Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Lettre ouverte aux musulmans créationnistes et aux producteurs du film (...)

Lettre ouverte aux musulmans créationnistes et aux producteurs du film “The Signs”

Depuis quelques jours, je reçois plusieurs mails anonymes me proposant de regarder un film “The Signs”. Un film de propagande créationniste. Pour visionner le film, voici le lien : http://www.thesigns.fr/

Si je reçois ces mails, c’est tout simplement parce que j’ai mis en ligne un site intitulé “Dieu n’existe pas”. Lassé de répondre personnellement à ces messages, je profite de l’opportunité que nous offre AgoraVox pour publier ma réponse. La voici :

Bonjour,

J'ai regardé ce film... Affligeants. C’est ce qu’on appelle deux heures de perdues. Le « dessin intelligent », mais comment pouvez-vous vous faire avoir avec ça ?!? Cette récupération du créationnisme évangélique par certains croyants musulmans est vraiment du racolage... De tout temps, il y a eu des prédicateurs qui détournaient les découvertes scientifiques pour leur propre chapelle et quand les découvertes allaient à l’encontre des religions, leurs auteurs étaient bien souvent mis au banc des accusés, des blasphémateurs, des suppôts de Satan... Souvenez-vous de Galilée qui remettait en cause le géocentrisme...

Mon dieu mon dieu mon dieu.... La théorie du complot athée... La bonne blague... Quand ce ne sont pas les juifs, ni les franc maçons, c’est au tour des athées d’endosser le costume du vilain comploteur... Franchement là, il faut vous réveiller !!! Je suis un athée engagé et depuis trois ans je cherche des moyens financiers pour monter un grand spectacle sur les religions d’un point de vue athée (http://issuu.com/dnep/docs/pr_sentation___dieu) et impossible de trouver les fonds nécessaire !!! Personne au gouvernement ne veut mettre un franc de subside pour un tel spectacle et aucun média n’a souhaité en parler... Alors la théorie des athées tout puissant qui dominent le monde, vous pouvez vous la foutre au c… Pour info, rendez-vous dans une librairie et faites le compte des livres pro-croyants et anti-croyants. Pour un livre anti, vous trouverez dix bouquins pro. Un autre exemple plus précis ? La BD “non de dieux” est introuvable en vitrine et difficile à trouver en rayon. Pourquoi ? Parce que les libraires et bouquinistes ont peur de représailles ou de donner l’impression de provoquer les croyants... 

Au fait, ce n’est pas par censure que ces vidéos bidons sont supprimées des « You Tube » and co... C’est tout simplement parce qu’elles sont diffamatoires, enfreignent le droit d’auteur et que des propos de scientifiques sont détournés à des fins de manipulation intellectuelle... En gros, un mec vous dit que vous êtes endoctriné, alors que c’est exactement ce qu’il essaie de faire avec vous (manifestement, cela a bien fonctionné)... Bien entendu, vous n’allez pas me croire, mais je vous assure que c’est un film de propagande. Pour ne prendre qu’un exemple : le réalisateur du film fait passer Dawkins pour un idiot qui reste bouche bée devant les arguments tonitruants des défenseurs du dessin intelligent. Pourtant, si vous prenez la peine de lire “Pour en finir avec dieu”, vous pourrez constater qu’il démonte point par point chaque argument fallacieux des créationnistes. Allez-vous lire ce livre ? J’ai bien peur que non... Mais j’espère que oui. Je vous comprends, il est plus facile de garder ses convictions sans se casser la tête plutôt que d’assumer le fait que l’on n’est qu’un pion manipulé par des imposteurs. Vous savez, si demain je disais à mes amis que je suis dorénavant catholique ou musulman, je ne pense pas que j’en perdrais un seul. Par contre, pour un croyant déclarer qu’il ne l’est plus et c’est l’excommuniassions qui conduit peut-être à la solitude, au désarroi. Ne plus croire, c’est aussi perdre des amis et des repères.

Dans le film, les intervenants expliquent qu’il faut inévitablement une cause divine (pour avoir l’homme sur terre), mais que cette cause (dieu) ne doit pas forcement en avoir une (d’où vient dieu ?) parce que sinon on n’en fini pas… Je trouve l’argument plus que limite, mais il serait même pertinent qu’il ne prouverait pas la véracité du dieu des juifs, musulmans, catholiques ou de leurs nombreuses sous sectes. Bon, perso, appeler ce début « dieu » ou « big bang », je m’en contre fous. Chacun son vocabulaire… De là à imaginer que c’est le même dieu ou big bang qui parlait par la bouche de l’ange Gabriel à Mohamed, je me dis que c’est du délire total... Si pour vous le mot dieu vous renvoi à Allah, pour de nombreux scientifiques (la grande majorité des plus grands), ce même mot signifie tout autre chose. Pour beaucoup cette « chose » n’a aucune interférence avec nous, ni même conscience de notre présence et puis il y en a d’autres qui l’interprètent encore autrement parce qu’ils sont déistes, panthéistes, voir rationalistes modernes, sans oublier les agnostiques et les ignostiques comme moi-même.

L’effet papillon, la théorie du chaos. Un battement d’aile de libellule peut produire une tempête tropicale de l’autre côté de la terre. Je n’affirme pas qu’il n’y a pas eu un début, mais simplement que si début il y a, ce n’est certainement pas celui que vous imaginez et dont vous rêvez. La vie est cruelle et injuste pour beaucoup, non ? Sous quelque prétexte la mort devrait être exceptionnellement réjouissante si on fait bien ce que monsieur le curé ou l’imam nous raconte ?.... Avez-vous déjà remarqué que ce que l’on nous vend comme paradis, c’est un endroit où tous les interdits d’ici seraient possible là-bas... Tout ce qui serait impossible ici (par exemple ne plus mourir ou revoir nos proches que l’on a aimés) devient possible là-bas... Bingo, le gros lot ! Méfiez-vous des publicités trop alléchantes, elles sont souvent mensongères...

Au sujet de la science moderne qui selon le reportage est la preuve de l’existence de dieu, mais vu que la majorité de ses salauds de scientifiques étouffent l’affaire personnes ne le sait (sauf les producteurs du film, ouf, on a failli perdre ce grand savoir) ; demandez-vous combien de prix Nobel sur les dix dernières années croient en un dieu monothéiste et vous aurez une idée de ce que pensent les grands scientifiques de vos histoires à dormir debout...

Question : en quoi prouver que les athées ont tort accréditerait plus la thèse musulmane que la catholique, bouddhiste, zoroastique, pastafarienne, Zeus, apollon, Chiva et les milliers de dieux qui ont accompagnés l’humanité ? ....

Point du vue montage du film, la musique de fond tape bien dans le pathos et les images qui correspondent à chaque mot ou cliché sont vraiment plus que suggestives... Un bon film de propagande, ni plus, ni moins... 

Le passage sur Darwin est plus que pathétique. Si les chiffres vous impressionnent, regardez cette vidéo et vous constaterez que la probabilité va et de loin au darwinisme...

Bien à vous,

JF Jacobs


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

371 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 1er septembre 2011 11:11

    Eternel combat entre évolutionnistes et créationnistes. Dés que vous croisez quelqu’un, quelque soit sa religion, qui vous dit qu’il a raison parce que c’est écrit dans son livre, passez votre chemin car tout dialogue est impossible puisque son postulat de base est : « J’ai raison, c’est écrit dans mon livre … » Vous aurez donc forcément tord. Conclusion, ne perdez pas votre temps et souvenez vous du proverbe suivant : « Le sage cherche toujours la vérité. L’imbécile, lui, l’a déjà trouvé. » 


    • Traroth Traroth 1er septembre 2011 11:42

      On peut aussi décider une fois pour toute que les réponses à ces questions sont, de par leur nature même, hors de notre portée, et passer à quelque chose de moins stérile.


    • Scual 1er septembre 2011 14:04

      Hors de notre portée ? Non, non, non.

      Si on cherche on fini toujours par trouver. Rien n’est hors de notre portée. Tant qu’on ne sait pas, ben on ne sait pas et c’est tout. L’admettre ne nous oblige pas à nous rouler par terre en pleurant devant notre ignorance. Surtout, ça ne nous dispense pas de continuer à chercher.

      Et puis aussi, cette question ne se pose pas en ce qui concerne ce sujet puisqu’on sait déjà... y a bien quelques illuminés qui ne veulent pas savoir, mais en réalité il n’y a pas de doute. L’évolution est un fait, et on ne compte même plus les preuves. On ne connait pas encore tout les mécanismes de cette évolution, mais il n’en demeure pas moins qu’elle est incontestable scientifiquement.

      Alors effectivement mis à part l’évolution qui est un fait, le point de départ, la création de la vie, reste encore un peu floue. Comment on passe d’acides aminés aux bactérie, aux cellules complexe se reproduisant etc... C’est passionnant de continuer les recherches là dessus. Mais en tout cas ça ne change rien au fait que la création d’une espèce complexe direct comme ça en claquant des doigts, c’est stupide.

      Oui j’ai pas peur des mots : stupide. Ça suffit avec ce soi-disant respect pour les théories des autres, les absurdités comme quoi on ne peut détenir la vérité et on doit donc laisser place à toutes les théories. Tout ça c’est du vent. Toutes les théories méritent qu’on les écoute et qu’on les respecte, mais uniquement quand elles ont un fondement scientifique.

      Sans fondement scientifiques, de telle absurdités (car ce ne sont pas des théories mais des délires) ont un nom : stupide.


    • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 1er septembre 2011 14:39

      En fait les théories des « autres » n’en sont pas, ce sont tout au plus des hypothèses et encore je suis gentille là


    • Traroth Traroth 1er septembre 2011 14:46

      « nous rouler par terre en pleurant devant notre ignorance » : Qui vous parle de ça ?

      « Surtout, ça ne nous dispense pas de continuer à chercher » : Ça dépend sur quel sujet.

      « L’évolution est un fait » : Je comprends l’origine du malentendu, maintenant. Effectivement, le commentaire de départ parlait de créationnisme et d’évolution. Oui, évidemment que l’évolution est un fait. Je parlais des questions spécifiquement religieuse : comment se fait-il qu’il y ait un univers, a-t-il ou non un créateur, sommes-nous plus que simplement nos corps, comment pourrait-on jouir du libre-arbitre dans un monde déterministe ? Pour moi, ces questions sont des questions auxquelles il est définitivement impossible de répondre. Ce qui ne veut effectivement pas dire qu’on ne peut pas répondre (et souvent différemment) à un certain nombre de questions auxquelles les religions prétendent répondre, comme : Existe-t-il un dieu qui s’intéresse à nous les humains ? Il faut vraiment un orgueil démesuré et/ou une ignorance crasse pour répondre oui à cette question !


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er septembre 2011 14:55

      excusez moi Gabriel, mais là, votre pensée me laisse sceptique, je la trouve fosse

      @ l’auteur, votre article commence très mal : « Cette récupération du créationnisme évangélique par certains croyants musulmans est vraiment du racolage. » c’est comme si vous accusiez les musulmans d’envahir les médias occidentaux pour étaler la propagande. N’avez vous pas peur d’intervertir un peu beaucoup les rôles. Regardez l’affiche des trois prophètes de dos, le message ne vous semble pas clair... ?


    • Petitou Petitou 1er septembre 2011 15:00

      Ou alors tu peux lui dire « c’est qu’un putain de livre avec des jolies histoires, ils font même des éditions avec des images à colorier ».
      C’est vrai que beaucoup sont bloqués sur des livres millénaires et qu’il ne faut pas débattre. Imaginons la terre en 3125 et son prophète tout puissant : Harry Potter , c’est vrai j’ai lu qu’il a niqué le Seigneur des Ténèbres tout seul avec sa baguette magique.


    • galot01 1er septembre 2011 15:35

      Plus moyen d’être croyant calmement de nos jours...

      Quand ce ne sont pas les moqueries, on se fait traiter d’imbéciles, de stupides...

      Quelle vie !


    • Scual 1er septembre 2011 15:45

      @ Traroth :

      Oui il y a malentendu, en effet. Je parlais bien des questions scientifiques, pas des questions philosophiques et existentielles.

      Sinon c’est clair qu’on peut toujours « chercher » ou plutôt réfléchir sur la question, on ne trouvera pas de réponse scientifique et que plusieurs avis, même contradictoires, peuvent être pris en compte.


    • Gabriel Gabriel 1er septembre 2011 15:49

      Bonjour Lisa, veuillez développer car je ne comprend pas votre remarque merci.


    • Scual 1er septembre 2011 18:04

      J’y peux rien moi si ça vous dépasse...

      En tout cas je sais ce que je sais, je sais aussi ce que je ne sais pas, je sais même que je peux me tromper et je sais une chose : il n’y a rien d’incompréhensible pour l’esprit humain, il y a simplement des manières incompréhensibles d’expliquer les choses. La seule chose importante là-dedans c’est si on a vraiment envie de savoir ou pas. On ne nait pas idiot et dénué de curiosité, mais on peut le devenir... ça s’appelle la foi aveugle et obscurantiste.

      Tant qu’il n’y aura pas eu d’arrêt des découvertes démontrant d’hypothétiques limites intellectuelles à notre espèce, personne ne pourra dire que nous ne pouvons pas comprendre quelque chose. Notre capacité à comprendre est aussi illimitée que notre imagination.

      Quand à cette histoire d’optimisme je ne vois pas vraiment le rapport. Le progrès scientifique est une chose, le progrès tout court en est une autre. Je suis au contraire très pessimiste car les progrès scientifiques à l’heure actuelle sont entre les mains des pires salopards de l’espèce humaine.


    • galot01 1er septembre 2011 18:51

      @cogno3,

      « Croire aux religions, c’est beaucoup plus dur à avaler. »

      Je ne vois pas en quoi les livres religieux seraient tellement moins crédibles que les sciences modernes.
      Les chercheurs nous disent : le monde date de milliards d’années. Certes. Mais comment-savent ils cela ?
      Les datations ont commencé en 1820 et déjà des dates d’estimation pleuvaient quant à l’apparition des fossiles découverts, sans aucun moyen de datation fiable.
      La datation au carbone 14 ne permet même pas aujourd’hui de dépasser les 50.000 ans (et encore, cela dépend du milieu de découverte des fossiles, de présence de carbone dans les éléments à dater, et même -2000 ans c’est déjà la galère - voir les problèmes rencontrés autour du site de Qumran).
      Comment pouvez-vous être si sûrs que le premier homme soit apparu il y a des millions d’années ?

      La réponse est : « une bonne partie de la science est basée sur des conjectures ». Mais cela, peu de gens l’admettrons.

      D’un autre côté nous avons des livres religieux avec certains faits prophétiques avérés. Comment alors sincèrement ne pas se poser des questions ?


    • Jean-François Jacobs JF Jacobs 1er septembre 2011 23:15

      @ Scual

      Bien d’accord avec vous ! Sauf que les religions ne sont pas une théorie, puisque une théorie doit être prouvée par des faits smiley


    • Gabriel Gabriel 2 septembre 2011 07:54

      Mon pauvre ami, déjà s’appeler correcteur et n’être même pas capable d’écrire un nom propre sans faute « Gabriel », pour le chrétien que vous êtes, ça fait désordre. Ce que je cherche, c’est la tolérance Monsieur le correcteur et, bien que profondément croyant,  j’ai une profonde aversion en vers ceux qui brandisse  l’étendard d’une religion comme suprême et unique vérité. Quand à mes phrases à la con, elles ont le mérite de faire voir la limite de votre tolérance et de votre compréhension vis-à-vis de ce qui n’est pas écrit dans vos sacro saintes écritures.  


    • Renaud Séchiant 2 septembre 2011 11:42

      @ Scual

      Bien d’accord avec vous ! Sauf que les religions ne sont pas une théorie, puisque une théorie doit être prouvée par des faits 

      Encore un qui parle sans savoir. le processus scientifique vous est apparemment inconnu. Une théorie n’est pas prouvée par des faits justement puisque ça reste une théorie. Ça devient une loi quand les faits sont la pour la valider. La loi de l’attraction gravitationnelle a été une théorie jusqu’à ce qu’on la valide par l’expérience. Ca va mieux ? vous commencer à comprendre le mot théorie et sa différence avec le mot loi ou il faut que je vous renvoi à wikipedia ?

      Donc désolé mais l’existence de Dieu et donc les religions qui défendent cette théorie sont biens elles mêmes des théories qui n’ont jamais été écartées dans les faits. la preuve, on en discute encore plus de 2000 ans après.


    • Renaud Séchiant 2 septembre 2011 12:22

      Dés que vous croisez quelqu’un, quelque soit sa religion, qui vous dit qu’il a raison parce que c’est écrit dans son livre, passez votre chemin car tout dialogue est impossible puisque son postulat de base est : « J’ai raison, c’est écrit dans mon livre … »

      Dès que vous croisez un athée il vous dit qu’il a raison... mais je me demande sur quoi il se base contrairement aux croyants... Si c’est sur son intelligence j’ai des doutes. Car il me parait plus intelligent de considérer que la vie et la complexité de l’univers émane d’une intelligence créatrice plutôt que de quelques chose qui n’existe pas par définition : Le néant. En attendant les croyant ont une réponse aux grandes questions existentielles. Les scientifiques et les athées n’en ont toujours pas. A 1 X10^(-43) seconde (temps de Plank) aprés le big bang on sait ce qui c’est passé. avant on en a aucune idée. Sans compter que le big ban n’est pas une loi mais une théorie non encore démontrer. C’est la plus plausible mais ca reeste une théorie. Et même si c’est la bonne, ca n’apportera pas la preuve de l’inexistence de Dieu ni les réponses aux question : Pourquoi sommes nous là ? ou allons nous ?

      Il est quand même drôle que les hommes modernes remettent en question plusieurs millénaires de philosophie sur cette question qui ont toute amenées à la même réponses sur tous les coins du globe : Dieu. Ils se croient plus malins que leurs ancêtres les pauvres. Eux qui vivent une vie sans but, dans une société sans but. A croire que l’homme s’est créait lui même. Et pour ceux qui me répondrait que je suis un inculte moyenâgeux, j’ai un minimum de bagage scientifique. Bac S avec mention bien, un bac + 2 en science des matériaux et génie civil et une passion dévorante pour l’astronomie, l’astrophysique, la physique quantique et toutes les sciences théoriques.

      Donc oui les croyants restent sur leur positions. Quoique on peut être croyant et refuser le créationnisme au profit de l’évolutionnisme. Pas de contrainte en religion. Et peu de croyants s’en tiennent à la même interprétation des textes. Un musulman qui voudrait manger du porc le peux. Qui l’en empêchera ? il est seul avec sa conscience et son Dieu. la religion est un guide pour se rapprocher de Dieu. A chacun de l’interpréter comme il l’entend et d’en prendre telle ou telle partie. Tous les musulmans ne croient pas dur comme fer à l’existence des génie (djhins).

      L’athéisme se base sur quoi ? La science ? Mais que sait la science ? Rien ! origine de tout ? —> réponse big bang (et ca reste théorique en plus). En quoi le big bang serait une réponse ? Qu’y avait il avant le big bang ? Qui l’a déclenché ? Qui a fixé la vitesse de la lumière à 300 000 km/s ? Pourquoi elle n’est pas de 299 000 km/s ? Les lois de la physique sont appelés lois mais qui les a écrites ? Sûrement pas les scientifiques car ces lois préexister déja avant leur découverte. La gravité n’a pas attendu newton pour faire tomber les pommes. Si loi il y a : Qui est donc le législateur ?

      Les athées sont imbus de certitudes et refusent d’être soumis à un créateur. Ils se font créateur et leur propre Dieu. Mais que contrôlent ils de leur vie ? Quelle monde l’athéisme nous construit ? L’athéisme est un satanisme. On voit aujourd’hui le résultat de l’athéisme sur nos société. Des sociétés sans valeurs. Sans but. Ah si ! Travailler pour pouvoir se payer tant bien que mal le dernier I phone ou la dernière tablette à la mode. Et quand on croise un SDF dans la rue on feigne de ne pas le voir. 1 euros c’est trop demandé !

      La religion elle préconise de se détacher du matérialisme inutile (iphone, ipad) et de faire l’aumône (donner au SDF). Mais il est vrai que l’athéisme à fait ses preuves ! Il est grandement préférable au religions ! oh oui ! n’empêche il n’y a jamais eu autant de guerre depuis que l’homme ne crois plus en Dieu. Et après on vient compter les morts de guerre des croisades et des chasses au sorcières de l’inquisition. Comme si la religion était la seule cause de la guerre.

      Respecter les croyance des autre (Dieu) car nous respectons les votre (les croyants vivent dans un monde laïc et principalement athée sans avoir à y redire).


    • Gabriel Gabriel 2 septembre 2011 13:28

      Dès que vous croisez un athée il vous dit qu’il a raison... mais je me demande sur quoi il se base contrairement aux croyants... Si c’est sur son intelligence j’ai des doutes.

      Absolument d’accord avec vous, il en va de même pour les athées dont, entre parenthèses, je ne fais pas partie. Aussi ai je fait part de doute concernant des vérités toutes écrites et n’en assène aucune.


    • tikhomir 1er septembre 2011 11:11

      Moi je souhaitais réagir là dessus : « Ne plus croire, c’est aussi perdre des amis et des repères. »

      Alors que l’auteur soutient que l’inverse n’est pas vrai (que s’il devenait catholique ou musulman, il ne perdrait pas d’ami), eh bien j’affirme que c’est souvent faux. Etant moi-même passé de l’athéisme au catholicisme et connaissant pas mal de gens dans ce cas, je peux vous dire que des « amis » (du moins on le croyait) athées ou autres, on en perd et c’est bien malheureux.

      Et un certain nombre de ceux qui reste sont moqueurs, etc. même si ça finit par passer avec le temps et de la discussion.

      Et encore, perdre des amis, « ça va encore », j’en ai vu qui n’étaient plus invités aux réunions de famille, des jeunes mis à l’écart à table, etc..

      Il ne s’agit pas de s’apitoyer sur son sort mais de corriger une idée apparemment fausse de l’auteur. Si vos amis sont assez ouverts ou indifférents et que vous ne perdez personne, tant mieux pour vous, mais c’est loin d’être le cas de tout le monde.

      Maintenant, concernant le fond de l’article, c’était évident, vous faites du prosélytisme pour votre croyance, ceux d’en face en font pour la leur, vous répondez et ils vous répondront d’une autre façon encore. Comme le dit la Bible : Rien de nouveau sous le soleil smiley.


      • Scual 1er septembre 2011 14:11

        Oui c’est normal, c’est le principe de base de toutes les sectes de faire croire que c’est les autres qui vous tournent le dos et ne vous comprennent pas, et non pas vous qui vous désadaptez à la vie en société ailleurs qu’au sein de cette secte...


      • tikhomir 1er septembre 2011 14:33

        @Scual

        A partir du moment où j’approuve ce que dit l’auteur quand il dit « quand on perd la foi, on perd aussi des amis » et que je dis que l’inverse est vrai aussi, selon vos critères, j’en déduis que selon vous : l’athéisme est une secte qui fait croire que les autres vous tournent le dos et qu’ils se désadaptent.

        C’est étrange que vous dites là...


      • Scual 1er septembre 2011 15:38

        Vous n’approuvez pas ce que dit l’auteur si vous dites l’inverse... l’auteur dit bien que quand on trouve la foi les athées ne se détournent pas de vous.

        Vous dites le contraire et moi je vous dit que si quelqu’un tourne le dos à ses amis dans cette configuration, c’est pas les athées, c’est celui qui vient de trouver la foi qui s’enferme dans son délire en pensant que ses amis lui tournent le dos.


      • tikhomir 1er septembre 2011 15:43

        Non, j’approuve ce que dit l’auteur il a raison : quand on devient athée on perd des amis et quand on trouve la foi, on en perd aussi. C’est cette dernière proposition que je corrigeais. Dans les deux cas, c’est bien triste de toute façon.

        Maintenant libre à vous d’interpréter comme vous le souhaitez, cela ne correspond qu’à votre pensée, pas à la mienne.


      • Scual 1er septembre 2011 16:04

        "Vous savez, si demain je disais à mes amis que je suis dorénavant catholique ou musulman, je ne pense pas que j’en perdrais un seul. Par contre, pour un croyant déclarer qu’il ne l’est plus et c’est l’excommuniassions qui conduit peut-être à la solitude, au désarroi. Ne plus croire, c’est aussi perdre des amis et des repères."

        Je crois qu’en fait vous avez mal lu. L’auteur dit bien que ce qui est vrai dans un sens ne l’est pas dans l’autre.


      • tikhomir 1er septembre 2011 17:22

        Oui justement et c’est pour ça que je rectifie car d’expérience, je peux affirmer que c’est vrai dans l’autre aussi.


      • Rounga Roungalashinga 1er septembre 2011 11:12

         Pour info, rendez-vous dans une librairie et faites le compte des livres pro-croyants et anti-croyants. Pour un livre anti, vous trouverez dix bouquins pro.


        C’est du pur sophisme.
        Ce que vous appelez les bouquins « pro-croyants », ce sont des livres qui s’adressent aux croyants pour parler d’un élément de leur foi. Les livres « anti-croyants » s’adressent aux croyants pour leur dire que leur foi est débile ou criminelle (Dawkins, Hitchens), et aux athées pour les conforter dans leur opinion. Les livres que vous appelez « pro-croyants » ne s’inscrivent pour la plupart pas dans la polémique athéisme/croyance. Si on réduit le compte à ce critère, à combien s’élève le ratio ?

        La BD “non de dieux” est introuvable en vitrine et difficile à trouver en rayon.

        Que voulez-vous dire par « difficile à trouver en rayon » ? Et si c’était parce qu’elle ne se vend pas bien ? Simple question.


        Vous savez, si demain je disais à mes amis que je suis dorénavant catholique ou musulman, je ne pense pas que j’en perdrais un seul.

        C’est à voir. Si vous ne faites que leur dire, c’est sûr que vous avez peu de chances de les perdre, mais si vous vivez réellement selon la foi chrétienne ou musulmane, ce sera autre chose.


        L’effet papillon, la théorie du chaos. Un battement d’aile de libellule peut produire une tempête tropicale de l’autre côté de la terre.

        J’espère que vous ne prenez pas à la lettre cette illustration de la théorie du chaos.


        Sous quelque prétexte la mort devrait être exceptionnellement réjouissante si on fait bien ce que monsieur le curé ou l’imam nous raconte ?....


        Justement l’objectif n’est pas que la mort soit « réjouissante », mais de ne plus être mort.


        Autrement, pour parler du film, que je n’ai pas vu, l’argument développé semble être le classique argument « physico-théologique », qui n’a pas valeur de preuve, bien évidemment. Cependant, que ce ne soit pas une preuve n’interdit pas de s’émerveiller, ce qui est déjà pas mal.


        • Jean-François Jacobs JF Jacobs 1er septembre 2011 23:36

          @ Roungalashinga

          Qui a dit que ce livre ne se vend pas bien ? (La BD “non de dieux”)

          Vous sortez du contexte, car dans le texte, j’explique pourquoi ce livre n’est pas en rayon...

          @ lecorrecteur

          Au contraire des religions, l’athéisme n’a pas besoin de prosélytisme pour être exponentiel... 


        • aztaman 2 septembre 2011 01:13

          Mais alors t’es un grand malade (le correcteur).
          athéisme = négationnisme ??!?

          explique parce que la je bloque...


        • Jean-François Jacobs JF Jacobs 2 septembre 2011 02:09

           @ lecorrecteur

          Oui, comme vous le dites avec grande classe, je ne suis qu’une petite crotte...

          Relisez vos classiques, votre dieu n’est pas sujet à l’étron...


        • Rounga Roungalashinga 1er septembre 2011 11:14

          C’est donc vous qui êtes à l’origine du site débile dieunexistepas ?


          • Jean-François Jacobs JF Jacobs 1er septembre 2011 11:27

            Oui, à votre service...


          • Rounga Roungalashinga 1er septembre 2011 11:43

            Juste pour les autres, un exemple des énormités qu’on trouve sur dieunexistepas :

            Bible est contraire à toutes nos valeurs modernes. On peut en effet aisément démontrer que :

            [...]
             
            La Bible fait l’éloge de la souffrance
             
            La Bible prône la pauvreté

            Ainsi donc on apprend que la richesse est une valeur moderne, de même que l’absence de souffrance !
             
             
            La Bible est fausse scientifiquement
             
            La Bible contient de nombreuses erreurs scientifiques. Elle affirme par exemple que la chauve souris est un oiseau, alors que c’est un mammifère (Lévitique 11 :13). Elle affirme de même que les lapins et les lièvres sont des ruminants, alors que ce sont des rongeurs (deutéronome 14:7).

            L’erreur de la Bible est donc de ne pas respecter les classifications scientifiques qui ont été établies après elles !

            Ce ne sont que des exemples, des pépites comme ça, il y en a plein.


          • Jean-François Jacobs JF Jacobs 1er septembre 2011 11:52

            Vous oubliez l’Omniscience de votre bon dieu... Si la révélation est fausse, c’est sans doute qu’elle vient de l’homme...


          • tikhomir 1er septembre 2011 12:29

            La Bible ne fait pas l’éloge de la souffrance ou de la pauvreté, ce serait idiot... C’est juste que c’est une réalité humaine et c’est un constat. Par contre elle fait l’éloge du bonheur, de la Vie, de la joie.

            Depuis la création narrée dans la Genèse où Dieu créé par amour en passant par le premier mot du livre des psaume qui est « heureux », les béatitudes (« heureux, .... »), les grandes fêtes d’Israël de l’AT, en passant par la naissance du sauveur, jusqu’à la résurrection qui est joie aussi et victoire sur la mort et le péché et la conclusion des évangiles (l’Evangile commence dans la joie et se termine dans la joie), jusqu’à l’apocalypse qui se termine aussi dans la joie.

            Oui, il y a de la souffrance, peut-être que la Bible vous semble trop humaine, trop réelle ? On ne peut pas toujours se contenter de lire Oui-Oui où tout est beau et le pire qui puisse lui arriver c’est de paumer ses clefs de bagnole jaune et rouge.

            De même il n’est pas question de faire l’éloge de la pauvreté, mais de la simplicité, du non-attachement aux choses matérielles, etc.. Il est vrai que souvent, ce sont les pauvres qui ont ces qualités, mais pas toujours. Allez, pour ceux qui ont voyagé dans des pays pauvres (ou qui ont des voisins pauvres) un peu hors des sentiers touristiques, combien les gens locaux ont partagé avec vous plus que vous n’auriez partagé avec eux s’ils étaient venus ici (sachant que vous n’auriez souvent même pas pris sur ce qui vous était nécessaire à vous-même pour partager avec eux contrairement à eux) ?

            Il faudra un jour lire la Bible et pas en prendre quelques passages au hasard ou seulement ceux qui nous arrangent, ça se lit dans la globalité.

            Oui, la Bible fait passer un message de joie : aujourd’hui, vous est né un Sauveur.

            Que vous n’y adhériez pas, OK, mais de là à raconter n’importe quoi sur la Bible...

            Du reste, je suis d’accord avec Roungalashinga qui commente de façon juste.


          • tiloo87 tiloo87 1er septembre 2011 12:30

            à Roungalashinga  :
            donc la bible est bien « humaine » : rien avoir avec dieu. c’est un roman, au mieux un essai « scientifique » écrit par des hommes pour les hommes ?


          • tikhomir 1er septembre 2011 12:46

            @tiloo87

            Evidemment que la Bible est humaine et c’est pas une nouveauté. Elle a été écrite par des hommes pour les Hommes et inspirée par Dieu comme on dit. C’est en ça que c’est considéré comme étant la « Parole de Dieu », rien à voir donc avec un bouquin qui descend du ciel ou dicté directement par Dieu à son secrétaire...


          • James James 1er septembre 2011 12:55

            « La Bible prône la pauvreté »

            Dans les années 1960, des communautés de base d’Amérique latine ont justifié leurs luttes contre les déséquilibres économiques, sociaux et politiques en se référant à l’Evangile et à l’analyse marxiste des rapports humains.

            Ce mouvement fut conceptualisé sous le nom de théologie de la libération


          • Rounga Roungalashinga 1er septembre 2011 13:16

            Ben oui, dire que la Bible a été inspirée par Dieu ne veut pas dire que celui qui écrivait avait une conversation téléphonique avec Lui ou quelque chose comme ça. C’est vraiment ne rien comprendre à l’inspiration et à la mystique d’interpréter ça comme ça. Dès lors, se servir d’erreurs scientifiques pour infirmer la caractère divin de l’Ecriture est un non-sens, cela présuppose que Dieu dise « non, attends, avant que tu marques ça, je dois t’avertir que c’est une connerie : en vérité je te le dis la Terre tourne autour du Soleil, et je dois aussi t’apprendre que la matière est constituée de petits atomes eux-mêmes composés de quarks, entourés d’électrons, et puis le remède contre le cancer, c’est ****.Enfin, je te dis ça c’est important que tu le saches parce que sinon on va se moquer de moi après ». Bref, Dieu avait des choses plus intéressantes à dire que ça.


          • Pascain Pascain 1er septembre 2011 13:37

            Et en plus :


            « Elle affirme de même que les lapins et les lièvres sont des ruminants, alors que ce sont des rongeurs (deutéronome 14:7). »

            CE NE SONT PAS DES RONGEURS !!!

            Alors quand on se prend pour une sommité, on assure un minimum sur ses affirmations avant d’étaller sa science ! 

            Pour info :
            « Ce ne sont donc pas des rongeurs mais des lagomorphes »

          • Traroth Traroth 1er septembre 2011 15:00

            @Roungalashinga : "dire que la Bible a été inspirée par Dieu ne veut pas dire que celui qui écrivait avait une conversation téléphonique avec Lui ou quelque chose comme ça«  : Vous devriez au moins vous renseigner sur ce que vous défendez. La première partie a été écrite par des prophètes, dont l’un qui a dialogué avec un buisson enflammé. La seconde partie a été écrite par les types qui suivaient Jésus, après que des flammes soient descendues du ciel pour se poser sur leurs têtes, moment à partir duquel ils ont commencé à parler en plein de langues différentes.

            Êtes-vous en train d’affirmer que votre dieu aurait pu inspirer des choses fausses à ces personnes ? Attention, vous êtes à la limite de ce que les gens comme vous appellent »blasphème" ! smiley


          • tikhomir 1er septembre 2011 15:22

            @Traroth

            Et sinon, lorsque l’on vous dit quand on a faim « j’ai l’estomac dans les talons », vous imaginez vraiment que la personne a son estomac dans les talons et qu’elle le pense comme ça ?

            Ou quand on vous dit « Dieu est lumière », vous vous imaginez vraiment une lampe et une ampoule allumée ou une bougie ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès