Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Vive l’athéisme libre et libéré

Vive l’athéisme libre et libéré

Il ne faut s'étonner de rien dans la vie. Le titre est vraiment sincère.

L'athéisme est une foi comme les autres. Ses pratiquants sont souvent opprimés. L'histoire indique qu'ils ont presque toujours été obligés de se cacher. C'est encore le cas dans plusieurs pays. Surtout les pays musulmans.

C'est un devoir envers qui vous voulez que d'aider les athées musulmans à acquérir leur liberté.

          Jésus : "Sortez les gars, Vous êtes libres".

 

Evidemment, nous n'irons pas jusqu'à dire que les athées sont les chouchous d'Allah et que l'athéisme est un exemple à suivre. Mais nous devons aussi éviter de tomber dans la partisannerie stupide et affirmer que les "bons" sont forcément croyants.

Il nous faut distinguer entre l'athée modéré et l'athée intégriste. L'athée modéré comprend que l'on puisse croire en un créateur. Que cela peut correspondre à une recherche sincère "d'une explication" des choses et d'un pourquoi des choses. Il est capable d'argumenter et de contre argumenter poliment dans un débat et même de penser que ce n'est pas les crimes odieux au nom de Dieu qui attirent le croyant vers Dieu. 

L'athée intégriste, sans aucun doute, est déjà en train de saliver à l'idée des commentaires injurieux qu'il pourra faire dès l'"ici-bas" de l'article, et où il attribuera à Dieu et à tous ceux qui s'en réclament tout ce qu'il pourra trouver de nauséabond dans la poubelle des horreurs de la piétaille et de la fausse piétaille. On s'élève moralement comme on peut.

La question de l'origine et de l'existence d'une morale athée est digne d'intérêt.

La difficulté consiste à justifier rationnellement un comportement altruiste (par définition, sans avantage apparent pour celui qui le fait), sans qu'il n'y ait une rémunération par une entité invisible dans un autre monde tout aussi invisible. Les "darwinistes" qui s'y sont penchés rationnellement nous sortent des théories de gènes égoïstes. Mais il faut dire aussi que l'altruisme "croyant", motivé par une récompense promise par une entité invisible dans un monde tout aussi invisible, est automatiquement déchu du caractère altruisme et devient pur égoïsme et intéressement.

Voilà qui est embêtant. L'altruisme est soit irrationnel soit rationnellement égoïste. L'altruisme ne tourne pas rond dans le monde de la rationalité.

Nous sommes donc obligées de recourir à l'autre dimension du couple cœur et raison.

L'athée, tout comme le croyant, est capable d'aimer. On aime sa famille, ses enfants, sa nation, son club de football, sa star de la chanson etc. Nous pouvons aussi aimer des choses abstraites, comme la beauté, la justice, la poésie, l'intelligence, l'humanité, la planète. Si la rationalité ne veut pas entendre parler d'altruisme désintéressé, l'amour est visiblement plus que preneur et exige d'être le seul habilité à authentifier un comportement altruiste. Et en plus, pour ce qui relève des comportements totalement irrationnels, l'amour a une histoire particulièrement riche.

L'amour est encore un truc qui existe indiscutablement, dans des formes aussi variées que la raison, chez tout le monde, sans que l'on sache vraiment d'ou ça vient et comment ça marche. Encore un truc dont on ne peut prouver l'existence que par des preuves indirectes que l'on peut une à une contester.

L'humain, dans le coran, s'appelle Insan. Cela signifie, étymologiquement, celui qui "cherche la compagnie". Il s'appelle aussi mar'ou. Ce qui signifie "celui qui se voit". Nous nous voyons au travers de ceux dont nous cherchons la compagnie. Tout le monde est capable de raison et d'amour. C'est codé dans notre patrimoine génétique. Hitler n'était pas stupide, aimait sa patrie et recherchait l'amour de ses compatriotes. Tous les dictateurs ont cherché à être aimés par ceux dont ils réduisaient la liberté. L'amour, c'est connu, tend à être possessif et peut devenir une prison aussi bien pour l'amoureux que pour la chose aimée.

Le couple amour et raison est un couple mystérieux symbolisé par le couple mâle femelle. Le mâle est réticent à montrer son côté femelle et la femelle est réticente à montrer son côté mâle. Pourtant, nous savons tous que la sagesse est dans l'harmonie de ces deux composantes essentielles de l'esprit humain. C'est ce mariage heureux qui est si difficile.

Paradoxalement, la raison tente d'expliquer tout mais, au fond, n'explique rien. Au mieux, une longue, insipide et froide litanie de "comment" et de "comme ça" et de "pourquoi" et de "parce que". L'amour ne tente de rien expliquer et pourtant, il n'est pas impossible qu'il explique tout. Jusqu'à nouvel ordre, c'est bien par l'amour que nait la vie.

 

Sans tenter de refourguer mes théories sur le Messie, il me parait évident que le christianisme oppose le concept d'amour au concept juif de la loi compliquée gardée par des types qui font les sages. Jésus, personnage fort sympathique qui impose son existence même à ceux qui pensent qu'il n'a pas existé, a un message essentiellement centré sur l'amour. Les musulmans, en misant tout sur les âneries des cheikhs et leurs fausses sciences, sont totalement incapables de réfléchir sur la composante amour de l'islam, dont le symbole coranique est le Messie. Du coup, ils dérivent de nouveau dans les ténèbres de la loi poilue. Leur morale est justifiée en grande partie par la peur de l'enfer. 

L'amour existe et j'espère que les agnostiques me dispenseront de l'obligation d'en fournir la preuve. Il leur faut toujours des preuves indiscutables ceux là. En tant que croyant, je crois que Dieu, en grand romancier de notre histoire, nous y parle aussi de lui-même dans son histoire d'univers, de ses problèmes sentimentaux avec des gosses turbulents, et de la difficulté qu'il a à marier l'amour et la raison. Dieu ne peut probablement pas avoir de raison autre que l'amour.et, sacré nom de Dieu, que c'est compliqué pour Dieu d'obtenir un amour raisonnable. Même avec tous les pouvoirs que l'on puisse imaginer.

La république aussi, avec toutes ses lois qui se réclament de la raison, ne cesse de chercher l'amour de ses sujets. Elle aspire à inculquer ses valeurs dans les cœurs des l'enfance. Les Rois, les communistes, les théocrates aussi.

Il est, du moins en ce qui me concerne, important de réhabiliter l'athéisme dans la foi en Dieu. L'athée rejette les fausses divinités et les fausses sciences religieuses et c'est déjà quelque chose que peu de croyants savent faire.

Il est évident "qu'un sans foi ni loi" est forcément athée dans la foi. L'inverse n'étant évidemment pas vrai. Mais ceux qui ont "une foi et une loi" d'origine religieuse adhérent souvent à "une foi et une loi" totalement pourrie qui peut inciter aux pires des crimes. Les exemples ne manquent pas.

Empiriquement, je me dois de constater qu'en matière de foi, la seule affirmation facilement digne de foi, est : "je n'ai pas la foi". En revanche, c'est toute une histoire de prouver qu'on a la foi si jamais c'est possible. Celui qui cherche, allez savoir pourquoi, à prouver sa foi doit souvent s'obliger à des trucs vraiment bizarres et stupides. Les prêtres adorent organiser ce genre de concours avec des défis de plus en plus compliqués au fur et à mesure que les super-marios de la foi gravissent les niveaux (beaucoup plus d'athées qu'on ne le croit se prennent au jeu et deviennent addicts) .

De plus, si le faux croyant est une espèce très répandue, le faux athée est une espèce particulièrement rare ici bas. Paradoxalement donc, en matière de morale, le simple fait de déclarer publiquement son athéisme est révélateur d'une morale puisqu'elle induit une déclaration sincère qui n'apporte "aucun avantage" direct au mieux, et de sérieux problèmes dans la plupart des cas dans la plupart des pays.

Nous déduisons de tout notre baragouinage précédent que l'athée est évidemment capable de morale car l'athée est tout simplement capable d'aimer. Le problème de l'athée est de "choisir" sa morale dans le supermarché des doctrines fournies par des philosophes qui prétendent à la sagesse. Mais c'est aussi le problème du croyant qui doit faire face au grand n'importe quoi des prêtres de tout acabit qui prétendent aussi à la sagesse.

Face à la morale, il semble en fin de compte que les croyants et les athées soient globalement égaux. Dès lors, l'union pour un meilleur monde ne devrait jamais être faîte en fonction de "croyances" religieuses mais au nom de l'amour d'une vision commune de "ce meilleur monde". Mes alliés ici-bas sont eux qui aiment les mêmes choses ici-bas. Tout comme les amis partagent les mêmes hobbies. Ici bas, ceux qui aiment la justice, l'équité, la liberté d'opinion, la sagesse, la sincérité, la vérité, l'égalité entre les humains et la paix sont forcément mes alliés dans la morale. Ma morale ne peut donc en aucun cas être religieuse. Et je me dois de constater que ceux qui se font les chantres de l'islam représentent le condensé de tout ce que je n'aime pas. Ma morale n'a de valeur sentimentale que si elle nait de l'amour et certainement pas d'un système de lois. Celles de l'islam sont devenus quasiment toutes immorales à mes yeux.

Mon pays affiche fièrement la statistique que 99% de ces concitoyens sont musulmans (les 1% restants seraient juifs ou chrétiens). Ce genre de taux est caractéristique des dictatures hypocrites. C'est bien de dictature qu'il s'agit. Une dictature dans le monde dual de l'esprit où les esprits athées ne sont pas libres d'exprimer leur foi. 99%, c'est "spirituellement" impossible.

Il est évident que dans les sociétés dites musulmanes, l'islam n'est pas un acte de foi mais un héritage culturel. On est déclaré musulman à la naissance et certains pays interdisent même l'apostasie. On atteste sa foi par un faux témoignage communément accepté, élevé au rang de premier pilier de l'islam, et que Allah a "oublié" de recommander dans le coran.. Bien sûr, toute "atteinte au sacré" est passible de lourdes peines. Dès lors, il n'y a aucun mérite à être musulman dans un pays musulman. C'est juste la foi par défaut, lorsqu'on ne fait aucun choix

Dans mon pays, tous les athées vous diront qu'ils sont musulmans. Les "imams" sont très contents de cette situation et nous sortent même un commandement religieux (un hadith à la con, je précise), que tout ceux qui désobéissent à Allah (comprendre aux cheikhs) doivent le faire discrètement. Dans mon pays, un bon athée est un athée qui fait au moins semblant de faire ramadan et qui dit qu'il est musulman. Pendant ramadan, Il doit s'abstenir de boire, s'il a soif en pleine chaleur, afin de montrer son respect pour les tout pieux.

Au risque d'étonner le lecteur, beaucoup d'athées musulmans vont jusqu'à faire le ramadan. C'est par attachement à la tradition, à la culture, et aussi pour ne pas être un paria à table lors de la rupture du jeûne. L'athée devient alors musulman par mimétisme. Et il défendra l'islam non pas parce que c'est sa foi mais parce que c'est sa culture. Il défendra l'islam comme le lui appris à faire les "cheikhs" modérés en se faisant l'écho d'une idéologie qui les opprimes. C'est la marmite dans laquelle il est tombé tout petit.

Avec 99% de musulmans, il est évident que la première religion de mon pays est l'hypocrisie. C'est un peu comme si tous les musulmans s'unissaient pour contredire le verset qui dit que la majorité des humains ne croiront pas en Dieu.

Pour toutes ces raisons, j'estime que l'existence d'un athéisme libre, déclaré, totalement intégré, sans aucune accusation dogmatique d'absence de morale, est un signe indubitable de bonne santé intellectuelle et morale dans une société. L'hypocrisie est le grand mal, maintes fois dénigré par le coran, qui ronge l'islam. J'aimerais tant que, dans mon pays, les athées puissent s'exprimer et pratiquer leur foi librement. Qu'ils puissent avoir la liberté de sortir toutes les hérésies qu'ils désirent. L'athée, dans une société, est le seul véritable indicateur d'une foi par la foi et non par pression ou habitudes sociales. On ne peut aimer la foi sincère sans respecter l'athée sincère.

Il y a une évidence que le lecteur du coran ne peut nier. L'athée, dans sa version modérée, n'est en aucun cas un ennemi de Dieu. Seulement un égaré pour le coran.

Il n'y a, dans le coran, que l'association qui est impardonnable pour Dieu. Les pires humains, d'après le coran, sont ceux qui inventent des mensonges sur Dieu. C'est l'arbre maudit générateur de tous les maux. Par définition, un athée, tout au plus, ne peut inventer des mensonges que sur les messagers de Dieu. Jamais sur Dieu directement puisqu'ils ne peuvent le faire sans se renier. Le blasphème athée est forcément ironie et humour alors que le blasphème contre Allah du croyant catho, juif et surtout du musulman idolâtre qui répète bêtement ce que lui disent les cheikhs, est presque toujours sincère.

L'ennemi d'Allah, dans le coran, est celui qui combat Allah. Jamais celui qui ne croit pas en lui. Allah, non seulement interdit de combattre ceux qui ne le combattent pas mais aussi impose de combattre ses ennemis de la même manière qu'ils combattent les fidèles d'Allah. On n'a jamais vu des athées prendre les armes au nom de leur "foi religieuse". La liberté de mécroire est un droit coranique absolu et indiscutable. L'ironie est peut être la seule arme agressive Halal pour combattre l'athéisme. La guerre contre les athées est le seul jihad rigolo au nom d'Allah.

Le débat "religieux" avec un athée "éclairé" est forcément éclairant puisque l'athée modéré interpelles le croyant sur sa croyance. Quelque part, ne jamais avoir de doutes sur une croyance rend la croyance totalement stupide. Aucun croyant sincère ne peut se dispenser de la question de savoir quelle religion est plus vraie que les autres. On ne peut se déclarer fidèle à Dieu par choix si l'on n'a jamais exercé de choix.

J'ai personnellement été musulman par tradition, puis athée, puis déiste puis coraniste pour finir en coraniste extrémiste. J'ai, de par mon expérience personnelle, tendance à penser qu'on ne peut être croyant sincère sans passer par un stade proche de l'athéisme. Le rejet, voire au minimum, une tentative sincère de rejet, de ce qui "vient des ancêtres" est indispensable à un véritable monothéisme. Le coran semble même s'adresser avant tout à des déistes. Tout les prophètes ont eu à faire ce chemin spirituel contre les âneries des ancêtres. Le coran mentionne même des doutes de prophètes concernant le pouvoir divin. Même Muhammad s'est cru fou lorsqu'il a été "interpellé".

Dieu, s'il existe, ne cherche clairement pas à prouver son existence de façon indiscutable. La création n'a pas objectif de jouer à cache-cache où l'on trouve Dieu simplement en y croyant. L'"enfer" sera pavé de croyants, c'est à dire les idolâtres qui aiment Dieu par la connerie. Satan aurait même eu la certitude (de l'existence de Dieu) et a été dispensé d'avoir à croire. La mauvaise croyance est dans le rejet, l'hypocrisie et l'acceptation des mensonges et non dans la non croyance. C'est un b-a-ba coranique. Le pari de Pascal prouve qu'il suffit de très peu de foi dans une océan d'athéisme pour se déclarer croyant de façon rationnelle. Croire qu'il suffit de croire est la plus stupide des croyances. Trouver Dieu en y croyant est aussi stupide que trouver n'importe quelle vérité en y croyant.

Une société qui refuse de voir ses athées, de les reconnaître, de les accepter, est une société qui se ment à elle-même. C'est une société qui refuse d'avoir à douter. C'est une société où ceux qui font semblant de croire sont sous le contrôle de ceux qui n'ont aucun scrupule à faire étalage de certitudes qu'ils n'ont certainement pas. C'est une société d'hypocrites dirigée par des charlatans. Il ne faut donc pas s'étonner qu'il n'y a jamais de démocratie et de liberté d'expression réelle sans athéisme avec pignon sur rue.

Qui libérera les athées dans les pays musulmans ?

La cause semble athée. Mais elle ne semble pas mobiliser les athées outre mesure. Les athées sont si peu enclins à manifester pour l'athéisme. L'athéisme militant est particulièrement discret.

Pourtant, le "musulman moyen" a besoin de voir la "bonne" morale athée. Une morale qui s'affiche autrement que par de la pure barbarie verbale contre Dieu. Une morale sage, exemplaire, capable de réduire à néant le discours haineux des islamistes. Bref un athéisme des lumières capable de manier l'ironie, l'humour sans recourir à l'insulte gratuite et à la diffamation.

C'est donc au nom des athées honteux de mon pays, qui n'osent pas le faire, que je lance un appel aux athées sincères et libres d'aider leur coreligionnaires réduits à l'hypocrisie. Et puis, qui sait, un islam pas con de l'autre côté de la méditerranée pourrait avoir des retombées positives sur les problèmes que vous avez les idolâtres de chez vous ? 

Et c'est au nom de l'amour des libertés, de l'expression sincère et de la vérité que je tends la main aux athées musulmans pour leur demander un trêve dans le "chambrage" mutuel afin de lutter ensemble contre l'oppression des fausses sciences des idolâtres, de leurs conneries et des "géopoliticiens" qui essayent d'en profiter.

 

"Le XIXème siècle est le siècle de la Libre Pensée. Cette expression nouvelle est inventée pour permettre une sorte de front unique contre les prêtres. Sous le drapeau de cette Libre Pensée se groupent les athées, peu nombreux, et souvent honteux de leur athéisme, et tous les déistes anticléricaux "

(Louis Aragon / 1897-1982 / article intitulé "Athées ou Libres Penseurs ?")

 

Bon les athées modérés.

Si on arrêtait de faire les imbéciles, si on abandonnait chacun nos intégristes, et qu'on le refaisait ce putain de front unique !

 

        Jésus : "Ca alors. Mais y a que moi qui sauve, ma parole"

 

18-29 : Et dit : « La vérité émane de votre Seigneur ». Quiconque le veut, qu'il croit, et quiconque le veut qu'il mécroie »....

Vive l'athéisme libre et libéré.

Euh, et sincère....

 

Allez, au nom d'Allah, pour motiver les athées musulmans, je fais l'anti-shahada :

Je ne témoigne pas qu'Allah est le seul Dieu et je ne témoignes pas que Muhammad est son prophète.

C'est une conviction. Je n'ai rien vu et je ne peux donc pas témoigner. 

L'apostasie est claire et nette pour tous les cheikhs et vous pouvez même continuer à faire les croyants. C'est le premier pilier de l'islam idolâtre !

Allez les gars, un petit effort. 

Répétez lentement :

Je ne témoigne pas qu'Allah est le seul Dieu et je ne témoignes pas que Muhammad est son prophète.

Ceci dit, entre nous, vous risquez d'avoir l'air con avec le slogan :

Je témoigne qu'il n'y a pas de Dieu et je témoignes que Muhammad n'est pas son prophète.

En plus, ça mène à rien et ça tourne dans le vide.

39-32 : Quel pire injuste, que celui qui ment contre Dieu et qui traite de mensonge la parole sincère quand elle lui vient ? N'est-ce pas dans Gehennem qu'il y a un refuge pour ceux qui cachent la vérité ?
Et puis qui sait ? Si jamais il y avait un Dieu pour les valeurs que vous aimez, dans le cas très improbable que vous vous trompez évidemment, peut-être qu'il y aurait moyen de grapiller quelque chose sur la fin.

Moyenne des avis sur cet article :  3.04/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

401 réactions à cet article    


  • bourrico6 25 juillet 2014 09:51

    L’athéisme est une foi comme les autres

    Non, c’est l’absence de foi religieuse !

    Vous êtes casses burnes tous autant que vous êtes à faire passer l’absence de croyance pour une croyance.

    Je souhaite de voir votre voeux de trollage massif exhaussé.


    • chapoutier 25 juillet 2014 09:56

      ’’’Je souhaite de voir votre voeux de trollage massif exhaussé.’’’

      je veux bien commencer :

      les croyants sont bouffis d’orgueil puisqu’ils prétendent que ’’D’’ieu à fait les hommes à son ’’I’’mage.

      faut quand même être sacrément présomptueux !!! 


    • bibou1324 bibou1324 25 juillet 2014 10:17

      L’athéisme est un foi religieuse comme une autre. C’est la croyance de l’absence de Dieu, croyance non fondée sur des bases scientifiques, tout comme n’importe quelle croyance.


      Contrairement à l’agnosticisme, qui n’est pas une foi, vu qu’il n’est pas basé sur des croyances.

    • Rounga Rounga 25 juillet 2014 10:23

      les croyants sont bouffis d’orgueil puisqu’ils prétendent que ’’D’’ieu à fait les hommes à son ’’I’’mage.

      faut quand même être sacrément présomptueux !!!

      En réalité ce n’est pas de la présomption ou de l’orgueil, mais le simple fait que Dieu est pour les hommes. Les animaux, les plantes, les champignons, n’ont pas besoin de Dieu, puisqu’ils participent déjà à un ordre cosmique qu’ils ne peuvent altérer. Seul l’Homme, muni d’une raison, d’une volonté et d’une liberté, peut intellectualiser cet ordre cosmique, ce qui est à la fois un avantage, puisqu’il a accès à une plus grande plénitude dans l’expérience du divin, et une faiblesse, puisqu’il manifeste ainsi une tendance à s’écarter de l’harmonie cosmique. Ainsi, Dieu permet à l’Homme à la fois de parvenir à son point de perfection, et de restaurer sa condition qui consiste en une déviation par rapport au plan cosmique. Par conséquent, puisque Dieu est pour l’Homme, que Dieu est ce qui permet à l’Homme de regagner ce qui lui manque et de devenir véritablement humain, il est légitime de dire que celui-ci est à l’image de celui-là. Il ne s’agit donc pas d’orgueil, mais d’humilité.


    • chapoutier 25 juillet 2014 10:38

      Rounga
      dites moi, vous avez le numéro de portable de ’’ votre dieu’’ pour être si au fait de ce qu’il veut et de ce qu’il pense ?

      n’êtes vous pas encore une fois particulièrement présomptueux en affirmant que dieu est pour les hommes.

      Qui vous l’a dit ?

      s’est-il adressé à vous ? non je ne crois pas !

      le problème des croyants est qu’ils sont bouffis d’orgueil car ils pensent détenir la seule vérité par ligne direct avec leur divinité


    • Rounga Rounga 25 juillet 2014 10:50

      dites moi, vous avez le numéro de portable de ’’ votre dieu’’ pour être si au fait de ce qu’il veut et de ce qu’il pense ?


      Je vous invite à lire mon article qui explique la conception de «  »mon d(sic !)ieu«  » (je double les guillemets, étant donné que vous les avez placés de manière inappropriée, et l’article vous fera peut-être comprendre la raison de mon « (sic !) »).

      s’est-il adressé à vous ? non je ne crois pas !

      Dieu n’est pas une chose. Il y a l’expérience de Dieu, qui elle est bien réelle. Le mot « Dieu », lui, a moins d’importance.

      le problème des croyants est qu’ils sont bouffis d’orgueil car ils pensent détenir la seule vérité par ligne direct avec leur divinité

      Il ne s’agit pas d’énoncer une vérité qu’on détiendrait (puisque c’est la vérité qui détient les hommes mais jamais l’inverse), mais d’apporter un témoignage.


    • chapoutier 25 juillet 2014 11:00

      Rounga

      vous vous enfoncez mon ami : ’’’mais d’apporter un témoignage.’’’’

      n’êtes vous pas encore une fois particulièrement présomptueux en prétendant apporter un témoignage ?

      qui vous a demandé de ’’témoigner’’

      êtes vous certain qu’il s’agit là de sa volonté ou ne serait-ce pas l’orgueil de pouvoir affirmer que vous etes en mesure de témoigner ? donc un etre humain à part qui est en mesure de témoigner parcequ’il a une ligne directe avec sa divinité ?

      l’orgueil des croyants est la mesure de la misère du monde


    • Rounga Rounga 25 juillet 2014 11:06

      Le témoignage renvoie à une expérience intime vécue. Porter un témoignage ne signifie pas qu’on se croit supérieur aux autres, il s’agit simplement d’indiquer qu’en allant dans une direction nous avons trouvé quelque chose. Ce n’est pas soi-même qu’on met ainsi en valeur, mais la direction que nous indiquons, qui est précisément celle qui est dénigrée par certains.


    • chapoutier 25 juillet 2014 11:15

      oui je sais vous allez dans la direction du grand zéro.

      ne seriez-vous pas un adepte de la transcendance


    • Rounga Rounga 25 juillet 2014 11:30

      vous allez dans la direction du grand zéro.


      Voilà, c’est une façon de le dire.

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 juillet 2014 13:00

      Quand vous accordez votre clientele a une entreprise dont les proftis contribuent à financer les bombes qu tuent les enfants de Gaza vous etes complice d’un crime conre l’humamité. Diffusez ce message.


      Pierre JC Allard

    • Auxi 25 juillet 2014 13:04

      L’athéisme est un foi religieuse comme une autre.


      N’importe quoi ! L’athéisme est la négation de toute foi, quelle qu’elle soit ! Qui êtes vous pour prétendre parler au nom des athées, pour savoir mieux qu’eux ce qu’ils ont dans la tête ? Vous êtes un bel exemple du terrorisme intellectuel des croyants, des curés et autres ayatollahs ! On a beau vous dire qu’on ne croit pas, vous trouverez encore le moyen de nous qualifier de « croyants » ! Quand à la religion et ses « miracles », c’est « scientifique » ?! L’athée ne « croit » pas à l’absence de dieu(x), il la constate !

    • philouie 25 juillet 2014 13:17

      L’athée ne « croit » pas à l’absence de dieu(x), il la constate !

      trop fort, l’athée !


    • Rounga Rounga 25 juillet 2014 13:47

      L’athéisme est la négation de toute foi, quelle qu’elle soit ! Qui êtes vous pour prétendre parler au nom des athées, pour savoir mieux qu’eux ce qu’ils ont dans la tête ? Vous êtes un bel exemple du terrorisme intellectuel des croyants, des curés et autres ayatollahs ! On a beau vous dire qu’on ne croit pas, vous trouverez encore le moyen de nous qualifier de « croyants » ! 


      Je suis assez d’accord pour dire que l’auteur a commis un abus en généralisant sur les athées. Le fait est qu’il n’y a pas d’unité chez les athées, et que chaque athée vit son athéisme d’une manière qui lui est propre. Il peut y avoir l’athée qui déteste les religions en général, ou qui manifeste une aversion particulière pour Dieu tel qu’il est présenté dans la Bible, ou encore des athées « par défaut » qui, n’ayant pas la foi, ne pensent même pas à ce genre de choses...

      Quand à la religion et ses « miracles », c’est « scientifique » ?! L’athée ne « croit » pas à l’absence de dieu(x), il la constate !

      ...et j’avais oublié l’athée qui « constate l’absence de dieu(x) (sic !) ». Je serais tenté de demander à celui-là comment il s’y prend pour effectuer sa constatation, afin que tous les croyants se rendent compte qu’ils sont dans l’erreur et abandonnent leurs convictions erronées.

    • MuslimADieu MuslimADieu 25 juillet 2014 14:54

      @bibou1324


      Qu’allah me pardonne le péché de taquinerie.
      C’est vrai que les athées croient que Dieu n’existe pas.

      Mais , il ne faut pas aller aussi vite avec les agnostiques. Ils me rappellent un peu le chat de shrodinger. Celui qui est enfermé dans une boite avec une particule qui s’est peut être désintégré et qui aurait provoquer sa mort si la désintégration qu’on a pas pu observé a eu lieu. Scientifiquement, le Chat est un mort vivant.

      Les agnostiques sont un peu pareil. Si une preuve de l’existence de Dieu « tombes », il disent qu’ils deviendront croyants en Dieu et si c’est la preuve contraire alors ils disent qu’ils deviendront des athées. Sur le plan spirituel, l’agnostique est un mort vivant qui attend un truc qui va le sortir du monde quantique de la croyance non croyante.

      Mais si l’athéisme est une croyance, quantiquement notre agnostique est mi croyant athée et mi croyant (donc croyant dans les cas) et se définit par rapport a des trucs qu’ils sait même pas décider si ça ça existe ou pas.
      Un agnostique érudit se doit d’explorer les deux voies, celles de l’athéisme et celle de la croyance. Sinon, ce n’est qu’un garnement qui boude et fait son intéressant à la croisée des chemins.
       

    • Henri Diacono 25 juillet 2014 16:01

      Salut Muslim et Chapoutier,
      Au diable (sans jeu de mots) l’athéisme, agnostique ou la foi et la croyance aveugle. La seule vérité ici bas est de croire dans les capacités de l’homme à vivre dans la concorde au sein de la communauté. En somme à« l’honnête homme »dans le sens où il était employé au XVIII° siècle. Dans ce cas nul besoin de polémiquer sans cesse sur les religions quelques qu’elles soient avec leurs juges, leurs paradis ou leurs enfers. Si tel - par malheur- continuait d’être le cas, elles seront toujours utilisées pour opposer les hommes les uns et aux autres, devenant de ce fait un bétail rêvé pour les homos...malhonnêtes et féroces.


    • L'enfoiré L’enfoiré 25 juillet 2014 16:24

      La religion, ce n’est pas à cela que ça sert ?

       smiley

    • L'enfoiré L’enfoiré 25 juillet 2014 16:27

      Imaginez qu l’homme n’aurait pas inventé les dieux.

      Que ce serait-il passé ou plutôt, pas passé ? 

    • L'enfoiré L’enfoiré 25 juillet 2014 16:39

      « L’athéisme est une foi comme les autres »


      Je vais vous expliquer ce qu’est l’athéisme par une voie numérique.
      Vous avez +1 et -1.
      Au milieu, il y a zéro, ce sont les agnostiques. Vous pouvez faire du calcul avec zéro ? C’est une variable..
      Puis vous avez, ce que les informaticiens appellent la constante « NULL ».
      Vous ne pouvez comparez cette constante qu’avec elle-même.
      C’est une « absence de »
      Voyez-vous la différence ? Sinon, je réexplique  

    • epapel epapel 25 juillet 2014 16:47

      Pourtant il y a bien un peu de ça dans le fondement de l’athéisme parce que si on pouvait constater l’existence de Dieu il n’y aurait pas d’athée. Mais en toute rigueur il faudrait dire qu’un athée est une personne qui a constaté qu’il n’y a pas de preuve de l’existence de Dieu et qui n’admet pas l’existence d’une chose sans preuve.


    • L'enfoiré L’enfoiré 25 juillet 2014 17:20

      epapel,

       Et bien pas vraiment.
       Vous seriez donc comme l’expression « Croire comme Saint Thomas » dont je vous donne l’origine.

    • Rounga Rounga 25 juillet 2014 18:59

      Mais en toute rigueur il faudrait dire qu’un athée est une personne qui a constaté qu’il n’y a pas de preuve de l’existence de Dieu et qui n’admet pas l’existence d’une chose sans preuve.

      Mais si vous considérez que Dieu n’est pas une chose, votre raisonnement tombe à l’eau, car la question de Son existence ou de Son inexistence n’a plus le moindre intérêt.


    • Auxi 25 juillet 2014 22:09

      Le constat de l’absence de dieu(x) se fait au moyen de la raison et, surtout, de l’absence de preuves formelles – et les livres dits « saints » n’en sont certainement pas –, voilà tout. Vous qui croyez, prouvez !!! C’est à VOUS de le faire ! Dieu n’existe pas jusqu’à preuve du contraire  ! On attend avec impatience, non vos convictions, on les connaît, mais vos PREUVES, c’est clair, non ?


    • epicure 26 juillet 2014 05:14

      @Par bibou1324 (---.---.---.126) 25 juillet 10:17

      pétition de principe basée sur la non connaissance à la fois de comment pensent les athées ( ce qui doit être compliqué parce qu’il peut y avoir différentes manières de penser athée ), mais en plus des facteurs physiques au niveau du cerveau qui influencent la croyance en dieu.
      Comme je ne suis pas égocentrique, je peux pas te dire comment pensent tous les athées.
      Par contre ce qui est possible c’est de connaitre les faits concrets qui jouent sur le fait de croire ou pas en dieu.

      Il y a un certain nombre d’années j’avais lu d’après une étude scientifique qu’il y avait le nombre de récepteurs d’un neurotransmetteur qui jouait , je ne me rappelle plus lequel mais en gros :
      moins de récepteurs, on était moins sensible aux effets émotionnels du neurotransmetteur , ce qui correspondait à une absence ou une faible croyance à dieu ( j’imagine que ce doit être le cas de nombreux agnostiques ), et un nombre important rendait sensible aux effets émotionnels du neurotransmetteur et correspondait à une foi , une croyance importante.
      Et hier j’ai trouvé un autre élément qui joue sur la foi en dieu ou son absence :

      Cortex_cingulaire_antérieur

      et donc on peut voir un effet selon l’activité de cette zone du cerveau :
      "
      Croyance en dieu

      Les personnes qui croient en Dieu ont une moindre activation du CCA20.

      « 
      et
       »

      Le CCAd cognitif joue un rôle dans la modulation de l’attention et des fonctions exécutives, dans le contrôle de la compétition, de la motivation, dans la détection d’erreurs et dans la mémoire de travail.
      « 

      et

       »
      Le CCA affectif est impliqué dans l’évaluation de la pertinence des informations émotionnelles et dans la régulation des réponses émotionnelles.
      « 

      Vu que la foi est une émotion, et la non croyance en dieu est liée à une régulation ou une faible réponse émotionnelle, l’athéisme est donc l’absence de ressenti émotionnel vis à vis d’une quelconque divinité.

      Par contre le fanatisme religieux est typiquement le genre de comportement qui peut illustrer le mieux une faible activité du CCA, ou un CCA plus petit ( pensée conservatrice ) : non contrôle émotionnel ( ce sont leurs émotions qui les contrôlent ) et absence de raisonnement logique, associé à une forte croyance en dieu. De mêm que les personnes qui sont en transes religieuses ne doivent pas avoir un CCA trés actif à ce moment là.

      Pour paraphraser »soi même" :
      dieu ce n’est pas une chose ...
      ... c’est une émotion ressentie.

      Vouloir faire avoir la foi en dieu à un(e) athée c’est comme vouloir le forcer à tomber amoureux d’une personne qui au mieux n’a aucun attrait physique ou sentimental/relationnel pour lui (elle).


    • epicure 26 juillet 2014 18:41

      @Par Anti-gauchiste (---.---.---.74) 26 juillet 10:53

      oui la religion est une croyance, point barre. Donc pas la peine d’emmerder les gens parce qu’ils n’y croient pas. CQFD
      Non ce n’est pas totalement normal d’être touché par une émotion vis à vis de al religion, comme d’habitude tu démontre ton égocentrisme en croyant (mais tu en fais que croire et pas réfléchir chaque fois) que tout le monde est comme toi.
      L’athéisme c’est l’athéisme, c’est à dire la non croyance en une quelconque divinité,le matérialisme c’est une vision du monde basée à la fois sur la simplicité et l’efficacité : c’est à dire de ne considérer come acteur de l’univers que ce qui fait l’univers. Et les succés de la science dans un large éventail de domaine, en est la meilleure preuve : c’est à dire que les phénomènes n’ont pas besoin d’agents surnaturels pour se réaliser mais dépendent uniquement des interactions entre les composants de l’univers.
      Toujours à confondre les concepts qui sont différents.

      Mais bon ceci doit être trop complexe pour un conservateur religieux à l’activité du CCA réduite (tout ton message en est la preuve) comme toi, pour qui il faut des idées simplistes du genre que c’est une entité qui dirige chaque chose.

      C’est vrai c’est très émouvant quand dieu ordonne à joshua d’exterminer des populations ou allah qui rabâche dans le coran que les infidèles connaitront la souffrance du feu de l’enfer... snif oui tiens j’ai une larme d’émotion là.

      Après tu part toujours dans la confusion conséquence de ton CCA réduit qui mélange tout et n’importe quoi sans aucune rigueur intellectuelle.
      Bref c’est du blabla irrationnels qui ne repose que sur tes fantasmes, qui montre encore et toujurs ton incompréhension de ce dont tu parles..

      Donc si tu savais lire ce que j’ai mis au lieu de répondre bêtement en faisant ton solipsisme habituel ,tu saurais que le CCA est lié à la fois à l’athéisme et à uen positino de gauche donc anticapitalisme, que les idées de gauche ne sont pas basées sur l’égoïsme contrairement aux idées de la droite libérale, puisque au contraire défendant une société de solidarité, de partage.
      Ceci se retrouve dans le fait que la gauche a toujours eu plus de faveur chez les athées et gens dans religions, et surtout que les idées de gauche les plus radicales , donc les plus anticapitalistes sont associées à l’athéisme que ce soit le socialisme anarchiste (ni dieu ni maitre) ou le marxisme.

      De plus le capitalisme est promotionné avant tout par des gens qui se disent croyant avant tout, ce sont les protestant qui ont justifié apr la religion la réussite capitaliste ( si je suis riche c’est que dieu l’a voulu), les états unis sont le pays roi du capitalisme et le pays développé avec le plus de croyants.

      Don cme d’habitude tu dis n’importe quoi sans aucun raisonnement, normal.

      Et la logique foireuse c’est bien les croyants comme toi, qui sont dominés par leurs émotions, mais sont incapables d’avoir un raisonnement logique, n’hésitant pas à utiliser des propos contradictoires (c’est ce que tu fais tout le temps). La logique foireuse c’est celle des personne qui ont une faible activité du CCA, et donc ne corrigent pas les erreurs , les contradictions. Bref c’est ta logique. Et ça c’est scientifique
       :
      faible CCA = croyance en dieu , opinions conservatrices, faible contrôle des émotions (comme le gars à qui je réponds) , et non correction des erreurs et contradictions des informations (comme le gars auquel je répond)

      Donc encore une fois tes propos vont à l’encontre des connaissances scientifiques.

      Le rationalisme c’est le fait de penser correctement c’est à dire en rejetant les erreurs de raisonnement, les contradictions, et en se laissant pas parasiter les pensées par des émotions parasites.

      Le contraire du rationalisme c’est le fanatisme justement.

      Donc tu te contredis encore une fois.
      Mais fais fonctionner ton CCA bon sang avant d’écrire, plutôt que de laisser dominer par ton aversion vis à vis de tout ce qui ne pensent pas comme ton égo.

      Donc tes émotions religieuses t’empêchent de penser correctement, t’empêchant de comprendre ce dont tu parles.

      Enfin laisser des comportements aux seules émotions c’est être une marionette, la proie facile de toutes les manipulations. Comme le sont les fanatiques religieux à qui il suffit de leur dire que dieu a dit ceci, dieu aime cela, ou dieu déteste telles personnes, pour qu’ils se mettent en branle sans réfléchir.


    • epicure 26 juillet 2014 19:29

      @Par Anti-gauchiste (---.---.---.74) 26 juillet 11:19

      « quelle raison ? »

      tiens tu prouves encore que tu ne comprends pas ce dont tu parles, puisque tu ne saisi pas ce qu’est al raison, ce qui n’est pas étonnant au vu de tes messages.
      LA raison c’est ce que tu n’utilises pas quand tu utilises tes messages puisque tu le dis toi même tu préfères te laisser dominer par tes émotions.

      exemple de comportement non raisonnables :
      violenter violemment quelqu’un qu’on aime sous le coup d’une forte colère
      continuer à aimer la personne qui vous violente régulièrement
      se suicider sous l’effet de la passion religieuse
      tuer une personne de couleur différente parce qu’on a de l’aversion pour les gens de couleur différente
      jouer au despote par mégalomanie
      être possédé par un appétit sans fin pour l’accumulation de richesse, alors qu’on a largement de quoi très bien vivre.

      L’Attitude raisonnable c’est donc dans chaque cas de prendre distance avec ses émotions dans la conduite de nos actions.

      C’est toi qui est limité par tes croyances irrationnelles, tu ne comprends pas (comme d’habitude) qu’à partir du moment où il n’y a aucune preuve de la véracité de vos affirmations irrationnelles, rien ne peut nous obliger à croire.
      Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve, c’est al base de toute réflexion correcte. On n’a pas à se faire chier par tous les farfelus à devoir chaque fois prouver l’inexistence de leurs affirmations fantaisistes.

      Sinon si tu crois vraiment à ce que tu affirmes tu doit croire à cette affirmation :
      « il y a un lapin rose géant qui tourne en orbite autour d’une planète dans une galaxie à 16 milliards d’années lumières ( c’est à dire hors de portée de toute observation ) »

      SI tu me dis que tu refuses d’y croire parce qu’il n’y a pas de preuve, tu valides le fait que les athées n’ont pas besoin de preuve de l’inexistence de dieu pour ne pas y croire. Sinon tu dois croire aussi à toutes les croyances religieuses, surnaturelles, comme les polythéismes, le shamanisme etc... et donc croire à des croaynces qui se contredisent.

      « 
      .L’existence de Dieu se »vit« de manière »intérieure« à ton être.
       »

      Tu affirmes donc que dieu est quelque chose de subjectif.
      Mais de toute façon ce n’est propre que pour les croyants.

      En disant ça, en fait tu réduit dieu à rien, juste un simple ressenti personnel, exactement ce que je dis. Donc si c’est un sumple ressenti personnel, faire agir les autres univoquement de son ressenti intérieur, c’est de l’égoïsme. DOnc les croyants qui veulent modeler la société, le comportement des autres en fonction de leur ressenti (dieu) ce sont des égoïstes.

      En voulant nous imposer ton ressenti subjectif, avec ta logique foireuse de croyant conservateur, tu ne fais que te comporter en égoïste.

      Tout le reste n’est donc qu’ivresse émotionnelle, et non un raisonnement raisonnable.


    • vieux grincheux 28 juillet 2014 06:07

      désolé l’ auteur. les 12 preuves de l’ Inexistence de dieu de Sebastien Faure sont un des piliers de la Libre Pensée....il ne tient qu’ à toi, (tutoiement républicain égalitaire) de les INFIRMER en une démarche scientifique.http://www.fnlp.fr/spip.php?article122

      Sebastien Faure les tient de Voltaire qui lui-même les tenait du Curé Mesliers.....

      hé ! hé ! hé ! qui pouvait mieux qu’ un ecclesiastique denoncer cette IMPOSTURE ?.....

      Les 3 religions du « livre » ont trop de sang sur les mains pour qu’ un esprit sain puisse encore leur accorder quelque crédit....
      au nom de l’ Amour on TUE, les lois du Talion, de la Charria et des Inquisitions ont causé tant de malheurs, de drames et de bûchers que c ’est de l’ OBSCENITé que de vouloir encore prêcher et JUSTIFIER L INJUSTIFIABLE.....

      Sans compter les « lois » des bourgeois votées par et pour leurs intérêts...sans oublier celles de Moïse, ce con MANIPULATEUR qui veut nous faire croire à une Vision.....il avait trop picolé ou pris trop de ce mélange d’ opium/haschich qui provoque des visions de vierges lascives ?

      bref l’ archétype dieu n’ est plus d’ aucune utilité, il a sa place dans les POUBELLES DE L HISTOIRE.....

      La LIBRE PENSEE par contre, a un BEL AVENIR.....

      Salutation citoyenne.
      VG 

    • vieux grincheux 28 juillet 2014 06:09

      désolé l’ auteur. les 12 preuves de l’ Inexistence de dieu de Sebastien Faure sont un des piliers de la Libre Pensée....il ne tient qu’ à toi, (tutoiement républicain égalitaire) de les INFIRMER en une démarche scientifique.http://www.fnlp.fr/spip.php?article122

      Sebastien Faure les tient de Voltaire qui lui-même les tenait du Curé Mesliers.....

      hé ! hé ! hé ! qui pouvait mieux qu’ un ecclesiastique denoncer cette IMPOSTURE ?.....

      Les 3 religions du « livre » ont trop de sang sur les mains pour qu’ un esprit sain puisse encore leur accorder quelque crédit....
      au nom de l’ Amour on TUE, les lois du Talion, de la Charria et des Inquisitions ont causé tant de malheurs, de drames et de bûchers que c ’est de l’ OBSCENITé que de vouloir encore prêcher et JUSTIFIER L INJUSTIFIABLE.....

      Sans compter les « lois » des bourgeois votées par et pour leurs intérêts...sans oublier celles de Moïse, ce con MANIPULATEUR qui veut nous faire croire à une Vision.....il avait trop picolé ou pris trop de ce mélange d’ opium/haschich qui provoque des visions de vierges lascives ?

      bref l’ archétype dieu n’ est plus d’ aucune utilité, il a sa place dans les POUBELLES DE L HISTOIRE.....

      La LIBRE PENSEE par contre, a un BEL AVENIR.....

      Salutation citoyenne.
      VG 

    • Robert GIL ROBERT GIL 25 juillet 2014 10:12

      Le mathématicien grec Euclide qui a vécu de 325 à 265 avant notre ère disait que : « Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve ».........

      voir : http://2ccr.wordpress.com/category/religion-laicite-education/


      • Jean 25 juillet 2014 18:46

        bizarre cette phrase : j’ affirme sans preuve (heureusement) que 1 + 1 = 3.

        Mais on peut affirmer avec preuve que 1 + 1 = 2, et donc nier la 1re assertion avec preuve.

        On peut nier sans preuve mais voilà qui n’ est pas digne d’ un Euclide !


      • epicure 26 juillet 2014 05:24

        comme en mathématique toute affirmation doit être démontrée, on ’a pas besoin de démontrer que 1 + 1 = 2 , pour nier que 1 + 1 = 3 tant que tu n’as pas apporté la preuve , la démonstration.

        Oui on peut nier sans preuve .... ce qui est affirmé sans preuve.

        Donc c’est toi qui a une réflexion bizarre, et non Euclide.

        Sinon on peux affirmer :
        « je suis le fils de Dieu prosternez vous à mes pieds et vénérez moi »

        Donc si tu réfutes Euclide, tu ne peux pas nier cette affirmation, et donc tu n’as aucun argument pour ne pas m’obéir.

        Bref c’est avec des gars qui raisonnement comme le tien, que des escrocs peuvent monter des sextes fleurissantes.


      • Jean 26 juillet 2014 13:03

        « avez vous une preuve pour dire que tous n’est que matériel  ? »

        Je m’ amuse ; tout comme je montre un doigt puis un deuxième, et je montre ainsi (c’ est plus que démontrer) qu’ on obtient « deux ».

        C’ est même conventionnel du point de vue vocabulaire.

        Il y a quelque chose plutôt que rien n’ est-ce pas ?

        Ce Qui EST est factuel.

        Dieu dit : je suis « Ce Qui EST » on reste donc dans le factuel.

        Le Buisson ardent Qui parle est tangible (organisme vivant, bien enraciné et issu de la Terre)

        On reste dans le concret.

        Adam est « Ce Qui EST » incarné ; on reste dans le concret.

        Eve est la Psyché, la capacité cognitive ; Caïn le Fils : l’ ego.

        On reste dans le concret.

        Nous avons aussi une capacité à aimer, rayonner (ce que semble ignorer les matérialistes) ; ça donne Abel le Coeur ; Caïn = cerveau).

        On reste dans le concret, le factuel etc.

        concret, factuel, ... il n’ y a que les bouchés pour ne pas comprendre le « noir sur blanc »

        http://www.leseditionsdunet.com/sciences-humaines/1564-dieu-et-le-philosophe-suivi-de-l-homme-nouveau-patrice-le-curseur-9782312014197.html

        Bon WE à Tous.


      • Xenozoid Xenozoid 26 juillet 2014 15:19

        le paradis n’a rien de matériel non plus.

        Anti-gauchiste non plus,

        désolé j’ai pas pu m’empêché


      • Jean 26 juillet 2014 16:57

        On va vers le plus en plus éthéré, mais il est bon ici d’ écrire que le concret est spirituel.

        En termes théologiques la Transcendance se rend immanence, et c’ est la fusion : idée de Trinité des Chrétiens.

        En principe sur un tel fil de dialogue...


      • Xenozoid Xenozoid 26 juillet 2014 17:15

        mr jean écrit je cite ?« mais il est bon ici d’ écrire que le concret est spirituel »
        il a fais du concret sa définition,voye comment le proselyteb, n’est une religion que quant la spiritualité a besoin de croyance


      • Xenozoid Xenozoid 26 juillet 2014 17:43

        concret, c’est toi qui a besoin de plusieur pseudos pour communiquer,


      • Xenozoid Xenozoid 26 juillet 2014 17:55

        concret=ta cervelle est réduite à néant / : bonne chance n’oublie pas tes vieux qui on viol
        er


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 juillet 2014 17:53

        Le seul pouvoir réel des quidams qui dechirent leur tunique en parlant de Gaza est le boycott des commerces qui soutiennent cette intervention ; juifs ou non est sans pertinence. Le reste est bavardage. Si vous leur donnez votre clientele pour sauver cents sous, vous touchez vos 30 deniers et vous êtes méprisables.


        PJCA

      • RenaudB69 12 août 2014 18:31

        Absolument et c’est ce qui rend la phrase « L’athéisme est une foi » parfaitement inexacte.


        L’athée n’est un « croyant » QUE s’il affirme la chose suivante : « Il est impossible qu’un Dieu existe ». 

      • RenaudB69 12 août 2014 18:33

        Voyons voyons, s’il existait le moindre fétu de preuve démontrant Dieu, le débat serait clos. 

        On peut respecter la foi, jusqu’au moment précis où le croyant prétend détenir une preuve. 
        A partir de ce moment précis, il devient dangereux. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès