Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Auxiliaire de Vie Scolaire

Auxiliaire de Vie Scolaire

A. V. S.

PNG Le flou scolastique

Bienvenue dans le monde merveilleux du handicap ! Vous ne serez jamais au bout de vos surprises, devant des mesures faites de bric et de broc, des promesses qui n'engagent que ceux qui espèrent s'accrocher à une branche, fût-elle vermoulue. La loi d'intégration est une belle coquille vide, un jolie duperie collective qui s'habille de verroteries.

Parmi celles-ci, il y a la présence aux côtés de l'enfant d'une personne adulte qui lui apportera aide et bienveillance afin qu'il puisse suivre sa scolarité du mieux possible. Si l'idée est généreuse, elle est porteuse de tant de défauts et d'imprécisions qu'elle distille un venin sournois. Je découvre ce phénomène dont j'ignorais tout ; les élèves de Segpa sont, quant à eux, exemptés de cette mesure pour des raisons aussi obscures qu'injustes !

L'auxiliaire de vie scolaire est une personne qui hérite d'un statut précaire dans un milieu, celui de l'école, où les enseignants sont, au contraire, protégés par leur fonction. Ajoutons alors un salaire misérable et la menace permanente de perdre le peu qui a été octroyé et vous devinez déjà que nos volontaires éducatifs sont en équilibre instable.

Cela ne serait qu'une incongruité de plus si ces aidants étaient formés à la délicate mission qui est la leur. Là, ce serait considérer que l'école est encore un lieu important pour notre société, ce qui n'est plus le cas depuis quelques décennies moroses. On balance dans le grand bain des mères de famille pleines de bonne volonté, des jeunes gens sans solution, des gens mis sur le côté du marché de l'emploi.

Leur profil est sans doute le plus conseillé pour préparer le jeune handicapé à l'impasse où il se trouvera en fin de cursus scolaire ; il faut reconnaître là l'astuce du législateur. Mais en attendant la fin des illusions, il est aberrant de demander à des adultes ordinaires de réussir là où les professionnels de l'éducation sont en échec.

Naturellement, c'est à l'inénarrable bon sens qu'il faudra faire appel pour donner du sens à des initiatives qui seront forcément individuelles, au coup par coup, sans support théorique et sans réflexion de fond sur les besoins réels en fonction d'un handicap précis. Chacun faisant alors de son mieux, avec une bonne volonté évidente et une implication bien loin de la considération réelle qui leur est accordée ….

C'est ainsi depuis toujours autour de notre école. Le bénévolat et le système D ont souvent tenu lieu de viatique pour cette belle aventure. La loi sur la réduction du temps scolaire n'a fait qu'amplifier cette impression d'amateurisme qui discrédite toutes les mesures prises au fil des lois successives. C'est ainsi que notre bon président comprend sans doute la priorité donnée à la jeunesse de ce pays !

Les AVS n'échappent pas à la règle. Elles bricolent, elles tâtonnent, elles cherchent une place dans des classes si peu habituées à la présence d'un autre adulte. Elles doivent s'estimer heureuses quand elles ne se trouvent pas installées inconfortablement à une place trop petite pour elles, comme si elles étaient élèves elles-mêmes.

L'enseignant est aussi démuni pour leur préciser la nature d'un rôle si peu défini que personne n'en comprend les contours et les limites. Qu'est-ce qu'une aide ? Quelles sont les limites de cette action ? Bien souvent on voit des AVS qui ne visent que la réussite de leur élève, ne lui laissant plus de place pour l'erreur et la recherche. Elles sont portées par le désir de la réussite quand elles ne devraient être que des truchements.

Qui peut leur reprocher cette attitude quand personne n'est venu fixer le cadre ? Pire même, elles ne savent rien du handicap de l'élève et des mesures d'adaptation qu'il faudrait prendre pour lui faciliter les apprentissages. On voit souvent des personnes adultes démunies devant un ordinateur dont elles ne comprennent pas comment il peut apporter une aide à leur « client » !

Elles n'ont pas plus été informées sur la différence qu'il y a entre un statut de mère et celui d'auxiliaire de vie scolaire. Elles manquent de distance vis-à-vis de cet enfant avec lequel elles peuvent passer jusqu'à 24 heures par semaine dans une proximité incroyable. Qui leur a donné les clefs de cette redoutable tâche ? Qui leur apporte un regard critique pour éviter les dérives inévitables ?

Personne ! vous l'aurez deviné, quand le bricolage est la règle d'un ministère sans gouvernance réelle depuis si longtemps. On prend les AVS quand elles arrivent, on leur dit bonsoir quand le contrat s'achève, sans se soucier le moins du monde de l'enfant. Combien de gamins perdent ainsi en milieu d'année celle qui les a accompagnés parce que les règles de l'administration se contrefichent du temps de l'enfant ?

Je pourrais vous dire bien des dysfonctionnements mais je prendrais le risque de dévoiler des cas particuliers. Sachez que je n'exagère en rien ; que nous vivons une situation ubuesque pour faire croire aux familles à l'égalité des chances. Rien n'est mis sérieusement en œuvre pour justifier d'une telle ambition et le gaspillage est souvent la règle dans cette farce.

Je désespère de trouver un secteur de l'éducation qui ne souffre pas des approximations d'un système qui n'est plus pensé, qui est gouverné au coup par coup, sans logique ni vision d'ensemble. Les ministres se succèdent, font leur petit cinéma, avancent des mesurettes propres à amuser la galerie et la désespérance s'accentue. Au secours, notre école se meurt !

Auxilairement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • oncle archibald 26 novembre 2014 11:03

    Description impressionnante de la réalité quotidienne de ces auxiliaires de vie que j’imagine en difficulté pour être mises au contact des enfants sans formation spécifique. Pourtant le principe parait excellent de vouloir compenser le handicap par une aide particulière à chacun tout en laissant l’enfant handicapé se former dans l’école de tous au contact de ceux qui n’ont pas les mêmes handicaps que lui. 


    C’est magnifique sur le papier, mais si l’on en croit (sans peine) ce que le praticien nous en dit c’est juste une couche de vernis qui « fait joli » dans le tableau idyllique que nous peignent tous les ministres de l’EN. Dommage pour tous, pour les enfants handicapés bien sûr mais aussi pour toute la société car ces enfants deviendront des adultes et seront alors laissés sans aucune aide spécifique pour les insérer dans une société sans empathie.

    • C'est Nabum C’est Nabum 26 novembre 2014 14:04

      oncle archibald


      La réalité échappe aux responsables.
      Ils s’en moquent et rien ne sert d eleur décire le réel, ils n’en veulent rien savoir

      Alors que faire ?

      La colère ne change rien

    • lloreen 26 novembre 2014 18:30

      « La réalité échappe aux responsables. »

      La réalité échappe aux irresponsables.
      C ’est ceux qui veulent que les choses évoluent de se responsabiliser.


    • lloreen 26 novembre 2014 18:31

      C ’est à ceux qui veulent...pardon.


    • fred.foyn Le p’tit Charles 26 novembre 2014 11:24

      ++++
      Au secours, notre école se meurt !
      Tout est dit...merci pour cet article.


      • C'est Nabum C’est Nabum 26 novembre 2014 14:05

        Le p’tit Charles


        Elle ne se meurt pas, des élus la tue à petits feux pour préparer le terrain au chèque formation.

        Que l’UMP fasse ainsi, c’est dans leur nature, que le PS les imite, c’est une trahison de trop.

      • fred.foyn Le p’tit Charles 26 novembre 2014 14:25

        Bonjour...je ne faisais que reprendre la fin de votre article..mais bon si entre temps vous avez changer d’avis..c’est votre droit le plus strict...Tout le monde sait (enfin je l’espère) que c’est en effet les politiciens qui font l’EN...la droite comme la gauche...même combat..la destruction de notre société... !
        Il me semble...pas à vous.. ?


      • C'est Nabum C’est Nabum 26 novembre 2014 17:06

        Le p’tit Charles


        c’est une pirouette !

      • fred.foyn Le p’tit Charles 26 novembre 2014 17:10

        Une pirouette.. ?

        Bizarre pour le moins votre comportement.. ?
        Désolé...moi pas comprendre.. !

      • C'est Nabum C’est Nabum 26 novembre 2014 18:44

        Le p’tit Charles


        L’école n’est pas responsable
        Ce sont les décideurs

        C’est là le sens de la pirouette

      • JMBerniolles 26 novembre 2014 12:43

        Merci de parler de cet aspect de l’enseignement.

        Qui correspond à l’intégration d’enfants handicapés dans un cycle classique.

        Une de mes filles vient d’être embauchée comme AVS. Temps partiel, un an de contrat.. mais pour elle qui avait perdu ses droits au chômage c’est une bouffée d’oxygène extraordinaire ; 

        Elle a d’abord passé un entretien, puis un examen et finalement elle a été présentée à un jury.
        Il se trouve qu’elle avait fait de stages des secourisme dans un cadre de formation de personnel navigant.

        Ce n’est pas le concours de professeur des écoles, qui reste d’un haut niveau, mais c’est une auxiliaire. Et cela soulage l’enseignant qui ne s’en sortirait pas autrement.

        Cela va éviter à l’enfant handicapé les moqueries et l’aspect souffre douleur .... il faut éviter que l’AVS se prenne pour une enseignante.

        Tout cela ne me parait pas être le plus gros scandale de l’école et de l’enseignement que le pouvoir veut visiblement détruire.

        • C'est Nabum C’est Nabum 26 novembre 2014 14:07

           JMBerniolles


          La tâche est lourde et sous des abords simples, on demande à quelqu’un non formé d’assumer un rôle d’une immense complexité pour presque rien

          Il n’y a pas scandale, il y a simplement mépris

        • non667 26 novembre 2014 14:34

          à nabum
          qui est gouverné au coup par coup, sans logique ni vision d’ensemble. Les ministres se succèdent, font leur petit cinéma, avancent des mesurettes propres à amuser la galerie et la désespérance s’accentue. Au secours, notre école se meurt  !

          article de gogo-jobard qui part du postulat que l’homme est bon et qu’en « démocratie » c’est le plus gentil qui gagne le pouvoir ! ce qui au vu de l’actualité , a l’évidence n’est pas le cas !

          dans le cadre de l’E.N., veuf d’une enseignante , pour en avoir suivit les réformes sans en vivre les affres et vicissitudes je peux vous transmettre le commentaire qu’elle vous aurait fait :
           les gouvernant ont bien une logique et vision d’ensemble. seulement elles sont inaccessibles aux esprits simple !
          pourtant c’est simple les dirigeants (inspecteurs ,ministres .....) ne sont pas des imbéciles ils atteignent leur but : notre école se meurt  ! = tuer l’école !
          pourquoi ce but incompréhensible ? ça c’est de la politique !..... hors sujet .....


          • C'est Nabum C’est Nabum 26 novembre 2014 17:05

            non667


            je suis simpliste c’est ce qui fait mon charme 

          • vd65 18 février 2015 16:27

            on peut être AVS en SEGPA !!!


            • C'est Nabum C’est Nabum 18 février 2015 17:35

              VD 65


              Je l’ai découvert

              J’ai l’immense chance d’être un département qui brille par sn sens du social

              Une droite dure itient tous les pouvoirs et il est impossible d’obtenir un AVS quand on est élève de SEgpa d’où ma généralisation abusive

              Heureux sont ceux qui ne sont pas dans le Loiret du bon président Doligé

            • vd65 18 février 2015 18:09

              non, je suis dans le Gard 

              je suis AVS depuis 8 ans
              et effectivement AVS individualisée pour Un élève en SEGPA

              • C'est Nabum C’est Nabum 18 février 2015 18:21

                vd65


                c’est tant mieux
                je suis heureux que ce soit possibile

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès