• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Quand le mouride Wade insulte les catholiques

Quand le mouride Wade insulte les catholiques

 
Au Sénégal, à chaque prési-torrentielle allocution, chacun vous prévient, quel que soit le sujet, il y aura d’abord une heure de cours d’histoire. Wade est comme ça. Il aime parler. Et s’écouter. Exposer. Docter. S’il n’est pas aussi médiocre orateur et piètre grammairien que la moitié de Carla Sarkozy, il lui arrive, comme à tous ceux qui improvisent, de se mettre en situation délicate... Le 31 décembre dernier, après une journée d’affrontements entre jeunes catholiques et forces de l’ordre, il a envoyé une délégation, conduite par son fils (ndeye san), au chef de l’église, le cardinal Théodore Sarr, pour s’amender honorablement, après ses propos « offensants et humiliants » : « En aucun cas le président de la République n’a voulu offenser ou porter atteinte à la communauté chrétienne. Si les propos du Président ont porté atteinte ou touché les Sénégalais chrétiens, nous présentons nos excuses à la communauté chrétienne sénégalaise et à la communauté chrétienne internationale. » Tout ça pour une sculpture... et surtout des propos tenus par Abdoulaye Wade le lundi devant des enseignants. Le président répondait à ceux qui condamnent ou moquent le Monument de la Renaissance africaine, érigé à Ouakam, dont il revendique la paternité. Certains religieux musulmans l’ont même qualifié de « païen ». Le comparant le aux représentations du Christ dans les églises qui ne dérangent personne, et s’oubliant sous lui, Wade lâcha : « des gens adorent le Christ qui n’est pas Dieu »... Le lendemain, une procession de jeunes catholiques a pris la direction du palais présidentiel. Les forces de l’ordre leur ont balancé des grenades lacrymogènes. Certaines échouèrent même à l’intérieur de la cathédrale. Sacré monument ! Cette statue, "initiée" par Ousmane Sow - qui s’est ensuite, fâché avec Gorgui Wade, puis retiré du projet -, déclencha tout d’abord les foudres musulmanes. Pour son paganisme et son supposé "maçonnisme". Puis celles, syncrétiques, des Sénégalais, lorsqu’ils apprirent que le père de Karim (ce héros) osait réclamer la perception de "35 % de droits d’auteur" sur les recettes (qu’on imagine, dans son esprit, mirobolantes) des (nombreuses, très nombreuses) visites... Wade ne rêvait-il pas à voix haute parfois d’un grand et international rendez-vous triangulaire, qui aurait réuni tricontinentalement Barack Obama, depuis New York et sa statue de la Liberté, le Mollah Nicolas depuis Paris et lui, depuis Dakar, depuis l’Afrique, depuis le monde libre !
À ceux qui, non sans facilité, inélégance et manque d’imagination évoquent l’âge du capitaine du Sénéga-Joola, sa sénilité et sa mégalomanie, il n’est pas inutile de rappeler que pour fouler aux pieds les autres religions et les principes d’une république laïque, Abdoulaye Wade n’a pas attendu 2009... Au lendemain de sa première élection, en 2000, sa première visite fut pour son Marabout, à Touba, la ville sainte des mourides. Devant qui et publiquement il clama être un talibé (un fidèle) avant d’être le président du Sénégal. Déclaration communautairement avantageuse. Mais laïquement et politiquement inacceptable.

Texte - Samory Touré Photo GP
 
www.legrigriinternational.com

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Makan 7 janvier 2010 10:23

    Pendant ce temps, les mourides adorent des gens qui ne sont pas dignes de délier les sandales du Christ. Ils s’aplatissent devant leurs marabouts, récupèrent la poussière sur laquelle ces derniers ont marché, mangent leur salive, boivent l’eau de leurs ablutions etc. Bref, des choses que le Christ n’a jamais demandées à ses disciples.

    C’est tellement plus facile de voir la paille dans l’oeil de son prochain quand on a une méga-poutre dans le sien.


    • Makan 7 janvier 2010 10:30

      Pendant ce temps, les mourides adorent des gens qui ne sont pas dignes de délier les sandales du Christ (même le Christ version musulmane, considéré comme un grand prophète de Dieu). Ils s’aplatissent devant leurs marabouts, récupèrent la poussière sur laquelle ces derniers ont marché, mangent leur salive, boivent l’eau de leurs ablutions etc. Bref, des choses que le Christ n’a jamais demandées à ses disciples.

      C’est tellement plus facile de voir la paille dans l’oeil de son prochain quand on a une méga-poutre dans le sien.


      • Gabriel Gabriel 7 janvier 2010 10:35

        Le communautarisme de quelques bords qu’il soit, n’a d’amour que pour lui-même !


        • Yann Amare 7 janvier 2010 11:43

          Ce qui est important dans cette histoire c’est la statue du commandeur mouride à Ouakam, j’ai hâte de la voir tellement ça me parait incroyable (je suis sûr qu’il y a beaucoup de sénégalais qui se demandent si le Sopi n’est pas devenu complètement fou)...Le plus drôle c’est que c’est un symbole phallique juste à côté d’un symbole (naturel celui là) féminin, les Mamelles...


          • ASINUS 7 janvier 2010 14:12

            yep ça rappelle furieusement le « realisme sovietique » non ?


          • toubab 7 janvier 2010 15:32

            le « papy,
            Il est temps pour toi de refermer tes  »tintin au pays des soviets et au Congo"
            Quand tu auras parcouru 6 Km pour aller au puits chercher 2 fois par jour ton eau avec une bassine de 25L ,10Km pour trouver du bois mort afin de faire cuire ton plat unique approximativement quotidien.... , tu sauras ce que signifie ce gaspillage de mégalomane et d’irresponsable, ce que veut dire le réel chez nous.


          • Philippe D Philippe D 7 janvier 2010 18:25

            Ousmane Sow est un sculpteur important et reconnu mondialement.
            Sa série « Little Big Horn » exposée en 1999 sur le pont des art à Paris était superbe et très impressionnante.
            Il utilise un matériau à lui, fait de terre et de divers minéraux, sur un treillis métallique.

            Mais sur le coup, sur la photo présentée, je suis vraiment très sceptique.
            Pas du tout le style de ce que j’avais vu de lui jusqu’ici.
            Est-ce l’échelle monumentale qui ne lui convient pas ?
            Dommage.


          • Marc Viot Marc Viot 7 janvier 2010 12:03

            Concernant la photo : Est-ce l’habitude au Sénégal de mettre les logos des sponsors sous les affiches politiques ?


            • toubab 7 janvier 2010 13:48

              Sous celles de Wade nul doute car au sujet de sponsors il a eu durant sa campagne électorale A. Madelin ,F.Poncelet la synergie de la FranceAfrique et jusqu’à Khadafi qui est intervenu à l’Assemblée Nationale pour s’écrier« pourquoi Voter, le Sénégal a un bon Président »
              Il y aurait du avoir un second tour,le comptage des voix(notablement achetées tant dans le Ferlo,qu’à Pikine et en Casamance... a été truqué avec l’assentiment des « observateurs » que l’on a trainés dans des soirées « noctambules » offertes par la « maison ».
              L’opposition ( PIT et PS .....) a décidé de boycotter les Elections Législatives en guise de Protestation !!! Un courage politique dont peu de pays dans le Monde se réclamerait.
              Qui en a parlé dans les Médias Occidentaux ?
              Actuellement la Bête est aux aguets, minoritaire aux Elections Locales elle en devient dangereuse.


              • Ali 9 janvier 2010 18:32

                j’aime bien Wade pour son franc parler
                vous l’associez au naufrage du RoRo Joola qui de Casamance ralliait Dakar. Ce fut une trajédie mais un événement de mer parmi d’autres
                quant au Sénégal n’ayez crainte il ne coule pas
                mes salutations à Ali Bongo
                connaîssez vous la devise du Sénégal : UN PEUPLE UN BUT UNE FOI méditez donc !!


                • Fourmi Agile Evrard 10 janvier 2010 14:25

                  Est ce que Wade est devenu fou ? 
                  Est ce qu’il y a d’autres priorités au Sénégal que ce genre d’égomanies ?

                  Et dire que ce sera sans doute son fils qui prendra la relève, je suis inquiet pour sunu Sénégal.
                  Mon pays natal.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès