Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Les accommodements (dé)raisonnables

Les accommodements (dé)raisonnables

LA vérité, personne ne la détient, cela se saurait... Jusque là, j'espère que nous sommes d'accord.

Non ? Vous savez ce qu'il va se passer le week-end prochain ? Vous avez bien de la chance et n'oubliez pas de jouer au tirage de la super cagnotte du samedi. Des masses de personnes bien pensantes pour nous jurer mordicus de quoi sera fait notre mort et pas une capable de nous filer les bons numéros du loto...

Pourquoi partir du principe que certain croit détenir la Vérité et en conséquence qu'il faille adopter, accommoder des lois pour leur permettre de vivre plus facilement leur foi ? Comment, dans un souci d'égalité alors bien légitime, assurer la facilité religieuse à toutes les croyances et à tous les croyants ? La laïcité doit-elle s'occuper de ça ou plutôt être la garante qu'il n'y ait pas d'immixtion entre les différentes croyances et la raison étatique ?

Si vous n'êtes plus d'accord, ce n'est pas grave, mais parlons-en...

Ben voilà, ces accommodements raisonnables sont vraiment n'importe quoi ! Si j'ai un problème avec les religions ? Evidemment que j'ai un problème avec ce baratin à trois balles : comment peut-on croire au vingt-et-unième siècles qu'il y a un grand barbu dans le ciel qui va nous gronder si on n'est pas soumis à lui... Ah oui, pardon. Depuis que la formule ne passe plus même chez les plus crédules, il fallait en changer. Maintenant le refrain entonné est celui des valeurs morales, des religions d'amour et de tolérance...

Et puis ces Assises de l'Interculturalité sont vraiment d'une hypocrisie crasse. En adoptant cette attitude d'offrir des « extras » à la liberté d'exercer sa religion même sous l'égide de l'état (en se demandant bien pourquoi), elles ne font le jeu que de celles qui en demandent « plus ». Un exemple de minorité religieuse bafouée ? Les gourous africains ! Pour ceux qui habitent à Bruxelles, vous avez sans doute déjà reçu dans votre boite aux lettres un petit papier avec un court texte qui vous promet réussite dans le couple, gain d'argent, accès au bonheur and Co... Balivernes ? of course, mais à mon sens, ce n'est pas plus gros que de promettre la vie éternelle une fois qu'on est hors-service !!!! Ces gourous sont parfois mis en prison pour extorsion d'argent, mais qu'est-ce qui nous prouve que c'est la cupidité qui les pousse et non leur foi ? Lui au moins, son prosélytisme qui se traduit par des photocopies A4 noir et blanc découpées en six morceaux identiques, il les paye de sa poche... Ce qui n'est pas le cas des autres culs bénis...

Quand finira-t-on par comprendre qu'une grande partie des évêques, imams et autres guides spirituels n'ont peur que d'une seule chose : perdre leur boulot, pouvoir, autorité... L'amour de dieu, ils s'en branlent et ce n'est pas mon problème tant qu'ils ne demandent pas une dérogation pour le faire en public... Ici en Belgique, au lieu de trouver des accommodements, on ferait mieux de supprimer les subventions aux cultes... (Petite digression due à l'actualité : Pour cela il faudrait avoir un gouvernement... Si on pouvait geler le salaire(s) des tous les politiciens, ils trouveraient vite un accord...)

Au lieu d'accommodements de l'état, il en faudrait de l'église. A Bruxelles, les propriétaires d'immeubles inhabités ont été sommés de remettre en état et de louer leur bien. Pourquoi ne pas demander aux instances catholiques d'en faire de même en Belgique avec leurs églises désertes ? Et si une petite vieille qui pourrait être ma grand-mère si elle était encore en vie, risque d'être désorientée dans ses habitudes paroissiales par la transformation de son église en hôtel, salle de fêtes, de concert, de mariage, il n'y a pas de soucis à se faire. On peut compter sur les valeurs morales, sur la charité chrétienne pour qu'un de ses frères de foi vienne la chercher et la reconduire en voiture électrique offerte par le clergé à ceux qui veulent aider leur prochain.

Il suffit de lire un traité d'histoire des religions pour se rendre compte des tenants et aboutissants des croyances, de leurs diversités au fil du temps et de leurs ressemblances en certains points. Pourtant, rare sont les personnes qui prennent à la lettre la bible ou le coran s'ils n'ont pas été préalablement formatés pour les cautionner... Depuis toujours, les diverses croyances ont dû s'adapter à l'évolution des civilisations et pas le contraire... Celles qui ne l'ont pas fait, ont disparu. Ce n'est pas à l'état neutre ou laïque de faire des concessions de cet ordre.

En tant qu'athée endurci, je doute qu'il y ait encore un ecclésiastique qui est rémunéré pour cela qui croit toujours au dieu monothéiste sans l'avoir mijoté à sa sauce... Tout au plus, il croit encore à la nécessitée de leur religion... On peut le comprendre, c'est leur gagne-pain, leur salut...

JF Jacobs


Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Yohan Yohan 22 janvier 2011 12:01

    Même les curés doutent. Mais la reconversion professionnelle n’est pas aisée...


    • uccle44 22 janvier 2011 16:54

      C’est aussi l’ignorance qui alimente leur fonds de commerce. Et là, l’Etat devrait jouer un rôle... qu’on dirait bien qu’il n’a pas envie de jouer... smiley


      • Louise Louise 22 janvier 2011 18:18

        Qu’a inventé l’auteur qui n’ait pas été rabaché mille fois par les anticléricaux de tout poil ? smiley


        • Jean-François Jacobs JF Jacobs 22 janvier 2011 19:45


          Bonjour,

          Vous avez raison, je n’invente rien... Et c’est bien là le drame... smiley

          Bien à vous,


        • Thierry 22 janvier 2011 18:30

          Moi aussi je suis athée comme une tasse, Dieu merci ! Pas comme tous ces naïfs qui avaient cru s’y fier !


          • Jean 23 janvier 2011 14:22

            « La vérité, personne ne la détient, cela se saurait... »

            Juste une question :

            Pourquoi alors être athée, dire qu’ il n’ y a rien... ?

            Vous donnez là une réponse.


            • Jean-François Jacobs JF Jacobs 24 janvier 2011 00:02

              Bonjour,
               

              Il n’y a pas d’avantage à être athée (pourquoi devrait-il y en avoir). C’est plutôt bon signe, non ?

              Ce n’est que de la logique sur une base de données qui est à portée de main...

              Mon athéisme n’est pas une réponse, mais une réfutation. Deux plus deux n’égale pas cinq !


            • Jean 24 janvier 2011 05:53

              Bonjour,

              Pourquoi réfuter s’ il n’ y a rien à réfuter ?

              Les athées comme les croyants me consternent, ils sont sûrs de quelque chose...

              Ma logique est celle du constat : ma capacité (faculté de la matière devenue chair) à aimer, rayonner

              Lisez bien l’ evangile, il n’ y a rien d’ autre d’ exprimé si vous creusez :
              « il n’ y aura pas d’ autre signe que celui de Jonas » (Jésus) Jonas : c’ est à dire l’ Homme lui-même

              Ou sur la croix (mythe ou réalité on s’ en fout) : Jésus appelle son père, mais pas de réponse...
              Juste un « j’ ai soif » ... de votre rayonnement ! (le monde visible, le mythe, étant image de la subjectivité, de l’ invisible en nous)

              Ou encore le mythe du buisson ardent où le buissson est organisme (Homme) qui rayonne...

              etc. lisez BIEN

              N’ est-ce pas plus enthousiasmant comme mode d’ être que la pure rationalité qui vous rend -on ne sait pourquoi athées ou croyants- et qui nous même dans le mur (nos chers « élites » qui nous ruinent sont de puissants intellos crétins) ?

              Il n’ y a aucune différence entre Christianisme et bouddhisme : le bouddhisme réfutant tout dialogue sur « Dieu » ou « âme » car les mots sont impuissants, le mental dépassé, et la doctrine du Christ est une promotion du coeur et sûrement pas du mental avec ses croyances

              « Le royaume des cieux est en vous » (Jésus)
              « Vous êtes votre propre refuge » (Bouddah)
              « Connais-toi toi-même » (Socrate)

              « Je veux la miséricorde (Amour) et non le sacrifice (rituel) » (Jésus)
              Et les ennemis mortels de ce dernier étaient les croyants les plus fanatiques (prêtres, théologiens,...)

              rayonnez ! pas besoin de croire.

              Amicalement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès