Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Suisse, ceux qui n’aiment pas les minarets se font entendre

Suisse, ceux qui n’aiment pas les minarets se font entendre

Voilà un sujet assez délicat à aborder, une question « chaude » d’actualité... En Suisse dans le 20 minutes (la version allemande en tout cas), il n’y a pratiquement pas un jour sans parler de la « Minarett-Initiative ».

La mosquée Mahmoud a été inaugurée à Zurich en 1963. C’est le plus ancien minaret en Suisse.

Soumise en juillet 2008, l’initiative populaire « contre la construction de minarets » exige une interdiction complète de construire de nouveaux minarets en Suisse. Le 29 Novembre 2009 aura lieu (en Suisse) un référendum sur ce sujet controversé.

Pour parvenir à ses fins, l’extrême-droite suisse n’hésite pas à créer des affiches scandaleuses.

Mais quand on s’est souvent baladé en Suisse ces dernières années, ce n’est rien de surprenant. Car le puissant parti de droite UDC (Union démocratique du centre WTF ?) n’en est pas à son coup d’essai. Il avait déjà ouvert la chasse aux « moutons noirs » en placardant partout en Suisse l’affiche suivante :

Mais bien sûr et heureusement tous les Suisses ne sont pas de cet avis. Il y a donc eu des ripostes, comme cette parodie (cliquer pour agrandir) :

Revenons-en au sujet : qu’en est-il de ce débat sur les minarets ? Morceaux choisis.

(La plupart des liens dans cet article sont en allemand, mais l’objectif est de rassembler et résumer un certain nombre de faits.)

 Visiter les mosquées pour éliminer les préjugés

Cette année, à la journée portes ouvertes des mosquées, le 7 novembre, il s’agissait non seulement d’échanges culturels mais aussi de politique. Peu de temps avant le vote sur l’initiative anti-minaret, de nombreuses mosquées suisses exploitent l’occasion pour communiquer.

L’initiative anti-minarets nuit à la réputation de la Suisse

Du point de vue des groupements économiques, l’initiative anti-minaret menace la réputation de "pays ouvert et tolérant" de la Suisse. Le tourisme et les exportations (vers les pays musulmans) pourraient en pâtir.

Quand on s’attaque aux minarets, c’est en fait la communauté musulmane qui est visée

La Commission fédérale pour les questions de migration (CFM) s’oppose vigoureusement à l’initiative. Pour que le dialogue interreligieux puisse être maintenu, il faut un clair refus de l’interdiction des minarets. Parce que le "non" au vote du 29 Novembre serait, de leur point de vue, pas tant un "oui" aux minarets, mais d’abord et avant tout un "non" au sentiment anti-islamique.

Un jeu vidéo "dégradant pour l’humanité"

Tirer sur des muezzins ? Pas de problème pour les supporters de l’initiative anti-minaret. Car c’est exactement ce qu’ils incitent à faire dans un jeu en ligne provoquant - risquant un procès.

Pour le moment le jeu anti-minaret très critiqué reste en ligne... Le Président du Comité pour l’initiative anti-minaret, Walter Wobmann, ne voit aucune raison d’arrêter ce jeu.

La patate chaude passe de main en main : le fournisseur d’accès Internet qui héberge le domaine affirme que sa compagnie ne peut pas désactiver le jeu en ligne. C’est à l’opérateur du site, la société Interway, de le faire. Ce dernier affirme cependant que le jeu y a été mis par un client et non par l’opérateur, de sorte qu’il n’ait aucune influence dessus. Ce client s’avère être l’agence de publicité Goal AG... qui prie de s’adresser à Wobmann pour toute prise de position ! En attendant, on peut toujours tirer sur les minarets.

 

Contre-attaque : affiche contre les clochers d’église

Comme avec le mouton noir, il y aussi une contre-attaque sur un ton humoristique. Des clochers au lieu des minarets et une vache à cloche au lieu d’une femme vêtue de burka - cette affiche attire l’attention sur le bruit généré par les cloches d’églises.

"Le repos nocturne vaut pour tous"

Ensemble contre l’initiative anti-minaret

Dans la lutte contre l’interdiction du minaret, un Comité islamo-chrétien a présenté mardi à Lucerne sa campagne d’affichage.

Et en France ? Ce sujet ne pourrait certainement pas être abordé de cette façon car la France a des liens historiques forts avec beaucoup de pays arabes (qui sont en général majoritairement musulmans). Une telle initiative ferait scandale en France, et le parti de droite majoritaire (UMP) ne pourrait jamais se permettre une telle campagne.

D’ailleurs la Suisse romande semble la plus récalcitrante à placarder ces affiches : Lausanne, Yverdon et Montreux interdisent les affiches de l’UDC. Selon les trois villes, l’affiche de l’UDC crée un amalgame inacceptable entre islam et terrorisme. L’utilisation du drapeau suisse choque aussi.

Selon la Commission fédérale contre le racisme (CFR), « les affiches suggèrent que la minorité musulmane vivant en Suisse représenterait un danger redoutable. Le message véhiculé est qu’elle voudrait dominer la population suisse, opprimerait la femme et mépriserait les droits fondamentaux. Cela équivaut à une diffamation de la population musulmane. »

Un argument souvent avancé pour l’interdiction de construire des mosquées est que les pays musulmans interdisent souvent de construire des églises. Ce n’est pas vrai pour tous les pays à majorité musulmane : au Maroc par exemple il y a beaucoup de constructions pour les différentes religions. Par contre il faut distinguer les Etats confessionnels des Etats laïques. En effet il peut sembler normal qu’un Etat confessionnel interdise la construction de lieux de cultes différents de la religion de l’Etat, car l’Islam interdit de faciliter l’égarement des gens. Donc certains pays interdisent totalement les constructions dédiées à un autre culte que celui d’Allah.

Mais quoi qu’il en soit ne nous mettons pas à jouer à ce jeu du plus con qui ne mènera à rien. Nous ne vivons pas dans des Etats confessionnels (que ce soit en Suisse ou en France), donc il faut plutôt montrer de l’ouverture, quitte à faire le premier pas. Ce qui est regrettable, c’est qu’il y a un manque de volonté d’aller vers et de comprendre l’autre, dans les deux "camps" (chrétien et musulman en l’occurrence). Malgré certains efforts, les religions ne sont toujours pas assez ouvertes au dialogue interreligieux.

Bref, une fois de plus, nous voyons ce que la religion peut provoquer : désaccords, conflits, troubles... Ca ne fait qu’accentuer mon sentiment que les religions apportent plus de mal que de bien dans ce monde, en étant trop communautaires. Ce serait plus simple si les religions étaient des philosophies de vie auxquelles tout un chacun pourrait adhérer (et on pourrait adhérer à plusieurs philosophies, bien sûr, en toute liberté) ou pas...

Lire le dossier de 20 Minuten sur le sujet (en allemand).


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • King Al Batar Albatar 13 novembre 2009 12:23

    Comme quoi, en Europe il y a encore plus Islamophobe que les Français.... Et on parle meme pas des Italiens ou Espagnols....

    En France nous avons eu JM LePen, alors le mec c’est un sale gros porc de raciste, mais il a eu un avantage malgrès tout c’est de fédérer sous sa coupe tous les racistes de France, et ainsi de nous proteger de ce genre d’initiative. Il faudra bientot s’y preparer tant les cons sont légioins aussi....


    • Jean-Paul Doguet 13 novembre 2009 12:52

      En France il y a quelque chose d’approchant avec la campagne de l’extrème-droite à Marseille pour empêcher la construction d’une grande mosquée. Il ne pourrait pas y avoir de campagne de ce genre parce nous n’avons pas de tradition référendaire comparable à la Suisse.
      Il y a dans l’UE des Etats plus ou moins confessionnels : la Grèce, Malte et Chypre. A Athènes il n’y a pas de mosquée (et il y en a très peu en Grèce) parce que la loi grecque oblige à demander l’autorisation de l’Eglise orthodoxe pour la construction de tout lieu de culte non-orthodoxe. Il y a plein de pays musulmans où la construction d’églises est tout à fait légale, et où même il y en a beaucoup : la Syrie, l’Egypte, l’Indonésie (des provinces entièrement chrétiennes comme Flores), la Malaisie, la Turquie.


      • Gazi BORAT 13 novembre 2009 13:14

        Et aussi, pour la Syrie, des édifices où se rejoignet les religions locales.. tel ce tombeau de St Jean Baptiste dans la Mosquée des Omeyades..

        http://www.aly-abbara.com/voyages_personnels/syrie/syrie_3/damas_mosquee_omayyades_ya .jpg

        gAZi bORAt


      • monbula 13 novembre 2009 15:00

        Gazi

        Beaucoup le savent , les points de rencontres, les liaisons et les faits parfois de tentatives pour un terrain d’entente sur une spiritualité commune.

        Actuellement , je ne vois qu’une république de Russie , le Tatarstan qui fédère Islam et Orthodoxie ( l’Orthodoxie russe est libre, pas d’appartenance à une obédience ).

        J’ai la conviction que ces deux courants Islam et Russie auront une démarche commune dans la recherche d’une spiritualité nouvelle.

        Le Tartastan depuis 2000, arrivée de Poutine a bouleversé la donne ;

        Il y a des bagarres verbales, normal entre un moscovite et un tatar mais il en est sorti des choses positives jusqu’à la prochaine engeulade verbale musclée et puis ’c’est une coutume dans la région.


      • monbula 13 novembre 2009 15:16

        Gazi

        Le Tatarstan a un paysage de minarets et d’églises orthodoxes et il n’y a aucun problème et dans les 7 autres républiques de Russie à dominance turco-mongols, il en est de même. Alors la France pys de tolérance ..... !


      • brieli67 13 novembre 2009 15:27

        @ gazi 


        Il faut remonter à l’origine des clivages des « sectes » protestantes.
        Pour Luther et les mouvements plus anciens Zwingli, Frères Moraves.... nul besoin de lieux de culte ; Tous ces biens de l’Eglise promus à la destruction, à la récupération au partage... un nerf de conversion et de guerres
        Pour Calvin, c’est autour du Temple, la bâtisse sans partage, noyau de leur propagande. Les réformés minoritaires ont hérités et transformés de nombreux lieux de cultes catholiques et protestants. ils se sont crées un capital. 

        Paradoxal, le Christoff B ; est d’une dynastie de pasteurs luthériens germanophones fait prendre la sauce chez les francophones calvinistes.
        Il est évident aux yeux du Monde que seule la Suisse Alémanique puisse être raciste

      • Ornithorynque Ornithorynque 13 novembre 2009 17:23

        Au passage... sachez que la Grèce a été occupée 700 ans par les ottomans Musulmans.

        Que la Syrie et l’égypte sont des pays chrétiens qui ont été coquis pas l’ISlam, mais dont la religion originelle est le christianisme.

        Quant au statut des chrétiens en Dar al Islam, s’il faut vous faire un dessin, je peux.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 novembre 2009 17:28

        Ce que vous dites est vrai aussi, Ornythorinque. On tend souvent à oublier que de nombreuses contrées furent chrétiennes (saint Augustin, pourtant...) avant d’être islamisées, ce qui explique que des monuments admirables s’y trouvent encore. Tandis que de grandes violences sont commises aujourd’hui envers ce qu’il reste de chrétiens. Mais c’est la Corée du Nord qui tient la palme. Quant à la Chine et aux Ouïghours...
        Je déplore que soient démonisés nos concitoyens musulmans ou considérés comme tels, malgré toutes les critiques que j’ai à faire sur l’islam « de France ».


      • Gazi BORAT 13 novembre 2009 17:55

        @ COSMIC DANCER

        Le Christianisme n’a pas le monopole des « splendides monuments ».. On en trouve aussi nombre dans des régions qui célèbrèrent d’autres dieux avant que l’Eglise n’impose le sien.. guère très pacifiquement..

        Je vous renvoie aux monuments précolombiens, mayas, incas.. qui parsèment le continent américain..

        gAZi bORAt


      • Gazi BORAT 13 novembre 2009 17:58

        @ Ornithorinque

        La religion originelle de l’Egypte n’est pas le Christianisme, loin s’en faut.. Et celui-ci s’imposa par décret par l’interdiction des autres cultes..

        gAZi bORAt


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 novembre 2009 18:02

        C’est vrai aussi, encore que dans le détail certaines villes et leurs temples furent abandonnées par les indigènes bien avant la conquête espagnole catholique.

        Mais je n’irai pas jusqu’à glisser l’argument en vogue selon lequel, puisque l’Eglise a été conquérante, l’Islam a parfaitement le droit de l’être. Et selon lequel, donc, après tout oui l’Europe les a bien mérités, ses minarets, quoi qu’ils représentent.

        Jeter l’anathème sur un colonialisme pour en révérer, ou admettre, un autre, fera vite long feu. Aussi cet argument relativiste ne répond-il pas aux questions graves de notre société.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 novembre 2009 18:06

        Je dois en outre avouer que mes goûts personnels me portent plus à apprécier monastères et cathédrales, tombeaux et clochers, que les temples monumentaux au sommet desquels étaient arrachés les cœurs des guerriers des peuples voisins faits prisonniers, en offrande au Soleil.
        Misère des dogmes et leurs prêtres.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 novembre 2009 18:07

        Vous me répondrez peut-être « Nuit de la Saint-Barthelémy » que ça ne résoudra pas le problème.


      • Le péripate Le péripate 13 novembre 2009 18:08

        Où le joueur de bonneteau nous a emmené ? Chez les Mayas ? C’est à propos. Que dirions nous si une religion qui préconise le sacrifice humain voulait sa part dans le paysage, au nom de je ne sais quelle équité ?


      • Gazi BORAT 13 novembre 2009 18:16

        Mais quel problème ?

        Celui de la visibilité d’une différence que l’on ne saurait voir ?

        Ce n’est pas le minaret qui fait le croyant... Et cet accessoire architectural n’a pas le pouvoir magique de provoquer l’adhésion à la foi musulmane de quiconque y poserait son regard...

        Les mosquées ne se multiplieront pas au-delà du nombre de croyants qu’elles peuvent accueillir.. et celles-ci finiront aussi vides que le sont nos églises..

        Une sorte de castration symbolique, peut être.. Une violence symbolique sans doute propre à satisfaire un très agressif parti d’extrème droite centriste, un fantasme que même la Révolution Française en ses excès anticléricaux n’avait pas tenté de réaliser..

        S’il y a des croyants en un lieu.. Ils chercheront un lieu où se rassembler comme autrefois les sectateurs d’un prophète réformateur du judaïsme qui se proclama le fils de son Dieu..

        gAZi bORAt


      • Gazi BORAT 13 novembre 2009 18:16

        .. en de souterraines catacombes..

        gAZi bORAt


      • Gazi BORAT 13 novembre 2009 18:21

        @u PERIPATE

        On parlait ici d’intérêt architectural et de la capacité des peuples, au-delà des confessions de batir d’impressionnantes architectures.. et non d’un jugement de valeur sur le contenu des religions des bâtisseurs..

        Et puis, ne méprisez pas le bonneteau : c’est l’entreprise capitaliste de base. Extrèmement rentable et d’un excellent retour sur un investissement quasi nul : un carton renversé et trois cartes à jouer.

        En plus, c’est une escroquerie.. et elle crée un besoin inutile.

        gAZi bORAt


      • Le péripate Le péripate 13 novembre 2009 18:32

        Quoi ? Vous, GaZi, souhaitez recadrer le débat ?! C’est que je commençais à m’amuser de vos diversions. smiley


      • Le péripate Le péripate 13 novembre 2009 18:35

        Et d’un pur point de vue théorique, pensez vous, éclairé par l’exemple Maya, que toutes les religions se valent ?


      • Gazi BORAT 13 novembre 2009 18:36

        Vous auriez pu rebondir sur le bonneteau.. ou vous en prendre au style architectural des temples maçonniques..

        Mais avec l’âge, vous perdez de votre vivacité..

        gAZi bORAt


      • Le péripate Le péripate 13 novembre 2009 18:43

         smiley Et d’un pur point de vue théorique, pensez vous, éclairé par l’exemple Maya, que toutes les religions se valent ? smiley


      • Le péripate Le péripate 13 novembre 2009 18:45

        C’est la journée de la gentillesse, vous me devez une réponse.... smiley


      • Gazi BORAT 13 novembre 2009 18:49

        C’est la journée de l’intelligence, faites un effort !

        gAZi bORAt


      • Gazi BORAT 13 novembre 2009 18:55

        Allez, une dernière tentative :

        Ceci...

        http://www.living-turkey.com/living_in_turkey/photos/istanbul/ortakoy_13.jpg

        ceci..

        http://image-photos.linternaute.com/image_photo/550/synagogues-prague-republique-tcheque-1123804452-1330689.jpg

        ou cela..

        http://www.decouvrez.fr/photos/nice-cathedrale-orthodoxe-russe-saint-nicolas-nice.jpg

        sont édifices voués au même usage..

        Le raisonnement par analogie n’est guère votre fort !

        Une fréquentation trop intensive des cafés philo, sans doute..

        gAZi bORAt


      • Ornithorynque Ornithorynque 13 novembre 2009 18:56

        Non, l’égypte n’a pas été christianisée par décret.
        L’Asie mineure non plus.

        En revanche, son christianisme était telle ment divers et divisé, et les chrétiens passaient tellement leur temps à se critiquer et se battre entre eux... que l’Islam a séduit les égyptiens -sans violence- en moins d’une génération !

        Le statut des chrétiens en égypte mérite d’être étudié pour qui s’interroge sur un statut minoritaire en terre d’Islam.


      • Le péripate Le péripate 13 novembre 2009 18:57

         smiley Sacré GaZi......


      • Jean-Paul Doguet 13 novembre 2009 23:53

        @Ornythorinque

        Comme si je ne savais pas que la Grèce a été, comme tous les Balkans sous domination ottomane ! La tutelle que l’Eglise orthodoxe exerce sur la société grecque est le vestige d’un césaropapisme bien antérieur à la conquète turque, c’est un héritage byzantin qui se retrouve dans tous les Balkans. D’ailleurs cette Eglise déteste au moins autant les catholiques que les musulmans. 

        Vous me parlez de « Dar al Islam ». Ca n’est pas un Etat, ça ne veut rien dire. Or le statut des minorités chrétiennes varie d’un Etat à l’autre et surtout d’un régime à l’autre. J’ai vécu deux ans en Indonésie, le plus grand pays musulman du monde, et je peux vous dire qu’il n’y a guère de problème pour les Chrétiens. Il y a un problème pour les Chinois, mais il n’est pas confessionnel.


      • epir 21 novembre 2009 16:24

        Vous êtes un petit « rigolo » qui n’est certainement jamais allé dans des pays où les chrétiens sont minoritaires. En Indonésie par exemple il est presque impossible de construire de nouvelles églises. La plupart qui existent datent de la colonisation hollandaise. N’importe quel « vrai croyant » peut s’opposer à cette construction, ce qui entraine un vrai « parcours du combattant » pour les chrétiens locaux.
        POURQUOI ACCORDERIONS-NOUS DES DROITS A DES MINORITÉS QUI S’EMPRESSERONT DE NOUS LES REFUSER QUAND ILS SERONT MAJORITAIRES !!!

        P.S. Je ne suis pas d’extrême-droite !


      • samir 13 novembre 2009 14:04

        c’est ta betise qui nous est imposée

        si on parlait de la colonistation des européens plutot ?
         qu’en conclure selon ton mode de pensée archaique


      • manusan 13 novembre 2009 14:02

        On vit dans un monde où le choc des civilisations devient une certitude, aussi avant de construire des temples, les religions devraient solennellement proclamer que toute guerre en leur nom constitue véritablement un blasphème. Si elles représentent véritablement un message de fraternité entre les hommes qu’elles deviennent des solutions et non des problèmes. Alors oui, dans ce cas, construisons des minarets, si c’est pour avoir une guerre ethnico-religieuse dans quelques années, je ne vois pas bien l’intérêt.


        • monbula 13 novembre 2009 14:35

          Manusan
          On vit dans un monde où le choc des civilisitations devient une certitude :

          C’est une intuition ou une certitude d’une voyante ?

          Manusan devient centriste ...... !


        • manusan 14 novembre 2009 02:16

          votre commentaire juste en dessous fait office de réponse :

          Le comité Israel
          La guerre des civilisations nous est imposée, ici, en Angleterre, aux Pays bas, en Suisse...partout.
          C’est maintenant qu’il faut affirmer l’identité de notre culture car c’est bien de liberté qu’il s’agit, la notre.

          Beaucoup de posts vous demandent ceci : Vous êtes de quel nationalité ?

          La guerre des civilisations ??? Définissez les civilisations, d’abord ?

          Vous prenez, j’en sûr vous prenez vos ordres dans la nouvelle bible :

          Le Christ doit revenir en chair et os en Israel !

          Mais bon sang ! La voila la vraie civilisation occidentale .


        • manusan 14 novembre 2009 02:21

          manusan devient centriste.

          Je condamne toute forme de fondamentalisme et d’intégrisme politique ou religieux, je suis de quel bord d’après vous ? pas du votre ? vous m’envoyez navré.


        • monbula 13 novembre 2009 14:06

          Le comité Israel
          La guerre des civilisations nous est imposée, ici, en Angleterre, aux Pays bas, en Suisse...partout.
          C’est maintenant qu’il faut affirmer l’identité de notre culture car c’est bien de liberté qu’il s’agit, la notre.

          Beaucoup de posts vous demandent ceci : Vous êtes de quel nationalité ?

          La guerre des civilisations ??? Définissez les civilisations, d’abord ?

          Vous prenez, j’en sûr vous prenez vos ordres dans la nouvelle bible :

          Le Christ doit revenir en chair et os en Israel !

          Mais bon sang ! La voila la vraie civilisation occidentale .


          • Jean-Paul Doguet 13 novembre 2009 15:30

            @youplaboum

            On ne peut pas se prétendre « laic » ou « démocrate » et s’en prendre à la liberté de culte d’une religion minoritaire. La laicité c’est reconnaître à tous les cultes un droit égal à l’exercice sans en exclure ni privilégier aucun. On ne peut pas brandir l’étendard de la liberté et refuser (au nom d’une vision fermée et excluante de l’identité) cette liberté à certains pour la réserver à d’autres, faute de quoi on introduit dans l’espace républicain un principe d’INEGALITE qui est incompatible avec lui.

            Donc ne nous prenez pas pour des imbéciles et soyez honnête et cohérent avec vous-même. Si les mots ont un sens, vous n’êtes ni laic ni républicain. Vous êtes traditionnaliste et réactionnaire. 


          • monbula 13 novembre 2009 16:59

            Le comité d’Israel

            Alors si vous êtes français, pourquoi vendre de la cuisine sionniste

            . Monbula un ami juif.


          • monbula 13 novembre 2009 14:41

            Le comité Israel
            FRANCAIS et fier de l’être
            De civilisation Greco-romaine (pensée Grecque droit Romain)
            De culture Judéo-chrétienne...(l’Europe des rois sacralisés par l’église)
            c’est un héritage...que l’on a polit avec des siècles d’amour, de larmes et de sang... pour le rendre à nos enfants encore plus noble.

            Républicain, démocrate, laic...

            Français, vous dites, alors pourquoi cette propagande sionniste ?

            Vous prenez des les gens pour des imbéciles .

            Monbula, un ami juif.


            • Kookaburra Kookaburra 13 novembre 2009 15:31

              « Un argument souvent avancé pour l’interdiction de construire des mosquées »

              Il n’ y a pas question d’interdire la construction de mosquées.
              . La question n’est pas là mais plutôt sur la forme architecturale que ces lieux devrait avoir. On peut argumenter que la minaret fait partie intégrale et essentielle d’une mosquée, puisque c’est de là que l’imam appelle les croyants à la prière, 5 fois par jour. L’argument était irréfutable dans le passé et reste toujours valable dans certains pays, mais en Europe aujourd’hui l’argument ne tient plus pour plusieurs raisons, d’abord parce que l’appel à la prière n’est pas nécessaire et n’est pas souhaité par la vaste majorité de la population. Curieusement, nul semble avoir posé la question si une mosquée doit impérativement respecter la forme architecturale traditionnelle. Dans sa forme traditionnelle la mosquée s’insert esthétiquement dans l’architecture arabe de l’environnement. En Europe l’environnement n’est pas le même. Nous n’hésitons pas à choisir une architecture moderne pour une église, et personne songerait à construire une église Gothique en pays musulman. Pourquoi pas une architecture moderne pour une mosquée ? S’il y a une volonté musulmane d’intégration dans la culture européenne, on pourrait peut-être commencer par l’architecture.

              L’article est une prise de position radicale qui ne néglige aucune astuce pour calomnier ceux qui ne veulent pas de minarets dans leur village, parce que, par définition, ils sont « racistes ». Or, à ce titre il y a sûrement beaucoup de « racistes » en France, à commencer par mon propre village ici en Provence.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès