Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Laisserons-nous mourir un innocent ?

Laisserons-nous mourir un innocent ?

"Les âmes ne se clarifient que par l'usage de la raison et la recherche intellectuelle. Et les adeptes des Lois religieuses adhèrent à leur croyance par imitation servile de leurs chefs spirituels..../... Ils reçoivent des fables qu'ils intériorisent telles quelles sans les confronter à leur jugement. Et quiconque met en doute ces chimères est perçu comme un mécréant et un infidèle." Abû Bakr Râzi (9e Siècle)

A diffuser largement, question de vie ou de mort :

Mohamed Cheikh Ould Mohamed, condamné à mort pour apostasie

Par André Chenet

à l'attention de Mr Hollande, Président de la France, et de son gouvernement,

La première condamnation à mort pour apostasie de l'histoire de la Mauritanie depuis son indépendance en 1960 a été prononcée mercredi soir à Nouadhibou (Nord-Ouest) à l'encontre d'un Mauritanien, musulman, inculpé après un écrit considéré comme blasphématoire - (AFP). Dans un court article, le jeune homme accusait la société mauritanienne de perpétuer un « ordre social inique hérité » de l'époque du prophète Mohammed.
Le prévenu, selon une source judiciaire mauritanienne, "a plaidé non coupable", en précisant que "son intention n'était pas de porter atteinte au prophète, loin s'en faut, mais avant tout de défendre une couche de la population mal considérée et maltraitée, les forgerons" dont il est issu. 

D'après ses propos rapportés par la même source, l'accusé a affirmé devant la Cour : "Si on peut comprendre (à travers mon texte) ce pour quoi je suis inculpé, je le nie complètement et m'en repens ouvertement". 

En février 2014, un célèbre avocat mauritanien, Me Mohameden Ould Icheddou, mandé par la famille du prévenu, a du renoncer à le défendre en raison des manifestations hostiles visant le jeune homme ainsi que lui-même et ses proches. A la suite du désistement de l'avocat, deux avocats ont été commis d'office par la Cour criminelle pour la défense de l'accusé.

Pour avoir eu le tort d'exprimer l'injustice extrême qui est faite à sa "caste", celle des artisans, et d'en accuser la société mauritanienne, où sévit toujours l'esclavage des noirs, Mohammed Cheikh Ould Mohamed a été condamné à mort le 24 décembre dernier par la "justice" de son pays qui est une République islamique où la charia est en vigueur, même si depuis 1987 aucune peine de mort ou de flagellation n'a plus été exécutée. Selon plusieurs organisations islamiques locales, jamais un texte critique de l'islam n'avait été publié en Mauritanie. Une partie de la population s'est par ailleurs réjouie de ce verdict d'un autre temps. Le 10 janvier 2014, quelques jours après son arrestation - le 2 janvier - des milliers de manifestants avaient convergé vers le palais présidentiel, où le chef de l'Etat Mohamed Ould Abdel Aziz les avait exhorté au calme en promettant de "prendre toutes les mesures nécessaires pour défendre l'islam et son prophète". "La justice s'est saisie de cette affaire et elle fera son travail mais soyez certains que l'islam est au-dessus de tout, de la démocratie et de la liberté", avait-il ajouté. Quelques observateurs avertis de la société mauritanienne ont laissé entendre que, dans cette affaire, la religion aurait été utilisée en vue de cette condamnation scabreuse afin de détourner l'attention d'un autre procès à l'encontre du militant anti-esclavagiste Biram Ould Dah, actuellement en cours dans la ville de Rosso, très compromettant pour le gouvernement mauritanien. Il s'agirait donc d''une tentative de diversion de l'État mauritanien. Quand bien même ce ne serait pas le cas, mettre à mort un homme pour la seule raison qu'il ait pu exprimer des idées et des revendications qui sont celles d'opprimés considérés comme des sous-hommes par les classes supérieures de son pays tout en remettant en cause des coutumes séculaires obscurantistes, serait un crime selon une version de la charia qui a servi à justifier ce verdict d'exécution capitale.

Il a été inculpé d'apostasie "pour avoir parlé avec légèreté du prophète Mahommed". Le jeune homme, âgé de 27 ans, s'est évanoui en écoutant la sentence prononcée contre lui tandis que, devant le tribunal une foule en liesse s'était réunie pour fêter à coups de klaxon et de "youyou" la décision des juges.

A ce jour, personne ne semble rien savoir à propos d'un éventuel recours.

Il serait urgent et sage que les chefs d'États des pays voisins (Algérie, Maroc, Mali, Sénégal ...) en appellent le Président mauritanien à la clémence, au nom de l'islam traditionnel sinon celui des droits humains, à moins qu'ils ne considèrent eux-aussi que la liberté d'expression doive céder le pas devant le fondamentalisme religieux. Le Coran n'a jamais été en soi un instrument de haine, et seule l'interprétation qui en est faite par des fanatiques et des ignorants en exclut les principes de tolérance et de compassion.

Ainsi la religion, en Mauritanie comme dans certains pays du Golfe persique, peut être détournée en une arme de Terreur pour protéger et renforcer l'absolutisme des pouvoirs en place.

Les démocraties occidentales et leurs organisations humanitaires sauront-elles, après les croisades de ces dernières décades - entreprises au nom de la démocratie en terres d'Islam - se faire entendre ou bien feront-elles comme si de rien n'était, au nom "du sacro saint principe de non ingérence dans les affaires d'un pays souverain" tout en continuant à se compromettre avec leurs richissimes alliés du Quatar et de l'Arabie saoudite ? En tant que citoyen français, je n'attends rien de moins qu'une intervention ferme et décisive de la part du Président Hollande avec l'appui de tous les représentants du peuple français. En espérant que la France puisse encore être à la hauteur des justes causes qu'elle s'est assignée depuis la révolution de 89, en condamnant haut et fort l'esclavage, la peine de mort, l'exclusion des déshérités où que ce soit dans le monde.

Les sources principales de cet article :

Rapide Info

- Mozaikrim, La Mauritanie dans sa diversité


Moyenne des avis sur cet article :  2.26/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • jocelyne 29 décembre 2014 13:05

    La Mauritanie n’existe que par la France, observons ce que va décider notre champion.


    • alinea alinea 29 décembre 2014 13:43

      La Mauritanie ? Un pays où il fait bon vivre, apparemment !
      Je ne comprends pas : la population se réjouit du sort qui est fait à cet auteur ; pour qui écrivait-il ? Ignorait-il l’ambiance ?
      Les français vont s’indigner, mais que peut notre pauvre représentant ? Il se bouge le cul pour sauver les égarés qui se font prendre en otage, à coup de millions d’euros !! Mais là ?
      Amnesty Internationale ? Ouais...
      On n’est pas sauvé !!


      • ahtupic ahtupic 29 décembre 2014 13:47

        Hollandouille ? Il doit demander la permission à Obama pour protester.


      • André Chenet André Chenet 29 décembre 2014 17:27

        Vous n’avez pas compris ou lu de biais mon article. L’auteur est un jeune mauritanien qui a diffusé son écrit sur les réseaux sociaux de son pays pour protester contre le sort fait à une partie de la population misérable (les artisans et les esclaves). Pour cela il va être exécuté si personne ne fait rien. Il est vrai qu’en cette période le français lambda se gave la pense et reste mollement au chaud...


      • Jean 29 décembre 2014 17:36

        (se gavent la panse), bref encore une victime qui se croyait à l’abri de l’anonymat sur le net, attention les temps changent et les société (notamment françaises....) qui proposent des logiciels de capture font du blé


      • alinea alinea 29 décembre 2014 17:39

        Vous me parlez Chenet ?
        J’ai parfaitement lu votre article !! et je réponds comme il m’a interrogée !!
        Mais je ne vois pas notre président, se bouger pour le coup ; ça n’a pas l’air son genre les bonnes causes ; quoique pour le coup aussi, cela ne dépend ni ne tient à nous !!


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 29 décembre 2014 14:50

        « soyez certains que l’islam est au-dessus de tout, de la démocratie et de la liberté »





        • André Chenet André Chenet 29 décembre 2014 17:30

          Riez bien, ou soyez cynique, je ne comprends pas le sens de votre remarque mais à force de juger et d’ostraciser ceux qui n’ont pas les mêmes coryances que nous, nous ne faisons par bêtise qu’attiser toujours davantage de haine ... 


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 29 décembre 2014 19:13
          À l’auteur :

          Extrêmement affligeant votre aveu d’incompréhension du fait que l’islam ne saurait jamais être au-dessus de la Démocratie ! ! !

           smiley smiley smiley smiley



        • Pere Plexe Pere Plexe 29 décembre 2014 20:24

          ...c’est pas le cas des autres religions ?


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 29 décembre 2014 20:32

          Par Pere Plexe (---.---.---.56) 29 décembre 20:24


          Bien évidemment ! ! !



        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 29 décembre 2014 20:40

          Par Pere Plexe (---.---.---.56) 29 décembre 20:24


          Pour éviter toute ambiguïté : aucune religion ne peut être au-dessus de la Démocratie ! ! !



        • Doume65 29 décembre 2014 23:51

          « Pour éviter toute ambiguïté : aucune religion ne peut être au-dessus de la Démocratie ! ! ! »

          Tu commets une erreur : tu confonds démocratie et république.

          Aux USA, tous les discours finissent par « God bless America ». Les USA sont une démocratie, mais pas une république.


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 décembre 2014 09:00

          Par Doume65 (---.---.---.119) 29 décembre 23:51

          C’est le contraire !
          « God bless America » est illégitime dans une vraie Démocratie ! ! !



        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 décembre 2014 10:04
          Addendum :

          République implique Démocratie.
          Nous ne commettons pas le pléonasme : République Démocratique Française. Nous disons :
          République Française.
          Ce sont justement les pays non démocratiques qui s’intitulaient, par exemple :
          République Démocratique Allemande (RDA) où la Démocratie était inexistante !



        • Crab2 29 décembre 2014 15:30

          Ceci est mon corps

          Film de Jérôme Soubeyrand

          Par Florence Gopikian Yérémian - Bscnews.fr/ Gabin est un brave curé tout droit sorti d’une paroisse perdue au fin fond de l’Ardèche. Malgré sa foi indubitable, il a besoin de faire le point sur sa vie et de retrouver Marlène, une actrice parisienne qu’il a intimement côtoyée lors d’un séminaire thérapeutique

          Suites :

          http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/ceci-est-mon-corps_29.html

          ou sur :

          http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/29/ceci-est-mon-corps-5522241.html


          •  C BARRATIER C BARRATIER 29 décembre 2014 16:34

            Je ne crois pas qu’un chef d’état quelconque puisse faire bouger des populations fanatiques qui cependant peuvent être les premières à souffrir un jour ou l’autre de leur fanatisme, c’est à dire de leur bêtise.

            Mais le pays de la déclaration des droits de l’homme doit effectivement effectuer cette demande de respect de la pensée de chacun, d’égalité des citoyens quelle que soit leur philosophie. Cela oblige son président qui n’a en aucun cas à parler seulement en son nom personnel, comme cela obligera son successeur qu’il s’appelle SARKOZY ou LE PEN.



            • André Chenet André Chenet 29 décembre 2014 17:45

              Je suis tout à fait d’accord avec vous ... Un homme, très jeune et courageux, est certainement en ce moment même maltraité dans un cachot infect en attendant sa mort prochaine, Issu d’une des classes les plus pauvres qui soit de son pays, il n’a que sa famille qui ne peut plus rien faire pour lui. J’essaie d’alerter tous azimuts le plus de monde possible, les médias, les associations, les pouvoirs publics .... Je me souviens de prisonniers libérés et graciés parce que de nombreux individus - la plupart anonymes - se sont réunis et ont agi dans le monde entier pour leur libération. Je pense aussi à la colombienne Angye Gaona que nous avons sorti des geôles de son pays en 2012, parce que nous fûmes des centaines à écrire au Président colombien (Ulribe à cette époque) et à ses juges. Elle était accusée de traffic de drogue pour le simple fait qu’elle s’était opposée par écrit et en paroles au massacre des populations indiennes et aux centaines de milliers d’expropriations des petits paysans ... Ecrire peut parfois « soulever des montagnes » ... Bien à Vous, cher Mr C. Barratier


            • alinea alinea 29 décembre 2014 19:13

              Eh bien, si une pétition vous semble opportune, vous pouvez compter sur moi !
              Mais « nous » me semble bien impuissant ! Déjà qu’on ne sait pas comment faire pour que le voisin ne tabasse pas ses gosses !! La Mauritanie, en plus, qui n’a rien à foutre de la communauté internationale !!
              Pardonnez ma lucidité ; je n’ai plus aucune réserve pour rêver !


              • rocla+ rocla+ 29 décembre 2014 19:21

                Déjà , on pourrait traiter d’ immondes salopards ceux qui veulent la mort 

                de celui qui pense autrement . 

                Ce serait une base de travail .

                • Pere Plexe Pere Plexe 29 décembre 2014 20:21

                  Sinon pour les civils Irakiens sous les bombardements de l’Otan...non ?...rien ?


                  • Pere Plexe Pere Plexe 29 décembre 2014 20:29

                    ...non que je sois insensible au cas qui nous intéresse, et que je connais assez peu .
                    Mais la différence de traitement médiatico-émotif me gonfle sévère.
                    Sur le même sujet un autre regard.


                  • rocla+ rocla+ 29 décembre 2014 20:29

                    t’ es niqué du cheutron père plexy glas .


                    Noyeur de poisson est ta profession . 

                    Des nouvelles de la firme  Kodak ?

                    • christophe nicolas christophe nicolas 30 décembre 2014 11:10

                      Si je me souviens bien, Moïse est reconnu comme prophète authentique donc il faut leur rappeler les commandements de Dieu... « tu ne tueras point ». Dieu passe avant le Prophète qui tient son savoir de Gabriel.

                      On ne peut pas comprendre la religion si on s’en tient à un seul prophète, ce serait dénier le droit de s’exprimer à Dieu en fonction de l’attitude des gens. Ce serait mettre le prophète au dessus de Dieu et cela est une apostasie évidente...

                      Si vous discutez avec un abruti, vous ne dites pas la même chose qu’avec votre chérie... Pourquoi dénier ce droit à Dieu... Si c’est un petit con, ils n’ont qu’à lui filer une bonne claque...

                      • alinea alinea 30 décembre 2014 12:10

                        C’est curieux que le lien vers la pétition ait disparu ; quelle a pu être l’excuse d’une demande d’abus ?


                        • André Chenet André Chenet 31 décembre 2014 12:32

                          Voici le lien vers la pétition sur change.org :
                          https://www.change.org/p/signez-nombreux-et-faites-signer-pour-sauver-la-vie-d-un-d%C3%A9tenu-d-opinion

                          Elle est emmenée par Dr Mariella Villasante Cervello
                          Anthropologue spécialiste de la Mauritanie
                          Institut de démocratie et des droits humains (IDEHPUCP), Lima, Pérou

                          et soutenue directement par :

                          Associations des femmes chefs de famille (AFCF)
                          Association Mauritanienne des Droits de l’Homme (AMDH)
                          Conscience et résistance (CR)
                          SOS Esclaves

                          Mme Villasante Cervello, avait écrit un article très fort et très documenté au sujet de cette affaire et sur l’esclavage en Mauritanie. Je l’avais approuvé en tant que modérateur il y a deux jours de cela. J’espère bien qu’il sortira, sur Agoravox ou ailleurs. En comparaison, mon article qui avait pour but d’alerter le plus de monde possible fait bien pâle figure.


                          • alinea alinea 31 décembre 2014 13:38

                            Je l’ai approuvé aussi et c’est d’elle que j’avais pris le lien vers la pétition.
                            Mais tout est normal, vous êtes chez vous sur ce fil et je n’avais pas à m’en mêler !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès