Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Sakineh, ou l’hypocrisie des Beaux Esprits (lettre à BHL)

Sakineh, ou l’hypocrisie des Beaux Esprits (lettre à BHL)

Voici que Libération fait sa Une de la condamnation de Sakineh, citoyenne iranienne, à la lapidation. Voici que de brillants intellectuels (les mêmes que ceux qui réclamaient hier la libération du pédophile Polanski) hurlent contre cette condamnation d’une femme jugée pour adultère et tentative de meurtre sur son époux.

Cet appel, si pathétique et justifié, aux yeux de nos valeurs chrétiennes, soit il, est un superbe morceau d’hypocrisie et de langue de bois boboïste !

Qu’est il, dans ce morceau de « bravoure », reproché à cette condamnation ?

•  Elle serait injustifiée puisque basée sur des aveux extorqués sous la contrainte.
•  L’inhumanité du châtiment qui s’apparente à une torture

Autrement dit, cette gazette de petit-bourgeois, relayant les esprits des beaux quartiers parisiens, remet tout en cause sauf… le droit de condamner à mort pour adultère !
Tout en cause sauf cette loi imbécile, cynique, barbare, inhumaine et rétrograde qui s’appelle la charia.

Car c’est au nom de la charia que cette décision de justice est prise.


Messieurs les germanopratins, Monsieur Levy, cessez de faire le grand écart !

La condamnation de Sakineh était-elle scandaleuse parce qu’entachée d’irrégularité judiciaire ou scandaleuse parce qu’archaïque, barbare et rétrograde ?

Mettez-vous au clair et dites le franchement à ceux que vous appelez à signer.

Soit vous contestez la décision de justice et vous montrez votre vrai visage, islamophile, ne remettant pas en cause la charia, considérant son application comme normale, approuvant par votre silence toutes les valeurs qu’elle véhicule.
Soit vous contestez le fondement même du jugement. Dès lors, il vous faut vous engager plus avant. Il vous faut reconnaître que la charia est une monstruosité et qu’il est un devoir de la combattre où qu’elle s’applique dans le monde. Que l’ONU serait plus avertie de prendre des résolutions garantissant aux victimes de la charia des droits et des recours plutôt que des résolutions obscurantistes et protégeant les adeptes de la tyrannie (cf. ONU A/HRC/13/L.1)

Mais voilà, cet aveu, ce cri, lâches comme vous êtes, vous ne le pousserez pas. Il remettrait en cause toute votre idéologie de soumission et de collaboration avec l’islam. Reconnaître qu’il y a des femmes lapidées pour adultère dans tous les pays musulmans, Egypte, Maroc, Afghanistan, Irak, Pakistan, Arabie Saoudite, Yémen, Somalie, et pas seulement en Iran, reconnaître qu’il n’y AUCUNE femme lapidée pour adultère dans des pays non-musulmans, c’est trop vous demander. Ce faisant, vous désigneriez le vrai coupable, l’islam, et ça, il n’en n’est pas question !

Devant l’appel à signer cette pétition en faveur de Sakineh, le Français de base se demande :

Comment Libération, comment Monsieur Lévy pensent ils à la fois, en même temps, condamner la lapidation de femmes adultères et applaudir la construction d’un mosquée sur Ground Zéro ? Comment peuvent ils à la fois, en même temps, appeler à signer une pétition contre la lapidation de Sakineh et appeler à la construction de mosquées en France ?

La réponse est simple :

En affirmant de manière péremptoire qu’il n’y a pas de lien entre les deux.
C’est simple, il suffisait de le dire : Il n’y a pas de lien entre la lapidation et la charia (!), pas de lien entre la charia et l’islam (!) et pas de lien entre l’islam et les mosquées (!). Voici nos germanopratins qui découvrent les vertus de la segmentation !

Combien de fois n’avons-nous entendu ce genre de discours ! Le parti nazi n’était pas monolithique, et opter pour une attitude radicale à son égard risquait fort de renforcer le pouvoir des extrêmes. Vinrent les accords de Munich, la guerre, l’horreur. Combien de mensonges ne nous a-t-on pas raconter sur le communisme pour nous le faire avaler ? Toujours de la même façon, toujours en segmentant les discours, toujours en occultant, toujours en mentant. Que les excès du XX ième siècle servent au XXI ième ! Sachons reconnaître pour telles les idéologies totalitaires et rétrogrades, sachons reconnaître pour tels les petits bourgeois collabos, toujours près à toutes les compromissions pour sauver leurs petits intérêts matériels.

 Allons, Messieurs, réveillez vous, levez vous, car il s’approche le jour où l’infamie vous touchera et où vous chercherez désespérément quelqu’un autour de vous pour prendre votre défense. Tous auront disparu, tout aura disparu. Jusqu’à votre propre nom (N’est ce pas, M. Hirsch ?).

PS :

J’entends s’élever la voix des pseudo ethnos - scientos - idéologues qui affirment que la lapidation existait avant l’islam, qu’elle est un héritage culturel pré-islamique et donc, de ce fait non rattachable à l’islam proprement dit. La lapidation de la femme adultère était la norme dans l’ancienne loi hébraïque. Elle ne l’est plus aujourd’hui. Elle est toujours la norme dans la loi coranique. Qui, le premier, a remis cela en cause ? Qui a inspiré le code des valeurs qui régit aujourd’hui les sociétés occidentales ? Celui qui a répondu lorsque, non dépourvus d’arrière-pensée, certains sont venus lui présenter une femme adultère, « que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre  ». Celui-là a rompu la loi et prêché une autre approche, celle du pardon.
Mais voilà, quatre siècles plus tard, un obscurantiste désigné par certains comme prophète, placé devant la même situation, a ordonné la lapidation de la femme. Et le « texte sacré » narrant cet épisode s’étale sur le supplice de la victime, nommant tour à tour les bourreaux. Celui-ci a inscrit, par ses actes et l’ordre de supplicier, la lapidation dans l’ordre du monde musulman. C’est cet ordre que « l’honnête homme » d’aujourd’hui se doit de dénoncer.

Il y a des millions de Sakineh à sauver.
 
Courage ! Force ! et Volonté !

Moyenne des avis sur cet article :  3.56/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • dieudo 18 août 2010 16:40

    "les mêmes que ceux qui réclamaient hier la libération du pédophile Polanski) hurlent contre cette condamnation d’une femme jugée pour adultère et tentative de meurtre sur son époux."

    Vous parlez sans aucun doute de ceux qui soutiennent corps et âme le terrorisme et la criminalité israelienne,les squatteurs médiatiques dont l’exposition médiatique est inversement proportionelle à leur contenu de pensée et leurs qualités morales !
    Bhl et sa brigade, l’humanitarisme transfrontière mais qui néanmoins trouve ses limites voir cesse totalement d’être opérant dans les territoires occupés par ses congénères et le vaste camp de concentration à Gaza en Palestine occupée.


    • anti-oligarchie anti-oligarchie 18 août 2010 18:53

      Faudrait peut etre expliquer à l’auteur de l’article que la lapidation n’existe pas dans le Coran.
      Quand il dit ’lois coranique’, c’est donc faux.


    • Deneb Deneb 18 août 2010 17:00

      Les islamistes tricheurs aux votes vont se donner à cœur -joie. L’auteur se verra qualifier de raciste. Les amalgames iront bon train et les serpents mahometans cracheront leur venin. Vivement la rupture du jeune, qu’on aie un peu la paix pendant qu’ils se goinfrent.


      • dieudo 18 août 2010 17:31

        "Que l’ONU serait plus avertie de prendre des résolutions garantissant aux victimes de la charia des droits et des recours plutôt que des résolutions obscurantistes et protégeant les adeptes de la tyrannie"

        l’auteur parle surement des anglo saxons et des sionistes !


        • danielle 18 août 2010 19:22

          à TDK1

          bravo


          • pigripi pigripi 18 août 2010 21:17

            @auteur

            Pauvre homme, vous n’avez pas compris que la lapidation n’existe pas en Iran, que Sakineh est justement condamnée, que son cas a été inventé par la CIA, BHL,Amnesty, le Mossad, les féministes, le lobby juif, les sionistes, les franc mac, Babar et Tintin.

            Cette histoire est un faux, de la propagande et on vous explique tout ici :

            http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/ce-mensonge-sur-la-lapidation-en-79904?debut_forums=100#forum2655804

            Sakineh n’existe pas, la lapidation n’existe pas, l’Iran est le pays le plus démocratique du monde, on se précipite de partout pour y vivre heureux.

            Alors que la France, les US, les pays occidentaux, c’est l’enfer. Nous vivons actuellement un tsunami d’Emigration, les musulmans en tête quittent notre pays islamophobe, raciste, xénophobe, fachiste, totalitaire et prisonnier des féministes.

            Nos HLM se vident, nos banlieues se désertifent, la CAF ne sait plus quoi faire de son fric, les patrons ne peuvent plus recruter, les maternités ferment faute de natalité, les abattoirs halal et les importateurs de couscous font faillite, les mosquées sont rachetées par les éleveurs de cochons, les banques ne savent plus à qui refiler leurs sukuks, les importateurs de voiles et autres niqab se sont recyclés dans la mini jupe, nos joueurs de foot sont tous partis en Iran, etc.


            • anti-oligarchie anti-oligarchie 19 août 2010 01:06

              Bien évidemment que c’est de la propagande. La lapidation n’existe pas dans le Coran, etbien au contraire il a abolit cette règle. (concept d’abrogation) Le Coran lui meme prétends que ce verset à été ’soufflé par le diable’. ..
              Certains ecrits relate des actes de lapidation. Des écrits rapporté 200 ans après sa mort.
              Certains valident ce genre d’interprétation, d’autres pas. D’ailleurs vous pouvez vérifier, la lapidation n’est plus pratiqué dans 99,99% des pays musulmans.Seulement dans quelques tribus reculés.

              Concernant la démocratie, bien évidemment,puisque vous savez parfaitement que la france est une dictature,certes ’soft cool’,mais dictature quand même.
              Je dispose de toutes les preuves à l’appui, que l’Iran a le meme modèle de démocratie que la France.C’est à dire une oligarchie qui a le pouvoir. Cependant, et la est la différence, c’est que le clergé est contrôlé par les gardiens de révolutions(tu me tients, je te tients par la barbichette),et surtout, ils bossent pour le peuple...La dictature du prolétariat sur la bourgeoisie est impitoyable.

              Puisque comme tout le monde sait, en Iran, tout le monde connait le guide supreme, et en France, personne ne connait le JUGE SUPREME...C’est bien obscur tout ça...Avec un conseil des ’sages’....on croit rêver hihi. On appelle ça la matrice, pas vrai ?
              Les aytollahs de la république ?Mort de rire...

              Concernant l’invasion migratoire, déjà est organisé par l’état lui même, pour faire pression sur les salaires. Très enthousiaste en arrivant en France, Très très déçus par la suite.
              Qui refuserai un salaire 4 fois supérieur ? Absolument personne.Les pays musulmans, eux aussi souffrent des chinois...etc etc

              Concernant l’immigration, perdu, l’Iran est le 2ième pays après les USA dans le monde , a subir une forte pression migratoire.Venus essentiellement d’Irak et d’Afghanistan.

              Concernant la lapidation en Iran, que dire ? Je vais pas vous dire le contraire pour vous faire plaisir ? mes sources sont fiable sur le sujet. Et me rapporte 0 euros.preuve de mon authenticité.

              Vous savez, il n’y a pas si longtemps, ils ont fait croire à la planète entière qu’Ahmadinejad voulait rayer de la carte Israel, alors que nous savons tous ici qu’il n’a jamais tenus un tel propos.Preuves à l’appui.

              Et pleins pleins d’autres sujet bien sur.

              http://www.dailymotion.com/video/x9kupt_supporters-d-ahmadinejad-a-teheran_news
              http://www.youtube.com/watch ?v=XrOxFI3_DWQ

              Les coquines smiley


            • birdy 19 août 2010 01:14
              Les chiffres de lapidation en Iran selon la chronologie, avec le nom des personnes lapidées :

              1980
              7 personnes dont 2 femmes

              Madame Sahar Marouf Zaboli

              Madame Haiat

              Monsieur Hossein Barpaei

              Monsieur Gholam Hossein Anadmche

              1981
              3 personnes (2 noms disponibles)

              Monsieur Mohammad Ghalishenas

              Monsieur Hossein Heidari

              1986
              8 personne dont 2 femmes (3 noms disponibles)

              Monsieur Mohammad Eftekharian

              Monsieur Niad Ali Bahrami

              Madame Nosrat

              1987
              1 personne

              Monsieur Ibrahim Shahbazi

              1988
              1 personne

              Madame Tahereh Naghib

              1989
              42 personnes dont 22 femmes (6 noms disponibles)

              Monsieur Babollah Shekouri

              Monsieur Ghodratollah Iskandari

              Madame Serwat Rasouli

              Monsieur Nouraldin Molaei

              Madame Mahi Kahali

              Monsieur Hossein Taleb

              1990
              12 personnes dont 6 femmes (noms non disponibles)

              1991
              3 femmes (2 noms disponibles)

              Madame Bamani Fekri

              Madame Kobra

              1992
              1 femme

              Madame Fateme Bani


            • birdy 19 août 2010 01:15
              1994
              9 personnes dont 6 femmes (7 noms disponibles)

              Madame Iran

              Madame Houri

              Madame Mohammad Rezaei

              Madame Moharam

              Monsieur Akbar

              Monsieur Ghahraman

              Madame Mina Kolvat

              1996
              2 personnes dont 1 femme

              Madame Shahin Soltan Moradi

              Monsieur Mohammad Ali Hemati

              1997
              7 personnes dont 4 femmes

              Madame Fatemeh Danesh

              Madame Masoumeh Eyn

              Madame Marzieh Fallah

              Monsieur Ali Mokhtarpour

              Monsieur Parviz Hassan zadeh

              Monsieur Kheyrolah Jawanamard

              Madame Zoleykhah Kadkhodaei

              1998
              3 personnes dont 1 femme (1 nom disponible)

              Monsieur Khosrow Ibrahimi

              1999
              1 personne, le nom n’est pas disponible

              2000
              3 personnes, les noms ne sont pas disponibles

              2001
              3 personnes dont 1 femme (1 nom disponible)

              Madame Maryam Ayoubi

              2002
              11 personnes dont 1 femme (1 nom disponible)

              Madame Jamile Amiri Ismaeili

              2006
              2 personnes dont 1 femme

              Monsieur Abbas Hajjizadeh

              Madame Mahbubeh Mohammadi

              2007
              1 homme

              Monsieur Ja’afar Kiani

              2008
              4 personnes dont 1 femme

              Monsieur Houshang Khodadadeh

              Madame Mahmoud M. Gh. (Afghan background)

              Monsieur Manouchehr Kh.

              Mademoiselle Saeideh, une jeune fille de 14 ans

              2009
              1 homme

              Monsieur Vali Azad

              Nombre de personnes attendant la mort par lapidation

              Il y a un certain nombre de personnes attendant la mort par lapidation. Nous avons seulement pu en identifier 24. Voici leurs noms :

              1- Madame Saba Abdali, 30 ans, depuis 1995

              2- Madame Zeinab Heidary, 38 ans, depuis 1995

              3- Monsieur Changiz Rahimi, depuis 1997

              4- Madame Robabeh, depuis 2001

              5- Madame Masoumeh Sadeqian, depuis 2000

              6- Madame Kheirieh Valania, à Ahwaz, depuis 2002

              7- Madame Shahnaz, à Karaji, depuis 2003

              8- Madame Azam

              9- Madame Gilan Mohammadi, à Ispahan, depuis 2003

              10- Monsieur Gholam Ali Iskandari, à Ispahan, depuis 2003

              11- Madame Kobra Babaei

              12- Madame Iran Iskandari, à Ahwaz

              13- Madame Hajar, à Mashhad, depuis 2007

              14- Monsieur Naqi Ahmadi Mazandarani, à Mazandaran, depuis 2008

              15- Monsieur Mohammad Ali Navid Khamami

              16- Madame Sarime Sajadi, à Orumieh, depuis 2009

              17- Monsieur Bou Ali Janfeshani, à Orumieh, depuis 2009

              18- Madame Azar Baqeri

              19- Madame Maryam Qorbanzadeh

              20- Madame Hashemi Nasab, à Mashhad

              21- Madame M. Kh. à Mashhad

              22- Madame Sakineh Mohammadi Ashtiani, à Orumieh, depuis 2006

              23- Madame Ferdos B, depuis 2002

              24- Madame Ashraf Kalhori, à Téhéran (Evin), depuis 2002

              25- Madame Fatemeh, à Téhéran, depuis 2005

            • birdy 19 août 2010 01:20

              Anti-Oligarchie maitres es tekia nous affirme que la lapidation n’existe pas en pays musulman !


              Pourtant ci dessus, ce ne sont que celles en Iran et pas toutes puisque certaines se font dans des coins reculés sans témoins !

              Ne croyez jamais les musulmenteurs, ils sont capables des mensonges les plus abjects pour cacher la barbarie. 


            • anti-oligarchie anti-oligarchie 19 août 2010 01:26

              j’avais oublié ici que les sources provenait soit de l’Empire, soit de blogs....on croit rever sérieux.

              J’imagine que tu as une vidéo à nous proposer ? merde...Pourtant la CIA avait réussis a attraper une fiole dans la poche de Sadam...Doit bien avoir ça sous la main...


            • birdy 19 août 2010 01:32

              La mort par lapidation est un supplice auquel recourent encore certains pays où est appliquée la charia : le Nigeria, l’Arabie saoudite, l’Iran, le Soudan, l’Afghanistan, le Pakistan, les Émirats arabes unis, le Yémen20. Des cas de lapidation ont aussi été signalés au Kurdistan irakien et au Népal (commis par la guérilla maoïste népalaise). La condamnation à mort de Amina Lawal au Nigeria a été très médiatisée.



            • birdy 19 août 2010 01:39

              Mais oui Anti-oligarchie, continuez de vous ridiculiser, que les lecteurs sachent bien à qui ils ont affaire, et comprennent bien qu’il ne faut jamais croire un musulman que sa religion autorise à mentir.


            • Deneb Deneb 19 août 2010 06:25

              Birdy : merci de leur clouer le bec (mais je suis un peu trop optimiste) . En tout cas on voit bien qu’ils pratiquent la taqqiya (le musulmensonge comme vous dites si bien) sans modération, ce qui leur enlève toute crédibilité. Il ne faut jamais croire à un croyant, ce ne sont pas les gens à qui l’on peut faire confiance.


            • pigripi pigripi 18 août 2010 21:25

              Et vous oubliez de nous parler de cette pauvre Linda Carty, une carribéenne, noire de culture américaine mais de nationalité britannique, qui a servi pendant 20 ans dans l’infiltration des milieux de la drogue, condamnée à mort pour avoir tué une jeune femme avec la complicité de trois trafiquants qui eux n’ont pas été condamnés à mort mais à vie pour avoir « donné » Linda.

              Pour nos zélateurs de la lapidation-qui-n’existe-pas en Iran, Linda Carty est l’anti-Sakineh, un vrai cas d’injustice et d’inhumanité qui se tient aux States, le pays le plus totalitaire du monde.


              • pigripi pigripi 18 août 2010 21:33

                J’ai essayé de comprendre le cas de Linda Carty en lisant des articles en français et en anglais et rien ne m’a permis de me faire une intime conviction pour la bonne raison que ce cas comporte de nombreuses zones d’ombre.

                Contrairement à ceux qui affirment que Sakineh est coupable et mérite son chatiment alors que Linda est innocente et doit être libérée, je ne comprends pas pourquoi une femme convaincue d’adultères (il y en aurait plusieurs) et de complicité d’assassinat devrait être tuée alors qu’une femme convaincue d’enlèvement et d’assassinat ne devrait pas l’être....

                Dans les deux cas, le doute devrait profiter à l’accusée puisque Sakineh aurait avoué sous la torture et la menaace des siens et que rien ne prouve la présence de Linda sur les lieux du crime.

                Demandons la libération de Sakineh et Linda au lieu d’instrumentaliser leur cas pour jouer l’Iran contre les US.


                • pigripi pigripi 18 août 2010 21:36

                  Faudrait peut etre expliquer à l’auteur de l’article que la lapidation n’existe pas dans le Coran.
                  Quand il dit ’lois coranique’, c’est donc faux.
                  -----------------------------------------

                  Expliquez moi pourquoi le savant Tarik Ramadan a demandé « un moratoire sur la lapidation » puisque selon vous elle n’existe pas.

                  Tarik Ramadan est un ignorant ou c’est vous qui racontez ce qui vous arrange ?


                  • Barrous Barrous 19 août 2010 16:07

                    Il y a des gens qui ont choisi de se soumettre aux lois de la république, et d’autres qui ont choisi de se soumettre aux lois d’une religion. De quoi je me mèle alors ?


                  • birdy 18 août 2010 22:19

                    TDK1,


                    Bravo, voilà un article franc et clair sans aucune once de langue de bois. C’est l’islam qui est au coeur même de ces barbaries, et tous les mensonges complaisants n’y changeront rien.

                    Votre question est la bonne comment condamner la barbarie sans condamner sa source ?

                    Voici un extrait d’un recueil de hadiths dit le plus sûr de l’islam sunnite, « Sahih Muslim » livre 17 n°4206 :

                    Puis elle fut placée dans un fossé jusqu’à la poitrine, il (le prophète) ordonna aux gens et ils la lapidèrent.

                    Khalid Walid prenant une pierre lui lança sur la tête, du sans jaillit jusqu’au visage de Khalid qui la maudit. 

                    L’apôtre de Allah (que la paix soit sur lui) entendit sa (Khalid) malédiction qu’il avait proféré.

                    Alors, il (le Prophète) dit : 
                    - « Khalid, soyez doux. Par celui qui tient ma vie dans sa main, sa repentance fut telle que même un collecteur d’impôts se repentant ainsi eut été pardonné. »

                    Ensuite, donnant ordre à son sujet, il a prié pour elle et elle fut enterrée.

                    • Julius Julius 18 août 2010 22:27

                      La lapidation n’est pas mentionne dans le Coran, c’est vrai. La lapidation est mentionné dans les hadith, qui est considéré par la plupart des « penseurs coranique smiley » comme une clarification des textes coraniques, source de la jurisprudence.


                      • birdy 18 août 2010 22:36

                         smiley smiley smiley


                        Entendrons nous un des musulmans condamner cette pratique de l’âge de pierre ?

                        Je doute même qu’un seul reconnaisse que c’est une pratique musulmane !

                        L’islam modéré n’existe pas ou alors il est muet.

                        • Causette Causette 18 août 2010 23:09

                          excellent article, je suis entièrement d’accord avec TDK1

                          c’est surtout contre la peine de mort qu’il faut lutter
                          il est vrai que dans certains pays islamiques c’est carrèment la dictature : aucune liberté individuelle n’est possible puisque ce sont les lois du coran qui dictent le quotidien des populations ; rien ne peut être remis en question

                          L’Arabie saoudite pratique une interprétation rigide de la loi islamique, et prescrit la peine de mort pour l’homicide, le viol, le vol à main armée, le trafic de drogue, la sorcellerie, l’adultère, la sodomie, l’homosexualité, le sabotage, et l’apostasie (renoncement à l’islam).

                          Iran : Le système juridique iranien se base sur les principes islamiques. L’Iran prévoit la peine de mort pour l’homicide, le vol à main armée, le viol, le blasphème, l’apostasie, la conspiration contre le gouvernement, l’adultère, la prostitution, l’homosexualité, les délits liés à la drogue (possession de plus de 30 grammes qu’héroïne ou de 5 kilos d’opium).

                          Les exécutions se produisent habituellement par pendaison, mais aussi parfois par lapidation. Dans ce cas, le condamné est enveloppé des pieds à la tête dans un vêtement blanc et enterré (la femme jusqu’aux aisselles, l’homme jusqu’à la taille) ; un chargement de pierres est livré sur le lieu de l’exécution et les fonctionnaires en charge - voire parfois même dans certains cas de simples citadins autorisés par les autorités - accomplissent l’exécution. L’art. 104 du Code pénal établit que « les pierres ne doivent pas être assez grandes pour provoquer la mort avec un ou deux coups », afin que la mort soit lente et douloureuse. Si le condamné réussit à survivre, il restera emprisonné au moins 15 ans, mais il ne sera pas exécuté.

                          Emirats arabes unis - les délits capitaux sont l’homicide, le viol, la haute trahison, le vol aggravé, l’apostasie, la vente et, depuis 1995, le trafic de drogue.
                          Selon la loi islamique, les membres de la famille de la victime peuvent demander la peine de mort à l’encontre de l’accusé reconnu coupable, mais peuvent également renoncer à un tel droit en échange d’une indemnité, appelé le « prix du sang ».

                          sur ce site vous trouverez quelques bonnes infos sur la peine de mort et les exécutions pays par pays http://www.abolition.fr/ecpm/french/fiche-pays.php?pays=AFG


                          • anti-oligarchie anti-oligarchie 19 août 2010 01:24

                            En, réalité il n’y a pas beaucoup de pays musulman. Il suffit de lire le Coran et regarder le fonctionnement des pays, pour se rendre compte qu’ils ne sont pas islamique à 100%. Au contraire...Si le Coran était appliqué, les pays Musulmans ne souffriraient pas de l’analphabétisme, ni la pauvreté. Cependant , tout les indicateurs prouvent que les peuples Musulmans ont soif d’Islam....Le ’grand retour’ Tout consiste pour les oligarchies controlés par l’Empire d’étouffer ce genre de révolution.

                            Vous pensez réellement que les Imams du ’bled’ peuvent parler librement ?
                            Les pays musulmans souverain se comptent au nombre de 3 : Iran, Libye(la véritable démocratie de Jean Jacques Rousseau, comme le confirme le président du mouvement pour la démocratie direct en Europe) , et pour finir la Syrie(et encore, laique)

                            Vous comprenez bien madame, que si les musulmans appliquaient le Coran, La palestine aurait été récupéré.Et les bases militaires US sur sols musulman , expulsé.

                            Un simple pays comme l’arabie, et nous le savons tous, abrite 4 bases militaires US.
                            Et que les saoudes ont été imposé par l’empire britannique,e t soutenus actuellement par les américains.

                            Vous etes tellement loin de la réalité concernant l’opression’ de l’Islam sur les musulmans...AU contraire, l’Islam libère les gens de l’idolatrie(occident seul continent ou les gens se suicident pour un chanteur),et de plus Islam veut dire soumission. Soumission à une entité abstraite.Puisque l’Islam est une religion anarchiste par définition. Et surement pas à une entité humaine. L’Islam prône la souveraineté mentale.

                            Hegel témoigne :

                            ”Mais l‘islam n‘est pas cette immersion contemplative des indiens ou des moines dans l‘absolu, la subjectivité est ici au contraire vivante et infinie, une activité qui, en sortant dans le monde profane nie celui-ci et ne devient effective et médiatrice que dans l‘affirmation qu‘il faut exclusivement vénérer l‘Unique. L‘objet de l‘islam est purement intellectuel, il ne tolère ni image ni représentation d‘Allah : Mohammed est prophète, mais un être humain et en tant que tel n‘est pas exempt des faiblesses humaines. Les principes de l‘islam contiennent ceci, que dans la réalité rien ne peut devenir fixe, mais que tout part dans l‘espace infini de l‘univers de manière active et vivante, et c‘est ainsi que la vénération de l‘Unique reste le seul lien qui doit donner cohérence au tout. Dans cet espace, dans cette puissance disparaissent toutes les bornes, toute différence nationale et de caste ; aucune tribu, aucun droit politique de la naissance ou de la propriété n‘ont une valeur sauf l‘homme en tant que croyant. Vénérer l‘Unique, croire en lui, jeûner, se défaire de la sensation corporelle de sa particularité, donner des aumônes, c‘est-à-dire se sevrer de la propriété particulière : voilà les commandements simples"

                            J’en ai plains d’autres...ça va faire mal....au pays de Voltaire...La vérité doit etre enfin révélé, hihihi


                          • birdy 18 août 2010 23:16

                            Les Hadiths :

                            Bukhari (6:60:79) - Deux personnes coupables d’avoir eu des « relations sexuelles illégales » sont emmenées devant Mahomet, qui ordonne qu’elles soient toutes les deux lapidées. Apparemment les deux auteurs d’adultères étaient amoureux, puisque le verset raconte que l’homme essaya de protéger la femme des jets de pierre.

                            Bukhari (83:37) - L’adultère est l’une des trois raisons justifiant la mise à mort de quelqu’un, selon Mahomet. 

                            Muslim (17:4196) - Un homme marié avoue qu’il a commis l’adultère (à quatre reprises comme le veut la coutume). Mahomet ordonne qu’il soit lapidé. Selon ce passage, les premières pierres lui causèrent une douleur si grande qu’il essaya de s’échapper et qu’il fut rattrapé et achevé.

                            Muslim (17:4206) - Une femme qui est tombée enceinte avoue à Mahomet qu’elle est coupable d’adultère. Mahomet lui autorise d’avoir l’enfant et de l’allaiter jusqu’à ce qu’il soit sevré, puis il ordonne qu’elle soit lapidée (la description de la lapidation est très crue).

                            Muslim (17:4209) - Une femme avoue l’adultère et est lapidée à mort sur l’ordre de Mahomet.

                            Ibn Ishaq (970) – « Celui qui a commis l’adultère doit être lapidé. » Ces paroles sont extraites du discours d’adieu 


                            • Causette Causette 18 août 2010 23:30

                              Les agneaux du seigneur de Yasmina Khadra
                              éditions Julliard Poket 1998
                              extrait

                              Intrigué par l’attroupement devant la mosquée, un montagnard descend de son âne et s’approche d’un jeune homme absorbé par les affiches que les intégristes ont placardées sur le mur du sanctuaire.
                              - Qu’est-ce qu’il y a sur ces feuilles ?
                              Zane tord le cou pour localiser le montagnard, un vieillard avec une figure de momie et des mains grandes et rêches.
                              - ça, dit le nain en montrant l’affiche de gauche, c’est la liste du gros lot. Et ça, c’est celle des gagnants à la loterie.
                              - Ah, fait le montagnard sans comprendre.

                              Sur l’affiche de gauche, l’avis commence par un hadith certifié et recense les pratiques que les fidèles doivent absolument proscrire. On note, outre les tabous originels, les péchés modernes tels le bain maure, la musique, la pratique de la voyance, la consommation de tabac, la lecture et la vente de la presse, l’antenne parabolique, les jeux de hasard, les plages, etc.

                              Sur l’affiche de droite , après un verser coranique griffonné d’une écriture malhabile, s’étale la liste des personnes assassinées par les intégristes et les raisons qui ont motivé leur exécution. A côté des noms, on a souligné taghout, renégat, harki, hostile.

                              La tuerie dure depuis deux ans déjà. Après les « sbires » du Pouvoir, leurs collaborateurs et les récalcitrants, la barbarie déploie ses tentacules un peu partout. Des fellahs, des instituteurs, des bergers, des veilleurs de nuit, des enfants sont exécutés avec une rare bestialité. Les gens commencent à trouver de moins en moins de témérité rocambolesque aux agissements des islamistes.

                              On s’aperçoit que ce sont toujours les misérables que l’on tue, que plus personne n’est vraiment à l’abri. Des fillettes sont enlevées, violées et dépecées dans les bois. Des garçons sont recrutés de force, endoctrinés. Les boutiquiers sont rackettés. Les oisifs sont enrôlés à leur insu. Ils deviennent d’abord guetteurs, puis receleurs, enfin sans crier gare, ils se réveillent avec un fusil dans les bras. Le temps de réaliser ce qui leur arrive, trop tard : leur doigt a déjà appuyé sur la détente.



                              • Causette Causette 18 août 2010 23:38


                                il y a eu une tentative de diversion des compères dieudo et anti-oligarchie : un tantinet foireuse ; sont en train de se goinfrer ou quoi ?


                                • birdy 18 août 2010 23:52

                                  Tu parles, normalement ni les musulmans ni leurs idiots utiles ne viendront se casser les dents sur un article pareil, ils vont moinsser de loin et basta. smiley


                                  Peut-être si le buzz est déclenché par Paradisial ou un autre musulmenteur, ils viendront à la rescousse.

                                   

                                • pigripi pigripi 19 août 2010 01:27

                                  @Causette

                                  Oui, l’absence de nos compères savants islamistes est curieuse. Mais qu’est-ce donc qui les gêne dans cet article ?

                                  Ils étaient prolifiques sur celui-ci, pourtant
                                  http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/ce-mensonge-sur-la-lapidation-en-79904?debut_forums=100#forum2655804

                                  Désolée, Causette mais ton explication ne tient pas, ce n’est pas le goinfrage rituel qui les empêche de parler la bouche pleine smiley))))


                                  • Iren-Nao 19 août 2010 04:45

                                    @TDK1

                                    Tres bon article en verite.

                                    Curieusement peu de cons a la replique.

                                    Et aucun des Muzz de service, pas meme un petit Sioniste.

                                    Remettez nous ca Docteur.

                                    Bien cordialement

                                    Iren-Nao


                                    • goc goc 19 août 2010 11:16

                                      si vous voulez savoir pourquoi levy n’est pas contre la condamnation de l’adultère, je vous conseil de faire une recherche chez gogole, avec « juif adultere » et vous trouverez la réponse

                                      par exemple :
                                      http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20091010143823AAUmDO1

                                      Selon la loi Mosaïque,juive,la femme adultère doit être lapidée ?
                                      or,nous savons que les juifs,ont toujours en vigueur la loi du talion,(on l’a vu à Gaza recemment).
                                      mais plus curieux,la loi mosaïque de la lapidation des femmes adultères est toujours en vigueur sur la place publique.
                                      il n’y a plus de lapidations de femmes en Israël.
                                      doit on en tirer qu’il n’y a plus de femmes adultères en Israël,et plus largement chez les juives ?

                                      • birdy 19 août 2010 11:22

                                        Un islamo-positif = une diversion sur les juifs. smiley smiley smiley


                                        Ils sont tellement prévisibles dans leurs tékia que ça en devient risible.

                                      • goc goc 19 août 2010 11:49

                                        Ils sont tellement prévisibles dans leurs tékia que ça en devient risible.

                                        ce qui est prévisible, c’est surtout de voir débarquer l’habituelle collection d’islamophobes, dont l’arrogance n’a d’égale que l’hypocrisie de leur argumentaires dictés par leur obscurantisme et leur intolérance, et qui, par manque d’idée personnelle, ne savent que reprendre, au mot près, l’éternelle propagande sioniste


                                      • birdy 19 août 2010 12:06

                                        Entendrons nous un des musulmans condamner cette pratique de l’âge de pierre ? smiley


                                      • sam turlupine sam turlupine 19 août 2010 11:25

                                        Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination (Lévitique 18.22). Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable, ils seront punis de mort : leur sang retombera sur eux (Lévitique 20.13).

                                        Un mâle incirconcis, qui n’aura pas été circoncis dans sa chair, sera exterminé du milieu de son peuple : il aura violé mon alliance (Genèse 17.14).

                                         : Vous observerez le sabbat, car il sera pour vous une chose sainte. Celui qui le profanera, sera puni de mort, celui qui fera quelque ouvrage ce jour-là, sera retranché du milieu de son peuple (Exode 30.14). Celui qui le violera (sabbat) doit être mis à mort, car quiconque fera un travail dans ce jour-là, cette personne-là sera retranchée du milieu des siens (Exode 31.14 - et 35.2).

                                        Celui qui offre des sacrifices à d’autres dieux qu’à l’Éternel seul sera voué à l’extermination (Exode 22.20). Celui qui sert d’autres dieux, tu le lapideras et il mourra parce qu’il a cherché à te détourner de l’Éternel, ton Dieu (Deutéronome 13,6 -10).

                                        Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence (Luc 19.27).

                                        Celui qui blasphémera le nom de l’Eternel sera puni de mort, toute l’assemblée le lapidera. Qu’il soit étranger ou indigène, il mourra, pour avoir blasphémé le nom de Dieu (Lév. 24.16 et Deut. 13,6 -10).

                                         Si la jeune femme ne s’est point trouvée vierge, on fera sortir la jeune femme de la maison de son père, elle sera lapidée par les gens de la ville et elle mourra (Deutéronome 21,22). Si une jeune fille vierge est fiancée, et qu’un homme la rencontre dans la ville et couche avec elle, vous les amènerez tous deux à la porte de la ville, vous le lapiderez, et ils mourront, la jeune fille pour n’avoir pas crié dans la ville, et l’homme pour avoir déshonoré la femme de son prochain (Deutéronome 22,24 -25).

                                         : Si l’on trouve un homme couché avec une femme mariée, ils mourront tous les deux, l’homme qui a couché avec la femme, et la femme aussi (Deutéronome 22). L’homme qui commet l’adultère avec la femme de son prochain devra mourir, lui et sa complice (Lévitique 20.10).


                                        • birdy 19 août 2010 11:34

                                          Encore une diversion pour nous faire croire que ce seraient les juifs et les chrétiens qui lapideraient les femmes.


                                          Mon pari est jusque là gagné pas un seul ne va condamner cette ignoble pratique des pays musulmans.

                                          Où sont-ils ces musulmans modérés ?

                                        • sam turlupine sam turlupine 19 août 2010 12:53

                                          Je ne fais aucune diversion.

                                          Je cite, comme vous le faites avec les hadiths du coran, des versets de la bible, qui incitent à la lapidation et/ou à la mort des « infidèles ».
                                          Pour montrer que dans TOUS les livres des religions, il y a préconisation de ces coutumes barbares.

                                          Mais que les choses soient claires ; je condamne fermement ces pratiques liées à la charia, dans TOUS les pays où elle est appliquée dans la loi (constitutionnellement), de même que la peine de mort ou/et les tortures, dans tous les pays où elles sont exercées.

                                          Or, je constate que ces pratiques sont dénoncées pour certains pays, et pas pour les autres : ici, l’Iran, mais jamais l’Arabie saoudite, le Koweït, le Bahreïn, les Émirats arabes unis, le Qatar, l’Oman, le Yémen, le Pakistan, la Libye. De plus, la charia a été introduite dans la législation de certains pays au cours du xxe siècle : le Soudan, l’Égypte

                                          Donc, deux poids, deux mesures, qui correspondent, globalement, aux pays « alliés » avec les puissances occidentales, et ........ aux autres, dont, essentiellement l’Iran. Et il faudrait être bien naïf pour ne pas y voir des intérêts autres que purement « moraux » ou/et humanitaires.

                                          Et pour ce qui est de la peine de mort, pratique également barbare, je ne lis jamais d’articles concernant la Chine (plus grand exécuteur du monde ; plus de la moitié des exécutions), ni les Etats-Unis, et autres pays « alliés ».
                                          Probablement parce que ce ne sont pas des pays musulmans...

                                          Je pense que si l’on a des préoccupations réellement humanitaires (et c’est légitime et louable) contre TOUTE pratique barbare, on ne peut pas les avoir à moitié, selon les pays ou les régimes ; il faut les condamner PARTOUT où elles s’exercent, et non pas en fonction d’intérêts politico-commercio-stratégiques liés à la realpolitik.

                                          D’accord pour condamner toute torture, toute atteinte aux droits de l’homme et de la femme, toute peine de mort, sur toute la planète, dans tous les régimes.


                                        • birdy 19 août 2010 13:04

                                          Avez vous lu l’article qui cite bien tous les pays musulmans que vous citez et les condamne ?


                                          « Reconnaître qu’il y a des femmes lapidées pour adultère dans tous les pays musulmans, Egypte, Maroc, Afghanistan, Irak, Pakistan, Arabie Saoudite, Yémen, Somalie, et pas seulement en Iran, reconnaître qu’il n’y AUCUNE femme lapidée pour adultère dans des pays non-musulmans, c’est trop vous demander. Ce faisant, vous désigneriez le vrai coupable, l’islam, et ça, il n’en n’est pas question ! »

                                          Pourquoi donc vous citez des extraits de la bible puisqu’aucun pays non-musulman ne lapide ?

                                          Cessez de prendre les lecteurs pour des idiots, c’était bien une diversion totalement hors-sujet, mais pris sur le fait vous mentez encore en vous raccrochant aux branches. 

                                        • birdy 19 août 2010 13:07

                                          Encore une chose, votre méthode qui consiste à dire que cet article parle d’un problème et pas de tous les problèmes, c’est encore se foutre de la gueule des gens, puisqu’un article est par définition ciblé sur un fait divers et non pas les faits divers.


                                        • sam turlupine sam turlupine 19 août 2010 13:39

                                          Avez vous lu l’article qui cite bien tous les pays musulmans que vous citez et les condamne ?


                                          Oui, oui, j’ai bien lu ; il me semble que c’était clair, dans mon texte.

                                          Vous, en revanche, il me semble que vous ne savez lire que d’un oeil, et que vous auriez tout intérêt à ouvrir l’autre, de temps en temps. 

                                          1) Il n’est pas question, dans cet article, de lapidation (abrogée pour cette Iranienne), mais de condamnation à mort. 
                                          D’ailleurs, vous mentez, en disant que la lapidation existe dans tous les pays que vous citez : il n’y a, de nos jours, pratiquement plus aucun pays qui la pratique, (si ce n’est l’Afghanistan des Talibans) , et c’est tant mieux. 

                                          2) Il se trouve que vous n’avez relevé, dans mon texte, que les références à la lapidation, faisant volontairement l’impasse sur la PEINE DE MORT et les tortures ; je comprends votre gène, car ça ruinerait votre démonstration. 
                                          Pourtant, c’est bien de ça dont il s’agit, et j’évoquais la Chine, les Etats-Unis, le Japon ; tous pays non-musulmans, où ces coutumes barbares sont encore appliquées. 

                                          Bref, votre réaction est totalement symptomatique de ce que je dénonçais plus haut ; à savoir le deux poids, deux mesures, dont vous semblez être un spécialiste. 

                                          Désolé de pointer ici vos mensonges et votre désinformation, mais c’est votre ton, fort agressif et bien peu courtois qui m’y autorise. 

                                          Donc, je me répète ; abolition de la peine de mort, interdiction de toutes les tortures, de toutes les atteintes aux droits et à la dignité de l’homme et de la femme, PARTOUT  dans le monde, quels que soient les régimes. 
                                          Soit vous êtes un humaniste de bonne foi, et vous ne pourrez qu’être d’accord avec moi. 

                                          Sinon, vous ferez la démonstration que vous n’avez rien d’un humaniste, mais tout d’un propagandiste ; dont acte.

                                        • birdy 19 août 2010 14:21

                                          Que de mensonges et diversions, dont je vais ne citer que les principaux :


                                          1) Sakineh a été condamnée à mort par lapidation en 2007, la peine ayant été suspendue après les protestations internationales.

                                          2) Les condamnations à mort au Japon ou aux USA ne le sont pas pour un motif d’adultère, et jamais avec la barbarie de la lapidation.

                                          3) Vous reprenez encore vos diversions hors sujet pour un article qui parle de la barbarie de la lapidation dans les pays musulmans. 

                                          4) Vous vous travestissez en humaniste éclairé, pour justifier vos fausses accusations contre les pays non-musulmans dont aucun ne se livre à la pratique de lapidation dénoncée par l’article.

                                          Conclusion : toutes vos reptations ne m’intéressent pas, la seule chose que je retiens c’est que vous ne condamnez la lapidation que sous la condition de condamner toutes les injustices ce qui revient à l’escroquerie de justifier la barbarie des uns par celle des autres.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès