Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Quand le diable sort de sa boîte !

Quand le diable sort de sa boîte !

Est-ce encore l'école de la République ?

Se boucher les oreilles …

Un curieux évènement s'est produit dans une classe très sage d'enfants qui font leur entrée en sixième. Venus d'horizons lointains, ils sont nés en France, partageant massivement une foi qui exige une fidélité absolue à ses dogmes. La confrontation avec l'école française peut bien vite prendre des allures de rupture, de conflit entre leurs croyances et les contenus abordés en cours.

Je ne m'attendais nullement à une hostilité manifeste de leur part. J'ai connu en d'autres établissements des garçons surtout menant un combat violent contre les idées d'évolution de l'espèce, contre les cours d'histoire et la place faite aux femmes. C'était alors le fruit d'une provocation, d'un jeu pour gagner du temps en de vains débats. Je me demandais vraiment s'ils croyaient vraiment à ce qu'ils avançaient .

Ils ne faisaient que répéter pour importuner des théories mal comprises, des slogans serinés, des postures déterminées par quelques agitateurs secrets. Au fond d'eux, il y avait bien plus de place pour la culture occidentale qu'il ne voulaient bien le laisser paraître. Je ne doute pas une seule seconde qu'aujourd'hui, ils ont pour beaucoup d'entre eux, abandonné leurs stupides convictions.

Je sais en écrivant « stupides » que je vais déclencher le courroux des gentils adeptes du créationnisme. Ces joyeux drilles de l'obscurantisme se recrutent dans toutes les grandes religions monothéistes. Il n'y a pas d'exclusivité dans cette volonté de nier la science et ses avancées qui interrogent plus qu'elles ne donnent de certitudes. Ces gens veulent se rassurer en fixant pour toujours une vérité intangible ; ils sont plus à plaindre qu'autre chose …

Non, ce qui me conduit à vous narrer ce qui se passa en classe est de toute autre nature. Les plus anciennes peurs, les plus absurdes superstitions sont revenues à la surface. Nous nous pensions les héritiers des lumières et nous découvrons que les bougies ont été soufflées. J'en suis encore déstabilisé dans la conviction que j'avais que de génération en génération, des progrès se faisaient dans les consciences.

Venons-en au fait ! Il est si banal, si ordinaire que je crains que beaucoup ne me croiront pas, trouveront que j'exagère la réalité. Pourtant, tout ceci est rigoureusement exact. Nous étudiions la carte de l'agglomération orléanaise et les élèves devaient se situer par rapport aux point cardinaux , les différentes communes en fonction des deux repères essentiels de notre communauté urbaine : la Loire et la ville d'Orléans.

Soudain un élève me demande pourquoi trois communes portent en partie le même nom : « Saint Mesmin ». J'évoque alors la légende du jeune moinillon cénobite qui, armé d'un tison, traversa la Loire pour tuer un dragon qui terrorisait le pays et ses habitants. L'affreuse bête vivait dans une caverne en un lieu qu'on appelait Béraire … J'aime raconter des histoires et j'étais parti à dévider la fable …

Ils écoutaient attentifs, ils trouvait l'aventure pittoresque quand l'un d'entre eux me demanda si les dragons avaient vraiment existé. Que n'avait-il pas ouvert ici la boîte à Pandore ! J'expliquai alors que l'animal était une métaphore exploitée par Clovis et ses conseillers pour édifier le bon peuple qu'ils voulaient rallier à la vraie religion du moment. Nous étions en 511 et le catholicisme s'efforçait de repousser les vieilles croyances païennes.

Et cette fois, je déparlai ! Je vous en demande pardon ; je suis un sot qui ne connaît pas le nouveau guide de bonne conduite de la parfaite neutralité laïque. J'expliquai que le dragon représentait ici les forces obscures, le mal, le diable en personne. Le mot était lâché, la terreur s'empara sans feinte ni concertation de quatre de mes chers élèves si mignons !

Ils se bouchèrent immédiatement les oreilles ; une fillette même se couvrit la bouche et pendant les quelques minutes qui nous séparaient de la sonnerie libératrice, ils ne changèrent pas d'attitude. J'avais prononcé un mot « interdit » j'en avais appelé à des forces néfastes. Le diable n'a pas sa place dans nos écoles. Vade retro vieux bonhomme !

Voilà où nous en sommes alors que nos bons responsables veulent nous faire parapher la charte sur la laïcité. En évoquant une fable issue de la culture chrétienne, j'ai sans doute commis une erreur. En voulant décrypter ses intentions, j'ai fait une faute. En mettant à mal la liberté de conscience de mes élèves, je dois être condamné au bûcher. Il est désormais interdit d'évoquer le diable et la littérature va en prendre un sacré coup.

Quant au libre arbitre, j'ai bien peur qu'il ne doive aller au diable ! Oreilles bouchées et bouche close, la transmission des valeurs est en mauvaise voie. Nous vivons un renversement des valeurs et je crains que cet épisode sans importance ne soit précurseur de temps délicats. Je n'ai pas pu entrer dans l'analyse de ce qui venait de se passer. Il y avait là un interdit plus fort que l'école, circulez, il n'y a rien à expliquer.

Diablement leur.

chartelaicite_268127.jpg

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

182 réactions à cet article    


  • jako jako 11 octobre 2013 10:06

    Bonjour Nabum, intéressant, dites-moi , si vous avez des élèves si réactifs sur ce type de sujet, pensez vous que ce soit spontané ou c’est « organisé » par derrière ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 octobre 2013 11:06

       jako


      Pas de complot mais simplement un travail efficace qui est d’autant plus pertinent que le public visé est fragile et démuni.

      Sommes nous conscients de cette réalité souterraine ? 

    • appoline appoline 11 octobre 2013 18:19

      Ne vous inquiétez pas, la plupart zigouillent sur leur playmacin, autant de zombies et de vampires dès la maternelle ou presque, vous aviez devant les derniers être humain de la génération


    • Constant danslayreur 11 octobre 2013 10:10

      Kwaaa, mais c’est un scandalllllle, quelle horreur ma mie, il faut absolument aller chez vos élèves, one by one, pour y refaire leur éducation, tout effacer avant de recommencer à-zé-ro, à leur apprendre à croire en les vraies valeurs, les seules qui vaillent… les vôtres… Seulement à ce moment là, ils seront dignes de l’école de la République et surtout de votre classe à vous - dans les deux acceptions du terme évidemment - smiley


      • C'est Nabum C’est Nabum 11 octobre 2013 11:07

        Constant danslayreur


        Votre speudo vous va à merveille !

      • Doume65 11 octobre 2013 11:17

        Tu caricature quelqu’un, c’est de l’humour incompris (de ma part) ou faut-il prendre cette intervention au 1er degré ?
        Parce qu’enfin, il ne cherche pas à imposer des valeurs, il s’alarme juste lorsqu’il découvre qu’un obscurantisme des plus primaire habite ces élèves. Il a raison de s’inquiéter. Retourner au moyen-âge n’est pas une perspective réjouissante. Rallumer les bûchers pour les sorcières n’est pas une « valeur » mais une régression dans les ténèbres.


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 11 octobre 2013 11:52

        Outre le fait que de cramer des Sorciers et/ou des Sorcières sur un bûcher c’est pas une attitude écologiquement responsable.

        Il faut COM-POS-TER que je vous dis !

        Et bien évidemment, bonne chance pour prouver que monsieur untel ou madame untelle pratique réellement la sorcellerie qui produit des effets vérifiables sans compter que les condamnations à mort sont interdites.

        Sur plein d’articles je m’EVERTUE en VAIN à convaincre des muZulmans que la sorcellerie ne fonctionne pas mais ils ne veulent pas en démordre parce que c’est marqué dans leur vil et mensonger coran et que pour eux si c’est marqué dedans c’est que c’est vrai.

        Ce qui me fait dire qu’on est pas dans la merde avec des énergumènes pareils.


      • Constant danslayreur 11 octobre 2013 12:04

        Doume,

        Mais de quel obscurantisme parlez-vous bon sang ? C’est de mesure et de bon sens qu’il est question.

        Pour quelques élèves de ce Monsieur, le mot diable ou Satan n’est pas anodin et pour cause ils sont eux mêmes issus d’un milieu familial croyant ce qui englobe rien que pour les monothéistes plus de 3.5 milliards d’individus -excusez du peu - et les élèves en question ont à peine réagi pour ... « trahir » le fait que ce mot avait un sens pour eux rien de plus mais patatras, c’est tout de suite la fin du monde, la laïcité qu’on assassine, le crépuscule de l’école républicaine, l’extinction stricto-sensu des lumières et tout et tout et m...de à la fin.

        Si le monde parfait pour vous est un monde athée débarrassé de sa majorité de croyants jusqu’au dernier grand bien vous fasse mais souffrez que pareille incapacité à percevoir l’autre selon soi vous mette au même niveau que le plus obtus des terroriste/croisé/tsahaliste de mes deux.


      • bibou1324 bibou1324 11 octobre 2013 14:55

        Le monde parfait est un monde où les gens communiquent, même s’ils n’ont pas les mêmes croyances / valeurs. Avec les mains sur les oreilles, c’est moins facile. C’est cela qu’on appelle l’obscurantisme.


      • vfcc 11 octobre 2013 18:01

        @ constant

        C’est évident, un monde parfait, même s’il n’existera jamais, passe forcément par l’abandon des croyances (par l’être humain).

        Mais la grotte de platon nous montre bien que c’est peu probable que cela arrive jamais. Et même si cela arrive ici ou la, le temps peut renverser la tendance.

         

        En tout cas, si l’on observe l’histoire de l’humain, ce chemin pour devenir insoumi à « une puissance supérieur » est long.

        Sitôt qu’une croyance est abandonnée, une nouvelle la remplace (souvent par la force).

        Le mieux que l’on puisse espérer pour les êtres humain c’est que les gens croyants deviennent une portion marginale de l’ensemble.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 octobre 2013 06:34

        Alois,

        Vous croyez qu’il n’existe pas en France des croyances païennes et superstitieuses ?
        Elles font même la fortune des liseuses de marc de café et autres tireuses de cartes, un des rares secteurs de l’ économie en pleine progression, avec le loto.


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 14 octobre 2013 11:52

        ça existe, certes, mais ça ne marche pas et je pense que tout le monde a COMPRIS que ce genre de pratiques n’étaient qu’une perte de temps et d’argent.

        Sinon tous ces devins bosseraient dans les grandes banques pour anticiper les tendances du marché !

        Vous pensez bien : recruter des gugusses qui sont capables de prédire l’avenir est l’objectif numéro un de toutes les institutions financières.

        Et comme on constate qu’il n’en est rien c’est que ce ne sont que de vulgaires escrocs qui exploitent le crétinisme de leurs victimes.


      • Crab2 11 octobre 2013 10:12

        Pourquoi ne pas dire clairement ce que l’on pense des dites ’’ cultures traditionnelles ’’ quand des femmes et des hommes partout dans le monde les critiques sans concessions

        Islamiens-slamiens


        Les ’’ islamiens-slamiens* ’’ sont-ils modérés ? Pour le poète Adonis, ( un point de vue que je partage, si je le lis bien ), rien n’est moins sûr

        * : Cette définition se justifie dans la mesure où les islamistes sont les premier à faire accroire cette idée que toute personne née de parents musulmans est musulmane ( exemple : par l’ interdiction xénophobe et raciste de l’apostasie )


        Suites :

        http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/islamiens-slamiens.html



        • C'est Nabum C’est Nabum 11 octobre 2013 11:08

          Crab2


          Il faut oser le problème dans sa complexité sans mensonges inutiles ni complexes désolants

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 octobre 2013 06:36

          Crab 2
          On en pense la même chose que du créationnisme des Evangélistes, et des tireuses de cartes qui prospèrent aux USA et en France... , le goût pour l’irrationnel se retrouve dans toutes les cultures.


        • Constant danslayreur 11 octobre 2013 10:14

          Et un peu que le diable existe, j’ai même correspondu avec lui autrefois

          Lettre ouverte à M. Satan...

          Première difficulté pour qui veut vous joindre, Où adresser la correspondance ?. Inutile de demander à vos suppôts (un, toutes les six heures), pour les uns vous habiteriez incontestablement en Amérique, pour d’autres que Nenni, c’est à la poste restante iranienne qu’il faut s’adresser, bref pas très sérieux comme piste.

          Pas la peine non plus, de demander aux copains de la toile, ils disent que vous n’existez pas et que vous êtes tout au plus, une vue (imprenable) de l’esprit. Je me suis donc adressé à un croyant
          Baudelaire C.(un drôle de macho au passage), peine perdue puisqu’à ma question précise relative à l’adresse de votre domicile, il me répond :
          « Le diable, je suis bien obligé d’y croire, je le sens en moi ». Vous me voyez adresser le courrier au foie ou à la troisième côte (lette) de ce Monsieur ? Pfft

          Non décidément je devais mal m’y prendre, alors j’ai repris la recherche sur des bases plus saines :

          Destination http://anges.com/ … Inconnu au bataillon, la secrétaire entre deux chewing-gums (enfin lasecrétaire je n’en sais rien en fait et ce n’est pas une question de sexe des anges, je n’ai pas eu le loisir (ni le plaisir d’ailleurs), de vérifier c’est tout), m’a dit qu’elle n’était pas sûre mais qu’elle pensait que vous aviez été déchu et que vous deviez habiter un volcan, une fonderie ou un truc dans le genre, fin de citation.

          A l’aciérie du coin dans un vacarme de tous les diables, il semblerait qu’il y ait eu un petit malentendu (normal avec tout ce bruit), puisqu’ils m’ont parlé d’un vrai diablotin qui prenait un malin plaisir à leur fausser compagnie.

          De guerre lasse, je me suis tourné vers le Web en me disant c’est bien le diable si je ne trouve pas et j’ai fait une recherche avec le mot clé déchu, et bien là aussi j’ai été déchu que personne ne sache comment vous joindre mais un certain Madoff et qui avait l’air de bien s’y connaître en nombres, m’a suggéré d’essayer avec 666. Sitôt dit sitôt fait, mais 105 millions de résultats de recherche, franchement, je ne suis pas immortel non (cela dit, on parle souvent de vous sur le Web…Alors évocation invocation je ne sais pas). Bref pas d’adresse fixe, d’où la lettre ouverte. En espérant que vous ayez accès à la toile (comment ça au filet ?)
           
          Autant vous le dire tout de suite, rappelez vos avocats du diable et inutile de vous lancer dans de longues plaidoiries, pour me convaincre que vous êtes innocent d’un certain nombre de crimes dont on vous accuse. Je le sais déjà.

          Que vous n’êtes qu’un modeste chauffeur de salle, sans pouvoir réel, je le sais aussi.

          Que vous avez bon dos et que les élèves dépassent le maître tous les jours que le patron fait, itou.

          Que vous avez une pêche d’enfer, je vous l’accorde

          Que vous êtes plus noble qu’Adam, plus malin aussi (forcément) et que vous avez plus de succès auprès des femmes, tout ce que vous voudrez mon vieux.
          Que vous n’êtes ni tentateur, ni diviseur ni orgueilleux, euh … j’ai du lait sur le feu.
           
          Ben alors dites-vous ?
           
          En fait si je vous écris, ce n’est pas pour vous accabler mais au contraire, pour vous aider au moyen d’une délation aussi noble que désintéressée, en vous signalant trois fautes professionnelles graves commises par vos honorables collaborateurs.

          La première consiste en le choix pour le moins irresponsable de clients à démarcher tout à fait immatures et imprévisibles.
          · Ça a commencé depuis un moment déjà avec des Gus comme Pharaon et Hérode, vos agents commerciaux décidément pas très regardants n’ont même pas pris la peine de consulter la fiche psys des candidats. Et ils y sont allés de leurs mots susurrés. Résultat des courses, les deux paranoïaques là, ordonnent d’effacer tous les nouveaux nés pouvant se révéler par la suite être une menace. Comment ça et alors ? Mais vous oubliez que tous ces bébés c’est autant de Saints pour les Chrétiens, Wildane éternels pour les musulmans, brefs autant d’humains soustraits à l’enfer non. Il m’avait pourtant semblé que vous aviez fait le serment si un délai vous était accordé, de perdre tous ceux que vous pourriez. Ça pour ce qui est de les perdre, vous les avez définitivement perdus.

          · Ensuite il y a eu les fontaines de vie de Viril 1er Vous n’êtes pas sans savoir que si les enfants nés dans les Lebensborn norvégiens et allemands s’en sortaient à peu près correctement, beaucoup d’entre les deux cents mille enlevés à leurs parents en Pologne et ailleurs en vue de leur germanisation, n’ont pas passé les tests d’aptitude …

          · Euh, pour Staline et Beria, je me suis laissé dire que votre trône était en Russie à ce moment là et euh, …, loin de moi l’idée de dire qu’ils vous avaient vous en personne dans le corps, alors euh … Evitons les sujets qui fâchent.

          · Et ça continue avec les enfants victimes d’assassins, d’affameurs, d’hommes politiques et de pouvoirs occultes. Avec deux points communs, ils sont tous plus ou moins humains et tous définitivement des lâches. Mais au final, une victoire et un pied de nez des mômes : aucun d’eux n’ira chez vous et toc.
           
          En fait et à en croire certains, vos services seraient sur une piste encore plus ruineuse pour vos effectifs futurs, l’Iran :
           
          Alors pour freiner cette recrudescence de fabrique de Saints (sans silicone), à grande échelle et si je puis me permettre une suggestion, vous devriez tenter Bibi (pas moi l’autre), avec autre chose, je ne sais pas moi, à vous de voir …
           
          Faute 2. Mauvaise coordination des services.
          Le premier service n’est autre que celui dont je viens de vous entretenir à l’origine notamment du Massacre_des_Innocents.
          Le deuxième, est celui dont le domaine de chasse est l’Art. En fait, je tiens à vous rassurer, dans la sculpture et à en croire la Bible et les talibans, ils font du bon boulot.
           
          Premier accroc inter- services, en recrutant parmi les brebis galeuses du premier, ils font des sortes d’agents doubles, …, mono- argument…
           
          Le troisième service, est la brigade noire poussant les riches à mettre des sommes qui dépassent l’entendement dans des toiles, encourageant par la même occasion, des millions de nécessiteux à vivre en tirant le diable par la queue…
          Là aussi rien à dire, un Milliard de $ pour dix tableaux à peine, c’est du beau boulot (20 ans de salaire pour 3300 smicards français). Seulement voilà, regardez bien, …, La huitième toile ne fait rien de moins que dévoiler le secret défense du premier service, bref c’est la cacophonie, c’est la cata, c’est l’apostrophe, en un mot, c’est la cacastrophe.
           
          Pour vous remonter le moral, le top 100 des œuvres les plus dispendieuses Félicitations, l’Art ou l’obésité des biafrais, il fallait choisir, grâce à vous nous avons choisi.
           
          Faute 3.
          Vos services sont en train de reculer sous les coups de boutoir des croyants. Ainsi, sur AV votre ennemi numéro un j’ai nommé Piffard a réussi un triple exploit grâce à cet article sur la lapidation des stèles vous représentant :

          1. Se moquer de vous en public,

          2. Railler votre popularité,

          3. Susciter la réflexion sur un symbole phallique baal-istique ensemençant le monde et surtout déjà vu là, là,là et là lalère.
           
          Hé Môssieur, vous connaissez Marcel Aymé n’est-ce pas, alors je l’ai prié qu’il voulusse bien son symbole phallique se le carrer dans le train. Ben quoi ? Un peu d’humour que Diable ! Non ? … Alors dans ces conditions : Allez au diable !
           
          PS : A en croire d’autres éminences grises, des vraies pour changer, vous nous auriez mijoté aux petits oignons, un programme de réjouissances exceptionnelles, commençant après une mise en bouche en Afghanistan et en Irak et un apéritif Gazaoui, par une crise économique sans précédent, se prolongeant naturellement par des troubles locaux de plus en plus meurtriers et de plus en plus … démocratiques et finissant la soirée en beauté, avec un feu d’artifice dont vos pyrotechniciens auraient le secret.

          Donc si j’ai bien compris la crise économique jouerait un rôle central dans tout ça. Alors vous savez quoi ? … Même pas peur !

           · Un, parce que la crise économique est un complot et ne peut donc avoir de réalité que virtuelle et deux quand bien même elle pointerait son nez en dehors du virtuel :

           · J’ai un copain gaulois qui a promis d’aller nous chercher la croissance … avec les dents. Et trois, quand bien même il ne réussirait pas, l’argument ultime :

           · Si vous existez, c’est que le patron existe aussi et alors, qui vous dit qu’il vous laissera faire Hein ?
          http://abderraouf.canalblog.com/archives/2010/06/30/18469106.html


          • François-xavier 13 octobre 2013 19:43

            ça sent la quenelle de 115 !!!


          • alinea Alinea 13 octobre 2013 19:55

            Mince alors ! moins douze, quel frimas !


          • Constant danslayreur 14 octobre 2013 13:59

            Pas grave Alinea, je m’habille chaudement... l’habitude

            Merci d’avoir relevé smiley et ravi que vous m’en vouliez moins smiley

            Passez une très bonne semaine.


          • C'est Nabum C’est Nabum 11 octobre 2013 11:10

            Constant danslayreur


            Vous m’avez enfin trouvé

            Je vous enverrez bientôt un recommandé ...

            Satan

            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 11 octobre 2013 11:15

              Faudra penser à les initier au Deaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaath Metal !

              Au nom de la culture musicale et tout ça.

              http://www.youtube.com/watch?v=eAmMcBQavKE

              Ou de l’initiation à l’utilisation de youtube.

              Voire le cours de ... goton  : http://www.youtube.com/watch?v=D5wUr4Lut4A

              Des idées de maquillage faciaux : ( admirez la gestuelle : 666 fois mieux que Béjart ! )

              http://www.youtube.com/watch?v=sOOebk_dKFo

              Bref, plein d’idées pour préparer la fête d’halloween dans votre bahut !

              Je ne puis que vous suggérer ceci pour la musique d’intro :

              http://www.youtube.com/watch?v=SC6DvbEVHcI

              N’oubliez pas de lire les commentaires en dessous sur youtube pour votre édification !

              Comme qui dirait : n’est pas mort ce qui à jamais dort et au cours d’étranges éons la Mort même peut mourir !









              • C'est Nabum C’est Nabum 11 octobre 2013 11:49

                Alois Frankenberger


                Que diable, voilà une excellente idée !

                Il faudra la creuser ...

              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 11 octobre 2013 11:55

                J’ose espérer que dans votre bahut on a le droit d’organiser une fête d’Halloween ou bien c’est également déjà contraire au principe de la laïcité ?


              • C'est Nabum C’est Nabum 11 octobre 2013 12:33

                Alois Frankenberger 


                Six trouilles et même pas peur ! 

              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 11 octobre 2013 12:38

                Non mais sans déconner ( pour une fois ) il n’y a pas encore eu d’abruti(s) du ministère de l’éducation qui a rédigé une circulaire décrétant que les fêtes d’Halloween ne sont pas conformes à la laïcité et qu’elles sont dés lors proscrites dans le cadre d’une école ?


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 11 octobre 2013 12:43

                Et en plus il y en a qui moinssent ce que j’écris !

                Je ne vous dis pas le niveau d’obscurantisme atteint par certains : à croire qu’ils ne rèvent que de se faire péter dans le métro à une heure de pointe en beuglant leurs slogans obscurantistes.


              • C'est Nabum C’est Nabum 11 octobre 2013 13:10

                Alois Frankenberger


                Ce + et ce - sont un relicat du temps où l’on mettait des notes aux bons élèves ...

                Maintenant on achète la paix scolaires en accordant des compétences aux cancres.

                Lucifer sort de ce corps d’état !

              • Fergus Fergus 11 octobre 2013 11:54

                Bonjour, C’est Nabum.

                Excellent article. On marche décidément de plus en plus sur la tête !


                • C'est Nabum C’est Nabum 11 octobre 2013 12:35

                  Fergus


                  Difficle de marcher sur la tête quand on porte des cornes

                  C’est un diabolique numéro d’équilibre !

                • jef88 jef88 11 octobre 2013 12:00

                  DIABLE ! !
                  mais ils sont en quelle classe ces jeunes ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires