Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > 3 millions d’actes endoscopiques sans sécurité anesthésique (...)

3 millions d’actes endoscopiques sans sécurité anesthésique !

Grande inquiétude de la part des professionnels de l'anesthésie française quant à l'édition de nouveaux guidelines européens et de recommandations formalisées d'experts autorisant la pratique de "sédation" pour les endoscopies digestives par des non-anesthésistes...

RFE (Recommandations Formalisées d'Experts) sur la sédation par des non anesthésistes pour des actes invasifs : 3 millions d'actes sans sécurité anesthésique !
 
Le SNIA s'inquiète des nouveaux guidelines européens conduisant à la prise en charge de l'anesthésie pour des actes d'endoscopie digestive par du personnel non spécialisé en anesthésie.

Pour la plupart de ces actes à visée diagnostique, les accidents sont inacceptables.

Comme il est inacceptable de voir laisser l'administration de profofol à des IDE, qui devraient avoir une "formation spécifique", alors qu'une formation et un diplome d'infirmier anesthésite existe déjà en France. 

En dehors de tout corporatisme exacerbé, il est capital pour la sécurité et la qualité des soins qu'un personnel compétent et expérimenté prenne en charge ces patients.

En France, actuellement seuls deux métiers couvrent ce champ de compétence, à savoir le Médecin Anesthésiste-Réanimateur (MAR) et l'Infirmier Anesthésiste Diplômé d'Etat (IADE).

La spécificité de cette prise en charge, aux frontières floues entre sédation et anesthésie, ne doit pas être confiée à du personnel n’ayant pas une qualification approfondie, validée, éprouvée et régulièrement mise à jour dans ce domaine.

Aussi, le SNIA affirme que la prise en charge efficiente et sécuritaire des patients devant bénéficier d'une endoscopie digestive doit être assurée par des personnels spécialisés en anesthésie, qui sont les seuls professionnels à posséder le background nécessaire à la gestion des complications pouvant survenir.

Toute autre forme d’organisation, qui serait en dehors des références actuelles d’organisation de l’anesthésie en France, représenterai un sacrifice de la qualité et de la sécurité des soins, sur l’autel de la rentabilité. 

Le Bureau National

http://www.sfed.org/News-Pro/Avancees-medico-scientifiques-sur-la-sedation-en-Endoscopie.html

https://www.thieme-connect.de/ejournals/pdf/endoscopy/doi/10.1055/s-0030-1255728.pdf


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • etonne 27 septembre 2011 14:00

    ne vous en faites pas. Ce que vous rapportez est le début d’une nouvelle médecine. Il y aurait dans les tiroirs des eurocrates le projet d’autoriser les bouchers et charcutiers - contre lesquels je n’ai rien - à pratiquer des interventions chirurgicales légères

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès