Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Ne serait-ce pas nous, « français de souche », qui favorisons (...)

Ne serait-ce pas nous, « français de souche », qui favorisons l’islamisme en France ?

Ça y est, c’est reparti pour un tour. Nous avions déjà eu droit (je vous les cite pêle-mêle) à l’affaire du voile intégral, à celle du Quick halal (détrônée depuis par celle du Quick tueur), au débat sur l’identité nationale qui avait rapidement tourné au sondage pro ou anti-islam ou encore aux tribulations de Harry Roselmack chez les fondamentalistes musulmans. Cette fois, c’est Benoist Apparu qui soulève le lièvre en déclarant qu’il serait plus que nécessaire de modifier la loi de 1905 qui, rappelons-le, garantit la laïcité de notre République en instaurant la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

A priori une intense réflexion autour de ce sujet apparaît plus que nécessaire. Cette loi, en effet, interdit tout financement de lieux de cultes sur les deniers publics. Rappelons néanmoins que cette loi est fréquemment dévoyée quand il s’agit de lieux de culte « catholique » si ceux-ci s’avèrent faire partie de notre patrimoine (bâtiments classés). Faut-il donc que l’Etat, oui ou non, finance la construction de mosquées ? Les opposants à la démarche argueront du fait que ce n’est pas aux pouvoirs publics de s’insérer dans des affaires purement religieuses. Les partisans, quant à eux, soulignent la nécessité de ne pas laisser des financeurs étrangers créer des foyers d’intégrisme au cœur de notre pays. Rarement, dans le débat qui les oppose, n’est affirmée la nécessité d’offrir aux personnes de confession musulmane les moyens de pratiquer leur religion bien que notre Constitution affirme clairement la liberté de culte et de pensée. Ce qui aujourd’hui, au regard du nombre d’individus concernés (près de 6 millions) n’est matériellement pas le cas, en raison du faible nombre d’infrastructures mais aussi des réticences de certaines communes à mettre à disposition des sites.
 
La question de l’islam en France revêt aujourd’hui un caractère tellement passionné qu’aucune réelle politique constructive et qu’aucune réflexion sur les vraies causes du problème ne peuvent émerger. La première chose à faire est de nous interroger les origines de cette peur de l’islam ? « Des burqas dans la rue, des barbus en habit de religieux, de la présence toujours plus visible des intégristes » répondront les plus terre-à-terre. Franchement qui peut prétendre que l’islam radical a pris en otage notre pays ? Il ne s’agit là que de phénomènes encore marginaux qui, s’ils tendent indéniablement à se développer, ne constituent pas pour l’heure un réel danger pour notre pays. Ce danger est surtout amplifié par l’extrême-droite dont le meilleur terreau a toujours été, l’Histoire le démontre, la peur de l’autre et la recherche du bouc-émissaire. La médiatisation des attentats islamistes dans le monde depuis le drame du World Trade Center et des errements de régimes comme l’Iran amplifient la crainte de nos concitoyens. Une crainte souvent surréaliste : comment expliquer autrement que dans certains villages de la campagne profonde, le Front national affiche des scores à 20% aux élections alors que les immigrés y sont très très peu représentés et que les phénomènes d’insécurité sont au plus bas.  
 
Cette peur de l'islam vient d’abord d’une confusion, de plus en plus flagrante à mesure que le débat prend de l’ampleur, entre islam, immigration et islamisme. L’islam, intrinsèquement et dans l’absolu, n’est pas plus dangereux que ne le sont le judaïsme ou le christianisme, les deux autres grandes religions monothéistes, les trois s’étant développées sur le même type de valeurs et le même socle de pensée. Aurait-on oublié que ces trois religions se fondent sur la volonté de conversion de tous ? Aurait-on oublié que la diaspora juive visait à répandre la « bonne nouvelle » partout dans le monde. Aurait-on oublié les massacres d’indiens par les conquistadors ? Aurait-on oublié, qu’aujourd’hui encore, on tue au nom du christianisme ou que les prêtres bénissaient encore nos canons, qu’ils soient nazis ou alliés, il y a une soixantaine d’années ? Si, en France, nous n’en sommes apparemment plus là, c’est en raison d’abord de l’éducation républicaine qui, petit à petit, a remplacé dans le cœur des écoliers, l’éducation religieuse.
 
Et c’est justement là, au coeur des lieux d'émergence de l'islamisme qu’il faut agir. En n’intégrant pas les centaines de milliers d’immigrés venus de nos anciennes colonies pour faire tourner nos usines à moindre frais pendant les Trente Glorieuses, nous avons favorisé le communautarisme. Aujourd’hui, dans certaines banlieues, plus de 90% des enfants sont d’origine étrangère. Est-ce normal ? Certains répondront que ce communautarisme est le fruit de ces personnes immigrées dites de première génération qui auraient préféré envoyer leurs revenus au pays plutôt que de s’intégrer. Ceux-là même qui, soit dit en passant, honnissent bien souvent le regroupement familial. Je leur répondrais ceci. D’abord, qui sommes-nous pour juger de leur volonté d’aider financièrement leurs familles installés dans des pays dont le retard de développement est en grande partie dû à notre tempérament exploiteur et colonisateur ? Ensuite, qui d’entre nous, s’est ému du nombre de personnes parquées dans des foyers sonacotra ou dans des barres d’immeubles aujourd’hui devenues infâmes ? 

L’islamisme prend sa source dans la misère et l’obscurantisme comme autrefois, chez nous, l’intégrisme chrétien servait de soutien et de caution morale au pouvoir monarchique. Soyez assurés que la grande majorité des personnes issues de l’immigration ayant un bagage scolaire et un travail pratiquent l’islam comme la plupart des français pratiquent le christianisme : avec mesure ! Cette perte de valeurs, de lien social, de la notion même de partage que connaissent notre civilisation et nos modes de gouvernement, est à la base même du développement des phénomènes sectaires.
Favorisons par conséquent la mixité sociale dans nos villes, soyons ouverts à la différence, apportons des vraies solutions aux jeunes des quartiers déboussolés par l’injustice et le rejet des français de souche. Le reste suivra et des solutions émergeront. Après tout, pourquoi l’islam n’aurait-elle pas droit de cité en France. Parce que nous aurions une tradition chrétienne ? N’est-ce pas là faire fi, justement, de la loi de 1905. Pourquoi le catholicisme devrait-il, dans un pays laïque, avoir plus de droits que les autres religions ?
 
Bien sûr, il restera sans doute encore quelques illuminés pour appeler à la charia comme nous avons encore quelques groupes illuminés à la solde des mouvements extrêmes du catholicisme mais ces marginaux ne nous poseront plus problème. Ils seront clairement distingués des musulmans souhaitant simplement pratiquer leur religion et des populations certes issues de l’immigration mais avant tout français de par leur nationalité. Il sera alors tellement plus facile de les combattre !
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.48/5   (73 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • jondegre jondegre 22 février 2011 10:18

    Article un peu naif :

    le pouvoir en place se délecte de l’islam, organise le conflit de civilisation, finance les radicaux, culpabilise les racistes, importe la main d’oeuvre (islamisée ?) à bas coup, finance les anti-racistes, zoome sur les dérapages racistes des ministres et autres lepen, encourage la peur de l’autre, encourage la haine, organise le 2 poids 2 mesures (islamisme vs sionisme), elimine les responsabilités de la base (fonctionnaires) garants de l’équilibre, bref le chaos orchestré, planifié pour que jamais, jamais les opposants au régime puissent s’unir et le renverser, trop occupés par leur racisme et leur anti-racisme qui les divise les uns les autres, c’est juste monstrueusement cynique mais tres efficace.


    • Mohamed 22 février 2011 11:08

      Sur 4 ans, en France, 2 débats on été lancé lié à l’Islam (la burka et l’identité national)

      un troisième débat va bientôt voir le jour sur le même sujet (au mois d’avril).

       La première préoccupation des français est l’emploi pourtant pas de débat national sur ce sujet...

      Il y a eu déjà 2 débats sur le sujet, est ce que ce nouveau débat lié à l’Islam qui se profile, n’est pas celui de trop ?

      Est ce qu’on ne tourne pas en rond (toujours les mêmes pour débattre avec les même arguments) ?

      Ok pour dire que les debats sur l’Islam sont des debats interessants, polemique et qui attirent les foules mais franchement
      en faire 3 sur un laps de temps si court...ça me laisse perplexe


    • Robert GIL ROBERT GIL 22 février 2011 10:23

      posez-vous les vrais questions : a qui profite l’immigration ?

      http://2ccr.unblog.fr/2010/10/28/a-qui-profite-limmigration/


      • DAVID 22 février 2011 20:37

        MERCI POUR LE LIEN

        En voici un autre


      • titi 22 février 2011 10:24

        « Il ne s’agit là que de phénomènes encore marginaux »

        Bah vous ne venez pas assez souvent à Lyon.


        • miel de fiel miel de fiel 22 février 2011 10:39

           smiley ............ ni à Marre-seille  !

          Insoumis sont les français : insoumis ils resteront  !

           NON à la france-monde et non à la REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE FRANCE  !


        • nilasse nilasse 22 février 2011 10:37

          pour une fois qu’on peut lire autre chose que des conneries sur ce sujet,ça fait plaisir. il y a malheureusement des adeptes d’une strategie de la tension a des fins electoralistes dans notre pays ( le f.N par exemple ) et les idots utiles de cette strategie ( leurs electeurs ) vivant la plupart du temps dans l’ignorance et les frustrations. il a de tout temps été bien plus facile de trouver un bouc emissaire que de se remettre en question. comme hier les juifs,les musulmans sont la cible d’une part non negligeable de gens aigris,qui en veulent a la terre entiere pour des raisons aussi variées que stupide.


          • Ronald Thatcher rienafoutiste 22 février 2011 11:58

            les muzzs s’accaparent ce sentiment de persecution qu’ont connu les juifs, ce moment dans le temps ou les gens se disent ’mais pourquoi nous en veulent-ils tant ?’, pour mieux passer pour les victimes qu’ils ne sont pas, mais pas du tout... voleurs de memoire


          • COVADONGA722 COVADONGA722 22 février 2011 10:47

            yep « le rejet des français de souche »
            un safari dans ma zus ça vous tente ? à au fait si vous etes céfran cul blanc ou sous chiens ben vous etes le gibier bonne chance.Le dernier grafiti sur la poste effacé rapidement cette nuit par les service de marseille de mémoire
            la frence on la nicq
            on mange gratos
            et on shie dessu !
            quand on connait les millier d’euro en rsa alloc qu’il s’y distribue sans compter les subvention de la mairie à des assoc de deux freres et un cousin pour acheter la paix dans le quartier.Vous serez bien aimable de m’indiquer la douce planete bisounours que vous habitez j’arrive.


            • COVADONGA722 COVADONGA722 22 février 2011 15:47

               Pour ce qui est du racisme je travaille et vis avec des etrangers de toutes origines le seul racisme que je m’autorise c’est avec les gens de votre espece j entend par la les petits rémoras qui se la joue requins. je vous met au defis de trouver un seul propos raciste de ma part ici.Par contre le thuriferaire libéral que vous jouez ou etes en a tenu des limites racistes en suggerant au « peuple grec » de quitter la planete.Pour ce qui est du pain
              je me doute bien que le votre est gagné avec la sueur d’autres n’est ce pas ?
              dis moi d’ou tu parles je te dirais ........


            • ali8 22 février 2011 15:59

              juluch

              aux armes citoyens ! un sang impur abreuvera la France !

              tjrs des critiques, des menaces sous entendues, mais rien de concret

              le bal des pleutres ! lol smiley


            • falah 22 février 2011 19:41

              A covadonga722,
              Celui qui a écrit ce mot, l’a-t-il signé ?
              Comment avez vous fait pour savoir que celui qui a fait ça était musulman ?

              Les noirs, les arabes, les étrangers, les chômeurs, la racaille sont-ils tous musulmans ?


            • COVADONGA722 COVADONGA722 22 février 2011 21:48

              bonsoir
              Comment avez vous fait pour savoir que celui qui a fait ça était musulman 

              ou
              ai je marqué qu’il etait musulman ?


            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 22 février 2011 23:17

              That’s the point, Cova. The real one.


            • Cocasse cocasse 22 février 2011 11:16

              Trouvez vous normal de devoir acheter du hallal ou cacher sans en être informé ? Et que les tentatives d’affiches visant à cette information aient été interdites ?

              Pire que ce mode d’abattage devienne peu à peu majoritaire, sans qu’aucun consommateur n’en soit informé ? Que cette absence de transparence est volontaire, et que de plus, cela enrichi d’obscurs sacrificateurs récoltant des fonds allant on ne sait où.

              Un document qui remet les pendules à l’heure :
              http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40306

              Cela n’a plus rien de marginal, c’est devenu la généralité !


              • ali8 22 février 2011 16:09

                Bardot ne fait pas çà pour faire plaisir aux animaux, mais :

                1) elle est judaïsmophobe
                2) elle est muslimophobe
                3) elle est inscrite au FRONT NATIONAL

                tout çà explique bien des choses

                C ti pas un peu cocasse, attendre aujourd’hui, pour découvrir que lorsqu"on mange du gigot, il y a une chance (malchance ?) sur deux pour que cette viande soit casher !!


              • Cocasse cocasse 22 février 2011 17:18

                Cela fait des décennies que BB est engagée pour la cause animale. Je vois mal comment on pourrait la taxer d’opportuniste.

                Je me demande si tu n’es pas un peu :
                1 - Brigittophobe
                2 - Lepenophobe
                3 - Effennophobe.
                 smiley


              • falah 22 février 2011 19:45

                Les musulmans n’achètent la viande que si elle est marqué hallal.
                A quoi sert de vendre de la viande hallal sans aucun avertissement ?

                Y’a pas que votre discours qui est bête...


              • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 23 février 2011 00:32

                Parce qu’il est plus facile et plus rentable d’abattre les animaux selon le rituel musulman, parce que la viande abattue est en général de moins bonne qualité donc vendu moins chère.


              • King Al Batar King Al Batar 22 février 2011 11:36

                Bonjour à l’auteur,

                Et merci....

                Merci pour cette suggestion, qui est en fait un peu le noeud du problème, ou le serpent qui se mord la queue...

                Je ne suis pas musulman, mais j’ai des yeux pour voir et un cerveau pour comprendre. La laicité n’existe pas réellement dans notre doux pays. A l’heure ou on fait des débats inutiles sur les dangers de l’Islam et les incompatibilité de certains pratiques avec la république, comme le voile intégral, on nous fait chier parce que certains commerce veulent ouvrir le dimanche.... Jour du seigneur Chrétien !

                Notre président est allé plusieurs fois voir le pape (j’imagine que le jet, et le kérosène du déplacement ont du être payés aux frais de la princesse).

                Alors, je ne suis pas contre la fermetue des commerces le dimanche, si certains tiennent à des valeurs. Après tout, la France a été une terrre chretienne pendant plus de 1000 ans, il est normal qu’il y ait des vestiges.
                Mais alors si on doit reprocher certains comportement des musulmans, faisons le au nom de la Chrétienté et non de la laicité. Au moins cela aura le mérite d’être franc !
                Lorsque la Suisse interdit la construction de minaret, elle le fait au nom de son appartenance à l’église.
                Nous on parle de laicité, mensongère, alors que dans les lycées il y a des aumoneries, qu’on nous sert du poisson le vendredi (j’ai 31 ans, mais quand j’en avais 15 c’était le cas, et nous étions déjà en terre laique), et que certains jour fériés correspondent à des fêtes chrétiennes.


                Dans tous les cas, cela crée ce que l’on appelle une inégalité. C’est à dire que la religion musulmane n’est pas considérée est respectée comme l’est la religion catholique (certes majoritaire) dans notre pays.
                Et les inégalités ne sont pas faites pour assainir le climat. Je dirai même que les inégalités sont le pire ennemi de la fraternité...

                Alors je pense qu’effectivement on nous fait un débat supplémentaire pour faire chier un peu plus les musulmans. Qu’on stigmatise, qu’on pose sur le devant de la scène de faux problèmes, et qu’on en oublie les vrais. Tout ceci n’est qu’un leur, mais ce leure n’est pas fait pour aider nos compatriotes français, de confession musulmane, à se sentir chez eux, et à vivre en paix. Du coup, leur paix, leur salut, il le retrouve dans quelque chose qui ne les exclu pas, et c’est effectivement leur religion.

                Donc pour répondre à votre question, je suis d’accord avec vous, le comportement du gouvernement actuel fait tout pour encourager la montée d’un Islam plus radical.
                Je reste persuadée que le problème du voile intégral, qui concerne pas plus de 2000 femmes en France au maximum, aurait pu être réglée par des missions locale de sensiblilisations aux moeurs, plutot que par une loie bête, méchante et inaplicable... Et qu’il y a eu plus de femmes voilée intégralement du fait de ce débat, qu’il n’y en avait auparavant...


                • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ S.Ô.I AL’MARFELOUSS BABâD-GOOROO 22 février 2011 19:39


                  bahhh...zi zété des Zindoos ki lachié des zolly vaches dans les streets de zooche, za zeré kifkif zimilaire ke les lâchers de tapis bédooins...

                  Les bonobos zils veulent le Zappy McWorld zân les nuggets ! comme zi chez McZoo, on donnait dans le TERROUAR !

                  bahhh...

                  comme ladî le zéminentique enfilosophe Momböo TonKhû le Zambien (son daddy était un Koukouyou ki zavait migré du Zobwana Zobtropical (ancienne colonie moldavo-lappone àzekondî) dans sa zoeuvre mazistralesque « Zooloo Bamboo Voodoo Booboo »

                  (soit traduit ainzi du zobwanais au franzé : Traité de coprosophie descendantale sur la dysentérie mentale postmoderne et autre gastrotérite cérébrale

                  « zi twa pa pânshié plus l’wun ke ton bamboo, Gwan MakBwana wa tânfi lélé » 

                  qui ze traduit zinssî : zi tu vas booffer chez McZoo ben te plains pâ kan tu vas chié !

                  zen é tainzi dans le Zappy McWorld !

                  bahhh...woo zinkiétez pas les bonobos : Papa zé là pour vous ! ézé un grand zoomaniste !


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 22 février 2011 23:26

                  Coca Cola ou Mekka Cola ?
                  (Tu es sûr de ne pas avoir biberonné à Olivier Roy, Babad ?)


                • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ S.Ô.I AL’MARFELOUSS BABâD-GOOROO 22 février 2011 23:30


                  nahhhh..teulé dézadî !

                  mé du point de view du TâO : all izz lié : zo ?


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 22 février 2011 23:34

                  Du point de vue du Tao, le sage recommande d’aller plutôt faire la vaisselle.
                  Pas de problème, j’adore ça, discipline zen par excellence.
                  So what ?

                  Sur le sujet des « Français de souche » qui favoriseraient l’islamisme, ne me dis pas que tu acquièces, ce serait trashy.


                • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ S.Ô.I AL’MARFELOUSS BABâD-GOOROO 22 février 2011 23:38


                  ohhh...zé pâ lu le zarticle zo...zafé lontan ke je zappe la lectuture des narticles...trô évolués pour Môaa-Je...

                  zo que les de zooche favorisent le zizislamisme ? bahhh ostracisation zé communautarisation vont souvent de pair zo un peu cômme Kaztor zé Pollux, Wallaz zé Gromîtt, Lôrel zé Hardeux, Yin zé Yang, Kooba zé Libré, exterarara...

                  aprés comment que tu expliques cela et bien za dépend du zobjectif ke tu zutilises zé de la fonczion zoom intégrée...bahhhhhhhhh...


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 22 février 2011 23:41

                  Hey Man, pas de Manuel de la photo ratée, please thks. On parle cause à effet, « Souchiens » coupables (mea, mea).


                • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ S.Ô.I AL’MARFELOUSS BABâD-GOOROO 22 février 2011 23:45


                  zo le méakoolpisme...bahhh...zérie, ze zuis vrément pâ dans le topik right now zo pâ grande zidée de koi tu parles....Môooa-Je te dis ce ke zân penche zétoo ! zeté déza dit ke Môoa-Je ne vien(dré) plu zissi pour penchier...zuste kookoo , zédé zover bizness bokou more serious ! smiley


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 22 février 2011 23:46

                  « ostracisation et communautarisation vont souvent de pair »

                  Ca se discute, d’une part.
                  Et quand l’auteur parle d’islamisme, ça se discute aussi. Or il ne discute pas le terme.
                  Et en la matière, Wahhabites et Frères muslims ont-ils attendu les « de Souche » ? Tu sais bien que non.


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 22 février 2011 23:47

                  Argument recevable (je suis moi-même ici d’un doigt distrait).


                • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ S.Ô.I AL’MARFELOUSS BABâD-GOOROO 22 février 2011 23:48


                  PERV !!! Môaa-je knew IT ! smiley


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 22 février 2011 23:51

                  Yourself smiley


                • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 23 février 2011 00:37

                  Selon les dernières nouvelles, la recette du Coca Cola contiendrai de l’alcool.


                • armand armand 22 février 2011 11:58

                  Bonjour King,

                  Nuance - la France est laïque, mais comme vous le dites, 2000 ans de christianisme laissent leurs traces.
                  Qu’on peut définir de la façon suivante : la France est laïque, mais elle est de CULTURE essentiellement chrétienne, et cette culture imprègne encore les habitudes du calendrier, l’apparence des villes, les faits de langage.
                  Comparons le comparable : la Turquie est elle aussi officiellement laïque - dans les faits, qui peut démentir que l’Islam y soit omniprésent, et bien davantage que le christianisme en France.

                  Nuance de plus - si l’Islam se prête à controverse en France actuellement, outre les tentatives du pouvoir de détourner des problèmes plus pertinents (curieux, on ne nous propose aucune réflexion sur la mondialisation, la délocalisation, la place des banques, etc...) c’est en raison de l’existence d’une frange militante, qui est parvenue à s’emparer de plusieurs pays.
                  Autrefois le catholicisme inspirait en France le même violent rejet dans les cercles laïcs parce qu’il était associé à l’Ancien Régime et pouvait compter sur une papauté activiste.


                  • falah 22 février 2011 19:51

                    Armand,
                    « si l’Islam se prête à controverse en France actuellement,c’est en raison de l’existence d’une frange militante, qui est parvenue à s’emparer de plusieurs pays »

                    Vous n’êtes pas très clair là.
                    Quels sont ces pays ??? sont-ils européens ?


                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 22 février 2011 23:30

                    Cher Armand,
                    Tu le dis si bien, merci.


                  • epicure 23 février 2011 21:14

                    Ce n’est pas que des mouvements militants à l’étranger, amis surtout agissant en france :
                    depuis 30 ans ils ont façonné le paysage des quartiers à dominante maghrébine/musulmane, avec la multiplication des voiles alors que les jeunes filles des années 70 ne le portaient pas, avec en parallèle donc la culture misogyne qui va avec.
                    ils font pression sur les cantines pour avoir de la nourriture halal.
                    ils obtiennent des élus des violations directes de la loi de 1905 sur la construction des lieux de culte.
                    Ils ont créé un terrorisme intellectuel sur les médias français, et les associations , qui fait que dés qu’on critiques les discours et comportements intolérants, discriminatoires de l’islam on peut se faire traiter de raciste et haineux.
                    Dans certains coins de france, ils chassent les commerces koufars, notamment de nourriture.
                    Ils réclament la ségrégation sexiste dans certains lieux comme les piscines. Et parfois l’obtiennent.

                    Donc non ce n’est pas anodins ces mouvements militants, puisqu’ils font reculer de plusieurs siècles la société française.

                    Et puis c’est un problème plus facile à traiter que le chômage et l’insécurité.

                    Bon d’un autre côté, certains attaquent les islamistes pour de mauvaises raisons, comme notre président suprême mais cela n’empêche pas que la critique et la résistance à cette frange militante reste un devoirs pour al société française, si elle veut rester une société démocratique et laïque.

                    Les faits autour du monde, montrent que ce n’est pas un phénomène local, un point de vue de la france laïcardre et coloniale, mais bien un problème internation, puisque ces militants de l’islam posent problème de partout, même dans des pays plus laxistes et sans liens historiques avec le monde musulman.


                  • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 22 février 2011 13:21

                     Mais oui, c’est la faute des « français de souches » si l’islamisme progresse en France. D’ailleurs, le « français de souche », c’est un beauf, il est pas moderne, il a loupé le train de la mondialisation, un feignant qui veut pas travailler comme ces chinois tellement compétitifs. Il part tout le temps en vacances et en plus d’être un tire au flan, il accueille mal les touristes, intolérant, anti-pédés. Il a de vieux relents antisémites, il est raciste et toujours tenté de re-coloniser l’Afrique, etc., etc.

                     Non, vraiment, on se demande si il y a une tare que le « français de souche » n’a pas. 30 ans que ça dure, ça va bien finir par donner de quelque chose.


                    • falah 22 février 2011 19:27

                      Non Monsieur,
                      Ce n’est pas la faute aux français de souche que l’Islam est tant décrié.
                      A moins que BHL, Finkelrault, Askolovitch et autre « penseur » ne le soit effectivement.
                      Ils nous avait vendu le « touche pas mon pote » et maintenant milite pour l’inverse ...

                      Cordialement,


                    • Sergeant Pepper Sergeant Pepper 22 février 2011 20:27

                      Le Français « de souche » a une autre tare que vous n’avez pas citée mais que votre commentaire fourre-tout démontre amplement : il aime les amalgames à la mords-moi-le-nœud.
                      Je suppose que le nombre de clics positifs que vous avez récoltés (et le nombre de clics négatifs que je m’apprête moi-même à glaner) ne font que confirmer la justesse de ma théorie. smiley


                    • pastori 22 février 2011 13:33

                      c’est reparti. les grandes peurs ! 


                      les fonds de commerce reprennent pour amuser les gogos et éviter de parler de l’essentiel.

                      Mme lepen a même dit que le diplomate français boillon 
                       aurait mis sur « copains d’avant » une photo de lui en maillot de bain. c’est pas le pire des scandales ça ?
                      « Marine Le Pen se dit »effondrée« et réclame la démission du sarko-play-boy ».
                      nous on prédfère les playmate.

                      nous aussi nous sommes tous effondrés et scandalisés. j’en ai pas dormi.

                      AFP : 
                      « Selon Marine Le Pen, ces chiffres démontrent que l’immigration »est volontairement accélérée dans un processus fou dont on se demande s’il n’a pas pour objectif le remplacement pur et simple de la population française".  rien que ça !

                      quand tout cela va faire encore une fois flop comme les peurs précédentes, qu’est ce qu’ils vont trouver pour abuser les pauvres d’esprit ? une invasion de martiens ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès