Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Les maux de l’islam et les nôtres

Les maux de l’islam et les nôtres

Je ne suis pas habituellement un défenseur des religions, mais après avoir entendu et lu à peu près tout et n’importe quoi notamment lors des débats sur l’identité nationale qui tourne aux débats sur l’immigration et l’islam, je vais essayer de tordre le coup à certaines idées reçues telle que l’opposition judéo-christianisme civilisé et islam archaïque.
1/ l’islam religion de conquête :
Je ne cherche pas à minimiser les crimes actuels de certains intégristes musulmans, mais tous ceux qui se réclament d’une culture chrétienne feraient bien de regarder un peu le passé de cette religion, et verraient rapidement que si aujourd’hui le christianisme est la religion dominante dans le monde occidental, c’est grâce à une stratégie conquérante sanguinaire : persécution des païens à l’époque romaine, croisade, inquisition, Saint-Barthélemy…, que l’on dénonce les dérives de certains islamistes est normal, mais pas en lui opposant les soi-disant valeurs humanistes et tolérantes (« civilisée » disent même certains) des religions judéo-chrétiennes.
Le pire argument que j’ai pu lire, s’opposant à l’immigration de musulmans, serait justement le passé judéo-chrétien de l’Europe, pour certains (beaucoup en fait), le christianisme serait une religion « occidentale », ce qui est complètement faux, son prophète est un juif de Galilée, donc son origine est moyenne-orientale et ses principaux préceptes viennent d’Afrique du nord (voir Saint-Augustin).
2/ l’islam méprise les femmes :
Un bref rappel historique de l’évolution du droit en France semble nécessaire (quelques dates clés) :
1919 : les filles ont accès à l’université.
1938 : La puissance maritale est supprimée : l’épouse n’est plus tenue au devoir d’obéissance à son mari
1944 : droit de vote accordé aux femmes
1966 : Les femmes peuvent exercer une activité professionnelle sans le consentement de leur mari.
1972 : Le principe de l’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes est inscrit dans la loi.
1975 : loi Haby : mixité à l’école
1979 : Interdiction de licencier une femme enceinte.
Comme on peut le voir, les avancées sont très récentes et encore loin d’être vraiment respectées, en 2006 l’écart de salaire moyen entre hommes et femmes était d’environ 19% (chiffres Insee). On voit également encore très peu de femmes aux postes à responsabilité que se soit en politique ou en entreprise.
3/ l’islam intolérante vis à vis de l’homosexualité :
Comme pour l’évolution du droit des femmes, voici quelques dates clés concernant le droit des homosexuels,
4 août 1982 : La loi supprime toute pénalisation de l’homosexualité impliquant des personnes de plus de 15 ans, âge de la majorité sexuelle.

17 mai 1990 : L’Organisation mondiale de la santé (OMS) retire l’homosexualité de la liste des maladies mentales.
22 janvier 2008 : La Cour européenne des droits de l’homme condamne la France pour le refus d’adoption par une homosexuelle.
Comme pour les femmes, notre droit et notre tolérance sont très récents et très lent à évoluer. Aujourd’hui en France il leur est toujours interdit de se marier, extrêmement difficile d’adopter et les insultes homophobes ne sont pénalement sanctionner que depuis très peu de temps.
Bref, avant de vouloir donner des leçons de morale aux autres, il faudrait d’abord apprendre à respecter nos propres lois et principes.
4/ l’islam, religion violente :
Le dernier thème favori de nos islamophobes compulsifs serait la soi-disant prédisposition à la violence et à la criminalité de nos immigrants (les plus ciblé étant les africano-musulmans). Je ne veux pas faire de généralités, mais pour avoir visité plusieurs pays africains dont certains majoritairement musulman (mali par exemple), le constat était stupéfiant pour moi, malgré des inégalités et une pauvreté nettement plus importantes, j’y ai rencontré des gens largement supérieur à nous en terme de tolérance, de respect, de convivialité et de solidarité, ce qui m’amène de plus en plus à me poser la question de savoir si ce changement de personnalité une fois chez nous ne serait pas plutôt de notre fait et des « valeurs » inculquer par notre société individualiste.
Beaucoup de gens aiment à répéter que l’immigration est un problème, que l’on ne peut pas accueillir toute la misère du monde, ce qui est en partie vrai, mais il faut aussi se poser la question du pourquoi ces gens émigrent, pourquoi des hommes et des femmes sont près à risquer leur vie pour une petite chance d’arriver chez nous.
De notre côté, nous avons commencé à vaincre notre obscurantisme et les maux que l’on reproche aujourd’hui à l’islam par l’éducation et quand on regarde les statistiques de taux d’alphabétisation dans le monde, les pays ayant les plus faibles taux sont principalement des pays ou l’islam est majoritaire. Ce n’est pas en envoyant des bombes qu’on empêchera un Afghan de mettre une burqa à sa femme, mais bien par l’éducation, la violence ne fait qu’exacerber le sentiment de rejet de notre société.

Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • elec 42 elec 42 1er janvier 2010 11:32

    les religions qui minimisent ou qui pensent que pour des idées philosophique,religieuses ou vestimentaires,la femme est inférieur à l’homme,n’à aucune légitimité dans notre société.


    • Jean 1er janvier 2010 16:44

      Une comparaison intéressante. Comme quoi l’Islam est injustement éprouvée par les occidentaux qui ont beaucoup à apprendre en terme d’éducation et de vie sociale.

      horaires de priere


    • Julius Julius 1er janvier 2010 12:14

      Votre comparaison est abusive. Vous comparez deux côtés qui sont sur le niveau complètement différent d’échelle. Par exemple : D’un côté, les cultures, où les homosexuels n’ont pas tous les droits des hétérosexuels. De l’autre côté, les cultures, où l’homosexualité est punie par la mort. Les choses difficiles à comparer. Et vous prenez la France comme un exemple de la culture occidentale. La France n’est vraiment pas exactement le vaisseau amiral dans les questions comme l’égalité homme-femme.


      • zvalief 1er janvier 2010 15:06

        je ne pense pas que la comparaison soit si abusive que ça, rappelez vous qu’il n’y a pas longtemps l’homosexualité était considérer comme une maladie mentale, alors certe ce n’est pas une condamnation à mort, mais la pression psychologique est énorme.
        j’ai pris la France comme exemple, car il faut bien reconnaître qu’elle est parmis les champions du monde des donneurs de leçons (sans respecter ces mêmes leçons).
        ce que j’essaye de montrer par cet article, c’est que tout ce que l’on reproche aujourd’hui à l’islam, le monde occidentale l’a pratiqué aussi, que nous cessons peu à peu nos pratiques archaïques et obscurentistes par un niveau croissant d’éducation.


      • Shaytan666 Shaytan666 1er janvier 2010 12:30

        Tout d’abord l’auteur devrait apprendre la différence entre chrétien et catholique ! La St Barthélemy était un massacre entre chrétiens, d’un côté les protestants de l’autre les catholiques, Paris vaut bien une messe comme disait Heni IV.


        • zvalief 1er janvier 2010 14:48

          bonjour,
          je connais bien la différence, mais que ce soit les premiers chrétiens (avant schismes) ou par la suite les catholiques, cette religion s’est imposée par la force et de manière sanguinaire, la St Barthélémy est un symbole important de l’intolérance des religieux qui ont voulu imposer leur manière de pratiquer leur culte. L’intolérance des religieux et leur volonté de dominer l’esprit des gens poussent à haïr même ceux qui croient en la même chose, mais qui simplement pratique leur culte différement, et le christianisme n’est pas le seul, dans l’islam aussi on retrouve des conflits (voir chiites et sunnites).


        • DESPERADO 1er janvier 2010 15:13

          @zvalief
          Votre démarche est honorable, mais vous vous adressez à nos amis de la pleurniche pour qui combattre l’Islam est égale à sauver Israel de la turpitude de tout Etat colonial, donc mensonges fadaises etc... tout y passe, comme avec le 911.
          Ils se foutent le doigt dans le sion.
          Quant aux racistes francophiles :)))) ils n’ont pas assez de neurones connectés pour vous comprendre et analyser leurs crétinismes profond.
          Quand aux autistes, pas de remarques, la pathologie est déjà assez lourde pour en rajouter.
          Daï daï daï....


        • unpassant 1er janvier 2010 15:20

          ZVALIEF

          Très bonne analyse mais ranger donc ce miroir que certains regardent juste pour voir s’il se plaise


        • ASINUS 1er janvier 2010 18:58

          @l auteur comme vous l explique si délicatement Desperados , les sous-chiens en plus d etre des tarés n’ont que leurs gueules à fermer pour Desperados et consort ça n est pas l islam dans la Republique mais la republique islamique et pas de discussion , nous reprendons donc avec eux cette discussion le moment venu,le sort des armes decideras du vainqueurs ils le savent depuis toujours c est liés intrassequement à leur foi nous sommes de plus en plus nombreux de notre coté a l’avoir compris.

          Asinus :ne varietur


        • pissefroid pissefroid 1er janvier 2010 13:54

          Je crois que le problème est que notre laïcité est beaucoup trop empreinte de christianisme et que cela pose problème avec l’islam.

          Il-y-a trop d’arrangements avec la religion chrétienne qui sont difficilement transposables avec l’islam.

          Un exemple, l’entretient des églises à la charge de la collectivité.


          • dante dante 1er janvier 2010 19:48

            Peut-être y a t-il un rapport avec le fait que la France est très empreinte de Christianisme depuis 1500 ans...
            La séparation de l’Eglise et de l’Etat a été très violente (saisie des biens des congrégations par la force par exemple). La loi de 1905 est un consensus pour régler la question de façon équilibrée. ( l’entretien est la contrepartie de la saisie des biens. Peut-être suffirait-il de rendre aux catholiques leurs églises ?)
            Pour vous convaincre que tous les points de vue ont été exprimés, il suffit de vous reporter aux archives de l’Assemblée Nationale.
            Bien sûr, les législateurs de 1905 qui avaient réussi à se débarrasser de l’influence de l’Église catholique n’imaginaient que leurs descendants plieraient devant une autre religion !


          • manusan 1er janvier 2010 13:57

            Encore une fois, un article tente par une série de comparaisons qui n’ont rien à voir ou alors à des échelles complètement différentes de justifier que l’Islam est aujourd’hui pleinement intégré à la culture occidentale et qu’aucune réforme de fond n’est nécessaire.

            L’exercice est connu, on ne compte pas les multiples comparaisons entre la Burka et les bigotes ou bien le string est plus scandaleux que la Burka ect ....

            Ceci ne prouve actuellement qu’une chose, les musulmans refusent de voir la réalité sur la perception qu’ont les occidentaux de l’Islam sur leur territoire, or en terre infidèle ce n’est pas aux musulmans de juger si leur religion est aux normes ou non mais bien la culture qui les accueille.

            Dans les scandales internationaux récents on notera cette semaine :

            Le premier occidentaux condamné à la peine capitale en Chine depuis 1951 est un anglais musulman (pour trafic de drogue) et un musulman kosovar tue 5 finlandais dans le plus pur style macabre US.

            Si aucun dialogue n’est possible on connait hélas la suite, en période de crise économique et sociale, il y a urgence.


            • zvalief 1er janvier 2010 15:19

              je ne cherche pas à cautionner certaines pratiques de l’islam, je cherche à montrer que tout ce que l’on reproche aujourd’hui à l’islam, tout ce que l’on considère comme un frein à l’intégration de l’islam a été pratiqué dans notre culture occidentale, qu’il a fallu beaucoup de temps (et ce n’est pas encore finit) pour faire évoluer nos pensées et nos moeurs, et je suis persuadé que ce n’est pas en voulant la faire changer rapidement et par la force que l’on y arrivera.


            • manusan 1er janvier 2010 16:09

              Je n’observe qu’une chose, depuis 40 ans, les maghrébins s’intègrent dans l’ensemble comme tous les autres quand ils ne sont pas pratiquants. L’intégration à la française n’est pas à remettre en cause.

              Ma conclusion purement franco-cartésienne est celle-ci : l’Islam est un frein à l’intégration. Savoir ce qui merde dans l’Islam à ce sujet n’est pas le problème des français toutes origines confondues, mais celui des musulmans, ce n’est pas aux occidentaux de réformer l’Islam.

              Le chômage, difficile pour tout le monde en cette période et à venir, qui pousse les musulmans dans les mosquée plutôt que dans les manif pour changer la politique sociale et économique du pays est incompréhensibles et injustifiable au XXI siècles en Europe.


            • zvalief 1er janvier 2010 16:44

              je suis d’accord, ce n’est pas aux occidentaux de réformer l’islam, mais en europe, c’est la démocratisation de l’accès à l’éducation et son niveau croissant qui a fait évoluer la mentalité des gens et pousser le christianisme à se réformer et se moderniser de lui-même. c’est par la lutte contre l’analphabétisme et pas par la guerre que nous aiderons l’islam à faire de même.
              votre analyse de la cause du repli religieux est juste, mais n’est pas limité aux musulmans, le repli religieux et la montée de l’extrémisme touche également les chrétiens, regardez ce qui ce passe aux états-unis (voir docu. jesus camp ou plus recemment les « talibans chrétiens » dans le mag l’effet papillon sur canal+).


            • zvalief 1er janvier 2010 17:03

              j’ajouterais que ce n’est pas par une cessation de leur pratiques que les musulmans s’intègrent, mais bien par l’éducation, l’apprentissage du pensez par soi-même, de l’esprit critique et donc par leur refus de se laisser dicter leur conduites et leur pensées par des religieux extrémistes.


            • dante dante 1er janvier 2010 19:50

              Donc il faudrait revenir à nos anciennes pratiques pour coller au moyen age islamique ?


            • Serpico Serpico 1er janvier 2010 21:00

              Manusan : « ce n’est pas aux musulmans de juger si leur religion est aux normes ou non mais bien la culture qui les accueille. »

              ******************

              Redites-moi ça pour voir.... ?

              Je me demane qui impose sa « culture » par le fer et par le feu à tous les pays du tiers-monde. Qui envoie ses touristes et ses journalistes mercenaires ainsi que ses soldats criminels complètement incultes « démocratiser » les autres.

              Mais même les islamistes intégristes ne veulent pas vous imposer l’Islam. C’est une invention, une accusation pour les besoins de la cause. Les islamistes veulent tout détruire et pas seulement l’occident. Quant aux musulmans ils se foutent complètement de ce que vous êtes ou non croyant.

              ********************

              "Encore une fois, un article tente par une série de comparaisons qui n’ont rien à voir ou alors à des échelles complètement différentes de justifier que l’Islam est aujourd’hui pleinement intégré à la culture occidentale et qu’aucune réforme de fond n’est nécessaire."

              *****************

              Et ce que vous dites n’a ni queue ni tête...


            • carlos2b 1er janvier 2010 16:05

              Cette analyse de l’islam et de son impact m’a semblé juste et pondérée, les coupeurs de cheveux en quatre ont certainement des remarques plus négatives a formuler sur la comparaison avec le catholicisme ; cependant comment éviter que cette religion se radicalise et donne raison a ses détracteurs notamment par son développement ?


              • Ricos77 Ricos77 1er janvier 2010 17:50

                Je suis vraiment fatigué de lire ce genre d’article, fatigué de voir que l’on parle tant de cette religion, fatigué de constater sa banalisation, fatigué de constater que chaque jour elle progresse un peu plus. Je suis fatigué mais je tiendrais bon, pour mes enfants, pour ma femme, pour ma culture, pour ma langue, pour mes vêtements, pour mon alimentation, pour ma musique, pour ma peinture, pour ma littérature, pour tout ce qui fonde ma vie, notre vie, et qui est chaque jour un peu plus menacé par ce modèle de société totalitaire et théocratique dont ON NE VEUT PAS !!!!


                • jack mandon jack mandon 1er janvier 2010 18:00

                  @ à l’auteur.

                  Les personnes les plus objectives, c’est à dire dans le cas qui nous préoccupe,
                  les personnes sans religion, peuvent émettre un avis cohérent. 
                  Elles peuvent être spirituelles, humanistes mais partagent un intérêt pour
                  l’interrogation sur la tragédie humaine toute religion confondue.
                  Il faut comprendre mon cher que l’impact du judéo-christianisme à travers
                  le temps et l’histoire est assez monstrueux et vraiment désespérant.
                  Toute religion monothéiste dans cette catastrophe planétaire, la votre incluse.
                  L’Europe est arrivée à dissocier l’intime du religieux, le social du religieux,
                  le politique du religieux. C’est un immense fossé qui existe avec nos voisins
                  aux régimes féodaux et totalitaires. Notre démocratie est imparfaite,
                  mais son système lui permet d’évoluer et de s’améliorer.
                  Nous n’avons pas envie de recommencer à nous confronter aux dogmes,
                  à l’obscurantisme et à l’intolérance.
                  Les hommes politiques sont souvent apatrides.
                  Les gens du peuple façonnent leur identité
                  dans le sein maternel, avec la langue de même nature.
                  La Suisse, par exemple, a su en huit siècles, faire cohabiter des ethnies
                  latines et germaniques dans une forme d’unité intelligente.
                  Pendant ce temps les hommes de même famille se déchiraient
                  mortellement dans tout le reste de l’Europe.
                  Ce même peuple s’est manifesté démocratiquement, non pas pour
                  une architecture religieuse, mais pour le symbole et les dérives qu’elle
                  représente pour lui...c’est moins grave qu’un attentat aveugle.
                  Le bon sens populaire n’est pas dépourvu d’humanité,
                  la réalité prend le pas sur l’idéal, mais la vie est cohérente.

                   


                  • Wazix23 1er janvier 2010 18:44

                    " Je suis vraiment fatigué de lire ce genre d’article, fatigué de voir que l’on parle tant de ...ect"

                    MOI AUSSI, ras le bol de l’islam.


                    • ASINUS 1er janvier 2010 19:00

                      @l auteur comme vous l explique si délicatement Desperados , les sous-chiens en plus d etre des tarés n’ont que leurs gueules à fermer pour Desperados et consort ça n est pas l islam dans la Republique mais la republique islamique et pas de discussion , nous reprendons donc avec eux cette discussion le moment venu,le sort des armes decideras du vainqueurs ils le savent depuis toujours c est liés intrassequement à leur foi nous sommes de plus en plus nombreux de notre coté a l’avoir compris.

                      Asinus :ne varietur


                      • frédéric lyon 1er janvier 2010 19:09

                        Article ridicule.


                        La réforme de l’Islam n’est pas notre problème, car nous ne sommes pas musulmans. 

                        Notre seul problème consiste à savoir si l’Islam, tel qu’il existe, est compatible avec les lois de la République et la réponse à cette question est sûrement : 

                        NON.

                        On en finirait pas de relever les incompatibilité entre les lois Républicaines et le code islamique.

                        • jack mandon jack mandon 1er janvier 2010 19:16

                          @ à l’auteur

                          Les juifs se mortifient en hochant du chef sur le mur des lamentations,

                          Les palestiniens en frappant le front à terre le cul en l’air.

                          Entre deux manifestations de foi, ces deux frères sémites ennemis,

                          s’étripent avec conviction en partageant un manque total d’humour.

                          Quant aux chrétiens, ils se sont comportés monstrueusement

                          sur toute la surface de la terre...ils continuent cependant à user leurs genoux

                          en signe de repentance.

                          Les pays européens ont pu avec le temps canaliser le sectarisme religieux,

                          Leur peur, tout à fait compréhensible, est de se coltiner les dérives humaines

                          de religions qui n’attachent pas un intérêt absolu pour la vie simplement terrestre.

                           


                          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 1er janvier 2010 19:49

                            Il y a dans le Coran beaucoup plus de violence que dans les Evangiles :

                            http://atunion.free.fr/la_trib109ext.html#8


                            • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 1er janvier 2010 19:53

                              Notamment les versets dits « versets du 11 septembre » :

                              « On vous lancera du feu et du bronze en fusion et vous serez sans recours. Sourate LV (le Miséricordieux), verset 35

                               »Ils nient l’heure, mais nous avons préparé un brasier pour ceux qui nient l’heure. Quand le brasier les apercevra, ils l’entendront mugir et siffler." XXV (le critère), 11-12


                            • ELCHETORIX 1er janvier 2010 20:11

                              les ennemis ne sont pas les immigrés et l’Islam , s’il faut prendre les armes c’est contre les oligarques et leurs servants , les politiques , les escrocs de la finance internationale et nationale et tous ceux qui prône le mondialisme et l’ultra-libéralisme , ce sont eux les ennemis du genre humain ;
                              Donc le réac . ASINUS a tout faux !
                              Et les autres dont manusan lisez le livre de Tariq RAMADAN « mon intime conviction » , et vous verrez que l’obscurantisme envahit les esprits en Occident , car en Occident vivent des musulmans occidentaux donc de culture occidentale .
                              A l’auteur , vous avez posé là , un bon article , et certains devraient apprendre à cotayer des gens d’autres cultures avant de critiquer .
                              Ils feraient mieux de s’en prendre aux sionistes qui alimentent cette immigration en Europe , au lieu d’encourager un développement et un niveau de vie décent dans ces pays qui sont dirigés par des escrocs soutenus par les politiques atlantistes qui créent volontairement ces migrations pour entretenir le désordre aussi bien dans les pays receveurs ( pays occidentaux ), tout en maintenant les pays où la population n’a d’autre solution que d’émigrer ailleurs pour vivre décemment , dans la misère ( sauf les dirigeants corrompus ) .
                              Cordialement .
                              RA .


                              • ASINUS 2 janvier 2010 20:20

                                Donc le réac . ASINUS a tout faux !


                                heu ????????


                              • ASINUS 1er janvier 2010 20:41

                                les ennemis ne sont pas les immigrés oui
                                 et l’Islam SI !


                                • Serpico Serpico 1er janvier 2010 21:05

                                  Mais d’où tient-on que l’Islam veut s’imposer à l’occident ?

                                  Que ceux qui ne veulent pas de prosélytisme musulman m’expliquent ce qu’ils font face au prosélytisme chrétien et évangéliste ?

                                  Gardez vos croyances. Personne ne vous oblige à devenir musulmans.

                                  Arrêtez de vous faire peur. L’ennui crée certainement des troubles mentaux.


                                  • ASINUS 2 janvier 2010 08:41

                                    bonjour
                                    Mais d’où tient-on que l’Islam veut s’imposer à l’occident ?


                                    vous les avez lu récemment , vus les slogans tagués ici a marseille et éffacés
                                    nuitement par la mairie
                                    écouté un preche « traduit »
                                    lu ici bek ,baska,sentinelleect.
                                    vus les barbus dans votre cité instaurer « l ordre moral »
                                    écouté et compris Tarik Ramadan et la charmante dame qui nous as affublé du doux vocable de sous-chiens

                                    mon voisin arabe immigré musulman« chez lui » n est pas mon ennemi !
                                    mais le hadj barbus arabe et français qui habite en dessous si absolument !


                                  • Mohamed Pascal Hilout Mohamed Pascal Hilout 1er janvier 2010 21:22

                                    Chère ou cher Zvalief,

                                    Le jeudi 17 décembre 2009, j’ai participé au « Débat sur l’identité nationale » organisé à la Préfecture de Melun. Voici quelques propos que j’y ai tenu sur le sujet que vous évitez de traiter :

                                    Je suis Pascal Hilout, né Mohamed. Mes deux parents sont musulmans et je crois que ce débat est salutaire si nous le menons avec franchise et avec tout l’amour que nous devons à ce beau pays et à tous ses enfants, divers et variés. La nation ne peut être l’apanage de certains partis. Votre couleur politique m’importe peu. Mon témoignage consiste à dire que depuis longtemps, nous n’avons pas voulu mettre les points sur 3i, intimement liés : Immigration – Islam – Intégration.

                                    Bien des immigrés avant nous ont subi des discriminations, mais se sont vite intégrés et puis complètement dilués dans le creuset de fusion que la France a toujours été. Or l’islam, c’est à dire les prescriptions du coran et de Mahomet, est une entrave à une réelle assimilation ICI et MAINTENANT. Ce n’est pas la faute à Marianne. L’islam est basé sur des interdits et des restrictions qu’il nous faut absolument dénoncer pour émanciper nos concitoyens musulmanes et musulmans.
                                     
                                    L’injonction faite par l’islam à la musulmane d’épouser uniquement des musulmans ou des convertis bien circoncis est une prescription immonde, inique et contraire au droit des femmes de choisir leur amour et de mener leur vie sexuelle comme elles l’entendent. L’islam est capable de maintenir nos concitoyens musulmans dans des enclos communautaires. Pour ce faire, il est armé d’interdits culinaires, vestimentaires, sexuels, esthétiques, sportifs, commerciaux, sépulcraux etc.

                                    Ma dernière volonté à ma famille est d’être enterré en rang, à côté de mes voisins et de mes concitoyens du cimetière communal qui n’est pas confessionnel. Je ne demande pas le panthéon !
                                    Aujourd’hui, être français pour moi, c’est avoir le courage de dire non à toutes les prescriptions liberticides, sexistes, séparatistes et ségrégationnistes prônées par les religions ET surtout par l’islam de mes parents que j’aime tant. Voltaire, réveillez-vous ! Nos intellectuels sont devenus fous !

                                    Prenez un petit quart d’heure et écoutez ce que j’ai dit face à nos parlementaires qui m’ont auditionné sur le voile intégral.

                                    http://www.assemblee-nationale.fr/13/commissions/voile-integral/voile-integral-20091202-3.asp

                                    Avec tous mes respects


                                    • Png persona-nongrata 2 janvier 2010 03:03

                                      Amine ?


                                      C’est toi de l’UMP ?

                                      Nan mais sérieux comment ça pue le false flag...



                                    • jack mandon jack mandon 2 janvier 2010 08:12

                                      @ Mohamed Pascal Hilout

                                      Monsieur, vos propos présentent l’avantage d’être sages.

                                      Pour faire court et simple, c’est un bon dosage de sensibilité, d’intelligence

                                      et d’humanité...tout ce que l’orient ancien porte dans son histoire profonde,

                                      tout ce qui prévalait sur terre avant que les religions judéo-chrétiennes et
                                       
                                      musulmanes dogmatisent les interdits sur l’amour humain.

                                      Les religions engendrent les névroses et psychoses par les peurs

                                      et interdits qu’elles véhiculent.

                                      L’HOMME est un curieux animal qui s’empêche d’aimer.


                                      • poetiste poetiste 3 janvier 2010 21:54

                                        Qu’est-ce qu’une religion ?
                                         Qu’est-ce qu’une croyance et à quoi ça sert ?
                                        L’instinct grégaire peut réunir des hommes en communauté ? Pour que cette communauté ait une cohésion et une pérennité, il faut lui créer une légende fondatrice, une croyance commune.
                                        Cette légende sera apportée par un prophète dont on dira qu’il a reçu un message divin. A partir de là, on vouera un culte à ce dieu hypothétique qui aurait inspiré le prophète.
                                        La croyance en une légende s’impose par pression sociale, par mimétisme et par la force, une fois récupérée par la politique.
                                        Ceux qui pensent croire de leur plein gré ne sont en fait que les jouets d’une imagination collective qui n’a d’autre but que de se protéger d’autres communautés crées à partir d’autres légendes.
                                        La légende fondatrice, si virtuelle soit-elle, va devenir très prégnante, coercitive. Une religion est née, elle édicte ses lois. Au sein de cette religion, des pouvoirs s’instaurent qui posent partout des interdits, des tabous, des sacralisations, garantissant ainsi leurs prérogatives.
                                        Le croyant de base est marqué au fer, tatoué du signe de cette croyance, conditionné, programmé ; il n’a aucune échappatoire. Tout est prévu pour l’aliéner à cette croyance : condamnation à mort de l’apostat, du non respect de ce qui a été déclaré comme sacré.
                                        Le libre arbitre est proscrit dans une telle communauté. Tout est agencé pour que l’idolâtrie soit de la communauté elle-même et que chacun définisse son identité à partir d’icelle et de rien d’autre.
                                        Si cette religion tribale veut s’étendre, elle devra considérer qu’elle possède la vérité et que les autres, étrangers à ce mythe, sont des mécréants, des sous hommes. Elle ne permettra pas à ses femmes d’épouser ces « étrangers ». L’expansionnisme a de très grosses ficelles quand le peuple est soumis ; aucune remise en question n’est à craindre, le programme fonctionne et la méthode Coué est appliquée dans les écoles, toutes « religieuses », ça va de soi.
                                        Les guerres de religions peuvent ainsi commencer car il y a d’autres légendes fondatrices de civilisations qu’il va falloir combattre. Les ennemis qui se convertiront seront traités avec égards, ainsi ils viendront renforcer les rangs.
                                        Si au sein de la communauté religieuse tribale, des dissidents se manifestent, c’est prévu : on envoie quatre tueurs à gage pour les juger et les éliminer. Ainsi le peuple est-il légalement complice de la tyrannie sur fond de croyance.
                                        Voilà donc une stratégie expansionniste facile à comprendre, nécessitant peu de moyens et pouvant engendrer une civilisation florissante, des conquêtes à travers le monde. Elle durera ce qu’elle durera car les idoles sont toujours renversées un jour ou l’autre.
                                        Si Dieu a créé le monde, l’homme a créé la religion car il faut toujours qu’il réduise ce qu’il touche à sa perception restreinte.
                                        Voilà donc une recette de religion pour ceux qui voudraient jouer les prophètes mais à leurs risques et périls. J’en ai une autre à proposer, elle est inscrite sur un livre qui ne contient qu’un mot sacré (la vie), facile aussi à comprendre mais extrêmement difficile à mettre en œuvre, car d’autres idolâtries attirent les hommes, celle du veau d’or par exemple qui fait fureur en ce moment.
                                        Le croyant prie son dieu ; le trader prie son veau, les espérances sont diverses. Les deux idolâtries sont disjointes.
                                        C’est que chez ces gens là, Monsieur, on ne s’aime pas, Monsieur ; on est à la préhistoire de la conscience à force de croire d’être dans le vrai. Il est dit que l’on ne peut aimer Dieu et l’argent, il faut choisir son maître. Qui est Dieu ?
                                        En politique, s’il est parfait, il ne peut être car chacun sait la boue de la course au pouvoir. Il n’est pas non plus à la bourse, autre boue qui mène à la crise. Disons que tout le monde joue avec des idoles mais si Dieu est, il aura forcément le dernier mot.
                                        A.C

                                         


                                      • Png persona-nongrata 2 janvier 2010 19:11

                                        @ Elchetorix ,

                                        Salam mon ami et mes meilleurs voeux pour cette année avec ce qu’il y’a de mieux pour vous et vos proches .

                                        Qu’elle soit aussi l’année de la victoire contre l’infâme que vous venez de dénoncer et je vous en remercie .

                                        A bas le sionisme et vive les hommes libres.

                                        Paix.


                                        • ELCHETORIX 3 janvier 2010 20:35

                                          @ persona ,
                                          merci pour tes voeux , santé et prospérité à toi et les tiens !
                                          oui , l ’infâme doit être dénoncé , combattu et puni comme il se doit .
                                          Cela suffit qu’une minorité se gave sur le restant de l’humanité !
                                          Ce sera long et difficile , mais la vérité et l’honneur surgiront un jour !
                                          Mais tu peux me tutoyer , je suis loin d’être un « sage »...
                                          Hasta la victoria siempre !
                                          RA .


                                        • dekoill 8 janvier 2010 02:01

                                          Je pense que personne ne doute que l’islam est la religion la plus intolerante des 3 grandes. Ils suffit d’un peu de bon sens, analyser l’histoire et regarder ce qui se passe dans les pays dans le monde pour en avoir la preuve. C’est bien dommage, nous qui avons acceuillit tant de maghrebins les bras ouverts !


                                          • anti-oligarchie anti-oligarchie 9 janvier 2010 01:09

                                            Justement en alaysant l’histoire,c’est exactement le contraire...Les pays musulmans étant occupés à 80% de manière militaire par des forces occidentales(principalement usa) faut pas s’étonner que les ’barbus s’excitent après que leurs femmes et enfants soit ’gazé’ au phosphore.

                                            Un verset du Coran qui résume bien leur idéologie :

                                            Allah ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables. Allah vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Sourate 60, versets 8-9

                                            ça pas une religion de ’tapette’ je vous l’accorde.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

zvalief


Voir ses articles







Palmarès