• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Oui à la burqa

Oui à la burqa

Le gouvernement Sarkozy, comme à son habitude, vient de dégoupiller une nouvelle grenade : la grenade burqa. Beaucoup se diront qu’il s’agit encore d’un nouveau leurre, d’une nouvelle grenade aveuglante en ces temps troubles. Car il est vrai que ce gouvernement est une vraie éolienne quand on voit la quantité de vent qu’il arrive à brasser (la différence essentielle étant que dans le cas d’une éolienne, on arrive à mesurer son rendement…). Cependant, dans le cas présent, s’attaquer au port du voile intégral, c’est tout sauf du vent, surtout quand on désigne une commission parlementaire de 65 personnes pour plancher sur le sujet.

Au premier abord, la réponse à la problématique d’interdiction de la burqa coule de source : la burqa est un symbole d’asservissement de la femme au pays des Droits de l’Homme ; c’est également un symbole religieux extrémiste ostentatoire dans notre régime laïc… Bref, une loi sur l’interdiction de la burqa serait une bonne chose. Basique. Binaire.

Ce cheminement de pensée est facile… trop facile ! La problématique est en vérité bien plus délicate. Si l’on s’arrête là, on reste dans une vision franco-française du problème alors qu’il s’agit d’un sujet de société qui dépasse largement le cadre de nos frontières.

Ceux qui réfléchissent plus loin parviennent la plupart du temps à cette autre problématique : le port de la burqa s’intègre dans le principe de liberté de culte, mais entre du coup en contradiction avec le principe de laïcité qui veut que le culte ne soit pas ostentatoire. Nous avons donc un paradoxe : la laïcité, qui est censée être garante d’une certaine forme de liberté (la non ostentation du culte étant, à l’instar du vote à bulletin secret, une pseudo liberté), restreint justement cette liberté pour d’autres personnes.

Ce second cheminement de pensée est plus intéressant que le précédent… sauf qu’il conduit à une impasse car la problématique à laquelle on arrive s’avère simplement insoluble.

Nous avons donc deux courants de pensée communs sur ce sujet ô combien épineux : l’un qui aboutit à une vision partielle et occidentale du problème, basé sur un axiome (d’autres appelleront ça une vérité). L’autre qui aboutit à une question stérile. Dur.

Il s’agit pourtant de répondre à une simple question : est-il bon (pour qui, ou quoi, d’ailleurs ?) d’interdire le port de la burqa ?

Nous ne sommes donc pas plus avancés.

Pour aller de l’avant sur ce problème, je propose de le prendre à l’envers : mettons nous dans la situation où la France interdit effectivement le port du voile intégral par le biais législatif. Une musulmane qui vient en France est donc obligée d’aller à l’encontre de ses principes et de sortir non voilée. Mais que dire d’une française qui va dans un pays radicalement islamiste ? Elle aussi est obligée d’aller à l’encontre de ses principes et de mettre un voile pour sortir.

La France serait alors "à égalité" avec les pays islamistes radicaux. Belle avancée en vérité ! Nous qui accusons le monde musulman de basculer dans l’obscurantisme et l’intolérance, nous agirions exactement de même !

Ce n’est donc pas une question d’asservissement de la femme, comme l’entend notre bon ami Sarkozy. On ne peut nier que cette question existe, certes, mais c’est une question annexe, découlant de la question fondamentale. Ce n’est pas non plus une question de laïcité - liberté. On est en fait bien au-dessus de ces deux problématiques : c’est la question de l’éthique de la société en général qui est posée. Souhaitons-nous régresser et mettre le doigt dans l’engrenage de l’intolérance ? Ou préférerons-nous continuer de progresser vers une société basée sur des valeurs universelles et pluriculturelle ?

Cela dit, dans tous les cas, si notre gouvernement était un peu plus diplomatique, il ne poserait pas la question en ces termes. Le fait de pointer ouvertement l’Islam du doigt est considérablement maladroit, à un tel point qu’on ne peut que penser que cette maladresse est 100 % volontaire. C’est le côté "grenade aveuglante" voulu par Sarkozy, qui joue un jeu toujours plus dangereux en la matière.

Au lieu de vouloir légiférer pour interdire le port de la burqa, il serait plus intelligent de réfléchir à interdire le port de tout signe religieux exagérément ostensible, quelle que soit la religion. Evidemment, cela n’empêcherait pas les questions précédentes de se poser. Mais au moins, cela atténuerait le dangereux choc culturel et communautariste qui va grandissant.

Mais une telle idée est manifestement naïve : il est tellement plus bénéfique d’instaurer les musulmans en croquemitaines ! Au moins, les cibles des haines ne sont ni les patrons, ni les banquiers, ni les traders, et encore moins le gouvernement en place…

Stigmatiser une communauté, pour faire oublier les soucis économiques et les problèmes de société, ça ne vous rappelle rien ?

Alors, avant de s’engager tête baissée dans le cheminement de réflexion tout tracé qui ne conduit qu’aux heures les plus sombres de notre histoire, mieux vaut prendre le temps de s’arrêter et se demander : la question que je me pose est-elle la bonne ? C’est le premier principe de la philosophie.


Moyenne des avis sur cet article :  2.28/5   (81 votes)




Réagissez à l'article

173 réactions à cet article    


  • Yohan Yohan 27 juin 2009 12:40

    N’importe quoi. Encore un de ces bobos naïfs


    • Reinette Reinette 27 juin 2009 14:51

      Il s’agit pourtant de répondre à une simple question : est-il bon (pour qui, ou quoi, d’ailleurs ?) d’interdire le port de la burqa ?

      je réponds : OUI ! (en France, en tout cas)




      Dans » La contreverse de Valladolid" (en 1550) où la question fondamentale est débattue : les Indiens sont-ils des hommes comme les autres ? En conséquence, méritent-ils d’être traités comme des humains ou sont-ils nés pour être soumis ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Controverse_de_Valladolid



      Ici la question fondamentale serait donc : les femmes méritent-elles d’être traitées comme des humains ou sont-elles nées pour être soumises ?



      L’idée de dieu et les religions sont source et maintien de l’ignorance, de l’abrutissement, par conséquent de l’esclavage et de la misère - Auguste Blanqui
      Livres de Louis-Auguste Blanqui


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 juin 2009 12:41

      Oui à la burka comme dans certains pays !


      Cette atrocité est prise sur ce site de défense des femmes afghanes


      @+ Papy


      • LeGus LeGus 27 juin 2009 12:42

        Bravo, enfin un article qui ne sombre pas dans l’islamo-phobie politiquement correct.


        • le-Joker le-joker 27 juin 2009 12:53

          LeGus l’Islamophobie est une nécessitée dont nous remercierons nos enfants quand nous aurons stoppé l’Islamisation de l’Europe.
          Oui à l’Islam en terres islamiques et non à l’Islam en Europe quand l’Islam veut modifier notre mode de vie, nos règles et nos lois.
          Que ceux qui ne veulent pas s’y plier sachent que les terres islamiques existent et qu’ils peuvent y vivre leur foi intégralement sans emmerder le reste des citoyens.


        • LeGus LeGus 27 juin 2009 13:10

          Le joker te rends-tu compte qu’en remplaçant le mot « islamophobie » par « judéophobie » tu reproduis le discours des heures sombres de notre histoire (comment j’évite le point goldwinn huhuhu ).
          En même temps venant d’un individu qui soutient les crimes de guerre à gaza, ou le bombardement de l’iran, c’est pas étonnant.


        • le-Joker le-joker 27 juin 2009 13:22

          D’une la religion juive n’a jamais cherché à modifier notre mode de vie, c’est d’ailleurs pour cette raison que les juifs n’ont jamais posé de problème en Europe.
          De deux je n’ai jamais soutenu une intervention militaire en Iran tant que nous ne savons pas si l’Iran veut se doter ou non de l’arme nucléaire aux mains de tarés Islamiques qui délcarent par exemple :

          Lors d’un discours devant des étudiants en théologie, retransmis à la télévision, Ahmadinejad est allé encore plus loin en déclarant que le Mahdi jouait un rôle déterminant dans la politique menée par le pays.

          “Le Mahdi est en charge des affaires du monde et sa main dirige toutes les affaires du pays” déclare-t-il dans ce discours qui vient d’être diffusé, mais qui date du mois dernier. ”Nous devons régler les problèmes internes de l’Iran le plus rapidement possible, nous manquons de temps. Un mouvement a démarré pour que nous assumions nos responsabilités mondiales qui arrivent à grande vitesse”.

          Deux chefs religieux ont rétorqué qu’Ahmadinejad ferait mieux de se concentrer sur les problèmes sociaux de l’Iran — notamment son inflation à deux chiffres — plutôt que se livrer à cette rhétorique mystique. “si Ahmadinejad veut dire que l’imam caché soutient les décisions du gouvernement, ce n’est pas vrai,” a dit Reza Mesbahi Moghadam, le porte-parole d’un mouvement conservateur. “pour sûr, l’imam caché n’approuve pas l’inflation de 20 pour cent, le coût élevé de la vie et nombreuses autres erreurs,” a- t-il dit, selon le journal Kargozaran.

          Ensuite en ce qui concerne la Palestine j’admire la patience des Israéliens qui auraient pu depuis longtemps totalement éliminer le danger des islamistes et je n’ai aucun respect pour un peuple qui sacrifie ses enfants au mépris de leurs vies.


        • Yohan Yohan 27 juin 2009 13:48

          Exact le Joker. les juifs ne sont pas prosélytes, il restent entre eux. Les islamistes n’ont qu’un but, coloniser ce monde de mécrants et imposer le mahométain à tous, y compris à ceux qui n’en veulent pas.


        • LeGus LeGus 27 juin 2009 13:49

          Que dire ?
          Tes propos sont tellement outranciers qu’ils apportent de l’eau à mon moulin.
          Surtout ne change pas.


        • le-Joker le-joker 27 juin 2009 14:04

          Apporter de l’eau à ton moulin ?
          Tu sous-entends finalement qu’il ne sert à rien de dialoguer avec toi puisque tu es d’ores et déjà convaincu de détenir la vérité.
          Tu as raison cela n’a aucun intérêt, je n’ai aucun plaisir à échanger avec les « grosses têtes ».


        • LeGus LeGus 27 juin 2009 14:33

          Oui tu apportes de l’eau à mon moulin !
          Je sous-entends finalement qu’il ne sert à rien de dialoguer avec toi puisque tu es d’ores et déjà convaincu de détenir la vérité ( l’islamo-phobie égale démocratie comme tu le dis).
          Tu as raison cela n’a aucun intérêt, je n’ai aucun plaisir à échanger avec les « gros bras ».


        • le-Joker le-joker 27 juin 2009 14:43

          Pour ton info sur l’Islamophobie autant que tu saches de quoi je parle.

          Abdelkader cesse tes amalgames et tes manipulations, l’Islamophobie n’est pas la version édulcorée d’un quelconque racisme, elle est la lutte contre l’Islam et ses dérives mentales, la lutte contre le racisme contenu dans ses messages originels, contre le mépris affiché des musulmans comme toi envers les dhimmis ou les infidèles que nous sommes à tes yeux. Elle est la lutte contre l’irrespect des femmes dans ta religion, contre la pédophilie contenue dans le message du Coran, la violence de la lapidation et les préceptes de Mohamet.
          Et je te passe l’origine exacte du mot Islamophobie que tu détournes de son origine et qui est expliquée ci-dessous :

          Le terme a été employé au départ par les mollahs iraniens pour attaquer les féministes et les résistants au régime iranien. Par la suite, l’accusation d’islamophobie aurait été utilisée pour délégitimer les prises de position de femmes osant se révolter contre les décisions sexistes prises au nom de l’islam. 
          A la fin des années 90, le groupe Al Muharijoun, dirigé par Omar Bakri, édite des tracts prônant la résistance à l’islamophobie, en établissant les musulmans comme « minorité » oppressée et stigmatisée par l’Occident. 
          Ce tract dénonce un rejet de l’Islam de l’Occident, mais fustige également les musulmans modérés. 
          Une autre association « islamiste radicale », « tentant de se faire passer pour la branche arabophone d’Amnesty International », utilise ensuite l’expression « islamophobie ». Dans ses statuts, l’association prévoit de « recueillir les informations sur les atrocités, l’oppression, et les autres abus des droits de Dieu ». Elle est aujourd’hui la principale association à entamer des poursuites pour « islamophobie ». Les exemples illustrant les principales victimes d’islamophobie que l’on peut trouver sur le site de cette association sont les talibans et les islamistes palestiniens, ce qui se passe de commentaires.

          TOUS tes commentaires OCCIDENTALOPHOBES en sont la parfaite et triste illustration.

          Tu n’es qu’un menteur et manipulateur islamiste de la pire « espèce » contrairement à ceux qui s’opposent à la religion islamique qui n’est et ne sera jamais une race comme le sont la plupart des religions, les musulmans ne sont pas identifiables par leur ADN !


        • LeGus LeGus 27 juin 2009 15:02

          Tu n’es qu’un menteur et manipulateur sioniste de la pire « espèce » avec ceux qui s’opposent à la religion juive qui se veut une race contrairement aux autres religions, les juifs s’imaginent identifiables par leur ADN !

          et je le prouve

          http://www.igenea.com/index.php

          Note à la modération : se poste est le miroir parfait au post de le-joker, si vous jugé que celui ci est raciste ou quoi que se soit, parlez en à cet individu avant moi. Merci.


        • Iokanaan 27 juin 2009 17:38

          Heu, le Joker, pardonnez-moi mais il me semble que vous retournez la situation - de manière assez hallucinante d’ailleurs. En l’occurence, est-ce l’Islam qui veut modifier nos modes de vie ou bien nous qui désirons modifier celui de ceux qui le pratiquent ? C’est la burqa que nous entendons leur interdire ou le short - ou la jupe ou que sais-je - qu’ils sont en train d’essayer de nous interdire ? De quel côté est l’absence de respect de l’autre et de son droit à vivre sa vie comme il l’entend tant que cela n’entrave pas la nôtre ? Qui fait dans l’entrav e ? sont-ce les femmes musulmanes qui veulent vous obliger à voiler les vôtres ou vous qui voulez leur interdire de le faire ? 

          C’est quand même scandaleux parfois de voir à quel point on peut retourner dans des dialectiques mensongères les rôles et se parer de la vertu, de la justice et de la liberté lorsque l’on fait de soi l’oppresseur et le dogmatique de l’histoire. 


        • Laury 27 juin 2009 21:56

          Bravo contrairement aux grand discourt votre post a le mérite d’être claire et j’y adhère a 200%
          Coluche par sa très bonne phase disais il y a de la place ailleurs hop,hop foute moi le camps !!! 
          Laury


        • fonzibrain fonzibrain 27 juin 2009 22:16

          c’est ca oui

          comme le rapporte le Jérusalem Post, l’ancien chef rabbin Séfarade a écrit au Premier ministre Olmert, l’informant que tous les civils dans la bande de Gaza sont collectivement coupables des tirs roquettes, ainsi il n’y a « absolument aucune interdiction morale au massacre aveugle de civils pendant une éventuelle offensive militaire massive sur la bande de Gaza visant à arrêter les tirs de fusées ». Son fils, grand rabbin de Safed, a surenchéri : « S’ils ne s’arrêtent pas après que nous en ayons tué 100, alors nous devons en tuer 1.000, et s’ils ne s’arrêtent pas après 1.000, alors nous devons en tuer 10.000. S’ils ne s’arrêtent pas, nous devons en tuer 100.000, même un million. Ce qu’il faudra pour les faire cesser. »

        • TARTOQUETSCHES TARTOQUESCHES 27 juin 2009 23:43

          Mr Joker alias l’adepte du "complot islamique mondial qui veut imposer la charia au monde entier". C’est quoi votre pb avec les musulmans ? Vous avez été sodomisé par des imams dans votre enfance ? vous voulez nous en parler ?

          Ou bien vous êtes tout simplement raciste et trés con ???

          Vous êtes aussi lamentable que les adeptes du complot juif que vous dénoncez dans d’autres posts.
          Toutes vos interventions ne sont que tissus de haine à gerber. Votre partialité est sans borne et vous êtes incapable de vous rendre compte que vos propos vous mettes au même niveau de connerie que les fous d’Allah que vous haissez.
          La haine appelle la haine, la connerie des uns répond à la connerie des autres et vous en êtes une belle demonstration.


        • HELIOS HELIOS 27 juin 2009 12:50

          Votre raisonnement est spécieux !

          ------ Une musulmane qui vient en France est donc obligée d’aller à l’encontre de ses principes et de sortir non voilée. Mais que dire d’une française qui va dans un pays radicalement islamiste ? Elle aussi est obligée d’aller à l’encontre de ses principes et de mettre un voile pour sortir. -----

          ------ La France serait alors « à égalité » avec les pays islamistes radicaux. Belle avancée en vérité ! ------


          premierement : on ne compare pas une liberté et une non-liberté
          Ensuite : nous avons qu’a devenir tous musulmans,

          L’’Europe n’a qu’a devenir musulmane, comme ça le problème ne se posera plus... et vous verrez que le port de la burqua ou du niqab ou de quelque voile que ce soit, que nous essayons vainement de separer de la religion, ici en France et en Europe n’existera plus.

          Arretons de vouloir integrer, au non d’une liberté que nous voulons etendre a ceux qui n’en veulent pas, des communautés qui n’y sont pas pretes.

          Assumons notre chretienté telle qu’elle est, notre occidentalité, puisque cela s’appelle comme ça, elle n’est probablement pas meilleure ni pire que les autres, mais c’est la notre. l’interdiction du voile n’est que l’expression de notre defense, c’est plus qu’une peripetie parlementaire, un sujet de politique spectacle,... c’est un devoir civilisationnel.

          Et vous amis musulmans, je sais bien que respecter le mecreant n’est pas la partie la plus evidente de vos ecritures. je comprends que votre objectif est evidement d’etendre votre foi. Ne vous plaignez pas s’il y a des resistances, c’est normal...


          • Alright 27 juin 2009 14:22

            Vous dites « on ne compare pas une liberté et une non-liberté ». Mais en quoi légiférer sur une interdiction est-elle une liberté ? Je cherche justement à pousser les gens à raisonner au-delà de cette apparence trompeuse liberté-laïcité, qui ne mène à rien !

            Et je n’ai jamais dit qu’il fallait « étendre une liberté à d’autres communautés qui n’en veulent pas ». Cette question que vous posez est une excellente question, mais elle est également insoluble ! C’est pour ça que je me place au niveau de l’éthique que l’on souhaite (ou pas d’ailleurs) pour notre société : c’est seulement à ce niveau que le débat vaut d’exister. En dessous, on reste aux polémiques stériles de clocher.
            Et notez que je n’ai aucune prétention d’apporter une réponse : je tente juste de donner le bon point de départ pour une réflexion constructive.


          • Styria Styria 27 juin 2009 14:40

            "Assumons notre chretienté telle qu’elle est, notre occidentalité, puisque cela s’appelle comme ça, elle n’est probablement pas meilleure ni pire que les autres, mais c’est la notre. l’interdiction du voile n’est que l’expression de notre defense, c’est plus qu’une peripetie parlementaire, un sujet de politique spectacle,... c’est un devoir civilisationnel."

            Grave erreur : la majeure partie de l’Europe s’est certes bâtie sur le christianisme, qui a, ne l’oublions pas, été imposé et non librement choisi par les peuples.
            Nous respectons aujourd’hui en France les symboles chrétiens, car ils font indéniablement partie de notre histoire et de notre culture.

            Cependant, la France est un ETAT LAIC. Et non chrétien.
            En tant qu’athée, je suis scandalisée d’être considérée, de force, comme une chrétienne, devant accepter les symboles religieux chrétiens.
            Je refuse le port de la croix chrétienne autant que celui de la burqa.

            Merci de ne pas oublier que le christianisme est un choix et non un état de fait en France.


          • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 23:05

            La laïcité est un concept chrétien soit dit en passant.

            « Rendez à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui appartient à Dieu. »


          • invisible man invisible man 27 juin 2009 12:53

            Il s’agit surtout de faire croire que le pouvoir s’occupe de la poussée inexorable de l’Islam, cette religion conquérante, pour mieux bâtir des mosquées par derrière, instaurer la finance islamique et l’infiltrer dans toutes les couches de la société...

            Le principe des voiles burqas et autres bouts de tissus sont les mêmes :

            - Montrer que ces femmes appartiennent à la secte d’où il est quasi-impossible de sortir, comme du bétail, on ne touche pas à la marchandise ! Bien différencier ces femmes-là des infidèles, montrer que la Oumma s’étend inexorablement.
            - Accessoirement, transférer les pulsions des mâles en culpabilisant plutôt l’objet de leur convoitise : faire de la femme l’unique coupable, càd une veule tentatrice et un potentiel instrument du démon.

            Ces oripeaux ne sont qu’un étendard, le drapeau d’une armée en guerre.
            Il suffit de voir le paquet de voilées qui sont maquillées comme des mères maquerelles pour en déduire que cette histoire de pudeur n’est que du bluff.
            Et puis si les cheveux des femmes excitent tant les muslims en rut, qu’ils rasent leurs femmes comme en ’45, ou qu’ils se coupent la b*** !

            Alors oui, paradoxalement, je dis qu’il ne faut surtout pas interdire ces sacs à patates, faisons en sorte même qu’il y en ait de plus en plus, comme cela la population prendra en pleine face, tous les jours, le fossé gigantesque qui existe entre notre culture et cette secte infâme !

            Car une fois que ce problème de burqa sera réglé par des lois qui feront de la France un pays encore plus « islamophobe », alors on ne touchera alors plus au reste pour ne pas froisser nos éternelles victimes.

            Il y a beaucoup trop d’idiots utiles dans ce pays qui louent les bienfaits du boboÏsme-multicucu ! Ils ont besoin de leur dose de burqa dans la tronche chaque jour !


            • Radix Radix 27 juin 2009 13:01

              Bonjour

              Une société ne peut fonctionner que si un minimun culturel est commun à tous ses membres et l’espace public est le lieu d’expression de ce minimum.

              Vous écrivez : « Au lieu de vouloir légiférer pour interdire le port de la burqa, il serait plus intelligent de réfléchir à interdire le port de tout signe religieux exagérément ostensible, quelle que soit la religion. »

              La maladresse vient du fait qu’ainsi nous pointons une ou des religions mais puisque le port d’un masque cachant le visage est interdit par la loi sauf lors du carnaval, la burka est déjà illégale dans l’espace public !

              Nul besoin de pondre de nouvelles lois, appliquons seulement celles en vigueur.

              Radix


              • italiasempre 27 juin 2009 13:06

                Il est rigolo votre article smiley


                On ne peut nier que cette question existe, certes, mais c’est une question annexe
                donc on s’en fout.

                Souhaitons-nous régresser et mettre le doigt dans l’engrenage de l’intolérance ? Ou préférerons-nous continuer de progresser vers une société basée sur des valeurs universelles et pluriculturelle ?

                Non, on ne veut surtout pas régresser, on veut une société progressiste avec des valeurs universelles et pluriculturelles, c’est évident. 
                Alors hop, burqua pour tout le monde.

                On prouvera ainsi notre grande tolérance, notre égalitarisme forcené, notre respect profond pour les usages d’un autre age, et notre vision ne sera plus franco-française (en France ! non mais quelle idée !) mais...comment déjà ?





                • azerty1710 27 juin 2009 16:19

                  Ne pas légiférer sur la burqa, cela ne veut pas dire « burqa pour tout le monde ».

                  C’est burqa pour celles qui le veulent.


                • jaja jaja 27 juin 2009 13:12

                  @ l’auteur : "Au moins, les cibles des haines ne sont ni les patrons, ni les banquiers, ni les traders, et encore moins le gouvernement en place…"

                  Bien vu... Comme quoi les patrons ou les banquiers qui hantent les loges maçonniques ne se sont pas trompés de cibles lorsqu’ils ont décrété il y a quelques années que le mot d’ordre devait être laïcité... Stigmatiser la religion musulmane était en fait l’objectif...

                  Diviser pour mieux régner sur un monde de travailleurs qu’ils souhaitent abrutis par leur propagande raciste... C’est l’un de leurs buts...

                  Justifier leurs agressions impérialistes et leurs meurtres au nom de la Liberté, surtout celle de la femme, comme en Afghanistan par exemple c’est aussi à quoi sert cette propagande.

                  Ne restait plus qu’à trouver une armée de crétins pour relayer.... C’est fait !


                  • bernard29 bernard29 27 juin 2009 13:28

                    Et puis qui vous dis que sous les burkas, il n’y a pas d’hommes  ? 

                    Jusqu’à preuve du contraire, je crois que tout ça, c’est aller un peu vite en besogne.

                    Il est trop facile de dire que c’est toujours la faute des femmes.

                    C’est une affaire trés compliquée et il faudra une commission d’enquête.


                    • Daniel Roux Daniel R 27 juin 2009 13:29

                      Il est inutile de se cacher derrière son petit doigt en faisant semblant d’ignorer les us et coutumes de notre pays. En France, le fait de porter un masque vous rend immédiatement suspect. Dans notre imaginaire, seuls ceux qui préparent un mauvais coup en portent. Les gens sont mal à l’aise, en présence d’une personne masquée, tout simplement.

                      J’ajouterais qu’il est inacceptable que des pratiques privées, religieuses ou culturelles, débordent sur le domaine publique lorsqu’elles sont en contradiction flagrante avec les valeurs égalitaire de notre société.

                      Allez vous permettre l’excision sous prétexte qu’elle est pratiquée ailleurs, qu’elle fait partie des coutumes, que s’agit de liberté et de respect, que c’est mieux pour la femme ?

                      Bien sur que non, parce que vous savez qu’il s’agit d’une pratique cruelle et une dégradante marque de soumission de la femme à l’homme.


                      • fouadraiden fouadraiden 27 juin 2009 14:34

                        parce que ton argument à la con constitue lui un argument respectueux des interlocuteurs peut-être.aucune haine mais juste marre de vos âneries tricolores.


                         je me répète, je n’ai jamais entendu parler de femmes, adultes ou plus jeunes, se soumettre volontairement à l’automutilation . peut- être cela existe- t ’il, je n’en sais rien.

                         par contre des femmes qui choisissent librement de soumettre à des tas de conneries volontairement , j’en connais des tas. alors venez pas les emmerder au nom de votre bla bla.Merci.


                      • Daniel Roux Daniel R 27 juin 2009 16:59

                        J’apprécie, non pas tes excuses, il n’y en a pas, mais ton essais d’argumentation.

                        Marre des ânneries tricolores, marre des valeurs françaises, marre des Français, marre de la France.

                        Et si l’on ressituait le débat : Il s’agit bien du port de la burqa en France, non ?

                        Alors, les arguments fondés sur la laïcité et l’égalité, s’imposent.


                      • fouadraiden fouadraiden 27 juin 2009 19:28

                        ok.

                        un débat avec qui et avec quels moyens ? que je sache des deputés « d’origine musulmane » n’existent quasiment pas ds votre pays égalitaire, non ? ni ds la presse, ni ailleurs d’ailleurs...

                         vous allez faire comment pour assurer les choses ?

                        drôle de fa^çon de concevoir les choses...


                      • katalizeur 27 juin 2009 19:39

                        @ daniel R

                        au lieu de ruminer comme un mouton  eh.. Alors,«  »«  » les arguments fondés sur la laïcité et l’égalitén :«  »"

                        explique moi ce que signifie laicité ? une nouvelle religion ? un boite de conserve ? un groupe rapp ?

                        l’egalité.. ?...lol lol lol cela s’achete ou ? l’as tu deja rencontré ?


                        tu l’as entendu a la télé naze est tu repette a comme un perroqui.....tete de moineau
                         le pire dans tout cela c’est que tu as le droit de vote.......helas


                      • Daniel Roux Daniel R 27 juin 2009 20:14

                        Kata...

                        « Cet auteur n’a pas encore renseigné sa description »

                        Encore un parasite qui débarque sur Agoravox. Un autre Pendragone ?

                        Voir l’analyse finale livrée ce jour sur ce bureau de veille (en cliquant sur mon pseudo).


                      • katalizeur 27 juin 2009 21:29

                        @ celui qui a renseigné

                        parasite pourquoi ? desolé en regle generale , ayant encore des valeurs j’ai le respect pour les anciens.....je vous presente mes excuses du fait de votre age, pour le reste je maintiens....

                        parasite encore une fois pourquoi ? parceque je commente tout comme vous ?

                        parceque muslim ? franchement je ne comprend pas ??????

                        parceque je ne vis pas dans le meme paradigme que vous ? parceque je pense que se vous dites est creux et sans interet ?????

                        je persiste egalitaire quesaquo..., ???? avec vos enfants vous etes egalitaire ? avec vos voisins vous etes egalitaire...sur la voie public vous etes egallitaire ???????

                        liberté ??? vous etes libre ?? egalité egale a quoi et en quoi ??? fraternité dans ce monde sauvage , du chacun pour soi fraternité ???? ripoux blique ça oui si a votre age vous ne l’avez pas compris, c’est vraiment dommage pour vous....


                      • Daniel Roux Daniel R 28 juin 2009 00:07

                        @ Kata

                        Parasite parce que systématiquement et inutilement agressif. J’ai lu vos commentaires sur plusieurs jours. Vous vous venez sur Agoravox pour fuir l’enfer de haine dans lequel vous vous êtes enfermés.

                        Vous pensez que tous le monde voit en vous un musulman avant de voir l’être humain et vous vous sentez diminuer. Cela vous obsède. Cet acide que vous secrétez vous bouffe de l’intérieur. Mais vous être votre propre bourreau.

                        « Parasite parce que muslim »  Vous portez votre religion comme une malédiction et vous vous en servez comme d’une excuse. On ne devrait pas s’excuser d’être musulman.

                        En France, personne vous oblige à être religieux. Si vous choisissez de vous référer au Coran pour guider votre vie, faites le fièrement. C’est entre vous et Dieu. Ne vous occupez donc pas de ce que pensent les autres, qui pour la plupart s’en fiche totalement.

                        Si vous voulez discuter avec vos semblables, respectez les et prenez les pour ce qu’ils sont, des êtres humains imparfaits, comme vous.

                        Et je ne suis pas si vieux...
                         


                      • Bulgroz 27 juin 2009 13:41

                        Au démarrage de l’article, on lit :

                        "Le gouvernement Sarkozy, comme à son habitude, vient de dégoupiller une nouvelle grenade : la grenade
                        burqa.« 

                        Faux, Sarkozy se serait bien passé de cette affaire en ce moment.

                        C’est André Gérin ,maire communiste de Vénissieux qui a eu l’initiative de ce débat le 17 Juin et qui a entrainé 60 autres députés pour réclamer une enquête et des mesures.

                        Guérin connait bien l’Islam radical car il s’en est accommodé pendant longtemps dans sa ville, maintenant il dit : ,  »Cela ne peut continuer comme cela. On a des problèmes à l’état civil, pour les cartes d’identité, les passeports, les mariages....Quand on demande aux femmes de nous montrer leur visage, les maris s’y opposent."

                        Merci de corriger votre texte.


                        • Alright 27 juin 2009 14:02

                          Sarko n’a certes pas lancé le débat. Mais il ne tenait qu’à lui de laisser la polémique s’éteindre. Il suffisait de se taire, et une info chassant l’autre, une semaine plus tard, tout le monde aurait oublié. Au lieu de ça, il a préféré en parler directement dans son grand discours de Versailles : moralité, c’est l’un des points majeurs (je dirais même LE point majeur) qui a été retenu par les médias et l’opinion ! Si ça ce n’est pas de la diversion...
                          Donc je persiste et je signe : Sarko a sauté sur cette belle occasion. André Gérin lui a présenté la sainte grenade, et sarko l’a dégoupillée avec joie !


                        • Bulgroz 27 juin 2009 14:46

                          Alright,

                          Tout ce que vous dites s’est passé dans votre tête. Ce que vous faites est un procès d’intention. Vous ne faites qu’interpréter des faits à votre convenance.

                          Le seul fait avéré, vrai et vérifiable est que c’est un maire communiste qui a lancé le débat.

                          Cette initiative a été suivie par plus de 60 députés et vous voulez qu’on n’en parle pas ?

                          Vous tenez des raisonnements foireux  :  »Mais que dire d’une française qui va dans un pays radicalement islamiste ? » Vous en connaissez beaucoup des femmes Françaises qui souhaitent s’exiler dans ces pays ?

                          Fadela Amara a dit : « La burqa c’est le cercueil dans lequel on enferme les libertés fondamentales des femmes » Cette déclaration devrait vous interpellez, non, vous préférez gloser sur les turpitudes et les intentions de Sarkozy pour mieux enfumer le débat qui n’est pas Sarkozy mais celui de la place de l’Islam moyenâgeux et rétrograde dans notre société.

                          Le procès d’intention est un procédé malhonnête qui détruit la valeur de l’argumentation à néant.


                        • Alright 27 juin 2009 15:02

                          Vous avez parfaitement raison : le procès d’intention est un procédé malhonnête.

                          Simplement, cela fait plus de 2 ans que nous avons l’actuel gouvernement au pouvoir et tout un chacun s’est rendu compte que c’est là son principe de fonctionnement : sortir une énormité, un truc incroyable qui va faire une polémique de tous les diables. Et ensuite il y a 3 solutions de « sortie de crise » :
                          1) « non, on n’a jamais dit ça ! Vous nous avez mal compris monsieur ! »
                          2) finalement, on a dit « 10 », mais ça va être « 5 ». Comme ça, tout le monde se dit « ouf ! finalement, ce sera pas si terrible que prévu... » Alors que si « 5 » avaient été dit tout de suite, ça ne serait pas passé.
                          3) pshit... on laisse courir et on ne fait rien. On a agité la polémique pendant quelques mois, voilà tout.

                          Ce procédé est appliqué plusieurs fois par mois depuis que Sarko est au pouvoir. Je pense qu’il est inutile de donner des exemple : tout le monde en trouvera des dizaines.

                          Ce n’est donc pas un procès d’intention que de dire ça, car personne ne peut le nier.


                        • katalizeur 27 juin 2009 19:51

                          @ bulgooz

                          Cela ne peut continuer comme cela. On a des problèmes à l’état civil, pour les cartes d’identité, les passeports, les mariages....Quand on demande aux femmes de nous montrer leur visage, les maris s’y opposent."

                          le deputé maire gerin est un menteur.. je le defie de prouver ce qu’il dit....

                          si une femme ou un homme ne veut pas decliner son identité....pas de mariage.....pas de piece d’identité........c’est tres simple....

                          meme dans les pays musulmans ou dit musulmans les citoyens hommes ou femmes declinent leurs identités, mais il est vrai que le deput maire prend ses administrés pour des demeurés depuis pas mal d’années et les administrés musulmans pour des tarés incultes sinon comment pourrait il sortir une annerie pareil....

                          la loge a decidé de sacrifier le soldat gerin en initié obeisant il sort du bois.......


                        • Yohan Yohan 27 juin 2009 13:45

                          Voilà ce qui se passe quand on se la fait mettre


                          • Charlesmartel 28 juin 2009 13:00

                            Excellent, vous avez tout dit. L’islamo-collaboration semble se nourrir de la bêtise de tels personnages, qui finira un jour dans le sang.


                          • docdory docdory 28 juin 2009 18:45

                            @ Léon


                            On ne peut pas mieux critiquer cet article consternant !

                          • azerty1710 28 juin 2009 19:34

                            Vous regardez les femmes en burqa comme des extra-terrestres ?


                          • Arcane 27 juin 2009 13:56


                            L’affaire est complexe et la question bien mal posée. La réponse en titre de cet article ne peut donc qu’être mauvaise, tout au moins autant que son inverse.

                            Encore un écran de fumée pour ne pas parler de choses plus importantes et de mettre un ptit coup de brosse à reluire en direction d’Obama , en référence à son discours du Caire et de poursuivre insidieusement la théorie fumeuse du choc des civilisations.

                            Vouloir légiférer sur un vêtement « total » est aussi stupide que vouloir légiférer sur le droit de se promener nu. Le contexte est important. L’attentat à la pudeur d’un type uniquement vêtu d’un mini-string léopard n’aura pas la même connotation dans le métro parisien aux heures de pointe ou sur une plage du sud de la France par exemple.La loi ne peut être une solution à tout ou alors certaines bonnes soeurs voilées ou moine en aube et capuche relevée auront des soucis à se faire ; car ils cachent quasiment autant leurs corps que les musulmanes en niqab.

                            Rappelons que « religion » vient du mot latin relegere (accueillir) et religare (relier). Le croyant se ressource dans sa relation à Dieu pour aller vers les autres et trouver du sens à sa vie.

                            En revanche, le mot « secte » signifie « suivre » et « séparer ». Historiquement, ce mot désignait la dissidence d’un groupe religieux mais, aujourd’hui, on l’emploie pour désigner toute "association totalitaire qui porte atteinte aux libertés individuelles« . »Secte" a définitivement pris une signification péjorative en raison de l’intolérance manifestée par ces groupes, grands ou petits, vis-à-vis du monde extérieur, et des effets destructeurs constatés sur la personnalité des adeptes.

                            La burqa ,le nikab, l’aube, etc... ont ça de bien qu’ils sont clairs - si l’on peut dire - sur le but qu’ils poursuivent : il s’agit d’ériger une frontière infranchissable entre ceux qui sont « dedans » et ceux qui sont « dehors »...Est-ce la peine d’entamer un grand débat sur de telles évidences ? Serait-ce le cas si ces groupuscules se référaient non pas à l’islam mais au christianisme ou au bouddhisme ?

                            Vouloir légiférer sur des courants sectaires d’une religion et leurs signes visibles revient à diaboliser une religion et c’est bien là le piège tendu par les stratèges de ces courants minoritaires datant du siècle dernier.

                            Il faudra donc trouver un juste milieux entre laxisme et diabolisation en gardant à l’esprit qu’il existe autant de différence entre un prêtre en perfecto (comme Gilbert) et un silencieux moine trappiste, qu’entre une musulmane salafiste en burqa et une musulmane en jean et cheveux aux vents.


                            • HELIOS HELIOS 27 juin 2009 14:32

                              revient à diaboliser une religion... -----

                              On attend toujours que les musulmans dit "modérés, condamnent la burqua et le niquab. cela les ferait rentrer dans la communauté nationale, ce qu’ils ne souhaitent evidement pas.

                              Vous dites qu’il ne faut pas diaboliser une religion toute entiere... que faut il dont faire pour qualifier ceux qui n’adomptent pas cette tenue vestimentaire, mais qui les defendent ?


                            • Arcane 27 juin 2009 16:04


                              Mais Helios, la grande majorité des femmes musulmanes d’Europe ne porte pas la burqa.

                              Et concernant le France, " Dalil Boubakeur, recteur de l’Institut musulman de la Grande Mosquée de Paris, a salué lundi les déclarations de Nicolas Sarkozy sur la burqa, après que le chef de l’Etat a proposé que la question soit débattue devant le Parlement.

                              "Nous adhérons chaleureusement au jugement très motivé, plein de sens et de dignité humaine, qu’a porté" le chef de l’Etat sur cette question, note-t-il dans un communiqué, "disant qu’il n’était nullement attentatoire aux prescriptions religieuses, mais contraire aux idéaux républicains d’émancipation et de dignité de la femme en France".

                              "Cette position d’équilibre et d’une grande conscience laïque de la part du président de la République ne peut que fortifier les avis émis par la Grande Mosquée de Paris et encourager l’intégration harmonieuse des citoyens français de confession musulmane aux valeurs républicaines« , souligne Dalil Boubakeur. »


                            • stephanemot stephanemot 28 juin 2009 07:38

                              Parce qu’il est a la fois un Musulman fervent et un republicain convaincu, Boubakeur sait que l’Islam et la republique doivent faire front contre le fondamentalisme.

                              le port de la burqa en France ne releve pas de la religion mais de l’acte politique.


                            • fouadraiden fouadraiden 28 juin 2009 11:17


                              désole Step mais pas d’accord , le soutien des occidentaux à Boubaker en dit long qd on sait que bcp de musulmans, très modestes , ne ’aiment pas du tt cette personalité et la manière dont il grère les affaires depuis qu’on voit sa tronche . il a été conspué à plusieurs reprises. .


                               Boubaker est à l’image de ts ces clowns arabes que vous qualifiez de modérés.

                               les musulanes ont le droit de poser des actes politiques islamiques , où est le probleme ???


                            • Shaytan666 Shaytan666 28 juin 2009 11:34

                              C’est quoi un acte politique islamiste ????? tout du moins dans nos pays.
                              C’est fondé un parti comme JF Bastin ou Noor ?
                              Vouloir changer les lois sur les héritages ou sur la mixité dans les lieux publics, vouloir interdire l’homosexualité et abaisser l’age du mariage ? autoriser les abattages rituels en dehors des endroits prévu à cet effet....liste non exhaustive.
                              Pour moi un acte politique chrétien c’est par ex. s’opposer à l’avortement, à l’euthanasie aux mariages homosexuels, non par convictions politiques mais uniquement par convictions religieuses. C’est de cléricalisme et je m’oppose à toutes formes d’ingérence religieuse dans la gestion de l’État. Baudoin devait signer la loi sur l’avortement, cette loi avait été votée au parlement et ce n’est pas au Chef de l’État de s’y oppser pour des raisons religieuses.


                            • HELIOS HELIOS 28 juin 2009 12:47

                              @Arcane... peut on assimiler les musulmans de France A Boubakeur ?
                              Assimile-t-on tous les français a Sarkozy ?

                              Comme pour tous, les musulmans ont une diversité intrinseque, comme les français... seulemement, il y a des orientations « populaires » (au dela des manipulations) qui sont bien presentes.

                              La vie des societes occidentales, en Europe aux USA etc laisse a la femme son entiere autonomie que nous appelons « egalité ». Les tenues vestimentaires sont souvent issues de la mode qui n’est qu’une expression collective d’un code la plus part du temps fugitif.

                              Le cas des musulmans dans cet environnement oocidental est different. Je voulais exprimer que l’autonomie des femmes n’est pas la même. Elle ne s’exprime pas par la contrainte physique (puisque c’est interdit), mais par une contrainte beaucoup plus forte et incontournable puisqu’il s’agit d’une autocontrainte.
                              C’est pour cela qu’on peut difficilement accorder du credit a celles (les musulmanes) qui pretende faire un choix libre.

                              Objectivement, on pourrait penser qu’apres plus de 3 générations d’immigrés musulmans, l’effet de l’ecole et de la societe aurait du permettre de transformer ces immigrés hétérogenes en des européens porteurs d’une diversité convergente au moins vis a vis des valeurs de l’Homme. Helas, cela ne semble pas possible pour plusieurs raisons :

                              - le poids de traditions vehiculées par une facilité de la position masculine dominante
                              - l’absence de volonté d’integration au modele occidental (je ne parle pas de la societe de consommation)
                              - le rejet par contradiction (comme les ados se construisent, sauf que là, on peut douter d’une quelconque construction)
                              - enfin quelque chose qui n’est pas du politiquement correct, qui est une forme de « peuplement » qui même inconscient existe quand même, entrainant la persistence et même le renforcement du modèle dont ils sont issus (les immigrés musulmans)

                              A cela je rajouterai, mais c’est valable pour TOUS, français de souche ou issus de l’immigration comme on dit, une tendance machiste a la domination.

                              A cet eclairage, pour bien comprendre mon intervention plus haut, je remets en cause la communauté musulmane dans son ensemble, car je ne « l’entends » pas soutenir la cause feminine (en France), bien qu’il existe, de ci, de la des voix qui emmergent et bien sur au quotidien des gens, ecartelés entre tradition et le monde qui les accueille, qui assument déjà l’égalité de leurs femmes et leurs enfants...


                            • docdory docdory 28 juin 2009 18:49

                              @ Stephanemot


                              Boubakeur , un républicain convaincu ??? Vous plaisantez , je suppose : n’est-ce pas lui qui voulait un moratoire sur la loi de 1905 ? Une loi de la République serait selon ce « républicain convaincu » un texte sujet à moratoires ?

                            • Yohan Yohan 28 juin 2009 19:51

                              Ceux qui la condamnent parmi les musulmans modérés sont majoritaires. Mais, ils ont peur de subir des rétorsions en s’exprimant.


                            • BMKOVAC bosiljka 28 juin 2009 22:43

                              Absolument d’accord


                            • mèkilékon 27 juin 2009 14:01

                              Quel article ! ! !

                               

                              Le gouvernement Sarkozy, comme à son habitude, vient de dégoupiller une nouvelle grenade Si l’on s’arrête là, on reste dans une vision franco-françproblème

                              la laïcité, qui est censée être garante d’une certaine forme de liberté

                              Nous avons donc deux courants de pensée communs sur ce sujet ô combien épineux : l’un qui aboutit à une vision partielle et occidentale du problème,

                              Une musulmane qui vient en France est donc obligée d’aller à l’encontre de ses principes et de sortir non voilée. Mais que dire d’une française qui va dans un pays radicalement islamiste ? Elle aussi est obligée d’aller à l’encontre de ses principes et de mettre un voile pour sortir

                              Ce n’est donc pas une question d’asservissement de la femme, c’estaise du une question annexe,

                               

                               

                              On connait tous l’art de parler pour ne rien dire, de tout mélanger ;, d dire tout et son contraire, on découvre celui d’écrire. Vive le jounlusme citoyen à confondre avec le journaliste si moyen.


                              • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 16:57

                                Une Française qui voyage dans un endroit où la pudeur est de vigueur, les pays musulmans ne sont pas les seuls, doit respecter les sensibilités locales et éviter les minijupes. Cela semble évident.
                                A ce propos je me souviens d’un groupe de Danoises qui ont nagé la poitrine découverte dans une piscine au Mexique. Bien sûr il s’agissait d’un grand hôtel, mais quand même cela avait créé une gêne, un froid. Pourtant le Mexique n’est pas un pays musulman et supporte bien la vue d’un maillot de bain. Mais là c’était considéré comme une agression, bien que personne ne leur ait fait la moindre remarque mis à part quelques « poropos » (sifflements de drague) moqueurs.

                                Et croyez-moi Sarkozy n’y était pour rien !


                              • caramico 27 juin 2009 14:05

                                Je me sens agressé quand je vois dans mon pays, la France, un sac qui se déplace sur ses deux pattes.
                                Pour moi je n’ai pas affaire à un être humain.

                                Je me sens également agressé à la vue des barbus à papillotes et autres intégristes, juifs, sikhs, musulmans qui ne respectent pas les us et coutumes en usage chez moi, qui est qu’on aille à visage découvert dans une tenue que la majorité des gens de ce pays arbore.


                                • Pentragone 27 juin 2009 14:16

                                  L’auteu est-il pour le port de la croix gammée, de peur qu’on voudrait peut-être trop réprimer une communauté à forte teinture idéologique ?


                                  • fouadraiden fouadraiden 27 juin 2009 14:24

                                    analogie débile. sans la seconde guerre mondiale et les preuves du fascisme allemand le cosutme nazi serait resté une pièce de clown militaire.


                                  • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 14:42

                                    Sans la polygamie, la lapidation, la pédophilie admise sur les petites filles de dix ans, les meurtres « d’honneur », l’obligation de porter ce sac à patates en certains pays, et bien la burka serait vu comme une excentricité des plus ridicules ou un déguisement de fantôme pour un bal costumé.

                                    Quand à la croix gammée vous découvrez la lune on dirait. D’ailleurs si vous faites un tour au pays basque vous en rencontrerez partout. Ça n’interpelle ni ne choque personne car il s’agit d’un emblème folklorique justement.


                                  • fouadraiden fouadraiden 27 juin 2009 14:54

                                    quoi, vous oseriez relativiser le fascisme des Nazis par des traditions musulmanes millénaires certes passées de mode ?


                                     attention, vs frôlez le négationnisme , le révisionnisme et autres relativismes, qui sont je vous le rappelle lourdement condamnés sous vos contrées.


                                  • Yohan Yohan 28 juin 2009 19:53

                                    Erreur historique

                                    Le grand Mufti était pourtant un pote d’Adolf, tant qu’il s’agissait d’exterminer les juifs, ces gens là pouvaient s’entendre au moins la dessus


                                  • Philippe D Philippe D 27 juin 2009 14:26

                                    Et allez, encore 1 Article à buzz, uniquement fait pour faire tourner les moulins à vent avoxiens.


                                    • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 14:29

                                      Le port de la burka non seulement est un symbole d’oppression de la femme mais est en outre une provocation contre notre culture, une agression visuelle, un uniforme de guerre.
                                      Certes je tiens là une vision franco-française, mais nous sommes en France ! Pas sur un territoire dépourvu d’histoire, de peuple, de culture et de tradition.
                                      Imaginez, je ne sais pas, qu’en terre d’islam des femmes occidentales décident de s’affirmer en se promenant à poil. Quel serait la réaction locale ?

                                      Sans aller jusque là, le simple port d’une mini jupe et d’un décolleté dans certains lieux du monde sont tout simplement inconcevables.
                                      Bref ces femmes à burcas et leurs gros bonhommies de barbus se foutent de nous.

                                      Qu’on fiche la paix à l’ Irak et à l’ Iran, laissons-les vivre leur histoire, mais faisons-nous respecter chez nous comme il se doit.


                                      • Alright 27 juin 2009 14:48

                                        Exactement : vous condamnez l’absence de liberté dans pays musulmans intégristes. Donc, pourquoi voudriez-vous qu’on fasse la même chose en France ??
                                        En clair, vous prônez le concept « Oeil pour œil, dent pour dent » : ça peut effectivement être un choix de société. Mais permettez-moi de rappeler que c’est un concept qui était de mise au Moyen Age (et pourtant, on était fermement Chrétien à l’époque ;) et qui a été abandonné depuis plusieurs siècles par la plupart des sociétés actuelles.


                                      • fouadraiden fouadraiden 27 juin 2009 14:49


                                        bah je sais pas mais sûrement qu’elles se feront lapider fissa par des enfants . enfin cela dépend ds quel secteur on se promène..


                                         argument super débile car tt le monde peut comprendre que les immigrés plus ou moins assimilés sont citoyens de sociétés démocratiques.depuis qd les pays arabes sont démocratiques et les occidentaux expatriés des immigrés minoritaires ds ces pays ?

                                         on aura donc un mal fou à rapprocher les musulmanes d’europe avec des occidentales expatriées et bunkerisées dans des pays musulmans qui accusent des siècles de retard et que gouvernent des régimes corrompus peu enclines à ce genre de débats.


                                         


                                      • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 15:28

                                        Alright

                                        Vous n’avez rien compris.

                                        D’un point de vue franco-français pour reprendre vos termes, la burka est une agression à nos valeurs et comme nous sommes encore chez nous, nous sommes en droit de faire entendre clairement notre point de vue.
                                        Quand nous partons à l’étranger nous devons à notre tour respecter les coutumes locales. Et si nous n’aimons pas les dites coutumes nous allons voir ailleurs.
                                        Pour les barbus et leurs femmes en uniforme c’est pareil. Qu’ils aillent voir ailleurs si ils ne peuvent pas vivre autrement. C’est la moindre des politesses.

                                        Ils ont leurs susceptibilités ? Leurs tabous ? Leurs croyances ? Leurs coutumes ?
                                        Nous avons aussi les nôtres.


                                      • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 15:33

                                        @ Fouad

                                        Détrompez-vous, il existe un grand nombre d’expatriés français qui ne vivent pas du tout dans un cocon.


                                      • fouadraiden fouadraiden 27 juin 2009 15:48

                                        @ Cascabel

                                         Je n’ai jamais dit le contraire , mais ,croyez-moi, les expatriés ne vivent sûrement pas dans des ghettos et ne demandent jamais la citoyenneté des pays dans lesquels ils vivent.

                                        Ca fait bcp de différences pour comparer dans un raisonnement lèger les immigrés musulmans des villes européennes aux expatriés occidentaux en terre d’islam.


                                      • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 15:59

                                        J’en ai connu qui étaient en galère. Et naturellement ils ne reçoivent aucune aide sociale de qui que ce soit, pas même de la France.
                                        Donc en effet, avant de partir à l’étranger un occidental doit y réfléchir à deux fois.


                                      • ptitgui 1er juillet 2009 10:40

                                        Pour ce qui est des francais en terre d’islam, bien sur qu’ils demandent pas la nationalite du pays d’accueil, puisque c’est quasiment impossible de l’obtenir or droit du sang...c’est un peu comme dans le monde chinois, ou il faut etre de sang chinois pour obtenir la nationalite.


                                      • Relladyant icare 27 juin 2009 14:50

                                        Au lieu de vouloir légiférer pour interdire le port de la burqa, il serait plus intelligent de réfléchir à interdire le port de tout signe religieux exagérément ostensible, quelle que soit la religion.

                                        >> Ah, enfin, je l’attendais depuis les premières lignes de l’article, la jolie mauvaise foi traditionnelle bobo sur ces questions ! « Tout signe religieux exagérement ostensible », ben voyons, chacun sait que ce n’est pas d’Islam ni de burqa dont il est question, mais de voile boudhiste, de voile Catholique, de voile Sikh, de signes ostentatoires Shintaoistes, ou même, de signes ostentatoires religieux Inuits !!!

                                        C’est incroyable cette tendance, dès qu’on parle d’Islam (car le problème en matière d’exhibition de pratiques d’un autre âge vient de l’Islam et pas des Inuits ou des animistes Zimbabweiens), à vouloir se réfugier dans le flou des « toutes les religions », de même que lorsqu’on parle de Noirs et d’Arabes, on nous pond des « la diversité », par un tour de novlangue toujours marrant à voir.

                                        C’est de barbus dont il est question, et c’est de burqa dont il est question, alors qu’on arrête de tourner autour du pot.

                                        PS : avec ton raisonnement foireux du « si on interdit comme les pays totalitaires interdisent, on est aussi avancés qu’eux », tu aboutis à la conclusion loufoque que toute interdiction équivaut à faire du pays qui la produit, un pays totalitaire...


                                        • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 15:35

                                          Ce serait pour le coup du fanatisme jacobin.


                                        • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 15:39

                                          "avec ton raisonnement foireux du « si on interdit comme les pays totalitaires interdisent, on est aussi avancés qu’eux », tu aboutis à la conclusion loufoque que toute interdiction équivaut à faire du pays qui la produit, un pays totalitaire..."

                                          Vous n’avez rien pigé non plus.

                                          C’est dingue, en France les Français ne savent même plus qu’ils sont chez eux.
                                          Alors baissez votre froc et prenez-y votre pied. Je me désolidarise de votre néant.


                                        • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 16:25

                                          Icare

                                          Autant pour moi, je vous ai lu trop vite et j’ai associé votre citation à votre propre pensée.
                                          Je m’en excuse.


                                        • Yvance77 27 juin 2009 14:58

                                          Salut,

                                          Et moi qui suis fils de normande et elle-même (ma mère donc) normande depuis au bas mot 3 siècles ... j’ai épousé la religion orthodoxe.

                                          Donc je réclame que Noel ne soit plus le 25 décembre, et que toute la Gaule se plie à mes désidératas. Non mais .... Les croyances n’ont rien à foutre dans les sphères publiques, toutes .... Si la musulmane veut pratiquer le SM why not mais à casa !!!

                                          Si vraiment c’est pas acceptable pour certains on ne les retiendra point. Après je me battrai pour la liberté de cette France et surtout contre ce gouvernement facho en laissant les muslins maitrent chez eux. A chacun ses combats et ses emmerdes après tout. Mais là c’est autre chose.

                                          Les voiles noirs non rien à faire chez nous, tout comme mon choix n’a rien à imposer à mes ancètres et mes concitoyens. Quoique depuis je penche plus du côté animisme que ver les religions véritables pièges à cons.

                                          A peluche


                                          • furio furio 27 juin 2009 15:00

                                            On interdit la burqa, mais aussi les croix, les nattes et autres conneries de chapeaux juifs (entre nous ils ont l’air de quoi les raby jacob), on interdit aussi les turbans, les qipa et autres nids à chauve souris. Et pis c’est tout !!

                                            Bien sur qu’il faut accepter la burqa. Les connauds qui veulent l’interdire se sont ils posé la question du devenir de ces femmes. Cloîtrées à la maison ? C’est ce que l’on veut ? 
                                            Ces connauds qui trouvent à redire sur tout feraient mieux d’interdire les cloches qui polluent la ville et la campagne et qui appellent les familles à se rassembler dans les lieux « pédophiliques ».


                                            • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 15:48

                                              Trop facile.
                                              Vous ne vous en sortirez pas comme ça. Et d’une la France est un pays de tradition chrétienne, que ça vous plaise ou non, et de deux la burka est un uniforme plus qu’un signe de dévotion à quoi que ce soit.
                                              Qu’un musulman porte la barbe, on n’en a cure. Qu’une musulmane s’habille de façon stricte, c’est son droit. Qu’elle porte sur elle un croissant, personne ne lui en voudra.

                                              Soyez honnêtes, la burka à Paris c’est comme se balader en string à Téhéran.


                                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 juin 2009 16:12

                                              Salut Furio,

                                              Contre les connards qui cloitrent leurs femmes à la maison, suffit d’appliquer la loi sur la séquestration... sur que ça fera réfléchir plus d’un barbus !


                                              En droit français, la séquestration est crime est puni de 20 ans de réclusion[1] hormis si la personne séquestrée est libérée volontairement dans les 7 jours auquel cas la peine est de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. La peine peut être portée à la réclusion à vie ou pour une période incompressible de 30 ans en cas de circonstance aggravante. Avant l’abolition de la peine de mort, la détention arbitraire accompagnée de tortures corporelles était punie de la peine capitale[2].

                                              source wikipédia



                                              @+ P@py





                                            • furio furio 27 juin 2009 17:00

                                              Oui bien sur Monsieur Papy, la femme va aller devant la justice pour faire condamner son mari (estez donc mesdames !!). Les solutions simplistes et populistes sont l’apanage de cette « clique gouvernementale » par contre pour les lois justes égales pour tout le monde, il faudra attendre ! Je préfère une loi contre les jeunes filles qui se balandent en sous-vêtements (Vu samedi dernier, deux jeunes filles en vélo portant shorty extra court..en coton hummm !!! Un régal pour les yeux ! Les fesses à moitié à l’air hummmm ! Et bien faites en plus).


                                            • Shaytan666 Shaytan666 27 juin 2009 17:11

                                              Ah ! pcq il y a une grande différence de se promener en rue couverte d’une burqa ou rester à la maison ?
                                              Toutes femmes qui portent la burqa ou le niqab se met automatiquement hors jeu elles même et ferment la porte à tout dialogue.


                                            • Bodhi 27 juin 2009 15:03
                                              •  Pour aller de l’avant sur ce problème, je propose de le prendre à l’envers : mettons nous dans la situation où la France interdit effectivement le port du voile intégral par le biais législatif. Une musulmane qui vient en France est donc obligée d’aller à l’encontre de ses principes et de sortir non voilée.

                                              Excusez moi, mais il semble que vous mélangiez tout dans votre article.
                                              Seul le port du voile intégral est remis en question, donc si une femme ne peut plus porter de voile intégral pour sortir, elle pourra toujours le faire avec un autre moins couvrant.
                                              • La France serait alors « à égalité » avec les pays islamistes radicaux. Belle avancée en vérité ! Nous qui accusons le monde musulman de basculer dans l’obscurantisme et l’intolérance, nous agirions exactement de même !
                                              Au contraire, dans l’affaire du voile, c’est la modération des pratiques religieuses qui est défendue. Pratiques qui pourraient nuire au bien tous, tant au niveau sécuritaire qu’au niveau religieux.
                                              Si la France est offusquée des dires du papes appelant à la non utilisation du préservatif, elle l’est également pour le port du voile intégral.
                                              Dans les deux cas la sécurité et la religion sont en jeu.
                                              Je ne suis habituellement pas adepte des lois sécuritaires et liberticides, mais dans ce cas précis je ne vois rien à redire à la mise en place éventuelle d’une telle loi.
                                              • Stigmatiser une communauté, pour faire oublier les soucis économiques et les problèmes de société, ça ne vous rappelle rien ?
                                              Comparer notre gouvernement actuel au III ème Reich, faut le faire...
                                              Tant que je ne verrais pas d’interdiction faites à certaines communautés de pratiquer un métier, la mise en place de signe distinctifs obligatoires pour chaque communauté et, des autodafés visant les recueils de divers communautés, je ne croirais pas un mot de ce que vous pourriez me dire à ce sujet.

                                              • JL JL 27 juin 2009 15:09

                                                Vous écrivez : « Une musulmane qui vient en France est donc obligée d’aller à l’encontre de ses principes et de sortir non voilée ».

                                                Mais comment est-elle entrée ? Intégralement voilée ? Vous n’êtes pas sérieux. Elle n’est obligée à rien du tout : si cela ne lui plait pas de faire en France comme les Française, qu’elle reste chez elle. Nous n’avons besoin de personne, contrairement à ce que dit Cohn Bendit, ce trublion.

                                                Si la laïcité ne peut empêcher la guerre des religions sur le sol français, alors qu’on y interdise les religions, à commencer par l’Islam qui commence à poser de sérieux problèmes.

                                                Qui a le visage masqué ? L’inquisiteur, le bourreau, le bandit, le Klu Klux Clan et les femmes des intégristes.




                                                • JL JL 27 juin 2009 15:15

                                                  L’interdiction de la burqa sera un signe fort pour montrer que tout n’est pas permis. Avant que demain, des minarets en appellent à la prière dans nos villes et nos villages. Charles Martel , revient ils sont en train de nous envahir en catimini et avec la complicité du Medef.


                                                • ilian amar 27 juin 2009 15:16

                                                  « la burqua » est pré islamique donc culturelle, nos cousines maghrébines qui empruntent se mode vestimentaire font part d’un manque de culture envers leur pays d’origine.
                                                  "la burqua’ est de mon point de vue une vision sectaire de l’islam qui s’appuie donc sur un mode culturel marginal et un islam politique dangereux, d’autant qu’elle n’ai pas prescrit par le Coran.
                                                  Et la tolérance dans tout ça, elle est en toute intelligence un compromis, va pour le voile (même s’il me fait grinçer les dents) et promis je ne mettrais plus de short au bled.
                                                   


                                                  • manusan 27 juin 2009 15:21

                                                    L’auteur ne verrait donc pas d’inconvénient à ce que les gens se baladent en tenu SS ou en KKK dans la rue.


                                                    • NAHASH NAHASH 27 juin 2009 15:42

                                                       

                                                      Ce qui est intéressant dans ce « débat » sur la burka, ou plutôt pseudo-débat entre aspirants islamophobes ou islamophobes convaincus et démocrates naïfs ou « idiots utiles » du fanatisme religieux, c’est la pléthore d’arguments fournis et le fait que le législateur ne pourra se fonder dessus si son propos est de légiférer sur l’objet « burka ».

                                                       

                                                      Il n’y a pas beaucoup d’options en fait, malgré les arguments de chacun, soit la burka est interdite de manière arbitraire, soit elle est interdite dans un cadre particulier relatif soit à l’interdiction officielle d’une idéologie politico-religieuse (comme l’apologie du nazisme est interdite) soit en considèrant qu’elle relève de l’aliénation mentale contrainte (pratique sectaire en infraction avec nos lois). Bref dans les deux cas, l’objet « burka » promet de sacrés migraines aux législateurs.

                                                       

                                                      Mais revenons sur les arguments :

                                                      -argument sécuritaire : la loi dite « anti-cagoule » se fonde avant tout sur l’intention manifeste de cacher son identité (dans le but évident de commettre un acte délictuel ou criminel) : la burka relève-t-elle de cette « intention de cacher son identité » ? difficile à soutenir, si l’on considère que la burka se revendique comme une pratique religieuse dont l’intention est de marquer sa soumission à telle ou telle « obligation » religieuse.

                                                      De plus, si en raison de cet argument sécuritaire, on interdisait la burka, du fait qu’elle ne permet pas l’identification de sa « porteuse » (voir porteur) en masquant le visage, comment un touriste japonais portant masque de protection, lunettes de soleil et chapeau sera-t-il considéré ? le fait est qu’il y a plus de touristes japonais ainsi vétus que de burka en France.

                                                      Argument stupide ou absurde ? pas tant que çà : une loi interdisant la burka se devra d’être à la fois suffisamment explicite mais aussi suffisamment vague pour qu’elle n’apparaisse pas discriminante et donc anticonstitutionnelle. Donc le touriste japonais serait effectivement affecté par une telle loi « générale ». Soit…

                                                       

                                                      -argument humanitaire (inégalité, discrimination, attentatoire à la dignité,etc…) : dans l’absolu, la burka ne peut être considérée que comme un vêtement particulier, du tissu accommodé d’une certaine manière, au mieux un vêtement traditionnel d’origine pachtoune : donc pour prouver son caractère discriminant, attentatoire à la dignité, etc…le législateur devra user d’une référence qui le cas échéant sera religieuse : puisque la burka ne saurait avoir ces caractères contraires à nos principes et lois, sans que soit évoqué en quoi elle les a et donc sa charge « religieuse » : donc infraction à la Laïcité, le législateur n’étant ni théologien, ni exégète du Coran. Le fait que la burka ne soit pas explicitement citée comme pratique religieuse reconnue et validée, ce qui permettrait de définir son caractère discriminant, attentatoire, etc… rend encore la tâche plus difficile.

                                                       

                                                      Bref, j’en reviens à mes arguments d’introduction, la burka sera difficilement interdite avec les arguments sécuritaire ou humanitaire, le législateur ne fondant pas sur la « perception » que la communauté a de la burka, mais sur des principes juridiques.

                                                       

                                                      Donc, seules les perspectives politique et/ou sectaire semblent être adéquates en la matière :

                                                      Considérer que la burka est un objet de revendication d’une idéologie (qui sera à définir préalablement , sacré challenge) condamnable au même tire que le nazisme par exemple, soit considérer que la burka procède d’un processus d’aliénation mentale contrainte ( et non volontaire) courants sectaires non acceptables selon nos principes (le challenge sera dés lors de faire attention qu’une telle loi ne mette pas en infraction la majorité de nos concitoyens qui eux aussi subissent au quotidien un processus d’aliénation mentale contrainte).

                                                       

                                                      Pour conclure, toute loi anti-burka risque de ne pas passer : d’un parce que l’équilibre à trouver dans sa formulation sera difficile à obtenir, de deux parce qu’un recours sera toujours possible, de trois parce qu’il me semble difficile de concevoir que pour quelques burkas nos hommes politiques sacrifient des contrats avec nos amis du Golfe en mettant en infraction leurs épouses sous niqab et qui font la joie des commerçants de la Place Vendôme.

                                                       

                                                      Cordialement,

                                                       

                                                         


                                                      • Arcane 27 juin 2009 16:35


                                                        Au Serpent,

                                                        Commentaire pertinent.

                                                        Si la loi aboutit sur le thème d’une idéologie sectaire, les pères noël de grande surface ont des soucis à se faire :

                                                        père noël au visage entièrement couvert d’une fausse barbe blanche, capuche rouge sur la tête , corps entièrement vêtu (voire grimé d’une fausse bedaine) avec une idéologie reposant sur le mensonge manifeste d’un pays aérien (accessible en traineau tiré par des cervidés !) qui préparerait des cadeaux uniquement pour les enfants sages.

                                                        Ça sent l’endoctrinement païen(auncune référence biblique) , envers les mineurs de surcroit, ce qui est une circonstance aggravante smiley


                                                      • coral 27 juin 2009 16:26

                                                        Gilbert bonjour,
                                                        Nous vivons dans un monde de dingue, cette vidéo en est la preuve... Quelle belle idée la laïcité, protégeons-la !


                                                        • Yohan Yohan 27 juin 2009 19:20

                                                          Se réclamer de la justice divine pour libérer les penchants sadiques des fous de dieu, qui éclatent la tête d’une jeune fille parce qu’elle n’est pas dans la ligne, voilà ce qui nous attend si nous ne mettons pas un stop. Ceux qui lapident, brutalisent et tuent des filles sans défense sont des malades mentaux que les mollah ont légitimé, légalisé et instrumentalisé. 
                                                          Et il y a déjà chez nous leurs agents commerciaux......qui ne font que précéder les bras armés


                                                        • Yohan Yohan 27 juin 2009 19:23

                                                          Exact  : des cons et des couilles molles


                                                        • frédéric lyon 27 juin 2009 16:33

                                                          La loi contre le voile sera très facile à passer et son application ne posera aucun problème.


                                                          Supposons qu’apparaisse en France une nouvelle religion qui prétende qu’il existe sur la planète Mars des petits bonhommes verts qui sont des divinités auxquelles les terriens doivent rendre un culte.

                                                          Supposons ensuite que parmi les prescriptions de ce nouveau culte, il y en ait une qui ordonne que les hommes doivent se promener tout nus dans les rues.

                                                          Et supposons que des français décident d’adhérer à cette nouvelle religion.

                                                          Quelle sera l’attitude de la République et celle de la Loi devant ce phénomène ?

                                                          Cette attitude sera très simple :

                                                          La Loi ne se prononcera pas quant au fait de savoir s’il existe réellement des petits bonhommes verts sur la planète Mars, ni quant au fait de savoir si on a raison de leur rendre un culte.

                                                          En revanche, la Loi interdira aux adeptes de se promener tout nus dans la rue, car elle considèrera qu’il s’agit d’une atteinte à l’ordre public.

                                                          Et pour les autres prescriptions de sa nouvelle religion (qui ne violent pas l’ordre public) les adeptes seront libre de les suivre si celà leur chante, car la Loi sera muette.

                                                          Il y a deux principes fondamentaux dans le droit républicain laïc :

                                                          1) Tout ce qui n’est pas interdit est autorisé.

                                                          2) La République accepte toutes les religions et les ignore toutes.

                                                          Par conséquent, il importe peu qu’un comportement qui viole l’ordre public soit d’inspiration religieuse ou non, ce qui importe est que l’ordre public soit violé.

                                                          Dans le cas de cette nouvelle religion, l’ordre public est violé, car se promener dans la rue est un attentat à la pudeur.

                                                          Dans le cas du voile, l’ordre public est violé car les droits à l’égalité et la dignité des femmes ne sont pas respectés.

                                                          En effet, tous les accoutrements vestimentaires qui cachent le visage des femmes sont condamnables car ils visent à une négation de l’identité sexuelle des femmes, ils visent aussi à les retrancher de la vie sociale, par ailleurs ils sont discriminants et inégalitaires puisqu’ils ne sont réservés qu’aux femmes.

                                                          Enfin, il a un autre aspect à cette question : le port du voile est une réaction de défense d’une communauté endogamique, qui refuse de se mélanger aux autres dans une société multiculturelle.

                                                          En effet, on constate que le port du voile est apparu chez nous récemment, dont on nous dit pourtant qu’il n’est pas une prescription de la religion musulmane et qu’il n’est pas de tradition dans les sociétés d’Afrique du Nord d’où proviennent la très grande majorité des musulmans immigrés temporairement en France.

                                                          Dans ce cas pourquoi apparait-il soudainement, et pourquoi le phénomène du mariage forcé fait-il aussi son apparition dans les communautés musulmanes immigrés ?

                                                          Parce que ces deux manifestations sont des manifestations du rejet de l’exogamie de la part de ces communautés.

                                                          Un rejet que certains qualifieraient de raciste, et que d’autres qualifieraient d’incestueux.

                                                          Dernier point : le port du voile, quoi qu’on en dise, est souvent imposé aux femmes par coercition morale ou physique. 

                                                          En supprimant le voile qui en est la cause, on permettra à beaucoup de femmes musulmanes de se soustraire au risque de coercition. 

                                                          • NAHASH NAHASH 27 juin 2009 17:14

                                                             @frederic lyon,

                                                             

                                                            Monsieur Lyon : je reposte ici mon commentaire en réponse à mes arguments « tordus » ou maladroits, puisque vous reproduisez ici le même argumentaire donc copier/coller : (je vous renvoie tout de même à mon commentaire ci-dessus afin que vous soyez à même de comprendre que mon propos n’est pas pour/contre mais de saisir de quelle manière une telle mesure serait possible et non en contradiction ou infraction avec nos lois et principes constitutionnels, j’es saurez me répondre de manière non « partisane » afin que je saisisse de quelle manière vous parvenez à une telle loi tout en respectant lois et principes)

                                                            J’apprécie votre commentaire à vertu pédagogique qui selon vous devrait éclairer ma lanterne. Bref, effectivement que si demain je revendiquais le droit de me promener intégralement nu en raison de mon appartenance au culte des petits hommes verts de Mars, la République pourrait me l’interdire sans que soit évoqué ma confession religieuse, vous avez raison. Mais encore une fois, vous mêlez avec facilité voir nonchalance différents registres : le fait de se promener nu est généralement considéré (puisqu’existe des exceptions) comme attentatoire à la pudeur, et de fait troublant l’ordre public : il est certain que le caractère sexuel de l’exposition des parties génitales est ce qui définit cette loi ou habitude. Donc l’analogie avec le voile ou la burka ne tient pas, comme je vous l’ai déjà dit. Car ce qui permet d’affirmer que le voile ou la burka seraient discriminants ou attentatoires aux libertés et à la dignité est bel et bien leur charge « religieuse ». Nul législateur ne pourrait justifier qu’un foulard « normal » soit discriminant si il ne se réfère à son caractère religieux. Si une mode demain arrivait et faisait de la burka un accoutrement fashion, nul législateur ne pourrait la considérer comme attentatoire sans se référer à sa charge « religieuse » à nouveau. Il me semble que cela est évident : c’est leur caractère religieux qui fonde le caractère discriminant ou attentatoire, sans cette charge « religieuse » ils ne sont que tissu.

                                                             

                                                            Mais j’ai noté une de vos réactions sur cette même question, et il me semble que nous pouvons nous entendre sur un point : « Tous les vêtements qui couvrent le visage sont condamnables. Car c’est là que réside la négation de l’identité sexuelle et de l’égalité des femmes, ainsi que la discrimination. »

                                                            Il faudrait d’abord s’entendre sur ce que vous appelez voile, burka on voit ce que c’est. Vous parlez de « voile » couvrant intégralement le visage ou du « foulard islamique » ?

                                                            Ensuite la « négation de l’identité sexuelle » n’est pas interdite pas plus que l’affirmation de l’identité sexuelle soit une obligation : chacun est libre sur la question : seule inégalité et discrimination peuvent être prises en compte. 

                                                             

                                                            Suite : « en fait, je pense que seuls les accoutrement vestimentaires qui couvrent les cheveux (foulards par exemple) pourraient être autorisés, en arguant du fait qu’ils n’entrainent pas de véritables contraintes susceptibles d’handicaper les femmes dans leurs vies quotidiennes en les retranchant du reste des humains. 

                                                             

                                                            Porter un foulard peut avoir de multiples justifications, c’est d’ailleurs assez répandu et celà n’appartient pas à une culture en particulier. »

                                                             

                                                            Au final nous sommes d’accord, me semble-t-il, l’interdiction de la burka serait possible selon une certaine perspective, le « voile » par contre à nouveau je ne saisis pas ce que vous entendez par « voile », voulant son interdiction mais autorisant le « foulard » ? Voile et foulard sont pareils me semble-t-il, de quel type de voile parlez-vous ? voile intégral ? ils entreraient évidemment dans le cadre d’une loi « anti-burka » puisque relevant du même caractère donc en matière de « foulard » que vous semblez vouloir autoriser : comment gérerez-vous ? les musulmanes seront interdites de « foulard » car un « foulard » sur une musulmane serait en infraction avec la nouvelle loi votée, alors qu’il serait permis chez des femmes non-musulmanes ?

                                                             

                                                            Je vous remercie de me préciser de quelle manière vous définissez « voile » et « foulard » et de quelle manière vous envisagez de considérer dans le cas où une loi « anti-burka, anti-voile » serait adoptée, le caractère non-discriminant d’un foulard portée par une musulmane par conviction religieuse.

                                                             

                                                            Cordialement, 

                                                             


                                                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 juin 2009 16:48

                                                            Salut Baska,


                                                            Pour savoir tout sur P@py

                                                            Regardes cet article


                                                            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/des-millions-d-enfants-et-d-hommes-49255


                                                            et ça :



                                                            P.S. En faveur des bébés, quelques actions de votre serviteur :12


                                                            @+ P@py


                                                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 juin 2009 16:51

                                                              J’crois bien que sur les articles c’est marqué l’ancien policier du commissariat



                                                              @+ P@py


                                                            • Alright 27 juin 2009 17:05

                                                              Juste une petite remarque qui me vient en lisant les réactions : il y a quand même énormément de haine dans un nombre alarmant de commentaires.
                                                              Je sais, ça a l’air idiot et commun de dire ça, mais ce n’est pas avec de la haine qu’on solutionnera nos problèmes de société. Je crois que ça n’a jamais rien solutionné en fait.

                                                              Un commentaire faisait d’ailleurs remarquer que j’assimilais notre gouvernement au IIIème Reich. Or je n’ai jamais fait un raccourci aussi caricatural : j’ai juste dit que ce genre de stigmatisation d’une communauté conduit vers ce type de cheminement de pensée.

                                                              Et là, en lisant les réactions, on se dit qu’on est en plein dedans. La haine - la peur - l’incompréhension - la stigmatisation. Pente glissante... A bon entendeur...


                                                              • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 18:06

                                                                Mais la communauté dont vous parlez se stigmatise toute seule. Elle n’a pas besoin de nous pour ça.


                                                              • furio furio 27 juin 2009 17:09

                                                                Remarquez pourquoi pas interdire tout signe religieux extérieur ! Les femmes musulmanes seraient visibles, les juifs auraient l’air moins cons ( qipa, tresses et autres babioles), les catho on aurait plus de mal à distinguer les violeurs, les enturbanés et autres indouistes n’auraient plus de nids à chauve souris sur la tête. 
                                                                Que la vie serait belle pour les sectaires, xénophobes et autres racistes.
                                                                Mais à qui pourraient ils alors s’en prendre ..après. A ceux qui portent des lunettes de soleil ? Aux barbus ?


                                                                • Farniente 27 juin 2009 17:10

                                                                  Pourquoi n’a-t-on jamais l’avis des principales intéressées,les porteuses de burqa ?
                                                                  Je n’arrive pas a me faire une opinion sur le sujet.Il me semble que si moi j’ai le droit d’aller acheter mon lait en gougounes et en short,une autre a bien le droit d’y aller déguisée en fantôme d’Halloween,le tout étant de savoir si oui ou non c’est son choix,au fantôme !


                                                                  • claude claude 27 juin 2009 17:11

                                                                    pitié !

                                                                    encore un article pondu par quelqu’un qui ignore totalement

                                                                    • que la burka est un vêtement coutumier et non religieux !!!
                                                                    • les principes fondamentaux des diverses religions du livre
                                                                    • l’histoire de ces mêmes religions
                                                                    • la définition de la laïcité
                                                                    • l’histoire de son pays
                                                                    en tant que
                                                                    • femme, je dis non à la burka, et autres voiles intégraux qui emmurent la femme dans le déni de son identité et de ses droits
                                                                    • mère, je dis non à ces voiles infamants qui condamnent les filles à l’ignorance et à la servitude ;
                                                                    • citoyenne, je dis non à ce tissu qui efface la moitié de l’humanité aux yeux de l’autre moitié et qui interdit son accès à la déclaration universelle des droits de l’homme : ratifiée par la france.
                                                                    ...................................................................... ...................................................................... ....................
                                                                    Préambule

                                                                    Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

                                                                    Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l’homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l’humanité et que l’avènement d’un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l’homme.

                                                                    Considérant qu’il est essentiel que les droits de l’homme soient protégés par un régime de droit pour que l’homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l’oppression.

                                                                    Considérant qu’il est essentiel d’encourager le développement de relations amicales entre nations.

                                                                    Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l’homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l’égalité des droits des hommes et des femmes, et qu’ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande.

                                                                    Considérant que les Etats Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l’Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

                                                                    Considérant qu’une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.

                                                                    L’Assemblée Générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l’homme comme l’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l’esprit, s’efforcent, par l’enseignement et l’éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d’en assurer, par des mesures progressives d’ordre national et international, la reconnaissance et l’application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.


                                                                    Article premier

                                                                    Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

                                                                    Article 2

                                                                    1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
                                                                    2.De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.


                                                                    Article 3

                                                                    Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.


                                                                    Article 4

                                                                    Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.


                                                                    (...)


                                                                    • claude claude 27 juin 2009 17:26

                                                                      @ l’auteur,

                                                                      1/
                                                                       baladez-vous 5 mn en plein cagnard, recouvert d’une couverture avec juste 2 trous à la place des yeux, pour ressentir ce qui se passe sous ces prisons ambulantes.

                                                                      2/
                                                                      essayez d’ouvrir un livre pour vous renseigner sur l’islam, et bien d’autres religion : je vous conseille le Petit traité d’histoire des religions, de frédéric lenoir, très didactique et d’un accès facile.

                                                                      3/ d’évitez à l’avenir d’écrire de telles fadaises qui sont autant de prétextes à des déchainements islamophobes, racistes, xénophobes de la part des quelques participants ( toujours les mêmes) de ce blog.

                                                                      4/ essayez d’aimer un peu plus les femmes, car ce n’est pas ce que vous semblez faire, en autorisant la négation, par une fausse interprétation religieuse, d’une partie des des femmes et des petites filles de cette planète...


                                                                      • Alright 27 juin 2009 17:47

                                                                        Ai-je dit que une seule fois que la burqa était une bonne chose ? C’est dingue les raccourcis et même plutôt les contre-sens que font les gens. Vous n’avez lu que le titre ?

                                                                        Quant à toute la démonstration faite dans votre commentaire précédent, vous répétez juste le deuxième paragraphe de mon article qui dit la même chose, mais en 2 phrases.

                                                                        Or, le but de cet article est de dépasser ce stade de raisonnement qui justement me semble trop facile. Notez que quand je dis ça, ça ne veut pas dire que ce raisonnement (burqa = contradiction avec les droits de l’homme, pour résumer) est faut ! Ça veut juste dire qu’il est stérile. Oui, la burqa est contraire à tout un tas de principes universels ! Et alors ? Une fois qu’on a dit ça, on n’a rien dit car justement 95 % des gens le pense. Quelle utilité de dire des choses sur lesquelles l’essentiel des gens sont d’accord ?

                                                                        Essayons, essayez de réfléchir au-delà ! Ce qui ne veut pas dire que les premières problématiques, évidentes, sont à mettre à la poubelle !


                                                                      • Emmanuel Aguéra LeManu 27 juin 2009 17:29

                                                                        Rien d’autre à foutre que de parler chiffons ?


                                                                        • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 18:15

                                                                          Rassurez-vous, on ne parle pas de lingerie fine.


                                                                        • Eric Kaminski 27 juin 2009 17:48

                                                                          Je défends également que l’on ne peut interdire le port de la burqa dans le raue dans un article sur le blog http://ekaminski.blog.lemonde.fr/ (à retrouver sur mon profil agoravox)


                                                                          • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 18:17

                                                                            En même temps le port de la burka permet de voir l’étendue des dégâts. A Paris ça explose.


                                                                          • Phenix 27 juin 2009 18:00

                                                                            Ce qui est amusant dans cette histoire de Burqa c’est que quand ça se passait en Afghanistan, imposé par les talibans, tout le monde en France criait au machisme extrêmiste et à l’oppression féministe. Maintenant que c’est en France, les tenants du « politiquement correct » trouvent, la bouche en coeur, qu’il faut savoir être tolérant et multiculturel.
                                                                            Conclusion ?


                                                                            • fouadraiden fouadraiden 27 juin 2009 19:54

                                                                              bah Phenix , vos exemples ne sont pas exhaustives , car des femmes voilées chez les bédouins du Golfe tt le petit monde politique occidental aime.


                                                                              l’incohérence est totale .enfin on se comprend...


                                                                            • baska 27 juin 2009 18:13

                                                                              @fréderique de sion, « l’antisionisme est étranger à notre pays », de quel pays parles-tu ? Je suis curieux de le connaître.
                                                                              Ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est cette polémique sur la burqa ? A qui profite-t-elle ? Sûremment pas au français moyen qui souffre à cause de la crise économique provoquée par vos congénères. C’est très pratique cette polémique puisqu’elle camoufle les questions cruciales : le chômage, la misère galopante,... Encore une de vos diversions mais sachez que le peuple ne gobera plus vos bobards.


                                                                              • jaja jaja 27 juin 2009 18:32

                                                                                Cette polémique profite surtout à ceux qui veulent diviser ceux qui résistent aux licenciements, au chômage, aux bas salaires et à la misère et qui sont de toutes origines, religions ou philosophies...

                                                                                Tout ceci au nom de la Liberté bien sûr.... J’ai cent fois plus en commun avec un travailleur musulman et sa femme (voilée ou non) qu’avec une de ces ordures du CAC 40 manipulant les loges où droite comme gauche se retrouvent entre « gens bien » pour nous la mettre bien profond (pas vrai Gérin ?)....

                                                                                Ceux qui ont lancé cette campagne savent ce qu’ils font et ils ont bien conscience de défendre leurs intérêts de classe avant tout.

                                                                                Les tyrans d’Athènes savaient déja diviser le peuple... leurs successeurs n’ont rien inventé...


                                                                              • miwari miwari 27 juin 2009 18:20

                                                                                Vous tous qui êtes en train de vous étriper pour la burka vous ne croyez pas qu’il y a plus urgeant comme problème à traiter.
                                                                                Le chômage
                                                                                La merde dans laquelle se trouvent les dépenses publiques.
                                                                                La nouvelle Hadopi qu’on va nous mettre à travers la gueule
                                                                                Etc., etc., etc.

                                                                                Mais non la burka, c’est pas bien ... la burka c’est bien ... et patati et patata.

                                                                                Finalement, je crois bien que les plus intelligents sont bien à leurs places, au gouvernement.


                                                                                • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 18:21

                                                                                  C’est ça on regarde ailleurs.


                                                                                • miwari miwari 27 juin 2009 18:52

                                                                                  Et bien, parle de burka si tu en as envie !

                                                                                  J’ai déjà dit ce que je pensais de la burka, mais si pour toi c’est le plus important, bonne continuation.


                                                                                • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 20:13

                                                                                  Le fait de parler de la burka n’exclue pas les autres sujets, non ?
                                                                                  De toutes façons légiférer ne sert à rien d’autre qu’a se rassurer. Ce genre de lois ne sont pas appliquées en France.


                                                                                • miwari miwari 27 juin 2009 21:02

                                                                                  Avant le lancement de ce buzz en avait-tu entendu parler de la burka ?
                                                                                  Moi c’est non !


                                                                                • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 21:32

                                                                                  Ho que si !
                                                                                  Non seulement j’en ai entendu parler mais j’en vois trop souvent.


                                                                                • coral 27 juin 2009 18:29

                                                                                  Lire : « Reviens Mahomet, ils sont devenus fous » ou chroniques de la barbarie islamique ordinaire de Freidoune Sahebjam....


                                                                                  • fouadraiden fouadraiden 27 juin 2009 18:34

                                                                                     

                                                                                    Vous savez s’il revenait et constatait l’état de sa communauté , il n’aurait d’autre choix que de lui ordonner de faire la guerre jusqu’à votre soumission totale.


                                                                                  • frédéric lyon 27 juin 2009 19:24

                                                                                    Mon pauvre Fouad, toujours tes rêves de grandeur, à laquelle tu associes naturellement de la violence.


                                                                                    Décidemment....

                                                                                  • fouadraiden fouadraiden 27 juin 2009 19:37



                                                                                    Pas moi Frediric de Lyon , arrête de déconner car je peux avoir de sérieux problème si l’interprétaion que tu fais de mon post était aussi la mienne.


                                                                                     Je livrais ce que penserait sans doute le prophète de l’islam au vu de sa communauté. c’est tout. Je me désolidarise évidemment de tout propos qui en appelle à la violence physique de quelle que forme qu’elle soit.


                                                                                  • baska 27 juin 2009 18:31

                                                                                    @la vipère cascabel, arrête de distiller ton venin. Où as-tu les femmes en burqa ? A Paris ? T’es un piètre clown ! 


                                                                                    • Reinette Reinette 27 juin 2009 18:50

                                                                                      Bien sûr que si il y a à Paris des femmes en burqa !


                                                                                      Pourquoi sont-elles en vente alors ?

                                                                                      lire MARIANNE Acheter une burqa à Paris, fastoche ! http://www.marianne2.fr/Acheter-une-burqa-a-Paris,-fastoche- !_a181138.html


                                                                                      C’est la burqa la plus répandue en France, où elle est portée en complément du jilbab ou du khimar, ces longs vêtements qui masquent tout le corps et la chevelure.
                                                                                      Nous avons opté pour le modèle le moins cher, à cinq euros. Le voici, porté par une de nos collègues :


                                                                                      (photo Laureline Dupont - Marianne)






                                                                                    • Reinette Reinette 27 juin 2009 18:51


                                                                                      Voici comment il est porté avec le khimar ou le jilbab :
                                                                                      (photos extraites de sites français de vente à distance de vêtements islamiques)

                                                                                    • Yohan Yohan 27 juin 2009 19:29

                                                                                      Moi j’en ai vu hier à 19H deux filles en niqab (voile complet ou on le voit que les yeux) dans mon bus à Porte de Montreuil. Sortez du parc Monceau et balladez vous dans Paris du côté de Montreuil et de la Porte de Bagnolet.


                                                                                    • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 20:18

                                                                                      Aujourd’hui dans le XIX ème arrondissement j’en ai croisé deux. Si vous voulez en choper à coup sûr faites un tour à Barbes, je ne vois aucun intérêt de raconter des salades à ce sujet. La réalité est là sous nos yeux.


                                                                                    • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 20:20

                                                                                      @ Reinette

                                                                                      Comme c’est coquet !


                                                                                    • ZEN ZEN 27 juin 2009 20:27

                                                                                      Deux quoi ?
                                                                                      Homme ? femme ?
                                                                                      trafiquant ? Policier déguisé ?...agent des renseignements...
                                                                                      Tour est possible sous la burqa smiley


                                                                                    • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 20:40

                                                                                      On a même trouvé Michael Jackson sous une burka à Bahrain !



                                                                                    • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 20:47

                                                                                      Rien à battre de « Extrême Centre », je voulais l’image.


                                                                                    • Reinette Reinette 28 juin 2009 00:28

                                                                                      n’est-ce pas, c’est très seyant ? Cascabel - les grands couturiers risquent de reprendre l’idée, on ne sait jamais !



                                                                                      mon déguisement, de temps en temps



                                                                                    • Reinette Reinette 28 juin 2009 00:34

                                                                                      non mais ! c’est pas vrai, la gamine est carrément voilée de noir sur cette photo, elle a quel âge ?

                                                                                      6/7 ans ? Peut-on me dire, quel est l’utilité de couvrir les cheveux et le visage cette fillette ?

                                                                                      c’est dément. http://fr.wikipedia.org/wiki/Pedophilie


                                                                                    • Cascabel Cascabel 28 juin 2009 03:18

                                                                                      Sur la photo c’est vraiment Michael Jackson arrêté, l’enfant doit donc être un garçon.


                                                                                    • Cascabel Cascabel 28 juin 2009 03:22

                                                                                      En fait il était accompagné de ses propres enfants enfants apparemment.
                                                                                      http://sweetness-light.com/archive/michael-jackson-takes-the-burka



                                                                                      • okidocman okidocman 27 juin 2009 18:58

                                                                                        Et voila encore un énième article sur la burqa !

                                                                                        La petitesse de ce fait divers qui de plus éxtremement marginal, atteste cette grande haine que vous porté en vous.
                                                                                        Hier les juifs, les communistes.... aujourd’hui l’islam, la burqa, le voile.... blabla

                                                                                        oui je sais !
                                                                                        Ils veulent nous envahir, ils ont un plan diabolique, ils ne sont pas comme nous....blabla
                                                                                         


                                                                                        • Mohammed MADJOUR Mohammed 27 juin 2009 19:10

                                                                                          La France, par sa propagande et sa désinformation, a trop poussé le bouchon, il y’aura plus que cette chose qu’est la bourka !

                                                                                          Disons quand même que la barbe, le foulard, le Kamis ne sont pas uniquement ’islamiques’, il ont appartenu à toutes les religions et à tous les peuples ! Mais Marianne a islamisé tout cela sans doute par réaction allergique à la religion musulmane qu’elle avait combattu aux premières heures... C’est historique !

                                                                                          L’endossement de la bourka est un comportement (une déviation) extrême, mais « l’occident » comme le dit l’auteur de l’article est fier de sa cvilisation pornographique qui asservit la femme a l’extrême ! 

                                                                                          L’Orient et l’Occident puent la merde, vive l’Afrique qui est la vraie face du Monde !

                                                                                          Mohammed.


                                                                                          • baska 27 juin 2009 19:19

                                                                                            @reinette, j’habite à Paris et je n’ai jamais croisé une femme en burqa. Donc arrête tes salades ! t’as choisi comme picto une grenouille, grenouillage quand tu nous tiens. Je pense que c’est une de ta spécialité, hein reinette !


                                                                                            • fouadraiden fouadraiden 27 juin 2009 19:22

                                                                                               t’inquiète, La grenouille confond ses photos d’album et celles qu’elles exhibent sont en fait des beurettes qui proviennent du porno français


                                                                                            • Vieux Sachem 27 juin 2009 19:23

                                                                                              Je demande à ceux qui sont partisans de continuer à autoriser la burqa, s’ils ne plaideraient pas pour l’autorisation de l’excision : c’est aussi une coutume ancestrale. C’est vrai que la burqa ne mutile personne sauf que sa vue blesse ma pudeur d’homme habitué à admirer les créatures de Dieu ! 


                                                                                              • jako 27 juin 2009 19:26

                                                                                                ou pire que tout interdire la circoncision


                                                                                              • Cascabel Cascabel 27 juin 2009 21:41

                                                                                                En principe c’est interdit il me semble, sauf si elle a une visée thérapeutique.



                                                                                                • fouadraiden fouadraiden 27 juin 2009 20:30

                                                                                                  bah quoi il est chez ds la medina le barbu ,non ?


                                                                                                • Yohan Yohan 27 juin 2009 19:55

                                                                                                  N’oubliez pas que la burqa est la partie émergée d’un iceberg qui grandit en ce moment sous la surface, hors de la vue des bobos parisiens.
                                                                                                  La liberté réligieuse n’existant pas en islam, combien faudra-t-il attendre avant que l’islam ne devienne majoritaire en France ?. Une fois parvenue à leur but, en partie grâce à la naïveté de Sarkozy qui gobe à la construction d’un islam modéré (qui n’est qu’un cheval de Troie), elle s’empressera d’écraser les mécréants et vous convertir de force. Ensuite, gare à celui qui abandonnera la religion islamique 

                                                                                                  « Celui qui abandonne sa religion islamique, tuez-le. » (Al Bukhâri , Al Sahîh Volume 4, Livre 52, Numéro 260)

                                                                                                   

                                                                                                   


                                                                                                  • fouadraiden fouadraiden 27 juin 2009 19:58


                                                                                                    Al Bhukhari , le bon vieux temps....


                                                                                                    sinon combien de temps avant que l’islam ne vous soumette à son ordre, bah je sais pas ,t’as trouvé aucune réponse chez Al Bukhari ?


                                                                                                  • jaja jaja 27 juin 2009 20:02

                                                                                                    Au café devant notre Ricard du Samedi midi on n’en menait pas large à Asnières... Surtout quand Ahmed est arrivé....

                                                                                                    Plus sérieusement croyez-vous sincèrement à ce tissu de conneries ?


                                                                                                  • jaja jaja 27 juin 2009 20:11

                                                                                                    Ce post était pour Yohann bien entendu, j’espère qu’il va partir en vacances cet été. Il a besoin de se détendre.Un tuyau : à Biarritz sur la plage le port du bikini est encore autorisé pour sa femme cette année !


                                                                                                  • ASINUS 27 juin 2009 21:00

                                                                                                    la laicité fondement de notre république ne se conçoit qu offensive , mais ou est la legitimité de notre republique quand son chef vante le religieux sur le clerc ou est la
                                                                                                    legitimité de notre republique quand des ministre avance des argument religieux pour conforter leur discour .Cette republique ce delite de l interieur depuis que les mercantis
                                                                                                    qui la gouvernent preferent instaurer le communautarisme comme cela en lieu et place de citoyens ils ont comme Clients des fideles.Chaque avancée d un islam revendicateur
                                                                                                    conforte les deux autres religions du livre qui en sous mains se rejouissent des avancée de leur alliée objective.Lui l avait compris plusieur siecle avant nous , il etait
                                                                                                    poete philosophe mathematicien et incidemment Perse et musulman


                                                                                                    Dans les monastères, les synagogues et les mosquées
                                                                                                    Se réfugient les faibles que l’Enfer épouvante.
                                                                                                    L’homme qui connaît la grandeur de Dieu ne sème pas dans son coeur
                                                                                                    Les mauvaises graines de la terreur et de l’imploration.

                                                                                                    Omar KHAYYAM

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès