Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Pourquoi Jésus n’a jamais dit de rendre à César ce qui est à César (...)

Pourquoi Jésus n’a jamais dit de rendre à César ce qui est à César !

Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu est une des paroles les plus connues de Jésus, elle est même utilisée pour justifier la séparation de l'Église et de l'État ; il ne l'a pourtant jamais dite pour plusieurs raisons, mais avant étudions ce qu'elle signifie.

La Judée-Samarie-Idumée, suite à la gestion catastrophique d'Archélaos, devient en 6 une province romaine gouvernée par un préfet, elle sera gouvernée par un procurateur à partir de Tibère Alexandre en 45.

La question du paiement des impôts est cruciale pour Rome ; en fait les Romains vivent du pillage des nations qu'ils ont soumises. Sans impôts, toutes les fêtes qui enchantent Rome prendraient fin faute de moyens et mènerait les Romains à se révolter. Les fonctions comme préfet ou procurateur sont des fonctions militaires, civiles, judiciaires, religieuses et surtout fiscales, sa fonction est de faire parvenir les taxes à Rome. À Rome, les questions religieuses et fiscales sont étroitement liées, puisque l'empereur censé être un dieu est représenté sur les pièces de monnaie, celle-ci a donc une fonction cultuelle autant que fiscale. Pour un Juif, payer ses taxes équivaut à rendre un culte au pouvoir étranger. 

Le passage contient aussi un éventuel anachronisme ; en effet, suite à la destruction du Temple de Jérusalem et à la destruction du Temple de Jupiter Capitolin à Rome (due à la lutte entre les différents prétendants à l'Empire après la mort de Néron en 68), Vespasien (le père de Titus) a décrété que les Juifs puisque le Temple de Jérusalem était détruit ne pouvaient plus payer le didrachme, mais qu'ils devaient payer cette somme à l'Empire afin de financer la reconstruction du Temple de Jupiter, c'est ce que l'on appelle le fiscus judaicus. Or, les Juifs étaient très hostiles à cette taxe, parce qu'elle finançait un culte idolâtre, il est donc possible de voir dans le passage des évangiles une incitation à payer cette taxe sans se révolter. Domitien (le frère et successeur de Titus) étendra même cette taxe aux convertis au judaïsme ; le refus de l'acquitter se traduisait par la mort ou la réduction en esclavage...

 

Le passage en question est situé peu avant l'arrestation et la mort de Jésus. Le lendemain qu'il ait chassé les marchands du temple, Jésus est confronté à une suite de débats avec les responsables juifs. Au temple, Jésus est interrogé sur son autorité, il raconte ensuite la parabole des deux fils, et celle des vignerons homicides, celle du festin nuptial et c'est alors qu'il est interrogé sur l'impôt dû à César. Il sera encore interrogé sur la résurrection par les sadducéens, sur le grand commandement par un riche et sur le messie par les pharisiens (notons qu'il réfute l'importance du messie Fils de David, au profit du Messie Fils de l'Homme des Paraboles d'Hénoch), et cela se termine par l'imprécation contre les pharisiens, le châtiment qui vient et l'obole de la veuve ; ensuite Jésus et ses disciples quittent le Temple et Jésus énonce le Discours eschatologique sur le Mont des Oliviers. 

 

Maintenant, voyons pour quels motifs, Jésus ne peut pas avoir dit cette phrase, mais avant examinons les textes des évangiles. Le texte ne se trouve que dans les synoptiques et est absent de Jean, par contre nous possédons deux versions alternatives, celle de l'Évangile de Thomas qui n'est pas très importante et qui dépend des évangiles canoniques, et celle de l'Évangile inconnu, dit Évangile d'Egerton. Ce texte, enfin ce feuillet, fut trouvé en Égypte en 1930 et est écrit en grec, et est daté des années 120, c'est donc la plus ancienne mention de Jésus historiquement certaine que nous ayons. Or dans l'Évangile d'Egerton, Jésus est avant tout un bon juif qui observe strictement la Torah, ce Jésus est hostile aux chefs des Juifs parce qu'ils collaborent avec les Romains, Jésus y est donc un pur représentant du nationalisme judéen ; comme on le verra, Jésus refuse de répondre à la question et les traite de mauvais juifs... 

 

POUR UNE LECTURE SYNOPTIQUE DES DIFFÉRENTES VERSIONS DE CE TEXTE, VOIR IMAGES

 

Motifs.

Les monnaies à effigies en usage en Judée sont sans effigies, on ne peut donc y voir le portrait de César. 

Si des étrangers viennent à Jérusalem, ils sont tenus à faire changer leur monnaie à effigie chez les changeurs qui sont sur le Mont des Oliviers.

On pourrait nous rétorquer que les changeurs sont dans le Temple, mais d'après les évangiles, il les a chassés quelques jours plus tôt. 

La réponse de Jésus dans l'évangile d'Egerton est nettement plus crédible...

MAIS PLUS IMPORTANT, en Luc 23, 1–2, il est dit :

1. Ils se levèrent tous, et ils conduisirent Jésus devant Pilate. 2. Ils se mirent à l’accuser, disant : Nous avons trouvé cet homme excitant notre nation à la révolte, empêchant de payer le tribut à César, et se disant lui-même Christ, roi.

SI JÉSUS AVAIT VRAIMENT DIT « RENDEZ À CÉSAR CE QUI EST CÉSAR, etc. » Les responsables juifs n'auraient pas osé l'accuser d'empêcher de payer le tribut à César. En effet, si les Juifs avaient accusé Jésus de cela, il lui aurait été facile de répéter les paroles que les évangiles lui attribuent et aurait été immédiatement libéré, ET SES ACCUSATEURS AURAIENT ÉTÉ CONDAMNÉS SOUS LE PRÉTEXTE D'UNE FAUSSE ACCUSATION... 

 

Enfin, la logique interne du texte de Luc s'y oppose ; en effet, les Juifs sont hostiles à ces taxes, et Luc dit : 

26. Ils ne purent rien reprendre dans ses paroles devant le peuple ; mais, étonnés de sa réponse, ils gardèrent le silence.

Or cette parole s'adapte pleinement à l'imprécation de l'évangile d'Egerton, mais pas du tout au contexte. 

Il faut bien comprendre la logique :

- ceux qui interrogent Jésus sont favorables aux Romains

- le peuple est hostile aux Romains

Si Jésus a dit : RENDEZ À CÉSAR, pourquoi auraient-ils peur du peuple s'ils reprennent Jésus ???

Par contre si Jésus, comme le dit l'évangile d'Egerton, n'a pas répondu à la question fiscale et a fait une imprécation contre ceux qui l'interrogent en les traitant de mauvais juifs, là il est clair qu'ils ont peur de répondre à cause du peuple, puisque tout ce qu’eux pouvaient dire à Jésus, c'est que les Juifs doivent payer leurs taxes à Rome...

 

Conclusion :

Jésus est bien un nazaréen ou notzerîm hostile aux Romains... l'Évangile a été falsifié, ayant fait de Jésus un messie fidèle de Rome, tué par erreur par Ponce Pilate ; historiquement, Jésus fut bien un révolutionnaire appartenant aux courants nationalistes judéens... autrement dit un zélote ou un sicaire...

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.37/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

168 réactions à cet article    


  • Raoul-Henri Raoul-Henri 13 juillet 19:40

    Un conseil : prononcez le mot « jésus » à l’Espagnol (avec R et non un J). Vous comprendrez alors pourquoi le sang de la croix ne coule plus dans les artères sociales depuis cette écriture malsaine qu’est la bible-lot, parce que romaine et polythéiste (c’est à dire le paganisme monétaire d’aujourd’hui).
    Si vous êtes croyant en ces fadaises, je vous invite à comprendre ce que pourrait être le royaume du ciel sur Terre.


    • La mouche du coche La mouche du coche 13 juillet 20:37

      l’auteur « puisque l’empereur censé être un dieu est représenté sur les pièces de monnaie, celle-ci a donc une fonction cultuelle »
      .
      Où avez vous vu qu’un empereur romain était un Dieu ? smiley C’est n’importe quoi cet article. A mon avis, si votre bio n’est pas un mensonge, vous devriez arrêter d’écrire des articles rageux sur le Christ. Acceptez plutôt sa vérité avec simplicité. La religion chrétienne est la plus belle des religions et vous n’avez pas besoin de cracher dessus sous pretexte que vous êtes marié avec une musulmane. Je suis sûr qu’elle ne vous le demande pas. smiley


    • kader kader 13 juillet 22:39

      @La mouche du coche
      « Ce monde passera, mes paroles resterons »...

      Je suis d’accord toi parce que les critiques de Jésus et des polémiques il y en a trop...
      Pour ma part je pense que oui les juifs étaient obligés de faire passer Jésus pour un « révolutionnaire » qui refuse de payer l’impôt, c’est un mensonge bien sur... sinon les romains ne se seraient pas du tout intéresser au problème.

      Pour ce qui est des musulmans, le coran dit « Oh Marie Dieu t’annonce son Verbe (le verbe créateur), Il se nommera Jésus, honoré dans ce monde et dans l’autre, et l’un des confidents de dieu ».

      Les musulmans ne critiquent pas Jésus. Bien au contraire. 

      « .... comme je vous aimé, a ceci tous reconnaitrons que vous êtes mes disciples si vous avez de l’amour les uns pour les autres... » Je suis pas Jésus, mais je pense que cela englobe les musulmans


    • OMAR 14 juillet 18:18

      Omar9


      Bonjour @kader

      Tout en soutenant totalement ton commentaire, j’ajouterai ceci :

      « Dites, (ô musulmans) : « Nous croyons en Dieu et en ce qui nous est révélé, et en ce qui a été révélé à Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Tribus, en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné à (tous) les prophètes, de la part de leur Seigneur. Nous ne faisons aucune distinction entre eux et nous nous soumettons entièrement à Dieu. » (Coran 2:136)

    • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 14 juillet 19:53

      @La mouche du coche

      dieu divinité... homme divinisé... c’est tout un... 


    • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 14 juillet 19:54

      @kader
      C’est pour cela que je rejette l’islam


    • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 14 juillet 19:57

      @OMAR
      Les musulmans ne se soumettent pas à Dieu, ils se soumettent au coran, à leurs traditions, bref à des intermédiaires...

      CE QUI N’EST PAS DU TOUT LA MÊME CHOSE... HÉLAS, VOUS CROYEZ QUE LA SOUMISSION À DIEU, C’EST SE SOUMETTRE AU CORAN... vive la confusion


    • OMAR 14 juillet 21:10

      Omar9


      @Stephan Hoebeeck

      Je crois sincerement que vous maîtrisez très très peu d’éléments pour pouvoir parler des musulmans, de leur croyance, de l’Islam et du Coran.

      Les musulmans n’ont pas l’équivalent du catéchisme des chrétiens.
      Ils avaient effectivement (pour le Maghreb) une forme d’« école » coranique où l’on enseigne à apprendre par cœur et à écrire le Coran.
      En réalité, c’est surtout la langue arabe qui y est apprise ; d’ailleurs nous l’appelions « m’cide el louha » ( l’école de la planche) tellement les moyens pédagogiques étaient rudimentaires.

      Et quand vous ajoutez le taux élevé d’analphabètes, cela réduit considérablement le nombre de personnes maîtrisant parfaitement les Commandements Divins et les Sourate.
      Bien sûr, il y a aussi les zaouya et les madrasa mais réservées à une certaine population restreinte aussi.
      Aujourd’hui, l’Islam est enseigné dans de grandes écoles et facultés, et croyez-moi ; les élèves formés ne correspondent nullement aux clichés que vous présentez.
      Enfin, ne confondez surtout pas les musulmans et les adeptes du wahhabisme et salafisme.
      Sinon cela s’apparentera à une forme de mépris et d’offense adressés à la communauté musulmane ;
      « Il n’y a de Dieu que Dieu ».
      CDLT.

       


    • OMAR 14 juillet 21:15

      Omar9


      Stephan Hoebeeck

      « C’est pour cela que je rejette l’islam ».

      Mais l’Islam ne vous a jamais contraint de l’adopter...
      Ou vous vous y conformez, ou vous passez votre chemin.... 



    • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 14 juillet 21:27

      @OMAR

      1. je parle des analphabètes à l’époque de l’Empire romain, donc bien avant l’islam...

      2. je ne parle pas des musulmans... par contre je critique le Coran qui dit que Jésus n’a pas de père, Jésus a un père Joseph... Je critique l’islam d’empêcher que le Temple de Adonay soit rebâti... Puisse ce moment arrivé très vite... 

      3. Il n’y a de Dieu que Dieu... malheureusement vous musulmans ajoutés des hommes après... la shahadah devrait être limitée à ceci et ne pas mentionner des hommes quand bien même certains sont des prophètes...


    • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 14 juillet 21:28

      @OMAR

      Mais l’Islam ne vous a jamais contraint de l’adopter...
      Ou vous vous y conformez, ou vous passez votre chemin.... 

      Je passe mon chemin...

    • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 14 juillet 21:28

      Je passe mon chemin et je vais à Jérusalem rebâtir le temple...


    • Pomme de Reinette 14 juillet 22:14

      @Omar

      Ou vous vous y conformez, ou vous passez votre chemin....

      C’est marche ou crève, si je comprends bien ? smiley
      Mais quid des sunnites et des chiites ... et les multiples autres courants ?
      Conformes ou hérétiques ?


    • philouie 14 juillet 22:20

      @Stephan Hoebeeck
      je vais à Jérusalem rebâtir le temple...
      Projet absurde.
      Où comment faire de la ville de la Paix, la ville de la guerre.
      La paix, c’est dans votre rue qu’il faut la bâtir.


    • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 14 juillet 22:27

      @philouie
      Notre dieu est un homme de guerre 




    • philouie 14 juillet 22:28

      @Stephan Hoebeeck
      pauvre type.


    • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 14 juillet 22:51

      @philouie
      je viens de citer la Bible et vous me traitez de pauvre type


      ha ha ha ha 

      vous ne connaissez pas la Bible, de là le succès du christianisme...

    • philouie 14 juillet 23:00

      @Stephan Hoebeeck
      J’ai dit pauvre type par gentillesse.
      je pensais pire.


    • OMAR 14 juillet 23:45
      Omar9

      Salut la grenouille

      Comme toujours, venue en troll pour semer la zizanie entre les communautés ?

      Quand rien ne t est proposé ou offert, tu n’as rien à rejeter....

      Par contre, pour les palestiniens dont vous spoliez la terre et leurs maisons, 
      c’est votre devise ; tu t’en vas ou on te crève....

    • OMAR 14 juillet 23:52

      Omar9


      @Porcu Nustrale

      Tiens c’est marrant, car de plus en plus de chrétiens, du moins d’ex chrétiens choisissent de s’arrêter et d’embrasser l’Islam :


    • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 15 juillet 05:44

      @OMAR

      Quel pillage de terre, les Palestiniens sont les descendants de ceux qui volèrent les terres des Juifs grâce aux armées musulmanes ainsi qu’au droit musulman, outrageusement favorable aux musulmans, ce que tu appelles « pillage de terre » n’est qu’une simple opération de recouvrement... Vous installez deux mosquées là où se trouvait le Temple de Dieu, et vous ne comprenez pas qu’il y a des tensions... Signalons qu’en Inde vous avez le même problème puisque les Hindoux voudraient bien récupérer leurs Temples ancestraux, que vous avez dissimulé sous des mosquées...

    • OMAR 15 juillet 10:20

      Omar9


      Tiens, @Stephan Hoebeeck, ton masque tombe.....

      Tu ne passes pas ton chemin, tu reprends ton glaive pour des nouvelles croisades.....

      Encore assoiffé du sang des innocents libyens, syriens, irakiens, somaliens, soudanais, afghans, pakistanais et bien d’autres que les armées occidentales ont exterminé ?
      Pas encore repus des pillages de leur pays ?
      Pas du tout satisfait du degré de leur destruction ?

      Et puis, maintenant de simple simple chrétien, tu te découvres en un petit avocaillon des obsessions sionistes ....
      Tu pleures pour l’Inde, mais qu’avez-vous fait de bien pour les civilisations précolombienne, les aborigènes et autres maoris, les africains sub-sahéliens, les asiatiques, bref l’humanité ?

      Tiens, juste pour toi, Enrico Robini te rappelle ce que des taches comme toi on fait durant plus de 2000 ans :


    • Pomme de Reinette 15 juillet 10:30

      @OMAR

      Comme toujours, venue en troll pour semer la zizanie entre les communautés ?

      Encore une projection (typiquement paranoïde) de votre propre comportement.
      Le troll c’est celui qui débarque pour faire du hors sujet, et c’est votre cas.

      Quant aux pseudo « spoliations » : il faudrait déjà commencer par restituer les propriétés juives dans les pays arabes et en Iran.


    • OMAR 15 juillet 10:44

      Omar9


      Non @Porcus-Fabulatus, c’est pas ballot du tout ; mais juste l’art de travestir la réalité...

      Mon lien montre des citoyens bien français et ici en France qui se convertissent à l’Islam, dans un documentaire signé TF1, une chaîne anti-Islam bien avérée...

      Toi, c’est une photo montrant une photo du Pape où l’on voit effectivement des musulmanes « converties » mais qui gardent leur voile et leur (? ??).

      A cours d’arguments ? Tiens cadeau pour toi et ça vient d’Algérie...
      Des harcèlements, des intimidations ? Peut-être, mais pas de gorge tranchée....

      Alors, va profiter des innocents massacrés à Nice pour vendre tes salades...

    • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 15 juillet 17:33

      @OMAR

      Obéir à Dieu et obéir au Coran sont deux choses différentes... En fait, vous confondez une expérience spirituelle, avec une religion...

    • Antenor Antenor 13 juillet 20:38

      C’est à croire qu’il y a eu plusieurs Jésus...


      • baleti 14 juillet 12:16

        @Antenor

        il y a plusieurs bible


      • Doume65 14 juillet 16:10

        @baleti
        Tu veux dire plusieurs évangiles, non ?


      • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 14 juillet 19:58

        @Antenor
        Il n’y qu’un Jésus, mais le personnage du Jésus des évangiles fut formé à partir de plusieurs personnages, et de nombreux passages bibliques


      • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 14 juillet 19:59

        @baleti
        Une seule, mais les chrétiens croient qu’il y a deux parties



      • baleti 15 juillet 00:49

        @Doume65

        oui, plusieurs évangile

        il y en a même un qui a ete écrit par les musulman (y parait)
        l’évangile de Barnabé

        qui dit musulman, dit a éviter


      • baleti 15 juillet 01:29

        @Stephan Hoebeeck
        ta pas l’aire sur


      • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 15 juillet 05:47

        @baleti
        1. l’évangile de Barnabé a probablement une source ancienne intéressante.... mais réécrite au XVIe siècle dans un sens musulman... 

        2. Pas compris, de quoi j’ai pas l’air sûr... 

      • baleti 15 juillet 10:19

        @Stephan Hoebeeck

        si on sais qu’elle a été réécrite, pourquoi ne pas s’intéresser juste a la version réel
        16em c’est pas loin
        il y a le non de se monsieur ?

        tu dit, les chrétiens croient qu’il y a deux partie
        croire dans se sens, ne veut il pas dire supposer ?


      • Doume65 16 juillet 23:51

        @Stephan Hoebeeck
        «  Il n’y qu’un Jésus, mais le personnage du Jésus des évangiles fut formé à partir de plusieurs personnages »
        Un peu péremptoire, non ? Comment peux-tu être si sûr de cela ?


      • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 17 juillet 15:27

        @Doume65
        Jésus est clairement le logos de Dieu au sens philonien... Mais derrière, cette allégorie il y a un personnage historique bien réel qui est un révolutionnaire juif...


      • Doume65 18 juillet 12:13

        @Stephan Hoebeeck
        J’ai du mal à te suivre. C’est « un personnage historique bien réel » ou l’amalgame de plusieurs ? Tes deux versions sont antinomiques.


      • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 18 juillet 19:17

        @Doume65

        Jésus est un personnage historique bien réel, mais sa bibliographie dans les évangiles combine 2, voire trois personnages... C’est la raison pour laquelle est une fois accusé par Qaïphe et une autre par Hanan... Ce Jésus historique n’a jamais fait de miracles, et n’était pas un descendant de David... mais d’Aaron... 

        Les miracles de Jésus sont des réécritures bibliques (pèche miraculeuse, tempête apaisée, marche sur l’eau, etc...), tout est déjà dans l’Ancien Testament


      • robert 19 juillet 19:26

        @Doume65
        Bonsoir, non , il a raison, plusieurs bibles, les traductions disponibles sont extrêmement variées.
        Pour moi la référence est la « Louis Segond »


      • cardom325 cardom325 13 juillet 20:47

        Jésus étant un personnage conceptuel, pure invention de Paul de Tarse, je suis donc d’accord avec vous. Il n’ a pas pu dire cette phrase
        Pas de trace historique non plus de Abraham, Moïse et le dernier, sceau des prophètes, Muhammad . C’est d’ailleurs étonnant que ces allumés aient tous vécu dans une région géographique bien précise , serait ce les cultures de substances hallucinogènes , très prisées dans ces régions qui auraient stimulé leur imagination

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès