Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Une Eglise pas très catholique

Une Eglise pas très catholique

Décidément, l’église catholique nous surprendra toujours.
Après les prêtres pédophiles protégés, les excommuniés d’hier, pour négationnisme, se voient réhabilités par le Pape.
Notre mémoire est courte, ou sélective, et il n’est jamais bien vu de montrer l’église du doigt, mais lorsque les dérapages se multiplient, comment se taire ?
Qui a oublié que les anciens nazis s’étaient mis sous la protection de l’église et avaient coulé des jours heureux dans des monastères en Amérique du Sud ?
Qui se souvient des silences éloquents de Pie XII lors de l’extermination programmée du peuple Juif ? et dont Léo Ferré a fait une si belle chanson : Monsieur tout blanc.
http://www.mp3lyrics.org/l/leo-ferre/monsieur-tout-blanc/
 
Qui se souvient que l’église a toujours été le fer de lance de la colonisation ?
Qui ne se scandalise pas de voir les prêtres pédophiles protégés, et cachés au sein même de la hiérarchie écclésiastique ?
Scandale aggravé lorsque le pape en personne au lieu de condamner les prêtres fautifs s’en prend plutôt à l’immoralité de notre société.
Qui ne s’étonne que les lieux de culte ne puissent servir d’abri aux sans logis ?
Qui ne se scandalise pas des richesses accumulées siècles après siècles par l’église ?
L’église aurait-elle oublié l’ordre donné à Moïse interdisant sculptures ou tableaux dans la maison de Dieu ? (La Bible : exode chapitre 20)
Qui connaît l’importance de son trésor ?
13 millions d’euros en revenus immobiliers, et 32 millions d’euros en placements immobiliers.
 
Mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg.
Ce serait oublier la collection de tableaux de maîtres, des sculptures, et de l’or : l’or partout, dans les habits, sur les murs, dans les coffres…
Ces trésors sont si somptueux qu’ils ont fait l’objet d’une exposition à l’automne 2003 à Utrecht, dans le musée Het Catharijneconvent.
En 2003, le président israélien a réclamé en vain la restitution du trésor du temple que détiendrait le Vatican depuis 70 après jc,
Ce trésor a, selon Israel, été volé par les troupes romaines dans le Temple de Jérusalem, et ramené à Rome à cette époque.
http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=5688.88
Si le Pape vendait une infime partie de son trésor combien de miséreux pourrait-on nourrir ?
 
Un certain Jésus aurait d’après la bible chassé les marchands du temple à grand coup de pieds bien placés.
Gageons qu’il aurait bien à faire aujourd’hui.
Dans son livre « l’apocalypse » Jean Vuilleumier affirme que la « grande prostituée » décrite dans la Bible n’est autre que l’église catholique.
En effet, dans l’apocalypse, cette « grande prostituée », tout comme Rôme, a sa base sur sept collines : « sept montagnes sur lesquelles la femme est assise ».
« elle tenait dans sa main une coupe d’or » : cette image est sur une médaille commémorative, frappée à Rome, en 1823, par ordre du pape Léon XII.
« Elle est vétue de pourpre et d’écarlate, parée d’or de pierre précieuses et de perles »
N’est-ce pas la description des costumes du haut clergé et des ornements d’église ? la tiare d’un pape vaut à elle seule plusieurs millions.
Le pourpre et l’écarlate correspondent aux couleurs imposées aux évèques, archevèques et autres cardinaux.
 
L’affaire qui secoue l’opinion aujourd’hui en rajoute une couche sur le scandale.
Le pape vient de réhabiliter 4 évêques, dont Mgr Williamson excommunié pour négationnisme : Il avait contesté l’existence des chambres à gaz lors de la dernière guerre mondiale et il appartient à la « confrérie » de Monseigneur Lefebvre.
 Bien sûr, les évêques de France réprouvent les propos de Mgr Williamson, et disent que cette décision papale les a pris tous de court.
Aucun d’entre eux n’a été informé auparavant, (comme cela avait été le cas en 2007 pour le rétablissement de la messe en latin) de cette décision.
 
Comme nous avons la mémoire courte, il est important de rappeler que Benoit XVI, alias Joseph Ratzinger est né en 1927 en Allemagne, et qu’il a été membre des jeunesses hitlériennes.
Il s’est enrôlé dans les services auxiliaires antiaériens jusqu’à la fin de la guerre.
Ratzinger est devenu pape, et ses choix sont connus :
Il n’aime pas la laïcité, l’homosexualité, l’avortement, la contraception, les femmes prêtres, et l’oecuménisme des franciscains d’Assise.
Nous voilà fixé.
Aujourd’hui, on sait ce qu’il aime :
Le célibat des prêtres, le mariage et la famille, l’eucharistie, les indulgences et l’Opus Deï,
On pourra, à partir d’aujourd’hui y rajouter : les évêques négationnistes.
 
Car comme disait un vieil ami africain :
« Un homme plein de vices finit un jour ou l’autre sous écrou ».

Moyenne des avis sur cet article :  2.47/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

195 réactions à cet article    


  • Jim 3 février 2009 11:52

    Message de Pie XII à l’occasion de Noel 1942 :

    "les centaines de milliers de personnes qui, (...) par le seul fait de leur nationalité ou de leur race, ont été vouées à la mort ou à une extermination progressive"

    Est -ce silencieux ?

    Vous ne faîtes que rappeller des phrases toutes faites, cet article ne fait état d’aucune recherche.

    Moi ça me rappelle ce proverbe africain :

    Il est facile de frapper un lion mort.


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 13:06

      Jim,*

      avoir la foi n’empêche pas de garder les yeux ouverts.
      ce que j’ai affirmé dans cet article est vérifiable, et sans contestation possible,
      merci de me dire ce que vous voulez contester.
      le silence du pape au moment de l’extermination programmée du peuple juif est indéniable.
      et les déclarations faites après cette extermination sont encore plus condamnables.


    • Jim 3 février 2009 13:49

      Réagir en 1942 ne me parait pas tardif.


    • Jim 3 février 2009 13:50

      A L’auteur.

      Savez vous quand à eut lieue l’interview de Williamson ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 15:10

      Jim,

      la foi peut soulever des montagnes, j’en conviens,
      mais elle ne peut pas travestir la vérité,
      si vous voulez soulever le débat uniquement sur la position du pape pendant la seconde guerre mondiale, je veux bien relever le défi,
      les documents sont accablants,
      et les belles déclarations après guerre font souvent long feu,
      on connait les dérives en communications qui ont suivi cette horrible guerre,
      (excusez moi du pléonasme)
      mais à la libération, il y a eu beaucoup de manipulation de la vérité.

      sauf que le débat principal lancé dans l’article est la richesse effarante de l’église catholique,
      richesse qu’un chrétien ne peut accepter.
      ou alors, il faudra réecrire la bible.


    • Canine Canine 3 février 2009 15:31

      1942, c’est pas "après", relisez vos leçons d’histoire au lieu d’en donner.


    • Jim 3 février 2009 15:42

      C’est vous qui donnez de la valeur à ce que possede l’Eglise.
      La plupart des choses que possèdent l’Eglise et le Pape sont issus de dons.
      C’est peut être inimaginable dans notre contexte marchand, mais fût un temps, certains préferaient offrir leurs biens et leurs services à l’institution qui leur permettrait de sauver leur âme.
      Ceux qui ont fabriqués des calices en or, des chappes en tissus précieux etc... ne l’ont jamais fait contre rémunération.
      Mon propre père, ébéniste à la retraite à fabriqué du mobilier magnifique pour sa petite église.
      Vous preferez critiquez les richesses qu’une institution bi-millénaire à acquise par le dons de ses fidèles, mais j’ai l’intime conviction que vous ne vous indignerez jamais des "oeuvres d’art" qui ornent nos rond points, et qui ne sont en aucun cas le don des artistes locaux. Je pense que vous ne vous indignez pas non plus des richesses acquises par tel ou tel grand patron, pourtant ces oeuvres ont été acquises avec le fruit des dividendes du travail de ses "petites mains" qui généralement gagne pas plus que le SMIC.

      Là ou je pense que vous avez tord c’est que vous ne tenez pas compte du fait qu’autrefois, le don à Dieu était courant et il n’y avait aucune notion de valeure du don puisqu’on offrait pas à un autre homme, mais à Dieu.


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 21:11

      votre père a fabriqué du mobilier pour une petite église,
      pourquoi pas,
      en échange de quoi ?

      a vrai dire je n’ai jamais compris comment on pouvait promettre a des humains une absolution de leur péché en échange de "je ne sais quoi" ?
      s’enfermer dans un isoloir et déballer son sac, d’une façon quasi unanime, pour se soulager, et obtenir un pardon, venu de qui ? au nom de quoi ?
      çà n’a franchement pas de sens.
      la conscience d’un etre humain lui appartient,
      s’il a quelque chose a se reprocher, la seule solution, à mon humble avis, est d’aller demander pardon a celui qu’il a blessé...
      c’est trop facile de vouloir se disculper dans l’anonymat...
      et cela n’a aucun sens,
      a mon avis,

      et a votre avis ?

      ceci dit, même si nous sommes, par votre faute, largement sorti du sujet, rien ne vous empeche de répondre.


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 21:59

      Ben,
      assez d’hypocrisie,
      n’est il pas plus simple d’aller voir celui a qui l’on a fait préjudice et de lui demander pardon ?
      que signifie cette parodie d’absolution, en récitant un certain nombre de pater noster ?
      ne trouvez vous pas cela totalement ridicule ? et surtout déplacé.

      certes, il faut du courage pour reconnaitre sa faute vis a vis de celui qui a été offensé, mais cela a au moins un sens,
      tandis que, à l’abri d’un conféssional, bien caché, dans le noir, avouer sa faute a un autre homme, qui n’est pas impliqué directement est d’une lacheté (excusez moi, je ne trouve pas d’autres mots) totale,

      enfin, c’est vous qui voyez.


    • Jim 3 février 2009 22:19

      Olivier,

      Désolé, mais vous vous méprenez. Mon père ou quiconque, qui dans le cadre de l’eglise (ou autre) participe au bien commun, en donnant de sa personne, de ses talents, ou de ses sous, ne le fait pas pour "se faire pardonner quelquechose". Pensez vous que ceux que les bâtisseurs de cathédrales étaient des petits hommes fourbus, emplis de fautes qui pour se faire pardonner taillaient des pierres ? Dans un autre registre, pensez vous que les ecclesiastes engagés dans des actions humanitaires agissent parce qu’ils ont peur d’aller en Enfer ? Pensez vous que ce l’homme fait de beau, il le fait parce qu’il craint ? Ce n’est pas serieux.
      On est charitable quand on aime, point barre. On fait le bien autour de sois quand on aime.
      En aucun cas on fait bien pour se faire bien voir, ou sinon l’esbrouffe ne dure que peu de temps.

      Concernant la confession, ce n’est pas le sujet. Si vous souhaitez avoir une discussion sur ce propos, bien volontier.

      Vos raisonnements sont compréhensibles, mais votre analyse se fait avec bien trop peu de paramètres.

      Une petite citation de Saint Paul (c’est un philosophe trop peu cité à mon goût) :

      Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 12,31.13,1-13

      Parmi les dons de Dieu, vous cherchez à obtenir ce qu’il y a de meilleur. Eh bien, je vais vous indiquer une voie supérieure à toutes les autres. Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, je ne suis plus qu’airain qui sonne ou cymbale qui retentit. Quand j’aurais le don de prophétie et que je connaîtrais tous les mystères et toute la science, quand j’aurais la plénitude de la foi, une foi à transporter des montagnes, si je n’ai pas la charité, je ne suis rien. Quand je distribuerais tous mes biens en aumônes, quand je livrerais mon corps aux flammes, si je n’ai pas la charité, cela ne me sert de rien. La charité est longanime ; la charité est serviable ; elle n’est pas envieuse ; la charité ne fanfaronne pas, ne se gonfle pas ; elle ne fait rien d’inconvenant, ne cherche pas son intérêt, ne s’irrite pas, ne tient pas compte du mal ; elle ne se réjouit pas de l’injustice, mais elle met sa joie dans la vérité. Elle excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout. La charité ne passe jamais. Les prophéties ? elles disparaîtront. Les langues ? elles se tairont. La science ? elle disparaîtra. Car partielle est notre science, partielle aussi notre prophétie. Mais quand viendra ce qui est parfait, ce qui est partiel disparaîtra. Lorsque j’étais enfant, je parlais en enfant, je pensais en enfant, je raisonnais en enfant ; une fois devenu homme, j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant. Car nous voyons, à présent, dans un miroir, en énigme, mais alors ce sera face à face. A présent, je connais d’une manière partielle ; mais alors je connaîtrai comme je suis connu. Maintenant donc demeurent foi, espérance, charité, ces trois choses, mais la plus grande d’entre elles, c’est la charité.


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2009 07:55

      Jim,
      évoquer la charité comme le fait Paul dans le texte que vous nous proposez est une chose, la mettre en pratique semble bien plus difficile pour l’église catholique,
      récemment, des membres bien pensant de cette église se sont réunis pour évoquer le "partage des richesses de l’église" et le donner aux plus pauvres d’entre nous,
      de beaux discours,
      hélas, c’est jusqu’à ce jour resté à l’état des belles paroles,


    • Proto Proto 3 février 2009 11:54

      C’est un dossier à charge contre l’église ou un plaidoyer anticlérical primaire ?
      « Si le Pape vendait une infime partie de son trésor combien de miséreux pourrait-on nourrir ? »
      Non mais quoi vous êtes réellement sérieux en disant ça ?

      Vous auriez un début d’explication sur la réhabilitation des prêtres négationnistes ?
      Ca ça m’aurait intéressé.


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 13:09

        anticlérical ?
        commes vous y allez !!!
        il s’agit de constater ce qui se passe aujourd’hui.
        vous n’etes donc pas au courant de la décision du pape concernant la levée de l’excommunication de William Richardson ?
        il va falloir vous renseigner.
        c’est une information connue de tous.
        et scandaleuse.


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 13:26

        Proto,
        je ne suis pas anticlérical primaire,
        seulement un observateur attentif de la vie de nos sociétés,
        et je pense sérieusement que le Christ, (si vous y croyez ?) n’aurait jamais accepté la richesse somptueuse de l’église catholique actuelle,
        et vous ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 21:16

        Proto,

        etes vous sérieux ?
        vous n’etes pas manifestement au courant de la décision de Benoit 16,
        donc vous habitez une autre planète,
        ou vous ne lisez pas la presse,

        mais vous avez internet,
        donc il ne doit pas être trop difficile pour vous de connaitre la réalité,
        il vous suffit de la chercher,

        maintenant un doute me viens,
        vous n’en avez peut etre pas l’envie ?
        et là, je ne peux rien faire pour vous.
        désolé.


      • Tristan Valmour 3 février 2009 12:20

        Article d’un anticléricalisme primaire qui énonce des faits et des opinions sans jamais en expliquer l’origine, par manque d’instruction.

         

        Si l’ostentation dont fait preuve l’Eglise est éloignée des textes sacrés, comment chiffrer la fortune de l’Eglise ? De quelle Eglise parlez-vous ?

         

        L’Eglise catholique romaine, pour ne parler que d’elle, est certes coupable d’un grand nombre de faits, dont vous mentionnez quelques-uns,  et ses dignitaires ne méritent pas tous d’en faire partie, mais en quoi cela remet-il en cause son existence, le message qu’elle porte, le travail accompli par les prêtres de base, l’aide apportée par les organisations caritatives qu’elle pilote, la politique qui a vu la chute du mur de Berlin, etc. ?

         

        Allez, vous me ferez trois avé et deux pater pour la peine. Et une relecture de la Doctrine Sociale de l’Eglise ne serait pas de trop. Sans oublier l’histoire de l’église catholique des origines à nos jours.

         

        Bien à vous

         


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 13:13

          Tristan Valmour,
          reprenez votre sang froid,
          la bonne nouvelle du jour, c’est au moins que vous ne contestez pas les graves fautes commises par l’église catholique,
          ne faites pas la confusion.
          je ne m’en prend pas à la foi des chrétiens,
          mais je m’en tiens aux seuls faits.
          trouvez vous acceptable le faste et le luxe qui se sont installés dans l’église catholique ?
          pensez vous que toutes les vérités sont bonnes a dire ?
          ou bien, faut-il , pour faire profil bas, d’oublier les scandales ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 22:08

          tristan valmour,

          c’est un scoop que vous nous offrez,
          l’église catholique a fait tomber le mur de berlin,
          rien que çà !
          pendant que vous y etes, vous pourriez affirmer qu’elle a guidé archimède lorsqu’il a trouvé la logique de la pesanteur ?
          écoutez, je n’ai rien perso contre l’église catholique, ou n’importe quelle église,
          j’ai seulement voulu évoquer des faits,

          et les faits sont tétus,
          même quand ils dérangent,
          et manifestement, mon article en dérange quelques uns,
          je le regrette,
          si ils se sont sentis visés dans leur foi, ce n’était pas le but de cet article,
          je veux seulement attirer leur attention sur des faits incontournables, incontestables, qui permettent de poser la question :
          ou est l’église catholique actuelle ?
          comment réagissez vous à toutes ces mauvaises nouvelles,
          et je suis désolé de m’apercevoir que la réponse que j’ai, en majorité, des catholiques est :

          plongeons la tête dans le sable, et n’ouvrons pas le dialogue.

          je trouve çà triste et dommage,
          enfin, c’est vous qui voyez.


        • oncle archibald 3 février 2009 12:40

          "Ratzinger est devenu pape, et ses choix sont connus :

          Il n’aime pas la laïcité, l’homosexualité, l’avortement, la contraception, les femmes prêtres, et l’oecuménisme des franciscains d’Assise.
          Nous voilà fixé."

          Pourriez vous m’éclairer sur ce qui vous permet d’écrire que le pape actuel n’aime pas l’œcuménisme des franciscains d’Assise ? Pour le reste il n’y a aucune raison de s’étonner de ces "choix" s’agissant du chef spirituel de l’Eglise Catholique.

          • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 13:16

            Oncle Archibal,

            vous n’avez manifestement pas ouvert le lien que j’ai donné.
            tout ce que j’ai écrit a la fin de l’article n’est que du copié collé,
            je vous ai donné le lien,
            vous ne l’avez manifestement pas ouvert,
            et il est malheureusement que la preuve d’une réalité que vous voulez contester.
            comme vous, j’aimerais que cela ne soit que de l’intox.


          • oncle archibald 3 février 2009 15:41

            Désolé mais je ne trouve que deux liens dans votre article, l’un vers la chanson de Férré et l’autre traitant du « trésor des Juifs » qui serait détenu par le Vatican...

            En revanche j’ai eu la curiosité d’aller sur un site très proche du Vatican qui rapporte quotidiennement les faits, gestes et paroles du pape, j’y ai lu le message qu’il a fait diffuser pour les rencontres d’Assise de 2006, et je ne trouve dans cet écrit rien qui puisse confirmer ce que vous avancez, même si on ne retrouve pas, en effet, l’enthousiasme communicatif de son illustre prédécesseur.


          • oncle archibald 3 février 2009 17:00

            Votre lien permet de se faire une oipinon sur les problèmes de l’église autant que les sites des marchands d’éoliennes sur l’électricité produite par les centrales nucléires... Vos certitudes s’appuient sur des affirmations partisanes et non pas objectives. Désolé mais vos preuves n’en sont pas !


          • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 17:32

            Oncle Archibald,

            votre réaction est surprenante,
            je vous donne le lien qui confirme ce qui est écrit dans l’article, et vous le contestez,
            pour vous convaincre, il vous suffirait tout simplement de demander au Pape, ou a son service de communication s’il est pour :
            l’homosexualité...
            perso, je ne doute pas de la réponse...
            s’il est pour le préservatif...
            il s’est exprimé plusieurs fois la dessus,
            mais la aussi, vous pouvez demander la confirmation,
            s’il est pour la laïcité, les femmes prètres, le mariage des curés...etc
            ou tout ce que vous voudrez...
            la réponse est connue de tous,
            Benoit 16 n’en fait pas mystère,

            le mystère est plutôt :
            pourquoi vous contestez ce qui est écrit, sachant pertinemment que c’est vrai.
            çà m’intrigue.


          • oncle archibald 3 février 2009 18:23

            Mais non, je ne conteste rien de ce que vous écrivez ci-dessus, seulement certains points bien précis de vos affirmations péremptoires..

            Je dis simplement que vous et le site que vous m’avez donné en lien en guise de "preuve", exprimez une opinion qui est ce qu’elle est et que je résume sommairement en disant que vous bouffez du curé. Le pape ex-qualité d’autorité morale des Chrétiens, exprime une opinion sur divers faits de société. Vous ne partagez pas cet avis, ce qui est votre droit, mais n’établit pas pour autant que votre parole et celle de vos potes soient à considérer comme des vérités premières s’imposant au reste de l’humanité...

            Suis-je assez clair cette fois ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 21:21

            oncle archibald

            bouffer du curé ?
            moi ?!
            vous exagerez :
            d’abord parce qu’il ne viendrait pas à l’idée un seul instant de manger mon semblable,
            même si c’était un curé,

            vous etes excessif,
            je soulève un problème évident,
            et il évident que çà vous gène.
            pourquoi faire l’impasse d’une discussion ?
            contestez, arguments à l’appui ce qui est affirmé dans l’article, et je suis pret a vous répondre,
            mais s’il vous plait, ne tombez pas dans le panneau d’une réponse évasive.
            çà m’ennuierait que vous le méritiez.
            au moins pour la richesse du débat.


          • oncle archibald 4 février 2009 09:54

            Olivier Cabanel : vous m’écrivez « pourquoi faire l’impasse d’une discussion ? Contestez, arguments à l’appui ce qui est affirmé dans l’article, et je suis prêt a vous répondre, mais s’il vous plait, ne tombez pas dans le panneau d’une réponse évasive. Cà m’ennuierait que vous le méritiez, au moins pour la richesse du débat. »

            Force est de constater que c’est votre article qui affirme, que dis-je qui assène, des « vérités premières » sans le moindre commencement de début d’argumentation.

            La levée de l’excommunication des quatre évêques était un préalable à la discussion qui fera que peut-être, s’ils acceptent Vatican II, ils seront réintégrés. L’Eglise qui paie ses « permanents » au smic ne peut pas être taxée de gaspiller ses ressources. L’église qui vole le trésor des Juifs pour le cacher au Vatican en 70 après JC fait rigoler tout le monde... bref... en résumé un article vide dans lequel vous épanchez votre bile sur une communauté qui ne vous plait pas.

            Ca ne sont pas vos contradicteurs qui manquent d’arguments, mais vous et ceux qui comme vous, font encore leur fond de commerce d’un anticléricanisme primaire qui était plus à la mode il y a un siècle.

            Quand aux clergé pédophile ou négationiste, vous faites de cas particuliers très regrettables la règle. Non le clergé n’est ni pédophile ni négationiste, il y a en son sein quelques moutons noirs comme dans toute autre communauté et bien entendu tous les Chrétiens préféreraient qu’il n’en soit pas ainsi. Je suis surpris que vous ne ayez pas ressorti le curé d’Uruffe pour affirmer que tous les prêtres sont des violeurs et des assassins. Un oubli sans doute. Dites moi merci.


          • Yannick Harrel Yannick Harrel 3 février 2009 13:44

            @auteur

            Bonjour,

            Le pape vient de réhabiliter 4 évêques, dont Mgr Williamson excommunié pour négationisme : Il avait contesté l’existence des chambres à gaz lors de la dernière guerre mondiale et il appartient à la « confrérie » de Monseigneur Lefebvre. 

            Attention, le choix des mots est très important ! Les autorités ecclésiastiques n’ont pas réhabilité mais levé l’excommunication : la différence est majeure bien que les médias telles des harpies sevrées de scoop ont fondu toutes serres ouvertes sur le pauvre Benoît XVI. Il ne s’agit en aucune façon d’un retour au sein de l’institution de l’Eglise ! Le cas des intégristes sera étudié au fond postérieurement, il s’agit juste d’une ouverture ayant pour vocation d’amorcer un dialogue que l’on sait déjà fragile (et dont l’opposition est déjà très forte au sein même de l’Eglise) pour ramener les brebis égarées dans le cheptel, ce en quoi on ne peut reprocher à l’ex-cardinal Ratzinger de suivre les préceptes du Christ tel qu’enseignés dans le Nouveau Testament.

            Cordialement


            • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 14:35

              Yannick carrel,
              vous jouez sur les mots,
              y a t-il d’apres vous une différence notable entre une contre-vérité et un mensonge ?
              lever l’excommuniation et réhabiliter ces évêques, celà ne fait pas beaucoup de différence,
              voire pas du tout,
              seul un jésuite peut "s’amuser" à chercher des différences là ou il n’y en a pas,mais la réalité est là.
              cruelle,
              le pape actuel semble porté par une volonté d’éffacement de la mémoire,
              certes pardonner est une chose louable,
              mais pardonner ceux qui persistent et signe n’est pas moralement défendable.
              et je ne crois pas que cela désserve l’image même des catholiques,
              j’espère, car je suis encore un peu naïf, avoir un autre son de cloche, et de réponse de la part des catholiques,
              l’avenir nous le dira.


            • Lapa Lapa 3 février 2009 14:55

              C’est marrant de faire un article sur ce qu’on voudrait que soit l’eglise catholique. Et ne pas savoir la différence entre une levée d’excommunication et une réhabilitation. Et encore moins entre la réhabilitation de pratiques d’ex fidèles et l’approbation du discours (fort criticable) d’une personne.

              Et vous dites que le commentateur joue sur les mots ?

              La bonne blague.


            • licorne 3 février 2009 17:41

              juste une petite rectification, que je tiens a faire car elle montre votre facon de voir de traiter les choses :


              Vous avez ecrit : "Le pape vient de réhabiliter 4 évêques, dont Mgr Williamson excommunié pour négationnisme : Il avait contesté l’existence des chambres à gaz lors de la dernière guerre mondiale et il appartient à la « confrérie » de Monseigneur Lefebvre."


              Mgr williamson et les autre eveque n’ont pas etait excomunier pour negationnisme !!!! mais parce qu’il ’ot pas accepter l’application du concile Vatican II. Ce qui n’a rien a avoir ave du negationnisme. Leur excomunication et dut a un different sure des principe liturgique et dogmatique.

              Le fais que mgr williamson soit negationniste n’a rien a voir avec cette excomunicaion, vous avez tournez la phrase de maniere a lui faire dire que vous vouliez et non en rapportant un fait !!!! 

              autre fait interressant c’est le terme de "confrerie" qui definie un "regroupement de laïques obéissant aux mêmes principes religieux" or dans le cas present il n’y a pas que des laïc, il s’agit a ce titre de "communauté", je sais je koue sur les mots mais les mots que vous utilisé ainsi que la facon dont vous les utilisez montre bien votre engagement contre l’Eglise catholique, parce que a prioris les autre chretien ne vous derange pas.... (ce qui pourrais paraitre etrange, ou plutot logique suivant l’idée qui me viens a l’esprit) 

              Nul doute que vous seriez heureux que ’lEglise catholique disparaisse, mais que vous a t elle fait ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 22:16

              l’église ne m’a rien fait,
              rassurez vous,
              ne tombez pas dans la parano,
              j’ai de l’estime pour tous les êtres humains, quelle que soit leur religion,
              mais je n’aime pas la tournure que prend votre commentaire,
              vous suggerez que mon article est dirigé.
              avec la volonté de nuire.

              c’est grave.

              il faut faire attention a ce que l’on écrit.
              tout ce que j’ai écrit est vérifiable,
              que cela vous dérange, je le conçois,
              mais donnez moi au moins un argumentaire construit,
              plutot que le minable discours que vous tenez.

              toutes les religions du monde se rejoignent au moins sur un concept :
              aimez vous les uns les autres,
              ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fit,

              je dois vous dire que le pape benoit 16 ne m’encourage pas à défendre votre culte.
              et si il vous reste un peu de lucidité, vous devriez vous interroger.


            • hyppophos 4 février 2009 08:24

              "il faut faire attention a ce que l’on écrit.
              tout ce que j’ai écrit est vérifiable,
              que cela vous dérange, je le conçois,
              mais donnez moi au moins un argumentaire construit,
              plutot que le minable discours que vous tenez.
              "


              "Mgr Williamson excommunié pour négationnisme"

              ca par exemple c’est totalement faux. il a été excomunié latae sententia pour avoir été nommé évèque contre l’avis du pape il n’y a aucun lien entre la levé d’excomunication et le négationisme


            • Tonton Tall 3 février 2009 14:04

              L’article est une charge anti-cléricale, certes, ce qui a évidemment le don d’énerver certains, mais l’essentiel des faits cités est réel et bien connu...
              L’auteur en a même oublié un que je rappellerai ici : c’est l’installation d’un couvent carmélite à Auschwitz pendant des décennies, jusqu’à ce que Jean-Paul 2 finisse quand même, sous la pression de l’opinion, par l’en faire partir....Ouf !
               


              • antitall antitall 3 février 2009 14:18

                Ah tu nages en eau claire,mon Tallchounet ,ton thème préfèré !!! Bouffer du curé ! t’as raison,ces bouffons ne croient même plus dans leurs propres conneries ,ils déraillent complétement....mais je rajouterai tout de même que si l’église n’est plus dans l’esprit chrétien originel,les imams,les mollahs et les rabbins non-plus .........ils ont tout simplement oublié le fondement même de leurs sectes,...l’AMOUR...


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 14:25

                antitall
                merci de ton message,
                en eau claire !
                c’est bien le mot qui convient,
                un dicton évoquait "vivre d’amour et d’eau fraîche",
                pour l’amour, l’église catholique qui devrait en faire son drapeau est assez loin du compte, du moins en ce qui concerne celle de Ratzinger..
                pour l’eau fraîche, elle semble troubler ceux qui ont la foi,
                mais toute vérité n’est elle pas bonne à dire ?
                c’est à leur conscience d’être charitable et éclairé que je m’adresse.
                espérons que les réponses seront à la hauteur du message.
                encore merci.


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 14:28

                Tonton tall,
                ceux qui sont ennervés par l’article devraient se souvenir d’un dicton toujours d’actualité,
                "il n’y a que la vérité qui fâche"
                si au moins cet article leur permet de faire lucidement le tour de la question, celà aura permis au moins d’avancer ...
                je ne m’attaque pas aux "croyants"
                je respecte leur foi,
                mais je pense, et crois qu’il y a des choses que l’on ne peut pas laisser passer sans réagir.*
                et merci de ton soutien.


              • oncle archibald 3 février 2009 16:01

                « il n’y a que la vérité qui fache » dites vous en guise de preuve de ce que vous avancez, peut être un peu imprudemment ... Je vous ai répondu en ce qui concerne le lien absent et les rencontres d’Assise, nous pourrions nous interesser à vos sources concernant le trésor volé par le vatican en l’an 70 après JC ... hum-hum ... Il ressemblait à quoi le Vatican en l’an 70 aprs JC ? Donnez moi un lien que je puisse aller consulter les plans Monsieur l’architecte...


              • Tonton Tall 3 février 2009 16:01

                antitall
                je n’ai jamais caché mes valeurs... contrairement à d’autres
                et je peux te dire par expérience justement, que les pro-cléricaux masqués, je les repère vite
                et ton grand pote là, il est clair comme du jus de chique

                Cabanel
                la seule réplique correcte qu’ils pourraient nous faire, c’est qu’on tire un peu sur l’ambulance
                du moins en Europe, où l’audimat catho est en chute libre, remplacé progressivement par les évangélistes et autres ....ce qui nous fait une belle jambe.
                en cause ?
                essentiellement leur médiévalisme sexuel... rien d’autre, hélàs
                et ça ne risque pas de s’arranger avec le boche


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2009 16:12

                voici le lien,
                si ce n’est pas celui que vous attendez, faites moi signe...

                http://atheisme.free.fr/Religion/Benoit_16.htm


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès