Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Mariage gay : après les chrétiens, les juifs et les musulmans s’en (...)

Mariage gay : après les chrétiens, les juifs et les musulmans s’en mêlent !

Pour le moment, seuls les chrétiens, en particulier les catholiques, avaient pris position, créant souvent la polémique, sur le projet de loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe. Les représentants des cultes juifs et musulmans sont sortis de leur réserve pour exprimer leur opinion.

L’avis du côté des juifs

Juste avant Rosh Hachana, le nouvel an juif, Joël Mergui, président du Consistoire central israélite de France, a déclaré que « la religion juive ne reconnaît évidemment pas le mariage homosexuel. Mais, au-delà de l’interdit religieux, je m’interroge sur le sens d’une société qui accorderait la même normalité à des familles où l’enfant aurait deux pères ou deux mères au lieu d’un père et d’une mère, le modèle traditionnel », tout en poursuivant « le mariage homosexuel changerait le modèle naturel de la famille, c’est une lourde responsabilité. C’est pourquoi il ne faut pas se focaliser sur la religion comme un obstacle, mais voir tout ce que cette question remet en cause dans nos repères, nos rapports à la parenté, à la famille, nos modes d’organisation sociale, avant de se prononcer ».

Au mois de juillet, Joël Mergui s’était inquiété sur la laïcité qui, selon lui, devenait « plus rigide », en faisant référence à l’abattage rituel qui fait actuellement l’objet d’un débat.

L’avis du côté des musulmans

Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), a rappelé récemment que « l’islam n’autorise pas le mariage entre deux personnes de même sexe », marquant ainsi son opposition. Il précise également que, selon la tradition musulmane « le mariage est un pacte fondé sur le consentement mutuel en vue d'établir une union légale et durable, entre un homme et une femme, et ayant pour but de fonder une famille stable ».

En ce qui concerne l’homoparentalité, le responsable religieux fait part de son inquiétude : « le respect du principe d’égalité ne risque-t-il pas d’ouvrir la porte à d’autres demandes de vie commune, d'accès à la procréation médicale assistée (PMA) ou à la gestation pour autrui ? Qu’est ce qui justifierait les différences de traitement (par exemple au sujet de la PMA) entre des couples hétérosexuels et des couples homosexuels ? Comment va-t-on garantir, à l’enfant, la présence de sa mère et de son père dans le cas d’une adoption par un couple homosexuel ? Imposera-t-on aux couples hétérosexuels et à leurs enfants la suppression des mentions "père" et "mère" dans le livret de famille ? ».

De plus, il s’interroge sur la nécessité de légiférer sur le sujet et « d’entamer une restructuration de la société qui risque d’ouvrir un débat passionnel au moment où des priorités se présentent à notre pays en cette période de grande crise économique ».

Il faut noter que le CFCM représente la branche modérée de l’Islam en France…

Ainsi tous les représentants des cultes monothéistes sont unanimes sur le sujet. Ils s’immiscent dans un débat qui n’est pas le leur. Sur la question de l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe, les chrétiens, juifs et musulmans peuvent se donner la main et ainsi montrer à quel point la religion reste figée face à l’évolution de la société qui l’entoure…


Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

141 réactions à cet article    


  • celui qui maugréé celui qui maugréé 19 septembre 2012 09:59

    Article intéressant car il met en évidence le fait que l’on vise beaucoup les chrétiens sur le sujet. En fait les monothéismes sont à peu près tous sur la même longueur d’onde sur ce sujet.


    • Chiitedeservice subcommandante 19 septembre 2012 14:48

       Sur la question de l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe, les chrétiens, juifs et musulmans peuvent se donner la main et ainsi montrer à quel point la religion reste figée face à l’évolution de la société qui l’entoure…


      --->Super évolution^^ ça donne envie !
      Le modèle familiale : Islam famille

    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 19 septembre 2012 15:07

      La politique qui se mêle de religion ou la religion qui se mêle de politique, c’est pareil : mauvais signe pour la société.
      Monothéisme ou pas.


    • kemilein 19 septembre 2012 15:26

      les juifs s’interroge sur une société qui donne le droit a des homosexuels d’adopter ?
      «  »retourne dans ton pays«  » en israel

      les chrétiens sont contre ?
      on pourrait pas les bruler (les cathos) comme il l’ont fait en europe pendant plus de 10 siècles ?

      les musulmans sont contre ?
      ils peuvent pas eux aussi rentrer chez eux en iran ? afga ? irak ? paki ?

      faudrait aussi renvoyer les libéraux et autre sarkofacho aux stèytse (usa)

      du ménage faudrait en faire, mais alors ca concernerait tout le monde, et pas ceux qu’on croit.


    • appoline appoline 19 septembre 2012 19:22

      Et les gamins qui ne sauront pas d’où ils viennent, cela ne gêne personne ? Ils ne sont pas stupides, ils savent bien que pour une filiation, il faut un homme et une femme. Ne pas savoir d’où l’on vient doit être terrible. Toutes ces questions qui vont se chambouler dans la tête du môme, faut vraiment être con pour faire courir un tel risque à un enfant, quel égoïsme. Dame nature a voulu deux sexes distincts pour assurer descendance et voilà qu’une poignée de mal baisés veulent révolutionner le monde. 


    • Romain Desbois 19 septembre 2012 19:25

      appoline

      C’est déjà le cas de l’enfant né d’un donneur de sperme anonyme.

      C’est vrai que c’est con , mais ca a l’air moins con pour des hétéros on dirait.


    • Cadoudal Cadoudal 19 septembre 2012 22:23

      Deux pédés main dans la main se rendant à la banque du sperme pour assouvir leur désir d’enfant...

      Touchante scène de ce début de siècle prometteur...

      Si ça vous rend stériles, ça s’arrange pas vos affaires, faudrait alerter le corps médical et organiser un spermathon pour venir en aide à votre communauté opprimée par les lois de la nature...


    • Cadoudal Cadoudal 19 septembre 2012 22:31

      Merci docteur, mais je pense que ça dépasse l’entendement de certains extremistes et de nos politiques corrompus.


    • tikhomir 19 septembre 2012 10:18

      Ah je vois qu’on répond à ma demande d’hier. Ça a mis le temps quand même et c’est bien timide, mais c’est un début.

      N’oubliez pas aussi tous les autres. Nous avions déjà parlé des évangéliques par exemple.


      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 19 septembre 2012 10:37

        Je vais vous décevoir, mais cet article avait été rédigé lundi. Il n’est pas timide, les propos des responsables juifs ou musulmans ne prennent pas la même proportion que ceux tenus par les responsables catholiques.

        Les évangéliques, j’ai préparé également un article sur ce sujet. Je vais probablement le proposer à la publication prochainement.


      • tikhomir 19 septembre 2012 10:44

        Oh ça ne me déçoit pas, bien au contraire. Vivement celui sur les évangéliques.


      • Romain Desbois 19 septembre 2012 10:20

        Quand allons nous cesser d’écouter des gens qui vénèrent un dieu responsable du plus génocide de l’histoire de l’humanité. Le Déluge à les croire , a exterminé 99% des êtres vivants sur terre.
        C’est quand même pas une invention des athées !

        Ces gens sont-ils dignes de confiance ?


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 19 septembre 2012 11:20

          Ceci étant dit la géologie PROUVE qu’il n’y a pas eu de déluge anéantissant toute vie sauf celle qui était dans le raffiot de Noé et que donc c’est un récit strictement MYTHIQUE.

          D’ailleurs, l’ADN est là également pour renforcer le preuves géologiques.




        • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 19 septembre 2012 11:38

          @ Alois

          Oui vous avez raison. Et puis je me demande pourquoi dans les textes sacrés de toutes les religions monothéistes, on ne mentionne jamais l’existence des dinosaures avant l’apparition de la vie humaine. J’ai toujours trouvé ça étrange...


        • Romain Desbois 19 septembre 2012 13:22

          Quoi !!!!
          On nous aurait menti ????????


        • Fergus Fergus 19 septembre 2012 10:27

          Bonjour à tous.

          Il est probable que l’on va, sur ce sujet, vers un front commun des chrétiens, des israélites et des musulmans pour s’opposer au projet de loi incriminé. C’est leur droit et cela ne choque pas l’athée irréductible que je suis.

          Ecrire à ce propos que les responsables religieux « s’immiscent dans un débat qui n’est le leur » me semble inapproprié car ces gens-là défendent des valeurs qui méritent d’être exprimées même si on ne les partage pas, ce qui est mon cas.

          Ce n’est donc pas cette opposition des corps constitués religieux qui est choquante, mais les dérives auxquelles elle peut donner lieu, comme l’a illustré Barbarin avec son inacceptable amalgame entre homosexualité et inceste. 


          • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 19 septembre 2012 10:40

            Bonjour Fergus,

            Chacun a le droit de donner son opinion. Mais au gouvernement de ne pas en prendre compte, au nom de la laïcité.

            Les déclarations des responsables juifs et musulmans restent modérées. Elles n’égalent pas celles du cardinal Barbarin. Notons que ce personnage a osé prétendre que ses propos avaient mal interprétés ! Hélas pour lui, c’était lors d’une interview télévisée. Les images et le son disent le contraire ! Quelle manque de courange !

             


          • tikhomir 19 septembre 2012 10:48

            Quand la laïcité devient l’athéisme d’État et donc la haine envers tout un pan de la société...


          • Surya Surya 19 septembre 2012 11:06

            Bonjour Giuseppe et bonjour Fergus,

            Fergus, je suis d’accord avec vous et vous exprimez bien mieux que je ne saurai le faire ce petit point qui me dérange aussi dans l’article de Giuseppe.

            Giuseppe, je ne suis pas d’accord avec votre titre, ni avec la phrase mentionnée par Fergus : « s’immiscent dans un débat qui n’est pas le leur ». Lorsqu’on lit le titre, on a vraiment l’impression de lire : « il ne manquait plus qu’eux ! ». Premièrement, pourquoi les religieux seraient-ils interdits de s’exprimer ? Ensuite, pourquoi, si les Chrétiens agacent simplement par leurs prises de position mais sont « reconnus » comme ayant droit tout de même d’ouvrir la bouche, les Juifs et les Musulmans sont-ils considérés comme carrément hors débat ?

            Pourquoi ce débat ne concernerait-il, en règle générale, que les laïcs ? Quel est le rapport entre homosexualité et laïcité de toute façon ? Il s’agit d’un « problème » de société, et toute personne appartenant à cette société a le droit de donner son avis.

            Je comprends votre agacement et votre impatience de voir des gens réfractaires à une évolution de la société qui ne gênerait pourtant personne. On autorise deux personnes qui s’aiment à être heureuses ensemble, où est le problème ? Je crois que les gens craignent qu’un jour, s’ils annoncent : je suis marié(e), on leur réponde : avec un homme ou avec une femme ? L’administration, par exemple. Mais cette question serait bon signe en fait, ça signifierait que le mariage homo est totalement accepté. Ne pas la poser et partir du principe qu’il s’agit d’un mariage hétéro, sans vérifier, montrerait que ça bloque encore.

            En fait, je crois que le problème réside plus dans le statut des enfants. Personnellement je suis pour le mariage homo mais j’ai également un peu de mal à accepter l’idée qu’un enfant ait deux pères, ou deux mères, et rien d’autre. S’il VIT avec deux hommes ou deux femmes, mais voit régulièrement sa mère ou son père par ailleurs, aucun problème. Mais si par exemple il a été conçu par insémination artificielle, où que ce soit, par une femme qui n’ « offrira » pas de père à cet enfant, je vous avoue que ça me pose problème. Cela dit, je me trompe peut être et cela n’est peut être pas du tout perturbant pour l’enfant, surtout s’il vit dans une société qui accepte absolument tous les modèles. J’espère que vos articles m’aideront à évoluer sur la question. Je ne viens pourtant pas d’une famille religieuse, mais ça doit tout de même venir de mon éducation j’imagine. Comme quoi...

            Maintenant ceci étant dit, vous ne pouvez pas demander aux religieux d’avoir une attitude ouverte sur la question. Ca n’est ni dans l’éducation très stricte qu’ils ont reçue, ni même dans le rôle qu’ils ont à jouer dans la société en tant que religieux. Ils ne seront jamais d’accord, vous ne l’ignorez pas, mais que cela plaise ou non, ils ont le droit de le dire, comme tout le monde, et ce « même » s’ils sont Juifs ou Musulmans.

            Ne pas chercher à interdire à certaines personnes de participer à ce débat, car le fait qu’il y ait débat est très positif, cela montre, je pense, que justement la société est en train d’évoluer. Le pire serait qu’on n’en parle pas, qu’on n’en discute pas, et qu’au bout du compte on ne fasse rien.

            Le mariage homo sera décidé car il n’y a aucune raison qu’on empêche des gens d’être heureux ensemble et eux aussi de se dire « oui » pour la vie, et le plus tôt sera le mieux. Mais cependant, ne demandez pas aux gens d’évoluer plus vite que la musique, et ne demandez pas non plus que seuls ceux qui sont pour aient le droit de participer au débat. Ca n’est pas démocratique.


          • Surya Surya 19 septembre 2012 11:17

            « Mais au gouvernement de ne pas en prendre compte, au nom de la laïcité. »

            Giuseppe, là encore je ne suis pas d’accord avec vous : le mariage homo n’est pas une question liée à la religion, ou à une pratique religieuse, alors pourquoi devrait-on la traiter « au nom de la laïcité » ?


          • Surya Surya 19 septembre 2012 11:20

            Rectification : vous avez dit « tous les représentants des cultes monothéistes sont unanimes sur le sujet. Ils s’immiscent dans un débat qui n’est pas le leur »

            vous n’avez pas dit que c’étaient uniquement les Juifs et les Musulmans qui s’imisçaient... Mes excuses, Giuseppe, j’avais mal lu.


          • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 19 septembre 2012 11:32

            Bonjour Surya,

            J’ai lu votre commentaire avec beaucoup d’intérêt.

            Des problèmes de santé m’empêchent d’y répondre correctement et d’approfondir un peu plus le sujet avec vous.

            Je suis révolté lorsque j’entends les déclarations nauséabondes de certains prélats catholiques qui osent ensuite préciser qu’ils ne sont pas homophobe. Le cas du cardinal Barbarin est un exemple flagrant de cette hyprocrisie.

            Les responsables religieux peuvent s’exprimer, comme tout citoyen, Par contre, le gouvernement n’a pas à prendre en compte leurs revendications, justement au titre de la séparation de la religion et de l’Etat.

            Je trouve qu’en ce moment les médias donnent beaucoup d’importance à leurs propos. Mais je pense que c’est un jeu dangereux qui pourrait se retourner contre eux. Tous les croyants ne partagent pas leur point de vue.

            L’égalité et en marche.

             


          • oncle archibald 19 septembre 2012 12:47

            « Le mariage homo sera décidé car il n’y a aucune raison qu’on empêche des gens d’être heureux ensemble et eux aussi de se dire »oui« pour la vie, et le plus tôt sera le mieux. »

            Quel raccourci et quelle méconnaissance de la nature humaine ... Deux personnes qui s’aiment n’ont besoin d’aucune loi pour être heureuses ensemble et ce depuis toujours ... Depuis moins longtemps certes mais de façon quasiment unanime aujourd’hui, la liberté des pratiques sexuelles est reconnue et dans les pays occidentaux évolués, les homosexuels ne sont plus discriminés ...
            De la à vouloir qu’une loi vienne tenter d’abolir la physiologie, gommer toute différence entre un couple hétérosexuel et un couple homosexuel, c’est nier tout simplement la vérité et en réalité s’attaquer à la cellule familiale traditionnelle par pure idéologie.

            Si votre souhait est une reconnaissance publique de l’union homosexuelle, je ne vois aucun inconvénient à ce que les pacs soient célébrés en mairie et avec le même faste et la même publicité que les mariages ... Avec du riz jeté sur les mariés, des demoiselles d’honneur, des bises sur le perron et toutes ces sortes de bonne choses ..

          • oncle archibald 19 septembre 2012 12:53

            « L’égalité e(s)t en marche.... »

            Non Juiseppe, l’égalité n’existera jamais. Le couple hétéro étant par nature fécond, et le couple homo par nature infécond, l’un peut donner une hérédité et l’autre pas ... Et ce n’est la faute ni des curés, ni des imams, ni des rabbins ...

          • Surya Surya 19 septembre 2012 12:59

            Bon, Guiseppe, je crois qu’on ne sera pas d’accord sur la question de savoir si oui ou non le gouvernement doit prendre en compte leurs revendications. Je ne suis pas là pour écouter les débats, peut être je pourrai trouver les différentes déclarations sur internet, mais je persiste dans l’idée que ce n’est pas parce que quelqu’un est religieux qu’il faut l’interdire de parole, et de ce droit offert à tout autre citoyen de pouvoir s’exprimer librement. Je vais jeter un pavé dans la mare, mais on ne peut pas d’un côté s’arroger le droit de faire des caricatures du prophète, au nom de la sacro sainte liberté d’expression, (genre, on fait ce qu’on veut, on est en France, et si ça vous plait pas... et tant pis si ça heurte votre sensibilité, car votre sensibilité on s’en fiche...) et de l’autre refuser le droit à d’autres personnes à bénéficier de cette même liberté d’expression. mais ce n’est pas le sujet ici.

            Dans notre sujet, mon argument est : puisque la France est une société laïque, et qu’apparemment les religieux n’ont pas, ou plus, le droit de s’exprimer, et que lorsqu’ils s’expriment, on ne tient pas compte de leur avis « au nom » de la laïcité, même lorsqu’ils s’expriment sur un sujet qui n’a rien de religieux (même s’ils citent leurs textes, évidemment, à l’appui de leurs revendications, puisqu’ils sont et resteront des religieux...) alors dans ce cas, pourquoi ne pas retirer tout de suite le droit de vote à tous les religieux, au nom de la laïcité ? Qu’est ce qu’on va aller autoriser des religieux à voter, oui, voter, et donc influencer par leurs votes l’avenir du pays, dans une société laïque ? Et pourquoi ne pas, s’ils conservent ce droit de vote, faire ensuite le tri entre les votes des religieux, et ceux des laïcs, et ne prendre en compte que le vote des laïcs ?
            Guiseppe, j’espère que vos problèmes de santé vont s’améliorer.
            Très bonne journée à vous,


          • Surya Surya 19 septembre 2012 13:11

            « Deux personnes qui s’aiment n’ont besoin d’aucune loi pour être heureuses ensemble et ce depuis toujours »

            C’est bien vrai, eh bien dans ce cas, Oncle Archibald, abolissons le mariage pour tout le monde. Car après tout, si deux hétéros ont le droit de se marier, deux homos devraient aussi avoir ce même droit. Ils s’aiment aussi. Mais eux, comme par hasard, ne sont pas supposés avoir « besoin » du mariage...


          • Romain Desbois 19 septembre 2012 14:09

            Très très très très vieil oncle

            CE N’EST PAS EN SE MARIANT QUE L’ON FAIT LES BEBES !!!!

            Ta maman ne t’a pas dit ?

            Idem quand tu mettais ton sexe dans la bouche de ta femme ou que tu lui faisais plaisir avec la langue ou que tu gâchais avec la main.

            Et encore une fois, les homos ne sont pas stériles !!! Pas plus que les hétéros !!!!!

            Ca y est papi , le sonotone c’est pas dans le café qu’il faut le tremper. Et enlève la tartine que t’as dans l’oreille.


          • oncle archibald 19 septembre 2012 14:54

            Très cher Romain,

            Il est vrai que ma maman ne m’a pas dit grand chose, mais lorsque il y a très très très longtemps j’étais jeune nous devions être plus intelligents que maintenant parce qu’on avait trouvé tout seul comment faire les bébés .. C’est plutôt comment ne pas en faire quand on ne pensait pas le moment opportun qui posait un problème et effectivement il y a mille moyens pour prendre du plaisir sans faire de bébés ... Nous n’étions pas plus cons, ceux de l’âge des cavernes que nos d’jeunes d’aujourd’hui et nous faisions toutes ces sortes de choses d’autant plus délicieuses qu’elles étaient très défendues ...

            Et encore une fois, je crois qu’avec beaucoup de mauvaise foi, vous faites semblant de comprendre que j’ai écrit que les homos sont stériles alors que j’écris que le couple homosexuel est infertile .. Alors votre sonotone perso, si c’est cela votre problème, vous en faites ce que vous voulez. Trempez le dans le café au lait si ça vous chante ... 

            Mais je crois que le problème est tout autre. Vous comprenez parfaitement ce que j’écris, vous ne partagez pas mon opinion, ce qui est parfaitement votre droit, et en guise de démonstration de vos thèses, vous essayez de me faire passer poutre gâteux. C’est moins courtois, et surtout inexact ... 


          • Romain Desbois 19 septembre 2012 17:18

            très cher jeune oncle

            Oui je ne sais plus comment vous expliquer que le mariage et la procréation sont deux choses différentes et il est fini le temps où l’on devait se marier avant d’avoir le droit de faire des enfants.

            Et de rajouter à nouveau que l’on marie déjà des couples stériles, que la fertilité du couple n’est pas une condition pour accéder au droit au mariage.

            Vous faîtes volontairement l’amalgame puisque vous n’êtes pas gâteux.


          • oncle archibald 19 septembre 2012 18:49

            Cher Romain,

            J’ai parfaitement compris que le mariage et la procréation sont deux choses différentes ... c’est le projet de loi qui nous est présenté qui ne le comprend pas ... Je n’ai absolument rien contre le mariage des homosexuels s’il ne s’agit que d’une belle cérémonie avec queue de pie, lavalierre, photos, embrassades et jet de riz à pleines poignées .... Ce qui me gène c’est que ipso-facto et contre toute votre belle théorie à géométrie variable on affirme que le mariage d’un couple homosexuel entraine droit à l’adoption ....

            Voyez, je n’amalgame rien et au contraire je discerne bien les deux problématiques. Merci de condescendre à reconnaitre que, pour le moment, je ne suis pas gâteux. Je précise « pour le moment » car n’en déplaise à ceux qui veulent régenter toute leur vie de A à Z avec programmateur électronique livré à la naissance, les hasards de la dite vie font qu’Elzeimer nous guette tous et frappe en aveugle ... 

          • Ornithorynque Ornithorynque 19 septembre 2012 18:59

            J’ai réécouté Barbarin.

            Il n’y a pas de quoi s’offusquer de ce qu’il a dit.

            Sur la Polygamie induite par le « mariage pour tous » : le Polyamour (qu’il a qualifié de polygamie mais ce pourrait être des la polyandrie) est déjà validé par le « mariage pour tous » au Canada avec des « trouples », et c’est même une revendication de l’inter LGBT.

            Sur la question de l’inceste : Aujourd’hui, (a part pour des questions de traditions), il n’y a aucune raison, dans le concept de « mariage pour tous » d’interdire le mariage entre des frères et soeurs, hétéros ou homos.

            Objectivement, le projet de MAriage pour tous permet d’envisager ces situations.

            je ne vois pas ce qui vous scandalise, a part peut etre le fait que Mgr Barbarin dévoile trop tôt pour les mentalités, les conséquence de ce qui ressemble à une boite de pandore assez malodorante...


          • Cadoudal Cadoudal 19 septembre 2012 22:46

            « Chacun a le droit de donner son opinion. Mais au gouvernement de ne pas en prendre compte, au nom de la laïcité. »  ??????????????????????????????????????????????

            Ca serait pas plutôt au nom de la démocratie et de la volonté des électeurs que le gouvernement devrait prendre ces décisions.

            Qu’il y ait encore des électeurs catholiques, ça vous emmerde mais c’est comme ça mon petit père...


          • Ouallonsnous ? 20 septembre 2012 21:12

            A Surya, le mariage homo n’est pas une question liée à la religion, ou à une pratique religieuse, alors pourquoi devrait-on la traiter « au nom de la laïcité » ?

            En effet, il ne s’agit de religion mais de dérive par rapport aux loies de la nature, c’est un problème de la société humaine dans son entiéretée et non des « diviseurs » de la société que sont les différentes aliénations religieuses !

            On remarque que apparemment tout au long de l’histoire de l’humanité, rien n’a été fait pour venir en aide eux victimes de ces déviances. Pourtant ce serait un challenge digne de nos sociétés technologiquement trés avancées de prendre ce problème en compte autant médicalement que sociologiquement !


          • anty 19 septembre 2012 10:54

            Encore une l’auteur s’en tire à bon compte en écrivant sur AV un site hétéros qui accepte toutes

            les orientations et toutes les opinons contrairement aux sites homos qui pratiquent une impitoyable censure


            • Romain Desbois 19 septembre 2012 10:59

              anty

              je ne savais que pour écrire sur Avox il fallait avoir sa carte d’hétéro.

              Heureusement d’ailleurs parceque tu aurais des problèmes pour l’obtenir.


            • anty 19 septembre 2012 11:00

              Encore une fois


            • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 19 septembre 2012 11:16

              @ anty

              Vous avez écrit des articles qui ont été refusés sur des sites « homos » ?


            • G. Anthony 19 septembre 2012 11:46

              C’est étonnant que tu dises ça, Anty....Parce que vois-tu, sur Facebook par exemple, tous nos posts sur Civitas sont systématiquement censurés, pourtant je te prie de croire que nous ne sommes pas du genre à user d’un langage petit et vulgaire mais que nous essayons de dialoguer, d’argumenter et de comprendre. Et sur le site de Civitas, c’est pareil, à la trappe, tous les messages que nous laissons.
              Par contre, de tous les messages que Civitas nous laisse sur notre groupe sur Facebook, et je te prie de croire que certains sont des ignominies, nous n’en censurons aucun, car nous voulons que le public SACHE.
              Allez, je te livre le dernier en date : Le lobby homosexuel fait dans la dramatisation et dans la sensiblerie pour « émouvoir » les politiques et le peuple français et obtenir gain de cause quand il dit que dans 70 pays dans le monde, l’homosexualité est passible de peine de mort et les homosexuels torturés, emprisonnés et tués.
              Alors ? Qui censure qui ?


            • Ornithorynque Ornithorynque 19 septembre 2012 19:10

              Cher Gianni,

              Une explication qui en vaut une autre pour civitas.

              j’ai bu un verre hier avec un jeune militant qui avait monté un groupe Facebook sur la question du« droit des enfants à avoir un papa et une maman »(donc opposé au mariage Gay).

              En une semaine, il avait 3000 like, et était donc assez content.

              Il y a quelques jours, en 4 heures, une cinquantaine de nouveaux likeurs se sont manifestés qui ont commencé à poster des textes et images porno, qu’il ne savait pas filtrer.

              1 heure plus tard, Son compte Facebook etait scratché car « ne respectant pas la charte » à cause des images et propos pornographiques.

              Un autre copain gay s’est marré quand je lui ai raconté : il m’a expliqué que c’était un coup classiques, et qu’ils étaient « passablement efficaces ».

              Donc civitas, dont je n’ai pas vu le site, soit être moins innocent que ce pauvre étudiant.

              Mais ça en dit long sur l’organisation des l’inter LGBT...

              perso je trouve ça assez fasciste ! Non ?


            • Aldous Aldous 19 septembre 2012 11:02

              l’auteur dit : Ils s’immiscent dans un débat qui n’est pas le leur.


              Tiens donc ? la politique est interdite à certains citoyens ?
              Vous voulez leur interdire le droit d’expression ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès