Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > USA : un prêtre catholique prend la défense des pédophiles !

USA : un prêtre catholique prend la défense des pédophiles !

Âgé de 79 ans, Benedict Groeschel, prêtre catholique franciscain très estimé du diocèse de New York, a soulevé un tollé général aux Etats-Unis lors de la publication d'une intervew accordée sur le site web du "National Catholic Register", le 27 août dernier, où il prenait clairement la défense des pédophiles. L'Église catholique, dont le blason est déjà bien terni par les nombreuses affaires de pédophilie au sein du clergé américain, pouvait largement se passer de telles déclarations particulièrement choquantes !

L'homme d'église a d'abord pris la défense de Jerry Sandusky, un entraîneur de football de la Pennsylvania State University, impliqué dans une cinquantaine de crimes pédophiles. Il a déclaré à son sujet : "Ce pauvre homme a fait ça pendant des années. Pourquoi personne n'a rien dit ? Apparemment, certains enfants étaient au courant et n'ont rien dit. Vous savez, jusqu'à il y a quelques années les gens n'avaient pas gravé dans leur esprit qu'il s'agit d'un crime." Dans son élan, il poursuit en estimant qu'un pédophile pris pour la première fois ne devrait pas aller en prison car son intention n'est pas de commettre un crime...

Et ce n'est pas tout, ! Benedict Groeschel poursuit dans sa lancée : "Les gens gardent cette image en mémoire, celle d'un psychopathe. Mais ce n'est pas le cas. Imaginons un homme qui vit une grave dépression et un jeune homme qui se tient près de lui. Souvent, le jeune homme de 14, 16 ou 18 ans est celui qui est le séducteur."

L'article a été retiré du site web du "National Catholic Register" qui a tenu à présenter ses excuses. Sa rédactrice en chef, Jeannette R. De Melo a déclaré que "la pédophilie n'est jamais excusable. La publication de certains passages de l'entretien a été une erreur éditoriale pour laquelle nous vous prions de nous excuser." L'interview n'a pas été relue car elle provenait d'un religieux bien connu, au dessus de tous soupçons. Quant à l'archidiocèse de New York, il a pris ses distances avec Benedict Groeschel en se désolidarisant totalement de lui.

Le prêtre a également tenu à s'excuser : "Mon intention n'était pas de mettre en cause la victime, écrit-il. Un prêtre (ou n'importe qui) qui abuse d'un mineur a toujours tort et est toujours responsable. Mon esprit et ma manière de m'exprimer ne sont plus aussi clairs qu'ils ne l'ont été. J'ai passé ma vie à aider autrui du mieux que je le pouvais. Je regrette sincèrement tout le mal que j'ai pu causer par mes propos."

Mais des excuses suffisent-elles pour effacer de telles déclarations ? L'âge avancé du père franciscain n'est pas non plus une raison valable pour lui accorder des circonstances atténuantes. Les propos ne sont pas ceux d'un vieillard sénile. Ce sont ceux d'un homme d'église lucide, connu pour ses nombreux articles et plusieurs passages à la télévision, qui semble éprouver une certaine nostalgie de l'époque où les crimes pédophiles n'étaient pas dénoncés, où le silence était la règle d'or.

Après l'accueil de Michelle Martin, la monstrueuse complice et ex-épouse de Marc Dutroux, par les soeurs clarisses du monastère de Malonne, en Belgique, et maintenant les propos odieux de Benedict Groeschel, il semblerait que plusieurs membres du clergé catholique aient une prédisposition particulière pour pardonner certains crimes...


Moyenne des avis sur cet article :  2.76/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • Romain Desbois 1er septembre 2012 09:49

    j’ai vu sur LCP un reportage où un curé en France sévissait de même manière et qui a été dénoncé par un membre de la paroisse et soutenu par un autre curé.

    Le pire c’est que ceux qui ont dénoncé ce violeur d’enfants loin d’être soutenus ont été menacés et mis au ban de la communauté par les instances religieuses.

    Je crois que pour beaucoup la peur et la honte du scandale est pire que le crime lui même.

    Désolé je n’est pas retrouvé le lien de l’émission.


    • Romain Desbois 1er septembre 2012 09:59

      Désolé je n’ai pas retrouvé le lien de l’émission :

      Je crois que c’était cette émission dont malheureusement la réécoute ne semble pas être proposée :

      "

      Pédophilie, tu ne parleras point

      Genre : Documentaire SociétéPays : France - Date de sortie : 2011Réalisateur(s) : Linda Bendali, Romain Icard

      Résumé :
      L’affaire est embarrassante pour la Communauté des Béatitudes : l’un de ses membres, le moine Pierre-Etienne, avoue des faits d’agression sexuelle sur des enfants de la communauté. Conscient de sa pathologie, il avait pourtant averti sa hiérarchie et demandé de l’aide. Mais, durant près de 20 ans, il n’a jamais été dénoncé, arrêté ou même éloigné des enfants. Surtout, ceux qui ont tenté de briser le silence auraient été sanctionnés.
      "
       

    • Romain Desbois 1er septembre 2012 14:16

      c’est étrange , même lorsque l’on donne qu’une information, on est moinsé.

      Est-ce que ceux qui protègent les pédophiles au sain de l’église serait aussi à l’oeuvre sur Agoravox.


    • Romain Desbois 1er septembre 2012 16:55

      oups au saint de l’église voulais-je écrire ?
      Ou peut-être au malsain de l’église...
      Je ne sais plus ....

      De toutes façons l’église a toujours porté le diable en son sein. C’est même le premier et le plus efficace de ses rabatteurs de brebis égarées.


    • Dzan 1er septembre 2012 10:19

      L’un dans l’autre, il n’a pas tout à fait tort ! Lol


      • Antoine Diederick 1er septembre 2012 10:50

        A Alyt,

        les religions servent parfois de défouloir aux pulsions irrationnelles et ce d’autant plus fort lorsqu’il faut trouver des boucs émissaires à la mauvaise marche du monde...


      • Romain Desbois 1er septembre 2012 11:02

        2 milliards de Chrétiens ?????

        Ces chiffres ne sont pas vérifiables.

        De plus on ne peut pas dire à la fois que la majorité des humains est croyante, qui plus est de croyance issue de la Bible et affirmer que l’Etat du monde actuel n’est pas de leur responsabilité.


      • beneolentia beneolentia 1er septembre 2012 11:28

        Selon Wikipédia les Chrétiens représentent 33.06% (en 2005)

        Selon Google la population mondiale est de 6 973 738 433 (en 2011)

        Donc, en gros 6 973 738 433 / 3 = 2.324.579.477

        Donc, cela donne plus de deux milliards de chrétiens.

        sources :
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Religion

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:AdherentsReligionsPourcentageMondial.png

        http://www.google.fr/publicdata/explore?ds=d5bncppjof8f9_&met_y=sp_pop_totl&tdim=true&dl=fr&hl=fr&q=population+mondiale


      • Romain Desbois 1er septembre 2012 12:29

        et wiki machin se base sur quoi pour donner ses chiffres ?


      • foufouille foufouille 1er septembre 2012 13:45

        vu les eglises vides, sont pas en france, les croyants


      • oncle archibald 2 septembre 2012 17:19

        " De plus on ne peut pas dire à la fois que la majorité des humains est croyante, qui plus est de croyance issue de la Bible et affirmer que l’Etat du monde actuel n’est pas de leur responsabilité.« 

        Ouaf-ouaf-ouaf ! L’argument qui tue version 2 !! Comme si c’était l’avis d’une »majorité mondiale« qui déterminiat »la marche du monde actuel" .... Le même mec va vous dire à plus justes raisons cette fois que c’est une poignée de richissimes nantis qui impose sa volonté à l’immense majorité de la population mondiale ...

      • Romain Desbois 2 septembre 2012 17:35

        oncle archi.
        "Le même mec va vous dire à plus justes raisons cette fois que c’est une poignée de richissimes nantis qui impose sa volonté à l’immense majorité de la population mondiale ..."
        Je n’ai jamais tenu de tels propos et de plus je ne fais démontrer l’incohérence des arguments sans donner mon avis.


      • oncle archibald 2 septembre 2012 18:11

        Même si vous n’avez pas tenu de tels propos j’espère que vous êtes bien d’accord avec moi ..et une immense majorité de pauvres mecs « de base » comme moi ...  c’est bien, hélas, une poignée de richissimes nantis qui impose sa volonté à tout le reste de la population mondiale ... 

        Les croyants n’imposent rien à personne ... tout du moins les cathos, ça leur a passé depuis longtemps et j’ajoute de tous temps il y a eu des responsables de l’Eglise pour dénoncer la collusion entre l’église et le pouvoir ... les musulmans en sont encore au moyen age sur ce point, mais ça leur passera ou bien ils disparaîtront ...

      • foufouille foufouille 1er septembre 2012 11:19

        le mouton defend l’autre mouton
        chez les zartistes, c’est pareil pour polanski


        • JL JL 1er septembre 2012 11:32

          Françoise Dolto, propédophile ?

          Je suis mort de rire !

          schweitzer, vous êtes impayable !

           smiley


        • JL JL 1er septembre 2012 12:44

          Allons allons schweitzer,

          on pourrait dire au maximum qu’elle avait des convictions élastiques. Ce dont je doute.

          C’était quoi cette affaire ?


        • epicure 1er septembre 2012 16:27

          Sauf que la pétition ce n’était pas un droit à la licence pour violer les enfants.
          Il s’agissait de relations consentantes entre adulte et adolescent..

          Donc ce n’était pas pour défendre les dutroux ou les prêtres qui abusent des enfants, puisque eux agressent les enfants, et ont donc des relations non consenties.


        • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 1er septembre 2012 17:16

          Dutroux faisait de l’élevage dans ses caves pour des tordus qui se croient intouchables. Comment peut-on soutenir officiellement des pédophiles notoires !!?


        • Lamouet 1er septembre 2012 11:50

          @auteur : Tout le monde est bien d’accord pour constater que ce prêtre est un ignoble malade. On ne peut évidemment que condamner. Vous semblez cependant avoir le chic pour choisir des sujets anticléricaux. Pendant des jours et des jours, vous avez dénoncé la position de l’église contre le mariage des homosexuels (et l’adoption).
          Dites, y’a pas plus important pour l’instant où le pouvoir en place semble se lézarder (coups de boutoir de EELLV, une frange P.S., le F.D.G.) ? Où le chômage progresse encore, où la crise de la dette s’intensifie, où se pose le problème de la ratification du traité européen le mois prochain ? 
          Vous voudriez détourner l’attention, vousne vous y prendriez pas autrement... 


          • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 1er septembre 2012 12:00

            @ Lamouet

            En lisant les articles publiés sur AgoraVox, il me semble que tous les sujets que vous citez sont largement abordés.

            Je n’aborde pas uniquement des sujets anticléricaux. Il y a d’autres causes qui me tiennent à coeur et qui feront l’objet de futurs articles, s’ils sont sélectionnés par le comité de rédaction.

             


          • Romain Desbois 1er septembre 2012 12:35

            alyt

            "Croyants ou pas, il y a environs deux milliard de personne de culture chrétienne. On peut appliquer les valeurs d’une religion sans croire en dieu."

            Donc vous en déduisez qu’ils sont tous bons et que c’est le reste de l’humanité qui est mauvaise ?

            Bush vous le mettez dans quelle catégorie ?


            • anty 1er septembre 2012 12:38

              Quand on sait que 85% des enfants agressé par les curés sont des garçons et que les hétéros ne touchent pas aux garçons donc la conclusion la plus évidente ce que les agresseurs sont des homos

              Donc le prêtre défends les homos,l’infâme.


              • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 1er septembre 2012 12:45

                Comme le cardinal Tarcisio Bertone, numéro 2 du Vatican, vous avez une parfaite ignorance de la réalité des faits.

                Petit rappel, avec des chiffres fournis par le Vatican :

                http://www.lefigaro.fr/international/2010/04/14/01003-20100414ARTFIG00637-pedophilie-et-homosexualite-le-vatican-s-explique-.php

                 


              • Romain Desbois 1er septembre 2012 13:01

                c’est peut-être aussi parcequ’il ya plus d’enfants de choeur mâles !

                La misère sexuelle est la première cause d’actes pédophiles. L’occasion faisant le larron (la tentation diraient certains )


              • anty 1er septembre 2012 13:03

                85% est un chiffre très haut et il est peu probable que les homos ne soient pas liée très étroitement à cette affaire


              • Pierredu 1er juillet 2014 01:05

                La grande majorité des actes pédophiles a lieu dans le cercle intrafamilial et les filles en sont les victimes dans leur très grande majorité.

                Les homophobes qui cherchent à tout prix à lier homosexualité et pédophilie sont des malhonnêtes dangereux.


              • Constant danslayreur 1er septembre 2012 13:36

                « L’article a été retiré du site web du  »National Catholic Register«  »

                Bref pour la fidélité des citations, il va falloir que je vous croie sur parole...vous et tous ceux qui ont intérêt à salir l’église histoire de faire avancer leur... noble cause. Cause toujours...

                (je ne vous tutoie pas, façon de parler)

                Sinon sur le fond, il y aurait des criminels qui se diraient chrétiens ? Non ! Pas possible. Et puis il y aurait des « syndrome de Stockholm » aussi, ça par exemple...

                Et alors ça prouve quoi au juste ?
                Pardon ?
                Que mariage homosexuel comme adoption Lgbtite sont des « droits » ?
                J’allais le dire n’est-ce pas smiley


                • Constant danslayreur 1er septembre 2012 14:02

                  Ce cadre enchanteur, est l’idéal pour vous parler du nouveau Le Chat machine : Le mariage devrait être ob-li-ga-toire (non pas le vôtre non, celui des prêtres…)

                  Petit rappel des faits :

                  Début de citation

                  « Le célibat n’est pas essentiel au sacerdoce ; il ne fut pas promulgué comme une loi par Jésus Christ ». Déclarations du Pape Jean-Paul II , Juillet 1993.

                  HISTOIRE DU CELIBAT DANS L’EGLISE CATHOLIQUE

                  Premier siècle
                  Pierre , le premier Pape , et les apôtres que Jésus avait choisis , étaient pour la plupart , des hommes mariés. Le Nouveau Testament sous-entend que les femmes présidaient le repas eucharistique dans l’Eglise primitive.

                  Second et troisième siècles
                  C’est l’âge du gnosticisme : lumière et esprit sont bons , ténèbres et choses matérielles sont mauvaises. Une personne ne peut être mariée et être parfaite. Cependant , la plupart des prêtres étaient mariés.

                  Quatrième siècle

                  306 , Concile d’Elvire (Espagne) , décret 43 : un prêtre qui dort avec sa femme durant la nuit qui précède la messe , perdra son travail.

                  325 , Concile de Nicée : après une ordination , un prêtre ne peut plus se marier. Le Credo de Nicée est proclamé.

                  352 , Concile de Laodicée : les femmes ne doivent pas être ordonnées. Ceci suggère qu’avant cette période , il y avait eu ordination de femmes.

                  385 , le Pape Siricius abandonne sa femme pour devenir Pape. Il est décrété que les prêtres ne peuvent plus dormir avec leur femme.
                  Cinquième siècle

                  405 , St Augustin écrit : « Rien n’est plus puissant pour tirer l’esprit d’un homme vers le bas que les caresses d’une femme ».
                  Sixième siècle

                  567 , second Concile de Tours : tout ecclésiastique trouvé dans son lit avec sa femme sera excommunié pendant un an et réduit à l’état laïc.

                  580 , le Pape Pélagius II avait pour politique de ne pas importuner les prêtres mariés tant qu’ils ne mettaient la main sur les biens de l’Eglise en faveur des épouses ou des enfants.

                  590-604 , le Pape Grégoire « le Grand » dit que tout désir sexuel est péché en lui- même (cela signifie-t-il que le désir sexuel est intrinsèquement mauvais ?)

                  Septième siècle

                  En France , des documents montrent que la majorité des prêtres étaient mariés.
                  Huitième siècle
                  St Boniface rapporte au Pape qu’en Allemagne presque aucun évêque ou prêtre n’est célibataire.

                  Neuvième siècle

                  836 , le Concile d’Aix-la-Chapelle admet ouvertement qu’avortements et infanticides ont lieu dans les couvents et monastères pour dissimuler les actes des clercs qui ne vivent pas le célibat. St. Ulrich , un saint évêque tirait argument des Ecritures et du bon sens pour dire que la seule façon de purifier l’Eglise des pires excès du célibat était de permettre aux prêtres de se marier.

                  Onzième siècle

                  1045 , le Pape Boniface IX se dispense lui-même du célibat et se démet de sa fonction pour se marier.

                  1074 , le Pape Grégoire VII dit que quiconque doit être ordonné , doit faire d’abord vœu de célibat : « Les prêtres [doivent] tout d’abord s’échapper des griffes de leurs femmes ».

                  1095 , le Pape Urbain II avait des prêtres dont les femmes étaient vendues comme esclaves et les enfants abandonnés.
                  Douzième siècle

                  1123 , sous le pontificat du Pape Caliste II : le premier Concile du Latran décrète que les mariages avec des clercs sont invalides.

                  1139 , sous le pontificat du Pape Innocent II : le second Concile du Latran confirme le décret du Concile précédent.

                  Quatorzième siècle

                  L’évêque Pelagio déplore que les femmes soient encore ordonnées et confessent.
                  Quinzième siècle
                  Transition : 50% des prêtres sont mariés et acceptés par le peuple.

                  http://futurechurch.org/languages/french/histoire.htm


                • brieli67 1er septembre 2012 18:43

                  Constant un peu de lectures, de compléments ? 

                  La trêve des confiseurs , expression connue ? a son ortigine dans la Trêve de Dieu

                  Parlons bien - parlons peu :

                  du Pape Léon IX  Alsacien - Lorrain ( si peu) mais pour sûr germain . Par ses parents ( cousins des parents de quelques Kaisers allemands) - la transition des ottoniens carolégiens à la dynastie franconienne dite SALIQUE

                  Ses principales luttes sont :
                  contre l’achat ou la vente de charges ecclésiastiques (la simonie)  ;
                  contre le concubinage des prêtres (le nicolaïsme) ;
                  les évêques ne devaient pas être des préfets de l’Empire mais des théologiens ;
                  le retour à des valeurs « plus chrétiennes ».

                  Il excommunie et dépose les évêques reconnus coupables. Il convoque pendant son pontificat douze conciles. En 1050, il institue la trêve de Dieu.

                  Les Normands capturent le Pape - voir Bataille de Civitate

                  à noter :

                  contre des sonnantes et trébuchantes

                  Les musulmans venant de s’installer en Sardaigne, il envoie un légat aux Pisans pour leur proposer la concession perpétuelle de l’ile à condition de lui reverser un tribut Ceux-ci s’acquittent pleinement de cette mission s’emparant même de la Corse au passage.

                   L’Italie du sud est disputée entre Byzantins, Sarrazins et Lombards qui emploient nombre de mercenaires normands reconnus pour leur efficacité. Ces Normands vont s’installer sur ces terres Bysantines 

                  et provoquent le grand schisme de l’Orient 

                  Le pape Léon en geôle, agonisant..... deux collaborateurs sont à l’oeuvre ( qui viennent de monastères des Vosges et de Lorraine Abbaye de Gorse, Abbaye de Moyenmoutier

                  donc d’abord :

                  le Cardinal Humbert de Moyenmoutier - un moine bénédictin « germain »

                  et comme conseiller un gibelin Hildebrandt connu comme

                  Ildebrando Aldobrandeschi de Soana le futur pape Grégoire VII un moine bénédictin de l’Ordre de Cluny

                  Un « schisme » chez les Bénédictins :

                  D’un point de vue organisationnel, Gorze ne développe pas le pendant de l’Ecclesia Cluniacensis. Alors que Cluny était dirigée d’en haut par un archi-abbé, Gorze reste le premier monastère d’une lignée d’établissements égaux entre eux, liés simplement de manière fraternelle, par la prière commune et l’amitié. Personne n’est en droit dans ce schéma de manifester un quelconque contrôle juridique sur quiconque.

                  Par ailleurs, si l’indépendance des abbayes à l’égard des pouvoirs laïcs ou ecclésiastiques est le principal combat que menaient les moines à cette époque en Francie (Cluny dépend directement de Rome), il en est tout autrement dans le Saint-Empire romain germanique où se situe Gorze et où les monastères restent la propriété des laïcs qui les ont fondés sous la juridiction des évêques.

                  On n’est pas loin du conservateur cistercien Bernard Clairvaux

                  contre Abélard  - châtré illustre et pour la Deuxième Croisade 

                  Selon l’expert en Croisades José PRAWER : 

                  Bernard de Clairvaux définit la position de l’Église à l’égard des deux religions juive et islamique

                  « Les juifs ont l’espoir d’être sauvés, parce qu’un jour viendra où leur yeux se désilleront et où ils se convertiront, contrairement aux musulmans ; les juifs sont l’objet d’une promesse divine qui n’a pas encore été réalisée mais qui le sera et à l’égard de ce peuple d’où sortirent les patriarches, d’où sortit le Christ « selon la chair », une promesse a été faite, et quiconque les protège rend possible et peut-être contribue à réaliser une promesse divine.

                  Cistercien ci, bénédictin là, le « collègue » Radulphe, B de Clairvaux En fait, on ménageait le Juif pour en faire le financier de la politique des Papes. Bernard a été un des fondateurs de l’ordre des Templiers, ces moines soldats ....

                  nb : 

                  Enceinte de Vienne version allemande les murs de Vienne

                  en réponse straussienne : opus 269 die Demolierer - polka française. The polka does not, however, suggest anything from its unconventional title although it never runs out of typical Strauss good-humor and gaiety.

                  Bonnes lectures.

                   

                   


                • Arafel Arafel 1er septembre 2012 13:47

                  « Quant à l’archidiocèse de New York, il a pris ses distances avec Benedict Groeschel en se désolidarisant totalement de lui. »

                  Encore un vieux fou qui se prend pour un sage.
                  Il devrait être poursuivi pour de tels propos qui justifient la pédophile.
                  L’Église doit faire plus que se débarrasser de gens comme ça.Elle doit, les virer publiquement.. Nous n’avons que faire de ce genre d’individus.
                  Nous n’avons que faire de telles brebis galeuses.


                  • oncle archibald 2 septembre 2012 17:28

                    " L’Église doit faire plus que se débarrasser de gens comme ça.Elle doit, les virer publiquement.. Nous n’avons que faire de ce genre d’individus. Nous n’avons que faire de telles brebis galeuses."

                    ..et que celui qui n’a jamais péché lui lance la première pierre ... Arafel il a free, il a tout compris !!!!

                  • Romain Desbois 2 septembre 2012 17:38

                    non que ceux qui prêchent la « bonne » morale soient irréprochables.
                    C’est quand même un comble ! la moindre des choses est de ne pas faire ce que l’on demande aux autres de ne pas faire.


                  • oncle archibald 2 septembre 2012 18:21

                    " que ceux qui prêchent la « bonne » morale soient irréprochables.
                    C’est quand même un comble ! la moindre des choses est de ne pas faire ce que l’on demande aux autres de ne pas faire.« 

                    Ouaf-ouaf-ouaf !!! c’est quoi la »bonne« morale et la »mauvaise« morale ??? Votre proposition doit-elle s’appliquer aux hommes politiques ?? Ça va être la paralysie complète, il ne va plus rester personne pour faire quoi que ce soit sur cette bonne planète terre !!!

                    Nobody is perfect, ça vous parle ? Assumer ses erreurs ça vous parle ? »Errare humanum est« , ça n’est que »perseverare« qui est »diabolicum" !

                  • sirocco sirocco 1er septembre 2012 13:54

                    "Après l’accueil de Michelle Martin ... par les soeurs clarisses du monastère de Malonne, en Belgique ... il semblerait que plusieurs membres du clergé catholique aient une prédisposition particulière pour pardonner certains crimes..."

                    Vous allez un peu vite dans vos déductions.

                    L’accueil (probablement sous moult pressions) de Michelle MARTIN au monastère de Malonne signifie simplement que les soeurs Clarisses belges offrent à la condamnée un lieu pour refaire sa vie et éventuellement préparer sa réinsertion, à l’abri de la vindicte populaire.

                    Vous ne pouvez pas en déduire que ces soeurs veuillent pardonner à Michelle MARTIN ses crimes. Elles ne sont d’ailleurs pas en position de pardonner quoi que ce soit.


                    • Walid Haïdar 1er septembre 2012 14:20

                      Il a parfaitement raison ce prêtre : « son esprit n’est plus aussi clair qu’il ne l’a été ». C’est pourquoi on l’excuse, et maintenant qu’il ferme sa gueule à tout jamais, ce sera très bien.


                      Qu’a-t-il jamais fait de sa vie à part prendre les gens pour des cons de toutes manières ?

                      Clergé de merde.

                      • King Al Batar King Al Batar 1er septembre 2012 14:24

                        Cet acharnement contre l’église, de votre part, vire au malsain. Tout ça parce qu’elle s’oppose fermement au mariage homosexuel...

                        C’est pas très classe...
                        Surtout l’attaquer sur la pédophilie, je ne vois pas le rapport et ca en devient d’une banalité...

                        Par contre si on considère la proportion d’actes pédophile perpetrés par des hommes sur des petits garcons. On peut estimer que ces pédophiles sont également homosexuels, non ?
                        Alors la communauté homo n’a rien à reprocher à l’église sur ce sujet...
                        Qu’en pensez vous ?


                        • Constant danslayreur 1er septembre 2012 15:05

                          Bonjour King, les hommes et femmes d’église étant supposés ne pas du tout avoir de sexualité, alors examinons les possibilités depuis le ground zéro :

                          Lesbiennes ? on n’en sait rien en fait, les pets ne faisant pas la nonne mais il doit y avoir de ça, pas de raison…

                          Gais ? assurément dans les cas majoritairement connus, les victimes étant de même sexe masculin

                          Bi ? aussi puisqu’il semble évident que c’est d’abord l’innocence et l’illusion du « personne n’en saura rien » qui fait l’affaire des malades en question

                          Trans ? peu probable, même si les brésiliens adorent les surprises

                          Hétéro ? Indéniablement oui dame nature oblige, mais en cachette et avec des filles qui ne seraient pas de la même paroisse. Le tout serait de savoir si elles sont majeures 

                          Nécrophiles ? non, le culte des saints c’est autre chose… mais le culte des seins peut jouer des tours aux plus désespérés. Un gus a été pris la main dans le sac (on va dire ça comme ça) avec… une statue de marbre c’est dire…

                          Zoophiles ? impossible, BB ne le permettrait pas et puis les légionnaires ne font pas de bon prédicateurs

                          En conclusion et plus sérieusement, s’il est vrai (statistiques de l’ONS britannique), que les LGBT ne représentent que 1.5% de la population, alors de deux choses l’une :

                          -  Ou vous en concluez qu’il n’y a aucune raison que le pourcentage ne soit pas le même dans cet échantillon partie du tout

                          -  Ou vous arrivez à prouver que les particularités de l’échantillon font que la statistique en son sein monde de 1.5 à 51%, bon courage…

                          Bref, même si j’admets que la tentation est grande de le faire, je crois qu’il ne faut pas tomber dans le piège de la facilité et des généralisations abusives, l’auteur le fait très bien tout seul et je reste persuadé qu’une majorité de LGBT est horrifiée par ce qui peut arriver aux enfants.


                        • Constant danslayreur 1er septembre 2012 15:08

                          monte de 1.5% à 51%, pas monde évidemment, en fait grimpe allez adjugé 


                        • King Al Batar King Al Batar 1er septembre 2012 15:19

                          A mon cher constant (dans la pertinence smiley )
                          Vous avez bien compris, du moins j’espère, que mon ton est moquer, et vise à demontrer à l’auteur la stupidité de son attitude...
                          Effectivement la majeure partie des homosexuels ne sont pas pédophiles, ni la majeure partie des curés d’ailleurs.
                          Mais à vouloir tout le temps taper sur la même cible, gratuitement, il faut bien le mettre aussi devant ses contradictions et qu’il arrete un peu.
                          Je ne suis pourtant pas catholique, mais je trouve qu’en France les Francais sont sans pitié avec leur églises et très tolérants avec celle des autres. Et les progressistes bobo de gôche (et a plus forte raison homo) sont encore plus intolérants...


                        • Romain Desbois 1er septembre 2012 15:52

                          Désolé mais le sujet n’est pas de dénoncer le fait que des prêtres soient pédophiles mais plus le fait que l’église non seulement les protège , les cache voire les défend.

                          Les mêmes qui ne se gênaient pas avant qu’on les en empêche à envoyer au bûcher ou à mettre au banc de la société tout ceux qui ne respectent pas la règle qu’ils ont édicté.

                          Le minimum seraient que plutôt les défendre les croyants soient exigeants, plus encore que les autres. Le minimum est de ne pas exiger des autres ce que l’on ne fait pas soit même.

                          Et franchement, depuis les millénaires que l’on fait chier les homos, je trouve un peu faux cul de se présenter en victime. Et je trouve que l’on est encore bien trop souvent trop gentil.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès