Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Aujourd’hui pas de leaders dans le monde qui s’occupent (...)

Aujourd’hui pas de leaders dans le monde qui s’occupent suffisamment du SIDA

Jean-Luc Romero , le grand militant français contre le SIDA et pour le Droit de mourir dans la dignité analyse la situation actuelle de lutte contre le SIDA en France et dans le monde. Le président de l'ELCS ( Elus Locaux Contre le SIDA) profite de son passage en Tunisie pour analyser les principaux obstacles et pour donner des solutions à court terme et lon terme pour ce fléau qui ne cesse de tuer des milliers de personnes à travers le monde.

C’est une interview pas comme les autres qu’acceptait d’accorder Monsieur Jean-Luc Romero, politicien et militant français à BioFOCUS,le nouveau magazine tunisien entièrement consacré à la biologie. Traitant des sujets extrêmement importants essentiellement le Sida et l’euthanasie, cette interview retrace à la fois la carrière et toute l’expérience de Monsieur Jean-Luc Romero en tant que militant mais aussi comme politicien. Elle ne tarie pas de présenter des avis argumentés concernant ces deux sujets largement controversés. 

Le Sida se soigne par la politique 

 Abordant en premier lieu le thème du sida, l’idée maitresse que défend Monsieur Jean-Luc Romero est que la volonté politique est un ingrédient essentiel voire indispensable pour trouver le remède à cet important fléau du XXIème siècle. Ainsi, il plaint dans la première partie de l’interview, l’absence actuellement d’un leader sous-entendu politique qui défend suffisamment le sida afin de mobiliser les moyens financiers et humains nécessaires pour classer cette maladie définitivement. Il insiste ainsi sur le rôle essentiellement économique (travail) que peuvent jouer les environ 2 millions de personnes qui ont déjà succombé à cette maladie tragique dans le monde et qu’on a inutilement sacrifiés. La probabilité de sacrifier d’autres demeure forte existante, si la communauté internationale et notamment le pouvoir politique n’agissent pas pour changer les donnes. Ainsi la lutte contre le sida doit toujours rester au devant de la scène, et même si on a l’impression de l’ignorer lors de grandes réunions internationales comme le G8 ou G20, ceci doit, selon-lui changer car on ne peut pas privilégier autre chose devant les vies humaines. Et c’est justement ce côté humanitaire qu’il aborde par la suite, qui prime sur cette noble cause, celle de combattre pour ceux qui ont besoin sans les juger sur quoi que se soit.

http://www.youtube.com/watch?v=FuGfOJ5zoB4&feature=player_embedded

De l’argent pour des banques mais pas pour des personnes :

 Même si la crise économique se fait le plus entendre de nos jours, la lutter pour des causes nobles comme le sida doit toujours persister, se développer et gagner du terrain. Pour y parvenir, le financement nécessaire doit être mis en œuvre et selon Monsieur Jean-Luc Romero, 25 milliards par an pour financer les recherches et les traitements palliatifs et de préventions sont plus que suffisants pour lutter efficacement contre cette maladie dévastatrice et l’éradiquer complètement. Et même si ce chiffre peut paraitre énorme pour certains, il demeure tout à fait négligeable devant l’argent déboursé pour sauver les banques lors de la crise : 3000 milliards de dollars au total. Alors, qu’est-ce qui est prioritaire les vies humaines ou les banques ?

 http://www.youtube.com/watch?v=FuGfOJ5zoB4&feature=player_embedded

Des pratiques discriminatoires contre les personnes séropositives :

 Même s’il a déclaré sa séropositivité au grand jour dans son livre ‘Virus de vie’, Jean-Luc Romero se montre septique devant certaines pratiques qui existent aujourd’hui et qui discriminent parfaitement les personnes atteintes du sida. Selon lui, l’origine de cette discrimination n’est autre que la peur du sujet jugé encore comme tabou. Un raisonnement qui a payé cher à ces personnes qui n’ont commis de crime que d’être malades. Ainsi, il cite l’expulsion des personnes séropositives de leur lieu de travail, de certains pays notamment le Qatar bien qu’il soit en phase d’organiser l’un des plus grands évènements mondiaux : la coupe du monde… D’ailleurs sa déclaration s’inscrit dans une vision incitatrice à plus d’ouverture et de compréhension concernant les personnes malades. Finalement, il réclame que la chance doit être donné à toute personne sauf s’il elle ne peut pas accomplir les tâches qui lui sont confiées, c’est le seul critère de sélection et de jugement. 

http://www.youtube.com/watch?v=FuGfOJ5zoB4&feature=player_embedded

De l’espoir malgré tout :

Honneur aux innovations technologiques, aux recherches scientifiques et associations qui présentent les principaux moyens de lutte contre le sida. Ainsi, ce qui a été réalisé en si peu de temps à l’échelle de l’histoire pour étudier, bien comprendre et traiter une maladie aussi menaçante et considérée comme tout simplement exceptionnelle. Seul facteur manquant est la volonté politique qui n’accompagne pas leurs efforts et limite leur efficacité même si des lois pour la protection de personnes séropositives sont en train de voir le jour, notamment aux Etats-Unis, où on a aboli l’interdiction de circulation des sujets atteints par le virus depuis 2008. Des évènements internationaux à l’instar de la journée mondiale du sida sont en phase de gagner du terrain, ils viennent par conséquent couronner cette longue série d’efforts et d’investissements personnels qui œuvre pour défendre le droit le plus légitime de toutes personnes atteintes. 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ts0-ZZOmyTc


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 7 juin 2012 11:53

    « militant français contre le SIDA et pour le Droit de mourir dans la dignité »

    pas besoin de recherche, le seropo se suicide pour rester « digne »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès