Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > La Grande Mosquée de Paris sous bonne garde !

La Grande Mosquée de Paris sous bonne garde !

Il m’en aura fallu du temps pour renouer avec mes manies de scribouillarde et me remettre à l’observation et au commentaire de l’actualité, qu’elle soit tunisoise ou parisienne. Ni les surprenants changements de programme de l’IMA -sur lesquels je disserterai sûrement en temps opportun- ni les mouvements de protestation universitaires n’ont eu raison de mon mutisme obstiné. Il y eut enfin le déclic : merci au rectorat de la Mosquée de Paris !

Bien qu’on soit un vendredi, jour de prière pour les musulmans, les portes de la Grande Mosquée de Paris étaient closes devant les fidèles venus prier en ce début d’après-midi du 17 avril 2009. Des fidèles de plus en plus nombreux qui affluaient sous le regard « bienveillant » des dizaines de CRS mobilisés ce jour-là. Une partie d’entre eux, arrivés un peu en retard, a même été arrêtée un temps quelques mètres avant d’atteindre les portes de la mosquée, les agents faisant barrage. "Il fallait venir plus tôt" commentait ironiquement un des responsables policiers. Il fallait surtout se préparer à venir prier en plein air. Ce vendredi-là, la Grande Mosquée de Paris était tout simplement fermée !

La raison ? Il faut la chercher du côté de l’actualité et des récentes déclarations de Monsieur le Recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dr Dalil Boubaker. L’ancien président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), « homme remarquable par son intelligence, sa culture et son ouverture d’esprit » selon le magazine israélien SVP Israël, a en effet défrayé l’actualité en tenant des propos élogieux à l’adresse de l’Etat hébreu. Ainsi n’a-t-il pas hésité à témoigner de son admiration pour la manière avec laquelle Israël a mis en valeur « ses » terres, poussant le sens de la diplomatie jusqu’à voir dans la dernière offensive israélienne sur Gaza –qui a fait rappelons-le plus de 1300 morts du côté palestinien- une réponse logique à la provocation téméraire des dirigeants du Hamas. Aussi, Monsieur Boubaker qui, à l’instar des dirigeants français, exhortait la communauté musulmane de France, il y a quelques mois, à ne pas exporter le conflit israélo-palestinien sur le sol français, n’hésite pas pour sa part à donner sa vision des choses.

Une vision qui, comme on peut s’y attendre, n’a pas fait l’unanimité. En réponse à ces déclarations, un rassemblement a été prévu par le Collectif Cheikh Yassine devant la mosquée, après la prière hebdomadaire. Des manifestants venus exprimer leur mécontentement face aux déclarations cyniques de l’un des principaux représentants de la communauté musulmane en France. En dépit de « l’ouverture d’esprit » que ses amis israéliens lui trouvent, Monsieur Boubaker doit sans doute comprendre que lorsqu’on tient un poste d’une telle importance, il y a des opinions que l’on fait mieux de garder pour soi. Histoire d’épargner à ses fidèles une prière en plein air !


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Stéphane Bouleaux 20 avril 2009 12:10

    La liberté d’expression est la regle en france, meme si ca embete les « communautés musulmanes »

    Ces personnes pouvaient (devaient) aller prier chez elles, au lieu de gener les citoyens en faisant leur truc religieux dans la rue !!!


    • Paradisial Paradisial 21 avril 2009 01:20

      La Mosquée est un lieu de dévotion collective.

      Un petit rappel ontologique sur les significations étymologiques des noms de lieu de culte dans les trois religions s’impose :

      • « masjid » en arabe signifie « lieu où l’on se prosterne », et désigne la « mosquée » en tant que lieu de culte ;

      • « masged » en hébreu a la même acception qu’en arabe et désigne le lieu de culte juif ;

      • en arabe la mosquée est dite aussi « al jaami’ », ce qui signifie « l’assembleur » ou « lieu rassembleur » ;

      • le terme « église » est issu du terme grec « ekklêsia » signifiant « Assemblée » ;

      • le terme « synagogue » lui aussi est issu du terme grec « sunagôgê » signifiant assemblée, la synagogue est appelée en hébreu « Beit HaKnesset » ;

      • le terme hébreu « knesset » signifie assemblée, et donna chez les chrétiens arabes le terme « kanissa » désignant l’église ;

      Si juifs et chrétiens appellent leurs lieux de culte en grec - en une langue non liturgique, étrangère à celles sémitiques de la révélation - pour désigner l’endroit où est effectué le culte, nous ne devrions pas omettre de notre esprit que Mosquée, Synagogue et Eglise font toutes référence à un lieu de dévotion collective où la prière est accomplie en communauté.

      Les termes Mosquée, Synagogue et Eglise ont une seule essence et une seule finalité : réunir et mettre en communion une communauté de fidèles, dans une ambiance de partage, d’amour, de fraternité, de solidarité, et de fusion, des cœurs, des âmes et des esprits, pour glorifier comme un seul homme L’Eternel, car la finalité première et initiale de la religion (verbe lier) c’est de mettre l’homme en bonne résonance avec son créateur, mais aussi en bonne résonance avec les autres hommes (car la première résonance ne saurait être acceptée sans la seconde, et la seconde ne saurait être bien appréciée sans la première).

      Le musulman peut - bien entendu - faire ces 5 prières chez lui, dans l’intimité de sa maison, pour autant, il est considéré en Islam qu’une prière en communauté vaut 100 fois la valeur de celle individuelle (voire davantage). A chacun de mettre dans la balance de ses bonnes actions ce que alors ses ambitions lui dictent.

      Quand le dévot est malade, il peut prier assis, couché ou même rien que par les yeux. L’essentiel c’est de garder la connexion du cœur maintenue avec le céleste.

      Il y a une maxime du Prophète qui dit : la foi est ce qui s’enracine dans le cœur et ce que l’action confirme.

      Il y a une autre maxime qui dit : toute bonne œuvre est une forme d’adoration. Une autre qui dit : le travail est (aussi) adoration.

      En Islam, quand le dévot quitte la prière il reste en constante adoration du Seigneur dans chacun de ses actes.

      La règle dit aussi : les œuvres sont jugées selon les intentions les motivant.

      La religion a pour finalité de mettre l’homme en bonne résonance avec son créateur, mais aussi en bonne résonance avec les autres hommes (car la première résonance ne saurait être acceptée sans la seconde, et la seconde ne saurait être bien appréciée sans la première).

      Allons allons, certains semblent être effarouches à l’idée d’imaginer les musulmans faire leur prière collectivement. Des éclaircissements s’imposent :

      A consulter : La Prière en Islam

      [un flux streaming va se lancer, il faudra descendre en bas de l’article pour stoper le lecteur média le diffusant]


    • gaiaol 20 avril 2009 12:20

      sarra,

      je ne connais pas le recteur de la mosquee de paris, mais je le crois quand il dit que ses paroles ont ete detournees politiquement. son interview est tres explicite. et le fait qu il demissionne de l assos amitie judeomusulmane pendant la tragedie de gaza confirme ses dires. reste qu il est tt de meem un responsable de la communaute musulmane en france et qu il fallait absolument eviter de jeter de l huile sur le feu, en france, pendant que gaza s embrasait. reste aussi que certains responsables musulmans, n ont jamais pour s exprimer, que des marges tres etroites...

      « L’objectif de cet interview était de connaître les conséquences du conflit israélo-palestinien sur le dialogue entre juifs et musulmans de France. J’ai rappelé qu’entre les communautés juive et musulmane, nous souhaitons vraiment qu’il y ait un respect et une estime, que nous avons un passé commun, que nous avons beaucoup de choses qui nous ont unis dans le passé ici et dans nos terres d’origine. En travaillant en France, j’ai eu très souvent de bons rapports avec des médecins ou des gens dans le domaine de la médecine ou dans d’autres domaines et qui étaient souvent utiles pour les musulmans. C’est pour cela que j’ai dit lorsque des juifs et des musulmans travaillent ensemble, cela donne de bons résultats. La position de la Mosquée de Paris est une position de dialogue, du vivre ensemble, de recherche des points de convergence entre les communautés qui vivent en France. Il s’est passé des incidents graves à Ghaza qui nous ont amenés, le 15 janvier dernier, à quitter les instances de l’Amitié judéo-musulmane. Devant les excès de l’armée israélienne à Ghaza, nous avons dit qu’on ne pouvait pas continuer un dialogue dans ces conditions-là et nous avons retiré notre participation à ces contacts. Devant l’excès de paroles qui avaient été tenues ici-même en France par des responsables juifs, des mises au point nombreuses nous ont amenés à donner nous-mêmes notre position et notre désir de ne pas voir ni du côté de la communauté musulmane ni du côté de la communauté juive se produire des heurts.

      - Avez-vous retrouvé vos propos dans l’interview rendue publique, notamment ceux relatifs au Hamas (concernant les derniers événements à Ghaza, je crois personnellement que lorsque des organisations comme le Hamas bombardent pendant des années le territoire d’Israël, elles suscitent forcément des réactions d’Israël et exposent les populations palestiniennes à des représailles. Ce qui est irresponsable et très dangereux) ?

      - Non, j’y ai vu une orientation politique qui m’a déplu et que je ne voulais pas donner à mes propos. Mes paroles on les a fait déborder et détourner de leur sens, on leur a donné un sens politique qui n’est ni dans mes intentions ni dans la nature de ma fonction qui ne concerne absolument pas la politique. Pour moi, la limite, c’était le terrain communautaire en France. Mon intention était de dire mon attachement à la Palestine, ma pitié du peuple palestinien et notamment des enfants pour qui nous avons envoyé d’ici bien des dons, des aides. Moi je souhaite que tout soit fait pour protéger les populations. Je vous renvoie à nos communiqués du 29 décembre 2008 et du 12 janvier 2009, notamment. Qu’il y ait eu des paroles de sympathie pour les juifs, pour ce qu’ils font, je veux bien le reconnaître, le reste a été un peu extrapolé, exagéré. Ma pensée a été complètement débordée par le journaliste et les interprétations données dans cette interview et les commentaires qui en ont été faits ne correspondent pas du tout à ma pensée profonde, qui est une pensée de soutien au peuple palestinien »

      et « juif » ne signifie pas israelien.

      le reste de l interview...
      http://www.elwatan.com/Je-suis-un-homme-de-paix-au-sein


      • gaiaol 20 avril 2009 12:33
        communique du 12 janvier 2009, de la mosquée de paris, qui demontre et son impuissance et l obligation de remercier sarko...

        "Devant l’ampleur des morts civils et des souffrances du peuple palestinien de Gaza, la Grande Mosquée de Paris apporte son soutien et exprime sa confiance au Président de la République Monsieur Nicolas Sarkozy pour tous ses efforts en faveur de la paix dans cette région du monde, si meurtrie et éprouvée, en vue d’ouvrir dès que possible une voie à la raison et à la négociation entre les parties concernées dans la nécessité de mettre définitivement un terme aux affrontements.
        La Grande Mosquée de Paris réitère son appel à toute les autorités internationales à considérer avec humanité la tragédie que vit le peuple palestinien de Gaza, et à agir par tous les moyens qui lui sont conférés pour faire cesser le drame humanitaire avéré que subit cette population depuis des semaines.

        La Grande Mosquée de Paris conjure la communauté musulmane de France à garder son calme face à la grande émotion que suscite la situation de guerre à Gaza, et appelle à la vigilance contre toutes formes de provocations d’où qu’elles viennent. La Grande Mosquée de Paris condamne l’acte de violence commis contre la synagogue de la ville de Saint-Denis et dénonce toutes les agressions de profanations de tous les lieux de culte sans exception. "


        • Emmanuel Aguéra LeManu 20 avril 2009 12:44

          Ce Boubaker respire l’arrivisme et la corruption.
          Il est la honte des musulmans de France.
          Manu (Papiste forcé)


          • gaiaol 20 avril 2009 13:11

            arriviste peut etre... corrompu aussi...

            pour le reste, la honte des musulmans est dans l impuissance de leurs dirigeants surtout...


          • gaiaol 20 avril 2009 13:21

            dirigeants nationaux bien sur. boubekeur n est pas decideur


          • Emmanuel Aguéra LeManu 20 avril 2009 21:04

            Il est en effet leur servile lieutenant.
            Il y trouve son compte.
            Et sa suffisance.


          • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2009 12:47

            @ L’auteur

            Cheikh Yassine, c’est bien cet islamiste enragé, fondateur du mouvement terroriste Hamas, qui encourageait les attentats-suicide contre les civils israéliens ? Le collectif qui porte son nom doit être plein d’islamistes (modérés, comme il se doit). A vomir.

            • gaiaol 20 avril 2009 13:08


              cheikh yassine etait surtout l allie strategique d israel qui l a aide a s installer durablement dans le paysage palestinien pour contrer arafat. son parti a ete cree et enregistre legalement en israel !!! et les israeliens eux meem ont aide yassine a le legitimer chez eux d abord, en palestine ensuite...


            • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2009 13:13

              @ Gaiaol

              Tu as raison, c’est exact. Les israéliens se sont tiré une salve de roquettes dans le pied en favorisant la naissance du Hamas pour contrecarrer les nationalistes palestiniens du Fatah. Ils mènent vraiment une politique débile, injuste et dangereuse. Et ça va pas s’arranger avec le gouvernement actuel et l’horrible Liebermann.

            • abdelkader17 20 avril 2009 13:15

              @Marsu
              Chef d’un mouvement de résistance à une occupation qui dure depuis 60 ans, est ce que la violence aveugle des israéliens est plus légitime.
              Qui dispose d’une des plus puissante force de frappe au monde, armes conventionnelles et armes nucléaires, le hamas peut être.
              Tu ne fais que reproduire la propagande israélienne, il viendra un temps ou israel regrettera des dirigeants tel Ahmed Yassine.
              Le dirigeant du fln Larbi Ben M’hidi assassiné par les paras de Massu pendant la guerre d’indépendance déclarait ceci , donnez nous vos avions nous vous donnerons nos couffins.


            • Marsupilami Marsupilami 21 avril 2009 00:32

              @ Abdelkader

              Blablabla. Tu fatigues pas à force de répéter tes slogans débiles comme des mantras ?

            • Fergus fergus 20 avril 2009 13:35

              J’ai bien apprécié cet article, Sarra, car il donne une information occultée dans les médias et qui concerne pourtant des centaines de milliers de musulmans de France. Mais la critique de Boubaker, relais du pouvoir en place, est tabou dans les médias.


              • abdelkader17 20 avril 2009 13:49

                Au moins le massacre de Gaza aura permis de mettre au grand jour la traitrise incarnée par ses nouveaux supplétifs musulmans,un valet aux ordres des criminels généraux algériens allié de circonstance de la criminalité sioniste agent actif de la communautarisation de la société que son maitre à penser Sarkozy tente de mettre en oeuvre


                • jakback jakback 20 avril 2009 16:08

                  Les fidèles de plus en plus nombreux, heureusement c’est vous qui le dites, d’autres sont diabolisés pour affirmer le même constat !


                  • moebius 20 avril 2009 21:48

                    aprés tout on peut etre musulman sans etre pour autant pro palestinien et puis les musulman pro palestinien peuvent protester contre les musulman pro israélien, du moment qu’il se lance pas des engins meurtriers à la figure et j’ajouterais que ce qui divise une communauté et toujours trés drole ou du moins semble absurde pour quelqu’un qui n’a pas le sentiment d’appartenir a une quelconque communauté. Continuez donc à nous faire rire, ce spectacle est fort réjouissant et offre sur le plan sociologique un intéret intellectuel qui n’est pas dénué disons d’intérets.. Je dirais méme plus, que je préferre ça aux mots croisés qui lassent trés vite... ou au macramé.. prévenez moi de votre prochaine manifestation bonne enfant. Pour rien au monde je ne la manquerais. Y aura t’il ces succulentes saucisse grillées ? J ’apporterais ma cagoule


                    • Paradisial Paradisial 20 avril 2009 23:43

                      Voilà deux documents très détaillés qui vous informeront davantage sur cet événement :

                      Communiqué concernant le rassemblement du vendredi 17 avril 2009, devant la Mosquée de Paris, pour dénoncer les agissements et les propos du recteur Dalil Boubakeur

                      Vidéo de la Manif Anti Boubakeur devant la Mosquée de Paris (mieux que d’écrire mille articles pour illustrer l’événement)


                      • fouadraiden fouadraiden 21 avril 2009 00:12



                        salam Paradi , t’es passé où.content de te revoir !


                      • Paradisial Paradisial 21 avril 2009 00:54

                        Wa alayka ssalam Fouad.

                        Je suis tombé amoureux d’Alterinfo. Très riche site d’information. On y passe plus de temps à lire qu’à réagir.

                        C’était là la raison de mon « absence ».

                        Content également de te retrouver très cher.

                        Prends soin de toi.

                        Mes salutations les meilleures à toi, à Katalyseur, à Jojo, Sahtellil, Abersabil, Gazi Borat, à Gül, Leila, Olga .... allons, et Armand.


                      • Antoine Diederick 21 avril 2009 09:41

                        vaut mieux être amoureux de sa femme que des des idées, en cela c’est une idée en soi.


                      • Paradisial Paradisial 21 avril 2009 02:30

                        Mes hommages les meilleurs et pleins de considération pour l’honorable Abdelkader17 et la grande pertinence de ses interventions.


                        • Antoine Diederick 21 avril 2009 09:34

                          Courageux le Marsupilami....


                          • Antoine Diederick 21 avril 2009 09:40

                            Si je comprends bien , en France, certains musulmans sont la cinquième colonne de l’activisme revolutionnaire Islamique, ce qui veut dire : « je comprends rien ».

                            Le conflit entre l’Etat d’Israel et les palestiniens en déshérence est motif à une mobilisation culturelle et identitaire dont finalement la grande partie des gens du terroir profond européen se foutent éperdument.

                            Comme j’aime la raison sur les sujets d’actualité plus que les effets de gestuelles partisanes, cela me lasse, ce bruit.


                            • Christoff_M Christoff_M 21 avril 2009 11:38

                               si certains n’ont pas encore compris les taupes mises en place par le lobby de moins en moins invisible !!

                              Qui avait poussé à la mise en place de représentants « officiels » de l’islam français avec mister Copé aux bons offices !! mister Sarkozy ministre de l’intérieur qui mettait déja en place son système de réseaux et de toiles d’arraignée pour fagociter le pays et préparer son ascension au pouvoir !!

                              Il est censé etre président d’une république laique !! et il a réveillé tous les réseaux et les lobbys religieux dans notre pays, pour notre paix et notre bonheur !!

                              nous voyons le résultat une guerre rangée dans certains quartiers ou certaines banlieues de ceux qui ont oublié qu’ils habitaient la France !!


                              • vienzy 23 avril 2009 09:44

                                Pourquoi « épargner une prière en plein air »

                                Dieu, s’il existe, est partout, surtout en plein air, et surtout pas en un lieu où un individu déguisé prétend le représenter en se prosternant devant son idole, un tas de dessins sur des « papiers », dans lesquels il s’affirme capable de prévoir le passé

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès