95 17 avril 2015 23:32

                    @njama
                    pour toi n’importe quel blaireau peut interpréter la bible comme il le souhaite ? la bible c’est pas le coran bcp plus compréhensible car le coran n’a aucune profondeur spirituelle.


                    les athées ce sont des « incrédules » qui iront en enfer, et oui la bible le dit.

                    les rebellions hérétiques et maçonniques, on sait ce que ça a donné, c-à-d le protestantisme ultra-libéral et la déchristianisation, ainsi que la rév fr libérale.

                    le dogme catho est la juste interprétation des écritures, mais ça les hérétiques ne supportent pas car ils veulent un christianisme qui leur plait.

                  • njama njama 18 avril 2015 09:20

                    @andromerde95
                    Dieu avait-il donné son Verbe dans un langage incompréhensible ? de dix Paroles (improprement appelées « Commandements ») le judaïsme des rabbins en a fait 613 mitzvot (commandement, prescription, précepte) au point que les étudiants du talmud passe au moins la moitié de leur vie à les étudier !!!
                    Dieu n’interdit rien puisqu’il a fait l’homme libre ...
                    La Bible, ni le Coran ne parlent pas des athées, mais des infidèles. L’athéisme est historiquement très récent, il y a donc lieu de se demander pourquoi ???
                    et voilà on est dans le pétrin, c’est bien l’objet de cet article ... ce n’est pas ceux qui campés sur leurs certitudes aideront à décoincer la situation. Le christianisme tel qu’il est n’a aucun avenir ...
                    Quelques idées :
                    Réflexions sur la religion et l’Europe
                    Par Raimon Panikkar
                    1. L’Europe peut-elle se passer de religion ?
                    2. Est-ce que le Christianisme est la religion pour l’Europe ?
                    3. Sinon, quelle religion ?
                    http://www.globenet.org/...


                  • L'enfoiré L’enfoiré 17 avril 2015 18:10

                    « Le paganisme ne sert à rien. Onfray nous la joue après moi le déluge façon Néron, contemplant le mouvement vers la ruine des vestiges moraux chrétien de l’Europe après avoir incendié la théologie et les espérances chrétiennes.... 
                    L’essentiel, c’est que la civilisation européenne s’est construite sur la foi chrétienne »


                    Voilà que Duguet se met à dire quelques conneries et j’en suis un peu triste. 
                    Il tourne autour du pot, je suis obligé de le constater.
                    Ce n’est pas essentiel. Peut-être a-t-il raté sa vocation de curé. 
                    Pas de mal à ça. Même Liszt a changé sa façon de pensée dans la deuxième partie de sa vie quand sa musique était en perte de vitesse et a mis la soutane. 
                    Que vous le vouliez ou non, la foi chrétienne l’est aussi... en perte de vitesse.
                    Elle sera rattrapée par l’idéologie de l’islam. 
                    Athée, cela ne m’enchante pas mais je constate.
                    Ce que fait Onfray, c’est expliquer d’une manière claire et philosophique ce que peut être la vie sans dieux.
                    Duguet, un nouveau mage ?
                    J’ai rallumé le poste. 
                    En fait, non, il est resté allumé. 
                    Je fais de la multi, 
                    J’ai des yeux et des oreilles et l’un n’empêche pas l’autre de réfléchir.. 
                    @+ pour de nouvelles aventures... philosophiques

                    • JC_Lavau JC_Lavau 18 avril 2015 09:44

                      @L’enfoiré.

                      Qu’un mensonge utile ait été pratiqué par ici les siècles précédents n’implique en rien qu’il soit encore l’alpha et l’oméga des siècles suivants.

                      En revanche il y a des questions à se poser sur les mensonges inutiles qui encombrent le temps de cerveau disponible de nos contemporains et contemporaines. Qui en sont leurs maîtres ? Quelles sont leurs stratégies ? Quels autres dégâts collatéraux obtiendront-ils en sus des dégâts visés et volontaires ?


                    • njama njama 17 avril 2015 18:44

                      Pour avancer l’autocritique est nécessaire pour redonner une direction et du sens ... l’Église l’a-t-elle faite ?
                      Elle ne peut plus à l’heure actuelle, en raison de la modernité des moyens de communications, de logistique, et d’un niveau d’instruction des gens comme il n’a jamais été aussi élevé, vivre tranquille dans son petit canton catholique à ronronner son catéchisme ...Comment pourrait-elle être l’avenir de l’Europe sans tenir compte du monde qui l’entoure et qui est à portée d’œil et de main, sans composer avec sa diversité ?
                      Finalement le monde moderne est une chance pour l’Église ... ça va lui fouetter le sang, et on verra ce qu’elle a dans les tripes  smiley

                      .


                      • andromerde95 17 avril 2015 23:34

                        @njama
                        le monde doit s’adapter à ’lEglise pas le contraire, l’Eglise n’a pas à s’adapter à l’antéchrist et satan. d’ailleurs avant de aire des coms sur le catholicisme, t’as vu ton islam comment il est arriéré ?


                      • andromerde95 18 avril 2015 01:07

                        @Eurabia
                        le monde moderne capitaliste et mondialiste est bien pour toi ? enfin quand je vois ton avatar de la « synagogue de Satan » je comprend que tu aimes ce monde.


                      • La Dame du Lac La Dame du Lac 18 avril 2015 01:29

                        Non andro, je viens de consulter le site Eurabia.org qui est un site qui veut stopper l’islamisation en Europe et je crois qu’il n’est pas du tout sioniste mais qu’il fait a adopté cet avatar par cynisme.

                        .

                        Ou alors, si il est sioniste il est pour l’islamisation à marche forcée de l’Europe, l’immigration étant la pulpe de l’orange sioniste, il n’y aurait aucune cohérence...Eurabia dites nous ce que vous êtes ! C’est un peu flou. 


                      • andromerde95 18 avril 2015 02:58

                        @La Dame du Lac
                        l’islamophobie du système je ne marche pas dedans, je suis un islamophobe catho, je ne suis pas islamophobe pour les mêmes raisons que le système or en général les islamophobes sont islamophobes car ce sont des laïcards, des féministes, des sionistes, des homosexualistes, etc...


                      • La Dame du Lac La Dame du Lac 18 avril 2015 03:08

                        Bonsoir andro
                        Je suis aussi catholique, pour le respect de mes pères, de mes ancêtres et de nos bons rois de France. C’est pour ça que j’ai du partir du site FDS, ils ne croient pas en Dieu. Mais mon bon Dieu, lui, je ne suis pas sûre qu’il aime le Vatican. Andro, il vient de se passer des trucs grave sur l’article de Morice, si vous ne le connaissez pas encore, je vous invite à venir voir ce qu’il se passe sur son piètre nartic . Ce malade a archivé tous mes commentaires depuis que je suis inscrite. Un pervers laique, gauchiste, immigrationniste extrême et dangereux . Si il le pouvait, il me tuerait, j’en suis sûre et j’ai rarement vu une telle tension chez un être humain.

                        .

                        Post script : j’ai jamais vu de laicards -pardon car j’ai pas tous les accents sur mon PC - islamophobes. Ils se cachent derrière un maquillage laique pour accélerer l’islamisation de l’Europe. Eurabia ne possède pas ce site, c’est moi qui croyais.


                      • Allexandre 18 avril 2015 18:38

                        @La Dame du Lac
                        Comme quoi les catholiques purs et durs n’ont rien compris au message christique !!! Se dire catho et voter Le Pen, y’a une couille dans le potage. Mais on a l’habitude, les extrémismes se rejoignent toujours. Bien qu’athée, je crois que je préfère encore le Vatican !


                      • andromerde95 19 avril 2015 01:04

                        @Allexandre
                        le dogme catho traditionaliste, anti-libéral, anti-laïcard, contre-révolutionnaire, etc... mais bon tu connais rien au catholicisme ni au christianisme donc fermes là, pour rappel la gauche depuis des siècles n’a cessé de combattre la religion chrétienne et ne particulier le catholicisme.


                      • La Dame du Lac La Dame du Lac 19 avril 2015 01:11

                        @andromerde95
                        Depuis la Revolution Française pour être exact. Avant l’instauration de cette République Franc-Maçonne, la France était la fille aînée de l’Eglise Catholique. A l’heur où les Femen s’arrogent le droit de pisser sur la Croix de Christ, nous avons le droit de nous poser des fondement sur cette République Franc-maçonne. Revisiter l’histoire est un droit, se poser des questions aussi.

                        .

                        Question : Qui finance les Femen ? George Soros


                      • La Dame du Lac La Dame du Lac 19 avril 2015 01:37

                        Tu sais andro, j’ai découvert ces dernières 24heures que beaucoup ont la haine du Catholicisme sur ce site. Même des rédacteurs qui osent m’interpeller et m’insulter parce que j’ai osé écrire maintes fois que la France fut « Fille aînée du catholicisme ». Je ne suis pourtant ni fanatique ni fermée aux autres, contrairement à eux. Prier en France est devenu un crime, sauf dans les mosquées et les synagogues !
                        .
                        Bref, la propagande laicarde a fait beaucoup de ravages, on ne mesure pas encore les conséquences dramatiques et historiques de ce travail de sape. Et la France, pays aujourd’hui le plus sécularisé du monde, se met à défendre toutes les religions (juive ou islamique) sauf la nôtre. Non contente de pisser sur notre croix, elle lui crache carrément à la gueule. Je suis dégoutée et c’est pareil sur tous les sites. parfois je me dis que tout est fini. Pourquoi les Français méprisent ils autant leur passé, leurs traditions ? D’où ce mal peut-il bien venir ? J’ai traversé l’Italie, l’Angleterre et l’Ecosse et je ne vois pas ce mépris des traditions chez les autres. Au contraire !

                        .
                        Le Pen mérite la France, mais les Français ne méritent-ils Le Pen ? Nous vivons les heures les plus graves de notre histoire, des cargos à bout de souffle viennent se déverser sur les rochers émergés de Lampedusa, liés à la terre ferme d’Italie, et que font les Français ? Ils insultent Dame du Lac car elle est Chrétienne ! Je me demande si ce peuple mérite notre amour. Parfois je me dis qu’on a que ce qu’on mérite, et finalement, le peuple de France a peut-être le président qu’il mérite. Qu’ils se démerdent. Un nationaliste en France n’essuye que des insultes et des injures, il est traité en paria ! Je suis déprimée par la situation affligeante de la mentalité Française que je vois mieux aujourd’hui car je la vois de loin.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès