Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Pat Condell sur le respect des religions

Pat Condell sur le respect des religions

Voici la traduction française d'une vibrante diatribe de ce touchant personnage d'outre-Manche que j'aimerais partager avec les agoravoxiens. Je précise que j'adhère complètement à ces idées et que j'irais jusqu'à voter si un politicien les exprime, pour dire :) Je suis prêt à me livrer à la discussion sur ce site, si elle reste au niveau des idées sans déborder sur les attaques personnelles.

Si vous critiquez la religion, parfois quelqu'un va vous dire, d'un air désapprobateur : « Vous pouvez ne pas avoir la foi en Dieu, mais vous pouvez tout de même montrer un peu de respect pour les gens qui l'ont !" Et vous pourriez être tenté de penser : Eh bien, peut-être qu'ils ont raison. Ce ne serait pas plus mal de montrer un peu plus de respect. Après tout, personne n'aime se faire dire de but en blanc que leur religion est un tas d'immondices délirant et une force du mal dans le monde. Que ce qu'ils appellent leur « foi » est tout simplement une faiblesse habillée en vertu et que leurs croyances pures sont une prison pour l'ensemble de l'humanité. Ca enrage forcément tout le monde. Alors, oui d'accord, finalement je pourrais peut-être montrer un peu plus de respect. »

La seule ombre au tableau : je ne ressens pas de respect. J'ai beau essayer vraiment, je me sens très mal à ce sujet, mais tout simplement - je n'y arrive pas. Je suppose que je pourrais me mentir et faire semblant, pour ménager les susceptibilités parce que nous savons tous o combien délicates et fragiles ces dernières peuvent être ces jours ci, mais en toute honnêteté je dois reconnaître que je ne me soucie guère des sensibilités de tout le monde. Non, franchement pas. Et bien-sûr, je me rends compte que cela devrait peser lourdement sur ma conscience, mais heureusement ma conscience sait quand elle est victime d'intimidations et manipulée, elle ne s'en soucie donc pas.

Ma conscience sait qu'il n'y a aucune raison terrestre pour quiconque sur cette planète de respecter la religion de quelque façon que ce soit. En effet, déjà le fait que la religion est si abondante est une bonne raison de lui manquer de respect jusqu'à l'abus. Et franchement, le fait que la religion profite d'autant de respect par rapport à ce qu'elle en mérite vraiment, je ne peux l'attribuer qu'à l'incroyable tolérance, modération et implacable savoir-vivre des athées et laïques de partout.

Donc, si vous êtes croyant et si vous avez l'intention d'exiger plus de respect pour vos croyances, essayez de garder à l'esprit que vous et votre religion bénéficiez déjà de toute façon de bien plus de respect que vous ne l'aurez jamais mérité.

Votre foi est une plaisanterie. Dieu est une plaisanterie. Il est tellement absurde qu'il est une source d'embarras même pour des gens qui ne croient pas en lui. Tout reste à prouver. Jusqu'à présent, même pas un soupçon preuve n'a pu être fourni comme aucun espoir d'une quelconque révélation future, comme nous le savons tous bien. Ainsi, le respect, je le crains, est hors de question. Le mieux que vous pouvez espérer, c'est l'incrédulité amusée, si vous tombez quand je suis d'humeur.

Les gens disent : « Eh bien, vous ne pouvez vraiment comprendre la foi que quand vous l'avez." Ce que j'interprète : « Quand vous avez suspendu votre sens critique et pour vous hypnotiser à croire un tas d'âneries fascistes sur votre âme éternelle, alors vous « comprenez » la foi. "

 

Eh bien, je crois certainement que les prosélytes aiment se mettre à l'abri des questions en prétendant que leur foi » transcende la raison », un élément très pratique dont il faut bien-sûr impérativement tenir compte. Oui, la foi « transcende la« raison comme un criminel « transcende » la loi. Le mot « transcendant » est un terme très populaire chez les laquais des religions parce qu'ils n'ont jamais à expliquer précisément ce qu'ils veulent dire par elle, juste un vague état « supérieur » de compréhension plus profonde que la simple raison, qui est, lui, brut et simpliste à côté des subtilités et profondeurs de la foi.

Si vous entendez un membre de la clergé utilisant le mot « transcendance » pour expliquer le non-sens auquel il prétend croire, alors vous pouvez être sûr de deux choses : Un, il ne sait pas de quoi il parle ; et deux, il ne veut pas que vous sachiez de quoi il parle. La foi ne 'Transcend' pas la raison du tout. La foi élude la raison. Elle fuit la raison parce que la raison menace sa confortable bulle de l'illusion, de même que la foi disqualifie la raison de la manière dont un tribunal corrompu élimine la vérité et les témoins et ce pour la même raison.

Si vous êtes un croyant, votre foi vous permet d'adopter un ensemble de croyances qui n'ont absolument aucun sens, sachant que vous ne serez pas jugé sur leur côté rationnel, mais par le niveau de la piété dont vous faites preuve en y croyant. En d'autres termes, votre volonté de nier la réalité devient une mesure de votre vertu. (Pas étonnant que la religion est si populaire.)

Mais quel est le prix que vous payez pour cette vertu ! Vous avez été persuadé que croire à l'impossible est votre seul espoir. (Comment est-ce arrivé ?) Et que votre but est d'adorer quelque chose au-delà de votre compréhension, défini et accessible uniquement par biais des intermédiaires autoproclamés. Ce n'est plus vous qui décidez ; vos pensées, vos paroles ou votre identité sont sujettes à l'approbation de ceux qui assument l'autorité sur vous en raison de votre foi. Les gens qui vous ont dit que vous étiez né avec un péché originel ! En état de péché, pas moins que ça ! Une condition qui ne peut être guérie que par la soumission et l'obéissance complète à eux, tiens, tiens, à partir du moment où vous êtes né jusqu'au moment où vous mourrez. Et si tout cela ne flatte pas exactement votre ego et pourquoi le ferait-il, d'ailleurs ? Pas de souci, vous pouvez lui donner un nom spécial pour vous sentir mieux et vous persuader que vous avez encore un peu de dignité. Appelons cela la « foi » et faisons d'elle la plus haute, la plus noble et la plus profonde de toutes les vertus ; et clamons qu'elle vient de l'intérieur, alors que nous savons tous que rien de votre religion n'est autorisé à venir de l'intérieur parce que cela vous donnerait la force et la liberté : deux choses dont votre religion veut vous éloigner autant que possible.

La foi est le levier que le clergé utilise sur vous pour vous manipuler. Elle est la corde invisible autour de votre cou qui vous tire sur leur route, ils veulent que vous voyagez pour leur profit, pas pour le vôtre. C'est un mot - impasse. C'est un mot de la servitude. C'est un mot qui vous permet de croire en ce qu'on vous a dit de croire sans prétendre qu'on vous l'a dit. Mais vous pouvez aussi arrêter de faire semblant à tout moment. Ce n'est pas une vertu, loin de là. C'est un renoncement à la réalité. Un acte stupide d'auto-hypnose et un lâche échappatoire. Ca a la consistance d'un halo, se cacher derrière, c'est comme feindre un handicap.

Donc, je ne comprends pas vraiment exactement ce que je suis censé respecter. Il me semble qu'il faudrait me livrer à une sorte de contorsionniste moral pour respecter quelque chose d'aussi nocif, quelque chose qui ne doit son existence qu'aux esprits fermés et traîne clairement l'humanité dans la mauvaise direction, nous donnant des idées fausses sur nous-mêmes et sur la nature de la réalité. J'ai le sentiment que mon respect contribuerait inutilement à la stupidité et à l'ignorance de la race humaine. Et c'est une chose que je ne veux pas avoir sur ma conscience. Sans rancune.

Pat Condell


Moyenne des avis sur cet article :  2.89/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • gruni gruni 28 avril 2015 16:58

    Bonjour Deneb


    J’ai lu l’article à la modération et ensuite fait plus ample connaissance avec ce Pat Condell. Le bougre a de l’humour, mais à mon avis devrait faire attention. Il pourrait devenir Charlie plus tôt que prévu. Autrement je suis d’accord sur l’essentiel de son texte, car il serait plus que temps d’ouvrir les yeux, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, sur la nocivité des religions. Quant aux croyants, je ne crois pas me tromper en disant que de nombreux « musulmans » sont autant athées que moi le « catholique ». En fait on ne m’a pas demandé mon avis, et si j’avais eu l’âge du Christ le jour où il a été baptisé, le curé aurait pu m’attendre longtemps. 
    Quant à respecter les croyants, c’est autre chose. Essayer de comprendre pourquoi ils ont la foi est déjà très compliqué. Alors disons que je respecte l’homme ou la femme mais pas leur croyance.

    • Deneb Deneb 28 avril 2015 17:41

      @gruni merci, j’ai eu plaisir de traduire ce texte parce que pour une fois un discours reprenait exactement mes positions. Respecter les croyants, mais pas leur croyances. En somme respecter les malades, mais pas la maladie, quoi de plus naturel. Hélas, la Constitution respecte les croyances, voilà où le bat blesse.


    • Ben Schott 28 avril 2015 18:18

      @Deneb

      “ En somme respecter les malades, mais pas la maladie, quoi de plus naturel. ”

      En somme, vous décrétez que les croyances sont comparables à une maladie ! Alors dans votre grande bonté d’humaniste, vous respectez le malade mais à condition qu’il y mette du sien, hein, il y a tellement de gens qui se complaisent dans leur maladie !

      “ Hélas, la Constitution respecte les croyances, voilà où le bat blesse. ”

      Pas seulement la Constitution, mais l’ONU, avec l’adoption de la Déclaration universelle des Droits de l’homme qui garantit avec l’article 18 que “ toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion [ et que ] ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites. ”

      Quand une poignée d’illuminés considéreront que certaines opinions nécessitent un traitement thérapeutique (on y vient en France), vous direz quoi ?


    • Deneb Deneb 28 avril 2015 19:23

      @Ben Schott dans la Déclaration universelle des Droits de l’homme, à laquelle j’adhère, il n’est pas question de respect, mais de liberté, une différence essentielle.
      La religion est-elle une simple opinion ?


    • Ben Schott 29 avril 2015 00:45

      @Deneb

      “ dans la Déclaration universelle des Droits de l’homme, à laquelle j’adhère ”

      Faudrait savoir. Je vous rappelle vos propos : “ hélas, la Constitution respecte les croyances, voilà où le bat blesse. ”

      “ il n’est pas question de respect, mais de liberté, une différence essentielle. ”

      La Déclaration universelle des droits de l’homme garantit le droit à chacun à la liberté de pensée, de conscience et de religion, et ce que cela implique, mais ne vous interdit pas de ne pas respecter la croyance de ceux qui usent de ce droit, c’est vrai.
      Vous avez le droit de mépriser, c’est vrai.

      “ La religion est-elle une simple opinion ? ”

      C’est un système de valeurs auxquelles vous n’êtes pas obligé d’adhérer.


    • Ben Schott 28 avril 2015 16:59

      “ Donc, je ne comprends pas vraiment exactement ce que je suis censé respecter. ”

      C’est bien là le problème de ce garçon d’une incroyable arrogance. Le respect que chacun doit à autrui ne se fonde pas sur la compréhension d’autrui, dès lors que le respect est réciproque. C’est un principe moral, sans lequel aucune civilisation n’est possible. Je suis athée, et pourtant je considère que cet individu se révèle bien moins respectable que les croyants qu’il considère au mieux comme des ignorants au pire comme des dangers pour l’humanité.

      Affligeant.


      • Deneb Deneb 28 avril 2015 17:55

        @Ben Schott Tout humain peut être un danger potentiel pour l’humanité. Mais en particulier celui qui privilégie sa foi sur la réalité. Mais c’est faux que Pat Condell ne trouve pas les croyants respectables. Il est arrogant avec leur croyances uniquement. Identifier un humain à sa croyance c’est comme identifier le cancéreux à son cancer.


      • oncle archibald 28 avril 2015 18:11

        @Deneb : « Tout humain peut être un danger potentiel pour l’humanité. Mais en particulier celui qui privilégie sa foi sur la réalité. »


        Ceci est un peu abscons et mérite un développement, notamment sur « la réalité ».


      • Ben Schott 28 avril 2015 18:32

        @Deneb

        “ Tout humain peut être un danger potentiel pour l’humanité. Mais en particulier celui qui privilégie sa foi sur la réalité. ”

        Ah bon ? Hitler, Staline et Pol Pot étaient des grenouilles de bénitier ? Vous pensez sérieusement, comme l’auteur de ces lignes, que ce qui “ traîne clairement l’humanité dans la mauvaise direction ” serait la foi ou les croyances ? Ce ne serait pas le système oligarchique qui a atteint une puissance inouïe et qui asservit tous les peuples de la planète ?


      • Deneb Deneb 28 avril 2015 18:38

        @Ben Schott vous oubliez Mao. Mais je considère le communisme et le nazisme comme des religions. Non théistes, mais obéissant à des mêmes poncifs sacrés, niant l’évolution morale de la société humaine.


      • Ben Schott 28 avril 2015 18:50

        @Deneb

        “ Mais je considère le communisme et le nazisme comme des religions. ”

        Vous faites vous-même les définitions des termes du débat. Magnifique exercice de sophisme.

        Par ailleurs, vous entretenez comme l’auteur, à dessein, la confusion entre foi et religion.


      • oncle archibald 28 avril 2015 18:58

        @Deneb : « je considère le communisme et le nazisme comme des religions. Non théistes, mais obéissant à des mêmes poncifs sacrés, niant l’évolution morale de la société humaine. »


        Abscons aussi et méritant des explications, notamment sur « l’évolution morale de la société humaine » … mais ça ne parait pas être votre fort de répondre sur le fond.


      • oncle archibald 28 avril 2015 19:06

        @Deneb : « je considère le communisme et le nazisme comme des religions. Non théistes, mais obéissant à des mêmes poncifs sacrés, niant l’évolution morale de la société humaine. »


        Abscons derechef et nécessitant des explications ne serait-ce que sur ce que vous entendez par « l’évolution morale de la société humaine ». Si toutefois ça n’est pas trop vous demander car il m’apparait que vous êtes peu enclin à discuter sur le fond voire à discuter tout court en vertu du fameux axiome qui fonde votre raisonnement : les croyants sont des cons.


      • oncle archibald 28 avril 2015 19:08

        @oncle archibald désolé pour le doublon mais mon post de 18h58 n’était pas apparu … jusqu’à ce que je le reposte ...


      • Radix Radix 28 avril 2015 17:06

        Bonjour Deneb

        Les croyances d’autrui ne provoquent chez moi qu’indifférence, teintée d’un peu de pitié, tant qu’elles n’essaient pas de me convaincre de la justesse de celle-ci.
        Un dialogue avec un croyant ne peut aboutir car nous ne parlons pas la même langue.

        Les anciens croyaient en un tas de divinités, croyances qui nous font sourire aujourd’hui, un jour viendra où il en sera de même avec celles qui ont survécu jusqu’à nos jours !

        Radix


        • Deneb Deneb 28 avril 2015 18:18

          @Radix et oui, comme disait le grand Frank Zappa
          « One day atheism will disappear as a concept. Instead, there will be normal people and some weirdo believers. »
          "Un jour l’athéisme disparaîtra en tant que concept. A la place, il y aura des gens normaux et
          quelques croyants bizarres.


        • Radix Radix 28 avril 2015 18:31

          Bonsoir Deneb

          « Un jour l’athéisme disparaîtra en tant que concept. A la place, il y aura des gens normaux et quelques croyants bizarres.
           »

          Phrase bizarre qui se contredit entre le début et la fin, en effet une personne normale c’est une personne qui ne croit pas qu’un dieu plane au-dessus de lui donc un athée.

          On peut formuler des hypothèses sur un au-delà, mais sans de plus amples informations il vaut mieux en rester aux hypothèses.

          Radix


        • chitine chitine 28 avril 2015 21:49

          @Deneb
          « Un jour l’athéisme disparaîtra en tant que concept. A la place, il y aura des gens normaux et quelques croyants bizarres.

          La »normalité« , c’est nécessairement ce qui répond de la »norme".

          Du coup, quel est donc cet être devant s’imposer aux autres formes d’être parce qu’il incarnerait la normalité avant même d’être dans la norme ?
          Sans doute une autre forme de croyance.


        • Deneb Deneb 29 avril 2015 08:16

          @chitine
          l’Humanisme, la foi irrationnelle en l’Humain. Une croyance, certes, mais la seule utile, survie de l’espèce oblige.


        • Abou Antoun Abou Antoun 29 avril 2015 14:46

          @Radix
          Les anciens croyaient en un tas de divinités, croyances qui nous font sourire aujourd’hui, un jour viendra où il en sera de même avec celles qui ont survécu jusqu’à nos jours !
          Le Grand Pan


        • Jelena 28 avril 2015 17:44

          Tu remplaces « religion » par « médias » et tu obtiens le même résultat. Après Florence Cassez (compagne d’un mafieux, complice de kidnappings) qui fut élevée au rang « d’héroine de la nation », c’est au tour de Serge Atlaoui (narcotrafiquant en Indonésie) de connaitre cet honneur - grâce - aux médias.
           
          Si bien que si il est libéré, des milliers d’adeptes de - Saint David Pujadas - sortiront leurs mouchoirs face à ce grand moment d’émotion (Aaaaaalleluia, leluia, leluia...) et tout comme la Cassez, le Atlaoui défilera sur les plateaux de TV sous les applaudissements du public ayant - foi - en leurs médias.


          • Piere CHALORY Piere Chalory 28 avril 2015 17:46

            Croire ou ne pas Croire, telle est la question. Le problème étant que tout n’est que croyance, et que s’énerver pour défendre un point de vue qui n’est qu’un avis subjectif, lié à votre expérience ou croyance personnelle... 


            S’énerver, disais-je, ne sert à rien.

            Pour rebondir sur le sujet, voici un texte que j’ai écrit il y a bientôt 2 ans : ’’Dieu existe déjà, voulez vous le remplacer ?’’




            • Alex Alex 28 avril 2015 18:18

              Deneb

              Je déplore que, malgré un certain nombre d’articles que j’ai consacrés en faveur des Livres Divins et des Saints Patriarches, vous soyez resté un aussi horrible mécréant !
              Craignez la colère divine ! Si elle n’existait pas, Mozart aurait-il pu en faire une si bonne musique ?
              ---
              Dans un autre registre, une remarque d’Obama (à partir de « The future must not belong... ») qu’il serait intéressant d’analyser :
              « L’avenir ne doit pas appartenir à ceux qui calomnient le prophète de l’Islam. Mais pour être crédibles, ceux qui condamnent la calomnie doivent aussi condamner la haine que nous voyons dans les images profanées de Jésus-Christ, dans les églises qui sont détruites, ou l’Holocauste qui est nié. »
              Obama, « Remarks by the President to the UN General Assembly », 25-9-2012.


              • Deneb Deneb 28 avril 2015 18:53

                @Alex Pour ne pas trop exciter la colere divine je vais de ce pas me rincer la bouche avec l’alcool à 40,5%vol. Il paraît que ça le fait pour le blasphème.

                Quant à Obama, c’est un politicien et ce n’est pas pire que de dire que l’Islam est compatible avec la démocratie, où notre Président a une nouvelle fois suscité l’hilarité générale.


              • Alex Alex 28 avril 2015 19:16

                @Deneb

                Dans le cas d’un article saisi, il faut rincer votre clavier et le bout de vos doigts !

                En ce qui concerne Obama, il ne faut pas oublier que les USA sont un pays bien plus religieux que la France.
                Quant à notre Hollande, c’est un grand comique... involontaire.


              • Abou Antoun Abou Antoun 29 avril 2015 14:50

                @Alex
                il ne faut pas oublier que les USA sont un pays bien plus religieux que la France.
                « In God we trust ! and all others must pay cash » (devise du boutiquier yankee). Les USA ont un Dieu et lui font chaque jour des sacrifices : LE DOLLAR !


              • Aldous Aldous 29 avril 2015 16:19

                @Abou Antoun
                La religion officielle des USA est la franc-maçonnerie.


              • L'enfoiré L’enfoiré 29 avril 2015 16:52

                @Aldous,


                 Faux. Une preuve. et une autre.

              • Aldous Aldous 29 avril 2015 22:29

                @L’enfoiré
                Vos liens confortent mes propos. J’ai bien aimé la photo de l’Epée de Lafayette avec l’équerre et le compas.


              • Ben Schott 28 avril 2015 18:58

                Ah ben voilà qui est plus clair !
                En fouillant sur Wiki, on tombe sur ça :

                “ Pat Condell (Irlande, 1er novembre 1949) est un humoriste et pamphlétaire britannique d’origine irlandaise. Athée militant, il a acquis une célébrité internationale dans les années 2007-2009 par la diffusion via Internet (en particulier YouTube) de monologues critiquant les religions et principalement l’islam. C’est aussi un fervent supporter de l’État d’Israël.

                Un athée militant fervent supporter de l’État d’Israël, cherchez l’erreur !


                • Deneb Deneb 28 avril 2015 19:36

                  @Ben Schott Israël n’a pas de problème avec les athées. On ne pourrait pas en dire autant des pays qui l’entourent.


                • Ben Schott 28 avril 2015 20:20

                  @Deneb

                  Oui, il vaut mieux être athée que musulman en Israël.


                • Deneb Deneb 28 avril 2015 22:00

                  @Ben Schott je ne vous le fais pas dire. Ca fait contraste avec les pays où c’est le contraire, c.a.d. tous ses voisins. Perso, ça me conviens tout à fait.


                • Ben Schott 29 avril 2015 00:08

                  @Deneb

                  J’avais compris, mais ça va mieux en le disant. Le racisme anti-musulman israélien ne vous gêne pas, ça vous “ convient même tout à fait ”, pourvu que les athées soient respectés (ce qui est loin d’être vrai, demandez par exemple aux couples mixtes – juif/goy).

                  Derrière cet article lamentable et vos commentaires vaseux qui se donnent l’apparence de la libre pensée, c’est la haine d’une religion en particulier qui apparaît clairement.


                • Massada Massada 29 avril 2015 15:53

                  @Ben Schott

                  Votre discours n’est pas crédible, vous êtes un gros ignorant aveuglé d’idéologie.
                  LIBERTÉ RELIGIEUSE EN ISRAËL ET APARTHEID DANS LES LIEUX ISLAMIQUES


                • Ben Schott 30 avril 2015 10:44

                  @Massada

                  Encore faut-il le démontrer, bouffon.

                  Massada, soldat de Tsahal, l’armée “ la plus morale du monde ”.


                • Deneb Deneb 30 avril 2015 11:39

                  @Ben Schott et @Massada
                  On voit tout de suite que vous êtes des croyants : tout de suite attaques personnelles, insultes etc.

                  De mon côté, je préfère Israël parce qu’il y a un semblant de liberté, même s’il n’y a aucune différence entre les conneries talmudiques et les coraneries, reste que les juifs ont réussi à se libérer de l’emprise des croyances loufoques, en revanche les musulmans s’enfoncent en ce moment d’avantage dans l’obscurantisme.


                • alinea alinea 28 avril 2015 21:12

                  J’ai pas à discuter, je suis d’accord sur tout, ou presque : le respect.
                  Le respect a plusieurs sens, on dit respecter le notable du coin, hum ; mais ce peut- être juste la non agression à l’autre ; pas forcément l’indifférence mais dans ce cas, la tolérance. La foi , aussi diverse et variée puisse-t-elle être, est partagée par bon nombre d’individus.
                  Alors quoi : je pense que j’ai raison et veux les éclairer ; c’est con, contre la foi, on ne peut rien.
                  Les pensant nocifs tous ces foi-reux, je lutte contre eux comme des ennemis ; c’est con, dans le quotidien ils ne se comportent pas souvent comme des ennemis, et ma lutte ressemble à celle menée, il y a bien longtemps, contre les moulins à vent.
                  Alors ? Alors rien, il faut cohabiter, et c’est juste à cet endroit là que peut se nicher le respect. Car le croyant n’en est pas moins un homme, qui, par ailleurs peut avoir moult qualités ! smiley
                  Face à la croyance il faut opposer notre humilité !


                  • Alex Alex 28 avril 2015 21:25

                    @alinea

                    D’après un savant unanimement reconnu, « cohabiter » serait le cri d’amour des crapauds.


                  • alinea alinea 28 avril 2015 21:50

                    @Alex
                    Très bien !!! si vous saviez ces nuits de printemps où la plaine toute entière clame l’amour, des grenouilles et des crapauds ; plus beau, y’a pas !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès