Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Nouveau PDG à la tête d’une multinationale de la foi

Nouveau PDG à la tête d’une multinationale de la foi

La semaine dernière, une multinationale de la foi et du capital financier a choisi son nouveau PDG. Le directoire de l’Institut des œuvres religieuses (IOR) – nom de code pour identifier la banque du Vatican et ses 44 000 comptes secrets classés « toxiques » – était vacant depuis 9 mois suite au limogeage de son dernier directeur, remercié par l’ex-Pape Benoît XVI, en disgrâce pour incompétence. L’institution, épinglée sur la liste noire des paradis fiscaux mafieux, n’avait plus de tête pour gérer ses 6 milliards d’euros.

La semaine dernière, une multinationale de la foi et du capital financier a choisi son nouveau PDG. Le directoire de l’Institut des œuvres religieuses (IOR) – nom de code pour identifier la banque du Vatican et ses 44 000 comptes secrets classés « toxiques » – était vacant depuis 9 mois suite au limogeage de son dernier directeur, remercié par l’ex-Pape Benoît XVI, en disgrâce pour incompétence." L’institution, épinglée sur la liste noire des paradis fiscaux mafieux, n’avait plus de tête pour gérer ses 6 milliards d’euros pas davantage traçables qu’un bifteck chevalin". La nomination du nouveau Directeur, monsieur Von Freyberg, un allemand de souche, marchand de canons de sa profession, devrait rassurer le nouveau locataire de la petite Cité vaticane multimilliardaire, fiduciaire des aumônes de millions de pauvres fidèles filoutés (1).

Pendant ce temps, les tractations au Sacré Collège emmuré dans la Chapelle Sixtine ont abouti à l’élection du 267e successeur de Pierre le pescadore (pêcheur & pécheur) et le cérémonial médiéval entourant la décision du Conseil d’administration a été l’objet d’une couverture médiatique sans précédent. Seuls les Jeux Olympiques et les sorties de Lady Gaga attirent davantage de curieux, de scribouilleurs et de vipères de la télé que ce sommet de plénipotentiaires septuagénaires.

Pendant ce raout les gardes suisses rocambolesques prenaient place sur le parvis munis de leurs hallebardes ubuesques. Ne manquaient que les zouaves pontificaux, ces descendants des « Contras avant l’heure », venus défendre la mainmise vaticane sur les terres italiennes que les chemises rouges de Garibaldi chassèrent du pays (2). Dans l’air évanescent devant le Vatican quelques réminiscences de la simonie des Borgia prolégomènes à ce consistoire sous scellé.

Si vous le voulez bien, laissons sous le boisseau ces allégations mal à propos, ces milliers de poursuites sans suites et ces dizaines de procès circonstanciés pour pédophilie avérée dont cette multinationale de la foi est aujourd’hui entachée (3). Qu’elle entreprise saurait répondre à ses clients de tout un chacun de ses représentants ?

Début mars 2013, plus d’une centaine de vieillards crosse au poing, accoutrés d’un surplis couvrant leur soutane – espèce de robe au port masculin idoine – coiffés de la calotte dissimulant la tonsure sous la barrette de sang pourpre, se sont cloîtrés pendant deux journées afin d’accoucher de la nouvelle papauté. Leur choix s’est porté sur un richissime prince de l’église des pauvres. L’élu, porté aux nues, tout de blanc vêtu parcourait peu avant les favelas éventrées et les taudis délabrés, juchés à flanc de colline, principautés miséreuses de la cocaïne, vitrines de la malnutrition et de l’insalubrité, baronnies des exécutions sommaires des sans-papiers et des « sans-terres » par les mercenaires des latifundiaires.

Dans ce cortège pontifical pas même une tunique féminine – pour donner bonne mine. Dans ce défilé d’un autre âge – triste à pleurer – lugubre et misogyne, même les cerbères étaient des convers. Vous savez pourquoi les femmes sont chassées systématiquement de ces lieux de « sacrements » ? Parce que selon la mythologie religieuse archaïque la femme porte en elle les suites du « péché originel » dont la manifestation se révèle chaque mois par une souffrance sanglante. Et oui, ces seigneurs écarlates renient leur mère courageuse qui a accouché de ces impétrants.

Après deux jours enfumés la « Fumata bianca ! » s’éleva telle une offrande destinée à tous les catéchumènes des terres de misère sud-américaines, balayant d’un revers de main papale les espoirs des punaises de sacristie de tous les autres pays de l’eucharistie. Ne survécut à cette foire d’empoigne séquestrée que la liesse des riches blancs du sous-continent latino-américain, descendant des Conquistadores conquérants, longtemps chasse gardée de l’impérialisme étatsunien.

Les larbins à la plume futée rassemblés devant la loggia romaine oublièrent dans leur exaltation du papabile près de deux cent millions d’amérindiens, de noirs ex-africains, de mulâtres et de métis, les enfants d’Evo Morales et d’Hugo Chavez.

« Certains spécialistes de l'histoire de l'Argentine estiment que ce Jorge Mario Bergoglio a eu une attitude contestable sous la dictature militaire argentine entre 1976 et 1983. Fortunato Mallimaci, ancien doyen de l'Université de Buenos Aires, explique que l’ex-cardinal a été très indulgent envers les militaires tortionnaires. Le directeur de l’Université, Christian Terass, interrogé par France Inter, va plus loin : il précise que le pape François Premier a dénoncé à la junte militaire nombre de prêtres progressistes » ; ces prêtres, partisans de la théologie de la libération, que les amis militaires fascistes du souverain pontife ont occis. « Jorge Mario Bergoglio est considéré comme un conservateur dit-on en haut lieu ». « Mgr Bergoglio soutient une doctrine de la foi conservatrice, particulièrement en ce qui concerne l’avortement et l’euthanasie, le contrôle des naissances, l’homosexualité et l’ordination des femmes prêtres. » (4). Rien pour enflammer l’enthousiasme des damnés de la Terre-mère ni celui des ouvriers des mégalopoles sud-américaines.

Dès son intronisation, le nouveau président du conseil d’administration de la multinationale de la foi chrétienne a annoncé ses couleurs : « Donnant une première idée du ton qui sera le sien, le prédicateur a demandé aux fidèles d’entreprendre un chemin de fraternité, d’amour et d'évangélisation  » (…) « le choix d’un pape d’abord concerné par la « nouvelle évangélisation » sur le continent qui compte 40 % de la clientèle catholique du monde entier mais où la position de l’Église Catholique est fortement contestée par… » des groupuscules évangélistes qui grugent les marchés de la première multinationale de l’évangélisation (5).

Ce qui signifie que ce Pape entend mener une guerre de marché et ravir des clients à ses concurrents évangélistes, orthodoxes et musulmans, et qui sait, peut-être, lancer une OPA-hostile* contre d’autres multinationales de l’évangélisation concurrentes. Ce ne sont pas de bonnes nouvelles pour les annales de la paix mondiale.

(OPA) Offre publique d’achat. Elle est hostile quand l’entreprise qui en est l’objet s’y oppose.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • eric 20 mars 2013 10:20

    Article intéressant. Sur le fond, c’est l’habituel « protocole des sages de Sion ». Une bande de « sage » complotent contre l’univers, sont des grippes sous âpres au gain, et font subir des traitement contre nature à des petits enfants, et tous ce que l’on peut éventuellement supposer sur leur compte doit être tenu pour article de foi, donc répété en une inlassable litanie.
    On reconnait bien là l’inlassable guerre de religion des paganismes socialisant, qu’ils soient nationaux ou internationaux, contre les religions concurrentes.
    L’intérêt réside dans le caractère exhaustif des arguments, on les retrouve a peu prêt tous, mais aussi dans le style. D’habitude on a affaire à des torchons, ici, c’est, de mon point de vue bien écrit...C’est sans doute le plus grave ; Ce genre d’ineptie en période de croisière touche des gens pas très évolués. Quand de vrais intellectuels s’y mettent, il y a plus de raisons de s’inquiéter.


    • njama njama 20 mars 2013 10:27

      La Banque du Vatican : un paradis fiscal sur terre !

      En fait le tout serait de savoir précisément si le christianisme autorise l’usure ...
      Dans le cas contraire, l’Église devrait sinon ex-communier sur le champ ces banquiers, usuriers et autres Thénardiers ... qui abusent des pauvres, au moins sévir sentencieusement et que le pape lève haut sa férule pétrinienne contre ces brebis égarées ... pour les remettre dans le droit chemin.

      « il est plus facile pour un chameau de passer par le chas d’une aiguille que pour un riche d’entrer au royaume des cieux » (Évangile de Marc, 10,25, Évangile de Matthieu 19,24, Évangile de Luc 18,25).

      Pourquoi pas organiser un Concile sur l’argent, et son emploi ? et accoucher d’une économie plus « catholique » ... l’homme ne se nourrit pas que de pain (Luc 4,4), mais bon, du pain il en faut ...


      • njama njama 20 mars 2013 13:30

        Du spirituel dans l’économie smiley

        Le prêt à intérêt et l’Eglise
        par Les ouvriers
        [...]
        En fait, pour Saint Thomas, comme pour Aristote et les Pères de l’Eglise, souligne le R.P. Spicq (Renseignements techniques accompagnant la traduction de la Somme théologique, « La justice »)., « le travail est le titre lucratif essentiel ». C’est « une fausse conception (de penser) que l’argent doit rapporter quelque soit son placement, qu’il est de soi lucratif ; c’est ce qu’appelle sa rentabilité, sa vertu propre de productivité. A quoi il faut opposer le principe aristotélicien toujours vrai : « l’argent ne fait pas de petits, de soi il est improductif (...). L’argent n’a pas d’autre utilité réelle que de constituer un intermédiaire des échanges ; son usage est d’être dépensé. En ce sens, l’argent est stérile, il n’est pas par lui-même productif, il ne fait pas des « petits » comme un champ ou un troupeau (...). Il y aura usure au sens large du terme dès lors que l’on tirera profit d’une chose improductive, sans y avoir mis aucun travail, aucun frais, aucun risque ; ou encore lorsqu’on s’enrichira d’une façon disproportionnée en regard du travail et de la responsabilité engagée »

        Il semble bien, néanmoins, que l’actualisation par le Saint Siège de la doctrine traditionnelle sur l’usure n’ait pas été faite jusqu’ici. Et elle ne le sera pas tant que les discussions entre théologiens n’auront pas été assez profondes et précises pour bien déterminer la ligne de séparation, exposée par Benoît XIV dans Vix Pervenit, entre « le profit tiré de l’argent à bon droit et qui peut donc être conservé aussi bien du point de vue de la loi que de celui de la conscience ; et cet autre profit, tiré de l’argent de façon illégitime et qui, selon la loi et selon la conscience, doit être considéré comme à restituer »

        http://prosperite-et-partage.org/spip.php?article25


      • almodis 20 mars 2013 17:05

        et hop ! encore la paresse intellectuelle ! 

        même remarque qu’à @ lisa sion , dans un article du même jour , sur le même sujet : ce no de Golias date de 2008 !!!
        voir mes remarques dans les commentaires du dit article, si ça vous tente ! 

        aaah , le manichéisme des Avoxiens !
        tiens , ça tombe bien , c’est aujourd’hui NOROUZ , le nouvel an zoroastrien ... 
        Norouz Mabrouk , et paix sur la terre etc ...

      • njama njama 20 mars 2013 21:00

        ce no de Golias date de 2008 !!!

        Golias est une réalité « catholique » (encore une chance pour l’Église. Ils ne désespèrent pas ... ) Libre à vous de faire l’autruche si vous voulez ... 


      • Robert GIL ROBERT GIL 20 mars 2013 10:41

        l’église est une richissime entreprise libérale, avec des actifs financiers et immobiliers immenses, patiemment accumulés, pas toujours de façon très catholique d’ailleurs. Alors si un « hurluberlu » se mettait en tête de faire le bien et d’aider les pauvres, pas seulement avec des prières, mais en mettant la main au portefeuille , cela poserait problème. Dans son histoire l’église a excommunié ou condamné à mort pour beaucoup moins que ça....

        LE PAPE RENONCE A UN CDI et aussi LES PAPES PASSENT …


        • Gauche Normale Gauche Normale 20 mars 2013 17:09

          Très bonne idée la métaphore ; celle-ci correspond à merveille en plus.

           smiley

        • Max Angel Max Angel 20 mars 2013 11:21

          Excellent article qui va lui valoir des charretées d’interventions offusquées de la part de ceux qui, reniant le pardon dû aux pécheurs , vont vous accabler de leurs propos haineux en regrettant intérieurement qu’il n’y ait plus de bûchers pour des gens tels que vous.

          Les faits sont têtus. Restons en donc aux faits !


          • Furax Furax 20 mars 2013 12:47

            Allez, Max, on vous pardonne ! smiley
            Je me contente de la copie d’une petite « remarque » faite par ailleurs :
            Une dictature, c’est toujours mal, très mal. Qu’elle soit de gauche ou de droite.
            Je sais qu’Agoravox est peuplé de grands résistants qui, eux, exposeraient leurs poitrines nues aux balles des fascistes un peu comme durant l’occupation.
            http://www.youtube.com/watch?v=gBR6...
            ou

            en 1939 :
            Le 1er juillet, L’Humanité n° 58 écrit : « le Général de Gaulle et autres agents de la finance anglaise voudraient faire battre les Français pour la City et ils s’efforcent d’entraîner les peuples coloniaux dans la guerre. Les Français répondent le mot de Cambronne à ces messieurs… ». En français moderne : Merde à de Gaulle !

            et aussi :

            L’Humanité n° 59 du 4 juillet 1940 : « il est particulièrement réconfortant, en ces temps de malheur, de voir de nombreux travailleurs parisiens s’entretenir amicalement avec les soldats allemands, soit sur la rue, soit au bistro du coin. Bravo camarades, continuez, même si cela ne plaît pas à certains bourgeois aussi stupides que malfaisants. »

            L’Eglise, comme tout le monde, fait ce qu’elle peut. Et, si elle estime avoir été insuffisante elle demande pardon. Ce fut le cas en Argentine ou rien ne peut être reproché au Pape actuel (un des jésuites qu’il « aurait fait torturer » a célébré une messe avec lui ce qui n’est pas un geste anodin !).

            Les autres n’expriment jamais le moindre regret !


          • Bubble Bubble 20 mars 2013 14:28

            @Max Angel : Que voulez vous qu’on vous dise, après, si vous étalez le cynisme jusqu’à vous considérer vous même en faute et nécessitant le pardon pour ce que vous dites... le pardon, ça se demande, vous savez. M’enfin, on le demandera pour vous.

            Bon, commentons les faits têtus donc. Un compte de 6 milliards pour 1,2 milliards d’adhérents, soit 5 euros par adhérent, scandale. Un budget de fonctionnement de 245 millions d’euros en 2011 selon Wikipedia, soit un peu moins de 20 centimes par adhérent et par an, horreur.
            Niveau local maintenant : En France, le prêtre touche en moyenne 950 euros. Pas de promotion bien sur, cette somme est valable pour les simples prêtres aussi bien que les évêques, pour toute la vie (niveau de formation : bac+5). Un peu plus de 20000 prêtres en France, pour plus d’un million de pratiquants, (sans tenir compte des baptêmes, mariages ou enterrements qui regroupent une tranche beaucoup plus large de la population) à la louche on arrive à moins de 2 euros par pratiquant par mois, évidemment à majorer par des couts d’administration, comme toutes les structures de cette taille il y a besoin de secrétaires, de com’, etc. Sachant aussi que ce système fonctionne par quête et pas par abonnement, on ne vous jette plus dehors si vous payez pas votre dîme depuis quelques siècles.
            J’ai déjà vu pire comme racket. Avoir conscience des proportions ne fait pas de mal  ; combien vous coute votre abonnement télé, votre cotisation pour pratiquer un sport ? Au delà de toute considération spirituelle, ces services vous apportent ils toute la vie sociale que peut offrir une paroisse ? Même si on parlait d’un bizness comme un autre, il serait franchement pas cher par rapport à ce qu’il apporte.


          • 1984 20 mars 2013 15:58

            « le prêtre touche en moyenne 950 euros » ouais mais les petits garçons sont livrés gratuitement !


          • Bubble Bubble 20 mars 2013 16:32

            @1984 Vous les payez combien, vous ?


          • 1984 20 mars 2013 18:32

            Je mange pas de ce pain là moi, je suis pas catho !


          • Loatse Loatse 20 mars 2013 13:32

            restons en donc aux faits, qui demandent tous de même des précisions....

            L’auteur pas haineux pour un sou, écrit :

            La nomination du nouveau Directeur, monsieur Von Freyberg, un allemand de souche, marchand de canons de sa profession, devrait rassurer le nouveau locataire de la petite Cité vaticane ....

            Mais qui est donc ce fameux « allemand de souche » que l’auteur nous dit vendre des canons ?

            La controverse

            M von Freyberg serait le président d’une société de construction de bateaux qui aide à fabriquer les navires de guerres pour la marine allemande.

            La société qui répare et transforme des bateaux et construit des yachts, est membre d’un consortium chargé de construire quatre frigates pour la marine allemande, aurait confirmé. le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi.

            Cependant, ce dernier a tenu à préciser que M von Freyberg avait reçu le vote favorable de l’ensemble des membres de la commission des cardinaux et des membres du conseil d’administration. « Le processus de nomination s’est voulu exemplaire, rigoureux, assuré par des personnes compétentes, sans interférence de manière à garantir l’objectivité et la transparence auxquelles le Saint Siège s’est engagé » a déclaré M Lombardi.

            Ce processus aurait débuté l’été 2012. Une société de recrutement aurait été mandatée en septembre. Celle ci aurait dressé une liste de 40 candidats. Trois finalistes ont été ensuite auditionnés par commission des cardinaux et le conseil de la banque.

            Et c’est finalement Ernst von Freyberg qui a été retenu.

            Les compétences financières de ce dernier et son implication dans les bonnes oeuvres auraient alors beaucoup compté.

            M von Freyberg est membre des « Chevaliers de Malte », un ordre catholique et un réseau humanitaire qui offre notamment des soins médicaux gratuits à travers le monde. Il est également le co-responsable de l’association de l’Archidiocèse de Berlin qui organise des pèlerinages à Lourdes. Il est le créateur et le membre d’une fondation qui soutient l’école élémentaire à Francfort et qui fournit des bourses aux étudiants.






            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 mars 2013 15:26

              Donc en résumé, monsieur Von Freyberg, éminent pirate maltais, devient le patron de la banque vaticane sous François I. Vu qu’il est aussi spécialiste du sauvetage des peuples en difficultés, de par son statut à l’Institut des œuvres religieuses (IOR). Gageons qu’il va installer une antenne à Malte et Lampedusa afin de canaliser le flot d’immigrés qui fuient les dégâts du sarkozysme et du hollandisme en terres africaines. En attendant, on peut toujours prier avec tous les cœurs en communion pour ces miséreuses victimes passées et à venir.


              • njama njama 20 mars 2013 16:10

                Oui mais comme c’est le pape des pauvres, peut-être peut influer, et s’entourer du soutien d’associations (profanes) qui évangélisent (militent) pour l’annulation de la dette du Tiers-Monde. Cela soulagerait beaucoup les pauvres qui continuent de s’appauvrir sous la houlette du FMI et de la Banque Mondiale, ... sans vider la poche des riches non plus.

                Malgré les promesses d’annulation de dette formulées par Barbe Bleue (les grands bailleurs de fonds internationaux), comme « Anne, ma sœur Anne ... » on ne voit rien venir sinon que « ... le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie »


              • Loatse Loatse 20 mars 2013 15:55

                @Lisa

                je croyais que ces pauvres gens fuyaient leurs systèmes politiques corrompus...et donc la pauvreté, le chomage qui découle d’une mauvaise gestion de leurs pays..

                Faudrait pas voir nous coller non plus tous les malheurs du monde sur le dos...


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 mars 2013 16:52

                  Erreur Loatse,

                  ces pauvres gens fuient les ravages que nous imposons à leurs territoires et courent vers le mirage du bonheur occidental véhiculé par propagande télévisuelle. Il y a tout à espérer que ce vendeur d’arme se soit repenti à la chrétienté. 


                • JP94 20 mars 2013 16:21

                  Merci pour cet article très bien tourné , qui déclenche plus de réactions pro-papales que je n’aurais attendu dans notre pays laïque  : on n’est pourtant pas dans la presse vaticane ni celle du MEDEF ...
                  Mais toute vérité n’a l’heur de plaire .

                  Ce que vous dîtes recoupe les débats suscités en Argentine et en Amérique latine par l’installation de ce pape au passé sulfureux et il est clairement là pour casser les processus démocratiques et très progressistes initiés en Amérique latine , alliés à une politique d’indépendance à l’encontre des pays occidentaux .

                  Muet contre les dictateurs , , délateur de prêtres français ensuite assassinés aussi , refusant de se soumettre à la justice enquêtant sur les meurtres . Pas plus d"état d’âme qu’un Pinochet , bon allié de l’Eglise catholique aussi .
                  Mais ce pape est connu en Argentine comme fer de lance des attaques contre Kirchner - là il est bavard et virulent - comme les représentants des Multinationales européennes du reste .

                  Sa carte de visite en fait le champion des choix stratégiques US de reconquête du cône Sud
                  Peut-être des scandales obligeront-ils l’Eglise à laisser tomber ce pape . Le bras de fer est commencé .

                  Après chacun choisit son camp . D’un côté les puissants , de l’autre , le peuple , chacun avec ses armes , ses moyens .
                  Le pape est parti en guerre ... sainte paraît-il .


                  • Gauche Normale Gauche Normale 20 mars 2013 17:56

                    Le plus effrayant dans tout ça c’est ce qu’a osé dire la réactionnaire Boutin sur LCP (la femme politique qui ne l’ouvre que pour parler de religion, de bébé et de sexe) : elle appelle carrément à « l’indulgence » envers Bergoglio ! Ça ne la choque pas qu’il ait pactisé avec Videlia dont on savait déjà les pratiques.

                    "Videla était peut-être repenti. Il s’était peut-être confessé ». 
                    Si désormais on peut tuer 30 000 personnes et ensuite se repentir, c’est une bonne nouvelle pour les Assad et Kabila.


                    • njama njama 20 mars 2013 20:55

                      c’est une bonne nouvelle pour les Assad

                      Que vient faire Assad dans cette histoire Gauche Normale ?
                      Aucun chrétien (et il y en a une flopée de sensibilités différentes en Syrie, autant que les éclats d’un kaléidoscope) n’a jamais été inquiété par le régime syrien.

                      La République de Syrie est LAÏQUE ...peut-être l’ignorez-vous ? il est fréquent d’y voir imams et curés (et mêmes rabbins bien qu’il n’y en est plus beaucoup) prier ensemble ...
                      Même si ça vous coupe la chique, c’est la réalité ... pareillement qu’au Liban, il ne viendrait à l’idée de personne de questionner sur les convictions (foi) de l’un ou de l’autre ...
                      Prenez-en de la graine ... (enfin, j’espère)


                    • Gauche Normale Gauche Normale 20 mars 2013 22:06

                      Non, njama, je ne parle pas d’Assad en tant que chef d’une Syrie laïque, je parle du président qui massacre actuellement des civils (la rebellion ne vaut pas mieux). Mme Boutin réclame l’ « indulgence » pour celui qui a soutenu le dictateur argentin alors que celui-ci est lui aussi responsable de milliers de morts. Alors je me dis qu’un jour Boutin excusera Assad « si il se repent ».


                    • njama njama 20 mars 2013 22:28

                      je parle du président qui massacre actuellement des civils

                      Vous délirez mon pauvre Gauche Normale ... l’Armée Arabe Syrienne fait ce qu’elle peut pour contenir la violence de hordes barbares qui déferlent sur la Syrie.

                      Ou vous êtes « encarté » ou vous êtes « aveugle » (ce que je ne saurais vous reprocher, dans un cas comme dans l’autre).
                       


                    • Robert Bibeau Robert Bibeau 20 mars 2013 18:24

                      @ LOATSE

                       

                      Lisa a très bien répondu je ne veux qu’en remettre. Au premier acte du drame que vous répudiez il y a eu les colonialistes qui sont allés écraser - tuer - déporter - saccager ces pays d’Afrique

                      Au 2e acte - les colonisateurs les ont laissé mener des élections qu’ils ont approuvé - ou rejetés - Étaient acceptés les gigolos qui par exemple imposait la monoculture coloniale EXEMPLE que du cacao en Cote d’Ivoire si le Président est pas d’accord il sera déclaré battu par Sarkozy à la prochaine branle électorale et remplacé par un métayer plus fieffé - forube.

                      Au 3e acte la crise économique fauche les prix du cacao et détruit d’un coup l’économie de la néo-colonie - Soulèvement populaire - ces noirs vous savez ca veut toujours manger - Pourtant nous en Occident on fait des régimes pour maigrir - qu’ils fassent pareil ces gros nègres (Je cite un ami qui n’est plus mon ami évidemment)

                      Au dernier acte un sage LAOTSE accuse les noirs de manquer de discipline - d’avoir des gouvernements corrompus jusqu’a l’intervention francaise au MALI et l’histoire recommence 

                       


                      • Loatse Loatse 20 mars 2013 21:42

                        Au dernier acte un sage LAOTSE (?) accuse les noirs (?) de manquer de discipline (?) -

                        Loatse, je me nomme loatse et je ne suis pas un sage, la preuve en est que je vous répond... smiley

                        PS : Vous devriez peut être vous réconcilier avec votre ami. Ne dit-on pas que qui s’assemble se ressemble... ?




                      • Robert Bibeau Robert Bibeau 20 mars 2013 18:34

                         

                        Pour le PAPABILE maintenant - Remettre la dette des pays du tiers monde quelle belle suggestion

                        Et Pourquoi le PAPA en BatMobile coiffée ou décoiffée - aucune différence - ne donnerait pas l’exemple - un petit millirad de remise de dette pour que les noirs d’Afrique mangent mieux la semaine prochaine (au diable le régime amaigrissant pour les enfant de Somalie et d’Éthiopie - déjà à 10 kilos ils en ont pas trop)

                        Le Papabile pas de bile se contentera d’un anneau en oxy plutôt qu’en argent dissimulé sous une couche d’or 24 carats.

                        Et que diriez-vous que le Vatican applique les lois internationales en ce qui concerne le blachiement d’argent salle - mafieux - cosa nostra même à 5 euros par client (ce qui est faux de toute facon car ici au Canada ils comptabilisent 15 millions de CATO et pourtant les églises sont vides et on en démolit chaque semaine) ( smiley) Ou est l’erreur ??? 

                         

                        Et surtout laissez-moi en paix avec le sarcophage de SION - Rendre compte des inepties d’une bande de petits vieux se préparant à lancer une OPA contre ses concurrents en guerre commerciale pour le commerce des indulgences et des ames à vendre au ciel ce n’est pas croire à un complot morbide c’est décrire la réalité de ronflants qui sentent le sol leur glissé sous les pieds

                        Je leur donne le coup de jarnaque c’est tout ( smiley


                        • Bubble Bubble 21 mars 2013 00:14

                          Moui... à titre de comparaison, donc, à coté d’un Vatican qui pèserait 5 euros sur chaque fidèle, d’accord, mettons 10 euros puisque les chiffres sont abominablement truqués... que pèse la dette canadienne sur le citoyen canadien ? Encore une fois Wikipedia nous répond, environ 1500 milliards de dollars canadiens de dette publique, pour une population de 35 millions de personnes, soit un poids de 43000 dollars canadiens (33000 euros) par personne. Après, on peut dire ce qu’on veut sur qui est l’abominable richissime dans ce monde, mais vu la merde dans laquelle vous êtes (nous sommes), vous feriez mieux de garder un minimum le sens des réalités. 


                          Même avec tous les sacrifices possibles, le Vatican, qui a un budget de l’ordre de la ville d’Angers en France, ne peut pas espérer changer le monde sur le plan économique, son pouvoir est un pouvoir d’image et de message, et c’est bien à cela qu’est consacré son budget. Leur politique des dernières décennies a été de montrer une image rituelle et faste, peut être cela va t’il changer avec François. En tout cas, peut être pas dans la semaine qui suit sa prise de poste ? Etes vous aussi rapide pour rejeter votre gouvernement ?

                        • njama njama 20 mars 2013 22:32

                          Jarnac 1547 s’il vous plaît ...


                          • Robert Bibeau Robert Bibeau 21 mars 2013 00:26

                             

                            Le problème ce n’est pas le poids que pèse le Vatican et la taille de son budget et de combien il floue ses pauvres ouailles misérables.

                             

                            Le problème est que le Vatican, la religion Catholique et tout son appareil archaique - rétrograde - de type fasciste - sont partie intégrante de l’impérialisme mondial - du système d’exploitation capitaliste qui pèse sur les épaules de millions de gens souffrants.

                             

                            La mission et le rôle de l’Église n’est pas au premier chef de monter des arnaques financières et industrielles et commerciales ou militaires = à chacun son métier et les pélerins seront bien gardés Le Pentagone et la DGSE font leur job, la bouse fait la sienne - Bruxelles s’occupent de presurer le payeur de taxe et le Vatican (avec un petit encas l Banque Vaticane - un hors d’oeuvre je l’admets dans toute la patente) s’occupe des ames - de l’opium des peuples - d’anesthésié les victimes - de faire prier l’exécuté pendant que le bourreau s’affaire -

                            Le Vatican est partie intégrante de la société impérialiste et y joue son rôle de façon très archaique cependant - et moi je propose de ne pas oublier le vatican et le Pope celui-la ou un autre ca ne change rien - qu’il ait donné ses prêtres ou qu’il ne l’est pas fait est secondaire - il enculera les ouvriers chrétiens de toute façon (s’il reste des ouvriers chrétiens évidemment - ce sont plutôt des retraités les chrétiens ) originaires de la petite bourgeoisie

                             smiley Relisez mon texte il est beaucoup plus méchant que vous ne l’imaginez


                            • Bubble Bubble 21 mars 2013 11:44

                              Bien, ne parlons plus de chiffres alors, j’ai une anecdote intéressante à vous raconter sur cette religion qui mange l’âme des croyants et qui les empêchent de réfléchir par eux même.

                              En France, le droit de vote des femmes a attendu 1944 pour être voté, l’objection majeure du parti radical de l’époque était que les femmes n’étaient pas indépendantes de l’église et voteraient donc ce que leur commanderait leur prêtre (source de Wikipedia comme toujours).
                              On est typiquement dans le cas où la religion est considérée l’opium d’une partie du peuple (les femmes) et qu’on leur retire leurs droits au prétexte qu’elles sont lobotomisées par la religion et qu’elles ne peuvent pas penser par elles même.

                              Maintenant répondez moi : les femmes du début du 20e siècle étaient elles trop abruties par l’église pour qu’on les autorise à voter ? Évidemment que non ; penser autrement serait d’un machisme atroce.

                              Maintenant répondez moi : les argentins du début du 21e sont ils trop abrutis par l’église pour qu’on prenne au sérieux leur joie devant la nomination de François, ou leur capacité à résister au capitalisme que vous décriez, ce que justement ils font mieux qu’au Canada ou en France ? Évidemment que non ; penser autrement serait d’un racisme atroce.

                              Votre opium du peuple, c’est juste un outil pour faire dire ce que vous voulez à des populations sous prétexte qu’elles ne pourraient plus réfléchir par elles mêmes. Votre texte est méchant, mais aussi dangereux pour la liberté de pensée et d’expression de ces populations.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès