Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Alerte au Tamiflu

Alerte au Tamiflu

On sait que le Tamiflu inhibe la multiplication du virus au niveau des voies respiratoires, et pourrait diminuer la durée de la grippe.

Ce que l’on sait moins, c’est que ce produit a une date de péremption, au delà de laquelle il est peut être dangereux de l’utiliser.

Le Tamiflu n’est pas un médicament banal : on ne le prend pas comme l’on prend une aspirine.

Il s’agit d’un médicament récent et il est déconseillé dans le cas de grossesse ou d’allaitement, au nom du principe de précaution.

Les sujets âgés ne doivent le prendre que sous contrôle médical. lien

Il y a des risques de nausées, vomissements, diarrhées et douleurs abdominales. lien

En Grande Bretagne, on affirme qu’il est possible que le Tamiflu expose certaines personnes à un risque élevé d’accident vasculaire cérébral. lien

Il faut aussi savoir que le Tamiflu, utilisé comme parade lors du dernier épisode de la grippe aviaire, a connu quelques déboires.

En effet, le virus avait à ce moment développé une résistance au Tamiflu.

A l’époque, le docteur William Chui, de l’hôpital Qeen Mary, à Hong Kong, a déclaré que l’on ne pouvait plus compter sur le Tamiflu, vu l’apparition d’une résistance virale à ce produit. lien

Plus inquiétant, le premier juillet dernier, lors des débuts de la grippe A (h1N1) un patient a développé une résistance au Tamiflu. , Ce qui fait dire aux responsables du laboratoire Roche, producteur de ce produit, « le Tamiflu ne peut en aucun cas être pris préventivement ».

Or l’état français a acheté des stocks importants de Tamiflu, lors de la grippe aviaire, et il en reste de grandes quantités bientôt périmées.

Mais voici le plus surprenant.

Lors d’une réunion de l’Assemblée Nationale le 8 novembre 2005, sous la présidence de Jean Marie Le Guen, Henry Vincent Charbonné, président du laboratoire Roche France était invité à répondre à quelques questions.

Question de Michel Lejeune :

« Quel est le délai de péremption du Tamiflu ? » Il est important de le savoir pour organiser le stockage. »

Réponse de Henry Vincent Charbonné : « les gélules qui sortent de l’usine ont un délai de péremption de 5 ans. La poudre en vrac se périme au bout de 5 ans, mais devrait rester stable au moins dix ans » lien

Il ajoute : « cependant en droit pharmaceutique on ne peut augmenter le délai de péremption que lorsque l’augmentation de celle-ci a été constatée en temps réel »

Or le 15 août dernier, on apprenait que la date de péremption du Tamiflu avait été prolongée de 5 à 7 ans.

Swissmedic a autorisé cette mesure demandée par le fabricant Roche après avoir vérifié l’efficacité prolongée du médicament, sous réserve qu’il y ait épidémie et qu’une large utilisation du médicament ait été jugée nécessaire du point de vue médical.

Tous les emballages censés être périmés avant 2016 pourraient donc être utilisés deux ans après leur date de péremption. lien

Tout cela fait un peu désordre.

En résumé le Tamiflu produit avant 2005, périmé donc en 2010, voit sa vie prolongée par un organisme privé (swissmedic) alors même que l’on sait que le virus peut développer une résistance à ce produit, et que son utilisation peut être source de problèmes pour notre santé.

Par la voix de jean Yves Nau, docteur en médecine et journaliste au Monde, on sait que « la France dispose de plus d’une trentaine de millions de traitement, et une partie des stocks « militaires » sont en train d’être conditionnés afin d’être utilisés dans les services spécialisés des établissements hospitaliers sur l’ensemble du territoire national ». lien

Il ajoute que l’EMA (agence européenne du médicament) a répondu avec une assez grande désinvolture à la question de l’éventuelle péremption du Tamiflu en proposant sans le moindre scrupule de prolonger les dates d’utilisation de deux ans.

Après avoir tenté de lancer un mouvement de panique pour une pandémie qualifiée par le professeur Bernard Debré de « grippette », le ministère de la santé n’est-il pas en train de préparer un nouveau scandale, aussi important que celui du sang contaminé ?

Enfin pendant qu’on remplit les « Une » des médias avec cette « terrible pandémie » qui nous menace, on ne parle plus de la crise financière, des classes surchargées, des milliers de postes de prof supprimés, de la future disparition des juges d’instruction, du chômage qui continue de gonfler, des sans-abris sans solutions, des entreprises qui ferment ou se délocalisent, des bonus patronaux…

Comme disait un vieil ami africain :

« Aussi longtemps que les lions n’auront pas leurs historiens, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 3 septembre 2009 11:46

    Voici un tamiflu, sans effets secondaires et tout aussi efficace :

    vous pouvez le télécharger à cette adresse, sans ordonnance...

    http://www.lesmotsontunsens.com/traitement-naturel-contre-grippe-mexicaine-5361


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2009 13:57

      roquetbellesoreilles
      merci pour ce moment de dérision
      il en faut par les temps qui courrent


    • Nobody knows me Nobody knows me 3 septembre 2009 15:40

      Un médicament vendu gratuitement sans ordonnance

      Vendu gratuitement ? C’est une nouvelle entourloupe des néos ???
       ; - )


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 septembre 2009 00:22

      La meilleure défense en effet... Mais ne pas oublier, ingrats, que c’est d’abord un miracle qui a arrêté l’épidémie




      Pierre JC Allard


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 06:53

      PC Allard,
      la parole, bien sur, et aussi la rapidité de la diffusion de l’info grâce au net,
      mais c’est un peu le sens de l’article proposé dans ton lien
      merci de l’avoir proposé


    • JL JL 4 septembre 2009 08:33

      bonjour PJCA, dans votre lien je lis : « Il faut nationaliser l’industrie pharmaceutique avant qu’on ne commence à se demander de chaque pandémie – comme on se demande depuis longtemps de chaque guerre – si sa seule raison n’est pas le profit que peuvent en tirer ceux qui ont le pouvoir de les déclencher ».

      Hélas, on en est loin : ce n’est pas l’industrie pharmaceutique qui est en passe de nationalisation, mais l’industrie guerrière qui est en voie de privatisation.

      Bien sûr que la seule raison de l’industrie est de faire du profit. Tout comme le profit est la seule raison de ceux que Madov a piégé (on devrait lui élever une staute), ceux-là qui ponctionnaient leurs contemporains par des taux faramineux sans se poser de questions !

      Trop de gens ont un porte monnaie à la place du cerveau. Et ce sont ces gens que Sarkozy protège avec un bouclier fiscal. Il nous appartient de détruire ce bouclier. Au delà d’une limite vertigineuse, le profit doit être taxé à un taux verigineux. C’est cela la future révolution, la seule à mon sens qui soit légitime et démocratique.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 3 septembre 2009 12:40

      Salut Olivier,

      En 1905, la France rompait avec la tradition européenne des concordats, par lesquels l’Etat reconnaît officiellement la religion. Elle passait au système américain, qui laisse les cultes organisés par l’initiative privée. C’était une révolution dans le régime ecclésiastique de la France. l’histoire peut nous révéler que depuis, ce sont des entités privées qui ont mis la main sur le pouvoir, sur l’économie, sur la justice et le corps médical, le même qui suit de près les campagnes militaires de colonisations mondiales.

      Les français sont devenus le plus gros carnet d’adresse et les meilleurs clients du pouvoir privatisé, et une grande ségrégation s’effectue dans le corps judiciaire, financier et médical et même législatif. En effet, la vidéo surveillance payée par le citoyen ne concerne que le quartier commerçant et bancaire du centre ville lui même privatisé.

      Dans ces conditions établies, il ne fait pas de doute que les campagnes de presse favorisent ceux qui les écoutent à se rabattre d’urgence vers ces factures pharmaceutiques salvatrices. La loi peut même demain, par arrêté ou décret, se retourner contre ceux qui refusent le vaccin, taxés de bouc-émissaires dangereux pour la communauté.

      D’ailleurs, Pasteur lui-même n’avait il pas déjà offert le corps médical au service du pouvoir pour faire enfermer tous les libres penseurs rebelles à la mondialisation déjà naissante ?

      Ton article démontre clairement que nous sommes tous otages du pouvoir privatisé qui peut lui-même fixer les dates de péremption et même les seuils d’affection : http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/sida-vih-et-stress-oxydatif-50938x

      De toutes façons, il ne fait plus aucun doute que les premiers qui ont parlé de « pandémie » l’ont en fait programmée...

      Heureux de t’avoir connu. L.S.


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2009 14:00

        Bonjour Lisa
        et moi donc,
        heureux de te connaitre
        aux états unis, ceux qui oseront braver l’obligation de vaccination vont devoir s’armer de courage, et de détermination,
        en France, çà ne devrait pas tarder.
        qui nous dit que les enfants ne seront pas vaccinés d’office dans les écoles,
        çà s’est déjà produit par le passé
        à bientôt


      • Néwick 3 septembre 2009 13:14

        On dirait que l’auteur découvre ce qu’est un médicament. Oui, il a des effets secondaires, et il est à utiliser, comme tous médicaments (exceptés les médicaments homéopathiques...) avec un certain contrôle médical.
        Comme les antibiotiques, il est apparu des cas de résistance. Mais vous aurez bien noté que ceux répertoriés sont pour le virus H5N1, et encore, pas tous les cas loin de là. Même si des cas de résistance sont rapporté, le tamiflu peut être tout de même intéressant contre les souches sensibles.

        Quant à la date de péremption, vous l’expliquez vous-même : elle est prolongé s’il est avéré que le produit est efficace après 5 ans, ce qui semble être le cas. Vous semblez oublier que ce n’est pas forcément à l’avantage des industries que de prolonger la durée de vie de 30%, j’imagine qu’elles auraient bien aimé en refourguer d’avantage !

         "Swissmedic, Institut suisse des produits thérapeutiques, est un organe de droit public de la Confédération rattaché au Département fédéral de l’intérieur"
        Ce n’est pas n’importe quel ’organisme privé’ tout de même...


        • Pyrathome pyralene 3 septembre 2009 13:29

          Vous pensez peut-être qu’on peut faire confiance à ces gens-là ?.....mdr.....
           chlorure de magnésium,vitamine D et C sont bien plus efficace que cette merde de tamiflu qui n’est qu’un immonde poison de bizzness pharmaceutique ......


        • Pyrathome pyralene 3 septembre 2009 13:45

          Shawford,on peut faire confiance au chlorure de magnésium et aux vitamines D et C.......


        • Pyrathome pyralene 3 septembre 2009 13:53

          Zen,zen......la rage ne résoudra rien,l’arme redoutable et qu’ils redoutent par dessus tout est la vérité.........,pas la violence !!.....


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2009 14:05

          Newick
          l’auteur ne découvre pas les médicaments,
          il les connait bien
          et pour cette raison, il essaye de se soigner différemment
          en tout cas l’auteur appelle à la plus grande prudence,
          quand les finances de l’état rentrent en jeu, on sait déjà que pas grand chose ne peut l’arrêter, si on a un peu de mémoire.
          le sang contaminé ? au hasard...
          comme l’a dit le professeur Debré, ce n’est qu’une grippette.
          tout au plus, au lieu de contaminer une personne, elle peut en contaminer 3.
          de gros interets financiers sont en jeu :
          le tamiflu déjà acheté qu’il faudra rentabiliser,
          les 100 millions de doses de vaccin qu’il faudra utiliser
          ne parlons pas des masques, et du reste.


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2009 14:07

          Pyralène,
          merci de ton commentaire, auquel je souscrit sans hésitation.
          si l’on fait marcher un peu mieux nos neurones, référence à un article récent, on sait déjà ce qu’il faut ne pas faire.


        • Pyrathome pyralene 3 septembre 2009 14:43

          pyralene,

          la vérité transmise par nos médias chéris ???

          depuis trente ans ???

           Ben pas vraiment...... ! de l’enfûmage surtout !!


        • vince733 3 septembre 2009 14:30

          Une question aux lecteurs du forum : le fils de ma compagne a fait sa rentrée en terminale ce matin, et le réglement intérieur du lycée (public) a été modifié depuis l’année dernière. Un article a été ajouté, stipulant que les éléves pourront se voir contraints d’être vacciner en cas de mesures prises « dans l’intérêt général ». Dans quelle mesure cet article est-il valable (légal ?) ? Comment peut-on s’y opposer ou le faire retirer du règlement intérieur ?
          Il me semble constituer une grave menace à la liberté de choix de tout un chacun au sein d’un établissement scolaire.


          • vince733 3 septembre 2009 14:38

            @Shawford

            Non pas hoax, réalité. Je peux même vous donner le nom de l’établissement : Lycée Max Linder de Libourne.


          • vince733 3 septembre 2009 14:52

            Très volontiers. Je projette de plus d’être délégué de parents cette année au sein de cette classe de terminale.


          • vince733 3 septembre 2009 15:02

            Je veux bien l’appeler en direct. Comment puis-je vous laisser mes coordonnées ?


          • vince733 3 septembre 2009 15:11

            D’où le sens de ma question. Je contacte la modération.

            Merci en tous cas.


          • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2009 16:33

            Vince733
            votre information confirme ce que j’avais écrit dans un article précédent, (h1n1, un scénario épouvantable) ou il était envisagé par l’OMS la vaccination obligatoire,
            il est évident qu’il va falloir prendre très au sérieux cette menace, et alerter un maximum de personnes pour dénoncer cette décision.
            par le passé, je me souviens qu’il y a eu des vaccinations obligatoires (on ne demandait en tout cas pas l’avis de l’élève) dans les écoles.


          • Woltar Girl 3 septembre 2009 17:35

            Vince, tenez nous au courant


          • janequin 3 septembre 2009 18:24

            En tous cas ce type d’article n’apparaît pas dans le règlement intérieur du lycée de mes enfants !


          • vince733 3 septembre 2009 20:53

            Merci pour vos réponses.

            Petit rectificatif : cet article était déjà présent dans le règlement de l’année scolaire 2008/2009 (mauvaise lecture de ma part) !!! Quoi qu’il en soit, ce style d’article n’a, à mon sens, pas sa place dans les règles de fonctionnement d’un lycée public !!!
            Je posterai des informations sur ce point. Je contacte en tout cas le journaliste dont les coordonnées m’ont été communiquées par Shawford.

            @O. Cabanel
            Je me souviens effectivement de telles vaccinations. Il faut absolument être vigilant sur de telles mesures, informer et s’informer le plus possible.


          • ALIS ALIS 3 septembre 2009 20:56

            C’est tout bonnement inégal et inapplicable. Dans la hiérarchie des normes, la loi fondamentale est au sommet. Vient ensuite les lois, émanation de la représentation nationale. Aucun réglement quelconque ne peut imposer une vaccination si elle n’est pas prévue expressément par la législation en vigueur. 

            Pour le faire retirer du réglement il faut prendre attache avec une association de défense des consommateurs de préférence spécialisée qui saisira le conseil d’Etat pour faire annuler ce réglement pour abus de pouvoir dans l’intérêt des élèves.
            Ce peut être l’association liberté information santé ou la ligue nationale pour la liberté des vaccinations. Ils ont un rôle de conseil, et sont efficaces. 
            On voit progressivement se mettre en place un ordre moral d’un nouveau genre dans le secteur médical dangereux pour les liberté publics. 


          • vince733 3 septembre 2009 21:10

            @Janequin
            Pouvez-vous nous dire quel est le lycée de vos enfants ?

            @ALIS
            Merci pour toutes ces informations. Elles éclairent une situation vraiment trouble. Je me rapproche des associations citées.

            @Shawford
            Je viens d’envoyer un mail à votre ami résumant la situation.


          • Woltar Girl 3 septembre 2009 21:12

            C’est bon vince

            mets toi sur radio stripping maintenant


          • vince733 3 septembre 2009 21:20

            @Woltar Girl

             smiley Je bache pour ce soir effectivement. Pleins d’autres trucs intéressants à faire avant la nuit !!!

            Juste une question : pourquoi radio stripping ???


          • Woltar Girl 3 septembre 2009 21:22

            Mois je te cons seyes de fers fissa vince


          • JET67 JET67 3 septembre 2009 15:49

            T’as mis quoi ? Le flou ?
            Bien joué Donald, vieux Picsou !


            • Nobody knows me Nobody knows me 3 septembre 2009 15:52

              Je ne comprends pas qu’on préconise le Tamiflu alors que la grippe H1N1 - certes une grippe carabinée et plus contagieuse - reste une grippe comme une autre, ça se soigne pas, ça passe. A la limite de quoi faire passer la fièvre et les maux de tête, ça va de soi.
              Si le malade est trop faible, je conçois qu’on lui file des « boosts », mais de là à prescrire à tout le monde de prendre qq chose... Ca sent soit l’escroquerie (faire du pognon, vider les stocks inutiles), soit l’incompétence crasse.


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2009 16:37

                Nobody knows me
                c’est une évidence,
                il y a des stocks, ils ont été achetés par l’état, et celui ci n’a pas l’intention de les laisser perdre.
                d’ou la campagne médiatique lancée aujourd’hui.
                il y a eu deux morts en nouvelle calédonie (je crois ?) mais en fouillant un peu, les journalistes se sont rendus compte que ces deux personnes avaient des problèmes de santé, bien plus grave que la grippe A, et que leur mort ne doit pas être imputée au virus.
                encore de la manipulation.


              • fonzibrain fonzibrain 3 septembre 2009 16:42

                Le Tamiflu interdit aux enfants ! Cela fait déja deux ans que la Corée du sud le dit et l’a fait !(nombreux suicides d’adolescents ayant pris ce médoc)By fonzibrain

                On apprend aujourd’hui que le British Medical Journal appelle le département de la Santé britannique à reconsidérer de façon urgente sa politique actuelle dans le cadre de la pandémie due nouveau virus A (H1N1).Rien que ça,pour un pays ou il suffit d’appeler une une ligne verte et dire que l’on a de la fièvre pour en obtenir,c’est vraiment flippant.Voila ce que l’on peut lire également dans cet article du point : “l’agence sanitaire britannique, la Health Protection Agency (HPA), rapportait que plus de la moitié des 248 jeunes élèves qui avaient eu de Tamiflu, après qu’un de leurs camarades eut contracté la “grippe porcine”, ont souffert d’effets secondaires, tels que des nausées, des insomnies et des cauchemars.”Vous vous rendez compte LA MOITIÉ DES ENFANTS TRAITÉE ONT ÉTÉ EMPOISONNÉ,la moitié,c’est GRAVISSIME.Quand je vous dis que nous devons juger et punir ces gens,c’est de la légitime défense.

                NOUS NE POUVONS PAS LES LAISSER EMPOISONNER NOS ENFANTS !!!!

                Mais ce n’est pas tout,parcequ’en fait,il y a deux ans la Corée du sud a INTERDIT la prescription de ce médicament et pour cause : “Parmi 1 079 cas de patients ayant eu des effets secondaires dus à ce médicament, 128 d’entre eux, dont une majorité de jeunes, avaient eu des manifestations de type psychiatrique. Le gouvernement japonais avait intimé au fabricant Chungai (partenaire japonais du géant Suisse Roche), l’ordre d’inclure dans sa notice une mise en garde. Ce que le laboratoire a fait. Les autorités ont comptabilisé huit cas de mort survenue dans ce contexte. Les adolescents adoptent soudain un comportement irrationnel, tentant de sauter d’un balcon ou se jetant sous les roues d’une auto.”

                article du figaro

                C’est pas beau ça,des suicides,des vomissements,des cauchemards,et cela fait deux ans qu’ils le savent,CE N’EST PAS DE L’INCOMPÉTENCE,C’EST CRIMINEL.

                Donc entre le vaccin contre la grippe A qui est en fait un vaccin déja éxistant contre la grippe aviare et simplement modifié,voila que le Tamiflu,le seul médicament censément efficace contre les grippes(aviare,A) est en fait un VIOLENT POISON,qui empoisonne et pousse aux suicides les enfants et adolescents.

                COMBIEN DE TEMPS ALLONS NOUS SUPPORTER CELA !!!!!!


                http://fonzibrain.wordpress.com/


                • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2009 17:57

                  Fonzibrain,
                  merci de ces nouveaux témoignages que vous nous proposez qui confirment que non seulement le Tamiflu est dangereux, mais qu’en plus il est déjà interdit dans plusieurs pays.
                  on marche vraiment sur la tête dans notre pays.
                  on dépense des fortunes pour un médicament inefficace et dangereux, on a acheté 100 millions de doses de vaccins pour soigner une grippette, et on médiatise à tout va sur ce virus au lieu de s’occuper de ce qui est important.


                • JL JL 3 septembre 2009 18:33

                  « Ce que l’on sait moins, c’est que ce produit a une date de péremption, au delà de laquelle il est peut être dangereux de l’utiliser. »

                  Je connais un pharmacien qui, au plus fort de l’alerte aviaire avait commandé du Tamiflu : il a reçu du Tamiflu en dante limite de péremption.

                  Je crois qu’il y a pire que les voleurs : ceux vous qui assassinent pour vous prendre votre argent.

                  Dès fois je me dis qu’on devrait leur donner l’argent de la Sécu avec l’injonction de se mettre leurs saloperies là où je pense.


                  • JL JL 3 septembre 2009 18:38

                    « Une nouvelle loi votée dans l’Etat du Massachusetts impose 1000 dollars d’amende par jour et une peine privative de liberté pour refus de vous soumettre à la force publique si les autorités décrétent l’Etat d’urgence en matière de santé publique ».

                    Malheur à ceux qui refuseront le vaccin !

                    http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=23513

                    Si cela arrivait chez nous, cela serait un motif pour faire la révolution : on ne saurait laisser nos enfants être traité comme du bétail.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2009 18:58

                    peut être serait-il opportun de lancer une enquête, grâce à AV afin de savoir si beaucoup d’établissements scolaires ont décidé la vaccination obligatoire ?
                    vos suggestions sont les bienvenues.


                  • JL JL 3 septembre 2009 19:31

                    Bonsoir Olivier Cabanel, vous aurez remarqué je pense, que beaucoup de ténors d’Agoravox qui se faisaient entendre avec fracas au moment de la grippe aviaire pour fustiger les réfractaires à la vaccination obligatoire, se font cette fois très discrets sur ce sujet ? Il ne faut pas désespérer donc.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2009 19:55

                    JL,
                    oui, j’avais remarqué
                    ce qui prouve qu’ils se posent encore des questions,
                    du moins qu’un doute s’est insinué
                    c’est une bonne nouvelle
                    à+


                  • Wrong Orwell Wrong Orwell 3 septembre 2009 20:21

                    A croire qu’ils ont « sorti le nouveau modèle » (mieux que H5N1:leH1N1) pour écouler les stocks.N’était ce pas une idée de Kissinger de lier la chimie et la pharmacie ? Une collaboration très lucrative en somme :« Je t’empoisonne et je te guéris.Comme dirait Agatha : »A qui profite le crime ?"

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès