Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Londres provoque-t-elle l’islamisme ?

Londres provoque-t-elle l’islamisme ?

Salman Rushdie a passé ces quelques dix-huit dernières années dans la clandestinité. Clandestinité qui risque de se poursuivre de plus belle jusqu’à sa mort, emportant avec lui son nouveau titre de Sir Salman Rushdie.

Sa Majesté la reine Élizabeth II célèbre ses 81 ans. Tout n’aurait été qu’un simple anniversaire, malgré ses fastes et ses défilés, s’il n’était pas survenu, entre-temps, un événement fâcheux : Salman Rushdie, le blasphémateur, qui a été contraint de vivre dans la clandestinité pendant des années en raison d’une fatwa lancée contre lui, vient d’être fait chevalier à l’occasion de l’anniversaire royal. Anoblissement jugé offensant par le Pakistan.

Dans la liste des nouveaux Commandeurs de l’Empire britannique figure la journaliste de la chaîne d’information CNN, Christiane Amanpour, qui a la double nationalité iranienne et britannique.

Âgé de 59 ans, la vie de Salman Rushdie a basculé lorsqu’il a été menacé par une fatwa lancée, en 1989, par le fondateur de la République islamique d’Iran, l’ayatollah Rouhollah Khomeiny. Ce dernier a « condamné à mort » Rushdie en raison de son roman « Les Versets sataniques », jugé blasphématoire pour l’islam.

Il a passé ces quelques dix-huit dernières années dans la clandestinité. Clandestinité qui va se poursuivre de plus belle.

Le Pakistan vient de manifester son plus vif désaccord au fait de voir ennoblir l’écrivain blasphématoire. Son exigence, formulée auprès de Londres, est de retirer à Salman Rushdie le titre de chevalier qui lui a été décerné par la reine Elizabeth II. Ce titre noble offenserait les musulmans. Le ministre pakistanais aux Affaires religieuses a même estimé que cette distinction justifierait des attentats-suicides.

Les députés pakistanais ont approuvé une résolution présentée par le ministre des Affaires parlementaires, Sher Afgan Khan Niazi. « Le titre "Sir" accordé par la Grande-Bretagne à Salman Rushdie le blasphémateur blesse les sentiments des musulmans dans le monde. Chaque religion a droit au respect. Je demande au gouvernement britannique de retirer immédiatement ce titre car il crée une haine religieuse  », a déclaré le ministre devant l’Assemblée nationale pour qui l’anoblissement de Salman Rushdie est également : « une source de souffrance pour les musulmans et cela va encourager les gens à commettre des blasphèmes contre le prophète Mahomet  ».

Dans sa logique imperturbable, le ministre des Affaires parlementaires, Sher Afgan Khan Niazi, poursuit : « L’Ouest accuse les musulmans d’extrémisme et de terrorisme mais quelqu’un qui ferait exploser une bombe sur son corps aurait raison de le faire à moins que le gouvernement britannique ne présente des excuses et ne retire (à l’écrivain en exil) son titre de Sir ».

Dans l’est du Pakistan, à Multan, des étudiants islamistes ont brûlé des effigies de la reine Elizabeth II et de Salman Rushdie. Une centaine de manifestants portant des banderoles condamnant l’écrivain ont également scandé « Tuez-le ! Tuez-le !  ».

Un nouveau tsunami se profile à l’horizon.

L’Iran mesure sa position en qualifiant d’acte d’« islamophobie » cet anoblissement : « Donner une médaille ou anoblir quelqu’un qui est l’une des figures les plus haïes de la communauté islamique est un signe très clair d’islamophobie chez les hauts responsables britanniques », a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne, Mohammad Ali Hosseini.

Téhéran a promis en 1998 de ne pas appliquer sa fatwa contre l’écrivain britannique. Par contre, l’Organisation to Commemorate Martyrs of the Muslim World offre une récompense de 75 000 livres à quiconque mettra à exécution la Fatwa. Le secrétaire de l’Organisation, Forouz Rajaefar, a déclaré dans une entrevue au TimeOnLine, de Londres : « The British and the supporters of the anti-Islam Salman Rushdie could rest assured that the writer’s nightmare will not end until the moment of his death and we will bestow kisses on the hands of whomsoever is able to execute this apostate ». Avec bien sûr une infinie gratitude financière de 75,000 livres Michael Binyon, du Time, évalue à environ 10 millions de livres le coût de la protection de Salman Rushdie depuis 1989.

En 1989, l’ayatollah Khomeini avait lancé une fatwa condamnant Salman Rushdie à mort suite à la publication des Versets sataniques. Le guide suprême de la Révolution islamique iranienne jugeait le livre blasphématoire envers l’islam. L’écrivain britannique d’origine indienne avait alors dû entrer dans la clandestinité.

Le groupe Iran-Resist propose une théorie qu’il faut traiter avec beaucoup de circonspection. Pour les fins d’un éclairage complet, sur la question de l’écrivain blasphématoire, aux yeux de l’Islam, il convient de la présenter.

« Quand Rushdie publia les Versets Sataniques en septembre 1988, personne en Iran n’a réagi. Rushdie n’était pas perçu comme un élément hostile. Le livre avait alors passé inaperçu. La date correspond au moment de la fin de la guerre Iran-Irak quand, comme maintenant, Rafsandjani voulait renouer avec les Américains.

Et comme aujourd’hui, ce rapprochement n’était pas du goût des Russes qui étaient alors des Soviétiques. C’est alors que certains services de KGB ont traduit les bonnes feuilles du livre afin d’inciter les mollahs à réagir en intégristes et ce afin de saboter le rapprochement avec les Américains.

L’inspiration du KGB a été bien fondée, les mollahs ont saisi l’occasion sans probablement saisir la portée négative de leur geste. C’est en février 1989, au moment de la commémoration de la révolution islamique, que les cerveaux du régime ont lancé leur fatwa contre cet écrivain quasi inconnu et son livre franchement indigeste et illisible que le fondateur de ce site avait acheté en 1989 en signe de protestation contre cette fatwa.

Depuis cette date, les menaces contre Rushdie sont renouvelées chaque fois que le régime des mollahs est en baisse de popularité dans l’opinion islamique internationale. D’ailleurs l’autre pays qui a protesté est le Pakistan, un autre État islamique dont le président est en difficulté.  »

Chinua Achebe, père de la littérature africaine moderne, vient d’obtenir le prestigieux prix « Booker Prize » (équivalent britannique du Goncourt) d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Des écrivains tels qu’Ian McEwan, Philip Roth et Salman Rushdie étaient également en course pour le prix doté d’une bourse de 60 000 livres.

En conclusion, Londres refuse de revenir sur sa décision, estimant que le titre de Salman Rushdie est amplement mérité. Mais il faut se rappeler ce vœu formulé par Forouz Rajaefar : « We will bestow kisses on the hands of whomsoever is able to execute this apostate ». Salman Rushdie n’aura jamais droit à une retraite dorée.


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

337 réactions à cet article    


  • Dalziel 20 juin 2007 12:27

    Londres provoque t-elle l’islamisme ?

    Autre question : nos actions quotidiennes doivent-elles être conditionnées par le souci permanent de ne pas provoquer l’islamisme ?


    • Paradisial Paradisial 20 juin 2007 19:18

      La bêtise provoque la bêtise.

      Sotte ou bonnement inspirée la reine Elisa-bette ?! Telle est la question.


    • Sébastien Sébastien 20 juin 2007 12:31

      Londres ne provoque pas l’islamisme et que je sache, la Grande-Bretagne est un pays souverain qui n’a pas besoin de consulter le Pakistan ou autres pour savoir ce qu’il doit faire. Si Londres devait se conformer a une fatwa emise par des fanatiques religieux et qui n’a, en plus, aucune legitimite internationale, ce serait tres grave.

      Le meilleur moyen de lutter contre ces terroristes n’est pas de faire ce qu’ils disent mais plutot de leur montrer que leurs menaces sont steriles.

      Je souhaiterais a cette occasion voir, enfin, ceux que l’on appelle les musulmans moderes s’elever contre tous ceux qui menacent de mort Rushdie au nom de la liberte d’expression. S’ils se taisent, alors ils se rendent complices des extremes.


      • LE CHAT LE CHAT 20 juin 2007 12:50

        londres pas plus que copenhagen avec ses caricatures ne provoquent l’islamisme .

        tout comme Sébastien , je trouve qu’on entend peu les religieux islamiques modérés qui par leur silence sont fait complices ;s’ils fustigeaient l’intolérance dans leurs pays , on n’en serait pas là .


        • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 20 juin 2007 13:10

          Merci de vos commentaires

          Sera-t-il possible un jour de regarder l’Islam avec tolérance et l’Islam pourra-t-elle jeter un regard apaisé sur un monde qui ne partage pas ses convictions religieuses ? Puissions-nous y parvenir, un jour. Pierre R.


          • Emmanuel 20 juin 2007 13:28

            Il sera possible de regarder un jour l’Islam avec tolérance quand tout l’Islam sera compatible avec la charte des droits de l’Homme, sa partie modérée se devant de condamner et d’exclure explicitement ceux qui y font déshonneur.


          • Bulgroz 20 juin 2007 13:30

            Pierre R,

            la réponse à votre question est NON, définitivement NON.

            Pour ce qui me concerne, je n’ai aucune obligation de tolérance vis à vis d’un système politique (L’Islam) qui pourrit l’existence de ceux chez qui elle est implantée.

            Et je dis non et non à vos visions angéliques rétrogrades qui sont un déni de la réalité.


          • bersace bersace 20 juin 2007 15:07

            L’Islam se renierait alors. Redecker avait tord d’avoir raison. L’Islamisme prend sa source dans le Coran. Quand l’Islam permettra à ses fidèles d’avoir un regard critique sur le Coran, l’Islam ne sera plus « Soumission ». Pas la peine de se lancer dans de grande dissertation pour comprendre ça, la lecture du Coran suffit.


          • biloo 21 juin 2007 14:03

            face a un tire purement britanique qui n’a aucune valeur dans leur pays, ils proposent comme seule alternative, la mort, la desolation, le terrorisme ???

            comment regarder l’intolerence avec tolerence ?


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 juin 2007 04:09

            @ Pierre R. Bien sûr. Quand ils n’y croiront plus. Et le plus tolérant sera toujours celui qui y croit le moins. En introduisant une notion d’absolu, toute religion relativise tout ce qui n’est pas elle et se place par dela le bien et le mal. C’est la brèche par laquelle se glisse la bête en l’homme pour sauter à la gorge de son prochain en se gardant bonne conscience. Le Coran est marginalement moins barbare que la Bible... mais uniquement parce qu’il est venu quelques siècles plus tard. Pour la tolérance, il faut chercher les croyances qui évacuent le concept d’un Dieu personnel et laissent donc sa responsabilité à l’homme.

            http://www.nouvellesociete.org/5116.html

            Pierre JC Allard


          • miaou miaou 25 juin 2007 14:54

            « Pour la tolérance, il faut chercher les croyances qui évacuent le concept d’un Dieu personnel et laissent donc sa responsabilité à l’homme »

            Résultats : le stalinisme et apparentés (inspiration idéologique : marwisme athée) et le nazisme (caution scientifique : darwinisme social) ont fait pire en quelques décennies que toutes les guerres de religions depuis l’aube de l’humanité.


          • snoopy86 20 juin 2007 13:23

            Pierre votre réponse est d’un angélisme confondant.

            Comment regarder avec tolèrance une religion qui en est l’absolue négation ?


            • Tab Tab 20 juin 2007 13:28

              Hey you ! smiley


            • Tab Tab 20 juin 2007 13:25

              Dire que londres provoque l’islam, c’est oublier que salman rushdie a écrit de nombreux autre ouvrages. Il mérite ce titre de sir car au delà des versets sataniques, il reste un grand écrivain britannique.


              • Le Panda Le Panda 20 juin 2007 13:30

                Il semble à priori et cela depuis une dizaine d’années que la fatwa lance de fer de l’ensemble des fanatiques islamiques ou autres ne trouvera d’écho.

                Pierre il est bon d’avoir soulevé ce contexte venant de l’Angleterre via les pays du moyen- orient.

                A mon modeste avis, le départ de Tony Blair marque un pas de plus dans l’escalade des « guerres sans raison ».

                Le prochain conflit mondial, sera d’ordre religieux, ou l’économie mondiale ne repartira jamais.

                Ce titre de Sir arrive trop tôt ou trop tard, pour renflouer les caisses des vendeurs d’armes. Je suis persuadé que l’acte posséde une portée bien plus politique que celle de l’exil.

                Lorsque les gens comprendont qu’ils sont manipulés par des informations qui ne le sont pas, l’ouverture aux valeurs de toutes les cultures auront leurs places dans une sociéte en perdition.

                Votre article soulève un probléme de fond bien plus inquiétant que la valeur d’une décoration d’un titre, l’enjeu y est supérieur et de loin.

                Il suffit de mesurer la portée des 27 années d’emprisonnement de Nelson Mandéla, sa libération a surtout servie les dirigeants du G8, en premier lieu François Mitterrand.

                Donc lorsque l’on constate ce que cet empire est devenu, il vaut mieux ne plus ou peu en parler.

                Normal par contre que la réaction vienne de l’Iran et du Pakistan, il suffit de savoir que l’arme nucléaire ces 2 nations la posséde sans pouvoir mener à bout les raisons, d’oser braver la valeur occidentale et celle des U.S.A.

                Je souhaite pouvoir me tromper, mais je pense à regrets avoir raison.

                Le peu de temps qui nous reste entre l’éte, l’automne et l’hiver, nous maculera ou pas ?

                Merci d’avoir soulevé ce contexte qui a une portée bien plus importante que la teneur de bonne volée de votre article.

                Amicalement,

                Le Panda

                Patrick Juan.

                 smiley


                • LE CHAT LE CHAT 20 juin 2007 13:55

                  @panda

                  salut panda , as tu vu qu’on avait retrouvé le crâne d’un de tes lointains ancêtres qui ne pouvait pas être islamiste http://fr.news.yahoo.com/19062007/202/decouverte-du-crane-du-plus-ancien-ancetre-ce-jour-du.html

                  bien à toi


                • Le Panda Le Panda 20 juin 2007 15:12

                  @ LE CHAT, tu sais que je t’aime bien toi, vieux grigou, mais si tous les grigous étaient comme toi, le monde faudrait une caresse.

                  Salut à toi, et merci de venir laisser tes messages sur mon site et mes blogs, soit dit en passant ils sont en ligne et je te remercies de ta patte de velours.

                  Amicalement,

                  Le Panda

                  Patrick Juan.

                   ;-/


                • Le Panda Le Panda 20 juin 2007 15:32

                  @ Pierre bonjour,

                  je suis surpris que vous n’ayez pas répondu à mon message plus haut.

                  J’ai pris connaissance de vos espoirs sur les hommes je formule la même chose.

                  Toutefois, il ne faut pas perdre de vue et vous le savez, en ce qui me concerne je me suis rendu sur place.

                  Je puis vous garantir que j’ai lu Le Coran, il vaut largement La Bible. Lorsque l’on prend connaissance des croyances et de l’application par des Religieux axés il y a un gouffre bien plus grand que le sommet de l’Himalaya qui culmine à plus de 8000 mts.

                  Même sur le plus des soins et de la prévention, la religion tient une place spirutelle trés forte car certains en font un commerce, tout comme à Lourdes ou à Rome, le contester c’est ne pas avoir bougé ses méninges, ni ses fesses de chez soi.

                  Oui, à mon sens on se doit de respecter toutes les religions, car elles sont comme les microbes qui ne connaissent point de frontière.

                  Merci, Pierre si vous souhaitez, échanger sur cette position.

                  Le tout n’est pas de dire :« Il faut vivre en paix » il faut le démontrer et s’en donner les moyens. Cela nous en avons les moyens par les explications alors utilisons-les et discutons-en. Ce message bien sur s’adresse à tous !!

                   smiley

                  Amicalement,

                  Le Panda

                  Patrick Juan.


                • Le Panda Le Panda 20 juin 2007 15:36

                  @ Pierre bonjour, je suis surpris que vous n’ayez pas répondu à mon message plus haut.

                  J’ai pris connaissance de vos espoirs sur les hommes je formule la même chose.

                  Toutefois, il ne faut pas perdre de vue et vous le savez, en ce qui me concerne je me suis rendu sur place.

                  Je puis vous garantir que j’ai lu Le Coran, il vaut largement La Bible. Lorsque l’on prend connaissance des croyances et de l’application par des Religieux axés il y a un gouffre bien plus grand que le sommet de l’Himalaya qui culmine à plus de 8000 mts.

                  Même sur le plus des soins et de la prévention, la religion tient une place spirutelle trés forte car certains en font un commerce, tout comme à Lourdes ou à Rome, le contester c’est ne pas avoir bougé ses méninges, ni ses fesses de chez soi.

                  Oui, à mon sens on se doit de respecter toutes les religions, car elles sont comme les microbes qui ne connaissent point de frontière.

                  Merci, Pierre si vous souhaitez, échanger sur cette position.

                  Le tout n’est pas de dire :« Il faut vivre en paix » il faut le démontrer et s’en donner les moyens. Cela nous en avons les moyens par les explications alors utilisons-les et discutons-en.

                  Ce message bien sur s’adresse à tous !!

                  Reprise car erreur d’emplacement désolé.

                  Amicalement,

                  Le Panda

                  Patrick Juan.

                   smiley


                • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 20 juin 2007 17:59

                  @ Patrick (Panda)

                  Le décalage horaire de six (6) heures me crée quelques soucis. Ajoutée à cela une panne d’Internet n’est pas de tout repos. Désolé pour le retard mis à répondre à vos commentaires. Je parcours le tout et je vous reviens.

                  Pierre R.


                • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 20 juin 2007 18:20

                  @ tous

                  De ce côté-ci de l’Amérique, nous vivons en général assez bien avec toutes les confessionnalités présentes sur notre territoire. Je parle bien évidemment du Québec. Ce ne fut pas toujours le cas. Il fut un temps où l’Église catholique jouait un rôle dogmatique sur l’ensemble de nos pensées et de nos actions. Nous nous en sommes affranchis avec l’arrivée de ce que nous avons appelé : la révolution tranquille (dans les années 1960).

                  Comme je l’ai déjà indiqué, à l’occasion d’interventions dans d’autres rubriques d’Agoravox, le Québec est soucieux de vivre en harmonie avec l’ensemble des résidents de quelque religion que ce soit, à la condition qu’il y ait respect mutuel et qu’une confessionnalité ne cherche pas à dominer. Le gouvernement a créé une commission d’enquête dont le mandat sera précisément de définir un cadre d’harmonisation pour que nous puissions, dans le respect de notre culture, de notre histoire et de notre culture, vivre en paix et nous ouvrir aux autres peuples.

                  Il y a eu des abus, autant des religions protestantes, juives ou islamiques, à vouloir des droits et à revendiquer des statuts qui apparaissaient aux yeux du Québec totalement illégitimes. Au lieu de nous enflammer, le gouvernement a créé cette commission d’enquête qui fera des recommandations aprés avoir mené des consultations publiques à la grandeur du territoire.

                  Tout n’est pas parfait. Il nous reste beaucoup de chemin à parcourir. Sommes-nous des angelots pour autant ? Je ne sais pas. Mais nous voulons vivre en paix.

                  Je n’ai pas connu, dans ma chair, les effets de la guerre. Je n’ai jamais fréquenté les champs de bataille. Je n’ai perdu aucun membre de ma famille sous une bombe. J’ai fait le choix de ne plus pratiquer la religion catholique. Et je préfère le dialogue à une guerre de mots.

                  Je suis profondément outré par les appels à la haine d’un ministre des affaires religieuses d’un pays. Je suis outré par les manifestations sanguinaires de groupes fanatiques qui jettent à tout venant des fatwas sur quiconque ne partage pas leur avis. Je ne suis pas un poseur de bombes. Pourquoi accepterais-je que mon voisin en plante une dans mon jardin ?

                  Je suis angélique. C’est un choix. À mon âge, je vis avec la gueule que je mérite et avec mes choix. Angélique peut-être. Naif, non. Les Américains ont ce mot qui définit bien les limites de l’angélisme : If you fool me once, shame on you ; if you fool me twice, shame on me.

                  Je ne suis pas un prédicateur. Je n’ai aucune prétention à verser dans une doctrine ou dans une autre. J’expose des faits. Je les analyse. J’en tire les conclusions qui s’imposent à mes yeux. Je les partage. J’accepte les divergences de points de vue. J’en prends. J’en laisse. Voilà ce qui me gouverne. Voilà ce qui m’intéresse dans la vie.

                  Merci de vos commentaires. Je les ai lus. Je ne les partage pas tous. Je comprends. Que dire de plus. Désolé pour le retard à répondre. N’y voyez aucune indifférence de ma part. Mettez cela au compte du décalage horaire et d’une vilaine panne d’Internet.

                  Pierre R.


                • Marsupilami Marsupilami 20 juin 2007 18:27

                  @ Pierre

                  Je crains que tu ne t’illusionnes sérieusement sur l’Islam. Etant québecquois, tu ne peux pourtant pas ignorer à quelles déraisons peuvent mener les accomodements raisonnables avec cette religion qui ne l’a jamais été ?

                  Un musulman « modéré », au fond (et ils sont très nombreux, heureusement), c’est un mec qui ne respecte pas strictement la violente parole du prophète (le Coran), voire qui ne la connaît que dans une version édulcorée, et les Hadith, donc qui est un « mauvais » musulman selon les canons de la Sunna.

                  Les Versets sataniques, c’est pas un très bon bouquin, mais c’est un pur chef d’œuvre par rapport au Coran.

                  Et l’Occident n’a aucune raison de se laisser intimider par les jérémiades et les appels aux meurtres des islamistes.


                • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 20 juin 2007 18:31

                  @ Le Panda

                  Patrick. Vous avez été un témoin privilégié en vous rendant sur place vivre une expérience comme celle que vous avez décrite. Vous avez raison. Il faut une bonne dose de bonne volonté pour que cessent ces déclarations de guerre au nom des religions. L’Irlande a trouvé sa route. Puisse-t-elle vivre en paix maintenant. L’effort à fournir pour rester tolérant à l’égard des discours extrêmes de certains islamistes est par trop incommensurable, voire insurmontable. Mais bon. Allons-nous dans chacun de nos villages, de nos villes, de nos provinces, de nos pays, vivre avec une bombe qui risque en tout temps d’exposer ? Je n’ai pas vécu cela. Je ne veux pas vivre cela. Quels sont les moyens pour y arriver ? Je m’interroge, bien naïvement, sans avoir la réponse. J’écoute, je lis, je me fais une opinion.

                  Pierre R.


                • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 20 juin 2007 19:04

                  @ Marsu

                  Nous nous rejoignons. Je n’ai aucune illusion, je l’ai déjà dit. Mais s’il se pouvait, je dis bien, s’il se pouvait qu’il y ait des gens raisonnables et modérés au sein de l’Islam, le dialogue en vaudrait-il la peine ? Je crois que oui.

                  Je n’ai jamais été interpellé par l’Islam. Je ne le serai jamais. Cela étant dit, que puis-je faire si mon voisin, dans sa pratique privée, accorde une place importante aux principes de cette religion ? L’accepter dans la mesure où cette pratique reste privée et n’empiète pas sur mes droits.

                  Est-ce bien raisonnable de ma part ?

                  Pierre R.


                • Le Panda Le Panda 20 juin 2007 19:40

                  @Pierre,

                  merci de vous ouvrir comme vous le faites. Vous êtes clair, cela est un des points que je trouve le plus convivial chez vous.

                  Comme vous, je n’épouse aucune religion, mais peut-être qu’un jour voyant le dernier moment arrivé j’aurais une pensée pour la conviction de mes racines natales. Les fatwas sont plus nocives et relancent un droit à la protection justifiée.

                  J’ai tenté dans mon commentaire d’ouvrir le débat d’une façon plus large, le sujet que vous abordez avec vos mots ,votre expression sont plus que cela dans le fond nous constatons ce genres de choses de la part des dirigants du monde et rarement des peuples eux-mêmes.

                  Je posais la question sur un titre de Sir, non sur la valeur indiscutée de la personne. Je n’ai aucun mérite à avoir connu ce types de situations, parfois mon métier, en d’autres circonstances le fait de vouloir tenter d’aider des gens à voir autres choses. Puis ramener de ces lieux des témoignages qui sont plus parlants bien souvent que le fait d’éditorialistes, qui ne bougent qu’au travers des images de violences pour écrire une « certaine forme de candeur »

                  Désolé de votre coupage Internet, mais parfois plutôt que de répondre à chaud, comme c’est le cas sur certains commentaires, il est bon de temporiser un peu et de calmer des « ardeurs qui sont mortes nées »

                  Encore, merci de votre réponse autant à mon égard que celles que vous avez données à tous.

                  Pierre votre analyse est juste dans le contexte, n’est-il pas utile de voir juste, mais juste un peu plus loin ?

                  L’irlande est sortie de « ses guerres intestines » non sans dégats, tous les conflits laissent des marques parfois plus profondes que des plaies, qui sont des traces de vie.

                  Amicalement,

                  Le Panda

                  Patrick Juan.

                   smiley


                • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 20 juin 2007 21:47

                  @ Le Panda

                  Patrick. Je ne vous apprendrai rien en vous disant que des gens, se disant profondément athées, connaissent une vie spirituelle plus intense que bien des anachorètes. La valeur humaine ne se mesure pas à l’aune de telle ou de telle religion. Elle se mesure sur la capacité de chacun de s’élever sans ostentation. Je respecte ces gens. Autant les religieux que les athées, dans la mesure où leur spiritualité est vécue dans une préoccupation toute personnelle et non dans un but d’évangélisation.

                  S’agissant du titre accordé à Salman Rushdie, le mérite-t-il ? Un gouvernement qui, légitimement, le croit, est bien libre de ses décisions. Il doit en contrepartie les assumer. Je lis à l’instant les excuses officieuses que semble vouloir diffuser l’Angleterre par suite de la polémique enflammée que provoque cette nouvelle. Je préfère attendre une information plus officielle pour m’exprimer sur la question. Je n’ai pas lu Salman Rushdie. Il ne s’inscrivait pas dans mes priorités littéraires. Démérite-t-il pour autant, à mes yeux, l’honneur qu’entend lui décerner l’Angleterre ? Non.

                  Pierre R.


                • Le Panda Le Panda 20 juin 2007 23:43

                  @ Pierre,

                  Salman Rushdie, le mérite-t-il ? je ne suis pas suffissamment qualifié pour me prononcer. La fin de votre réponse m’interpelle. Entrer dans le cadre d’une évangilisation n’a rien de surprenant lorsque l’on regarde le cours de l’histoire et des différentes civilisations.

                  De tous temps les hommes ont avancés par leur croyance d’avantage que par conviction.

                  Je craignais ce matin dans mon premier commentaire juste l’erreur à mes yeux que vient de faire l’Angleterre en effectuant des « excuses ».

                  L’auteur des Versets sataniques a davantage porter pour les découvertes des faces politicos-religieuses, que n’importe quel Ambassadeur porteur de « lettres de créances » vous voyez parfaitement je le pense ce que je veux dire. Par contre, je réitére mes observations qui me laissaient supposer ce qui vient de se produire. Mon intervention n’avait dans ce sens que le but avoué d’orienter le débat que vous avez si bien ouvert dans une déontologie humaine de matiére et non de spirituel.

                  Le débat est loin d’être cloturé et nous pourrions passer des semaines à en discuter, pensant vous comprendre et même plus dans vos messages, je m’interpelle en me disant :« Pierre a-t-il écarté le sens de mon commentaire pour éviter des polémiques ? » Dans la mesure ou cela soit le cas je suis surpris, celà ne vous ressemble point, ou encore mes mots n’ont simplement pas touché juste ce que je souhaitais voir ici. Défendre la valeur de la représentativité des valeurs humaines et non celles qui sont subjectives et qui entrainent vous le savez ho combien des milliers de morts pour le Prix d’une bien maigre pitance de bravade couverte uniquemenet afin de masquer la réalité du lendemain. C’est la raison pour laquelle et là je me suis engagé toute ma vie à respecter les croyances des lieux dans lesquels j’ai pu me trouver. On ne peut sinon au nom de quoi pertuber une communauté qui vous accepte sans rien vous demander en retour, sinon que de lui communiquer et de faire transiter vos acquis qu’ils n’ont pas, et pour solde avoir comme salaire bien souvent que « la valeur réelle du don du sourire d’un enfant, voir d’un être qui souffre » Son principal objectif reste de vous faire comprendre de véhiculer avec le maximum de clarté et de lucidité la réalité de ce que nous pouvons découvrir.

                  Pour une fois et je ne l’affirme pas, je pense que ce matin vous voyant sur cet article, j’ai pensé à tort ou à raison « voici un débat, passionant » c’est le cas donc merci à vous et à tous les intervenants qui dans leur plus grande majorité grace à vos propos ont su garder la dignité dans leurs propos. Je ne suis prédicateur en rien, simplement un modeste témoin de ce que j’ai pu constater comme un certain Saint Thomas.

                  Je n’ai jamais demandé aux gens de se mettre à ma portée, par contre j’ai tenté et je continu de le faire essayer en ce qui me concerne de tenter de tout simplement de me mettre à leur hauteur, afin que nivellement se fasse d’égal à égal.

                  Amicalement vôtre,

                  Le Panda

                  Patrick Juan.

                   smiley


                • faxtronic faxtronic 20 juin 2007 13:33

                  pourquoi devront-on, nous democraties, rgeler nos pas sur le pakistan et l’iran. Sir Rushdie n’a pas que ecrit les versets sataniques, et la condamnation par la fatwah des mollahs en iran vaut PQ en terre civilisée.

                  Et que le ministre des affaire etrangere menace et justifie d’attentat a Londres, cela mariterait au moins que les US ne regarde plus le pakisatn comme leurs alliés non ?


                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 juin 2007 02:03

                    @ faxtronic. Une religion, par la définition qu’on en donne aujourd’hui, fait appel à la foi et donc à l’irrationnel. A partir de là, tout peut arriver, le meilleur comme le pire. Islam, chrétienté... croire que c’est la spécificité de l’autre religion, plutôt que son essentielle irrationalité qui est le problème, est déjà irrationnel. Qu’un Ministre des affaires étrangeres d’un pays qui a la bombe atomique s’exprime ainsi me choque. Cet écart de langage m’inquiète moins, pourtant, que les écarts plus fréquents des Américains ou des Anglais qui sont tout aussi irrationnels... et ont aussi la bombe atonique, n’est ce pas ?

                    http://www.nouvellesociete.org/408.html


                  • marcel 20 juin 2007 13:40

                    Avez-vous déjà lu des versets du Coran ? J’en doute Cela exsude la haine et la violence à l’endroit des juifs,chrétiens et mécréants. Alors,pour ce qui est de la tolérance à l’égard d’une telle religion ,la réponse est non. L terme « religieux musulman modéré » me plaît beaucoup:par modération sans doute,il n’applique pas les prescrits du coran et n’est donc pas un bon musulman.


                    • Romain Baudry 20 juin 2007 15:45

                      Je vous retourne la question : avez-vous lu l’Ancien Testament ? Si ce n’est pas le cas, je vous incite à le faire. En matière de violence et de haine, il n’a vraiment rien à envier au Coran.

                      Mais la question n’est pas là. Livrée à elle-même, sans contrepoids, toute religion peut devenir extrêmisme. Les religions - l’Islam comme les autres - peuvent s’inscrire dans un monde moderne et démocratique. Encore faut-il qu’il y ait le désir de limiter leur influence, comme cela a été le cas dans le monde occidental.


                    • rod 20 juin 2007 18:25

                      euh pour information...

                      Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire Quand nos aînés n’y seront plus, Nous y trouverons leur poussière Et la trace de leurs vertus Bien moins jaloux de leur survivre Que de partager leur cercueil, Nous aurons le sublime orgueil De les venger ou de les suivre

                      C’est pas un texte religieux, ca n’a pas été écrit par un musulman radical...

                      C’est juste la suite de ca :

                      Allons enfants de la Patrie, Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie, L’étendard sanglant est levé, (bis) Entendez-vous dans les campagnes Mugir ces féroces soldats ? Ils viennent jusque dans vos bras Egorger vos fils, vos compagnes !

                       smiley

                      Quoi !!! La Marseillaise a été écrite par un barbu infâme...


                    • rod 20 juin 2007 18:27

                      euh pour information...

                      Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire Quand nos aînés n’y seront plus, Nous y trouverons leur poussière Et la trace de leurs vertus Bien moins jaloux de leur survivre Que de partager leur cercueil, Nous aurons le sublime orgueil De les venger ou de les suivre

                      C’est pas un texte religieux, ca n’a pas été écrit par un musulman radical...

                      C’est juste la suite de ca :

                      Allons enfants de la Patrie, Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie, L’étendard sanglant est levé, (bis) Entendez-vous dans les campagnes Mugir ces féroces soldats ? Ils viennent jusque dans vos bras Egorger vos fils, vos compagnes !

                       smiley

                      Quoi !!! La Marseillaise a été écrite par un barbu infâme...


                    • Bill Bill 20 juin 2007 13:45

                      Rushdie ne se cachait plus depuis longtemps... On l’avait vu dans un concert de rock, lorsqu’un groupe bien connu avait repris un des textes de son roman « La terre sous ses pieds » dont l’un des héros est un chanteur de rock, c’était il y quelques années.

                      Ce n’est pas le premier prix que gagne Salman Rushdie, l’un des plus fameux auteurs de notre siècle, que malheureusement on limite aux « Versets sataniques », livre par ailleurs tout à fait intéressant à lire, et qui prend son titre dans la vie de Mahomet, lorsqu’il déclara que Dieu pouvait avoir des filles, c’est à dire les déesses que révéraient les gens de la Mecque, avant de se rétracter, en disant que ce n’était pas Gabriel qui lui avait dit ça... Vraissemblablement pour ne pas être récupéré dans le panthéon polythéiste.

                      Son livre « Les enfants de minuit » est une merveille qui lui a valu un prix (je ne sais plus lequel), et qu’il faut absolument avoir lu car il s’agit d’un des plus grands roman de notre époque, un de ses romans qui vous accompagne dans la vie tandis que vous le lisez, un roman qui se lit doucement.

                      Tous les romans de Rushdie ne sont pas égaux, mais les meilleurs de ses romans sont à connaitre absolument !!! On constatera par ailleurs que c’est aussi l’avis de Kundera dans son essai sur « l’Art du Roman ».

                      Bravo à l’Angleterre, je m’en vais de ce pas faire allégeance au comte de Paris, sûr que ni Sarkozy, ni Royal, ni chirac, ni même Bayrou n’ont ce gout si sûr pour ce qui concerne l’art, que celui de sa majesté la Reine d’Angleterre ! God save the queen !

                      Bill


                      • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 20 juin 2007 13:49

                        Il est exact que j’entretiens encore un peu (je dis bien : un peu, si peu par contre) d’espoir. Mon optimisme. Il existe dans l’Islam des gens modérés qui n’élèvent pas leur voix pour dénoncer l’intolérance de certains des leurs. Dommage. Si elles le voulaient, le pourraient-elles ?

                        Pourquoi n’y aurait-il pas, de ce côté-ci, des personnes modérées qui élèveraient leur voix ? De quoi sera fait demain ? Je ne suis pas futurologue et je n’aurai pas le temps de le devenir. Donc.

                        Ces quelques illusions (si peu) ne me causent plus de soucis. Je veux bien encore vivre quelque temps avec elles.

                        Pierre R.


                        • Bill Bill 20 juin 2007 14:09

                          @ Pierre R

                          Que voulez-vous, il faut lire le coran... Les braves gens qui sont musulmans ne peuvent rien contre le groupe... De nombreuses associations se montent d’anciens musulmans, dans plusieurs pays d’Europe, mettant le point sur le fait que l’islam est intolérant, pour ceux qui changent de religion, par exemple. Si je trouve le temps je ferai un article sur le sujet

                          Bill


                        • alala 20 juin 2007 14:29

                          @ l’auteur,

                          Pourriez vous nous dire ce qu’est un musulman moderé ?

                          Certains defendent une vision des choses en matiere de religion, vous allez me dire ce que vous en pensez.

                          Si l’on considere que les textes de references de chaque religion (Bible, Coran, Thora etc) sont sacrés, il n’est pas possible d’adopter certaines regles et d’en refuser d’autres s’opposant ainsi à la volonté divine.

                          En resumé, les termes de musulman moderé, catholique non pratiquant etc n’ont aucun sens.

                          Ce n’est pas un menu à la carte, c tout ou rien.

                          Votre opinion la dessus ?

                          Si on part avec cette hypothese, nombres de textes tirés du Coran etant guerriers, mysogines, contraire aux droits de l’Homme, comment pouvez vous appeler à la moderarion vis a vis de cette religion ou d’une autre du meme acabit ?

                          Merci d’apporter des reponses qui ne devraient pas interesser que ma personne.


                        • Bill Bill 20 juin 2007 14:38

                          @ Alala

                          Avec une particularité toutefois pour le coran : il est censé être incréé, écrit en lettre d’or au ciel, en arabe, et le coran terrestre n’en serait que la copie... Dans ces conditions, il est très difficile de revenir sur certaines choses à l’intérieur...


                        • Dominique Larchey-Wendling 20 juin 2007 15:31

                          Quelles que soient les religions ou les dogmes, les modérés sont ceux qui acceptent l’existence d’autres religions et des non-croyants. Ceux qui considèrent que leur religion ou leur dogme doit s’imposer au monde entier sont des intégristes.

                          De ce point de vue, les adeptes de la globalisation économique sont des intégristes par exemple. Il n’y a pas que dans les religions que l’on trouve des intégristes.

                          Je n’ai pas encore rencontré en France de musulman qui m’explique que je dois absolument me convertir à sa foi sous peine de rôtir en enfer. Peut-être certains d’entre vous en ont rencontré ? Mais par contre, j’observe dans les médias beaucoup de gens qui m’expliquent que si la France ne se converti pas à la globalisation alors elle va périr/décliner/perdre de l’influence/s’appauvrir ...

                          Peut-être en existe-t-il ailleurs des musulmans intégristes, sans doute même. Mais cette affirmation qu’il n’existe pas de musulman modéré en général et en France en particulier est de la propagande absurde et une utilisation détournée du langage pour faire peur aux gens en excitant le racisme ou la haine inter-confessionnelle.


                        • bersace bersace 20 juin 2007 15:33

                          Il y a une différence fondamentale entre le Coran et la Bible et la Thora.

                          Selon l’Islam, le Coran (= récitation) est la « parole incréée » de Dieu. Le révélation, c’est que le Coran a été appris par cœur à Muhammad (dans une grotte par l’ange Gabriel) qui l’a retranscrit (petit à petit, avec le détour des versets sataniques), et depuis, tout musulman doit le connaître par cœur. D’ailleurs, les sourates sont imprimée dans l’ordre décroissant de longueur, et non dans l’ordre historique, afin de faciliter l’apprentissage (sic). Ainsi on voit des écoles coraniques au Mali où les petits garçons apprennent par cœur le Coran sans comprendre un mot d’arabe (ne parlons pas d’arabe littéraire). Peu importe, ce sont les mot de Dieu ! Dieu parle arabe !

                          La Thora et la Bible sont le récit de la révélation. La révélation, c’est l’action de Dieu dans l’Humanité, à travers l’histoire de son peuple. Les quelques paroles qu’on peut attribuer directement à Dieu serai le décalogue.

                          Pour les chrétiens, le verbe de Dieu s’est fait chair en Jésus. Tandis que pour les musulman, le livre de Dieu est descendu. Au final, les Évangiles témoignent de Jésus, mais ne sont pas descendu de Dieu. D’ailleurs, il y a quatres Évangiles. Dieu aurait-il besoin de se répéter ?

                          Est-ce à dire que pour les chrétiens, la Bible est un livre profane ? Non, la Bible est l’agrégation de texte où l’Église peut affirmer avec certitude 1/ leur authenticité (a contrario des écrits apocryphes) 2/ l’action de Dieu (par l’Esprit Saint) dans et par ces textes.

                          C’est pourquoi on va retrouver dans la Bible des poèmes (Genèse, Cantique des Cantiques, psaumes, etc.) des écrit apocalyptiques (St Jean, le plus connu, mais aussi dans l’ancien Testament) et puis les différentes biographies de Jésus sans compter les lettres de Pierre, Paul, Jacques et Jean ou encore les Actes des Apôtres qui n’est rien d’autre que le récit de l’Église primitive (apostolique).

                          Une annecdote vient confirmer cela. Dans une de ses Lettre, St Paul affirme que sur un point précis, qu’il n’est pas confirmé par l’Esprit Saint ! En quelques sorte « Je dit ça, mais ce n’est que mon point de vue ». Un peu comme Benoît XVI qui sort un bouquin en disant : « Ce n’est que mon opinion et non le magistère ».

                          Non, décidément, la Bible, la Thora et le Coran, c’est pas pareil.

                          Cordialement,

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès