Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > A Chacun son métier, Monsieur le Président

A Chacun son métier, Monsieur le Président

Si le Président de la République travaillait à l’hôpital, il serait certainement anesthésiste. Le problème, c’est que ceux qui exercent ce métier sont aussi spécialisés en réanimation et là, notre Président n’a pas la compétence attendue par les Français

Discours du Président à STRASBOURG : « Entre 1998 et 2008 - j’ai pris cette référence parce qu’il y avait des gouvernements de gauche et de droite - la France au travers des dépenses de l’assurance maladie au profit des hôpitaux a augmenté le budget de près de 50%, c’est 23 milliards d’euros de plus pour l’hôpital et les cliniques sur les 10 dernières années. 23 milliards de plus, je ne m’en satisfais pas. Je dis simplement que le budget de la Nation a augmenté de 50% sur les 10 dernières années dans de la situation économique et financière que l’on connaît. 23 milliards d’euros de plus, je livre ce chiffre pour que chacun puisse en débattre et y réfléchir. »
 
J’ai écouté le Président ; j’ai réfléchi !
 
Sur les compétences en anesthésie :
En effet quel est le budget qui peut se vanter d’avoir augmenté de 50% en 10 ans ? D’abord je me souvins que sur la seule année 2007 le salaire du Président de la République avait augmenté de 140%. Puis, pour ne pas m’en prendre toujours au même, j’ai observé l’évolution du prix du pain, produit de base par excellence. Depuis 2001, l’augmentation est de 456 % (*) ! Nous ne parlerons pas du budget de l’Elysée, qui a été multiplié par 3 en 3 ans, dont + 11,4% pour la seule année 2009 !
Mais revenons aux chiffres de l’hôpital. Entre 1998 et 2007 les dépenses d’hospitalisations publiques et privées ont augmentées de 31,75% (1) ce qui n’est pas tout à fait les près de 50% annoncés par le Président. Dans le même temps, il omet de préciser que les dépenses de soins de ville (2) ont augmenté de 60,58 %. (1) 
Quant aux 23 milliards de plus pour l’hôpital et les cliniques, c’est exactement le montant des exonérations de charges sociales pour les entreprises en 2006, d’après la Commission des comptes de la sécurité sociale.
Les chiffres sont des éléments qui peuvent servir l’anesthésiste ou le réanimateur. Pour l’instant, je reconnais que le Président de la République est doué de compétences en anesthésie.
 
Sur l’emploi de réanimateur :
La réanimation est une technique qui permet de ramener à la vie des gens qui sont prêt à la perdre. Je veux vous citer en premier une phrase du manifeste contre la pauvreté de Martin Hirsh (3) : Dans notre pays, l’espérance de vie des personnes les plus défavorisées se rapproche en France de celle de certains pays du tiers monde » et de conclure par ces deux phrases relevées dans l’avis n° 101 du Comité Consultatif National d’Ethique des Sciences de la Vie et de la Santé ; (4)
S’agissant de l’hôpital, le Comité recommande « de s’assurer du maintien du lien social pour éviter que la personne ne sombre dans l’exclusion une fois le diagnostic fait et le traitement entrepris. Quelle logique est à l’œuvre, si le succès médical est suivi d’une mort sociale ? »
« De se réinterroger sur la mission primaire essentielle de l’hôpital. Celle-ci a en effet dérivé de sa mission originelle d’accueil de la précarité et de la maladie, puis de sa mission de recherche et d’enseignement, vers la situation actuelle qui fait de plus en plus de l’hôpital un service public, industriel et commercial qui a pour conséquence de déboucher sur un primat absolu donné à la rentabilité économique, au lieu de continuer à lui conférer une dimension sociale. »
 
Que pouvons-nous ajouter à cela ? Si ce n’est que le Président de la République propose tout le contraire dans son projet de Loi Hôpital, Patient, Santé, Territoire »
Oui, le Président de la République au chevet de l’hôpital, a manifestement des dons d’anesthésiste, mais il est indubitablement incapable de réanimer le corps anesthésié,
 
Denis GARNIER
 
http://www.ccne-ethique.fr/docs/avis101.pdf
 
(*) En 2001 la baguette de pain était de 1,15 Franc soit 0,18 euros. Sept ans plus tard, en 2008, la même baguette nous coûte 80 centimes d’euro, soit l’équivalent de 5,25 F et une augmentation de 456 % 
 
(1) chiffres de la commission des comptes de la sécurité sociale comparatif dépenses 1998 et dépenses 2007 note point de conjoncture n° 4-5
 
(2) les honoraires des médecins libéraux, des dentistes, les prescriptions, les indemnités journalières.
 
(3)“Manifeste contre la pauvreté” par Martin Hirsch et Jérôme Cordelier, Oh Editions, 2004, 180 p
 
(4)http://www.ccne-ethique.fr/docs/avis101.pdf

Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • fhefhe fhefhe 16 janvier 2009 12:32

    456% de hausse sur le pain en 7 années pleines !!!!!
    Vous avez oubliez les sandwichs "Jambon Beurre" en moyenne 3,80€ soit prés de 25 de l’Ex-Franc qui était à 10 Frs grand maxi.....
    Avant la mise en de l’ € avec 10 Frs vous pouviez acheter une baguette et un camembert qui coûtait dans "les grandes surfaces " en moyenne 7 Frs....
    Avec 1,5€ une fois acheté le pain ...que mettez vous à l’intérieur...en 2009 ?????
    STarkosy ...comme les Boulangers nous roulent dans la farine....
    J’ai énormément de RESPECT pour les boulangers , ils ont sans doute raison car "ils se lèvent tôt " pour travailler plus donc gagner plus ....Ils ont diversifier leur offres : Sandwichs , expresso, etc...
    Qu’ont fait nos gouvernants depuis 2002 ..... ?
    Qu’en est-il du pouvoir d’achat de la majorité des Français ?
    Nôtre
    G uignol(de l’)
    E tat
    A nonne(de)
    N ébuleuses
    T ransformations....qui le rendront encore plus "Lilliputien" dans l’histoire de France....

    Ces jeux de mots sont en hommage à Swift l’auteur des "Voyages de Gulliver" qui est également l’auteur d’un pamphlet qui a pour titre "l’Art du Mensonge Politique"

    Lui qui veut faire des économies....combien coutent ses voyages pour souhaiter la Bonne Année ????

    Oui nôtre Président est un Lilliputien..... !!!!




    • Rune Rune 16 janvier 2009 12:44

      Manipulation des chiffres ou bêtise, je ne sais pas. Mais notre cher président, dans son grand désir de faire passer ses "réformes", oublie d’expliquer le pourquoi de ces chiffres.

      Ainsi on pourrait imaginer que le budget des hôpitaux augmente pour de nombreuses raisons :

      - le nombre de joyeux 3èmes agistes augmente fortement et, bizarrement, ce sont ces mêmes personnes qui demandent le plus de soins... (par pur plaisir ou par égoisme ?)

      - les interventions sont de plus en plus fréquentes car favorisées par notre connaissance scientifique. Et oui, ô miracle, maintenant, on sait mieux soigner...

      - on s’occupe maintenant du confort du patient ce qui a un prix. C’est un scandale, revenons à la mode ancienne où l’on remplissait des salles entières de malades. Ca coutera moins cher en bâtiments...

      - le matériel est de plus en plus sophistiqué et donc plus cher. Là encore, on peut faire un effort. Pensez qu’autrefois, un médecin pouvait, grâce à l’observation de votre urine, savoir que vous aviez fait une chute de 3 marches. Diagnostic évident ! A croire que nos médecins actuels soient des nuls...

      Au fait, moi j’imaginais plutôt notre bon président généticien plutôt qu’anesthésiste. N’a t il pas après tout démontré son talent en ce domaine ?


      • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2009 13:12

        notre président ferait un excellent proctologue , il sait très bien parler aux trous du cul !  smiley


        • Vilain petit canard Vilain petit canard 16 janvier 2009 14:05

          Demander à Sarkozy d’avoir un avis sur la santé, c’est comme demander un diagnostic médical à Steevy. 


          • vieuxcon vieuxcon 16 janvier 2009 17:59

            A force ca devient Fatiguant. On ne peu plus réagir à tout, et c’est sans doute ce sur quoi compte notre menteur national.
            Que voulez-vous, il commence a y avoir des pays où être Français c’est avoir un président obsédé (Angella Merkel a été obligée de faire une protestattion écrite par l’ambassade d’Allemagne à Paris), menteur les européens aussi découvrent ce que cache la grande gueule toujours ouverte du roitelet , et ambicieux (Les allemands, las anglais et les aspagnols se sont alliés pour que notre petit gouvernant ne de fasse pas président de l’Europe à vie.)
            C’est fatiguant, et pourtant je ne vois pas encore poindre la grande colère qui mettra fin à tout ça. Nos députés sont craintifs et lèches culs, nos sénateurs protestent mais avalent des boas, reste le peuple. Mais pour l’instant c’est encore chacun pour soi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès