Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Religions et extrémismes

Religions et extrémismes

Toute religion contient les germes de l’extrémisme. En effet toute religion vise à la perfection et la perfection est en soi un extrême.

Comme il est plus facile d’adhérer aux préceptes que d’appliquer le contenu d’une doctrine, on voit de plus en plus d’individus qui s’attachent à vivre selon la lettre des différents livres sacrés. Cela à quelque chose de rassurant. Cela empêche de penser par soi-même. Cela donne le sentiment d’être supérieur aux autres lorsqu’on y parvient. Puisqu’on fait tout juste, on est un juste ! En revanche les autres sont dépréciés, méprisés, puis combattus.

Cette attitude était déjà dénoncée par le Christ chez les Pharysiens.

Elle perdure et prend même de l’ampleur dans certains pays. Aux USA de puissants groupes de personnes qui se nomment elles-mêmes de Néo-conservateurs, interprètent la Bible selon la lettre. Ils sont parvenus à créer des écoles où l’on enseigne la création selon la description biblique et non selon la théorie de l’évolution. Ils sont riches et donc puissants. Ils essaient d’essaimer leurs pratiques hors des Etats Unis et ils commencent à y parvenir. Leur intolérance voudrait que l’on interdise toute autre vision du monde que la leur.

Dans les pays du Golfe existent carrément des polices spécialisées pour surveiller l’application des préceptes du Coran. Il ne s’agit pas ici de minorités fanatiques mais bien de la majorité de la population (ou du moins des dirigeants) qui adhèrent à ce système. Ainsi en Arabie Saoudite sévit la « Muttawa », la célèbre police religieuse poursuit toute personne ne se comportant pas selon les règles strictes du wahabisme.

En 2005 elle a arrêté un groupe de chrétiens qui célébraient une messe dans une maison privée. Il faut savoir qu’ici, la pratique de toute religion autre que l’islam est illégale. On est loin de l’interdiction des minarets en Suisse.

En 2010 elle a arrêté un couple d’européens qui se sont fait une bise en public.

En Iran, les membres de la « commission pour la promotion de la vertu et la prévention du vice » parcourent les rues en maltraitant et menaçant les femmes qui ne sont pas assez couverte à leurs yeux.

En Israël les ultra-orthodoxes ont mis sur pied des « escadrons de la modestie » qui font régner leur lois dans les bus où ils imposent un véritable apartheid entre les hommes et les femmes (les uns à l’avant les autres à l’arrière). Ils interdisent l’accès des bus aux femmes jugées impudiques ou immodestes. Il existe une 40aine de lignes de bus fonctionnant sous la férule de ces cerbères alors même que dans le droit israélien cela est illégal. Mais le droit prescrit et la politique commande.

Ces quelques exemples démontrent, si besoin était, que nous nous éloignons de plus en plus d’un monde tolérant et démocratique. Est-ce une surprise ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • fkarakaya 22 avril 2010 12:27

    En France des laics intégristes, pourchassent des femmes un peu trop habillé... Ben oui à l’image de Carla on veut les voir toutes à poil........

    L’intégrisme est aussi chez les laics....


    • anty 22 avril 2010 18:20

      Moi aussi je suis contre tous les intégrismes ....


    • anty 22 avril 2010 19:56

      Mais être intègre est-ce de l’integrisme ?


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 22 avril 2010 12:39

      Bonjour,

      si je puis me permettre, sur la route il existe une règle obligatoire, c’est de rouler à droite et tout le monde doit l’appliquer sans discuter, et sans la moindre exception.

      La religion estime que certaines règles comme les dix premiers commandements sont ainsi obligatoires afin d’assurer à tous de vivre dans la même conditions. Les appliquer ne relève pas de l’extrêmisme mais simplement du bien commun. Dans des pays qui se revendiquent religieux, où tout se fait au saint nom de dieu, vols viols meurtres et autres sont légions. Il n’est donc pas étonnant que d’autres disciplines cherchent à s’immiscer dans la faille laissée béante par ceux qui appliquent bien des règles dites religieuses mais pas les dix règles de base.


      • FRIDA FRIDA 22 avril 2010 12:40

        @Antoine

        L’ordre moral est de retour, ça fait peur.
        Si ce n’est au nom d’une religion, c’est au nom de la nature et d’une prétendue virilité menacé. Vous n’avez qu’à jeter un coup d’oeil sur l’article « Condom et bistouri », les commentaires de l’auteur en disent long sur son état d’esprit, sans parler ses autres intervenants. C’est un succès pour l’auteur, il a rameuté une foule prête à en découdre avec la femme et les valeurs de tolérance et de respect mutuel.


        • anty 22 avril 2010 18:17

          Tu confonds la morale et le bon sens

          Ceci dit la morale et le bon sens sont nécessaires et intéressants quand ils sont appliqués avec parcimonie...


        • Wàng 22 avril 2010 12:51

          Les néo-conservateurs ? C’est une doctrine politique de droite (qui me plait assez par certains aspects d’ailleurs) ! Voir : http://www.drzz.info/

          Rien à voir avec les fondamentalistes évangéliques, si ce n’est de façon accidentelle dans leur soutien à Israël et parce qu’on les identifie dans le personnage de Bush (qui n’est même pas à proprement parler néo-conservateur d’ailleurs).

          Il y a des néo-conservateurs catholiques (sur drzz), des juifs, et j’en connais aussi qui sont très proches de cette doctrine et qui sont athées.


          • Thierry LEITZ 22 avril 2010 13:52

            Si Voltaire voyait notre époque, il en serait attristé : l’intolérance, 250 ans après lui, se porte bien. Elle vient surtout de ceux qui, se figurant détenir la vérité sur tout, se permettent de juger leurs semblables et les condamner à l’indignité, les placer hors du corps social par des lois sur-mesure qui elles-mêmes violent les principes essentiel de la Constitution.

            La notion d’ordre public est suffisante pour limiter l’exercice des libertés individuelles. Mais si on a en soi une haine, un mépris ou une aversion injustifiée (toujours le cas), cette notion même d’ordre public sera brandie sans raison pour bâtir une république intolérante.

            Je suis contre la burqa, mais plus encore contre une Loi qui l’interdira.

            S’il faut lutter contre l’excès de zèle de certains croyants, qu’on le fasse par le questionnement, l’analyse des fondements même d’une position, le dialogue et l’argument. Et qu’on regarde objectivement l’impact d’une pratique sur la bonne marche de la vie publique. 

            Quand un boeuf n’a pas soif, on ne peut le forcer à boire.
             
            De quoi calmer les esprits en évitant qu’un désaccord sur une pratique marginale ne dégénère en gue-guerre médiatique quand d’autres (vrais) problèmes sont occultés. smiley


            • Axel de Saint Mauxe Nico 22 avril 2010 19:16

              L’athéisme contient les germes de l’extrémisme. :-

              Le thème de votre article est éculé.

              Encore une porte ouverte enfoncée !


              • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 22 avril 2010 20:01

                L’athéisme en lui-même est une position philosophique et n’a rien d’extrémiste.

                Le fait que les communistes, tenant d’une idéologie totalitaire aient été athées ne signifie pas que la plupart des athées étaient communistes.

                Ce point de logique est d’actualité, puisque deux phrases, de Zemmour et de Dieudonné, sont actuellement lues à l’envers (notamment par Rachid Arhab du CSA) dans une interprétation raciste, racisme qui n’existe plus dans une lecture correcte dont il existe une démonstration mathématique (voir l’article de M. Claverie dans Le Monde, ou l’article sur la liberté d’expression sur mon blog).

                http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com


              • Axel de Saint Mauxe Nico 22 avril 2010 21:54

                Vous avez raison, c’est ce que j’esasie de dire pour la religion.

                Tout dépend ce que l’on apelle extrémisme : ce qui n’est pas conforme aux normes en vigueur.


              • anti-oligarchie anti-oligarchie 23 avril 2010 11:22

                le droit de l’hommisme est une idéologie extrémiste aussi.

                Quelle est l’idéologie qui a le plus massacré ? les droits de l’homme.


              • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 22 avril 2010 19:46

                « La croyance d’un Dieu fait et doit faire presque autant de fanatiques que de croyants. Partout où l’on admet un Dieu, il y a un culte ; partout où il y a un culte, l’ordre naturel des devoirs moraux est renversé, et la morale corrompue. Tôt ou tard, il vient un moment où la notion qui a empêché de voler un écu fait égorger cent mille hommes. Belle compensation ! »
                Denis Diderot, lettre à Sophie Volland, 6 octobre 1765.

                http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com


                • anty 22 avril 2010 20:01

                  @ l’auteur

                  Texte plutôt cucu et un peu démago...



                  • Tout système de pensée élaboré, conçu,etc…qu’il soit d’ordre idéologique, religieux, philosophique contiendra en lui les germes de l’extrémisme et finalement du nihilisme ( à entendre tender vers le Néant ou l’anéantissement) : tout simplement, et en paraphrasant Spinoza tout système de pensée, idéologie, doctrine, croyance, etc…peut être conçu comme un être idéologique se plaçant sur le plan de l’Idéal et tendant à contraindre le Réel à l’Idéal : en cela, il est condamné à persévérer dans son être : affirmant toujours plus ses dogmes, ses principes, ses vérités, etc…

                     

                    Cela n’est pas réservé au Religieux, Politique et Philosophie ou Economie sont à même de produire de tels êtres idéologiques : les résultats sont généralement désastreux : car fixé et figé dans l’Idéal : la confrontation avec le Réel conduit généralement au Pire : par la négation de l’Humain qui n’est pas juste un matériau mais aussi un créateur : un être autant spirituel que matériel qui par la Culture et l’Histoire a appris à séparer mondes de l’Esprit et de l’Acte (ou de la Réalisation) dés lors qu’un de ces mondes tend à dominer l’autre : le Pire est à venir.

                     

                    Pour sortir de la grille de lecture religieuse : simple exemple : l’écologisme détaché de l’Humain tendra à cette conclusion aussi simple que logique : la préservation de la planète nécessite l’extinction massive de l’espèce humaine : position déjà affichée par les mouvances les plus radicales de cette école de pensée philosophique ou politique : les massacres religieux ou les totalitarismes résultent de ce même cheminement. De même que notre modèle socio-économique qui réduit l’humain à un être économique selon le principe d’utilité : cheminement logique possible et tentation nihiliste : quel traitement réserver dés lors aux inutiles ? De même notre système politique dit démocratie libérale en arrive afin de préserver la (les) liberté(s) à la (les) réduire&restreindre de plus en plus pour raison de sécurité : dérive possible : système totalitaire&autoritaire résultant d’un système démocratique obsédé par la sécurité...


                    dés lors qu’on se place dans l’Idéal en ignorant le Réel mais surtout l’Humain : tout système de pensée tendra à l’extrême, au nihilisme : à la négation de l’Humain.

                     

                     


                    • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 22 avril 2010 23:19

                      @ l’auteur

                      J’ai voté POUR votre article que je trouve en effet, très intéressant , à l’inverse de la « majorité » qui a voté contre.
                      Je partage votre analyse.

                      Bien cordialement,

                      jf.
                      www.lamauragne.blog.lemonde.fr

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès