Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Aspartame : Une note salée ?

Aspartame : Une note salée ?

Le produit

L’aspartame est une poudre blanche, sans odeur, dont le pouvoir sucrant est environs 200 fois supérieur à celui du sucre, c’est donc un édulcorant non-calorique qui est, de ce fait incorporé dans de nombreuses denrées alimentaires (boissons, desserts, confiseries,..) à travers le monde. En Europe il porte le label « E951 » et c’est donc sous ce code qu’il apparaît sur l’étiquette de composition.

Le « problème »

Ce 14 juillet l’institut Ramazzini de Bologne (centre de recherche de la Fondation européenne d’oncologie et de sciences environnementales) a publié une nouvelle étude dont les résultats entraînent de nouvelles questions sur les liens entre l’exposition à l’aspartame et la survenue de cancers. En effet, si elle confirme l’absence de corrélation entre l’aspartame et les tumeurs du cerveau, une hausse des lymphomes et des leucémies « à des doses très proches des doses journalières admissibles chez les humains » est mise en évidence sur des rats femelles.

Malgré que l’étude a été conduite sur des rats et les résultats ne sont que partiels, les chercheurs qui l’ont réalisée affirment qu’il faut revoir rapidement la réglementation l’aspartame serait un agent cancérigène. Par voie de communiqué de presse, l’Autorité européenne de sécurité des aliments, (European Food Safety Authority ou EFSA) a déclaré inapproprié de suggérer des changements de régime alimentaire des consommateurs (concernant l’aspartame) sur la base des informations actuellement disponibles. Toutefois, ce sujet sera entièrement réexaminé au cours de l’évaluation des risques qui sera effectuée et les résultats seront communiqués au public et aux gestionnaires de risques.

Etant donnée la multitude d’aliments qui contiennent de l’aspartame (il serait utilisé pour donner une saveur sucrée à plus de 6000 produits allégés dans le monde), on comprend sans peine l’impatience des consommateurs (et ils sont nombreux !) à connaître le fin mot de toute cette histoire !


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nathalie N


Voir ses articles







Palmarès