Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Le Conseil National des Evangéliques de France reste aux ordres du (...)

Le Conseil National des Evangéliques de France reste aux ordres du sectarisme évangélique américain

En dénonçant le Pasteur Terry Jones, le CNEF a crié avec la majorité des hommes pour se faire une place dans l’espace religieux français, mais en réalité, il cautionne les dérives sectaires du religieux.

Dans un communiqué en date du 9 septembre 2010, par la bouche de Stéphane Lauzet, le Conseil National des Evangéliques de France (CNEF), a condamné avec la plus grande fermeté le projet du Pasteur américain Terry Jones de brûler publiquement le Coran. Hors, il faut savoir que c’est ce même Stéphane Lauzet, accompagné de Dany Hameau – Président du ’Réseau FEF’, nouveau nom associé à la Fédération Evangélique de France – qui refusent depuis plus de cinq années de régler les dérives sectaires au sein d’une église baptiste de la région de Nantes gérée par un Pasteur américain du nom de Jerry Gibbs. Il s’agit d’une affaire qui est maintenant en Justice, ce Pasteur américain a trompé un Pasteur français du nom de Jean Croissant en le dépouillant de ses biens et en lui volant son épouse Sylvie, enfermée sous la drogue du sectarisme communautariste. Le Pasteur Jean Croissant est resté durant onze heures sur le trottoir, devant la porte d’un institut biblique évangélique de la région parisienne le 15 juin 2010 lors de la fondation du Conseil National des Evangéliques de France, mais aucun membre du CNEF n’est venu lui apporter un verre d’eau, on lui reproche de porter des valeurs de respect républicain au sein de l’église évangélique. Il est notamment l’auteur de ’Douze propositions pour un CNEF acceptable – Pour un évangélisme respectueux des valeurs de la République’, un document, qui, semble-t-il, fait tache d’encre au sein de cette corporation religieuse. Le journal ’L’Est Républicain’ titrait le 6 novembre 2009 : Jean Croissant « En croisade contre le sectarisme » et le 15 octobre 2009, en présentant un homme aux multiples activités (Jean Croissant : évangéliste – chanteur – chauffeur de car), le journal ’Le Pays’ précisait : « Jean Croissant part en croisade pour un évangélisme respectueux des valeurs de la République ». Aujourd’hui, les milieux évangéliques tentent par tous les moyens de faire taire cet homme, non seulement à l’intérieur des églises, mais y comprit au sein des blogs de réflexion évangéliques. Le sectarisme : « Un loup au milieu de la bergerie ».

« Il existe actuellement trois dérives sectaires récurrentes au sein de l’évangélisme qui posent problème face aux valeurs de notre République :

1) : La dérive de l’autorité charismatique : Il s’agit ici de dénoncer la supériorité pyramidale relieuse face à l’individu. On interdit à l’individu de participer à la décision communautaire. Tout est décidé par « le gourou de la communauté » qui détermine lui seul le bien être du groupe en s’appuyant sur sa compréhension des enseignements bibliques. Cette dérive détermine deux systèmes de gouvernement et donne supériorité à l’un sur l’autre : Le gouvernement théocratique du Royaume évangélique deviens dès lors supérieur au gouvernement laïc de la République française.

2) : La dérive de l’autorité dogmatique : Il s’agit ici de dénoncer la mise en valeur du pardon divin au-delà de la justice de la République. On oblige le fidèle à couvrir les méfaits sous couvert d’un dogmatisme évangélique, alors que la République oblige le citoyen à dénoncer ce méfait sous couvert de la Loi en vigueur. Cette dérive détermine deux mondes et donne supériorité à l’un sur l’autre : le monde virtuel du Royaume religieux évangélique deviens dès lors supérieur au monde réel de la République française.

3) : La dérive de la liberté individuelle : Il s’agit ici de dénoncer la non-reconnaissance de l’individu en tant que personne réelle. On ne reconnaît pas l’individu comme étant une personne qui possède la faculté de penser. La réflexion intellectuelle ne provient que de l’autorité charismatique et dogmatique. Cette dérive détermine deux sortes de personnes et donne supériorité à l’une sur l’autre : La personne soumise et enfermée par l’idéologie au sein du Royaume religieux évangélique, devient dès lors supérieure à la personne appelée à être libre par l’idéal républicain ».

Jean Croissant

 

Le CNEF et Terry Jones :

http://www.cnef.info/

http:www.blogdei.com/terry-jones-et-les-autodafe-de-coran-quand-le-sel-perd-sa-saveur-une-reponse-au-cnef/

 

Jean Croissant et son combat contre le sectarisme :

http://www.estrepublicain.fr/franchecomte/actu/p/art_1217608.php

http://www.lepays.fr/fr/permalien/article/2085817/Evangéliste-chanteur-chauffeur-de-car-html

http://www.ccmm.asso.fr/spip.php?article2927
 

Jean Croissant et ses douze propositions contre le sectarisme :

http://www.blogdei.com/derives-sectaires-un-pasteur-fait-12-propositions-pour-un-conseil-national-des-evangelistes-de-france-acceptable/

http://lapetition.be/en-ligne/petition-5511.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Radix Radix 18 septembre 2010 15:56

    Bonjour

    Entre deux sectes évangéliques, vous nous demandez de choisir la moins pire ?

    « Vaste problème » comme aurait dit le Général qui faisait partie de la maison mère !

    Radix


    • OMAR 18 septembre 2010 17:29

      Omar T.

      Le caméléon est-il uniquement animal ?


      • Hieronymus Hieronymus 18 septembre 2010 19:54

        cela montre qu’il vaut mieux faire confiance aux « vieilles maisons » qui elles au moins ont un fond de respectabilite ;
        si Jean Croissant au lieu de s’enroler ds une secte evangelique (dont on ne connait pas trop la nature ?) il avait decide bien sagement de se faire pretre catholique ou encore pasteur d’une eglise reformee traditionnelle (lutherienne ou calviniste), il n’aurait pas eu tous ces emm.. qu’il a actuellement !
        (il en aurait eu d’autres mais moins graves ..)

        les mouvements evangeliques en forte croissance ds le monde entier, sont encore sous representes ds le continent europeen, terre chretienne de vieille culture, mais ils marquent des points, ces mouvements sont nettement negatifs a 2 niveaux :
        - ils sont le bras arme de Washington, ultra sionistes, US en avant toutes !
        - ils ne sont generalement niveau « message » qu’une insipide ressucee des mouvements nes de la reforme, hyper doctrinaires et rigides, tout en etant d’un vide abyssal qt a la comprehension profonde du sens des mysteres chretiens, en comparaison l’eglise catholique est tres esoterique et riche d’enseignements ..


        •  C BARRATIER C BARRATIER 19 septembre 2010 19:42

          Rien ne surprend à la lumière de l’Histoire. Il y a toujours eu des monothéistes dangereux, intégristes, violents, profiteurs. Des mecs toujours, plaignons les religieuses à leur botte, - et leurs « paroissiens » aussi.

          S’il n’y a qu’un dieu, « c’est le mien bien sûr », et les autres sont des traitres.

          Les catholiques ont eu leurs bûchers, ils ont toujours un grand chef charismatique, un mec se prétendant infaillible. Ceux là brûlaient les livres, mais aussi leurs auteurs, leurs propres croyants hérétiques en bûcher groupé comme à MONTSEGUR.
           Un américain de cette espèce dangereuse voulait brûler le Coran...mais personne avec ! Les quelques fous de LIMOGES veulent brûler le code pénal. Mais personne avec. Ils sont moins dangereux...mais méfions nous, ce sont des monothéistes en concurrence les uns avec les autres.
          Nous sommes dans des combats de chefs, qui, eux, ne s’exposent pas et envoient des idiots des dieux en première ligne.
          Notre police en viendra à bout, nous sommes majoritaires en France à être en dehors de ces comportements barbares, nous avons vaincu l’Inquisition, mais il faudra que la République soit très ferme comme autrefois.

          Peut être que le jeu de brûler des codes pénaux, des bibles, des corans, des torahs.. et d’autres calmera le jeu, car à part le CO2 inutilement produit, c’est sans gravité. Il faut banaliser je pense ces feux sans victime dessus ! Pour démystifier la chose, et continuer des traditions adoucies.

          je ne pense pas qu’en France nos gouvernants soient à la hauteur pour renvoyer ces idiots dos à dos. Il va falloir nous en mêler.


          • deniseblein 29 mars 2011 13:17

            Bonjour à tous,
            De part leur caractère associatif autonome je sais que des abus ont lieu dans les églises évangéliques. Mais laissez-moi vous indiquer que leurs pasteurs ne sont pas tous des gens malhonnêtes. La grande majorité sont des gens formidables qui n’ont qu’un souci : vivre leur foi d’une manière authentique.
            D’autre part, le soutien à israël n’est pas systématique du tout, et beaucoup ne veulent pas d’un évangélisme « made in USA ».
            Merci de publier ce commentaire contradictoire, et bon courage à toute l’équipe de Agoravox


            • aktos 4 mai 2012 21:57

              Beaucoup de personnes qui ne connaissent pas les évangéliques en fait pour lire ces choses. je vous invitent à faire une vrai enquête et de tirer des conclusions de vous même pas des clichés ou des choses qu’on pense. Un peu objectivité !

              Voici une trés bonne étude pdf à lire sur une église et aussi sur les évangéliques en générale.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès