Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Tous les moyens sont bons pour les faussaires de l’histoire

Tous les moyens sont bons pour les faussaires de l’histoire

 En histoire, on a déjà tenté des milliers de fois de travestir les faits. C’est le principe même du révisionnisme Faurissonien, lui-même issu des délires d’un Rassinier.... ou d’un Maurice Bardèche. La fausse histoire, des faits falsifiés, qui font la une des journaux qui se disent historiques, ou des magazines traitant de l’histoire, et qui très souvent, comme par hasard, sont liés à des groupuscules d’extrême droite. A la une, à chaque fois, les prouesses des divisions allemandes, et discrètement, régulièrement, des allusions au négationnisme. Pour mémoire, signalons que les textes de Rassinier ou de Pierre Guillaume ont été édités en premier chez "Rivarol", "Défense de l’Occident" et "Le Choc du mois". Le procédé est toujours le même : on transforme, on modifie, et on pilonne à plusieurs reprises selon le principe de Goebbels : "mentez, mentez, ils finiront bien par le croire". Guillaume, créateur d’une maison d’édition d’ouvrages négationnistes, récemment arrêté pour distribution de tracts niant la Shoah, aujourd’hui bien âgé, continue à imprimer chez lui ses tracts sur cette négation de la Shoah. Ses amis réactionnaires en parlent en bien, de notre homme. Invoquant le fameux "lobby juif", bien entendu. En ce moment, à ceux-là, leur dada, c’est de s’en prendre à Elie Wiesel, en racontant qu’il n’est pas celui qu’il dit être. Pour cela, on montre une photo de camp de concentration très connue publiée le 6 mais 1945 dans le New York Times sur laquelle apparaitrait Wiesel. On atteint le point de non retour avec de telles charges.

Guillaume, quand il n’est pas en prison pour avoir distribué des tracts, fait le tour des marchés et les distribue. Ça c’est l’ancienne méthode. Avec internet, le pilonnage s’est accentué. Il suffit d’un individu qui s’ennuie devant son ordinateur pour émettre un petit millier de mails ou de posts par journée. Envois groupés, via carnet d’adresses, etc, les forums étant plus difficiles à gérer et à envahir : la frappe est individuelle et prend plus de temps. Alors ils s’organisent entre eux, se refilent les pseudos et les codes et viennent sous le même nom tenir des propos plus aberrants les uns que les autres. Mais pilonnent : un forum occupé par une demi-douzaine d’abrutis pareil, c’est un forum fichu. Leur arme favorite, si vous avez eu le malheur de faire des écrits anti-négationnistes, et de tenter de vous faire passer pour un des leurs. Le type d’argument : si vous en parlez autant, c’est que vous connaissez, et si vous connaissez, c’est que cela vous intéresse et... vous avez deviné la conclusion. C’est toujours la même technique, avec eux : s’ils n’arrivent pas à vous contrer avec des arguments, ils vont vous dénigrer, vous injurier, puis finir par lancer la rumeur comme quoi vous seriez des leurs. C’est un schéma invariable depuis des années. C’est une technique d’extrême-droite connue, archivée, disséquée. Sur leurs sites nauséabonds, on peut même la lire, cette technique de récupération, noir sur blanc, imprimée comme un "manuel pour le lycéen". Bref, vous l’avez compris, ce n’est pas ici que ça se passe, bien sûr, ce genre de choses. Ici on a un forum poli, avec des gens respectueux des autres , et pas encore envahi par cette minorité d’extrémistes qui bousillent tout. Par plaisir de bousiller, bien entendu, ou par volonté de faire taire. Et d’imposer leurs vues seules par les méthodes de diffamation, délation, de lynchages et de cabales que nous connaissons. L’arsenal habituel de l’extrême droite confrontée à un contradicteur.

Mais parfois, il y a une autre méthode : un gars isolé, se met en tête de pilonner, et passe son temps à contredire les autres en forum, seul, en se faisant passer pour un autre, ou envoie des mails à la file l’un de l’autre, le plus souvent injurieux et vociférateurs. Aux Etats-Unis, il y en a un qui vient de faire ça, de juin à décembre 2008 sans discontinuer. Il le faisait pour défendre les écrits de son père, et vient juste de se faire arrêter par la police américaine, sur injonction d’un juge saisi de plusieurs plaintes. Il s’appelle Raphael Haïm Golb, son père s’appelle Norman. Or ce dernier n’est pas un inconnu. C’est l’un des spécialistes des fameux rouleaux de la Mer Morte, et un homme qui a travaillé en France, à Rouen, sur le judaïsme normand ou se situe le plus ancien momument juif du pays. Et là, en effet, ça devient passionnant. Passionnant, car ça ne parle pas pour une fois des camps de concentration. Ceux-là ont été filmés, archivés, répertoriés, on a l’intégralité de leur contenu noté quelque part, bref, ceux qui s’attaquent à les nier ont fort à faire, ou plutôt à beaucoup inventer pour faire croire à ce qui n’est pas. Pour les rouleaux de la Mer Morte, découverts de 1947 à 1956 .... dans un scénario digne des mille et une nuits comme le dit si bien J. R. Davila en février 2005. "The story of the discovery of the Dead Sea Scrolls in 1947 or thereabouts has rightly taken its place in modern legend. It reads like a tale from the Arabian Nights : Bedouin shepherds were grazing their flocks near a place called the Wadi Qumran, a stream that only flows during the rainy season and that leads into the Dead Sea. In passing, one shepherd threw a stone into a cave in the hillside and, hearing the sound of shattering pottery, they fled. But one returned in a short time to find that the cave was truly a cave of treasure. It contained large jars, most of them empty, but one holding several ancient and decayed leather scrolls. Over the next year some of the scrolls were carried around by the Bedouin, shown to antiquities dealers, and eventually came into the hands of scholars who determined that they were quite ancient — from around the turn of the era — and that one of them was a copy of the biblical book of Isaiah" .Les plus importants rouleaux étant découverts dans la grotte N°4 découverte en 1952.

A Qumrân, c’est beaucoup plus facile, de raconter n’importe quoi à leur propos : personne n’en connaît la teneur exacte, vu que l’on a toujours pas divulgué leur contenu intégral ! C’est un des plus beaux cas de dissimulation historique existant : depuis près de 70 ans, on cache le contenu exact de ces écrits, censés prouver les sources mêmes du judaïsme. On conçoit tout de suite que ces éléments historiques sont d’une importance cruciale pour certains. Ce qu’on conçoit beaucoup moins, c’est pourquoi le monde n’a pas le droit de connaître leur contenu. Quelle volonté cela cache-t-il ? Celle d’un pouvoir religieux, gêné aux entournures par le contenu de textes archéologiques qui vont à l’encontre de leur croyance. sans oublier l’interprétation vague de textes dont certains sont bien illuminés "The significance of these finds for Jewish history cannot be overemphasized. It’s something like discovering letters dictated by King Authur at Camelot."  Moi qui pense que la religion n’est qu’une fable comme une autre, vous pensez-bien que cette vision des choses me plaît. La Torah ou la Bible au même rang que la quête du Graal, ça me parle. Epique. De l’Heroic Fantasy avant l’heure !

Un scandale des rouleaux existe donc bien : quelques chercheurs se sont appropriés le droit d’examiner leur contenu, en en excluant d’autres... car ceux là n’avaient pas les mêmes convictions religieuses, très certainement. L’un d’entre eux, américain, Elsenman, aidé de Wise, a décidé de s’attaquer au contenu, et à le faire savoir. Or la traduction qu’il donne met le feu aux poudres. L’histoire qu’il relate en particulier du "serviteur souffrant" dans les prophéties d’Isaïe, écrites 500 ans minimum avant JC, retient toutes les attentions. "Le personnage mystérieux du Serviteur souffrant, tellement évocateur du Christ, a suscité beaucoup de réflexions. Est-ce une image du peuple d’Isräel ou s’agit-il d’un individu, d’un personnage royal, prophétique et messianique privilégié qui cristallise en sa personne le destin d’Israël comme lumière et victime pour le salut des nations." . Et à partir de là, c’est la foire d’empoigne : le Christ a-t-il bien été ce fameux "serviteur souffrant" (pour les chrétiens), ou faut-il l’attendre encore (pour les juifs ?). Les deux pouvant se combiner : la récupération d’un Masiah (messie) "descendant de David" dans des branches juives spécifiques étant flagrante, comme chez les halakhites. Ceux cités récemment par des rabbins illuminés tels que Yona Metzger ou Mordechai Eliyahu pour en conclure à l’extermination des arabes de Gaza.

Tout repose sur la vision que l’on a des Esseniens, cette secte qui vivait justement à Qumran. Soit ils préfigurent notablement les chrétiens, soit ils sont "simplement" juifs et n’ont rien à voir avec une quelconque descendance chrétienne. "Les chrétiens ne seraient autres que des juifs libéraux et réformateurs, dans la prolongation d’Isaïe, de Jérémie, des Proverbes et de la Sagesse – et bien-sûr, de Jésus. D’ailleurs, certains aspects de l’essénisme frappent particulièrement par leur ressemblance avec le christianisme, et l’on ne peut décemment pas prétendre que cela soit dû au simple hasard. " Des chrétiens plus "ouverts" que les juifs ? Voilà qui n’est pas pour plaire à tout le monde et on conçoit qu’un chercheur découvrant ce genre de conclusion ne tienne pas à ce que cela se sache. Car les esséniens, par leur croyances et leur mode de vie posent de sérieux problèmes : "Les points communs ne s’arrêtent pas à de simples affinités philosophiques. Les esséniens avaient un mode de vie en communauté, ils observaient la chasteté : ils n’avaient aucune femme. Ils pratiquaient la bénédiction du pain et du vin (Règle de la communauté, 6.5) ; ils se baptisaient ; ils s’interdisaient toute nourriture animale sauf le poisson. Tout cela était identique aux pratiques chrétiennes de l’antiquité et, plus tard, aux cathares". La chasteté, pierre angulaire des débats actuels sur le mariage des prêtres ! Voilà qui n’est pas pour aider les comparaisons ! La visite prochaine en israël du pape réactionnaire ayant passé sa jeunesse dans les jeunesses hitlériennes va-t-elle raviver le débat ? Nul doute que des pancartes avec sa photo à 16 ans vont l’attendre à l’aéroport Ben Gourion !

Des esséniens qui croyaient aussi au retour de l’envoyé de Dieu, ce qui a fortement influencé le christianisme car Jesus aussi doit faire un ultime come-back, et ça on a tendance à l’oublier : Les esséniens considéraient leur « Maître de justice » comme leur élu, lequel doit annoncer la bonne parole, mais non pas le dernier élu, venu pour l’appliquer. Voilà peut-être pourquoi les chrétiens pensèrent que Jésus devait revenir lors de l’Apocalypse et que, dans l’Évangile selon St Jean, l’intervention du Christ est annoncée à nouveau : il sera le dernier pasteur de l’humanité. Et ce n’est pas tout : "les esséniens considéraient que leur culte serait rétabli à la renaissance d’Israël." Une prophétie de plus... qui tomba à pic en 1947... car l’année où israel est fondée, les rouleaux sont découverts : vous pensez bien que la coïncidence a été sur-exploitée depuis par... tout le monde, un peu moins par les catholiques."Les esséniens considéraient que leur culte serait rétabli à la renaissance d’Israël. Or, la découverte de leurs manuscrits coïncida avec sa formation. Certains prétendent que, dans un poème cathare de Persifal, probablement composé aux alentours du XIVe siècle, l’auteur chante : « Dans sept ans, le laurier reverdira » (en occitan : « Al cap de sept cens ans, verdégéo le Laurel »). D’autres prétendent que cette prophétie serait due à Bélibaste, lorsqu’il mourut, en 1321". Voilà un pays prophétique !! Sauf si, bien entendu, les rouleaux disent l’inverse, où vont à l’encontre de ce qui est raconté depuis toujours...

Et c’est là qu’intervient Golb : selon lui, ce ne sont pas les esséniens qui ont tant déteint sur les chrétiens qui ont pu rédiger les manuscrits retrouvés : "..."dans ce livre, Norman Golb reprend point par point le dossier et défend l’idée que les manuscrits retrouvés à partir de 1947 n’auraient pas été rédigés à Qumran, mais proviendraient de plusieurs bibliothèques de Jérusalem. La plupart de ces écrits n’auraient en outre aucun rapport avec la secte des Esséniens". On le voit, Golb, à sa façon, revoit l’histoire, surtout celle qui consiste à faire de Jerusalem l’origine de la religion juive, revendiqué par les "durs" des mouvements religieux actuels en israël comme étant le centre de la Terre, ou tout comme. On peut difficilement dissocier les revendications actuelles sur Jerusalem d’extrémistes de tentatives pour y trouver un fondement archéologique, et Golb, à sa façon, fait partie du mouvement. Il est évidemment le premier à se précipiter en 2007 sur un tunnel conséquent ("The drain they uncovered was 70 meters (220 ft) long, 3 meters (10 ft) high and 1 meter (3 ft) wide".) découvert en plein Jerusalem conduisant à la rivière Kidron, qui conduit à la Mer Morte. Pour certains, c’est par là que les juifs, partis de Jerusalem auraient fui..vers Qumran.

Evidemment, le débat porte aussi sur... la reproduction : comment une secte peut-elle se perpétuer sans se reproduire ? L’esprit suffit difficilement, on le sait : en ce moment, c’est l’esprit de Darwin que l’on voudrait effacer. "La découverte de cimetières avec femmes et enfants, à Qumran, selon Golb, met en pièces les affirmations de Pline qui avait remarqué le célibat forcé de la secte. Golb va plus loin, en remettant en cause le travail de ses confrères. Golb suggère en effet qu’en découvrant d’abord les manuscrits à Massada, un site connu depuis longtemps pour avoir été le dernier bastion des Juifs face aux Romains, on n’aurait certainement pas eu recours à l’hypothèse essénienne, mais plutôt à celle de réfugiés fuyant Jérusalem. Puis, petit à petit, en découvrant de plus en plus de manuscrits, les chercheurs auraient compris qu’ils avaient affaire à un phénomène de dissimulation de grande ampleur et ils n’auraient jamais pensé à le rattacher aux tribulations d’une petite secte. Enfin, arrivant près du site de Qumran, on aurait certes découvert un rouleau contenant des idées proches de certaines conceptions esséniennes, mais au vu de la grande diversité des rouleaux déjà exhumés, cela n’aurait fait que refléter la richesse de la production juive de l’époque. Et l’on n’aurait jamais essayé d’associer le fortin de Qumran à la secte des Esséniens." 

La thèse de Golb apparue en 1989 "The Dead Sea Scrolls : A New Perspective" (Journal Article in The American scholar) sont à ce moment là perçues comme "plausibles" : "Quoiqu’il en soit, en attendant que d’autres découvertes ne viennent confirmer ou mettre à mal la thèse de Golb, il faut reconnaître qu’il la défend avec probité" dit en 1998 Thomas Lepeltier, auteur d’un fort bon "Darwin Hérétique, L’éternel retour du créationnisme ". Probité ? Elle s’effondre totalement avec ce que vient de faire le fils de Golb, âgé de 49 ans : sur les forums, ce dernier est allé trop loin pour défendre les idées de son père. En particulier de s’être fait passer pour son adversaire reconnu Lawrence H. Schiffman. Pourtant ; un bon nombre d’auteurs en avaient déjà conclu avec les thèses de Golb, qui n’étaient pas, selon eux, très crédibles : "My paper concludes that Golb raises some valid questions concerning the Essene Hypothesis, but in doing so presents a thesis which seems implausible". dit Lynette Naomi Dobson. Le fils de Golb, en pilonnant les sites des adversaires de son père, a ruiné tout espoir d’en faire quelqu’un de convaincant. Les Esséniens ne sont pas partis de Jerusalem, et leur secte a bien eu une influence fondamentale sur les chrétiens. Au point que beaucoup s’accordent à dire que le fameux "maître de justice" essénien aurait bien subi le sort du Christ, mais cent ans avant à peu près. Une thèse que confirmerait une pierre singulière, dont on ne sait toujours pas s’il s’agit ou non d’un faux. Le christianisme, mis à mal par l’histoire, comme je le précisais il n’y a pas si longtemps : "En fait, c’est normal de trouver autant de concurrents potentiels : des preuves formelles de l’existence de Jésus, il n’y en a pratiquement... aucune. Les écrivains Tacite ou Suétone sont trop vagues sur les chrétiens poursuivis par Tibère ou Néron ou Claude, et les historiens juifs de l’époque l’ignorent totalement : Philon d’Alexandrie ou Juste de Tibériade ne le mentionnent jamais ! Cette religion repose sur fort peu, en définitive. Et ce fort peu vacille aujourd’hui dangereusement."

Pour ce qui est de Golb junior, Raphael, débarqué dans des forums sous le nom de Gadda, il faut noter que son pilonnage des thèses des adversaires de son père est allé loin, jusqu’à utiliser l’arme ultime en sa possession : vous l’avez devinée, tant elle est pratique en ce moment pour certains. L’antisémitisme. Lors d’une exposition tenue à San Diego, notamment : "He also introduced other aliases into the discussion, but it was obvious that the same person was doing it. At one point, one of the aliases posted unfounded allegations of antisemitism against Schniedewind and that was when I decided to remove the discussion, shut it down and asked Rabbi Yonah not to post his positive review of the San Diego exhibition so as to convince this Gadda person to keep away". L’ensemble de ces intrusions et de ses méfaits a été mis en ligne par Robert Cargill, qui, intelligemment, a fait un travail de fourmi pour retrouver toutes les intrusions négationnistes du sieur Raphael. Le bilan est assez faramineux. C’est très impressionnant ce qu’un seul homme peut faire sur le net. Le nombre de pseudos utilisé tout aussi impressionnant. L’homme s’est attaqué à tout, ou presque, jusqu’à Wikipedia bien entendu. L’homme a pourtant été retrouvé et confondu avec des outils simples que sont WhatismyIpAdress.com, DNSStuff.com, FindIpadress.com et le Wikipedia’s CheckUser tool. Cargill a énuméré les pseudos, qui sont extrêmement variés, jouant sur l’humeur du moment parfois, même. Des attaques compulsives, auxquelles nous aussi avons été habitués et sommes encore ici sur Agoravox.

"Charles (Carlo) Gadda, Jessica Friedman, Paul Kessler, Don Matthews aka DonMatthews52, Steve Frankel, Leonard Davies, Martin Elderling, Joshua Reznik, Steve Blau, Peter Kaufman, Ethical concern, Harold Milton, Phillip Kirby,David Saunderfeld, Jacob Stein, Extratheologian, Rachel Greenberg, Myriamystn et dans la même mesure Raphael aka Raffa105, Saul Kaplan, David Kaplan, Robert Dworkin, Joanne Dahlberg, Tanya Fischer, prying1, niki w, Steven Fishbane, Albert White, Suzanne Shapiro, Suzanne75, View from Here, Scrolls Student, Jonathan Seidel, Andrew Rosenberg, Emily Kaufman, m.hollingsworth, Blue Eyes, Dead Sea Scrolls Fan, Jeffery Samuels, Jeffery Appelbaum, Brad H., Loyola Memphis Blue, Percy, NYU grad student, NYU teaching fellow, Max E, Richard Moss, Sarah Epstein, yale-grad, Harold Libowich, Harold Liebovich, Tuesday Kuykendall, P_Kaufman, Susan_Stern, H_Finnis, David Peterson, biblicalraleigh, plagiarist-schiffman, larryschiffman, David, Krauss, Morris, it’s a methodological issue, no assumptions, still not convinced, We Demand A Neutral Scientific Exhibit, biblicalnewyork, Curators_Should_Do_Their_Homework, Ignorant Gnostic, Timothy Fishbane, Jerome Cooper, S. Edelstein, Simon Adler, David Hall, Philip Schaff, Robert Friedman, uclaquotes", n’ont certainement jamais existé... On le voit, le pillonnage de Raphael sur quelques mois a été assez étonnant. Au point de nous rappeler ici étrangement la même méthode... celle d’un individu, qui a fin un jour par se trahir en signant Maïmonide, "la plus grande figure intellectuelle du judaïsme méditerranéen médiéval", au milieu de sa centaine de pseudos répertoriés, dont parfois jusqu’ à 5 différents par jour, qui n’est pas non plus un inconnu historiquement parlant. Le même a avoir aussi utilisé la méthode de l’antisémitisme, bien entendu. Et pas avec parcimonie. Agoravox possède bel et bien son Raphael Golb bis. Même idées, même méthode, même combat.

Pour ce qui est de nos fameux esséniens, outre les deux théories évoquées, dont celle de Golb qui vient de se ruiner tout seul (enfin, grâce à son fils, dont il n’a pas condamné les actions), une troisième hypothèse historique voit le jour en ce moment : celle de Joseph Baumgarten et de Lawrence Schiffman, l’adversaire justement de Golb : celle des prêtes saducéens (les zadokites pour les hébreux), qui voulaient eux aussi diriger le temple de Jerusalem, et auraient poussé plus loin leur radicalité. lls ont souvent été cités comme les prosélytes d’une orthodoxie pointilleuse. Leur conflit avec les Pharisiens est resté célèbre. A l’époque, on en est à DES judaïsmes comme le dit si bien Mireille Hadas-Lebel. Pour l’instant, on en reste donc à deux théories : une tentative maladroite de révisonnisme a échoué, menée comme toute tentative de ce genre par une main sectaire et sans aucun respect du travail des autres. Il reste un espoir cependant : on nous annonce la mise en ligne pour bientôt (dans 4 ans !) du contenu intégral de ces fameux rouleaux. "Les manuscrits de la Mer Morte, plus ancienne version connue de la Bible hébraïque, pourraient bien être disponibles sur Internet d’ici cinq ans, a annoncé mercredi une responsable des Antiquités israéliennes". J’en connais qui ne vont pas vraiment apprécier... Entre temps, sur Agoravox, rien de tout ça, bien entendu : "on a un forum poli, avec des gens respectueux des autres , et pas encore envahi par cette minorité d’extrémistes"...

Documents joints à cet article

 Tous les moyens sont bons pour les faussaires de l'histoire  Tous les moyens sont bons pour les faussaires de l'histoire  Tous les moyens sont bons pour les faussaires de l'histoire  Tous les moyens sont bons pour les faussaires de l'histoire

Moyenne des avis sur cet article :  2.24/5   (71 votes)




Réagissez à l'article

221 réactions à cet article    


  • COLRE COLRE 11 avril 2009 11:15

    Un oeil sur l’état du fil, ce matin et la technique de propagande de morice devient plus limpide aux yeux de tous.

    Etape 1 : l’article, comme je l’ai dit, un bouillon confus, avec un titre en publicité mensongère, fait pour attirer le monde et la polémique, par des expressions subliminales tournant TOUJOURS autour de questions comme : juif, antisémitisme, islamisme, coran, Israël, complot, lobby, négationniste, x-droite, CIA ou Mossad, néo-cons (avant il y avait Bush)…

    Au milieu de ce bouillon de culture, émergent des fragments du VRAI message.
    Exemples
     :
    depuis près de 70 ans, on cache le contenu exact de ces écrits, censés prouver les sources mêmes du judaïsme. C’est là pour signifier l’illégitimité d’Israël.

    pape réactionnaire ayant passé sa jeunesse dans les jeunesses hitlériennes
     : là, on a compris, pour dévaloriser la légitimité de l’autre religion que le Coran : le christianisme.

    pour en conclure à l’extermination des arabes de Gaza
    . là, c’est la cerise sur le gâteau, inutile d’expliquer, c’est la bannière pour rameuter tous les antisémites, avec cet ignoble mensonge

    Etape 2  : les habitués aux mensonges de morice s’amusent, déchiffrent, titillent morice, assez gentiment, comme toujours, On n’a pas que ça à faire ! Ça buzze, ce qui est bien dommage car les articles de morice ne mériteraient que le boycott intégral. Je l’ai toujours dit : seul le silence face à l’insignifiance réduirait cette propagande au NÉANT.

    Etape 3 : voilà l’étape importante… ils arrivent ils sont là, les antisémites attendus… et eux, ils ont parfaitement compris le sujet : les juifs… Et ça y va, avec clarté, avec moins de fioritures. On le voit ci-dessus, une liste rouge de patronymes bien digne de la collaboration et Je suis partout…

    Voilà, et bientôt, après un article sur ses jouets d’enfance ou les musiciens, pour faire croire qu’il n’est pas le petit propagandiste qu’il est, il reviendra, CACHÉ DERRIÈRE LA POSTURE (IMPOSTURE) D’ANTI-NÉGATIONNISTE qu’il s’est construite, semer une graine, puis une autre… puis une autre.

    Morice, nous ne sommes pas dupes.


  • COLRE COLRE 11 avril 2009 11:23

    mcm, bonjour,

    Ne t’adresse pas au modérateur : laisse ce message visible à tous et dénonce le site néo-nazi comme il se doit.

    Tu sais bien que morice va demander le nettoyage, avant d’avoir à répondre, lui qui se targue d’être anti-négationniste mais qui n’insulte jamais les négationnistes et néo-nazis quand ils sont islamistes ou apparentés (complices).


  • Mouche-zélée 11 avril 2009 12:19

    MCM

    Je suis honoré que tu me traites de propagandiste et néo-nazi venant de toi c’est comme l’hôpital qui se moque de la charité .

    Pour les propos de Jack Lang, non seulement il est mon député mais en plus je suis à 100 mètres de ses bureaux .
    Je cite mes sources : La tribune Juive du 21 janvier 1983, donc tu traites la tribune Juive de journal néo-nazi, c’est éloquent ...

    Forcément, pour toutes les autres personnalités politiques citées ce n’est que pure coïncidence... ha ha ha
    Tu ne te trouves pas propagandiste là ?


  • Mouche-zélée 11 avril 2009 12:23

    MCM

    Couplet numéro 2 :

    Ce n’est pas la liste de Shindler, c’est la preuve du communautarisme dont se défend Sarkozy, mais les chiffres ça ne ment pas .
    Les déclarations publiques restent autant connues que les révélations de la tribune Juive, essaye encore de me traiter de néo-nazi gamin, ça m’attire des pics de fréquentation parce que les gens viennent voir au moins par curiosité, ha ha a


  • COLRE COLRE 11 avril 2009 12:45

    essaye encore de me traiter de néo-nazi gamin, ça m’attire des pics de fréquentation .
    CQFD... ça montre que la Mouche, elle, a parfaitement compris à quel public s’adresse morice, ceux qui font monter les pics de fréquentation par ses articles nimbés de néo-nazisme…


  • Mouche-zélée 11 avril 2009 13:08

    COLRE

    Rien à voir, TOUT LE MONDE viens voir par curiosité ou même par indignation au début, j’ai reçu quelques mails et messages privés dans ce sens .
    Au final les gens se rendent bien compte de vos accusations calomnieuses ...

    Allez continuez, vous énervez du monde, ça me fais de nouveaux contacts, qui eux prennent votre campagne de diffamation pour ce qu’elle est : Les propos de petits cons sans arguments que la vérité dérange !

    http://suntzu.vox.com/


  • sisyphe sisyphe 11 avril 2009 15:11

    Eh bien, mais voilà ce qui s’appelle, de la part de Colre, très précisément, un procès d’intention de sinistre mémoire ; où la sentence, d’ailleurs, est déjà rendue ;
    - boycott total des articles de Morice, d’une part,
    - et, d’autre part, qualifiés d’antisémites tous les éventuels intervenants qui ne seraient pas dans le droit fil de cette injonction...

    Pétard, nous voilà revenus en plein stalinisme pur et dur.

    Et tout ça, évidemment, sans aucun argument se référant à l’article lui-même ; lu à travers la grille de lecture déjà pré-apposée de l’antisémitisme.

    Des interventions, en tout cas, qui ne risquent pas d’élever le débat...

    Et sinon, l’article, Colre, vous l’avez lu ?


  • COLRE COLRE 11 avril 2009 16:29

    Eh bien Sisyphe, on se calme !

    La « sinistre mémoire des procès staliniens », il ne faut pas me la faire à moi, pas toi… smiley
    - Je n’ai pas appelé au boycott des articles de morice, j’ai dit que c’est « ce qu’il mériterait ».
    - Je n’ai jamais qualifié d’antisémites « tous les éventuels intervenants qui ne seraient pas dans le droit fil de cette injonction » (tu rêves, là ?) mais les furio, courouve, fonzibrain, E-fred, la Mouche, Dalamix… que j’ai nommément cités ci-dessous (tu sais lire ?).
    C’est plutôt toi qui nous refait les procès de Moscou, on dirait…

    « Et tout ça, évidemment, sans aucun argument se référant à l’article lui-même »
    Eh bien qu’est-ce qu’il te faut ! tu as lu nos interventions, à Muabid et à moi notamment ?
    Y a pas plus argumenté ! on dirait que tu as raté une analyse de texte…

    Quant à l’article, mon cher Sisyphe, non seulement je l’ai lu, mais je l’ai… ÉTUDIÉ ! smiley
    Tu devrais d’ailleurs en faire autant. Je ne te crois pas dans ce camp propagandiste à la morice, mais puisque tu parles de Staline, tu connais aussi ses « idiots utiles », et là, je crains que ça ne te ressemble déjà davantage…


  • Mouche-zélée 11 avril 2009 16:54

    COLRE

    Toi le grand spécialiste rabbinique de la sémantique, tu devrais prouver à tous içi et maintenant les propos antisémites et néo-nazi de mon blog pauvre chose .

    Pour le peuple élu, la race supérieure, je te trouve très raccourci... ...dans tes arguments, ha ha ha

    Alors question de sémantique, tu n’as aucune leçon à donner à personne .

    Voilà que tout le monde vienne voir ce que COLRE et ses amis trouvent être un blog antisémite .


  • Mouche-zélée 11 avril 2009 16:58

    COLRE

    Je ne suis pas antisémite, je suis anti-crétin .
    En la matière vous êtes bien dotés n’est-ce pas :

    Vidéo 1
    Vidéo 2
    Vidéo 3


  • COLRE COLRE 11 avril 2009 17:52

    « Je suis bien doté en anti-crétin » ???? et « spécialiste rabbinique de la sémantique » ???
    c’est aussi confus que la prose à momo et tout aussi hors sujet… smiley

    Traducteur ?


  • sisyphe sisyphe 11 avril 2009 19:13


    - Je n’ai pas appelé au boycott des articles de morice, j’ai dit que c’est « ce qu’il mériterait ».

    Je ne peux pas rire, là : y a plus les smileys....

    Et sinon, c’est à moi que vous dites de me calmer ?

    En fait d’idiot inutile, là, vous savez vraiment de quoi vous parlez : respect.


  • LE CHAT LE CHAT 10 avril 2009 15:17

    c’est ben vrai ça ! y’a même des négasionistes qui disent sur ce site que Morice n’est pas Morice , mais un agent infiltré d’al Qaida Tourcoing ! smiley


    • plancherDesVaches 10 avril 2009 18:21

      « d’al Qaida Tourcoing »... MDRRRRR


    • kabreras kabreras 10 avril 2009 19:32

      C’est une cellule dormante ... Faut dire qu’il n’y a pas grand chose d’autre a faire la bas que de dormir :D

      Désolé c’était trop tentant !


    • viking 11 avril 2009 13:16

      Je suis d’accord avec Le chat, Morice à lui-seul est une cellule dormante et invisible al Kaïda. Elle est basée à Tourcoing en Europe.

      La DST, Le FBI, l’ex KGB, la STASI ont trouvé des preuves. Ils ont saisi dans un colis destiné à Morice des mouches tsé-tsé en grande quantité avec des œufs et des asticots. Il pratique donc clandestinement l’élevage des mouches tsé-tsé pour endormir tout le monde. Une conclusion s’impose. Morice est une cellule dormante et qu’il sera inculpé avec son chat pour association de malfaiteur en relation avec une entreprise terroriste. En plus le fisc s’est constitué partie civile car l’entreprise n’a pas payé sa patente ni déclaré son chat au service l’émigration. Un chat clandestin et non vacciné contre la rage ça ne passera pas


    • ouallonsnous 3 mai 2009 18:45

      D’al Qaida Tourcoing, mais formé par le MI6 britannique, il ne peux se retenir d’écrire en anglais, bien trop souvent à mon gré pour un « résistant français » à la sarkozye !


    • LE CHAT LE CHAT 10 avril 2009 15:33

      @papy

      "Les religions sont comme les vers luisants :
      pour briller, il leur faut de l’obscurité

      Arthur Schopenhauer


    • CastoR 10 avril 2009 15:32

      Moi, j’aime beaucoup le descriptif des méthodes d’extrême-droite  :

      pilonner l’adversaire de mensonges (il en restera toujours quelque chose) et surtout, l’autre méthode : « un gars isolé, se met en tête de pilonner, et passe son temps à contredire les autres en forum, seul, en se faisant passer pour un autre, ou envoie des mails à la file l’un de l’autre, le plus souvent injurieux et vociférateurs ».

      Pour un peu, on douterait de tout, non ?


      • COLRE COLRE 10 avril 2009 15:57

        Salut Castor,
        Tu crois qu’il nous a fait un autoportrait ? c’est sacrément ressemblant ! smiley


      • CastoR 10 avril 2009 17:37

        Salut Colre, salut papy,

        y’a aussi celle-là, un peu redondante avec le reste, mais efficace quand même  :

        « Et d’imposer leurs vues seules par les méthodes de diffamation, délation, de lynchages et de cabales que nous connaissons. L’arsenal habituel de l’extrême droite confrontée à un contradicteur. »

        Alors au chapitre diffamation, j’ai les reprises de posts d’autres personnes pour me les attribuer et me dire que je suis un nazillon (je ne suis bien entendu pas une exception, chacun a eu son lot)  ;

        Au chapitre délation, j’ai les personnes qui ont vu leur identité, site pro et perso dévoilés  ;

        Au chapitre lynchage, nous avons pêle-mêle les reprises d’IP sur des bases tronquées (numéros partiels par exemple) et conclusion limpide  : nazillon ou facho  ;

        Et au chapitre cabale, la victimisation constante découlant des points précités  : si autant de nazillons sont là à apporter la contradiction, c’est bien évidemment que l’auteur écrit VRAI...  : je prétends tout et n’importe quoi sur qui n’est pas d’accord avec moi, je fais de tous mes contradicteurs des membres d’un même groupe et paf ! une cabale pour démontrer la cabale.

        Bref, oui, je pense qu’il s’agit d’une auto-critique.


      • LE CHAT LE CHAT 10 avril 2009 15:36

        Les manuscrits de la Mer Morte, plus ancienne version connue de la Bible hébraïque, pourraient bien être disponibles sur Internet d’ici cinq ans, a annoncé mercredi une responsable des Antiquités israéliennes

        avec Hadopi , comment on va faire pour télécharger ?


        • CastoR 10 avril 2009 15:48

          Au passage, j’aime aussi beaucoup les charges anti-catho de l’auteur, qui tente de ridiculiser cette religion, et alors même qu’il n’accepte pas que certains, ici, puissent se déclarer islamophobes...

          Il me semble que l’auteur devrait, toutes religions confondues, relire les passages qu’elles contiennent, relatifs au respect de l’autre dans ses croyances.

          Se montrer aussi vindicatif et revanchard envers la religion catholique n’est pas le signe d’une intelligence marquée mais celui d’un esprit étriqué, mesquin et pauvre.

          J’ai déjà eu l’occasion de le dire sur ce site, je ne suis pas croyant mais je considère qu’il faut une force et une abnégation dignes de respect pour croire en quelque chose de supérieur.


          • COLRE COLRE 10 avril 2009 16:42

            Salut Papy,
            Je suis en train de faire un gros effort : essayer le « lire » l’article de morice ! Je sais, pourtant, que ses textes sont des salmigondis où surnagent 2 ou 3 points qui SONT le message qu’il veut faire passer. En fait, si on lit bien l’article, ça n’a ni queue ni tête. C’est du Canada Dry ! ça ressemble à un article sérieux, et c’est en fait une propagande bien cachée : le but n’a aucun rapport ni avec le titre ni avec l’intro en gras.
            J’en appelle à qui veut perdre un peu de temps à cette lecture : la manipulation est en tiroirs, à plusieurs détente : c’est un cas d’école…


          • CastoR 10 avril 2009 17:43

            « La Torah ou la Bible au même rang que la quête du Graal, ça me parle. »

            Je suis pratiquement certain qu’il manque une religion parmi celles à cataloguer quête mystique, mais je n’arrive pas à me souvenir de laquelle...

            Ca « parle » à quelqu’un ?


          • Gül 10 avril 2009 18:36

            Le boudisme ? smiley

            Ah ! Non ? C’est pas ça !!!!


          • 10 avril 2009 16:20

            << Morice, d’Al quaëda ? Drôle d’affiliation. Je le mettrais plutôt du côté du Mossad ou du Bétar >>

            Morice ne se cache pas d’être sioniste, il est membre de la même association qu’Alain Finkielkraut et il le dit ouvertement. Pour çà il est plutôt franc.


            • Gül 10 avril 2009 17:19

              Ici on a un forum poli, avec des gens respectueux des autres , [...] qui bousillent tout.
              [...]
              un gars isolé, [...] passe son temps à contredire les autres en forum, seul, [...], le plus souvent injurieux et vociférateurs
              .

              Hem...heu...Non, rien....


              • CastoR 10 avril 2009 17:57

                L’avantage de cet article, c’est que l’auteur aura du mal à venir nous agonir d’insultes sans avoir l’air d’un con !

                S’il ne veut pas ressembler aux ignobles qu’il a décrits, va falloir qu’il argumente !!!


                • TALL 10 avril 2009 18:16

                  Je suggère aux amis de mettre dans leurs favoris ce lien désormais connu et démontrant de manière définitive le pro-islamisme de morice, car celui-ci va malgré tout continuer de nier l’évidence. Mentir étant existentiel pour lui.

                  Ici, dans cet article, il s’est trouvé le moyen de casser du sucre sur 3 ennemis de l’Islam à la fois : les juifs, les chrétiens et l’extrême-droite.

                  Car il faut savoir que s’il défend l’un, c’est contre les autres ou vice-versa. Et pour mieux le réattaquer + tard.


                  • TALL 10 avril 2009 18:22

                    Bon, aujourd’hui, du fait des travaux, c’est d’une lenteur repoussante, mais en temps normal, ça va bien. C’est le post où il répond « Excellent ! » suite à une apologie sans nuance de l’Islam contre l’occident par le Dr Younes.


                  • Yohan Yohan 10 avril 2009 18:59

                    Salut Tall
                    Dans un sens, nos amis anglais ont peut-être raison de les laisser s’exprimer ainsi. Au moins, les barbus peuvent se lâcher et nul ne pourra dire : je ne connaissais pas les noirs desseins de ces gens là.
                    Pour l’heure, j’observe que les musulmans sont assez frileux à s’opposer frontalement et à se désolidariser de ces barbus fanatiques.
                    Et quand on voit la montée de l’intégrisme religieux en Algérie, au Sénégal comme ailleurs, il y a de quoi être pessimiste.
                    Pendant ce temps là, ces benêts de socialistes continuent de ne rien voir et de na rien entendre...


                  • TALL 11 avril 2009 09:35

                    Salut Yohan

                    Leur point faible, c’est l’émancipation féminine. Un exemple : quand Elisabeth Carré a écrit un article pour dénoncer la violence du Coran contre la femme qu’il traite en être inférieur, on n’y a pas vu Gül. Mais quand un article dénonce la violence envers les femmes sans référence à l’Islam, là on y voit Gül crier bien fort. En clair, elle a la trouille...

                    Le grand point faible des cathos aussi, c’est le sexe. C’est ce qui a vidé les églises d’Europe.


                  • Gül 11 avril 2009 19:20

                    Bonsoir mon Loulou,

                    Je viens de te lire ! Je te manque tant que ça ???

                    Revoies tes sources mon chou.... smiley


                  • Emile Mourey Emile Mourey 10 avril 2009 18:17

                    @ Morice

                    Concernant les écrits esséniens de la mer Morte, vous dites : Entre temps, sur Agoravox, rien de tout ça, bien entendu. Je suis étonné ; plus de la moitié de mes 80 articles publiés ont des rapports ou évoquent le sujet, notamment celui du 26 mars 2008 sur« Jésus ? »

                    Permettez-moi d’apporter les précisions et rectifications suivantes à vos propos.

                    1.La polémique d’un soi-disant retard de publication de ces textes remonte à 1991 ; mais depuis 1992, date de publication des derniers textes par le professeur Eisenman (et non Elsenman comme vous l’écrivez), cette polémique n’a plus lieu d’être. Les textes traduits par Eisenman ne font d’ailleurs qu’ajouter un petit plus à l’immense travail de traduction du professeur Dupont-Sommer, textes publiés en 1983. Mes deux « Histoire du Christ » publiés en 1996 s’inscrivent dans le prolongement de ces travaux, avec la bienveillance de Madame Dupont-Sommer qui a bien voulu m’adresser quelques feuillets de son mari non publiés. Mes deux ouvrages s’inscrivent également dans le prolongement des travaux du professeur Tresmontant, un des plus grands spécialistes de l’ancienne langue hébraïque.

                    2. Rédigés au II ème siècle avant notre ère, les textes dits « esséniens » ne mentionnent évidemment pas les personnages des évangiles qui ne sont apparus dans le cours de l’Histoire qu’au Ier siècle. Il n’en reste pas moins que ces évangiles s’inscrivent dans la continuité de la pensée essénienne. A noter que les Esséniens ne se sont jamais appelés ainsi mais qu’ils ne se considéraient que comme des Juifs, mais des Juifs authentiques, revenus de l’exil de Babylone et porteurs de la promesse d’Abraham.

                    3.En fait de polémique,c’est celle qui m’oppose actuellement à mes détracteurs du ministère de la Culture et de l’Archéologie qui ne veulent pas reconnaître leurs erreurs concernant le fait que nos églises romanes s’inscrivent dans le courant de cet essénisme devenu christianisme.

                    4.Il faut reprendre notre histoire à zéro et commencer, en premier lieu, à remettre à leurs véritables emplacements nos anciennes capitales de Bibracte et de Gergovie.

                    Je compte sur votre soutien et sur celui de toutes les personnes attachées à la recherche de la vérité historique.

                    Emile Mourey


                    • TALL 10 avril 2009 18:26

                      Mr Mourey

                      Merci de vos précisions. Mais morice n’a rien d’un historien comme vous. Ce n’est qu’un vulgaire propagandiste islamiste, niveau colleur d’affiches. Aucun rapport avec vous.


                    • CastoR 10 avril 2009 18:29

                      Et puis il ne vous répondra pas de sitôt, l’est parti en week-end de Pâques !

                      Eh oui ! La religion a du bon, même pour les mécréants !!!


                    • Mouche-zélée 14 avril 2009 19:50

                      Monsieur Mourey

                      A quoi bon se fier à la vérité historique puisque nous savons dès lors que seuls 50 % des Israéliens sont pratiquants .
                      Il est clair que vérité historique ou pas, une grande partie des Israéliens ne lâchera jamais l’affaire, ce, même si la preuve par A + B est apportée .

                      Malheureusement la vérité n’apportera rien d’autre que de cesse de prendre la religion comme prétexte à tout mais ça nous le savons déjà depuis les croisades et la fondation des USA ...


                    • Muadib 10 avril 2009 18:30

                      Je vais me permettre, pour une fois, de faire une critique de l’article de Morice. Point par Point.

                      L’article se base sur la dénoncation du négationisme pour embrayer ensuite sur le comportement douteux d’un internaute vis-à-vis des théories de la mer morte.
                      Assimiler ainsi ces deux comportements relève de l’injure.
                      Voire de la diffamation si l’on considère qu’allier ces deux comportements revient à accuser cet intervenant de falsifier l’histoire (fait précis) et d’adopter les mêmes méthodes que les négationnistes.

                      Il y a ensuite tout un paragraphe décrivant les méthodes attribuées à l’extrême-droite sur internet.
                      Ces méthodes ne sont pas propres à l’extrême-droite mais propre à des intervenants ne supportant pas la contradiction.
                      Le bord politique peut avoir une influence dans le sens qu’il y a une correlation très forte entre le nombre de personnes butées et l’appartenance à un mouvement extrême.

                      Il n’y a strictement aucun lien entre les deux premiers paragraphes et le suivant.
                      L’auteur tente, de manière qui ( voir plus haut) frôle la diffamation, d’assimiler le comportement d’un individu aux méthodes soit disant réservées à l’extrême droite.

                      L’auteur se permet ensuite de considérer cette affaire comme tel.

                      Or, la présomption d’innocence existe, même aux Etats-Unis.
                      Et il n’est fait mention nulle part dans l’article d’une condamnation de l’individu en question.

                      L’auteur explique alors de long en large les polémiques historiques et les interprétations religieuses contradictoires sur les rouleaux de la mer morte.
                      Le seul passage valable de l’article qui ne soit pas rempli de sous-entendus.

                      Sauf, quelques phrases :

                      « La Torah ou la Bible au même rang que la quête du Graal, ça me parle. Epique. De l’Heroic Fantasy avant l’heure ! »

                      Merci de rajouter : Le Coran.

                      Car, au cas où l’auteur l’ignorerait, le Coran se situe dans la continuité de Jésus, considéré comme prophète par cette religion.
                      Donc, si l’on considère la Torah et la Bible ( qui en est sa continuité) au même rang que la quête du Graal, il faut en faire de même pour le Coran.
                      On va mettre cela sur un oubli involontaire de l’auteur.

                      "La visite prochaine en israël du pape réactionnaire ayant passé sa jeunesse dans les jeunesses hitlériennes va-t-elle raviver le débat ? Nul doute que des pancartes avec sa photo à 16 ans vont l’attendre à l’aéroport Ben Gourion !« 

                      Ceci n’a strictement aucun rapport avec l’article.
                      L’auteur passe du concept de chasteté au mariage des prêtres pour ensuite terminer sur la jeunesse du pape actuel.
                      Non seulement ces différents sujets n’ont rien à voir l’un avec l’autre mais ils n’ont rien à voir non plus avec les manuscrits de la mer Morte.
                      De plus, par honnêteté intellectuelle, il serait bon que l’auteur signale qu’un adolescent allemand vivant de 1933 a 1945 n’avait pas la possibilité de refuser son embrigadement dans les jeunesses hitlériennes.
                      Je rajouterais que la seule responsabilité qui puisse être mise en cause est celle des parents de l’actuel pape vu qu’il n’était pas majeur à l’époque des faits.
                      Il n’était ni en sa responsabilité, ni en son pouvoir de refuser cette intégration.

                      L’auteur passe ensuite à l’Apocalypse, texte O combien difficille à interpréter et le résumer à un »come back« du Christ relève de la malhonnêteté intellectuelle.

                      L’auteur détaille ensuite la thèse de l’individu mis en accusation.
                      Pour finalement conclure :

                       »Les Esséniens ne sont pas partis de Jerusalem, et leur secte a bien eu une influence fondamentale sur les chrétiens. Au point que beaucoup s’accordent à dire que le fameux « maître de justice » essénien aurait bien subi le sort du Christ, mais cent ans avant à peu près. Une thèse que confirmerait une pierre singulière, dont on ne sait toujours pas s’il s’agit ou non d’un faux. Le christianisme, mis à mal par l’histoire, comme je le précisais il n’y a pas si longtemps.« 

                      Ceci relève encore de la malhonnêté intellectuelle.
                      Il existe une querelle d’historiens sur les manuscrits de la mer morte ainsi que sur les Esseniens et sur leur influence possible sur les premiers chrétiens.
                      L’auteur tranche le débat de manière totalement subjective »a bien eu une influence...« , »mis à mal par l’histoire« .
                      Ce passage n’a strictement aucune valeur.

                      L’auteur passe ensuite au détail des agissements ( présumés, il faut le rapeller) pour en conclure qu’Agoravox subit les mêmes agissements.
                      Il s’agit de pures suppositions dont les preuves de l’auteur se basent sur la présence d’un individu ayant utilisé un pseudonyme qui l’aurait »trahi« .
                      Or, à aucun moment, il n’y a confirmation que cet individu possédait une centaine de pseudos vu que seul Agoravox peut apporter cette confirmation.
                      L’auteur sous-entend aussi que cet individu est connu »historiquement parlant".
                      Aucune signification n’est donné à ce passage, l’auteur instille le doute de manière totalement subjective.

                      Sur bases d’absence de preuves, l’auteur en conclut qu’Agoravox est aussi frappé par les méthodes de l’individu interpellé aux Etats-Unis.
                      Sans que celui-ci ait été condamné.
                      Sans qu’Agoravox ne confirme les dires de l’auteur.
                      Sans que l’auteur ne puisse avancer des preuves de ses allégations.

                      L’auteur finit ensuite par les derniers développements de l’affaire des manuscrits de la mer morte .

                      En conclusion,

                      Cet article mélange trois sujets totalement distincts :

                      -le révisionnisme et les méthodes adoptés par l’extrême droite sur internet.
                      -le comportement d’un individu poursuivi aux Etats-Unis au sujet d’un débat contradictoire sur les manuscrits de la mer morte
                      -la présence, supposée, sur Agoravox d’un individu aux multiples pseudos et aux comportements douteux.

                      Le simple mélange de ces trois sujets auraient du entraîner le rejet de l’article et sa séparation en trois parties distinctes.
                      L’auteur est aussi, sur certains points, au limite de l’injure et de la diffamation.
                      Sur d’autres, il applique des raccourcis absurdes ( l’enfance du pape actuel, la chasteté, le mariage des prêtres) voire des affirmations péremptoires par rapport à un débat historique toujours vivace.

                      Je finirai par regretter qu’un tel mélange de sujet n’ait pas attiré l’attention de la modération et que celle-ci n’ait pas conseillé à l’auteur de clarifier et de séparer les différentes parties de son texte.


                      • Marsupilami Marsupilami 10 avril 2009 18:36

                        @ Muadib

                        Magistral décorticage. A la modération, j’ai voté pour la parution de cet article rien que pour pouvoir faire la même chose. Tu l’as fait à la perfection et je n’ai donc rien à rajouter, sinon : bravo !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès