Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Les Papes passent …

Les Papes passent …

Journal de 20 heures du mercredi 13 Mars sur France 2 : plus d’une demi-heure sur l’élection du Pape avec prière en direct et tout et tout … Et en prime un beau bandeau à droite de l’écran « Habemus Papam ! »… Sur le service public d’un pays laïc, ça fait un peu désordre, non ? La Laïcité permet de pratiquer une religion, mais aussi de n’en pratiquer aucune. Et il est absolument anormal que les médias harcèlent l’ensemble des citoyens à propos de l’élection du responsable d’une association religieuse. Républicain, agnostique, laïc, chaud partisan de la séparation des Eglises et de l’Etat, pour moi, il s’agit d’un évènement qui ne me concerne pas, et ce jour là il se passait aussi d’autres choses dans le monde, que l’on a passé sous silence. Le ton et la déférence des commentateurs n’avaient rien à voir avec la médiocrité, les sous entendus et les mots employés quelques jours plus tôt à l’occasion de la mort d’Hugo Chavez. Dis-moi qui tu sers, je te dirais qui tu es !

Cela étant, puisque le Pape existe, et que son influence va au-delà de ce qu’il est réellement, je souhaite simplement qu’il soit moins réactionnaire que les deux précédents qui ont accompagné avec zèle le grand bond en arrière ultra libéral, recul qui a engendré une dramatique régression pour toute l’Humanité. J’espère aussi qu’il mettra au placard l’Opus Dei, secte obscurantiste, qui a mis le grappin sur l’Eglise sous les pontificats précédents et a joué un rôle atroce et criminel notamment en Amérique Latine. Le nouveau chef de l’église catholique devra prouver qu’il n’a pas été élu pour déstabiliser les régimes progressistes de l’Amérique du Sud et pour remettre les cathos de ces pays dans le droit chemin du système capitaliste. Si les voies du seigneur sont impénétrables, les objectifs de l’église sont parfaitement déchiffrables ! Cette église étonnement silencieuse sur le sort des populations sud-américaine lorsque les USA y ont installé des dictatures pour piller leurs ressources et massacrer les opposants.

Le Vatican est un Etat, et à ce titre mène une politique pour défendre ses intérêts. L’église et sa classe hiérarchique très réactionnaire, favorable au libéralisme et aux riches, ne me surprend pas. D’ailleurs écoutez les politiques qui se réjouissent de son élection. Entendez ceux qui s’en inquiètent. Vous verrez de quel bord est François Ier …., m’étonnerais beaucoup qu’ils défendent les ouvriers qui perdent leur emploi, ceux qui sont chassés de leur logement, qui dorment dans la rue et n’arrivent ni à se soigner ni à manger. « Aide toi, le ciel t’aidera », mais si tu n’es ni riche ni puissant, l’église ne fera rien pour toi !

Pie XII avait soutenu Mussolini, Jean-Paul II le Polonais avait été élu pour porter l’estocade au mouvement communiste en Europe de l’est. Maintenant François Ier est mandaté pour contrecarrer les mouvements démocratiques de gauche en Amérique du Sud. Connaissant l’influence que peut avoir l’église sur les Sud Américains, une opposition frontale de ce pape aux politiques bolivariennes pourrait faire des dégâts dans les rangs chavistes. Oui, Hugo s’en va et François arrive … Ceux qui se réjouissent ne sont pas ceux que les préceptes de son église sont censés protéger ! L’Amérique du sud, c’est également là que les réseaux du Vatican avaient réussi à exfiltrer des criminels nazis à la fin de la seconde guerre mondiale, afin de les soustraire à la justice.

Silencieux sous la dictature militaire, puis à l’heure des jugements des militaires criminels, opposant connu aux gouvernements argentins de Nestor puis de Christina Kirchner, hostile aux prêtres progressistes, Jorge Mario Bergoglio a beaucoup fricoté avec Carlos Menem, le président argentin qui a fait la politique du FMI dans les années 90, et qui a envoyé son pays au fond du trou. 

L’église est tellement sure de la dévotion de ses ouailles, qui arrivent à voir la paille dans l’œil de l’autre mais sont incapables d’apercevoir la poutre qui est dans le leur, qu’elle n’hésite pas à nommer des types traînant des casseroles : après Benoit XVI plus ou moins impliqué dans une Allemagne fasciste, voici un pape aux relations ambigües avec les dictateurs d’Argentine. On l’aura donc compris, l’habit ne fait pas le moine, les vrais enjeux sont ailleurs. Parait que le nouveau pape est le pape des pauvres et des humbles : mieux vaut en rire !

Je garde le moins drôle pour la fin : et si la démission de Benoit XVI n’avait été que du flan ? Si tout avait été décidé pour hâter la nomination d’un pape sud américain afin de reprendre la main sur les populations de ce continent qui ont décidées de s’émanciper du système capitaliste ? Peut-être que de terribles choses se préparent …

Moine CAPUCIN sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2013/03/16/les-papes-passent/

Lire également : L’ATHEISME FACE AUX RELIGIONS

« Car tout sentiment religieux est un sentiment servile et quiconque s’agenouille devant Dieu se façonne à se prosterner devant un roi. »…Joseph JOUBERT


Moyenne des avis sur cet article :  2.9/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Michel DROUET Michel DROUET 21 mars 2013 09:40

    Les médias français se sont prêtés avec complaisance à cette opération de communication : spectacle affligeant.

    Faut-il que nous soyions tombés bien bas en donnant à cet évènement une importance qu’il n’a pas et pour penser que le seul refuge contre la crise serait la prière et une église totalement décalée de ce que vivent les peuples, représentée par un homme élu par une poignée de cardinaux hors d’âge. 


    • Lieutenant X 21 mars 2013 10:34

      Affligeant de bêtises complotistes et de désinformation anticléricale primaire. Postulez donc chez Libé, vous trouverez du boulot.


      • gruni gruni 21 mars 2013 10:53

        Si l’Eglise avait un passé progressiste ça se saurait, d’ailleurs Jésus n’avait-il pas encouragé ses fidèles à payer l’impôt sans discuter, « Rendez à César ce qui est à César ». Quant à Paul il recommandait aux esclaves de travailler sans se plaindre car ils ne travaillaient pas pour leur patron mais pour Dieu. L’histoire et la religion ne sont qu’un éternel recommencement.


        • ricoxy ricoxy 21 mars 2013 12:15

          « Je garde le moins drôle pour la fin : et si la démission de Benoit XVI n’avait été que du flan ? »

          Entendu à mi-mots de la part d’une personne qui avait l’air sain d’esprit, et que je communique sous le sceau du plus grand secret :

          « [...] le pape (Benoît XVI) a dû démissionner entre autre parce qu’il était homosexuel et qu’il avait installé son amant au Vatican. Il a ajouté : «  Tout le monde à Rome le sait. »

          Moi, je ne le savais pas, – mais je n’habite pas Rome.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès