Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Le port de la burqa est-il vraiment réducteur pour la femme en France (...)

Le port de la burqa est-il vraiment réducteur pour la femme en France ?

Tout d’abord je tiens à préciser que je ne suis pas de religion musulmane, et par conséquent que le fruit de ma réflexion n’est pas influencé par une éducation que j’aurais reçue. Dans cet article, je tenterai de démontrer en quoi, le port de la Burqa n’a rien de choquant, et surtout rien de dégradant en France, pour l’image de la femme.

Pour commencer, il est important de rappeler qu’une pratique religieuse contraire aux lois de la république, ne peut pas être appliquée en France. C’est le problème de la Burqa, puisqu’on ne peut pas vérifier l’identité de quelqu’un, si on en a besoin.
Cet argument est à mon sens le seul argument réellement recevable dans une discussion dont le thème serait "pour ou contre la Burqa".
 
En revanche l’argument qui consiste à dire que la Burqa est réducteur pour la femme me semble d’une grande stupidité, du moins en France. Je précise en France, parce que la France est un pays libre, et par conséquent la femme qui porte la Burqa a choisi de la porter. Si elle le souhaite, elle peut très bien partir de son domicile, laisser son mari, et vivre une vie ou elle sera à visage découvert. Les femmes musulmanes n’ont pas plus de difficultés à trouver du travail que les autres (dans la mesure où ce sont des femmes). J’appuie là dessus, parce que mon avis est totalement différent en ce qui concerne le port de la Burqa dans un pays ou elle y serait obligé.
 
Deuxième point, quelle est la signification du port de la Burqa ? Je ne suis pas expert en religion, mais je présume qu’il s’agit de masquer le visage de la femme pour ne pas montrer sa beauté physique et mettre en valeur uniquement la beauté intérieure du personnage. En fait je pense que la Burqa prive la femme de la partie esthétique de la séduction. Cependant si elle perd cet élément, qui est une force pour la femme occidentale, elle ne perd pas d’autre droit, notamment celui d’aimer, celui d’avoir des pratiques sexuelles ou de faire des enfants, etc.... Je parle de pratiques sexuelles, parce que je considère qu’ôter l’aspect esthétique de la séduction au nom d’une religion est nettement moins une perte d’identité ou de féminité, que de faire voeux de chasteté. Pour résumer, je considère qu’une nonne est plus privé de sa féminité, voir d’un partie de son humanité constituée d’amour, de désir, de passion, qu’une femme portant la Burqa. Si l’on considère que mettre au monde est le symbole de la féminité, alors une bonne soeur, a perdu toute sa féminité.
Seulement en France la religion catholique est la religion dominante (quand je dis dominante, je parle de quantité de population)
 
En réfléchissant, j’ai du mal à cerner l’avis des féministes, si elles sont contre la Burqa, cela veut dire qu’elles considèrent que l’aspect esthétique de la séduction est important. Mais finalement, la beauté de la femme n’est elle pas le pire ennemi de la féminité. Il est évident qu’en France la femme moche a beaucoup moins de droit que la femme belle, les hommes sont tellement stupides. Il y a certaines femmes qui sont tellement belles qu’elles ne payent jamais rien dans leur vie, et elles finissent plus riches qu’une femme moche qui aurait fait de brillantes études, simplement en épousant un riche. Dans le Ghetto on appelle ça une michetonneuse. Il y a plus de petites reubeus michetonneuses que de femmes qui portent la Burqa. Le problème c’est que le jour ou la michetonneuse n’est plus belle, elle a intérêt à bien avoir préparé l’atterrissage, parce que sinon c’est le crash....
 
Pour reprendre un argument d’Alain Soral sur le voile (en général je méprise nombre de ses arguments, mais celui-ci me paraît juste) je suis moins choqué de voir une femme portant la Burqa que de voir une gamine de 13 ans avec le string apparent. Les féministes ne s’insurgent pas contre ça, je trouve ça surprenant. Que la femme s’autoproclame morceau de viande qui fait remuer la queue de l’homme-chien me parait non seulement plus réducteur pour la femme, mais plus réducteur pour l’humanité en général....
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.96/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

135 réactions à cet article    


  • LeGus LeGus 19 juin 2009 11:54

    Toute cette histoire de Burqha est une intox destinée à alimenter la haine des musulman, en préparation à une intervention militaire en Iran.
    Sarko fidèle allié des néo-cons et des ultra-sionistes.


    • caramico 19 juin 2009 15:45

      Personnellement je me sens agressé par un tas de chiffon qui se déplace et dont j’ignore s’il contient un être humain, un robot, un animal... ?

      Un peu moins agressé par les chapeautés à papillottes, mais choqué tout de même de voir ces accoutrements d’un autre âge, en Europe.

      Renvoyez moi tout ça dans leurs pays rétrogrades respectifs.


    • saxophone saxophone 19 juin 2009 17:08

      Dieu ou Allah que je ne suis pas sarkosiste, et encore moins sioniste, mais je trouve que là tu pousse ton anti-sarkosisme un peu loin.....à la limite même de la paranoia....tu crois que Sarko à besoin de ça pour decider que nous intervenions en IRANTU r¨Vve IL EST DIEU IL FAIT CE QUI VEUT QUANT IL VEUT.....en plus il ne s’agit pas d"’un intox, puisqu’elle est visible, et de la à imaginé une manoeuvre pour alimenter la haine du musulman (à moins que cela soit une manoeuvre effectivement des intégriste musulmans....tu vois jusqu’ou peu aller la spéculation) . Effectivement que je sache et j’ai des amies musulmanes pratiquantes, qui porte le voile sur la tête mais pas sur le visage et qui refuseront de porter la la Bruqha. Seules les musulmanes intégristes(ou poussées par leur époux) là porte ....Nous ne pouvons dans un pays laic et sous prétexte de démocratie (la democratie ne signifie tout faire et laisser faire) laisser s’installer ce genre de pratique.......qui est un signe ostensible d’appartenance à une religion est qui plus est dans sa pratique la plus sectaire. Je ne suis pas opposer à la pratique d’un culte dans l’hexagone mais dans des lieux qui y sont destiné (temple, mosquées, eglises ect.....)


    • LeGus LeGus 19 juin 2009 21:05

      @saxophone,
      Ne réagissez pas comme si je voulais imposer le port de ce chiffon, il y a une marge entre l’imposition et l’interdiction, c’est la liberté.Combien sont-elles les musulmanes à porter la burqa en France ????? 2 3 ou 4 Alors pourquoi voter une loi pour ça.
      Ensuite pourquoi ne pas l’interdire en Afghanistan ou il est très répandu et Sarko a piégé les troupes française ?
      Quid de la burqa là-bas ?


    • saxophone saxophone 20 juin 2009 00:49

      je pense que votre anti-sarkosisme que je comprend (car je le partage) fausse votre jugement nous avons des troupes en afganistan.....et que je sache sarko n’a pas envoyé des militaires la-bas pour cette raison.....(et personnellement je suis par principe contre cette « occupation déguisée » ) Ne nous « posons » par comme nos « amis » comme les gendarmes du monde. Par contre je ne sais pas au vous vivez, mais moi en Normandie (je ne nommerai pas la ville pour la stigmatiser.....j’ai croiser ne serait-ce que cet après midi 18 femmes en Burqha pour une ville qui ne fait même pas 9000 habitant. Sur ce sujet avancé « la liberté des femmes » (si c’est juste dans l’absolu, encore que je ne suis pas convaincu que toutes les femmes qui porte la burqha le fasse contraintes et forcée, certaines le fond par conviction....le mouvement salafiste et de plus en plus présent ) en ce qui concerne la france, et un faux debat il s’agit avant de celui de l’application des règles de la laicité sur notre sol dans L’ESPACE PUBLIC.


    • jps jps 20 juin 2009 11:06

      la liberté de croyance n’est pas la liberté d’expression religieuse et cette dernière peut être sujette à des restrictions. Les principes de la laïcité républicaine et les fondements de la vie sociale doivent être clairement réaffirmés, d’autant que les religions ont une propension à déconsidérer la femme.
      plus d’infos : http://poly-tics.over-blog.com/article-32851879.html


    • Gabriel Gabriel 22 juin 2009 08:26

      Bonjour,
      Le port de la burqa est-il vraiment réducteur pour la femme en France ?
      Le simple fait de poser cette question est déjà intellectuellement réducteur. Quant à la réponse elle est contenu dans cette question : « Est ce que le fait de vous mettre un sac sur la tête, spirituellement vous élève ? » Si la réponse est oui allez vite consulter un psy.


    • pauline 3 juillet 2009 01:17

      toi au moin t’es pas naif ca fait plaisir c’est vrai que cette affaire c’est une intox non seulement pour alimenter la haine des musulmans cette affaire sert a faire amalgame


    • pauline 3 juillet 2009 01:24

      caramico,
      tu repetes que ce que t’entend a la tv,et c’est bien souvent des expressions decalées et manipulatrice c’est de ne pas accepter le choix des autres leur liberté qui est arriérée tu parles de robot car tu n’as jamais connu une de ces femmes j’ai eu le bonheur d’en connaitre elles sont pleine d’amour souvent on n’a peur de l’inconnu mais c’est pas une raison pour en emetre une opinion fausse ou image fausse


    • Paul Cosquer 19 juin 2009 12:11

      Ne pas interdire la burqa serait marquer un nouveau recul de la laïcité en France. C’est sous cet angle aussi qu’il faut agir.


      • LeGus LeGus 19 juin 2009 12:18

        Avez vous entendu quelqu’un vouloir l’imposer par la loi, ce qui alors serait un recul de la laïcité ?
        Entre l’interdiction et l’obligation il y a un espace énorme appelé LIBERTÉ


      • LeGus LeGus 19 juin 2009 12:26

        Je reposte un commentaire sur un autre file concernant aussi cette affaire :
        Vous allez fâcher du monde du coté des boutique de luxes et des palaces parisiens si vous prétendez déshabiller les princesses arabes qui y claquent leur pétro-dollars.
        En plus Khadafi risque de ne plus vouloir nos belles centrales nucléaires, comme c’est ballot.

        ....voici encore une loi discriminatoire déguisée en beaux principes. Exactement comme l’affaire du foulard visant à ruiner le crédit de la France auprès des pays musulman après le magnifique discours de Villepin à l’ONU.

        On n’aidera pas les femmes victime de l’obscurantisme en les empêchant de sortir dans la rue, en leur interdisant l’accès à l’école, au travail ou aux soins de santé.


      • herve33 19 juin 2009 13:54

        Le fait d’interdire la burka , c’est une connerie , cela aura l’effet inverse que celui escompté, la burka devra un signe de rébellion contre nos sociétés occidentales . La seule solution , c’est l’intégration et l’éducation , la manière manière de la faire disparaitre .


      • Yohan Yohan 19 juin 2009 15:01

        @hervé 33
        C’est ce que dt Aubry. Le problème c’est que nous ne sommes déjà pas fichu de faire régner la discipline à l’école. Alors, votre espoir sera d’autant déçu qu’ils n’en veulent pas de votre modèle d’intégration. Ce qu’ils veulent ces adeptes de la burqa, c’est être chez nous comme chez eux, avec une école coranique et des mosquées à proximité.
        ’est la réponse que j’ai eu de l’une d’entre elles


      • LeGus LeGus 19 juin 2009 15:02

        @hervé33,
        Exactement, d’autant que pour faire disparaitre un phénomène qui n’existe pas ou tres marginalement il est inutile de voter une loi. Tout au plus peut-on conseiller de consulter un psychiatre à tous ceux que leur paranoïa en fait voir partout


      • LeGus LeGus 19 juin 2009 15:07

        @yohan,
        Vous parlez de discipline...Sérieusement vous croyez que se sont les voilées qui posent un problème de discipline à l’école ? Ce ne serait pas plutôt les émules de paris hilton gavées aux émissions débilitante de mtv mcm et autres mirages égotistes de la société du spectacle.


      • Bois-Guisbert 19 juin 2009 15:13

        Le fait d’interdire la burka , c’est une connerie , cela aura l’effet inverse que celui escompté, la burka devra un signe de rébellion contre nos sociétés occidentales . La seule solution , c’est l’intégration et l’éducation , la manière manière de la faire disparaitre .

         smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley


      • Axel de Saint Mauxe Nico 19 juin 2009 21:06

        Le vrai problème est : quel message veulent-elles faire passer et éventuellement qui les manipule ? j’espère que les RG enquêtent.

        J’y vois avant tout un message politique de défiance du monde occidental (et de la France) en partuiculier), plus que religieux (d’ailleurs l’Islam n’impose pas le port de ces vêtements).

        La laïcité n’interdit pas le port de signes religieux dans le civil, elle impose la neutralité religieuse dans ses administrations et dans ses lois.

        Quoi qu’il en soit le problème se résoudra de lui même lorsque nous aurons compris leur message.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 juin 2009 21:15

        Je suis de l’opinion exprimée sur un autre fil que la burqa est un déguisement et ne doit pas être tolérée dans un lieu public. Vous accepteriez un groupe d’hommes en cagoules ? Pour le voile, ma position est plus nuancée... mais bien plus radicale.


        Tout citoyen ou citoyenne francaise peut bien se vêtir à son goût. Mais je ne crois pas que devrait être acceptée une immigration qui ne veut pas s’intégrer a la culture du pays d’accueil. C’est une invasion. Reconnaissons les droits acquis de ceux qui sont là, mais il est nuisible d’aggraver la situation. Fermons les frontières.



        Pierre JC Allard

      • Outsider Outsider 19 juin 2009 21:47

        à Herve :

        ah bon ? et pourquoi vouloir venir en Europe pour se révéler avec une burka, quand elles peuvent la porter librement dans plus de 50 pays musulmans ?

        Ah oui j’avais oublié, ici est un acte de « féminisme » !
        Et si je veux me révéler contre l’arrierisme de la culture en Arabie Saoudite, que m’arriverai-t-il ?

        Non, ça serai un acte de provoc....


      • pauline 3 juillet 2009 01:07

        tu parles de laicité !!!!!quel est le terme exacte du mot laicité ?!c’est la liberté de culte et di moi ce que veut dire la liberté de culte ?!c’est la liberté a chacun de pratiquer sa religion.et la religion ne nuit a personne lorsque tt le monde souhaite vivre en paix et ensemble une femme voilée dans la rue ne m’a jamais embettée elle ne m’a ni pousser ni agresser ni voler ni insulter...etc elles m’ont meme souvent souri peace and love !!!


      • Yohan Yohan 19 juin 2009 12:48

        Faut pas être naïf, la burqa, c’est tout simplement une dérive islamiste qui commence a gangréner le pays. Si l’on n’y met pas bon ordre, cela va progresser à grande vitesse.
        Nous sommes testés sur notre capacité à dire non. L’heure n’est pas aux palabres, il faut agir et stopper ça tout de suite. Je ne vois pas ce que ces gens là fichent en France, à part profiter de ses largesses ou peut-être sont-ils ici sur commande......


        • LeGus LeGus 19 juin 2009 12:59

          Bien sur qu’ils sont là sur commande, on les a fait venir pour faire les sales boulots dont les français ne voulaient plus du fait du plein emploi. C’était pratique comme on avait colonisé leur pays c’était même pas de l’immigration, mais simplement la libre circulation des travailleurs au bénéfice du patronat.


        • Massaliote 19 juin 2009 16:07

          LeGus

          raisonnement simpliste, des décennies de merdias ont fait des ravages.

          L’avis d’une musulmane ça compte ?

           

          La secrétaire d’Etat à la Ville Fadela Amara se déclare « favorable à l’interdiction totale de la burqa » en France, dans un entretien paraissant vendredi dans « Le Parisien/Aujourd’hui en France » 

          « Je suis pour l’interdiction de ce cercueil qui tue les libertés fondamentales » , confie l’ancienne présidente de Ni putes ni soumises. Pour elle, « il faut que le débat actuel aboutisse à une loi qui protège les femmes » .

          La secrétaire d’Etat à la Ville voit dans le port de la burqa « le signe d’une présence concrète de fondamentalistes sur notre sol » .

          Les femmes qui portent la burqa sont « des victimes » , « en proie à différentes oppressions comme la domination masculine ou l’endoctrinement des intégristes » , affirme Fadela Amara. Pour elle, « l’exigence du port de la burqa est parfois un fantasme sexuel masculin » .


        • LeGus LeGus 19 juin 2009 16:19

          @Massaliotte,

          Vous parlez de raisonnement simpliste et vous citez Amara en contre exemple, sérieusement.
          je suis à deux doigts de vous plusser, mais en fait non huhuhu
          Sérieusement il ne faut pas se tromper de cible, ce n’est pas en interdisant la burqa qu’on aidera les 2 ou 3 porteuse du truc en France, elles seront encore un peu moins visible cloitrées chez elles.


        • Outsider Outsider 19 juin 2009 21:51

          @le gus

          Mais vous croyez à tout ce que vous disent à la télé ?

          Le patronat à fait venir des travailleurs d’ailleurs contre le gré des travailleur français eux-mêmes car trop politises, trop solidaires et trop chers !

          Pour quoi ? pour casser les salaires et leurs acquis

          Qui a participe ? les gouvernements aussi de droite que de gauche

          voila


        • Reinette Reinette 20 juin 2009 10:49


          Citoyenneté et démocratie


          1791 : Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d’Olympe de Gouges, dont le préambule commence ainsi : « Les mères, les filles, les soeurs, représentantes de la nation, demandent d’être constituées en Assemblée nationale ».

          1804 : Le Code civil donne aux femmes des droits civils mais leur refuse les droits politiques.

          1893 : Octroi du droit de vote aux femmes en Nouvelle-Zélande, premier pays au monde à l’accorder ; la Grande-Bretagne (pour les femmes de plus de 30 ans jusqu’en 1928) , la Suède et l’Allemagne l’accordent en 1918, le Canada et les Pays-Bas en 1919, les É tats-Unis en 1920 (quelques États l’avaient déjà adopté avant ).

          21 avril 1944 : L’ordonnance d’Alger accorde le droit de vote aux femmes françaises.

          27 octobre 1946 : Le préambule de la constitution proclame : « la loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme » (art.3) .

          8 juillet 1999 : Une révision constitutionnelle ajoute à l’article 3 de la Constitution de 1958 la disposition suivante « la loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et aux fonctions électives » et prévoit que les partis doivent « contribuer à la mise en oeuvre » de ce principe (art. 4).

          6 juin 2000 :La loi sur la parité en politique module l’aide publique aux partis politiques en fonction de leur respect de l’application de la parité pour la présentation des candidats aux élections

          9 mai 2001  : La loi Génisson sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes poursuit dans une direction amorcée par la loi Roudy du 13 juillet 1983.

          24 mars 2005  : Dépôt d’un projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. sur l’égalité salariale entre les hommes et les femmes





          • Malgré les réformes et dévidents progrès, les femmes restent encore minoritaires parmi nos élus (à l’encontre de nombreux pays occidentaux). Si la loi sur la parité a permis de faire élire beaucoup plus de femmes dans les conseils municipaux (47,5 % des conseillers dans les communes de plus de 3 500 habitants en 2001) et régionaux (pour ces derniers 27,5 % de femmes élues en 1998, 47,6 % en 2004), elles n’ont pas forcément accédé à des fonctions de responsabilité locale (seulement 6,6 % des maires des communes de plus de 3 500 habitants en 2001).

            Dans les conseils généraux, les résultats sont pour l’instant décevants (seulement 10,9 % des conseillers généraux sont des femmes en 2004 contre 8,6 % en 1998). De même, dans les entreprises ou dans la haute fonction publique, les femmes restent très minoritaires aux niveaux de direction.
          • Bien que proportionnellement plus nombreuses que les hommes à accéder aux études supérieures, les femmes deumeurent moins présentes dans les filières les plus cotées, subissent davantage le chômage, le temps partiel non choisi, et l’écart des salaires moyens est aussi en leur défaveur.
          • Si les femmes sont désavantagées par rapport aux hommes, cela tient au regard porté sur elles par la société.


            LA lutte pour la parité apparaît comme une question propre aux pays développés, alors que dans de nombreux États la femme n’a même pas encore acquis un minimum de droits civils. La dimension internationale du combat conduit sans doute la France à « montrer l’exemple ».

        • ouallonsnous 20 juin 2009 22:23

          A Yohan, la burqa, est une dérive intégriste islamiste, et que faîtes vous des dérives et provocations des intégriste juifs sionistes, qui elles se constatent journellement et en tous lieux, en premier dans ces temples de la laïcité que sont nos écoles, souillées de maniére morbide par ces plaques de marbre noires qu’a imposé la lâchetée des édiles municipaux reniant nos morts, au profit uniquement des enfants déportés de religion juive ?


        • pauline 3 juillet 2009 00:57

          Ce n’est pas une derive islamiste.Il faut arreter de parler de choses qu’on connait pas et croire tt et n’importe quoi tu as etudié la religion avant d’emettre ton avis ?il est important de rester a sa place moi j’ai etudié la religion je peux en parler par contre si demain on me demande mon avis sur quelque chose de pousser en medecine ou ds un autre domaine precis je ne parlerai pas avant d’etudier ce domaine et ce domaine authentique aux sources pas faussés.


        • King Al Batar albatar 19 juin 2009 13:03

          Réaction identique au discous de yahia Gouansi sur le sionisme : 

          « Le sionisme a gangrené notre société. Il occupe une place majeure qui ne lui est pas destinée. Il gère les médias. Il gère l’éducation de nos enfants. Il gère notre gouvernement… et tout cela pour l’intérêt de l’étranger. L’intérêt de l’entité sioniste israélienne. Nous sommes là pour leur dire que la chevalerie est arrivée pour stopper ce sionisme qui gangrène notre pays. (…) Une fois qu’ils [les juifs]se sont stabilisés, une partie d’entre eux se sont développés dans le sionisme (…). Ils ont pris le pouvoir en France, le pouvoir des médias, les trusts, la politique. Croyez-moi : gauche comme droite n’est que du sionisme. Il n’y a rien d’autre. Tout ça c’est une magouille, à grande échelle. Et nous sommes là pour la dénoncer. Et dénoncer tous les hommes politiques qui font l’apologie et le soutien du sionisme, quels qu’ils soient et dire qui sont les vrais Français et qui défend les intérêts de la nation »

          Mais en inversé. Visiblement tu es aussi raciste que lui !

          • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 13:57

            Oui enfin sauf que la burqa tout le monde la voit alors que les propos de Gouasni ne sont que des allegations infondees.Quand je lis que gauche comme droite n’est que du sionisme, je me marre. Ca sort d’ou ca ?


          • pauline 3 juillet 2009 01:02

            le sionnisme se sont pas les juifs en general c’est une secte trés dangereuse qui se repand chez les juifs je vois qu’il y a bcp d’amalgame de faits ds ts les domaines c’est clair le sionnisme fait bcp de degats


          • TSS 19 juin 2009 13:06


            une seule chose « LE RESPECT » !!

            quand nous allons en pays musulmans nous respectons leurs lois (pas de shorts et bustiers

            pour les femmes,pas d’alcool en public pour les hommes) la France étant un pays laïque il est

            normal de respecter ses convictions donc pas de burka... !!


            • saxophone saxophone 20 juin 2009 00:58

              Peu être lapidaire......mais au moins c’est clair....et je partage, mais alors que fait on de la kypa......pareil.....evidemment et après ça on va me dire que je suis antisémite et parceque contre le port de la burka contre les musulman....je crois qu’on a tendance à tout mélanger.


            • rourou 21 juin 2009 02:00

              tu parle de quels pays exactement ?? dans la majorité des pays musulmans, les étrangers s’habillent comme ils l’entendent (tunisie, maroc, turquie, égypte, qatar, koweit...), même en arabie saoudite, il ya des lieux spécialement conçus pour les étrangers où ils peuvent consommer de l’alcool. quant à la laïcité, elle ne s’applique pas à la vie privée, la liberté de culte est garantie. si ces femmes ont choisi un mode de vie assez particulier, je respecte leur choix et c’est la tolérance. s’il n’existe qu’un seul type de conviction, que vient faire la tolérance dans tout cela ? doit on imposer un seul type de conviction à tous ceux qui sont sur le territoire français, alors que la france est un pays de droit et de liberté ?


            • pauline 3 juillet 2009 01:12

              quand on va en pays musulmans nous francais on ne change pas nos habitudes de vie.Il faut arreter de mentir.tu pris la ba ?tu changes ta tenue vestimentaire ?et ta femme elle se voile la bas ?tu vas pas me faire croire qu’elle ne porte pas ces memes habits lorsqu’elle se balade dans les rues de Marrakech.


            • Yohan Yohan 19 juin 2009 13:06

              Pour faire le sale boulot ? Vous rigolez. D’ailleurs elles disent elles-mêmes qu’elles sont ici pour vivre leur foi, non pour travailler. Elle ne viennent pas ici parce qu’elles aiment la France. Vous essayer de nous faire le coup de la « liberté » alors que là d’où elles viennent elles ne respectent même pas la liberté des autres à vivre une autre religion que la leur.


              • Crazy Horse Crazy Horse 19 juin 2009 14:08

                Yohan,

                Sauf grosse erreur de ma part, historiquement, c’est chez nous en Europe qu’on brûlait les « infidèles », qu’on lynchait les juifs et qu’on s’interrogeait sur l’humanité de tel ou tel peuple...

                Au maghreb, on a accueilli les juifs, on laissait les chrétiens venir en pelerinage, on encourageait l’art, le progrès scientifique bref, on essayait de tendre vers le « mieux vivre ensemble ».

                Le durcissement actuel dans certains pays musulmans est une évolution récente d’après ce que je crois, et les grandes puissances ont leur part de responsabilité là dedans.

                Si j’étais né dans l’un des nombreux pays que nous, les blancs, avons pillés et méprisés durant des siècles ; si je prenais soudainement conscience du mal infligé à mon peuple par les occidentaux ; alors sans doute serais-je plus réceptif à certains discours extrémistes...

                On peut continuer à jouer les petits blancs arrogants et miser sur notre avance technologique et notre expérience politique pour mater les « barbares », ou bien l’on peut faire notre mea culpa et chercher un « new deal » avec sagesse et humilité, dans la paix et l’écoute.


              • LeGus LeGus 19 juin 2009 14:15

                @yohan,
                Vous leur direz merci quand vous serez impotent, car déjà maintenant elles sont nombreuses dans les soins aux personnes âgées. Et vu leur respect pour les vieux et notre hystérie jeuniste ça risque pas de changer.


              • Yohan Yohan 19 juin 2009 14:49

                non merci. Pas envie de me faire tripoter par une infirmière en burqa

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès