Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > La vérité sur Christophe Colomb

La vérité sur Christophe Colomb

Chaque année, le Colombus Day aux Etats Unis est source de discordes. Christophe Colomb était-il réellement celui que l'on imagine... ?

Christophe Colomb est l’acteur majeur des grandes découvertes, colonisateur des Amériques et des Caraïbes, il est l’homme puissant des XVe et XVIe siècles. Grâce à lui, et même s’il ne l’a pas fait exprès, l’Europe a découvert un autre continent, se l’est approprié et a propulsé la civilisation du Moyen-âge, vers les Temps Modernes. Ceci dit, l’Amérique avait déjà été découverte par les Vikings entre autres, des fouilles archéologiques ont pu déterminer leur passage sur le nouveau continent. Mais faute de « connaissances » suffisantes ou peut-être par respect pour les peuples déjà en place, ils n’ont pas "exploité" cette découverte. Le 12 octobre 1492, est donc la date officielle de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb.

Fervent croyant, il était déterminé à défendre et imposer le christianisme partout où il le pouvait, en plus d'être aveuglé par l'or. Et quelle aubaine pour un colonisateur, venant justement de découvrir un tout nouveau contient. Mais là n’est pas le seul côté obscur du personnage. Il était cruel et autoritaire, allant jusqu’à répandre la terreur dans le Nouveau Monde. Et pourtant, il est adulé de façon universelle et il y a même une fête en son honneur aux Etats Unis, chaque année…

D’après des récits retrouvés, issus de son propre carnet de route, puis d'autres, écrits de la main de son propre fils, Fernando Colomb ou d’un prêtre et Historien accompagnateur : Bartolomé De Las Casas, le navigateur était un sanguinaire sans morale.

Les Arawak (indiens) l’ont accueilli de façon pacifique. Il les a d’ailleurs qualifiés dans son journal de bord, d’hommes gentils « qui ne portaient pas d’armes, ils ne savent pas ce qu’est une épée et lorsqu’ils l’ont touchée, ils l’ont prise par la lame et se sont coupés. Ce sont des gens gentils, les meilleurs du monde, qui ne connaissent rien du mal, ils ne tuent pas, ne volent pas.. Ils aiment leurs voisins comme eux-mêmes, ils parlent de façon douce et rient sans cesse ». Si ses écrits s’étaient arrêtés là, Colomb mériterait sans nulle doute, cette place dans l’Histoire. Mais il poursuit pourtant en indiquant « qu’ils feraient de bons serviteurs, ils sont très simples. Avec 50 hommes, nous pourrions tous les subjuguer et faire d’eux, ce que nous voulons ». Et le mal prenant le pas sur le bien, Christophe Colomb n’a pas hésité une seconde a mettre à profit ses mauvaises pensées afin d’obtenir des richesses et surtout, de convertir les natifs au Christianisme.
 
Couper des mains aux Indiens ne lui ramenant pas assez d’or, couper des oreilles ou des nez à ceux qui refusaient de suivre ses ordres et lois, couper des jambes aux enfants Indiens, cherchant à s’échapper et ce, afin de tester les lames des épées, telles étaient les sanctions pratiquées par Christophe Colomb. Bien décidé à s’approprier les Amériques ainsi que les Antilles, il ne laissa aucune chance aux autochtones déjà en place. Après avoir tué près de 10 000 Haïtiens en leur coupant des membres et en les laissant se vider de leur sang, il s’est attaqué à l’actuelle République Dominicaine, laissant derrière lui, une mare de sang.

Les consignes qu’il avait reçues étaient pourtant claires : « s’efforcer de gagner la confiance des habitants en s’abstenant du moindre mal » mais à l’autre bout du monde, avec un grand sentiment d’impunité, les actes étaient tout autres.

Ce n’était pas la guerre, mais bien pire encore Samuel Eliot Morison, historien, utilise même le terme de "génocide" pour décrire les atrocités des colons.. Des enfants finissaient rôtis à la broche avant d’être découpés en morceaux, des jeux-défis étaient lancés entre Européens afin de savoir qui des deux dualistes pourraient couper d’un seul coup, la tête de sujets Indiens. La bestialité des soldats occidentaux les poussaient à décapiter sans raison aucune, les enfants qu’ils croisaient et pire encore, lorsque les chiens de meute de l’équipage étaient à cours de viande, ce sont des bébés Arawak qui étaient tués ou parfois donnés vifs en guise de repas. Des actes de barbarie de la sorte, les Indiens les ont endurés jour et nuit, et ce, pendant des années. Leur docilité a même donné l’idée à Christophe Colomb, de les ramener en Europe afin qu’ils soient exploités comme esclaves. Pendant les traversées, les femmes et les jeunes filles étaient violées puis battues à mort. Les pertes humaines étaient considérables, du fait de la durée du voyage mais aussi du manque de soins et de nourriture. C’est ce qui poussa le navigateur, à préférer les Africains, plus résistants et robustes. C’est d’ailleurs en 1505 que Fernando Colombo, fils de Cristoforo Colombo, amena le premier « chargement » d’esclaves Africains vers les Caraïbes.

Les viols étaient récurrents et ce, dès que les fillettes atteignaient 9 ans. Le Professeur d’Histoire et sociologue de l’Université du Vermont : James Loewen, a souligné que « Dès 1493, le navigateur récompensait ses lieutenants avec des femmes Indiennes ». Bien bêtes sont ceux qui pensaient que des hommes pouvaient rester des mois et des mois en contenant leurs appétits sexuels !

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, en 1493, les Arawak comptaient huit millions d’habitants étendus dans les Caraïbes (surtout en Haïti et République Dominicaine). A son départ, en 1504, il ne restait que 100 000 individus. Ses actes inhumains ont finalement traversé l’océan, pour arriver aux oreilles du Gouverneur Francisco De Bodadilla, qui l’a fait rapatrier en Espagne et arrêter pour crimes inhumains contre les populations indiennes. Le marin a tout avoué, tellement les preuves étaient accablantes. Malgré cela, il a été pardonné par la couronne Espagnole, car « grâce à ses actes barbares », il a réussi à augmenter considérablement les richesses du pays. Néanmoins, il a été déchu de son titre de « gouverneur » des Terres d’Amériques et est décédé, terrassé par la maladie, deux ans plus tard.

Pourtant, aujourd’hui encore, des rues portent son nom, une « fête » lui est commémorée aux Etats Unis, les livres d’histoire continuent de le faire passer pour un génie… Mais pourquoi tant d’éloges pour un homme qui n’a finalement été que le prédécesseur des Dictateurs Européens accusés de crimes contre l’Humanité ?

Il serait temps que les professeurs apprennent réellement l’Histoire aux enfants, avec de vraies données et non pas des informations appuyées sur des textes erronés provenant de livres incomplets. Réécrire les faits historiques afin de les tourner en la faveur de ceux qui ont commis des crimes, n’est au final, qu’un manquement au respect de ces peuples qui ont souffert et dont les descendants souffrent encore.


Sources :
On democratic Education – Howard Zinn
Washington Post,
http://fr.sott.net/article/17287-Les-7-pires-atrocites-commises-par-Christophe-Colomb


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • piera 8 février 2014 08:24

    Merci pour cet article, Façon de parler.

    Deux petites remarques cependant :

    d’abord nos enfants ont besoin de repères et Christophe Colomb en est un. Il y a les bons et les méchants. Il est normal d’inculquer aux enfants l’idée que les méchants ce sont les autres. La théorie fumeuse selon laquelle on ne nait pas bon mais on le devient mettrait en question les fondements de notre société.

    D’autre part est-ce le moment de parler de vérité historique et de Christophe Colomb alors que les problèmes véritables sont le chômage et la crise du logement. N’y a t’il pas là une manœuvre de diversion de votre part sur Agoravox ?


    • Façon2Parler Façon2Parler 8 février 2014 10:46

      Piera, 


      Un repère oui, mais ne pas occulter aussi ses mauvais côtés, c’est important. 

      Ne voyez surtout pas le mal partout, je ne cherche à manoeuvrer personne, mais si tout le monde parle de sujets « chauds » on manque aussi d’autres sujets tout aussi importants. Nombre de rédacteurs ici parlent déjà du chômage, du logement etc... je ne vais pas encore noyer une page sur ces thèmes et dire plus ou moins la même chose que l’on dit déjà... 

      Un bol d’air fait aussi du bien et cela enrichit notre culture générale.. Tout est actualité et tout est important ! (à mon sens au moins)


    • piera 8 février 2014 11:21

      C’était de l’humour. Je reprenais la façon de parler de la théorie genre sur Agoravox smiley


    • Façon2Parler Façon2Parler 8 février 2014 12:33

      Ahhh autant pour moi... smiley


    • Dahmane 8 février 2014 19:10

      ce n’est jamais le moment bien sur.


    • claude-michel claude-michel 8 février 2014 10:39


      Pauvre Colomb...il n’a rien découvert du tout...quand il est arrivé sur cette terre elle était déjà occupée par bon nombre de personnes...Par contre il a donné pas mal de maladies aux peuples du coin incapable de se soigner...ce qui fut le début d’un génocide...Colomb était un con en fait porteur de maladies...

      • Je Me Souviens Je Me Souviens 8 février 2014 15:39

        Il semblerait que Christophe Colomb,le seul des « Grands Navigateurs » à n’être pas marin,se soit attribué la « découverte »de Martin Pinson,ce dernier ayant eu la bienséance de mourir dès son retour au Portugal.

        Il semblerait également que les Chinois aussi,de leur côté,ont « découvert » l’Amérique.ici

        On me souffle dans l’oreillette que le dealer préféré de Ramses II vivait à Cuzco,mais chut !C’est un secret !


      • claude-michel claude-michel 9 février 2014 10:37

        Par Je Me Souviens....et la nuit..vous vous « découvrez » because le chauffahe est trop fort.. ?


      • JL JL 8 février 2014 11:07

        Façon2Parler,

        Quel dommage de gâcher votre talent pour des choses pareilles. Laissez donc l’histoire aux historiens, eux ne font pas de journalisme.

        Désolé.


        • Façon2Parler Façon2Parler 8 février 2014 12:32

          JL pourquoi se restreindre à ne faire qu’une seule chose ? Moi l’histoire me passionne alors sous prétexte de ne pas être historienne, il faudrait que je m’en désintéresse ?... 
          Je trouve cela assez réducteur quand même.. C’est une facette du personnage que l’on oublie de mentionner dans les livres d’histoires.. l’école nous apprend des choses, à nous de creuser un peu plus pour en connaître les détails. C’est ce que l’on appelle de la culture générale.. 

          Ceci dit, je peux tout à fait concevoir que cela ne vous inspire pas, on ne peut pas plaire à tout le monde smiley
          Sans rancune, j’assume aussi (comme tous les autres) cet article.


        • JL JL 8 février 2014 13:11

          Vous faites comme vous voulez, bien sûr.

          Pour moi, ce genre d’info relève du fait divers ou bien n’intéresse que les spécialistes du genre.

          A plus.


        • Façon2Parler Façon2Parler 8 février 2014 13:13

          Je conçois totalement que ce type d’article n’intéresse pas la majorité, aucun problème. Il n’empêche que ma démarche, certes égoïste sur le sujet, peut également en intéresser d’autres.. Sinon.. pas grave, au moins, j’aurais appris quelque chose et partagé quelque chose aussi... 


        • Chabinpolitain 8 février 2014 15:57

          JL est-ce que le génocide du Rwanda, les guerres génocidaires d’Irak, de Libye ( je vous passe la liste fastidieuse ) sont également des anecdotes journalistiques ?
          L’Histoire nous appartient et il importe d’y prêter attention, juste « histoire » de comprendre ce qu’il nous faut éviter...
          « Ceux qui oublient l’Histoire sont condamnés à la revivre... » ou quelque chose approchant !


        • JL JL 8 février 2014 18:15

          Ceux qui ont fait l’école de journalisme doivent se souvenir de la loi du mort au km (je ne sais plus comment ça s’exprime).

          Cela vaut dans l’espace temporel ; on pourrait dire : la loi du mort par an ; un mort il y a un jour= 10 morts il y a dix jours = 100 il y a 100 jours, etc.

          Ajoutez à ça l’intérêt pondéré par la subjectivité de celui qui s’en occupe : ainsi, il y a 70 ans, ils étaient des millions très proches des journalistes actuels. Au Rwanda, un peu moins nombreux mais beaucoup plus près dans le temps : cela n’a pas empêché Nicolas Canteloup, pas gêné, de plaisanter (au troisième degré, j’en conviens) sur le génocide.

          Les morts sous l’épée de Christophe Colomb ? Des milliers il y 500 ans ? Tous les empires ont tué, y compris leurs propres soldats pour établir leur bases (*). Et bien plus cruellement. Pourquoi s’emmerder avec Colomb qui n’était guère plus sanguinaire qu’un autre, et qui lui au moins, contrairement à d’autres assassins, a réalisé une prouesse.

          Vous êtes à ce point incapable de penser au-delà de l’évidence qu’il faille tout vous expliquer comme ça ?

          (*) ça n’a pas toujours été le cas : il fut un temps où ’la chair à canon’ ne comptait pas.


        • Chabinpolitain 8 février 2014 18:39

          Dites, JL, vous avez l’habitude de prendre les gens pour plus cons que vous ou bien je suis parano ?
          Il ne s’agit pas de milliers de gens massacrés systématiquement par les espagnols mais de millions, ça devrait faire une sacrée différence dans un esprit aussi éclairé que le vôtre, surtout il y a 500 ans où la population mondiale était légèrement inférieure à aujourd’hui !


        • JL JL 8 février 2014 19:10

          Ha ? Parce que c’est Christophe Colomb qui a massacré tous ces malheureux avec sa petite épée ? J’ignorais

          Tiens, beaucoup plus près de nous, le génocide des Amérindiens ! Allez, au boulot ! Les génocides ne manquent pas.

           smiley


        • Façon2Parler Façon2Parler 8 février 2014 19:13

          Il donnait les ordres malgré tout JL il ne faut pas être de mauvaise foi.. bien sûr qu’il n’était pas tout seul avec sa petite épée.. 

          Néanmoins vous avez tout à fait raison... des génocides, l’histoire en porte des dizaines et encore de nos jours... 


        • JL JL 8 février 2014 19:24

          Oui oui, on sait !

          En arrivant là-bas, la première chose qu’il a fait ça a été de se déclarer propriétaire des lieux ; la deuxième, a été de massacrer son peuple ! Comme Bachar Al Assad !

          Ben voyons.


        • alinea Alinea 8 février 2014 21:44

          Christophe Colomb est un symbole ; il porte le chapeau si vous préférez ; il ne s’agit pas de milliers de morts, il s’agit d’une civilisation ; une civilisation qui n’avait rien d’anecdotique, qui n’avait pas bâti des empires : juste comment l’humain peut vivre pleinement dans son environnement.
          C’est notre civilisation qui a tué l’homme en l’homme, et ce meurtre en est l’acte initial ( bien plus que Jésus !!!)


        • JL JL 9 février 2014 11:56

          Comparaison n’est pas raison.

          La vôtre, tonimarus45, est particulièrement déraisonnable.


        • gaijin gaijin 9 février 2014 12:09

          JL 
          votre position critique de ce que devrait être un bon sujet a traiter devient insupportable ....
          vous vous prenez pour qui ? smiley


        • JL JL 9 février 2014 12:20

          gaijin,

          j’ai trouvé que cet article était uniquement à charge et contre une seule personne.

          Non seulement cette personne est une figure historique dont la dimension n’est pas contestable mais de plus, l’article en fait un bouc émissaire de la cruauté de l’homme blanc.

          Désolé si ça passe pour de la prétention à définir ce que devrait être un bon article. Chacun voit midi à sa porte. Surtout quand sa vue est déficiente.

          ps. Lisez ce que dit René Girard du phénomène du bouc émissaire et du rôle qu’on lui fait jouer sans lui permettre de se défendre.


        • Façon2Parler Façon2Parler 9 février 2014 12:32

          Alors JL peut être que celle-ci vous conviendra mieux : 
          L’Etat français part en guerre au nom de la France, les soldats français tuent avec leurs armes au nom du pays.. De ce fait, nous avons tous, nous français, du sang sur les mains... Et ce, depuis des années, à tord ou à raison (même si pour moi, des hommes innocents qui s’entre-tuent au nom d’un pays pour une cause que l’on ignore bien souvent est totalement stupide)... 
          L’histoire fait partie de notre vie, nous l’écrivons, la vivons et la subissons chaque jour.. Dissocier l’histoire de notre existence ou dire qu’elle ne concerne qu’un type de personnes, est pour moi, une grossière erreur.. 


        • Façon2Parler Façon2Parler 9 février 2014 12:38

          JL, sans vouloir rentrer dans la gué-guerre homme blanc = méchant et homme noir = marthyr, il faut néanmoins remettre les pendules à l’heure : 

          C. Colomb n’a pas découvert les Amériques : ce continent a été foulé par d’autres avant lui, sans qu’ils s’en soient rendu compte.. Et pour cause : la navigation était hasardeuse. 

          C.Colomb n’a pas conquit ce continent avec des fleurs et des sourires.. Faudrait être vraiment de mauvaise foi pour imaginer cela. Et justement votre jugement est similaire à ce que l’on apprend à l’école : C.Colomb est un héros et un grand homme. Or ce n’est pas tout à fait vrai.. C’était un conquistador et comme tous les conquistador, il a tué et brimé des civilisations pour prendre leurs terres... C’est un fait historique, que le contenu de cet article ne soit pas assez étoffé et qu’il n’illustre pas très bien tout cela, j’en convient, néanmoins, si vous voulez creuser sur le sujet, lisez au moins le livre d’Howard Zin qui est très intéressant, vous verrez bien.. 


        • gaijin gaijin 10 février 2014 10:14

          JL
          « Chacun voit midi à sa porte. Surtout quand sa vue est déficiente. »
          bien sur ça ne peut pas venir de vous .... smiley
          sauf que vous avez fait la même chose sous un article de nabum


        • JL JL 10 février 2014 10:58

          F2P,

          vous me dites : ’’C’est un fait historique, que le contenu de cet article ne soit pas assez étoffé et qu’il n’illustre pas très bien tout cela, j’en convient, néanmoins’’

          Relisez mes commentaires et dites moi : est-ce que j’ai contesté les faits historiques ou bien la qualité de votre article ? Nulle part je n’ai contesté les faits historiques ! j’ai seulement dit que votre article était orienté à charge et seulement à charge contre Colomb. Mes mots vous ont blessée ? Désolé.

          Vous me faites un mauvais procès en détournant le sens de mon intervention et en aboyant maintenant avec les chiens ici.


        • Façon2Parler Façon2Parler 10 février 2014 11:47

          Non non JL, vous vous méprenez, je n’ai pas été blessée du tout ! Et ma réponse n’en était pas du tout agressive (saleté d’ordinateur qui coupe les rapports entre les Hommes et qui, du fait des intonations, ne transpire pas la réalité des propos et le sens voulu... navrée).


          Je ne vous ai pas fustigé et encore moins aboyé dessus, cela aurait été contraire avec mon précédent message où je vous disais ravie d’échanger avec vous malgré notre point de vue différent.

          Je disais simplement que cet article « inculpait » C. Colomb car c’est un article qui parle de lui et de sa conquête du nouveau continent... Bien entendu, on connait moins bien ses hommes d’armes et son équipe.. Il en va de même pour Napoléon, César ou d’autres grandes figures historiques... 

        • JL JL 10 février 2014 11:58

          F2P,

          je dirai : saletés de trolls qui perturbent les échanges raisonnables.

          Bonne journée.


        • francesca2 francesca2 8 février 2014 11:45

          La vérité sur Christophe Colomb....au moins vous avez de l’esprit, c’est déjà ça.


          La vėritė sur Christophe Colomb à partir de deux sources douteuses :
          un blog sur le Washington Post -et non pas le Washington Post lui même comme vous essayez de le faire croire- et un blog obscurantiste appellé sott.net qui se contente d’un copiécollé d’élucubrations parues uniquement sur des sites d’extrême gauche et/ou islamistes.
          Mais à part ça vous êtes apolitique, si j’ai bien retenu.

          • izarn 8 février 2014 15:04

            Il suffit de lire Bartolomé de Las Casas. Brevísima relación de la destrucción de las Indias 



          • marc 9 février 2014 00:08

            et revoila les fachos qui se portent au secours des génocidaires du moment qu’ils sont « occidentaux ». 


          • Pere Plexe Pere Plexe 9 février 2014 10:10

            Vivement le prochain article « la vérité sur Dieu »...

            Rappeler certains doutes voir certaines erreurs sur l’histoire « officielle » est une chose.En faire une nouvelle « vérité » en est une autre.
            Surtout sur un sujet aussi controversé.
            Les hypothèses mieux argumentés que la votre sur la découverte du continent américain sont légions.
            Reste un certain intérêt à rappeler les turpitudes de l’occident.Même si faire de Colomb le principal responsable ne parait bien hasardeux...


          • Pere Plexe Pere Plexe 9 février 2014 10:22

            ...du fait que les massacres des conquistadors sont postérieur à la mort de Colomb en 1506.
            Surtout la responsabilitée de l’église catholique dans ces massacres est complétement éludée.


          • Façon2Parler Façon2Parler 9 février 2014 12:19

            @Père Plexe
            J’ai déjà écrit un article sur Dieu (sur mon site, rubrique Tribune libre) et j’ai un avis sur la chose très décalée avec la majorité, donc je m’abstiendrait.. smiley

            Il ne me semble important de signaler que C.Colomb n’est pas le héros que l’on nous présente à l’école et ce, pour deux raisons : 

            - Ce n’est pas lui qui a découvert ce continent (mais lui qui l’a conquit) 
            - Et il ne l’a pas fait aussi « pacifiquement » que ce que l’on tente de nous le faire croire. Je trouve important de noter aussi cela.

            Quant à mon argumentation moins bien développée que les autres, c’est un fait, je ne revendique pas ma plume parfaite ni même mon talent avec les mots (ça, c’est vous qui pensez à tord, que je me sens (peut-être) au dessus des autres). Je me contente de traiter des sujets qui m’intéressent, avec mes mots et mon style, juste cela.. rien de plus.. Je partage avec d’autres ce que je lis, vois ou entends.. Sans prétention aucune.. 

            Enfin, il y a eu d’autres génocides et d’autres horreurs dans l’histoire et il me semble que je ne prends pas C. Colomb comme coupable de tout cela.. Juste, en ce qui le concerne pour le sujet qui le concerne.. 


          • Façon2Parler Façon2Parler 9 février 2014 12:20

            *m’abstiendrais ! pardon pour cette énorme erreur !...


          • Pere Plexe Pere Plexe 9 février 2014 14:52

            Sans prétention aucune..
            Sauf celle de nous dire que vous détenez LA vérité...en toute modestie.


          • Façon2Parler Façon2Parler 8 février 2014 12:39

            Et vous oubliez le livre très intéressant d’Howard Zin smiley
            Je suis apolitique mais comme tout est politisé d’après tout le monde, je prends un peu partout ce qui m’interpelle et m’intéresse. 
            Si je cite ces sources c’est parce qu’elles ont corroboré ce que j’ai lu dans le livre d’Howard Zin. Alors je les ai mentionnées.

            Maintenant si à chaque fois que j’écris quelque chose, on vient me reprocher mes sources etc en me remettant sur le tapis que je suis « soit disant apolitique » mais que j’utilise des sources de tel ou tel bord politique on ne va pas aller bien loin.. Le but n’est pas de savoir ce que je suis, je dis juste que je n’adhère à aucun courant politique et suivant les sources que je vais utiliser, un coup elles seront orientées à droite, un coup à gauche, un coup au centre etc.. la politique ne m’intéresse pas (et c’est pour cette raison que je n’écris pas de sujet dessus) alors arrêtez d’essayer de me coller une étiquette pour tenter de vous conforter dans votre propre sentiment de satisfaction. Et quand je dis « vous », ce n’est pas spécifiquement pour vous Francesca2, ne le prenez pas directement pour vous.


            • Xenozoid Xenozoid 8 février 2014 12:52

              @ facon2parler,je pense que tu vois juste ,le probleme ici c’est que la plupart sont dans la réaction, et non dans la réflection


            • Façon2Parler Façon2Parler 8 février 2014 13:00

              C’est très dommage, surtout que je ne déclare jamais détenir la vérité suprême sur les sujets que j’aborde.. juste j’ai lu, vu ou entendu des choses qui m’ont interpellées et qui ont fait, par la suite l’objet de recherches plus approfondies de ma part pour en savoir un peu plus.. Ni plus ni moins.. Je peux tout à fait me tromper mais là, entrons dans un débat constructif et non une certaine obsession à vouloir me caser dans telle ou telle case... C’est ridicule et sincèrement contre productif pour chacune des parties.. 


            • Xenozoid Xenozoid 8 février 2014 13:11

              tout a fait en accord avec toi, le probleme est que la plupart ont besoins de cases, de petite boite qui leur permetre de se situer la ou ils ne peuvent se situer par rapport a eux même,d’ou la droite la gauche le centre,il ne voient que cela,et en tire une conclusion basé
              sur la seule« vérité »qu’il croient être,en fait ils/elles sont bloqués et frustrés,et ne vont pas plus loin que le conditionement qu’ils se sont eux même imposés,on pourrait dire pauvres en termes de liberté de pensées en d’analyses de leur propre sable mouvant qu’ils appellent vérité

              bien a toi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès