Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Le voile et le Coran

Le voile et le Coran

Le voile et le Coran

Le voile est-il inscrit dans le qour'an ?
NON ce n'est pas écrit dans le qour'an !

Malgré ce qu'en copient-collent des gens qui ne connaissent pas l'arabe et font confiance à des traductions éronnées : de pures falsifications du qour'an !

Ou vous me croyez sur parole, ou vous lisez tout ce qui suit :
Pour intéresser les lecteurs :

J'offre la somme symbolique de 10.000 $ canadien (désolé, mais cela ne vaut pas plus) à toute personne qui prouvera, preuve à l'appui, que le qour'an demande le port d'un voile pour la femme.

Le VOILE dans le Qour'an ?

Les traductions françaises du qour'an traduisent par "voile",
7 mots arabes différents. Y aurait-il une difficulté ?

2 mots seulement (n° 6 et 7) concernent la femme :
ils désignent les pans de sa tunique, non son couvre chef.

A/ 5 mots NE CONCERNENT PAS la femme

Arabe :
1. a°l hija°b, le rideau, la séparation.
2. a°s sita°r, l'écran, le paravent, la tenture.
a°l Richa°wat, le bandeau, l’enveloppe.
a°l Rita°a, la couverture, l’obscurité.
a°l kina°, le cache, tout ce qui cache la vue.

Dans les versets suivants, cherchez la ... femme ?

1. hija°b
C'est le plus utilisé, mais pas de chance, il ne concerne pas la femme, alors que c'est le mot que les musulmans utilisent de préférence.

§ S.17 - v.45
"wa i°za° qara°ta-l qoura°na ja’al-na° bayna-ka
Et quand tu récites la Lecture, Nous plaçons entre toi
wa bayna-l lazîna la° yoûminoûna bi-l a°Rirati hija°bam moustoûra°n
et (entre) ceux qui ne croient pas en la [vie] dernière, un voile invisible."

2. sita°r
§ S.18-v.90
"lam naj’al la-Houm min doûni-Ha° sitra°n
Nous n’avions pas donné, pour s’en protéger, de voile/écran."

3. Richa°wat
§ S.2-v.7
"Ratama-l lahou 'alâ qouloûbiHim wa 'alâ sam'iHim wa 'alâ oubSa°riHim Richa°watoun
Le Dieu a fixé sur leurs cœurs et sur leurs oreilles et sur leurs yeux un bandeau."

4. Rita°a
§ S.50 - v.22
"...fa-kachaf-na° ‘an-ka RiTa°a-ka fa-baSarou-ka-l yawma hadîdoun
...Aussi, Nous ôtons ton voile : alors, ta vue, ce Jour, [sera][perçante comme] du fer."

5. kina°
§ S.17 - v.46
"wa ja’al-na° ‘alâ qouloûbi-Him a°kinnatan°n
Et Nous avons mis sur leurs cœurs des bouchons/caches,
a°n yafqa-Hoû-hou
de sorte qu’ils ne comprennent pas
wa fî a°za°ni-Him waqra°n...
et dans leurs oreilles, une lourdeur…"

B/ 2 mots CONCERNENT la femme

a°l jalabab, la (d)jelaba, un vêtement
a°l Rima°r, la pellerine, houpelande.

6. jala°bab
§ S.33 - v.59
"ya°-a°yyouHa°-n nabiyyou qoul li-a°zwa°ja-ka
Ô Prophète ! Dis à tes femmes
wa bana°ti-ka wa nisa°i-l moûminîna
et à tes filles et aux femmes croyantes :
youdnîna ‘alay-Hinna min jala°bîbi-Hinna
Que soit rapproché vers elles [les pans de] leur tunique/(d)jalaba !
zalika a°dnî a°n you’rafna
Voici le moyen pour qu’elles soient honorées/élevées
fa-la° yoûzayni...
et ne soient point offensées..."

7. Rima°r
§ S.24 - v.31
"wa la° youbdîna zînata-Hounna i°lla ma° ZaHara minHa°
et de ne montrer de leurs atours (1) que ce qu'il en parait
...wa-l yaDribna bi-Roumouri-Hinna ‘alâ° jouyoûbi-Hinna
et qu'elles rabattent leurs pèlerines (2) sur leur poitrine..."

Qu'est-ce que "les atours" d'une femme ?

>>>Dictionnaire Le Micro Robert :
(1) Atours > Tout ce qui sert à la parure des femmes, c.à.d. les bijoux, les accessoires...etc... non ce que la nature leur a fourni. Le Dieu a t-il procuré des atours aux femmes ?

(2) Pèlerine > vêtement de femme en forme de grand collet rabattu sur les épaules et la poitrine : un manteau, quoi !

Que dit la littérature française ? Molière :
"Cachez ce sein que je ne saurais voir ! "


Moyenne des avis sur cet article :  2.93/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • Chiitedeservice subcommandante 15 septembre 2012 09:29

    Tu peux t’agiter dans tout les sens. Il y a consensus de toutes les écoles fondatrice de l’Islam(4 sunnites comme celles chiite-jafari,zaidite et ainsi de suite) que l’Islam prône le voile islamique.C’est à dire le Hijab. Les seuls à prôner le nikab (ou on voit que les yeux) ce sont les salafistes. Donc inutile de t’exciter dans tout les sens avec tes théories du complot à 2 franc 6 sous.

    Le voile pour les nuls : voile islam

    • Chiitedeservice subcommandante 15 septembre 2012 09:42

      En plus tu tu coupes le verset à moitié , et ensuite tu cites la définition du micro robert , alors que si on regarde le verset jusqu’au bout on voit bien que la définition d’atour dans le Coran n’est pas du tout la même puisque la suite du verset nous précise bien et ça n’a rien à voir avec ’les bijoux’ et ’les accessoires’

      Voici la suite du verset que tu as coupé :

      et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes.  

      En lisant le verset au complet on voit bien que ça n’a pas du tout le même sens que le ’micro robert’.
      C’est exactement comme avec le terme ’analphabète’ dans le Coran, qui n’a pas le même sens que dans le ’micro robert’, mais qui signifie en Islam ’ignorant de l’Islam ’.




    • René de Sescendres René de Sescendres 15 septembre 2012 20:06

      Farid a malencontreusement mis Farida à la benne. Sauras-tu la retrouver ?


    • popov 16 septembre 2012 06:06

      @subcommandante

      C’est exactement comme avec le terme ’analphabète’ dans le Coran, qui n’a pas le même sens que dans le ’micro robert’, mais qui signifie en Islam ’ignorant de l’Islam ’.

      En tous cas, le « prophète », lui, était analphabète dans le sens du Micro Robert.


    • popov 16 septembre 2012 06:40

      @subcommandante

      Au fait, subcommandante, savez-vous où sont passés vos amis lecorrecteur et 100%TROLL ?

      Auraient-ils fait disparaître tous leurs commentaires après s’être rendu compte qu’ils couvraient l’islam de ridicule en essayant de le défendre ?


    • Constant danslayreur 15 septembre 2012 09:40

      Et c’est reparti encore un exégète plus malin que des milliards de musulmans sur des générations entières.

      Par Constant danslayreur (xxx.xxx.xxx.62) 1er novembre 2011 17:32

      C’est froufrou ce que les gens aiment bien qu’on leur dise ce qu’ils ont envie d’entendre, un besoin de se rassurer sans doute, baaahhh que du très humain finalement.

      ‘Khamr’ désigne en arabe les spiritueux, ainsi nommés parce qu’ils … voilent la raison et recouvrent d’une … brume, les cellules grises lesquelles cellules grises (quand il y ‘en a je vous l’accorde volontiers, mais pourquoi est-ce que vous me regardez comme ça…), se trouvent dans le cerveau et icelui, dans les pieds.

      Bref, pour qu’elles « rabattent leur étoffe », vous repasserez, puisque le mot arabe que vous osez traduire par le simple « étoffe » est « khimar », ainsi nommé parce qu’il recouvre d’abord la devinez-quoi ? … les pieds, bravo quelle perspicacité.

      Le coran ne parle pas non plus de « poitrines », mais de l’ouverture (Jayb du pluriel jouyoub) en haut de l’habit féminin, se trouvant à cet endroit, l’effet est le même effectivement mais vous avouerez que pour qu’un exégète confonde poitrine et ouverture en haut d’un habit féminin …

      Enfin, même si je me défends en français, n’hésitez pas à me reprendre si je me trompe mais je crois savoir que vous dites « baisser les yeux », pas le regard qui peut lui être « détourné ». Alors dans le verset que vous citez ça devient « baisser leurs regards », pas grave en soi quoique pour un exégète ou pour un traducteur d’exégèse encore une fois… mais par contre ce qui l’est, c’est que pour le sens c’est encore raté, puisque le même commandement est fait aux hommes de… se retenir de suivre du regard les (et encore moins de faire des scanners détaillés des), anatomies féminines (lascives ou pas, pas précisé dans le texte  ), qui passent.

      En gros et en très mauvais français de « retenir leurs regards » et à aucun moment de « baisser les yeux » haut en symbole et probablement se trouvant là même en subliminal et pour les femmes uniquement s’il vous plait, par le plus grand des hasards… mais bien sûr.

      Je passe même si j’ai beaucoup ri, sur les femmes arabes qui en période pré-islamique auraient montré leurs poitrines à leurs époux guerriers (régalant par la même occasion, tous leurs copains de la légion), pour mieux les exhorter à … Délectable quand on sait la jalousie frisant le pathologique des arabes de cette époque et qui allaient jusqu’à mettre en terre leurs nouveaux-nés filles de honte (in advance). Plus qu’un crime, une faute aurait dit Talleyrand oui je sais.

      Délectable également pour qui a lu le dialogue entre Hind femme d’Abu sofian et le prophète lorsqu’elle a fini par embrasser l’Islam et qu’à sa question «  je dois savoir ce sur quoi je m’engage », il ait répondu par une liste des principaux commandements … et à observer les cinq prières et … et à ne pas forniquer…

      Ce à quoi elle a répondu « Oui mais c’est les esclaves qu’il faut prévenir de ça, jamais la femme libre ne ferait ça ! ? اوتزني الحرة  »

      Fin de la parenthèse qui en dit long sur vos sources et retour à leur exégèse de génie :
      « au verset 59, il est dit : « Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles de grandes étoffes : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées.  » Coran (33 : 59). »

      Pour commencer, se voiler le visage volontairement-par-les-femmes-pieuses-d’une-grande- beauté, est effectivement une autre histoire (et il y a débat entre salafistes et azharis notamment), mais pas (à aucun moment), sur se voiler les cheveux.

      Et puis est-ce qu’il vous arrive de vous relire ? Dans ce verset que vous citez, il est bien question de femmes des croyants en même temps que les femmes et filles du prophète non ? alors comment pouvez-vous avaler ça :

      « Le Seigneur n’a recommandé le voile qu’aux femmes du Prophète, toute musulmane qui se voilerait le visage se ferait passer à tort pour la sienne et donc sera passible de 80 coups de fouet. »

      C’en est grotesque

      Mais revenons au verset si vous le voulez bien, encore des … étoffes, mais cette fois c’est vous-même que je vais laisser apporter la précision pour mon plus grand plaisir :
      Je vous cite donc : « aux femmes du Prophète de se faire reconnaître en dépliant sur elles leurs jalabib (manteau ou cape). »

      Ah d’accord « manteau ou cape » pas « étoffes », c’est un léger mieux, quoique le manteau en Arabie… ou alors il faut être comme les vikings et ne pas cracher sur les femmes qui sen... qui ont du caractère et une forte présence…

      Je vous taquine. La « raison de la révélation » puisque vos copier-coller parlent aussi ce langage, c’est qu’une femme a été draguée avec insistance dans le souk à Médine et probablement avec un langage qui n’avait rien de poétique alors qu’elle était croyante et pieuse et elle en a été meurtrie.

      Et la politesse est bien poussée jusqu’à laisser entendre que l’objectif est que la femme croyante et pieuse soit reconnue en tant que telle dans le rue, genre « Pas intéressée Messieurs voyez ailleurs », le râteau sans le râteau quoi.
       
      Résumons, le mot le plus proche que vous ayez trouvé est « cape » et elle doit être différentiable des femmes de Médine de cette époque, ce que vous admettez vous-même, alors comment prétendre se différencier des non-croyantes et des femmes des autres confessions vivant à Médine à ce moment là rien qu’en portant différemment le même habit qui ne comporterait rien qui puisse recouvrir les cheveux et le haut de la poitrine ?

      Enfin ce que vous oubliez de dire un peu trop facilement je trouve, c’est que le coran a été révélé (ou a été écrit par, hein, c’est comme vous voulez), mais dans les deux cas communiqué aux hommes nous sommes bien d’accord là-dessus, par un être humain doté de parole… oui

      Or qu’est-ce qu’il a entre autres dit le Monsieur ? un certain nombre de hadiths dont de mémoire sans que ce soit forcément le meilleur exemple « Ô Fatima, quand la fille devient pubère ne doivent plus être vus d’elle, que ça et ça en montrant son visage et ses mains ».

      En conclusion et avant de vite descendre dans la rue annoncer à mes coreligionnaires femmes qui seraient voilées, que vous avez découvert le fil à couper le beurre et qu’elles peuvent ceci cela grâce à vous, je crois que je vais encore attendre un petit moment. 

      Par contre ce que je vous accorde volontiers, c’est que toute contrainte en religion est nulle et non-avenue et n’a même aucun sens et c’est notamment pour ça, qu’en gros une femme sur deux ne porte pas le voile en Algérie...

      Et alors et d’un, bien malin celui qui saurait qui des deux (lorsqu’elles sont musulmanes), est la plus sincère dans sa foi.

      Et de deux, bien malin celui qui prétendra empêcher une adolescente, une jeune fille ou une femme même les cheveux couverts avec un foulard, de faire ce qu’elle a décidé de faire de son corps, de s’habiller comme elle l’entend ce qui inclue le moulant, le criard et même le carrément vulgaire si elle veut, de sortir avec des garçons, de n’observer de ne reconnaitre aucune règle aucun commandement etc etc... Oui ça relativise oui.


      • Chiitedeservice subcommandante 15 septembre 2012 10:16

        Clik sur le profil de l’auteur ;et ensuite clik sur son site à gauche, tu vas vite comprendre...


      • volpa volpa 15 septembre 2012 10:19

        Vraiment,et je ne lis rien de tout ses argumentaires, je n’en rien à foutre des conneries du coran.

        Ah ! je ne ne savais pas qu’il ne fallait rien dire du livre de paix.

        Bientôt le débat sur le sexe des anges ?


        • OMAR 15 septembre 2012 22:15

          Omar 33

          Mais Volpa, personne ne t’ordonne ou t’oblige à lire le Coran..

          Mais aies un peu de bon sens : si tu en parles, fait -le en connaissance de causer...


        • siham 15 septembre 2012 18:55

          Quand au texte :


           ceci concerne la lecture du coran : « c’est Dieu qui place un voile invisible »

          § S.17 - v.45
          « wa i°za° qara°ta-l qoura°na ja’al-na° bayna-ka
          Et quand tu récites la Lecture, Nous plaçons entre toi
          wa bayna-l lazîna la° yoûminoûna bi-l a°Rirati hija°bam moustoûra°n


          45. Et quand tu lis le Coran, Nous plaçonsentre toi et ceux qui ne croient pas en l’au-delà, un voile invisible,

          46. Nous avons mis des voiles sur leurs coeurs, de sorte qu’ils ne le comprennent pas : et dans leurs oreilles, une lourdeur. Et quand, dans le Coran, tu évoques Ton Seigneur l’Unique, ils tournent le dos par répulsion.

          47. Nous savons très bien ce qu’ils écoutent. Quand ils t’écoutent et qu’ils chuchotent entre eux, les injustes disent : »Vous ne suivez qu’un homme ensorcelé« .

          48. Vois ce à quoi ils te comparent ! Ils s’égarent donc et sont incapables de trouver un chemin (vers la vérité).

          49. Et ils disent : »Quand nous serons ossements et poussière, serons-nous ressuscités en une nouvelle création ? « 

          50. Dis : »Soyez pierre ou fer

          51. ou toute autre créature que vous puissiez concevoir. Ils diront alors : « Qui donc nous fera revenir ? » - Dis : « Celui qui vous a créés la première fois ». Ils secoueront vers toi leurs têtes et diront : « Quand cela ? » Dis : « il se peut que ce soit proche.


          ceci concerne les gogo et magog


          2. sita°r
          § S.18-v.90
           »lam naj’al la-Houm min doûni-Ha° sitra°n
          Nous n’avions pas donné, pour s’en protéger, de voile/écran.« 

          83. Et ils t’interrogent sur Zul-Qarnayn. Dis : »Je vais vous en citer quelque fait mémorable« .

          84. Vraiment, Nous avons affermi sa puissance sur terre, et Nous lui avons donné libre voie à toute chose.

          85. Il suivit donc une voie.

          86. Et quand il eut atteint le Couchant, il trouva que le soleil se couchait dans une source boueuse , et, auprès d’elle il trouva une peuplade [impie]. Nous dîmes : »Ô Zul-Qarnayn ! ou tu les châties, ou tu uses de bienveillance à leur égard« .

          87. Il dit : »Quant à celui qui est injuste, nous le châtierons ; ensuite il sera ramené vers son Seigneur qui le punira d’un châtiment terrible.

          88. Et quant à celui qui croit et fait bonne oeuvre, il aura, en retour, la plus belle récompense. Etnous lui donnerons des ordres faciles à exécuter« .

          89. Puis, il suivit (une autre) voie.

          90. Et quand il eut atteint le Levant, il trouva que le soleil se levait sur une peuplade à laquelleNous n’avions pas donné de voile pour s’en protéger.

          91. Il en fut ainsi et Nous embrassons de Notre Science ce qu’il détenait.

          92. Puis, il suivit (une autre) voie.

          93. Et quant il eut atteint un endroit situé entre les Deux Barrières (montagnes), il trouva derrière elles une peuplade qui ne comprenait presque aucun langage.

          94. Ils dirent : »Ô Zul-Qarnayn, les Yajuj et les Majuj commettent du désordre sur terre. Est-ce que nous pourrons t’accorder un tribut pour construire une barrière entre eux et nous ? « 

          95. Il dit : »Ce que Mon Seigneur m’a conféré vaut mieux (que vos dons). Aidez-moi donc avec force et je construirai un remblai entre vous et eux.

          3. Richa°wat
          § S.2-v.7
          « Ratama-l lahou ’alâ qouloûbiHim wa ’alâ sam’iHim wa ’alâ oubSa°riHim Richa°watoun
          Le Dieu a fixé sur leurs cœurs et sur leurs oreilles et sur leurs yeux un bandeau. »

          6. [Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non : ils ne croiront jamais.

          7. Allah a scellé leurs coeurs et leurs oreilles ; et un voile épais leur couvre la vue ; et pour eux il y aura un grand châtiment.

          8. Parmi les gens, il y a ceux qui disent : « Nous croyons en Allah et au Jour dernier ! » tandis qu’en fait, ils n’y croient pas.

          9. Ils cherchent à tromper Allah et les croyants ; mais ils ne trompent qu’eux-mêmes, et ils ne s’en rendent pas compte.

          10. Il y a dans leurs coeurs une maladie (de doute et d’hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti.

          11. Et quand on leur dit : « Ne semez pas la corruption sur la terre », ils disent : « Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! »

          la première partie concerne la foi quand à la deuxième elle concerne le voile en arabe, en français ou même en allemand il y a des versets clairs pour que nous les comprenions clairement. 

          Le voile est obligatoire dans les trois religions monothéiste.



          • siham 15 septembre 2012 19:06


            Allah a dit à propos de la prière et de la Zakat (l’aumône légale) : « Dis à Mes serviteurs qui ont cru, qu’ils accomplissent la prière (la Salât) et qu’ils dépensent (dans le bien) en secret et en public de ce que Nous leur avons attribué... » Sourate 14 ; v 31

             
            Ce verset coranique met donc en évidence l’obligation de l’accomplissement de la prière et celle du prélèvement de la Zakat. Et considérez à présent ce qu’Allah dit à propos du voile : « Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines… » Sourate 24 ; v 31

             
            « O Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles... » Sourate 33 ; v 59

             


            Autant le premier affirme l’obligation de la prière et de la Zakat, autant les deux autres derniers affirment l’obligation du port du Hijab. En outre, Allah a dit : « …Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau : c’est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs... » Sourate 33 ; v 53

             



             Le Très Haut dit : « Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leurs voiles (Djouyoubihinn) sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, O croyants, afin que vous récoltiez le succès. » Sourate 24 ; v 31


            La preuve de l’obligation du port du Hijab pour la femme en présence des hommes étrangers (qui peuvent l’épouser) à travers ce verset se manifeste sous plusieurs aspects :


            - Allah –le Très Haut- a recommandé aux croyantes de protéger leurs sexes et cette recommandation implique la protection contre tout moyen conduisant au sexe. Aucune personne intelligente ne doute que le voile du visage compte parmi les moyens de la protection du sexe. En effet, le dévoilement du visage est une cause de l’attrait du regard sur le visage impliquant l’admiration et la recherche de la jouissance à travers ce regard, ce qui conduit finalement à chercher à s’approcher et à se mettre en contact avec ce visage. Dans un Hadith, le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, a dit : « Les deux yeux forniquent et leur fornication est le regard…et le sexe confirme ou infirme cela ». [Rapporté par Al Boukhari]

            Si le voile du visage compte parmi les moyens de la protection du sexe, il devient alors une recommandation divine car les moyens ont le même statut que les objectifs.


            - La parole du Très Haut : « Et qu’elles rabattent leurs voiles (Djouyoubihinn) sur leurs poitrines… ».





            Le Très Haut dit : « Et quant aux femmes atteintes par la ménopause qui n’espèrent plus le mariage, nul reproche à elles d’enlever leurs vêtements de (sortie), sans cependant exhiber leurs atours et si elles cherchent la chasteté c’est mieux pour elles. Allah est Audient et Omniscient. » Sourate 24 ; v 60.





            3) Le Très Haut dit : « O Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » Sourate 33 ; v 59.



            4) Le Très Haut dit : « Nul grief sur elles [de paraître non voilées] au sujet de leurs pères, leurs fils, leurs frères, les fils de leurs frères, les fils de leurs sœurs, leurs femmes (de suite) et les esclaves qu’elles possèdent. Et craignez Allah. Car Allah est témoin de toute chose. » Sourate 33 ; v 52.


            tu me donne quand mes 10000 dollars ?



            • popov 16 septembre 2012 06:17

              @siham

              Le voile intégral est aussi très pratique pour cacher les traces de gnons administrés à la femme par son mari, qui le fait évidemment pour la remettre sur le droit chemin de l’islam.


            • popov 16 septembre 2012 06:30

              @siham

              Aucune personne intelligente ne doute que le voile du visage compte parmi les moyens de la protection du sexe.

              Ah bon ?


            •  C BARRATIER C BARRATIER 15 septembre 2012 19:54

              Que ce soit inscrit dans le Coran ou non, le voile et la burka sont devenus un signe religieux brandi comme un drapeau de l’inégalité entre les hommes et les femmes.

              Voir dans la table des news les articles »Femmes » en particulier :

               

              « Femmes : non à la tradition de violence (M VIANES) » 

               http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=22

               

              Le retour du voile obligatoire est une crainte manifestée chaque jour en Egypte comme en Tunisie.

               

              Le voile est devenu le symbole de la contestation de ce qui est traditionnel dans notre école publique, la neutralité. Des tentatives de violer nos lois doivent être bloquées…

              Voir les articles « Voile » en particulier

               

              "Voile, ostentations en sorties scolaires : halte aux accommodements

               http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=193


              • le crocodile 15 septembre 2012 21:05

                Le seul et unique but du port du voile musulman et autres oripeaux , dont on ne voyait pas la couleur , en France , il y a seulement quelques dizaines d´années , pas plus d´ailleurs que les mosquées , c´est ´est tout simplement de nous dire , à nous tous , non musulmans :
                Nous sommes ici chez nous , nous sommes venus ici pour conquérir la France et l´Europe et on va vous niquer .
                Simple , clair et net . Beaucoup n´ont encore rien compris et si un jour ils comprennent , il sera beaucoup trop tard . Quand la gangrène fait son apparition , il faut , TRÈS vite amputer , sinon c´est la mort assurée . Pareil avec cette religion d´amour et de paix !!


                • popov 16 septembre 2012 05:52

                  @crocodile

                  Tout à fait d’accord avec vous, plus on attend, plus l’extraction de la tumeur sera douloureuse.

                  Mais elle dvra avoir lieu un jour où l’autre.


                • epicure 16 septembre 2012 00:11

                  En fait même dans la traduction classique il n’y est pas dit explicitement que la femme doit se voiler la tête.
                  si je me rappelle bien, il y a un verset qui concerne les épouses du prophète, mais qui sont mortes depuis des siècles , donc n’ont pas à s’appliquer aux vivantes
                  et l’autre ressemble plus effectivement à la citation de molière.

                  D’un autre côté, la femme dans le coran, est quand même déconsidérée dans un certain nombre de verset, avec de nombreuses affirmations inégalitaires.

                  Mais de toute façon une religion ne se résume pas à un livre, même s’il en sert de support. C’est pour ça qu’il y a plusieurs « églises » dans le christianisme comme dans l’islam.


                  • MuslimADieu MuslimADieu 16 septembre 2012 00:48

                    C’est mon premier post sur ce site de génies.
                    Je vais vous expliquer d’où viens le niqab.
                    Je vais essayer d’aller un peu plus loin que « c’est pas dans le coran ».

                    Dans l’ancienne arabie, et un peu ailleurs, il y avait une divinité qui s’appelait Baal. C’est en fait un pseudo de Dieu qui lui a été donné par les idolâtres. Baal veut dire époux et a été vénéré par les juifs.
                    Comme son nom l’indique, avec le surnom de Baal, Dieu a été affublé d’une épouse et de quelques filles et garçons. La femme de Baal, pour les arabes s’appelait Allat. Les plus futés auront remarqué que Allat est le féminin d’Allah.

                    Le gros machin cubique de la mecque est l’ancien temple d’Allat. Allat est une sorte de déesse de la fertilité comme on en trouve un peu partout dans l’antiquité. La forme cubique est caractéristique des déesses de la fertilité.

                    Pour les religieux de l’antiquité, le Dieu primaire était symbolisé par le soleil. Sa femme par la lune. Mais comme Le soleil est tout chaud, sa femme doit se voiler pour ne pas se faire bruler. Le noir symbolise la brûlure par le soleil. D’où le voile noir devenu aujourd’hui niqab. On retrouve aussi cette symbolique dans les vierges noires du christianisme. Jésus est d’ailleurs souvent représenté avec papa soleil en arrière plan.

                    La kaaba symbolise encore Allat et porte aussi le niqab. Dans un angle de ce gros cube, on trouve une pierre noire dans un socle en forme de vulve féminine. Cette pierre noire à la forme d’une tête d’enfant. C’est donc la tête du bébé dans la chatte de la déesse de la fertilité que les pèlerins idolâtres de l’islam vont embrasser.

                    Pour les amis juifs, je vous rappelle que le cube noir vous le mettez sur le front.

                    Le niqab est peut être dans la religion de ceux qui se disent musulmans mais il n’a rien à voir avec la religion décrite dans le coran. C’est de l’idolâtrie à 100% résultant d’une ratatouille d’anciennes croyances.

                    Quant à la petite siham qui nous la joue experte du coran en appelant les Gogs et les Magogs à la rescousse, je lui rappelle que le seul voile (hijab) qui existe dans le coran est celui de la connerie qui existe dans la tête de ceux qui refusent de voir la vérité.
                    Notre ami Chayr va vous le confirmer, s’il n’est pas en état de choc.


                    • popov 16 septembre 2012 05:41

                      @MuslimADieu

                      Excellent commentaire.

                      Ce que vous dites correspond à des informations sur les cultes pré-islamiques que j’avais glanées par ci par là.

                      Pourriez-vous donner des références fiables sur ce sujet ?

                      Quoi qu’il en soit, il semble bien que les mahométans — qui se vantent en bombant le torse de lutter contre toutes formes d’idolâtries — se déplacent par millions pour venir lécher la chatte d’Allat.


                    • MuslimADieu MuslimADieu 17 septembre 2012 09:59

                      @popov

                      Difficile de répondre à ta requête vu que la plupart des articles faisant apparaître ces similitudes sont orientés anti-islam ou anti religion.
                      http://matricien.org/matriarcat-religion/paganisme/allat/

                      http://www.nouvelordremondial.cc/2009/07/03/symboles-occultes-dans-les-logos-dentreprises-pt2-saturne/

                      http://prophetie-biblique.com/forum-religion/archeologie-histoire/existence-multiple-kaaba-t2143.html


                      Le seul bouquin sérieux qui explique ces similitudes est, tu vas rigoler, le coran. Mais il faut pour cela abandonner un paquet de croyances stupides inventées sur l’islam, surtout pas ceux qui se font appeler musulmans.
                      La plupart des gens croient que l’islam est une religion apportées par Muhammad. C’est faux. Judaisme, christianisme, zoroastrisme et « islam » sont les facettes idôlatres d’une même religion monotheiste qui a commencée avec Abraham.
                      La plupart des gens croient que les arabes « pré-islamiques » étaient paiens. Faux. Ils idôlatraient Dieu. Le coran précise notamment qu’allat, uzza et manat font partie de la famille attribuée à Dieu. Les arabes pré-islamiques, fils d’israel compris, vénéraient une ratatouille judéo-pagano-chrétienne.
                      La plupart des gens croient que l’islam actuel prend ses racines chez les arabes. Faux, la plupart des « savants » enturbannées de l’islam viennent de la culture perso-zoroastre. C’est cette même culture qui fabriqué Mithra, une divinité qui a servi de moule à l’histoire d’un certain jésus et qui a fabriqué aussi le talmud de Babylone.


                    • popov 17 septembre 2012 16:44

                      @MuslimADieu

                      Merci pour ces précisions.


                    • popov 17 septembre 2012 17:21

                      @MuslimADieu

                      Une nouvelle religion n’est jamais construite à partir de rien. C’est toujours avec du vieux qu’on fait du neuf.
                      On prend le dieu d’une religion moribonde, on lui fait un vidange d’huile, on débossèle la carosserie et on la repeint. Et ça marche. Ça envahi tous les cerveaux et s’y incruste comme un virus informatique.
                      Mais pas à tous les coups. Il y a des religions « morte-nées ».

                      La question est pourquoi ça marche quand ça marche.

                      On souhaiterait voir des auteurs tels que Umberto Eco (un expert en sémiotique) s’attaquer à cette question. Mais dans le climat actuel, ce serait suicidaire.


                    • epicure 17 septembre 2012 18:22

                      Ce qui est marrant c’est le traitement des entités des anciennes religions par les religions à tendance monothéiste, les anciens dieux deviennent des démons, des anges, des saints etc...
                      Baal est un exemple célèbre, de divinité proche orientale il passe au statut de démon.
                      De nombreux cultes de saints sont des recyclage de divinités païennes.
                      LA plupart des noms de démons sont des dieux païens recyclés.
                      Et lucifer par exemple, le porteur de lumière, a des ressemblances avec de nombreux mythes polythéistes dont Prométhée ou le dieu sumérien enki qui se dispute avec le dieu principal son frère enlil.


                    • MuslimADieu MuslimADieu 17 septembre 2012 18:36

                      @popov
                      Il y a beaucoup de vrai dans ce que tu racontes.

                      Mais tu prends comme axiome le fait que Dieu n’existes pas.
                      J’ai pour axiome l’affirmation contraire.
                      Voilà ma vision puisque tu m’a donné la tienne. Elle s’inspire des deux premières pages du Coran.
                      L’humanité se divise en trois catégories d’individus :
                      1- Ceux qui croient en Dieu,en l’au delà, et qui font des bonnes actionc en son nom. C’’est les bien guidés.
                      2- Ceux qui ne croient pas du tout en Dieu. C’est les pas guidés du tout. Ces gens adorent la vie présente et adorent leur neurones jusqu’à leur décrépitude.
                      3-Ceux qui se présentent en croyants, pervertissent la parole de Dieu, colportent les mensonges sur Dieu et entrainent les personnes de faible foi dans leur égarement. C’est la pire espèce.

                      Dans la catégorie 1, il y a des juifs, des chrétiens, des déistes, des musulmans et d’autres.
                      Dans la catégorie 2, il y a des gens fréquentables avec qui on peut essayer de discuter
                      Dans la catégorie 3, ils sont tous prêts à justifier le meurtre au nom de Dieu.

                      La catégorie 2 adore prouver l’inexistence de Dieu en pointant le regard vers les tarés de la 3. A côté de quelques petits problèmes, comme d’où vient l’univers et la vie ? à quoi sert ma vie ? il serait intéressant pour les athées de se poser la question suivante :
                      Serais je toujours athée si les tarés de la 3 n’existaient pas ? Que suis je sans eux ?


                    • popov 18 septembre 2012 12:16

                      @MuslimADieu

                      Dans quelle catégorie placez-vous les bouddhistes qui ne croient pas en dieu mais qui ont une vie spirituelle ? En principe, ils ne parlent jamais de dieu, même pas pour dire qu’il n’existe pas.

                      Dans quelle catégorie placez-vous Mahomet ?

                      Moi je dirais dans la catégorie (1) tant qu’il vivait à La Mecque, et dans la catégorie (3) après.

                      Etait-il un sinistre calculateur qui se fait tout petit quand il est faible pour mieux se déchaîner quand il est fort, ou bien est-il un homme sincère au départ, et que le pouvoir a corrompu ? Je n’en sais rien et je ne fais pas de procès d’intention.


                    • popov 18 septembre 2012 18:45

                      @MuslimADieu

                      Mais tu prends comme axiome le fait que Dieu n’existes pas.

                      Ce n’est pas un axiome, mais une conclusion, ou si vous préférez, une révélation.

                      L’axiome dont je suis parti c’est le même que le vôtre et qu’on m’a bourré dans le crâne dès mon enfance.


                    • MuslimADieu MuslimADieu 18 septembre 2012 20:31

                      @popov
                      Pour les bouddistes,disons que je ne sais pas. J’ai bien une réponse mais elle est trop compliquée. Disons que ceux qui n’ont pas reçu « le monotheisme » sont hors classement. (pour les musulmans niveau expert, voir comportement zul qarnain avec ce type de personnes ).

                      Concernant le prophète, tu es libre de le classer où tu veux. L’honneteté intellectuelle t’imposerais probablement de ne pas le classer en fonction de racontars et bobars colportés par la catégorie 2 et 3.
                      Je comprends ton envie irrépressible de classer le prophète en 3. Ca fait plaisir aux grandes divinités que tu sacralises avant tout : tes propres neurones.
                      Profites en, ils vont bientôt devenir foireux.

                      En ce qui me concernes, ça ne me déranges pas que tu racontes des conneries sur le prophète et que tu croies ceux qui en racontent.
                      6-112 : Ainsi, à chaque prophète avons-Nous assigné un ennemi : des diables d’entre les hommes et les djinns, qui s’inspirent trompeusement les uns aux autres des fioritures trompeuses. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l’auraient pas fait ; laisse-les donc avec ce qu’ils inventent.
                      6-113 :
                      Et pour que les coeurs de ceux qui ne croient pas à l’au-delà se penchent vers elles , qu’ils les agréent, et qu’ils perpètrent ce qu’ils perpètrent

                      C’est un peu ton problème, en quelque sorte. :->
                      En quelque sorte aussi, le petit Sam Bacille a une mission divine. smiley
                      Les athées et les fous de Dieu s’émoustillent réciproquement.

                      Confidence pour confidence, mis à part une brève période, je n’ai presque jamais douté de l’éxistence de Dieu. En revanche, ce n’est que plus tard que j’ai été convaincu par le coran.
                      Rejeter les conneries des fous de Dieu a été le plus facile.
                      Ensuite, il a fallu rejeter celles des athées. C’est un peu plus difficile.


                    • popov 19 septembre 2012 13:50

                      @MuslimADieu

                      En fait, vous m’intriguez, plutôt favorablement, avec votre définition de l’islam qui jette les hadiths à la poubelle et donne un grand coup de barre à mine dans les 5 piliers.

                      Je vous ai en quelque sorte tendu un piège pour savoir ce que vous pensiez du « prophète ». Ce n’était pas très honnête. J’aurais dû vous poser la question directement.

                      Ah, mes neurones que je sacralise ! Faites attention de ne pas faire la même chose sans vous en rendre compte. Personne n’est à l’abri.


                    • MuslimADieu MuslimADieu 19 septembre 2012 15:32

                      @popov
                      je ne suis pas à l’abri et c’est pour ça que j’essaye de me soigner.
                       
                      J’aime bien l’expression « amas luminescents de neurones scintillants » concernant les athées. Elle vient d’un certain Dukhani. Si ça t’interesses, je te recommandes sa série Ibadat El Chouyoukhs sur nawaat.org où il expose les arguments coraniques du coup de barre à mine sur les 5 piliers et sur pas mal d’autres choses.


                    • popov 19 septembre 2012 19:03

                      @MuslimADieu

                      J’ai visité votre site par curiosité. J’ai pas encore tout lu.

                      Quelques idées en vrac.

                      D’abord, le rôle du théologien (ou pape ou grand moufti) n’est pas d’ironiser sur les travaux scientifiques ou de déclarer telle théorie fausse parce qu’elle contredit son « bon sens ».
                      Son rôle est plutôt de mettre l’essentiel de sa foi hors de portée des découvertes de la science. Par exemple, au lieu de se moquer de la théorie de l’évolution, le théologien ferait mieux de dire « bof, si la théorie de l’évolution est correcte c’est que dieu a créé le monde de cette façon ». Souvenez-vous de Galilée.
                      Son deuxième rôle, et pas le moindre, est d’inciter ses coreligionnaires à veiller à ce que les découvertes de la science soient utilisées à des fins constructives.
                      Mais bon, ce n’est que mon avis et je ne suis pas théologien moi.

                      Rien de sensé ne peut sortir du hasard suggère l’auteur de façon populiste. Je vais vous donner l’occasion de vous convaincre vous-même du contraire. Vous avez un ordinateur, vous savez écrire quelques lignes de programme. Voici l’algorithme :
                      Au départ vous vous donnez deux compteurs N et D que vous mettez à zéro.
                      Répétez les étapes suivantes autant de fois que vous voulez :
                      - Générez deux nombres aléatoires compris entre 0 et 1.
                      - Elevez-les au carré et faites-en la somme.
                      - Si cette somme est plus petite que 1, ajoutez 4 au compteur N, sinon, ne le modifiez pas.
                      - Ajoutez de toute façon 1 au compteur D.
                      - Affichez à l’écran le résultat de la division N/D.

                      Vous serez surpris de constater que le résultat se rapproche de plus en plus de pi, le rapport entre la circonférence et le diamètre du cercle (3,14159...).
                      Vous voyez comme le hasard fait bien les choses.
                      Mais où est le problème ? Vous n’allez tout de même pas interdire à dieu de créer le hasard pour qu’il fasse bien les choses.

                      L’auteur se permet aussi de railler l’introduction de notions de probabilité en mécanique quantique.
                      Bon, en mécanique classique, on peut mesurer à la fois la position et la vitesse d’un objet ; il suffit de prendre deux photos successives et de diviser la distance entre ces deux positions par l’intervalle de temps.
                      Si on essaye de faire la même chose avec un objet très petit (un électron) on a un problème : il faut utiliser une lumière ayant une longueur d’onde plus petite que la dimension de l’objet (pour faire un très petit dessin, il faut un crayon très effilé). Mais une telle lumière a une énergie suffisante pour perturber la trajectoire de l’objet. Donc on a une certaine incertitude sur la vitesse et la position. Il a donc fallu ré-écrire les équations pour tenir compte de ce fait (la science se remet parfois en question).
                      Cette ré-écriture, c’est la mécanique quantique. On obtient des distributions de probabilité pour des grandeurs telles que la position et la vitesse. De ces distributions, on peut extraire des grandeurs moyennes qui vérifient les lois de la mécanique classique. Mais dans le détail, on obtient l’explication de phénomènes tels que l’effet tunnel, inexplicables par la mécanique classique.
                      La désintégration alfa est impossible en mécanique classique. En mécanique quantique, elle est possible et on peut même calculer le taux de désintégration, et surprise cela colle avec les mesures.

                      Qu’est-ce que l’auteur peut bien trouver de risible à cela ?
                      En fait, il y a dans ces équations une beauté que l’auteur aurait pu appeler son deuxième coran s’il avait fait l’effort de les étudier au lieu de prélasser dans dans ses railleries et ses clins d’oeil complices aux ignares.


                    • MuslimADieu MuslimADieu 20 septembre 2012 11:29

                      @popov
                      Il est assez ironique de vous voir vous énerver lorsqu’on tape sur Dieu univers qui aurait tout créé à coups de coups de bol.

                      L’auteur a déjà appelé la science, deuxième coran (coran veut dire Lecture) et a déjà appelé les preuves scientifiques versets. On ne peut imaginer plus grand hommage au savoir scientifique de la part d’un croyant.
                      Tu comprendras, si tu lis les autres articles, que l’ironie est un style adopté par l’auteur et que, côté railleries, les athées s’en sortent plutôt pas mal.

                      Au fond, les athées sont à la science ce que les « religieux » sont au monothéisme. Ils ont en fait une théologie et il y a, en science aussi, beaucoup de prêtres qui racontent des bêtises. Les prêtres de la science s’habillent souvent en blouse blanche et portent le nom de professeurs, docteurs et autres.
                      Le croyant sincère en science est celui qui met sa foi dans les preuves et non dans les prêtres. Le scientifique sincère doit être anticlérical vis à vis de l’église des scientifiques.
                      La science ne progresse que par anticléricalisme scientifique.

                      La vérité est souvent évidente, souvent beaucoup plus que l’on croit. Le voile identitaire que chacun de nous s’est construit, autour d’autre chose que « l’intelligence supérieure », empêche de voir les évidences.
                      En tant qu’adorateur de la deuxième ’Lecture« , tu le sais déjà. Tu a déjà accepté la deuxième lecture sans avoir tout compris, en sachant que tu ne comprendras jamais tout et que, parfois, tes neurones t’embarquent dans l’erreur. Pourtant, tu sais que ce chemin là est un droit chemin.

                      Déchirer son propre voile identitaire est le premier pas vers »l’intelligence supérieure« .
                      Je sais, pour l’avoir fait, que c’est assez douloureux. »Le mensonge supérieur« que nous avons tous dans la tête n’est pas prêt à lacher le morceau.

                      Pour le plaisir, sans vouloir te railler (c’est dingue ce que les athées sont susceptibles), je vais répondre à tes arguments théologiques.
                      Pour l’algorithme, il est interessant de te voir faire un »programme« pour faire converger ton »hasard« . Que ferait ton hasard sans les règles que tu lui a imposées ?

                      Pour la dualité onde/particule, le plus amusant est de constater la matière n’est pas ce qu’elle croit, qu’elle est surtout là mais est aussi un peu ailleurs, qu’elle est soumise, au plus profond d’elle même au hasard probabiliste mais qu’elle se doit d’obeir à des »règles« .

                      La particule a vraiment du mal à savoir où elle est, ce qu’elle est et de quoi elle est composée. Mais lorsqu’elle s’allie à ses copines, elle crée une communauté appelé »objet« qui lui donne l’illusion d’une existence, voire d’une fonction, en tant que groupe. Ce phénomene s’appelle,ironiquement, en mécanique quantique, la »décohérence". En s’alliant à un groupe macroscopique, la particule voit sa fonction d’onde s’écrouler et ses degrés de liberté réduits.


                    • myriem 24 octobre 2013 11:55

                      Bonjour. Vous connaissez très bien le Coran. Je ne comprends pas pourquoi vous n’accordez pas d’importance au pèlerinage à la Mecque qui est un des piliers de l’islam. Les gens cultivés savent qu’avant l’ère islamique la Mecque était un lieu d’adoration polythéiste. On le sait que’à la Mecque (مكة), avant l’Islam, la tribu des Quraïch (قريش) adoraient une triade de trois divinités féminines, il s’agit d’Allat (اللآت), al-’Uzza (العُزة) et Manat (مناة), ils citaient leurs noms au cours de leurs tournées (الطواف) autour du Ka’ba (الكعبة). Selon Ibn al-Kalbi, les Quraysh avaient coutume de faire le tour de la Ka’aba en disant :  »Au nom d’Allat, d’ʿUzza, et de Manat la troisième idole. Mais justement le Prophète (paix et salût sur Lui) a été envoyé pour remettre de l’ordre là-dedans. Je crois savoir que la Mecque est un peu comme le centre du monde :

                      (d’après cette vidéo et aussi d’après pleins d’autres sites) : par exemple si on « tape » miracle de la Kaaba sur Youtube :
                      ou sur Daily Motion « le miracle de la Kaaba et le nombre d’or » :

                      «  »Les rites du Hadj ont été institués par Allah pour marquer les événements historiques de la vie du prophète Abraham, qui témoignent de sa soumission totale et absolue à la volonté d’Allah. Un jour que le prophète Abraham rendait visite à Agar et à Ismaël, Allah lui ordonna de construire la maison de Dieu (la sainte Kaaba). Avec l’aide de son fils Ismaël, Abraham construisit la maison de Dieu sur le site où la Kaaba se trouve encore aujourd’hui.

                      L’archange Gabriel apporta du paradis une pierre, baptisée Pierre noire (Al-Hajar Al-Aswad), qui fut posée dans un coin de la Kaaba. Voici un extrait d’une des sourates du Coran : la 22ème (al Hajj - le pèlerinage)

                      « Et quand Nous indiquâmespour Abraham le lieu de la Maison (La Kaaba),[en lui disant] : « Ne M’associe rien ;et purifie Ma Maisonpour ceux qui tournent autourpour qui s’y tiennent deboutet pour ceux qui s’y inclinent et se prosternent[en prière]. »

                       

                      Et fais aux gensune annonce pour le Hadj.Ils viendront vers toi,à pied, et aussi sur toute monture,venant de tout chemin éloigné ;

                       

                      pour participer aux avantagesqui leur ont été accordéset pour invoquer le nomd’Allah aux jours fixés,sur la bête de cheptelqu’Il leur a attribuée,« Mangez-en vous-mêmeset faites-en mangerle besogneux misérable ».

                       Normalement celui qui se moque du Coran et bien... vous savez vous-même la réponse, mais moi je crois fermement à ce que Dieu (Allah) a révélé et aussi que la Kaaba avait été construite déjà par Adam (que Dieu prie sur Lui) et qu’elle fut détruite et reconstruite par Abraham (que Dieu prie sur Lui) aussi.


                    • MuslimADieu MuslimADieu 17 septembre 2012 11:16

                      je suis malheuresement en partie d’accord avec toi.

                      Les islamistes n’ont pas déclarés la guerre qu’à la france. Le problème est mondial.
                      Les islamistes ont pu proliférer en Europe, en bénéficiant de la protection du liberté de culte.C’est de là qu’ils réattaquent le monde musulman.

                      L’islamisme a été considéré comme arme biologico-thélogique contre les communistes et les dictatures en place dans les pays musulmans par les brillants cerveaux occidentaux qui font de la géopolitique et de la géo stratégie, comme ils disent.
                      Sauf que voilà, à force de s’amuser avec les virus de l’obscurantisme religieux, on risque de contaminer son propre pays. Voilà que l’occident doit réaffronter à nouveau des maladies qu’il croyait disparues.






                    • popov 17 septembre 2012 17:25

                      @durae.leges.sed.leges

                      On ne peut mieux décrire la situation.


                    • myriem 24 octobre 2013 12:02

                      Bonjour ! Ah bon ! Et pourquoi alors dans les années 70 encore il y avait tant de femmes âgées, des vraies Françaises de souche avec un fichu sur la tête, et des femmes jeunes allant à l’église avec un foulard sur la tête ? Pourquoi ? Pourquoi beaucoup de femmes et d’hommes sont en adoration devant une statue de vierge Marie qui porte un foulard sur sa tête ? Marie a les cheveux apparents ? Non ! C’est n’importe quoi, vous écoutez la propagande anti-islam ! Le voile les femmes musulmanes le mettent pour plusieurs raisons : un pour plaire à Dieu car Dieu a déjà dit dans la Bible (aussi à maints endroits) et dans le Coran qu’il est PREFERABLE de cacher les cheveux. Donc ça n’a rien à voir avec la politique, avec la nation française. Et puis vous vous offusquez pour du tissu cachant des cheveux sur une femme mais vous ne vous vous offusquez pas du tout de voir des seins de femme pour n’importe quelle publicité dans n’importe quelle ville ! 


                    • cassandre cassandre 16 septembre 2012 21:55

                      chayR semble bien maîtriser son sujet.
                      Mais je pense qu’il défend une position d’érudit, de sage plus soucieux de vivre en paix avec ses voisins que de prosélytisme. Une position souvent adoptée par le soufisme.

                      Malheureusement, je pense que le coran est assez flou sur le sujet pour en permettre aussi une lecture « islamiste ».
                      Or cette dernière, beaucoup plus accessible aux abrutis, semble promise à un meilleur avenir.

                      Il suffit de penser que près de 40% des Tunisiens vivant en France, en bénéficiant de tous les avantages que cela suppose, ont quand-même voté pour les islamistes en 2011 !
                      Je pense qu’il y a là matière à méditer sur la capacité réelle de la masse des musulmans à s’occidentaliser et à vivre en paix avec des concitoyens non-musulmans.


                      • chayR chayR 17 septembre 2012 08:55

                        @Cassandre : merci pour votre qiualificatif d’érudit qui me convient parfaitement en ce qui concerne mon petit travail de traduction et de translittération du Coran. Merci aussi d’avoir remarqué que je n’attaque pas le Coran, mais essaye de mettre à la portée de tous les francophones ce texte qui est revenu sur le devant de la scène mondiale depuis le début de ce siècle.

                        Au début j’ai effectivement essayé de vivre en paix avec mes voisins et j’ai pensé que le Coran n’étant pas plus violent que la Bible, pouvait bien inspirer des musulmans pacifistes et respectueux des valeurs républicaines et laïques de la France pour ne parler que de mon Pays.

                        Force est de constater qu’une fraction de plus en plus importante des musulmans ne souhaitent pas faire le travail de relativisation des chrétiens vis à vis de leurs propres textes, mais au contraire, persister à le prendre dans sons sens le plus littéral.

                        Et là je le répète à qui veut l’entendre, l’islam n’est pas une religion, mais une idéologie criminelle qui est mille fois plus dangereuse que le nazisme. En effet, dans son « Mein Kampf », Hiter n’a souhaité tuer « que » les juifs et envahir l’Est pour son Lebensraum (espace vital), alors que l’islam ne vise « qu’a » tuer les juifs, les chrétiens, les apostats, les libres penseurs, les autres religions...bref tout ce qui n’est pas soumis (sens du mot islam selon les musulmans) et ce sur la surface totale de notre planète.

                        Nous sommes en guerre contre l’islam, ses collaborateurs et tout ceux qui profitent de leurs perspectives d’instaurer un Califat sur terre : les puissances financières qui ont tout intérêt à régner sur un monde soumis à leur diktat.

                        chayR.


                      • MuslimADieu MuslimADieu 17 septembre 2012 10:19

                        @chayr
                        La connerie a aussi ses érudits.

                        Alors comme ça, le coran est plus violent que la bible ? Intéressant comme théorie.
                        Josué qui zigouille tout ce qui est vivant à jéricho, y compris bébés et animaux, c’est de l’amour ça !

                        Reconnaitre des lettres dans un bouquin ne signifie pas qu’on y a compris quelque chose.

                        PS : tu t’es trompé de drapeau pour ton pays. T’es sûr que tout va bien ?


                      • adeline 18 septembre 2012 18:48

                        muslimadieu, tu as raison, mais avant de commenter un article , lire la fiche de l’auteur, 0 commentaires, 1er article inconnu ici, cela pue la preuve...


                      • Menouar ben Yahya 17 septembre 2012 09:53

                        Que ce soit inscrit ou non dans le Coran, on s’en fout ! Ca n’intéresse que les croyants. Que le Coran, la bible...soient sacré pour les croyants de ces religions, se comprend, ce qui ne passe pas et ne passera jamais, c’est de vouloir imposer par la force, la violence et les fatwas cette notion de sacré, nous privant ainsi de notre liberté de conscience et d’expression. 

                        Alors prenez le Coran pour savoir comment vous devez vous habiller ou dire bonjour, ça vous regarde mais de grâce, exercé votre exégèse avec ceux qui sont concernés par ces questions allez plutôt voir les femmes qui portent le niqab, la burqa, allez leur dire que le Coran ne leur demande pas ça, mais je doute que vous soyez entendu, ce qui du coup rend stérile le débat sur cette question.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès