Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Alzheimer vous inquiète ? Let’s speak a second language (...)

Alzheimer vous inquiète ? Let’s speak a second language !

Une étude canadienne vient en effet de démontrer que le bilinguisme avait des effets protecteurs quant à l’apparition des maladies dégénératives du cerveau. Unbelievable, isn’t it ?

Des chercheurs du Rotman Research Institute se sont penchés sur un des sujets les plus intéressants du moment en terme de vieillissement : que faire pour conserver au cerveau sa plasticité, ou comment constituer de salutaires « réserves cognitives » ?

Cette recherche menée par le docteur Ellen Bialystok, assistée du psychologue Fergus Craik et du neurologue Morris Freedman, est parvenue à la conclusion que le fait de parler deux langues retardait l’apparition des symptômes.

Résultat suffisamment inattendu pour que le docteur Bialystok le commente de manière ingénue :

« Nous avons été stupéfaits par ce que nous avons trouvé ! »

184 patients ont constitué le champ d’investigation de cette étude. 93 étaient bilingues pour 91 qui ne l’étaient pas. Le groupe des bilingues s’exprimait dans 25 différentes langues, principalement le polonais, le yiddish, l’allemand, le roumain et le hongrois.

132 personnes étaient probablement atteintes de la maladie d’Alzheimer, les 52 autres souffrant d’autres affections dégénératives. Les chercheurs les ont soumis à une batterie de tests dont le MMSE (Mini-Mental State Examination), qui mesure la fonction cognitive générale. Ont été également pris en compte leur métier et leur formation.

La conclusion chiffrée de ce travail en profondeur est que les troubles apparaissent chez les monolingues à l’âge de 71,4 ans alors que les bilingues se voient « crédités » de quatre années pleines supplémentaires sans soucis puisque les troubles ne surviennent qu’à l’âge moyen de 75,5 ans !

Cette différence persistent après élimination des facteurs liés aux différences culturelles, aux études, voire au sexe.

Nous savons ce qu’il nous reste à faire, les auteurs ayant même pensé à nous aider à constituer nos « réserves cognitives », puisque leur publication n’est disponible qu’en anglais !

« L’étranger » aurait donc des vertus insoupçonnées ? Belle leçon de tolérance...mentale !

Have a good day !


Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Dominique (---.---.211.3) 29 janvier 2007 12:00

    Cette fameuse étude avait déjà été servie il y a deux ans dans les dépêches d’agence et les articles de presse. Cela radote... Je précise que c’est exactement la même : même nombre de cas étudiés, même institut, mêmes chercheurs...


    • ZEN zen 29 janvier 2007 12:17

      Hop ! je me remets au bulgare, au finnois et au serbo-croate, en attendant de reprendre le ouolof... smiley


      • pingouin perplexe (---.---.98.26) 29 janvier 2007 13:27

        A Zen Bah, tant que ce n’est pas au « mentalais » de Jerry Fodor, ça va smiley Ceci dit, sûr que le cerveau est un truc compliqué au possible, et que le langage n’est pas toujours ce qui aide à faire du simple smiley Ceci dit, il n’est peut être pas mal à propos d’interroger moultes particularités cérébrales en matière de rapport au langage, si tant est que le cerveau puisse déployer des ressources d’objectivité suffisamment convaincantes smiley D’un point de vue plus « sciences humaines » auquel je suis plus disposé à souscrire, le langage est appréhendé comme la structure par définition. De multiples modalités de relation à la structure peuvent bien advenir, tant et si bien qu’il n’est pas tout à fait exclu d’en trouver quelques traces dans le cerveau smiley

        Le pingouin, toujours perplexe, en ceci que les clés du langage sont peut être à distinguer d’une programmatique


      • LE CHAT LE CHAT 29 janvier 2007 13:44

        @zen

        et en plus on a le chti , on n’est pas prêts de perdre la boule smiley moi , j’ai aussi une boite de langues de chats smiley


      • alberto (---.---.242.188) 29 janvier 2007 17:40

        Tout ça est bel et bon, Zen, mais n’oubliez pas de mettre votre casque : le vélo ça peut être aussi dangereux pour le cerveau...


      • ZEN zen 29 janvier 2007 18:41

        @Alberto

        J’en ai un de rechange. Mon chirurgien a mis au point une technique de greffe efficace... smiley


      • (---.---.136.134) 29 janvier 2007 12:19

        Marc Hermann à qui on demandait s’il préférait attraper la maladie d’Alzheimer ou celle de Parkinson répondait : Qu’il préférait oublier de payer son verre plutôt que de le renverser.


        • Gasty Gasty 29 janvier 2007 12:31

          J ’ai lu ( je ne sais plus où ) que Marc Hermann à qui on demandait s’il préférait attraper la maladie d’Alzheimer ou celle de Parkinson répondait : Qu’il préférait oublier de payer son verre plutôt que de le renverser.


        • LE CHAT LE CHAT 29 janvier 2007 13:47

          @Gasty

          par contre sa femme aurait préféré ressentir les vibrations plutôt que d’être toujours à l’attendre smiley


        • Gasty Gasty 29 janvier 2007 14:31

          @ LE CHAT

          Votre remarque me fait penser à Marc Hermann à qui on demandait s’il préférait attraper la maladie d’Alzheimer ou celle de Parkinson répondait : Qu’il préférait oublier de payer son verre plutôt que de le renverser.


        • Gasty Gasty 29 janvier 2007 14:41

          Attendre quoi ?????? Ah tiens ça me fait penser que c’est la période des chaleurs en ce moment !


        • krokodilo (---.---.38.69) 29 janvier 2007 13:25

          Les mots croisés aussi protègent de la maladie d’Alzheimer ! Il ne faut pas tomber en pâmoison devant l’expression « étude scientifique » même s’il y a un neurologue dans le tas. Nombre d’études cliniques sont mal fichues, de faible niveau de preuve, contestables sur le plan statistique.

          En outre, il faut préciser qu’apprendre l’anglais guérit le cancer et fait repousser les cheveux.


          • Rocla (---.---.107.78) 29 janvier 2007 14:10

            Etonnant , je parle couramment le Français et l’ Alsacien ,et pourtant , pardon mince alors c’ était pourquoi que je suis là ,y a quelqun ?

            Parking’son , Alzheimer Creutzfeld et Jacob Delafont quatre


          • panama (---.---.198.59) 29 janvier 2007 14:19

            Exact ! le bilinguisme favorise la stimulation du cerveau, qui ralentit cette horrible maladie.


          • faxtronic (---.---.127.45) 29 janvier 2007 14:16

            Chouette, je vais jamais etre vieux, je connais 5 langues, non 6 !, Peut etre 5 alors, putain d’alzheimer !


            • gem gem 29 janvier 2007 14:21

              arglh, quelle horreur statistique ! l’étude est interressante, la conclusion qu’il y a un effet protecteur du bilinguisme est une inférence valide, mais tout cela mérite quand même un peu plus de prudence dans les commentaires !


              • LE CHAT LE CHAT 29 janvier 2007 14:39

                @GASTY

                par contre sa femme aurait préféré ressentir les vibrations plutôt que d’être toujours à l’attendre smiley

                mais au fait tu les a retrouvées tes croquettes ? Avec parkinson , y’en a la moitié qui tombent à coté de l’ecuelle , avec alzheimer ton maitre est persuadé de t’avoir donné déjà à bouffer smiley


                • Gasty Gasty 29 janvier 2007 14:52

                  Le problème c’est qu’il se prend pour un chat, alors je surveille ma boite à croquette. Il parait que c’est la maladie de chalzeimer.


                • Pixel (---.---.40.52) 29 janvier 2007 17:29

                  Dommage que la « vache folle » ne parlait pas plusieurs langues... !

                  Prion les synapses...

                   smiley


                  • seb (---.---.237.82) 1er février 2007 00:00

                    Je pense qu’il serait bcp plus intéressant de parler des causes des maladies dégénératives qui sont connues et ou rien est fait... !! Je pense notamment au métaux lourds :

                    http://debatsanteseb.blog4ever.com/blog/lirarticle-51810-126685.html

                    a+ seb


                    • verbatim (---.---.197.6) 3 février 2007 11:36

                      Ce qui me gêne dans cet article c’est son trop fort coté tendancieux :

                      Il se réfère à une étude américaine très orientée, en réalité le titre devrait être celui-ci : l’activité cérébrale retarde-t-elle l’apparition de la dégénérescence ?

                      Car restreindre le champ d’investigation au bilinguisme ( inclus, comme par hasard, la langue anglaise, explicitement écrite ! ) démontre le but de la manoeuvre.

                      Ne soyons pas dupes et par rétorsion je propose aux lecteurs d’apprendre l’espéranto, facile pour les personnes vieillisant !!!!


                      • caramico (---.---.227.71) 3 février 2007 16:01

                        Merde alors, les politiques une fois de plus sont favorisés, avec la langue de bois.


                        • decurion (---.---.240.52) 3 février 2007 16:58

                          Je suis vraiment perplexe.

                          Pour vérifier si le langage est en cause, il aurait fallut admettre des muets dans l’étude.


                          • Ernest Rougé (---.---.59.67) 4 février 2007 01:11

                            Bravo les commentateurs ! Excellents !

                            Et merci... Je vais aller apprendre l’anglais...

                            Moi, ce qui m’ennuie, c’est que chaque fois que j’appuie sur tous les commentaires... j’adore... attendez, comment qu’ils se nomment ?... je reviens... sur les commentaires constructifs de couleur verte... toujours les vertes, c’est ma couleur..., j’ai un petit carré... je vais aller voir... non un rectangle, qui me marque... attendez, je vais vérifier... « Vous avez voté déjà... attendez, je reviens... ce commentaire ». « Vous avez déjà voté ce commentaire » marqué dans un carré... Ça m’énerve, ça m’énerve... Pourquoi diable, moi qui n’aie pas encore voté ?

                            Je remercie quand même le Figaro en ligne pour cette enquête sérieuse...


                            • rantanplan (---.---.4.90) 4 février 2007 11:53

                              Moi, je suis polyglotte...Suis-je à l’abri ?


                              • ZEN zen 4 février 2007 12:10

                                Et la pratique quotidienne de Agoravox est-elle un bon antidote...ou une drogue dangereuse ? smiley


                                • esnans 10 février 2007 21:46

                                  Réflexions d’un octo actif. Ne cessez pas vos activités professionnelles, façon de résister aux agressions éventuelles d’Alzheimer et autres.. Si vous ne travaillez plus parce ce que notre « Société » vous a rejeté entre 60 et 65 ans, apprenez le chinois en buvant des jus de fruits. Il parait que cela peut aider. Surtout renoncez à la solitude, les veufs, divorcés, séparés. Découvrez les sites de rencontres : "Solitaire cherche solitaire" Organisons la défense Ainsi vous n’aurez même plus le temps de perdre la tête. Alzheimer à l’Ile de Pâques.... J’espère votre sympathie, ne me laissez pas dans la solitude.... Esnans


                                  • Rocla (---.---.0.19) 10 février 2007 22:03

                                    Bonsoir Esnan ,

                                    On sent dans votre post beaucoup d’ optimisme . Merci .

                                    Rocla


                                  • esnans 10 février 2007 22:29

                                    ROCLA Merci - Je m’efforce d’apporter un témoignage.... "Faire preuve d’une aptitude au bonheur est ce que l’on peut transmettre de plus utile. Avoir le sens de l’humour peut aussi aider" Auteur Gordon Livingston esnans


                                    • Rocla (---.---.0.19) 10 février 2007 22:44

                                      Esnans,

                                      L’ important c’ est la motivation .

                                      Rocla


                                      • esnans 11 février 2007 00:40

                                        Evident, mon Cher Watson !! Mais comment ça pousse ? Etat d’esprit ? Moral en béton pour résister à la morosité ambiante. « Enfin j’arrive à la retraite, je vais pouvoir me reposer... » Encore un où une qui va nous quitter « en pleine forme » Exemple, une rame de métro dans la journée. 39 personnes assises (pour être sympa. Faut pas se moquer) plus un original debout. Devinez qui ? En pleine jeunesse, attendre l’ascenseur durant quelques minutes pour aller au 1 où au 2ème.... C’est le début de la fin. Alzheimer aura un beau champ d’action quand il sera revenu de l’Ile de Pâques. Il est gateux, le vieux, il écrit n’importe quoi. Esnans


                                        • liloulie (---.---.170.168) 4 avril 2007 21:56

                                          Et le sudoku ça peut aider ????

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès