Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Le pape François et la simplicité volontaire

Le pape François et la simplicité volontaire

D’entrée de jeu, il a annoncé la couleur : il et François. Comme dans François d’Assise, qui est l’archétype de la simplicité volontaire… Tout le monde a su bien vite qu’il voyageait en métro et qu’il menait une vie spartiate. Puis il a refusé une cape en hermine qu’on lui offrait pour qu’il ait cet air des grands rois, refusé aussi de porter les mules rouges traditionnelles du pontificat, signifiant que ses souliers à lui sont faits pour voyager et non pour être montrés du haut d’une chaise à porteur. «  Le carnaval est fini  » a simplement dit François… Le pape de la simplicité volontaire vient d’arriver.

Il était temps. C’est EXACTEMENT ce que l’on voulait entendre : un appel du pied aux riches pour un rééquilibrage volontaire de la richesse, car sa répartition actuelle n’a plus de sens. Vite, repartager, avant que ne bascule tout l’ordre social. Car ne pensez pas que ce soit un signal pour changer l’ordre social… du moins pas tout de suite. L’Église est partie de cet ordre social, elle en est un élément-clef tout au faîte de la pyramide. L’Église ne se prépare pas à passer la main ; elle prend acte du changement qu’ont apporté le temps et l’évolution de la science et de la technologie. Elle veut changer pour que rien ne change.

L’Église a seulement compris que la richesse est devenue totalement symbolique, s’imprimant en billets de monopoly, ou apparaissant virtuelle en formules cabalistiques aux écrans d’ordinateurs d’un geste des banquiers ; elle ne repose plus que sur la force de l’Etat. La richesse n’est plus la source du Pouvoir, mais est devenue une simple conséquence du pouvoir, puisque le Pouvoir peut s’octroyer tout ce qu’il veut de cette richesse symbolique et virtuelle qu’il crée lui-même et dont la valeur ne dépend plus que de son arbitraire.

La richesse immense, exorbitante, est donc devenue triviale. Nul besoin de thésauriser ; on peut se contenter de posséder des sommes relativement modestes pour la consommation courante et, pour le reste, le Pouvoir crée selon les besoins autant de cette richesse monnaie qui n’est qu’un leurre, simple outil-prétexte pour indiquer qui a la propriété tranquille de toute richesse réelle, mobilière et immobilière, laquelle par un réseau dense de lois et de titres, de liens et de crédits soutenu par la force de l’État, appartient en fait à qui le pouvoir veut bien.

Dans ce contexte, être riche et surtout paraître riche est inutile, ridicule, vexatoire… Quand Gates ou Buffet donnent des dizaines de milliards de dollars, ce n’est pas par ascèse ; c’est qu’ils ont compris que l’argent n’est plus la source du pouvoir. Staline n’avait sans doute pas de compte en Suisse et je parierais que Castro n’en a pas non plus. Assurez-vous du pouvoir et le reste vous sera donné par surcroît. Le message de François 1er est que l’Église dénonce l’apparat et va renoncer à la richesse dont cette ostentation était le symbole. Il était temps…

L’Église va renoncer à la richesse, mais il n’est pas dit que l’Église veuille renoncer au pouvoir. Si la richesse n’est plus la source du pouvoir, où en est donc désormais la source ? Dans la force de l’État, nous l’avons dit, mais QUI dirige cette force ? CEUX QUI SAVENT. Le pouvoir et chacune de ses parcelles, à tous les niveaux, repose sur l’autorité que confère la confiance en celui qui sait. On obéit à celui qui sait, parce que la science et la technique, ont leurs exigences qu’on ne peut pas contester. C’est cette subordination progressive du capital – qui augmente sans cesse – à la COMPÉTENCE qui reste rare, qui est l’ultime conséquence de l’abondance qu’a apportée la révolution industrielle. C’est le grand changement de paradigme de notre époque.

On en a vu d’autres… Le but en est toujours que le rapport des forces change le moins possible… mais avec de nouveaux derrières posés sur les trônes. Ainsi, par exemple, remplacer la noblesse du sang par celle de l’argent, et le roi de droit divin, par la dictature d’une oligarchie de possédants jouant à la démocratie et feignant de se faire adouber par le peuple.

Le peuple ne sort jamais grand vainqueur de ces permutations qui font transiter le pouvoir d’une élite à l’autre, mais tous ceux qui aspirent au pouvoir n’ayant pas les mêmes intérêts ni les mêmes stratégies, il en résulte des batailles entre « ceux d’en-haut » qui sont la seule chance pour ceux d’en bas d’avoir un peu plus. C’est cette zizanie occasionnelle entre les forts qui permet à l’évolution de laisser les faibles monter d’un cran. Pas beaucoup, mais un peu… La Révolution française a ainsi permis un peu plus d’égalité, beaucoup moins de brutalité. Un petit progrès, mais un pas en avant.

Quand un petit progrès a donné tout ce qu’il peut, il faut faire un autre pas. L’humanité claudique ainsi vers un avenir meilleur. Maintenant, la gouvernance des petits roitelets banquiers oligarques ne répond plus aux besoins… ils ne sont plus obéis, ils se chamaillent et perdent le pouvoir avec l’autorité. Il faut un changement. On en tuera quelques uns, pour se soulager, mais surtout on les ruinera. De ce changement de paradigme est à naître un nouvel ordre social, une nouvelle hiérarchie des valeurs, une nouvelle classe dirigeante, celle des « experts »… Évidemment, il y a des résistances.

Il y a 60 ans qu’une classe de possédants capitalistes livre une lutte d’arrière-garde pour ne pas céder le pouvoir à une nouvelle élite de la connaissance/compétence. Elle s’accroche par divers moyens, la guerre, l’intrigue, la corruption, surtout, que rend irrésistible le poison de la consommation à outrance de biens matériels dont elle a fait le but absolu de la vie, manipulant l’éducation et l’Information pour que personne n’en doute.

Pas facile de choisir la simplicité, car on a mis la population en état d’hypnose, pour la faire courir comme un écureuil en cage sur sa roue, activant une noria qui produit aujourd’hui plus de dérisoire que d’essentiel… mais donne beaucoup de plaisir à une petite classe de psychopathes qui s’amusent à « commercer » au lieu de produire, gardant la majorité de la population dans l’indigence. C’est d’avoir créé cette addiction à la possession du futile et du superflu comme succédané à un véritable sens à la vie qui est le péché contre l’esprit qui ne sera pas pardonné aux capitalistes ni aux banksters.

Mais un état d’hypnose est précaire, surtout s’il doit voiler une vraie souffrance. Si la suggestion est brisée, ne serait-ce qu’un instant, il n’est pas facile de la remettre en selle. En quelques mots, le Pape François a rompu l’illusion. « Le carnaval est fini… » INSTANTANNÉMENT, les yeux se décillent et tout le monde a compris que limousines, mules de soie et Gardes Suisses ne font pas un Pape, mais le simple respect qu’il impose par son attitude, son message… et la parfaite adéquation de ce qu’il est et fait avec ce que la population veut qu’il soit et qu’il fasse.

Un mot, et un Pape en habit doré semble un anachronisme parfaitement ridicule. Tous les vêtements mordorés vont donc vite partir aux musées sous peine d’être accueillis par des quolibets. Pas seulement à Rome, mais partout. Pas seulement dans l’Église, mais dans tous les palais et palaces, où ce changement déjà bien engagé n’attendait que cet imprimatur.

On ne saurait surestimer l’impact de cet événement. Si Dieu lui prête vie, ce pape marquera sans doute l’Histoire comme aucun autre ne l’a fait. La composition du Collège des Cardinaux fera qu’aucun retour en arrière ne sera possible après lui. Et le plus probable est que le pouvoir de choisir le prochain pape n’appartienne même plus aux cardinaux, mais aux 5 000 évêques catholiques ou simplement chrétiens !

Choisir la simplicité volontaire, c’est détruire radicalement le consumérisme qui est la clef-de-voute de la société actuelle. C’est compléter la transition vers un monde où le pouvoir appartient aux experts plutôt qu’aux riches, en sciant la branche sur laquelle nous sommes assis… Ce qui se passe au Vatican s’inscrit dans cette perspective, car ceux qui scient la branche ont chacun leur plan pour ce qui viendra après … et l’Église a certes le sien…

Longue vie à François…. Mais n’oublions pas la face discrète du changement qui se produit. Un pape jésuite, c’est une manière de penser et de gérer controversée au sein de l’Église qui devient la façon de penser et de gérer de l’Église elle-même. Dans un monde où c’est la compétence – le capital humain – qui se substitue au capital traditionnel comme premier facteur de la production, les Jésuites représentent une force considérable. Un « brain trust » redoutable. C »est un coup d’État au Vatican. Pour le meilleur ou pour le pire.

On a parlé de complot des financiers pour mettre la main sur le Vatican ; possible, mais il serait simpliste de penser que les fils de Loyola sont contrôlés par Goldman Sachs. De connivence, peut-être, on verra par les gestes concrets que posera l’Église pour les déshérités ; mais à leur service ? Je ne le crois pas. Il faut plutôt s’attendre à une bataille d’influence féroce que gagneront les plus forts… mais et dont sortira pour les faibles un petit pas en avant vers la justice. Souhaitons que ce soit un grand pas…

Pierre JC Allard

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.56/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • soi même 20 mars 2013 10:56

    « Le pape François et la simplicité volontaire » belle définition du paradoxe Jésuite !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mars 2013 14:12

      @ Soi-meme


       C’est que le plus simple est parfois encore bien compliqué smiley

      PJCA

    • Daniel D. Daniel D. 20 mars 2013 11:11

      Amener le libéralisme et le modernise, attaquer par l’argent, puis rafler la mise.

      Classique, la banque gagne a tout les coup quand on joue son jeu.

      Ils veulent tout l’or du monde, et il y en avais a Rome.

      Cela vas être la grande braderie avec ce nouveau pape, tailler sur mesure pour dégraisser l’Eglise de ses biens « superflus » au profit d’un petit nombre. De la privatisation mais dans les ministères...

      Les temps filent vite, la victoire seras éphémère, les faits sont têtus.

      Daniel D.


      • JL JL 20 mars 2013 11:14

        Bonjour PJC Allard,

        ’’L’Église a seulement compris que la richesse est devenue totalement symbolique, s’imprimant en billets de monopoly, ou apparaissant virtuelle en formules cabalistiques aux écrans d’ordinateurs d’un geste des banquiers ; elle ne repose plus que sur la force de l’Etat. La richesse n’est plus la source du Pouvoir, mais est devenue une simple conséquence du pouvoir, puisque le Pouvoir peut s’octroyer tout ce qu’il veut de cette richesse symbolique et virtuelle qu’il crée lui-même et dont la valeur ne dépend plus que de son arbitraire.’’

        Je n’en crois rien. La richesse et le pouvoir sont la poule et l’œuf : pas de pouvoir sans richesses, pas de richesses sans pouvoir. L’argent c’est le pouvoir ; le pouvoir c’est l’argent.

        J’ai regardé l’excellent émission diffusée hier soir sur France 5 : ’’Argentine, les 500 bébés volé de la dictature’’.

        Je ne dis pas ça par hasard, vous l’aurez compris. Tout le monde peut commettre des erreurs de jeunesse : le pape François serait bien inspiré de faire amende honorable. Mais cela ne serait pas NWO-compatible .


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 mars 2013 15:55

          @JL


          Bien sûr, mais il est plus efficace de tordre le cou de la poule une bonne fois que de briser ses oeux un a un. c’est au niveau du POUVOIR qu’il faut rétablir l’équité. 

          PJCA

           A TOUS. Je suis en transit. Je reviendrai dans quelques heures répondre à tous les commentaires

          PJCA

        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mars 2013 14:31

          @ Njama


           Le triste record appartient à l’Ausralie qui voulait soustraire TOUS les enfants aborigènes à leurs parentsts pour les éduquer « correctement ». L’intenition au départ était bonne...le résultat à l’arrivée non et demanderait un long article.... Se souvenir, cependant, qu’on ne volait pas les bébé pour les manger. Tous les régimes messianiques se croit permis de sculpter l’homme nouveau par des moyens douteux. Même au Canada, où l’on a accordé légalement la garde d’une enfant au pere... qui était allé la didnapper de sa mère au Guatemala !

          PJCA



        • Furax Furax 20 mars 2013 11:31

          Bel article, monisieur Allard , comme souvent
          Ce Pape, n’a pas fini de géner. A peine élu, Insultes et calomnies se sont abattues comme jamais. Il donne la communion à Vidéla, mange les bébés...
          Ces insultes n’empuantissent qu ceux qui les profèrent.
          C’est l’opposant principal de l’actuelle Présidente. Oui c’est ce qu’a affirmé son défunt mari mais son opposant A GAUCHE :
           "le mari de la présidente, Nestor Kirchner, décédé en octobre 2010, traitait le cardinal Bergoglio de "véritable chef de l’opposition« avec ses homélies dénonçant le »scandale" de la pauvreté et « le fléau » de la drogue et la délinquance"
          dans :
          http://www.lepoint.fr/monde/le-pape...

          Quant aux amendes honorables ça va bien, l’Eglise ne cesse de le faire à tous propos. J’attends UN MOT de regret d’ UN SEUL communiste pour les cent millions de morts !


          • JL JL 20 mars 2013 11:47

            Allons Furax,

            pendant la dictature, les gens qui étaient seulement soupçonnées d’être à gauche de Kirchner étaient mis en prison ou assassinés. Les femmes enceintes étaient gardées en vie jusqu’à l’accouchement et assassinées dès la naissance du bébé. On appelle ça un génocide programmé.

            Furax, vous dites n’importe quoi.


          • Furax Furax 20 mars 2013 12:16

            JL
            Ecoutez attentivement la chaîne de Caroline Fourest et de Terraz. Eux,ils détiennent le vérité !


          • Furax Furax 20 mars 2013 12:38

            JL
            Une dictature, c’est toujours mal, très mal. Qu’elle soit de gauche ou de droite.
            Je sais qu’Agoravox est peuplé de grands résistants qui, eux, exposeraient leurs poitrines nues aux balles des fascistes un peu comme durant l’occupation.
            http://www.youtube.com/watch?v=gBR674Avk3g
            ou

            en 1939 :
            Le 1er juillet, L’Humanité n° 58 écrit : « le Général de Gaulle et autres agents de la finance anglaise voudraient faire battre les Français pour la City et ils s’efforcent d’entraîner les peuples coloniaux dans la guerre. Les Français répondent le mot de Cambronne à ces messieurs… ». En français moderne : Merde à de Gaulle !

            et aussi :

            L’Humanité n° 59 du 4 juillet 1940 : « il est particulièrement réconfortant, en ces temps de malheur, de voir de nombreux travailleurs parisiens s’entretenir amicalement avec les soldats allemands, soit sur la rue, soit au bistro du coin. Bravo camarades, continuez, même si cela ne plaît pas à certains bourgeois aussi stupides que malfaisants. »

            L’Eglise, comme tout le monde, fait ce qu’elle peut. Et, si elle estime avoir été insuffisante elle demande pardon. Ce fut le cas en Argentine ou rien ne peut être reproché au Pape actuel (un des jésuites qu’il « aurait fait torturer » a célébré une messe avec lui ce qui n’est pas un geste anodin !).

            Les autres n’expriment jamais le moindre regret !


          • JL JL 20 mars 2013 13:22

            Furax,

            vous dites : ’’Ecoutez attentivement la chaîne de Caroline Fourest et de Terraz. Eux,ils détiennent le vérité !.’’

            J’ignore de quelle vérité vous parlez, mais détenir la vérité et dire la vérité sont deux choses différentes. Je n’ai aucune confiance ans ce que dit Caroline Fourest et n’approuve généralement pas ses analyses.

            Pour le reste, noyer le poisson c’est ce que vous savez faire de mieux on dirait.


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mars 2013 14:39

            @ Furax


            Je ne veux pas étendre ce débat aux Communistes, aux Fascistes et à la Terreur... L’histoire du monde est celle de gens qui ont fait des horreurs avec de bonnes intentions. La situation, aujourd’hui, c’est que François parle pour les pauvres. Il faut écouter. Point, Barre.


            PJCA




          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mars 2013 14:48

            @ JL


             N’est-il pas tendancieux de parler de « génocide » pour l’extermination d’adversaires politiques ? Si on mélange tout, le résultat sera nécessairement faux... Cela dit, le règime Videla comme celui de Pinochet a laissé s’exprimer le sadisme latent chez une caste militaire qui voyait le monde ordinaire comme des sous- hommes. Tendancieux aussi de faire un lien direct de cause à effet entre les idées politiques défendus et les moyens pris pour les défendre. 

             PJCA

          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mars 2013 14:51

            @ Furax


            Ecouter la Caroline ? Ne pourrais-je pas me faire pardonner mes péchés en récitant des rosaires, comme tout le monde ? smiley

            PJCA

          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mars 2013 14:56

            @ Furax


             Le mot « collaboration » a bien des sens... Est-il noble aujourd’hui de collaborer aux plans des Atlantistes pour faire de nous tous Occidentaux un grande famille « à l’américaine » ?

            PJCA

          • TSS 20 mars 2013 11:40

            Que faisait Mungabé ,au Vatican,dictateur sanguinaire,interdit d’Europe... !!


            • LE CHAT LE CHAT 20 mars 2013 12:45

              Un pape normal ??????  smiley


              • Aldous Aldous 21 mars 2013 09:08

                ils ont le même communicant ! smiley


                par contre il a raté son regime.




              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 mars 2013 15:40

                Bonjour PCJA,

                extrait d’un autre article : " Au point que certains observateurs autorisés en Italie n’hésitent pas à dire que l’Église catholique aujourd’hui a plus d’influence et de pouvoir sur les banques qu’à l’époque de la Démocratie chrétienne. " source : http://golias-news.fr/article2369.html
                au moment où le monde de la finance semble reculer à Chypre, probablement devant la rumeur populaire qui gronde sur le net...un seul mot d’un seul pape et c’est un milliard et demi d’humains debout !


                • OmegaDG OmegaDG 21 mars 2013 10:08

                  Bonjour Lisa Sion 2

                  je ne réagis plus sur les articles de Agoravox depuis plusieurs mois, et Pierre étant en voyage depuis quelques mois justement en Argentine je suis convaincu que comme moi il réagirait avec un large sourire à votre commentaire tout à fait judicieux et fort à propos.

                  Sans oublier que le 15 février c’est l’Allemand Ernst von Freyberg, un avocat membre de l’Ordre de Malte qui a été nommé à la tête de l’IOR, quatre jours après l’annonce de la démission de Benoit XVI et six jours après la rencontre de ce dernier avec Fra Matthew Festing.

                  Dans le contexte d’une popularité qui est justement à se batir autour d’une autorité morale déterminante, puissante sous le boisseau de l’anonymat financier, ... un seul mot ... et c’est plus d’un milliard et demi d’humain debout ! Le vrai pouvoir n’est-il pas celui convaincre ?

                  Denis G. - OmegaDG


                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mars 2013 15:03

                  @ Lisa Sion


                  Je dis depuis longtemps que l’Église peut être une force pour le bien. Il suffit de faire abstraction des absurdités religieuses métaphysique qu’elle véhicule et de comprendre que l’existence ou non d’un dieu n’a vraiment aucune importance sur ce que nous discutons.

                  PJCA

                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mars 2013 15:06

                  @ DG


                  Adsum

                  PJCA

                • almodis 20 mars 2013 16:57

                  @lisa sion, l’article de Golias est de ...2008 ! 

                  y a plus récent , et plus dérangeant dans cette revue sur le nouveau pape ! 
                  MAIS je voudrais signaler à tous que les connivences du VATICAN avec la dictature argentine sont connues depuis longtemps ! 
                  Paul VI , JPII , B XVI , pour ne citer que ces 3 là ont soutenu les crimes de Videla et d’autres dictateurs au nom de la lutte contre le communisme ( ça vous rappelle rien ? ) ils ont viré les admirables « théologiens de la libération » et ce n’est pas à imputer au jésuite Bergoglio seulement ! 
                  C’est quand même troublant que ces pseudos révélations aient été divulguées par ...WallStreet , au départ et reprises par toute la presse bien pensante !
                  JCA a sans doute raison de nous faire espérer un changement , mais c’est à nous autres laïcs et incroyants de donner l’exemple de la SIMPLICITE VOLONTAIRE ET JOYEUSE !
                  que les chrétiens s’y mettent aussi , c’est la moindre des choses pour qui se réclame de Jésus Christ .

                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mars 2013 15:17

                    @Almodis


                     On ne comprend pas encore que si la fringale de consommation programmée par le Systeme cesse, la société capitaliste est occise aussi surement que par un pieu au coeur du loup-garou,vampire. Elle meurt en quelques jours, quelques semaines en tenant compte qu’elle sera maintenue en animation suspendue aussi longtemps que les médias. joueront le jeu. n

                    Détruire le système ne demande pas d’efforts ni de violence. JUSTE LA VOLONTE FERME DE LE FAIRE. ... et CROIRE qu’on atterrira en douceur si on coupe cette branche sur laquelle nous sommes assis. CROIRE. C"est pour ça que François est si important

                    PJCA

                  • Vipère Vipère 20 mars 2013 17:40

                    Bonjour JC ALLARD

                    « L’Eglise va renoncer à la richesse » ! bravo, il était temps qu’elle renonce à thésauriser ici-bas  ! 

                    Mais, et il y a un hiatus de taille, et les cardinaux sont-t-ils d’accord de troquer leur luxueuse soutane contre une robe de bure ?

                    A se défaire de leurs bijoux précieux ?

                    A se nourrir de repas frugaux et à ne boire que vin ordinaire ?

                    A se contenter d’une paillasse pour dormir ?

                    Ce ne sont là que quelques renoncement et petits sacrifices de confort pour véritablement faire place à l’austérité et à la simplicité ! smiley


                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mars 2013 15:19

                      @ Vipere


                      L’Église fera qu’il le veuillent. Ne mésestimez pas la force d’une tradition, du fanatisme et d’un plan bien ficelé

                      PJCA

                    • Vipère Vipère 24 mars 2013 15:58

                      JC Bonjour

                      Merci, de répondre à mon message qui se voulait humoristique !

                      Je doute que l’Eglise se défasse des ses vieilles habitudes si facilement. 

                      La preuve en ait qu’au récent déjeuner réunissant, les deux papes, le pape en titre, a offert à son homologue, une peinture à huile.

                      J’ignore si elle était ancienne et signée, il n’empêche, s’agit là, d’un cadeau modeste ?

                      Le pape aurait pu offrir à son homologue : un coquillage de mer, une potée d’azalée, un flacon d’eau de vie de prune et que sais-je...

                      Une peinture à huile de bonne facture, cela va chercher au doigt mouillé, dans les combien ? au minimum dans 1000 Euros, signée et ancienne voir l’expert  !!!

                      Comme dit, Madame DUCHMOL ma concierge, plaine de bons sens, les papes ils ne sont peut-être pas nés avec une cuillère en argent dans la bouche, mais elle finit quand même par leur tomber dans le bec ! smiley


                    • travelworld travelworld 20 mars 2013 17:51

                      Cela ne l’empêche pas de prendre la limousine Mercedes noire et ensuite l’hélico pour aller déjeuner à Castegandolfo avec Ratzinger à .........30 km, alors la simplicité......


                      • Aldous Aldous 21 mars 2013 09:03

                        oui mais c’était plus du direct !




                      • njama njama 20 mars 2013 17:52

                        Le Pape François reçoit une lettre du président Ahmadinejad

                        Le ministre des Affaires étrangères, Ali-Akbar Salehi, a remis un message du Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, au pape François, a rapporté l’agence d’information Farsnews.

                        Le chef de la diplomatie iranienne, qui s’est rendu, à la tête d’une délégation à Rome pour assister à la messe inaugurale du pape François, place Saint-Pierre, lui a remis le message du Président Ahmadinejad.

                        Salehi a souligné que lors de sa rencontre avec le pape François il avait tenu à rappeler l’impératif de la coexistence et du dialogue des adeptes de différentes religions divines.

                         Le ministre a également souhaité que « le problème de l’islamophobie soit éliminé du sein des sociétés occidentales ».

                        « L’Iran est prêt à développer de bonnes relations dans tous les domaines avec le Vatican », a réitéré Ali-Akbar Salehi.

                        http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=102559&frid=86&seccatid=28&cid=86&fromval=1


                        • njama njama 20 mars 2013 22:42

                          @ Pierre JC Allard

                          Ma remarque (qui risque très peu d’être relayée par les médias mainstrean - d’où l’utilité d’Agoravox -) est pour dire que si le Pape veut se rendre en Iran, il sera très bien reçu ... je n’en doute pas un instant, y compris des musulmans iraniens. Ce serait un « événement » pour tous les iraniens ...


                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mars 2013 15:24

                          @ Njama



                           Il sera intéressant de voir comment on traitera cette question, Faites confiance a un brain trust de Jésuites... l’Histoire est pleine d’alliances de Realpolitik. Aujourd’hui. l,ennemi #1 de l’humanité n’est pas un musulman. C’est un banquier.

                          PJCA

                        • Vipère Vipère 20 mars 2013 17:57

                          Travelworld a raison !

                          A dos de mulet, le Pape François, l’avion c’est trop moderne ! Et qu’y a t-il de plus conservateur que la Papauté ??? smiley


                          • Antoine 21 mars 2013 00:09

                             Normal finalement que le pape soit argentin puisque le Messie, qui à ses heures perdues joue au Barça, est lui-même argentin...


                            • Tall 21 mars 2013 00:36

                              Si l’église catholique romaine a été créée il y a près de 2000 ans par les pouvoirs politiques de l’époque, ce n’est pas pour tirer une balle dans le pied des dtis pouvoirs.

                              L’église n’a donc jamais eu pour mission de défendre les peuples, mais bien les pouvoirs en place. Mission qu’elle a toujours tenté de remplir au mieux de ses possibilités comme l’histoire le montre.
                              Son argument de vente essentiel se résumant à : « Si tu te fais enc ..., prends-y du plaisir ( ’aime ton ennemi’ dans la VO ) et tu iras au paradis ! »

                              Il est donc normal que François n’ait jamais désavoué le dictateur argentin Videla à l’époque de ses exactions contre son peuple. Manquerait plus que ça ... Bref, c’est un « bon pape » ( aux yeux des pouvoirs ) qui suivra la même ligne que ses 265 prédecesseurs.



                              • Aldous Aldous 21 mars 2013 09:06

                                heu... l’église n’a pas été crée par le pouvoir...


                                Vous vous souvenez... les catacombes, les martyrs ?

                              • Tall 21 mars 2013 10:17

                                C’est un empereur romain qui a demandé aux différentes sectes issues de l’histoire de jesus de se mettre d’accord pour fonder une religion d’empire.

                                Ce qui fut fait.

                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mars 2013 15:35

                                @ Tall


                                Ne me voyez surtout pas comme un croyant ou un dévot. Bien sûr. l’Église veut le pouvoir.. Elle le veut pour le « Bien » ce dont elle a sa propre définition. Je dis simplement que l’Église a fait ses analyses et ses calculs et qu’elle a décidé que le pouvoir s’exercerait autrement. Elle a déjà commencé à changer ses alliances. 



                                Par opportunisme, sans doute, mais je crois que ce qu’elle est a faire sert aujourd’hui les intérêts du monde ordinaire et qu’elle contribuera a nous bâtir un monde meilleur. Je ne cherche pas plus loin, surtout pas dans ses intentions.

                                 PJCA

                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mars 2013 15:40

                                @ Aldous


                                Je crois comme Tall que Constantin a eu plus d’impact direct que Tarcisius.... mais sans toute cette dynamique des martyrs, Constantin aurait-il joue la carte « chrétienne » ?

                                PJCA

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès