Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Le beau-père violeur a-t-il aussi été excommunié ?

Le beau-père violeur a-t-il aussi été excommunié ?

Le Vatican a excommunié la mère d’une petite fille de 9 ans, violée par son beau-père et enceinte de jumeaux, parce qu’elle avait fait avorter l’enfant. L’équipe médicale qui a procédé à l’avortement a également été excommuniée. Je ne sais pas si le beau-père l’a été également car je n’ai rien entendu à ce sujet.

De nombreux catholiques français, dont Christine Boutin, désapprouvent cette mesure qu’ils estiment contraire aux enseignements du Christ. Dans un débat samedi 14 mars sur radioBFM, les participants ajoutaient que l’enseignement de Jésus prêchait Vie et Amour et que cela impliquait aussi que la religion évolue avec son époque. Ces croyants faisaient remarquer que les prêtres pédophiles avaient non seulement été protégés par l’Église mais qu’ils n’avaient pas été excommuniés, que le négationniste Williamson n’avait pas été excommunié alors que ses prises de position étaient contraires au principe de respect de Vie et Amour.

En ce qui concerne l’équipe médicale, le médecin responsable a été très clair : la vie de l’enfant était en danger et elle serait probablement morte si, à 9 ans, on l’avait laissée mener sa grossesse à terme et accoucher. Le choix de la faire avorter était totalement en accord avec le principe christique de Vie et Amour.

Les participants ont évoqué l’attitude rigide et rétrograde du Vatican en expliquant que, au nom de l’unité de l’Église, on avait réintégré les acteurs les plus intégristes comme Lefebvre et ses amis alors que ces derniers n’avaient cessé de s’opposer au Vatican et de se poser en ennemis de leur hiérarchie. Ils ont expliqué que le Pape actuel était avant tout un théologien, qu’il avait écrit de nombreux ouvrages savants et qu’il n’avait pas été choisi pour ses qualités de dirigeant mais parce qu’il était le plus consensuel des lauréats possibles et que, de plus, il n’avait pas particulièrement eu envie d’être choisi. Ils ont précisé que, à la tête des forces les plus rétrogrades du Vatican, il y avait un certain cardinal Rey qui s’était fait connaître comme moteur de la réintégration de Williamson et consorts et qui avait guidé la décision d’excommunication de la mère de la fillette par le cardinal de Recife.

Il a été rappelé au cours de ce débat que le Vatican tenait actuellement les mêmes propos que ses amis théocrates musulmans à savoir que les lois de D. prévalaient sur celles des hommes et un journaliste a fait justement remarquer qu’une telle affirmation était absurde et hypocrite dans la mesure où les textes sacrés ont été recueillis et interprétés par les hommes et que les religions avec leurs dogmes et principes sont des constructions humaines.

Un participant a également évoqué le cas dramatique de l’Afrique où l’Eglise catholique interdit l’usage et la pratique de la contraception, y compris l’usage du préservatif, ce qui est criminel dans le contexte épidémiologique du Sida. Là encore, on a souligné qu’une telle position n’avait rien à voir avec les principes de Vie et Amour.

Une fois de plus, mais contrairement aux principes de parité généralement respectés sur RadioBFM, seuls des hommes participaient à ce débat et ce n’est pas que leurs propos et prises de positions ne me semblaient pas justes mais j’ai été choquée de ce qu’ils n’aient pas dit un mot de la fillette, violée depuis quel âge ? quels traumatismes ? quelle prise en charge ? et comment s’en sortira-t-elle ? ni du beau-père incestueux.


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • fouadraiden fouadraiden 14 mars 2009 11:33


     On compatit . Une fois n’est pas coutume. Très vilain ces prélats catholiques . Beurk !


    • pigripi pigripi 14 mars 2009 11:42

      Merci Fouad.
      En effet, il n’est pas courant que tu compatisses à la souffrance des femmes...
      Tu viens de gagner une marche vers le paradis smiley


    • fouadraiden fouadraiden 14 mars 2009 13:11



       Détrompe-toi, je suis attristé du sort des femmes arabes dans les sociétés arabes. Je n’en reviens toujours pas même si j’en devine les raisons profondes. Mais j’avoue m’enfoutre du statut des femmes occidentales , elles sont bien défendues elles smiley


    • K K 14 mars 2009 20:29

      fouaid,

      Tu veux dire qu’elles se defendent bien. Et c’est une tres bonne chose.


    • Naja Naja 14 mars 2009 21:54

      Euh... il ne s’agit pas de femme dans cette affaire mais d’enfant.

      @ L’auteur,

      Vous dites avoir été choquée qu’il n’y ait pas un mot pour la petite victime dans les débats.
      Ben.. je dirais que ce n’était pas "l’intérêt" de ce fait divers. Des enfants violés par leurs parents, il y en a tous les jours, au Brésil comme en France, ça ne soulève pas le moindre tollé, sauf exception. Ce qui a attiré l’attention ici, ce sont les déclarations du pape sur l’avortement. Ca me semble donc tout à fait logique et attendu que les discussions portent sur la morale religieuse et non sur les crimes perpétrés. Et pour ma part, c’est limite si je ne m’en suis pas réjoui. Quand je lis par ailleurs les horreurs ou inepties que nombres de gens sont capables de sortir en parlant à la place de victimes dont ils ne veulent surtout rien savoir...

      "quels traumatismes ? quelle prise en charge ? et comment s’en sortira-t-elle ?"
      Questions qui concernent en France (et plus généralement en occident) un enfant sur dix, a minima selon les diverses statistiques. Certains spécialistes se les posent. Et certains politiques commencent à percuter que le coût social que représente les victimes et rescapés adultes mériterait que l’on se penche sur ces questions de prises en charge...
      Le besoin n’est pas dans la déclaration de compassion chrétienne. Encore moins - et ce n’est là que mon avis personnel - émanant d’un pape qui, en tant que cardinal, avait rédigé un protocole officiel sur la conduite à tenir afin d’étouffer au mieux les atteintes sexuelles commises par des prêtres. Document qui stipule que les victimes ou témoins révélant le secret devaient être excommuniées.
      http://www.enfancedanger.com/index.php?showfile=1&fid=10&p=downloads&area=1&categ=2



    • pigripi pigripi 14 mars 2009 22:31

      @naja

      Je retiens de votre commentaire que les conséquences morbides des souffrances physiques et psychologiques infligées aux enfants sont un véritable problème de santé publique sur lequel nos dirigeants, s’ils sont civilisés -dans le bon sens du terme- devraient se pencher.

      Plus précisément, les enfants maltraités -dans tous les sens du terme- deviennent des adultes malades, asociaux, violents, agressifs, névrosés, toxiques pour leur entourage, destructeurs et j’en passe.


    • Naja Naja 14 mars 2009 22:41

      " Plus précisément, les enfants maltraités -dans tous les sens du terme- deviennent des adultes malades, asociaux, violents, agressifs, névrosés, toxiques pour leur entourage, destructeurs et j’en passe. "

      Je ne suis pas sûre d’avoir compris  : vous pensez que les personnes maltraitées dans leur enfance deviennent quasi nécessairement nocives pour leur entourage ?
      Je serais intéressée par le développement d’une telle assertion.


    • Naja Naja 15 mars 2009 11:39

      @ L’auteur,

      Je remarque que vous non plus, vous ne tenez pas à parler des conséquences de ce genre de traumatismes, prises en charge etc. Vous préférez débattre vous aussi de religions, morales, conditions des femmes selon tel ou tel dogme, islam versus christianisme, sans "retenir" que le Vatican a officiellement couvert les abus sexuels sur mineurs commis par des prêtres.
      Soit. Mais alors, c’était juste pour faire joli et percutant la conclusion de votre article ?
      Je trouve regrettable de se servir ainsi de l’émotion et du tragique (voire de la culpabilité du lecteur qui n’aurait pas eu un mot pour la victime) pour attirer l’attention sur les sujets qui vous tiennent à coeur et sont tout autre.


    • pigripi pigripi 15 mars 2009 13:15

      @Naja

      e remarque que vous non plus, vous ne tenez pas à parler des conséquences de ce genre de traumatismes, prises en charge et

      Je crois que vous m’avez mal lue. Je suis la seule, abordant cet évènement, à avoir évoqué le sort de la victime.
      J’ai parcouru plusieurs articles sur cette affaire et écouté des émissions où personne, absolument personne n’évoque le sort de cette petite fille et je trouve cela choquant.
      Je suis la seule a avoir évoqué le devenir des enfants victimes de violences physiques et psychologiques et le coût (en termes de conséquences) pour la société. Rien ne vous empêche, vous Nadja, d’écrire un article sur le sort des victimes et leur prise en charge.



    • Naja Naja 15 mars 2009 14:19

      Je vous ai bien lu.

      Je suis la seule, abordant cet évènement, à avoir évoqué le sort de la victime.
      A ce sujet, vous avez posé trois questions rhétoriques dans votre article, oui.

      Je suis la seule a avoir évoqué le devenir des enfants victimes de violences physiques et psychologiques et le coût (en termes de conséquences) pour la société.
      Euh... le coût, c’est moi qui en ai parlé, vous vous êtes contentée de reprendre mon commentaire là dessus. Votre évocation personnelle sur le devenir des enfants victimes de violence se résume à votre phrase péremptoire sur leur toxicité future. Affirmation à laquelle vous n’apportez aucun développement.

      Rien ne vous empêche, vous Nadja, d’écrire un article sur le sort des victimes et leur prise en charge.
      Ici, je me suis mal faite comprendre  : je me contente de remarquer que la conclusion de votre article est en contradiction avec vos commentaires dans le débat qui suit. 
      Vous vous en défendez en me renvoyant la balle. Je conçois qu’il soit tentant de vous décharger de la sorte sur autrui mais ce n’est pas moi qui affirme avoir été choquée que le sujet ne soit pas abordé à propos de ce fait divers.
       
      Si cette histoire là a été médiatisée, c’est uniquement en raison de la prise de position et des déclarations de certains éclésiastiques sur l’avortement. Je trouve donc logique que le débat porte là dessus.
      On peut regretter que ce drame ne donne pas lieu à une prise de conscience sur le sort des victimes. Pour ma part, je déplore
      plutôt qu’un problème aussi grave et répandu intéresse si peu de monde en dehors de quelques évènements médiatisés d’où ressort souvent une instrumentalisation de la douleur des victimes par les politiques (ce qui n’est pas le cas ici). Je témoigne donc assez régulièrement à ce sujet, quand je le juge opportun. C’est à dire quand j’ai quelque chose à faire savoir et que je m’en sens le courage.

      PS : Mon pseudo est bien Naja, et non Nadja. 


    • pigripi pigripi 15 mars 2009 15:18

      @Naja

      Il y a peu, Agoravox a publié un intéressant article sur Alice Miller, pédopsychiatre et psychanalyste spécialisée dans les souffrances de l’enfant et je vous en recommande la lecture.


    • pigripi pigripi 15 mars 2009 15:30

      @Naja

      Soit. Mais alors, c’était juste pour faire joli et percutant la conclusion de votre article ?
      Je trouve regrettable de se servir ainsi de l’émotion et du tragique (voire de la culpabilité du lecteur qui n’aurait pas eu un mot pour la victime) pour attirer l’attention sur les sujets qui vous tiennent à coeur et sont tout autre.


      J’ai l’impression que vous êtes vous-même dans une grande souffrance pour exprimer autant d’agressivité mal placée.
      Mal placée parce que je ne me suis jamais présentée comme psychologue, psychiatre ou psychanalyste, que les articles publiés sur Agoravox émanent de citoyennes et citoyens qui n’ont pas d’autre prétention que d’exposer leur point de vue personnel et pas de présenter des études ou des thèses, que le système Agoravox ne permet pas d’approfondir les sujets mais de les consommer.
      Comment dialoguer avec vous de façon constructive quand vous jetez l’anathème sans apporter de nouveaux éléments au débats et en reprochant de ne pas aborder des thèmes comme la pédophilie des prêtres qui ont été évoqués par d’autres commentateurs ?

      Que cherchez-vous exactement ?


    • Naja Naja 15 mars 2009 17:41

      Je ne cherche rien ici. Je fais part de ma perplexité à la lecture de votre article et de vos commentaires, c’est tout.

      Oui, je me suis trouvée quelque peu agacée en constatant que vous reprochiez à tous de ne pas avoir aborder les questions que vous ne souhaitez pas creuser non plus. D’où le commentaire que vous jugez chargé d’une agressivité déplacée.
      Finalement, après m’avoir renvoyé la responsabilité de développer moi-même, après avoir affirmé avoir évoqué le sort des enfants maltraités quand vous n’avez fait que reprendre un commentaire et poser un jugement péremptoire... voilà que vous m’expliquez que n’étant pas psy, vous n’aviez en fait pas la prétention d’en dire plus que "j’ai été choquée de ce silence" avant de repartir dans un débat sur la condition des femmes et les religions, lequel ignore précisément l’objet de votre indignation. Soit.

      Vous ne trouvez pas l’échange constructif. Je vous avouerai que moi non plus. 
      Je ne crois pas que je vais le poursuivre plus avant d’ailleurs.
      En effet, je ne tiens pas à répondre à vos questionnements et tentatives d’interprétation sur mes souffrances, sentiments et attentes. Ma personne n’est pas le sujet de ce débat et je désapprouve l’usage de cette rhétorique qui consiste à renvoyer l’autre à son intimité.

      Peut-être nous comprendrons nous mieux dans un échange ultérieur.


    • Papybom Papybom 14 mars 2009 11:33
      Bonjour,
       
      Si je comprends bien le terme, un humain(le Pape), peut interdire aux croyants, d’accéder au paradie ? Pourtant, le propriétaire du lieu, c’est Dieu. Le concierge c’est St Pierre. Le Pape est-il le Parisot de la société Paradie ?
       
      Cordialement.

      • fouadraiden fouadraiden 14 mars 2009 11:35


        purée à un millième de secondes près et je passais au dessous de ton commentaire smiley


      • spartacus1 spartacus1 14 mars 2009 15:05

        Mais quel salmigondis ! Vierge, pas vierge, conception "virginale" (LOL), pas conception virginale, humain, pas humain, etc.

        Mais comment un être humain doté d’un minumum d’intelligence et âgé de plus de 5 ans pourait-il croire à de pareilles balivernes ? À ces contes qui ne sont même pas de fées !


      • claude claude 14 mars 2009 18:58

        bonjour furtif et tout le monde,

        le mythe de "marie vierge immaculée" a été mis en place au xix ° siècle.

        rappelez-vous, c’était napoléon et son code civil, et la glorification de la "femme épouse et mère de famille dévouée à son mari et sa famille". ils ont inventé aussi, dans le même temps, la robe blanche et la couronne de fleurs d’oranger...

        de plus, à plusieurs reprises, des révolutions ont secoué la vieille europe, non seulement en france, mais aussi, en italie, allemagne, hongrie... les conservateurs et réactionnaires ont, plusieurs fois, eu chaud aux fesses.
        quoi de mieux que l’alliance de l’état et de l’église pour étouffer toute vélléité de rébéllion ?

        sous l’ancien régime, c’était le glaive et le goupillon, la révolution française étant passée par là, il y a eu un subtil petit jeu de chaise qui a mis les grands bourgeois à la tête des états, lesquels étaient peu enclins à voir leur patrimoine se diluer dans le "socialisme".

        la femme était alors l’outil de pérénisation du patrimoine, son rôle ne se résumant qu’à un ventre et une reproduction d’un endoctrinement fort bien réglé. pour info, l’education sexuelle des jeunes hommes ne leur permettait de pratiquer leur devoir congugal que violemment, ce, dès la nuit de noces la défloration nuptiale était un vértable viol, d’autant plus que les jeunes filles n’étaient pas instruites sur la sexualité.ceci est décrit dans "secrets d’alcoves" de laure adler.

        notre bon benoit et tous ses copains de la curie, qui à force de vivre loin des femmes,dans les ors du vatican, ont certainement une case en moins. quelle image de la sexualité peuvent-ils avoir, si ce n’est une image déformée, pervertie et fantasmagorique ???

        ces gens là, vivent dans une bulle, loin du terrain, de la réalité su siècle et des humains qui la vivent. c’est pour cette raison que certains évêques français ont poussé un coup de gueule, non seulement sur cette affaire, mais aussi sur l’immobilisme de la curie ainsi que sur la société.


      • claude claude 14 mars 2009 21:49

        bonsoir furtif,

        il y a longtemps que j’ai quitté le giron de l’église catholique, qui n’a pas su saisir l’opportunité d’évoluer que lui a offert vatican II.

        je suis aussi contente que le drame de cette petite fille donne un coup de pied dans la fourmillière. venant après l’affaire willamson, il montre bien combien la curie est déconnectée du monde réel.

        les catholiques ont évolué, et si la france est la fille ainée de l’église, de tous temps elle a aussi été rebelle., d’où mon sentiment qu’il risque de se produire une césure, pour ne pas dire un schisme entre les fidèles et la kommandatur papale.

        on peut penser qu’avec le temps, le message de don helder camar réapparaisse encore plus fort, non seulement en amérique du sud, mais aussi dans ce bon vieil occident sclérosé, pétri de certitudes et d’arrogance !



      • pigripi pigripi 14 mars 2009 22:41

        @Claude

        sous l’ancien régime, c’était le glaive et le goupillon, la révolution française

        Amusant votre lapsus car l’expression exacte est SABRE et goupillon, glaive datant au sens propre de lantiquité romaine et symbole de menace au sens figuré ...

        Il y a peu existait encore rue de Babylone à Paris 7ème, une boutique spécialisée dans l’uniforme ecclésiastique et militaire à l’enseigne du "Sabre et du goupillon". Elle existe peut-être encore ...
        Le 7ème arrondissement, le plus chic de Paris regroupe autour de l’église Sainte Clothilde les familles aristocratiques les plus anciennes qui ont pour tradition de vouer au moins un de leurs enfants à l’Eglise et au moins un autre à l’armée, les suivants étant réservés au pouvoir politique si ce sont des garçons, aux alliances politiques si ce sont des filles ...
        Et si vous pensez que ces traditions sont révolues, tapez au hasard le nom d’anciennes noblesses et vous serez surpris du résultat ...


      • pigripi pigripi 14 mars 2009 22:56

         
        @Claude
        notre bon benoit et tous ses copains de la curie, qui à force de vivre loin des femmes,dans les ors du vatican, ont certainement une case en moins. quelle image de la sexualité peuvent-ils avoir, si ce n’est une image déformée, pervertie et fantasmagorique ? ? ?

        Vous vous trompez, le Pape et ses copains ne vivent pas si loin des femmes. On connait les traditions occultées qui, dans l’Eglise ont toujours existé : relations entre confesseur et religieuses, entre moines et religieuses, le polichinelle dans le tiroir de la bonne du curé et la pédophilie considérée comme une vertu par le clergé -faut bien que la nature s’exprime ;-(
        Et aujourd’hui, de nombreux prêtres vivent maritalement ...

        Côté Islam l’exemple vient de haut puisque Mahomet soi-même épousa à 50 ans, alors qu’il avait déjà un harem conséquent, la petite Aïcha âgée de 9 ans.
        9 ans comme la petite brésilienne. De là à penser que le beau-père était musulman ...ce qui explique pourquoi il n’a pas pu être excommunié par la sainte Eglise catholique ...



      • fouadraiden fouadraiden 15 mars 2009 00:12


         smiley le problème avec Pigri c’est que dès qu’elle se met à faire de l’islamologie de comptoir elle perd les pédales avec ces âneries.



        EUh.....tu sais que pour des bédouins du 7 siècle neuf ans c’est déjà une femme. Enuiste si le prophète arabe est comme tu dis un exemple on se demande nous les hommes pkoi il nous a interdit d’épouser plus de quatre femmes alors que lui en a eu 13 ou 14 ( esclaves comprises) une fois prophète.


         je ne défends pas l’islam je dénonce les anachronismes débiles des occidentales.


      • pigripi pigripi 15 mars 2009 08:50

        @Fouad


         le problème avec Pigri c’est que dès qu’elle se met à faire de l’islamologie de comptoir elle perd les pédales avec ces âneries.
        Le problème avec Fouad c’est que dès qu’il se met à faire sz l’occidentalogie de comptoir il perd les pédales avec ces âneries



        EUh.....tu sais que pour des bédouins du 7 siècle neuf ans c’est déjà une femme. Enuiste si le prophète arabe est comme tu dis un exemple on se demande nous les hommes pkoi il nous a interdit d’épouser plus de quatre femmes alors que lui en a eu 13 ou 14 ( esclaves comprises) une fois prophète.

        Euh, tu sais que pour des ploucs du 7ème siècle, neuf ans, c’est déjà une femme et que l’espérance de vie au Moyen âge était de 30 ans ? Que la vie de Mahomet est, jusqu’à nouvel ordre, le chef des croyants, que concubine ou esclave une femme exploitée sexuellement reste toujours une esclave sexuelle aussi longtemps qu’elle ne dispose pas de la liberté de dire NON ? Que la limite à 4 femmes est assortie d’un rappel de la responsabilité du mari à les entretenir décemment ? Qu’il s’est auto déclaré prophète et qu’il s’est en conséquence auto autorisé à agrandir son harem ?


        je ne défends pas l’islam je dénonce les anachronismes débiles des occidentales.

        Je ne défends pas l’Occident ni les religions chrétiennes, juives, boudhistes ou animistes, je dénonce les anachronismes débiles des moyen-orientaux et des musulmans en particulier.



      • K K 15 mars 2009 08:50

        Fouaid :

        La noblesse et les rois de Frances ont aussi parfois epouse des fillettes dans le passe. Les mariages a ce niveau etaient tres politiques et servaient a apporter la paix (pieux espoirs) agrandir les territoires etc...


      • foufouille foufouille 15 mars 2009 10:02

        certains mariage etait arrange meme a la naissance
        surtout chez les bourgeois et noble, la femme etait donc aussi une marchandise chez nous
        ne parlons meme pas du droit de cuissage


      • fouadraiden fouadraiden 15 mars 2009 10:10



         le chef des croyants , t’as trouvé ça où Pigri, durant tes vacances au Maroc ou quoi smiley 


         Je te taquine . Mais ton féminisme dogmatique est terrifiant. Brrrrrrrrrrr.

         



         


         

         



      • pigripi pigripi 15 mars 2009 10:27

        @Fouad

        le chef des croyants , t’as trouvé ça où Pigri, durant tes vacances au Maroc ou quoi

        "Chef des croyants", j’ai trouvé ça dans Iznogoud smiley))))
        Je ne suis jamais allée dans un pays du Maghreb d’une part parce que je n’ai jamais supporté d’être harcelée sexuellement et ça suffit pour ça en France, d’autre part parce que pour le khôl, le henné, le couscous, les foulards et kaftan, ya tout à Paris .....



        Je te taquine . Mais ton féminisme dogmatique est terrifiant. Brrrrrrrrrrr.

        I taquine you tout. Ton dogmatisme machiste, phallocratique et patriarcal est terrifiant. Brrrrrr ;-((((((


      • fouadraiden fouadraiden 15 mars 2009 11:41

        c’est une obsession chez toi cette histoire d’harcèlement par le musulman. t’en es malade ou quoi ?

        Ouais la drague dans ces pays ça vire très vite à l’ harcelement sexuel .Misère oblige.

        je ne sais pas si t’es au courant mais les touristes occidentaux qui visitent ces pays déambulent rarement seuls dans les ruelles des médinas. En général ils visitent ces pays depuis leurs hôtels loin des populations smiley 

        à Paris tu risques plus souvent de te faire emmerder que sur un circuit balisé de Marrakech .

         


      • pigripi pigripi 15 mars 2009 13:05

        @Fouad

        je ne sais pas si t’es au courant mais les touristes occidentaux qui visitent ces pays déambulent rarement seuls dans les ruelles des médinas. En général ils visitent ces pays depuis leurs hôtels loin des populations

        Les ghettos pour touristes, le style expat, c’est pas mon truc
        Et du soleil, yen a today à paris, un rayon sur mon lit, les portes fenêtres grand ouvertes sur le balcon et le parc, alors ...devoir faire la brebis pour visiter des pays en tranquille, non merci !....


      • Radix Radix 14 mars 2009 12:50

        Bonjour

        Curieusement ces excommunications ne se produisent que dans les pays où la religion se sent en position de force.

        En France ce genre de gesticulation serait totalement ridiculisée et desservirait énormément l’Eglise. De là à penser que le message "divin" n’est plus aussi universel que le prétend le Pape il n’y a qu’un pas.

        Au Mexique on a même canonisé un saint... qui n’a jamais existé ailleurs que dans l’imaginaire des croyants.

        Une religion à géométrie variable, s’adaptant aux réalités locales dans le but de ratisser large pour faire du chiffre !

        On est pas loin des stratégies de Mac Donald !

        Radix


        • pigripi pigripi 14 mars 2009 13:03

          @radix

          Je vous nomme pape de ce fil, Radix, votre commentaire est approuvé à 100% smiley


        • sissy972 14 mars 2009 14:50

          Bonjour
          Faire un enfant à une jeune femme promise à un autre et lui faire croire que l’enfant qu’elle porte est le messie, ce pauvre Joseph était un sombre crétin !! Joseph est devenu, comme le boeuf, l’ami de la famille.
          Dans ce scénario, avait-on besoin de donner un rôle au mari cocu ? celui de nourrir cet enfant qui n’était pas de son sang. 
          Si je suis excommunié par ce que je viens d’écrire, j’accepte avec joie car au moins je pourrrais dire haut et fort, que je ne fais plus partie de cette religion honnie qui traite les femmes comme de la m...
          Mais je n’irais pas non plus grossir les rangs d’une autre religion car aucune ne respecte les femmes comme elles respectent les hommes. Je me contenterai de regarder le ciel et ses étoiles et de penser que "ce" qui est là-haut est neutre et ne fait aucune différence entre les humains.


          • Gasty Gasty 14 mars 2009 22:06

            Ne pas oublier que les familles recomposées partagent et nourrissent sans se soucier du sang qui circule dans les veines des enfants.


          • MERLIN 14 mars 2009 15:03

            C’est à ce stade où le dogme montre son vraie visage que le principe de laïcité prend toute sa dimension ....
            Dans un état laïque l’excommunication n’engage que celui qui la prononce.


            • Papybom Papybom 14 mars 2009 16:13
              Sissy 972
               
              Si Dieu récupère votre IP, direction l’enfer !
               
               

              • franc 14 mars 2009 16:34

                 d’après les toutes dernières nouvelles ,l’excommunication de la mère et de l’équipe des médecins a été levée par l’Eglise hiérarchique de l’évêque avec pour argument que l’excommunication n’est proposée que pour les personnes qui pratiquent l’avortement de manière répétée


                • foufouille foufouille 14 mars 2009 16:52

                  bonne nouvelle
                  ca montre que le pape est un equivalent de ploutocrate


                • pigripi pigripi 14 mars 2009 17:12

                  Excommunication levée pour la mère de l’enfant et l’équipe médicale, mais que voilà une bonne nouvelle !

                  Mais le Vatican s’est-il prononcé sur le viol à répétition commis par le beau-père ?

                  Et quelles autorités morales ont condamné le violeur et exprimé leur soutien à cette pauvre petite fille et sa maman ?

                  Le Vatican va-t-il profiter de cet évènement au rententissement mondial pour lancer un appel contre le viol en famille et le viol en général ?

                  Je rappelle qu’en France, aujourd’hui, toutes les deux heures une femme est violée. Alors dans les autres pays moins égalitaires que la France, ça donne quoi ?
                  Je rappelle aussi qu’un tiers des hommes incarcérés dans les prisons françaises ont été condamnés pour crimes sexuels. Et dans les autres pays ? Je suppose qu’ils ne sont pas condamnés ...

                  J’attends ! Monsieur le Pape, qu’avez vous à dire sur le viol du haut de votre splendeur immaculée ????


                • oncle archibald 14 mars 2009 17:13

                  Foufouille, ça montre ? avec tout le pognon des curés, ah que c’est une Rolleix ! comme dirait Jonhy !


                • foufouille foufouille 14 mars 2009 17:21

                  @ oncle
                  un eveque est plus "proche" du peuple


                • K K 14 mars 2009 20:38

                  Pas de Boogie Woogie avant de faire vos prieres le soir !

                  L’Eglise nous montre encore sa face la plus cynique. Laissons ces tristes sires macerer dans leur masturbation intellectuelle qui ne changera rien au drame que vit cette fillette.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès